skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 58

Traduction : Salpatate
 Édition : Vilipendeur
Révision : Tic, Noxvae

La Matrice des Dix Mille Morts

Le visage de ce jeune était traversé par une longue cicatrice que lui avait laissée une vieille blessure au couteau. Son nom était Wang Mang, et il était âgé de dix-huit ans. Il avait rejoint l’armée du Royaume du Grand Avenir en tant que mercenaire quand il avait 15 ans, et avait été envoyé à la frontière, où il avait tué de nombreuses personnes. Il y avait été poignardé, et y avait vécu chacun des jours de ces trois années avec un pied dans la tombe – jusqu’à ce qu’il atteigne enfin la Troisième Etape de la Transformation du Corps. Grâce à ces trois années, il disposait d’une riche expérience en combat et d’une force élevée. Durant l’examen d’entrée, la force de son poing à l’Epreuve de Force avait atteint deux mille cinq cents jins! Et il était également allé jusqu’au troisième étage de l’Éclatante Pagode!

« Ces débutants qui ont eu les trois premières places pensent vraiment qu’ils peuvent nous surpasser avec leur force. J’aurais atteint le cinquième étage si l’Eclatante Pagode ne décidait pas de la force des adversaires en fonction de l’âge du squelette », dit un jeune homme à côté de Wang Mang.

Il était l’allié de ce dernier, et s’appelait Li Tie. Comme lui, il avait obtenu deux mille cinq cents jins au test de force, et avait aussi atteint le troisième étage.

La force du poing n’était pas un domaine où les mercenaires excellaient. Cette force dépendait principalement du talent de chacun, et de la cultivation qui se basait sur le manuel de techniques qu’ils suivaient. Les manuels de ces mercenaires étaient très ordinaires, et il ne pouvait donc pas en être autrement de leur force. L’aspect formidable de ces personnes résidait dans leurs riches expériences de combats, leurs techniques habiles à la lame, et leurs instincts aiguisés pour surprendre un ennemi et l’abattre.

Par conséquent, la nature redoutable de ces deux jeunes résidait dans le vrai combat; en particulier dans les situations de vie ou de mort, pas dans les tests.

“Wang Yanfeng, Lin Ming! Ces deux enfants sont juste des petites fleurs qui ont grandi dans une serre. Notre habilité à combattre a été acquise à la pointe d’un poignard tandis qu’on se battait pour nos vies, comment pourraient-ils faire le poids ? »

Ils avaient été restreints par l’âge de leur squelette au sein de l’Éclatante Pagode, et avaient été arrêtés au troisième étage. Mais la guerre du classement n’avait pas cette limite, et tous les participants étaient traités de manière impartiale ! C’était à leur tour de briller !

La Matrice des Dix Mille Morts que la Maison Martiale des Sept Véritables utilisait pour la guerre du classement se trouvait dans une vallée montagneuse non loin de l’Eclatante Pagode. Ladite vallée était recouverte de bambous pointus, dont les épaisses feuilles cramoisies dégageaient une saisissante aura de flétrissement.

Au centre de ces couches et couches de bambous existait une clairière, dans laquelle il y avait une pierre taillée en carré d’une largeur de huit-cent mètres. Un autel de trois mètres sur trois mètres trônait au milieu de ce carré. Une variété de runes et de symboles y étaient gravés; c’était la Matrice des Dix Milles Morts qui était utilisée pour la guerre du classement.

Au moment où le groupe de Lin Ming arriva au pied de la plateforme, il y avait déjà énormément de monde.

Parce qu’elle consommait un nombre colossal de pierres de véritable énergie à chaque fois qu’elle était activée, la Matrice des Dix Mille Morts n’était ouverte qu’une seule fois par mois, à un moment fixé à l’avance. À ce moment, tous les artistes martiaux de la Maison Martiale des Sept Véritables pouvaient volontairement participer à la guerre du classement, mais ils devaient payer une taxe d’une pierre de véritable énergie. Si leur rang était au-delà de la centième place et qu’ils montaient de cinq, ou que leur rang était en deçà de la centième place et qu’ils en gagnaient trois, alors ils récupéraient leur pierre. Autrement, la Maison Martiale les gardait.

Cette stipulation visait à empêcher que tous les disciples ne participent à chaque fois, peu importe qu’ils aient, ou non, fait des progrès significatifs. Ce coût permettait ainsi d’éviter d’avoir un nombre de disciples à tester tous les mois trop important; chose qu’il était impossible de réaliser au cours de l’unique jour d’ouverture mensuel.

« Les nouveaux disciples qui participent pour la première fois à la bataille du classement n’ont pas besoin de payer la taxe. Vous avez seulement besoin d’utiliser ce feuillet de jade que l’on vous a délivré pour participer à l’évaluation de la Matrice des Dix Mille Morts. Dans cette matrice, votre vrai corps ne sera pas blessé. Dès que vous mourrez dans l’illusion, le test se finira et votre classement final se basera sur le score que vous acquerrez en tuant des ennemis », dit Hong Xi.

Hong Xi finit son discours et laissa la troupe disposer. Lin Ming prit pied sur la plateforme pour jeter un coup d’œil à la Matrice des Dix Mille Morts. Au même moment, il découvrit deux personnes qu’il connaissait : Liu Mingxiang et Zhang Cang, qui l’avaient provoqué juste quelques jours auparavant.

Zhang Cang vit aussi Lin Ming et il le regarda avec un sourire empreint d’un soupçon de dédain.

« Lin Ming ? J’avais oublié, mais il semble que l’évaluation de la Matrice des Dix Mille Morts permet aussi aux nouveaux disciples de participer. Heh! Heh! J’attends de voir comment tu vas t’en sortir avec beaucoup d’impatience ! J’espère que tu pourras au moins attendre la place cent quatre-vingts, sinon ce sera juste trop ennuyeux. »

« Tu n’as pas à t’inquiéter pour mon classement. Comment cela se fait-il que Zhu Yan ne soit pas venu? »

Lin Ming pointa ce détail, car il savait que la raison pour laquelle Zhu Cang l’avait provoqué, la dernière fois, était que Zhu Yan tirait les ficelles derrière la scène.

Toutefois, Zhang Cang n’y fit pas attention; il se moquait de la façon dont Lin Ming avait pris conscience de cette affaire.

Zhang Cang ricana :

« Zhu Yan est un disciple du Domaine Céleste et il est classé 39ème. Avec cette place dans le classement, chaque rang au-dessus est difficile à atteindre. Comment pourrait-il venir tous les mois? Est-ce que tu comprends au moins ce que représentent de tels domaines ? » dit-il.

« Je ne suis pas intéressé par toi ou tes conneries. Nous arriverons à une conclusion d’ici à la fin du mois. À ce moment-là, j’espère que tu pourras toujours continuer à sourire », répondit Lin Ming.

« Haha, c’est exactement ce que j’allais te dire. »

La nouvelle du pari entre Zhang Cang et Lin Ming s’était répandue, et beaucoup de gens en avaient eu vent. Certaines personnes, prenant plaisir dans le malheur des autres, voulaient regarder le nouveau disciple à la première place subir une humiliante défaite. Mais il y en avait d’autres encore qui riaient des actions de Zhang Cang. Après tout, ce dernier était en train de persécuter un nouveau disciple, et l’abject tentative de s’emparer de ses pierres de véritable énergie était méprisée.

Au même instant, Wang Yanfeng heurta Liu Mingxiang. Avec la nature arrogante de  Liu Mingxiang et le caractère fier de Wang Yanfeng, cela entraîna naturellement un désastre.

Soudain, d’abondants rayons lumineux jaillirent de la plateforme, et chacun des symboles et des runes de l’autel commencèrent à flamboyer les uns après les autres, comme s’ils prenaient vie. La guerre du classement avait commencé !

Il y avait douze places sur la plateforme de l’autel de la Matrice des Dix Mille Morts, douze personnes pouvaient ainsi participer à l’évaluation en même temps.

À la fin, la matrice reflèterait directement le score accumulé du nombre d’ennemis tués dans la matrice magique de classement pour obtenir le classement final.

Lin Mingxiang vit la Matrice des Dix Mille Morts tourner et s’allumer et rit :

« Wang Yanfeng, il n’y a pas besoin de dire des choses puériles, pourquoi ne tentons-nous pas notre chance dans la Matrice des Dix Mille Morts pour voir exactement qui de nous deux est inférieur ? »

« Ça me va ! »

Bien qu’il ait subis un revers à cause de Lin Ming, l’esprit de Wang Yanfeng restait inflexible. Il avait beau savoir que ce n’était pas possible de gagner contre Liu Mingxiang, il osait quand même le défier.

« Le veau nouveau-né ne craint pas le tigre1. Ce Wang Yanfeng a des tripes. »

« À quoi servent les tripes, il est trop jeune, il n’y a aucun moyen qu’il gagne. »

« Les nouveaux disciples qui peuvent se classer dans les cent quatre-vingts premiers sont déjà rares. Dans les cent cinquante premiers, ce serait un talent hors pair; quant à se classer parmi les cent trente premiers, on pourrait dire que c’est un miracle des cieux rarement observé, même au cours de toute une décennie. Ling Sen et Ta Ku étaient incapables de faire cela. Ce Liu Mingxiang est classé cent vingt-cinquième, et il pourrait même monter dans le classement cette fois. Quelle chance pourrait avoir Wang Yanfeng de gagner ? »

Lin Ming écoutait les commentaires des autres. Ses yeux se tournèrent vers la Pierre de Classement et bien sûr, Liu Mingxiang était cent vingt-cinquième. Il était dans la partie haute du milieu du classement du Hall de la Terre.

Dans l’entièreté du Hall de la Terre et du Domaine Céleste, il y avait deux cent trente disciples. C’était un très bon résultat pour un nouveau disciple d’au moins atteindre la deux centième place. Wang Yanfeng pouvait facilement y parvenir, mais il voulait atteindre un objectif bien plus élevé et ambitieux. Il en était de même pour Lin Ming. Ces derniers jours, il avait appris les exigences approximatives de la Pierre de Classement. S’il voulait être au-dessus du rang cent quatre-vingt, il fallait qu’il ait au moins cent points. S’il voulait être dans les cent cinquante premiers, il fallait plusieurs centaines de points. Et tuer quelqu’un qui était équivalent au sommet de la troisième étape de la Transformation du Corps donnait 50 points.

Douze disciples firent un pas vers l’autel et se tinrent droit, comme ancrés sur le sol. Le diacre qui était responsable de l’activation et du maintien de la matrice prit la parole :

« Il n’y a pas de limites à la durée de l’évaluation. Si vous battez un ennemi à la deuxième étape de la Transformation du Corps, vous gagnerez un point. Si vous battez un ennemi au sommet de la deuxième étape, vous gagnerez cinq points. Un adversaire à la Troisième Étape vous en rapportera dix, et un au sommet de la Troisième Étape vous en donnera cinquante. Un adversaire à la Quatrième Étape vous rapportera cent points, et un au sommet de la Quatrième, cent cinquante points. Un adversaire à la Cinquième Étape vous rapportera mille points, et un au sommet de la Cinquième, cinq mille.

« Le combattant de plus haut niveau que vous aurez à affronter est à la Condensation de l’Impulsion. Si vous en battez un, vous gagnerez dix mille points. Après être entré dans la matrice magique, vous pouvez utiliser vos pensées pour choisir une arme à manier. La mort signifie l’échec et l’éjection de la matrice. »

« Maintenant commencez ! »

Lorsque la voix du diacre s’effaça, une vive lumière éclata depuis l’autel. Les douze disciples dans le piédestal devinrent un petit peu flous comme s’ils étaient couverts d’une force invisible.

Dans l’autel, Wang Yanfeng ouvrit les yeux et arriva dans un monde blanc sans vie. En face de lui, il y avait toutes les armes imaginables; épées lourdes, épées légères, épées longues, épées larges, épées courtes, katanas, lances, haches, marteau, etc.

Viens à moi, épée longue.

Dès qu’il eut cette pensée, l’épée longue apparut dans ses mains. Dans le Royaume du Grand Avenir, quatre-vingt-dix pour cent des artistes martiaux utilisaient une épée, et parmi ces derniers, quatre-vingt pour cent utilisaient une épée longue. Cette dernière était une arme fantastique, dynamique et implacable, rapide et féroce.

Le test commença finalement, et sept ou huit bêtes féroces apparurent devant Wang Yanfeng. Il y avait également trois ou quatre artistes martiaux dont la force était entre l’ouverture de la deuxième étape de la Transformation du Corps et le début de la Troisième Etape.

Wang Yanfeng les regarda froidement. Il devait les battre. Quand le combat réel commença, il trouva que l’évaluation était en réalité vraiment très simple. À chaque fois qu’il tuait un ennemi, un nouveau apparaissait immédiatement pour le remplacer, excepté que la force de ce nouvel adversaire était plus formidable.

Wang YanFeng n’avait tué que six ou sept ennemis, quand des artistes martiaux à la Quatrième Étape de la Transformation du Corps commencèrent à apparaître.

Quand il eut accumulé cent dix points, il lâcha un « humph » agacé en recevant une blessure mineure. Pile après avoir réuni 180 points, un artiste martial réussit à percer l’estomac de Wang Yanfeng avec son épée. À l’article de la mort, Wang Yanfeng coupa la tête de cet ennemi, et à ce même moment, un autre lui transperça le cœur.

Score final – cent quatre-vingt-dix points.

Après sa mort, Wang Yanfeng fut éjecté en dehors de la matrice. Il semblait pâle, mais par chance, il réussit à ne pas s’évanouir grâce à son expérience précédente dans l’Éclatante Pagode. Wang Yanfeng s’était adapté à ce genre de dimensions illusoires mortelles, et même si son corps était rempli de douleurs terribles, il n’avait pas été véritablement blessé. Ces douleurs n’étaient dues qu’à des stimulations fantômes des nerfs à cause de sa ‘mort’.

En regardant autour de l’autel, son teint s’assombrit. Il avait été, de manière inattendue, le premier à se faire éliminer ! À ses côtés, les onze autres personnes étaient encore sur la plateforme, en train d’affronter la Matrice des Dix Mille Morts.

  1. Expression chinoise.
Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top