skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 67

Traduction : Salpatate
 Édition : à pourvoir
Révision : Tic, Noxvae, zoro

Chapter 67 - Une compétence martiale de grade inconnu

“Mmm? Il y aussi une méthode de cultivation contenant des arts de la lance? Les ‘Neuf Chemins de la Vérité’ était une méthode de cultivation qui avait des compétences d’épées. Il semblerait que certaines méthodes soient particulièrement axées sur un type d’armes et aient des compétences liées à celui-ci.”

Lin Ming prit le feuillet de jade nommé ‘Fondation des Techniques de la Lance’. Même si son nom n’était pas très flashy, Lin Ming n’y fit pas attention. Il plongea sa force d’âme dans le feuillet et vit le sommaire de cette ‘Fondation des Techniques de la Lance’.

La ‘Fondation des Techniques de la Lance’ regroupait des techniques de la lance. Elle enseignait la poussée, le balayage, la dance florale, le cercle de la mort et d’autres techniques primaires. Elle ne contenait pas de compétence de lance et était seulement la plus simple des méthodes de cultivation du rang bas humain.

Voyant cela Lin Ming se remémora qu’avec les ‘Neuf Chemins de la Vérité’, durant son combat, la véritable essence de Wang Yanfeng s’était transforméee en neuf runes vertes scintillantes sur sa lame. Cette compétence martiale était imcomparablement plaisante pour l’oeil. Comparée à la beauté exquise des ‘Neuf Chemins de la Vérité’, la ‘Fondation des Techniques de la Lance’ semblait juste trop ordinaire. Le style simple de ses techniques était la raison de son rang dans les méthodes de cultivation.

Mais Lin Ming ne pensait pas que la simplicité était un problème. Plus une méthode était compliquée plus il y avait d’erreurs possibles, et passer un temps massif pour pratiquer ce genre de méthodes n’était pas vraiment sage vu que plus tard il devrait en changer. Donc il était mieux de pratiquer la plus basique des méthodes. Apprendre toutes ces techniques basiques ne pouvait être que bénéfiques, vu qu’elles étaient toutes reliées aux futures compétences de lance.

Tant q’il arrivait au Large Succès avec cette technique, il pourrait montrer sa pleine puissance. Lin Ming avait aussi les ‘Vertus Chaotiques des Meridiens de Combat’ pour compenser le rang de ses compétences martiales.

“Je vais prendre ça!” décida Lin Ming. Il regarda à côté de la ‘Fondation des Techniques de la Lance’et vit qu’il n’y avait aucun nom. Le mot ‘Fondation’ devait vraiment répulser les autres, sans compter que la lance était rare.

“Heureusement que personne ne la cultive, ainsi je n’ai pas de temps limite.”

Après avoir choisi cet art, il commença à chercher une méthode de cultivation de mouvements.

Il lança un regard aux méthodes disponibles, ‘Les Pas Perdus’, ‘L’Echelle pour Passer les Cieux’, ‘La Corde Pendant des Nuages’, ‘Le Nuage Traversant les 7 Etoiles’, ‘La Chute de la Plume du Cygne’, etc. Chacune de ses méthodes avait un nom qui flashait.

Par exemple, pour ‘La Chute de la Plume du Cygne’, on disait qu’au Large Succès, la personne pourrait voler dans le ciel bleu comme si elle était sur une plume d’un cygne.

Pour ‘Le Nuage Traversant les 7 Etoiles’, il était dit qu’au Large Succès, la personne pourrait faire 7 pas d’un coup et ne plus savoir où cela la mènerait. Chaque pas serait comme une traversée entre les 7 étoiles de la Grande Ourse, et elle pourrait marcher sur les nuages, avec une vitesse divine.

Cependant, Lin Ming secoua la tête et alla dans un coin pour choisir la ‘Fondation des Techniques de Mouvement’.

Son idée était simple. En lisant les lignes de ces techniques, la méthode était en fait qu’une façon spéciale de circuler la véritable essence et de la synchroniser avec la force de ses jambes et ses muscles. Même si cultiver ces méthodes rendait possible une grande augmentation de sa vitesse, dès qu’il trouverait une méthode avec un grade plus élevé, il devra abandonner l’ancienne et recommencer depuis le début. Il ne voulait pas perdre son temps sur des méthodes de mouvement de rang bas humain; même si elles avaient de jolis noms doux à l’oreille, elles étaient surtout des manuels considérés comme inutiles par les Sept Profondes Vallées, et abandonnées ici.

Il avait donc choisi sa méthode de mouvement, il était temps de sélectionner sa compétence martiale. En réalité, cette dernière était semblable à la méthode de mouvement; dès le moment où il aura quelque chose de meilleur, celle-ci serait remplacée. Mais pour l’instant, Lin Ming manquait d’une vraie méthode d’attaque donc il était prêt à chercher une qui serait satisfaisante et qui pourrait se combiner avec ses techniques de lance.

Les demandes de Lin Ming étaient nombreuses. Il ne voulait rien de sophistiqué ou de pompeux, rien de trop brillant qui manquerait de puissance. Il fallait que cela soit quelque chose d’utilisable dans toutes situations, quelque chose qui n’utilisait pas d’illusion et puissant; et quelque chose qui pourrait combiner avec sa lance…

Lin Ming examina presque toutes les compétences martiales sans trouver quelque chose qui lui convenait.

Pas étonnant que les compétences martiales du pavillon extérieur étaient nulles et jetées étant donné que c’étaient les Sept Vallées Profondes qui étaient reponsables de juger les feuillets de jade. Avec le flair de leurs anciens; comment est-ce que quelque chose de bien pouvait être abandonné?

Un peu déçu, pendant sa recherche, il s’arrêta soudainement.

“Mmm? Pourquoi est-ce qu’il y a des feuillets cassés?” Lin Ming en trouva un grand nombre sur une étagère un peu cachée.

“Est-ce que ce sont des méthodes de cultivation et des compétences martiales?” Lin Ming prit aléatoirement un feuillet et y plongea sa force d’âme, le sommaire apparut dans sa tête: ‘Compétence de haut rang humain. Nom inconnu. Perte du contenu 90%.’

Dès qu’un feuillet était brisé en pièces, la plupart des informations était perdue. Une méthode cultivation ou une compétence martiale, peu importe, à partir d’une perte de 90% du contenu, il était impossible de la cultiver même pour les meilleurs talents.

Lin Ming continua de regarder autour et trouva quelques feuillets du même rang, il y avait aussi quelques-un du rang bas humain dans des coins. Après tout, si le grade était inférieur et le contenu incomplet pourquoi le feuillet serait-il conservé?

Comparer un manuel de cultivation de bas rang de la Terre aux ‘Vertus Chaotiques des Meridiens de Combat’ venant du Domaine des Dieux serait comme comparer la terre aux cieux. Et si il était aussi imcomplet, quelle valeur aurait-il pour Lin Ming?

“Même si ces méthodes sont de haut-niveaux, les disciples talentueux ne les choisiraient pas car elles sont quasiment impossible à cultiver. J’ai les ‘Vertus Chaotiques des Meridiens de Combat’ , il serait vain de perdre du temps à essayer de les cultiver.”

Lin Ming était prêt à partir quand soudain il vit quelque chose du coin de l’oeil et se retourna. C’était un feuillet de jade d’une compétence martiale appelée ‘Le Poing qui Déchire le Corps et qui Brise les Os’. Il n’y avait pas section d’ouverture ou d’indications, ce qui fesait que l’on ne pouvait lui donner de grade. C’était l’ancien responsable d’évaluer les feuillets qui lui avait donné le grade bas rang de la terre.

‘Le Poing qui Déchire le Corps et qui Brise les Os’ était un nom vulgaire comparé aux autres noms comme ‘La Chute de la Plume du Cygne’, ‘La Corde Pendant des Nuages’ comme un mendiant sale à côté d’un chevalier. Mais en sachant que le nom était choisi par le créateur, Lin Ming n’y fit pas attention. Certains cultivateurs étaient bloqués sur certains obstacles et ne pouvaient plus progresser, ils passaient donc le reste de leurs vies à créer un ensemble de techniques et méthodes; même si le résultat était mauvais, ils se creusaient la tête pour trouver un magnifique nom.

Les grandes compétences et méthodes ne dépendaient jamais de leurs noms pour attirer l’attention. ‘Le Poing qui Déchire le Corps et qui Brise les Os’ était complètement honnête.

Malgré cela, ce manuel attira l’attention de Lin Ming, parce que son effet l’intéressait; « La peau ne sera pas affecté, mais l’intérieur sera détruit, par conséquent cette technique s’appellera ‘Le Poing qui Déchire le Corps et qui Brise les Os’ . »

Pas de blessures extérieures mais seulement intérieures!

Lin Ming se souvint de la notion de souplesse et de rigidité decrite dans les ‘Vertus Chaotiques des Meridiens de Combat’, l’entraînement de la force ‘Ecoulement de la Soie’.

Cet entraînement ayant pour but de contrôler complètement sa force et était la clé du Large Succès du stage ’Entrainement de la force’ des ‘Vertus Chaotiques des Meridiens de Combat’ . Avec ‘Ecoulement de la Soie’, dès que la personne frappait un arbre d’acier, l’écorce serait intacte mais l’intérieur serait transformé en fibres de coton.

Mais à cause des pièces manquantes de la méroire de l’ancien, l’entraînement ‘Ecoulement de la Soie’ était obscur et incomplet; c’est pourquoi Lin Ming n’avait pas encore atteint l’entrée de cette Etape.

“Cette technique est un peu similaire à l’entraînement ‘Ecoulement de la Soie’. Comme il est dit que tous les êtres vivants sont liés entre eux. Peut-être que cette méthode a les même principes de base. »

Lin Ming finit de lire. Même si beaucoup de sections étaient manquantes, celles restantes lui donnèrent beaucoup d’idées.

“Laissez la véritable essaence vibrer avec le poing. Si la fréquence de vibrations est constante alors une résonnance se créera, et elle pourra se tranmettre dans les organes de l’ennemi et le détruire… donc cela marche comme cela! Le créateur devait avoir une grande compréhension de la relation entre la véritable essence et son utilité avec la force! »

“Même si les méthodes de cultivation du Domaine des Dieux sont sans pareilles, on ne peut pas dire qu’elles sont hors de portée des gens d’ici. L’histoire du Continent du Grand Dévers remonte à plus de 10 000 ans. Pendant ce temps-là, il y a eu énormément de talents et de monstrueux génies. Qu’ils aient achevé le même résultat que le Domaine des Dieux dans certains aspects n’est en rien surprenant !” Pensant cela, Lin Ming choisit ce manuel de compétences, et ainsi son ensemble d’une méthode de cultivation et de deux compétences martiales fut complété.

Cet article comporte 9 commentaires
  1. merci pour le chapitre!

    Il y a deux fautes de frappe vers la fin! « essaence » avec un « a » en trop puis « tranmettre » avec un « s » manquant. Les deux sont sur l’avant-dernière paragraphe. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top