skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 48

Traduction : Vilipendeur
 Édition : à pourvoir
Révision : Zoro, Tic

L’Examen de Maître de l’Inscription

« Frère Lin, frère Lin, dépêche-toi de m’ouvrir ! »

Lin Ming sourit en entendant cette voix. C’était celle de Lin Xiaodong.

« La vache ! Frère Lin est l’idole de ma vie ! Mec, la Première place ! T’es vraiment extraordinaire ! »

Lin Xiaodong n’avait pas pu se qualifier pour la deuxième épreuve, et il ne savait par conséquent pas ce qu’avait traversé Lin Ming, il avait juste découvert les bonnes nouvelles.

« Mm. J’ai réussi à atteindre de bons résultats hier, et ma progression récente est plutôt bonne, c’est pour ça que j’ai obtenu la première place. »

« Allons marcher, on va boire mon frère. »

« Mmm, bonne idée ! Mais je n’ai pas le temps d’aller manger tout de suite, il faut d’abord qu’on aille acheter quelques bricoles. »

Lin Ming sortit un bout de papier et commença à y lister tous les matériaux dont il avait besoin pour réaliser le symbole d’inscription médicinale. Il existait un grand nombre de symboles d’inscription très différents les uns des autres. Lin Ming avait opté pour le plus simple d’entre eux, il s’agissait du Symbole Inférieur de Guérison de l’Esprit. Son utilisation se limitait aux pilules de grade bas. Dans les yeux de l’antique aîné, les inestimables Pilules de Moelle du Dragon D’or Pourpre et Ecarlate du Serpent Doré, qui ne pouvaient être achetées nulle part dans le Royaume du Grand Avenir, n’étaient que des pilules de grade bas.

Considérant ses capacités actuelles, dessiner ce Symbole Inférieur de Guérison de l’Esprit correspondait déjà à la limite de Lin Ming. Au-delà de ça, il n’avait jamais ne serait-ce qu’entendu parler des matériaux requis pour réaliser des symboles médicinaux de plus haute qualité.

Rien que ce Symbole Inférieur de Guérison de l’Esprit nécessitait de nombreux matériaux excessivement rares.

Lin Xiaodong avait beau ne pas y connaître grand-chose en technique d’inscription, dès lors qu’il vit Lin Ming écrire une page complète de matériaux, il en reconnu quelques-uns, comme le sang de bête féroce de quatrième niveau.

« Frère Lin, tu veux acheter du sang de bête féroce de quatrième niveau ? Et puis quoi encore !? »

Le Dragon d’Or Pourpre était également une bête féroce de quatrième niveau. Les bêtes féroces de quatrième niveau correspondaient au moins à un maître Houtian. Même s’il n’était pas impossible d’acheter du sang de bête féroce rare dans le Royaume du Grand Avenir, c’était vendu à un tarif astronomiquement délirant. Ce genre de produit ne pouvait que provenir d’au-delà les frontières du royaume, le prix de ne serait-ce qu’une fiole ou deux s’élevant déjà à un millier de liangs d’or.

Lin Ming continuait d’écrire, et la quantité croissante de matériaux ajouté à la liste ne faisait qu’accroitre l’inquiétude et l’appréhension de Lin Xiaodong. Il finit par ne plus le supporter :

« Frère Lin, est-ce que tu as tout cet argent ? »

Lin Ming acquiesça :

« Monsieur Muyi m’a donné 15 000 liangs d’or en billets de banque il y a quelques jours ; en qualité d’avance pour des inscriptions de la Rune Ecrasante. J’ai juste à les lui fournir dans le futur.

« 1… 15 000… bonté divine ! »

Lin Xiaodong déglutit sa salive. 9 000 liangs d’or la fois passée, et maintenant 15 000 !? Il se sentit tout engourdi ; c’était comme si l’or n’était plus rien qu’un nombre.

Il y avait un endroit dans le Royaume du Grand Avenir où se vendaient le plus de matériaux destinés à l’inscription. Il ne s’agissait pas du Hall des Cents Trésors, ni d’aucune autre salle de vente. C’était l’Association de l’Inscription de la Ville du Grand Avenir.

Il s’y trouvait de nombreux matériaux rares et précieux que l’on ne pouvait acheter nulle part ailleurs, et le prix était en plus un peu moins élevé que celui du marché.

« Sérieusement ? Il existe vraiment un endroit pareil ? »

Lin Xiaodong trouvait cela inconcevable, quand bien même il venait de l’entendre directement de la bouche de Lin Ming.

« C’est impossible, à moins que la personne en charge du syndicat de l’Association de l’Inscription soit fou. Si j’étais à sa place, je ferais assurément monter les prix »

« C’est ce que j’ai entendu », dit Lin Ming en haussant les épaules.

Ils passèrent du temps à visiter plusieurs magasins de haut standing et également les salles des ventes officielles, mais ne trouvèrent vraiment aucun des matériaux dont Lin Ming avait besoin.

« Bon, je suppose qu’on va à l’Association de l’Inscription. »

« Mm… il semblerait qu’il ne nous reste pas d’autre alternative. »

Lin Ming craignait qu’il faille avoir le statut élevé d’un maître de l’inscription pour pouvoir y faire des achats. Il ne souhaitait pas révéler ses compétences en inscription tant que sa force et sa cultivation n’avaient pas rattrapé le niveau de sa technique dans lesdites inscriptions. Ça pourrait lui attirer beaucoup d’ennuis, et même le mettre dans une situation dangereuse. Bien qu’il puisse recourir à Muyi pour le protéger, Lin Ming ne souhaitait pas le déranger plus que ça.

« Non seulement je dois avoir un certificat de maître de l’inscription, mais j’ai aussi besoin de points de contribution pour acheter des matériaux ? »

Après être arrivé à l’Association de l’Inscription, il s’était renseigné auprès d’une sœur aînée pour savoir comment acheter des matériaux rares et précieux, et avait reçu ce genre de réponses.

« Je le savais ! Il n’y avait pas moyen qu’une telle affaire puisse exister ! »

Lin Xiaodong croisa les bras en signe de satisfaction. C’était normal.

« Qu’est-ce que c’est que les points de contribution? » demanda Lin Ming.

« Mm… il semblerait que votre maître n’est pas un maître de l’inscription du Royaume du Grand Avenir », répondit la sœur aînée qui s’occupait du bureau d’accueil en pensant que Lin Ming était venu afin d’acheter des matériaux pour son maître.

« Les points de contributions viennent des contributions réalisées par les maître de l’inscription enregistrés à notre bureau. Par exemple, il est possible d’en obtenir en réalisant des tâches précises, des obligations particulières, ou encore des missions délivrées par l’Association de l’Inscription. Sinon, des points sont également accordés aux personnes en charges de fonctions spécifiques, comme celle de président de l’association. Les points peuvent, d’ailleurs, bien évidemment être donnés et échangés entre maîtres de l’inscription. Il y également plusieurs autres manières d’obtenir des points de contribution. Vous pouvez prendre le temps de regarder les règles de l’Association de l’Inscription si vous le souhaitez. Si votre maître souhaite rejoindre l’association, il est également le bienvenu. »

L’Association de l’Inscription était une organisation très vague. De nombreux maîtres de l’inscription étaient de vieux hommes intéressés seulement par la connaissance et l’apprentissage. Ils étaient généralement solitaires et n’entretenaient pas vraiment de contact avec l’extérieur, vivant reclus et à l’abri. S’ils n’avaient pas mis un système de points de contribution en place, alors l’existence de l’Association de l’Inscription aurait été bien morne, et il n’y aurait probablement pas eu beaucoup de maîtres de l’inscription qui l’auraient rejointe. Quand bien même ils l’auraient rejointe, très peu d’entre eux auraient pris part à son existence et seraient venus au marché des échanges.

Lin Ming feuilleta les règles de l’Association de l’Inscription. Il obtiendrait immédiatement cent points de contribution s’il en devenait membre. Il y avait également un grand nombre d’autres manières d’en obtenir qui étaient mentionnées, telle que vendre des matériaux rares et précieux à l’Association de l’Inscription.

« Pfft. Si ce sont des matériaux rares tu ferais mieux de les utiliser, pourquoi est-ce que tu les vendrais à l’Association de l’Inscription ? » renâcla Lin Xiaodong avec mépris.

« Parfois il y a trop d’un même matériau, et tout ne pouvant pas être utilisé, une partie reste conservée inutilement. Dans ce cas, il peut être intéressant d’en échanger contre quelque chose d’utile. Mais cette manière d’obtenir des points de contribution ne me sied pas. La seule voie possible semble être de compléter des missions », dit Lin Ming.

Il se tourna vers la sœur aînée en charge de la réception :

« Cette sœur aînée, où dois-je me rendre pour compléter des missions ? » lui demanda-t-il.

« Vous devez vous rendre dans la salle des missions, vous y trouverez les missions à compléter. Mais ne peuvent y entrer que ceux qui disposent d’un certificat de maître de l’inscription. Si votre maître à un quelconque intérêt dans tout ça, il peut venir en personne pour voir de quoi il retourne. Il y a un grand nombre d’avantages à rejoindre l’Association de l’Inscription. » dit la sœur aînée avec un sourire particulièrement chaleureux.

Lin Ming pesa le pour et le contre de tout ce qu’il venait d’apprendre avant de demander :

« Est-ce que l’Association de l’Inscription conserve l’identité de ses membres confidentielle ? »

« C’est tout à fait possible. Si votre maître à besoin de préserver son intimité, alors nous garantissons que nous conserverons comme secrète toute information le concernant. »

« Mmm. C’est bien. En quoi consiste l’examen et pourriez-vous m’y faire participer ? »

« Mm ? »

La sœur aînée en charge de la réception le regarda avec des gros yeux.

« Je suis le maître de l’inscription », dit Lin Ming en haussant les épaules.

« … » La sœur aînée fit un pas en arrière et regarda Lin Ming de la tête au pied. Elle ouvrit doucement la bouche :

« Puis-je… demander… quel est votre âge ? » lui demanda-t-elle.

« Quinze. »

« Quinze ans… ?

La sœur aînée entendit cela et resta sans voix. Elle avait supposé que le garçon qu’elle avait devant elle était sous la tutelle d’une sorte de puissant maître de l’inscription et qu’il avait un certain niveau de talent, en plus d’avoir déjà probablement quelques réussites à son actif. Mais un maître de l’inscription âgé de quinze ans c’était trop exagéré. Au cours des quatre-vingt dernières années d’histoire du Royaume du Grand Avenir, le plus jeune qu’il y ait eu était âgé de dix-huit ans.

Les seules ayant un espoir de dépasser ce record étaient Qin Xingxuan des Quartiers du Maréchal et Wang Yuhan de l’Association de l’Inscription.

« Ce petit frère, si vous souhaitez participer à l’examen pour devenir un maître de l’inscription, vous devez préparer le trésor et les matériaux requis. »

La sœur aînée chargée de la réception faisait simplement preuve de bonnes intentions en lui rappelant cela. Il n’était possible de voir la qualité et l’efficacité d’un symbole d’inscription qu’une fois qu’il était terminé. De manière générale, le symbole d’inscription d’un nouvellement maître de l’inscription n’avait qu’une efficacité assez faible, et le placer sur un trésor rare serait un gâchis complet de ressources et de matériaux. Ceux qui aspiraient à passer l’examen se devaient, par conséquent, d’apporter leurs propres trésors et matériaux, de sorte à ce que l’Association de l’Inscription ne se retrouve pas submergée par de vulgaires apprentis de l’inscription à moitié saouls venus tester leur chance. Après tout, les matériaux nécessaires aux symboles d’inscription étaient particulièrement coûteux.

« Mm. J’étais au courant. Si c’est possible je souhaiterais acheter un genre de trésor de bonne qualité pour cet examen. Je peux en assumer le coût d’achat », dit Lin Ming alors qu’il sortait plusieurs billets de banque dorés et brillants de ses vêtements, chacun d’entre eux valant 1 000 liangs d’or.

La sœur aînée fut sous le choc en voyant Lin Ming sortir négligemment autant de billets de banque dorés. Ca correspondait à un montant d’or dont ne disposaient même pas les jeunes de familles aristocratiques.

Elle regarda Lin Ming et vit qu’il semblait tout à fait sérieux et résolu.

« Puisque vous insistez, veuillez me suivre », lui dit-elle.

Lin Ming suivit alors la sœur aînée et pénétra à l’intérieur de l’Association de l’Inscription. Lin Xiaodong les suivit également. Ils virent tous types de symboles et de runes complexes et brillants le long des murs à mesure qu’ils franchissaient les différentes salles ; Lin Xiaodong était particulièrement excité par tout ce qu’il voyait.

La décoration de l’Association de l’Inscription n’était pas luxueuse, mais elle dégageait une atmosphère d’espace. Il n’y avait ni fresque ni ornements sur les murs. Au lieu de cela, ils étaient parsemés de runes complexes aux formes uniques. Chaque rune était une structure métallique pleine de caractère qui semblait avoir pris vie ; une sensation très ancienne et mystique s’en exhalait.

« Nous y sommes. »

La sœur aînée ouvrit une porte et leur fit signe d’entrer.

C’était la salle d’inscription de l’Association de l’Inscription, qui servait également de lieu d’examen.

« Mmm, merci sœur aînée. »

En marchant à l’intérieur, Lin Ming vit que la salle d’inscription était un carré d’environ trente mètres de côté. Il y avait de nombreuses plateformes en pierre suspendues un peu partout. Il y en avait une au centre qui était recouverte de nombreux matériaux différents. Une jeune fille se trouvait au-dessus de celle-ci, elle devait avoir entre quinze et seize ans et elle s’affairait à dessiner symboles après symboles dans l’air.

Les dix doigts effilés et semblables à du jade de la jeune fille décrivaient des sauts dans l’air à mesure qu’elle tissait. Ses yeux larmoyants étaient totalement concentrés sur chacun des symboles à mesure qu’elle les traçait, et la pleine attention de la jeune fille était dévouée à son travail. Elle ne remarqua tout simplement pas l’arrivée de Lin Ming et de Lin Xiaodong. Elle dessinait les symboles d’inscription avec une compétence extraordinaire. Elle ressemblait à un musicien virtuose, et chacun des symboles était un battement dans l’air qu’elle manipulait avec agilité.

Proche de la jeune fille se trouvait également un vieil homme. Il était assis derrière elle sur une large chaise en bois à dossier courbé, les yeux clos, donnant l’impression qu’il était en train de méditer. Mais Lin Ming pouvait voir la réalité de la situation ; la force d’âme de l’homme plus âgé parcourait le corps de la fille pour l’assister, et chaque rune qu’elle dessinait était à la portée de ce vieil homme.

Cet article comporte 15 commentaires
  1. Merci pour le chapitre, a voir dans le second si le gamin aura l’intelligence de faire une inscription relativement simple… ou s’il vas balancer du lourd et se faire remarquer comme un gros idiot ! (déjà que sa technique à elle seule vas déjà bien le griller ^^’)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top