skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 40

Traduction : Vilipendeur
 Édition : à pourvoir
Révision : Zoro, Noxvae

Franchir le Quatrième Etage

En dehors de l’Eclatante Pagode, les aînés virent la matrice magique du quatrième étage s’illuminer et restèrent bouche bée :

« Mon dieu, le quatrième étage, et ça ne fait que la moitié d’un bâton d’encens ! »

« Ce Wang Yanfeng n’est définitivement pas si simple. »

Ces aînés avaient déjà anticipés que Wang Yanfeng atteindrait le quatrième étage, mais pas qu’il le ferait aussi rapidement.

« Avec une telle vitesse, peut-être qu’il va réussir à passer le quatrième étage et ainsi atteindre le cinquième. Je sais pertinemment que le cinquième étage est impossible, mais il pourra déjà être fier d’un tel résultat. »

« Je ne sais juste pas ce que vont réussir à faire Lin Ming et Liang Tieshan. Les résultats de ces deux-là n’ont pas été mauvais. »

Liang Tieshan était le grand jeune homme de forte carrure qui possédait la force divine native. Il avait également quinze ans.

Lin Ming et lui avaient tous les deux quinze ans, une cultivation à la deuxième étape de la Transformation du Corps, et également la force divine native. C’était définitivement impressionnant d’avoir un tel pouvoir à leur âge.

Si ces deux-là venaient cependant à être comparés avec Wang Yanfeng, il y aurait toujours un écart dans les yeux de ces aînés.

Le fait que Lin Ming ait la force divine native n’était pas faux, mais il n’en était qu’à la deuxième étape de la Transformation du Corps. Wang Yanfeng était quant à lui à la Troisième Etape. La caractéristique principale de l’Entraînement des Entrailles résidait dans l’infusion de véritable énergie à l’intérieur des viscères. Le cœur et les poumons des artistes martiaux à l’Entraînement des Entrailles étaient renforcés. Leur respiration devenait plus longue et leur endurance était doublée par rapport  à celle d’un artiste martial à la deuxième étape de la Transformation du Corps.

Wang Yanfeng avait, sans aucun doute, une technique et une vitesse supérieure. Même en considérant la force, son record n’était inférieur que de 300 jins à celui de Lin Ming ; la disparité n’était pas si importante.

Wang Yanfeng allait, s’il n’y avait pas d’accidents, prendre la première place de cette épreuve.

La troisième épreuve comptait d’ailleurs pour un pourcentage plus important que les deux premières dans l’attribution de l’évaluation finale. Si Wang Yanfeng finissait victorieux au cours de cette épreuve, alors en addition à son talent qui surpassait celui de Lin Ming, eh bien la première place de cet examen d’entrée lui reviendrait.

Cependant, Wang Yanfeng se trouvait en réalité être en difficulté au troisième étage au moment même. Ces deux artistes martiaux étaient difficiles à appréhender, pour chaque mouvement échangé, il se retrouvait avec l’un des deux menaçant sa vie. Wang Yanfeng avait utilisé un montant de force et de véritable énergie considérable pour en tuer un, mais il avait également reçu une blessure légère dans le processus.

« Fait chier, comment est-ce que ça peut être aussi étrange. Je ne suis parvenu qu’à en tuer un seul, et ce en utilisant les Neuf Chemins de la Vérité qui est transmise dans ma famille. Il semblerait que mes chances d’atteindre le quatrième étage s’amenuisent », s’inquiéta Wang Yanfeng.

Il avait déjà consommé 20% de sa véritable énergie interne, et à l’intérieur de ce monde illusoire, il était impossible de la renforcer avec des pilules. Wang Yanfeng ne pouvait dépendre que de son étape de l’Entraînement des Entrailles pour récupérer son énergie, petit bout par petit bout.

Wang Yanfeng s’inquiétait de la vitesse à laquelle il consommait sa véritable énergie, mais Lin Ming en faisait tout autant. Il n’en était pas à l’Entraînement des Entrailles, mais seulement à la deuxième étape de la Transformation du Corps, l’Entraînement de la Chair. Il n’avait pas une vitalité particulièrement débordante et chacun de ses mouvements consommait plus de véritable énergie que le précédent.

Par chance, Lin Ming possédait la Formule de l’Authentique Chaos Primordial et avait atteint le petit succès de la première étape. Cette technique antique circulait en lui, fournissant un apport constant à sa véritable énergie. Bien qu’il ne puisse pas l’utiliser à l’infini, ça lui permettait quand même de réduire la pression intense qu’il avait à supporter.

Les opposants qui faisaient maintenant face à Lin Ming étaient deux bêtes féroces de premier niveau – des Ours Armure de Fer.

Les bêtes féroces de premier niveau allaient des faibles aux fortes. Le rhinocéros à une corne était des faibles ; il ne correspondait qu’à un artiste martial au sommet de la Deuxième Etape. Mais l’Ours Armure de Fer équivalait quant à lui à un artiste martial au sommet de la Troisième Etape. Sans compter qu’il y en avait deux d’entre eux.

Lin Ming avait une attitude grave. Il n’avait jamais combattu un adversaire de ce niveau auparavant. Il n’était pas sûr d’être capable d’en défaire un ; sans faire mention du fait qu’il s’agissait d’une paire.

Mais plus important encore, cette bataille avait deux conditions strictes. Premièrement, il ne pouvait pas utiliser l’intégralité de sa véritable énergie qui était trop limitée. Deuxièmement, il ne devait pas recevoir la moindre blessure.

Lin Ming inspira profondément pour apaiser son esprit et se remémorer tout ce qu’il savait au sujet de l’Ours Armure de Fer.

L’Ours Armure de Fer avait une force de 5 000 jins. Il était assez lent, mais tout son corps était recouvert de larges plaques d’armures osseuses. Cette carapace était difficile à percer, même avec une épée ou une lance, et il n’y avait pas de faiblesses particulières.

Lin Ming savait bien que l’armure ne comportait pas de points faibles, mais il savait en revanche que l’Ours Armure de fer avait lui-même une faiblesse. Il s’agissait de quelques petites fentes entre les nombreuses intersections et croisements de l’armure osseuse.

Ces fentes se trouvaient entre les articulations. Elles étaient fines et difficiles à viser ; pour avoir une chance de frapper ces zones spécifiques au cœur de la bataille, Lin Ming devait ouvrir ses yeux, rester perspicace, et faire preuve à la fois d’une précision incomparable et d’une vivacité d’esprit exemplaire.

Mais après avoir pratiqué la Formule de l’Authentique Chaos Primordial, sa perception avait augmenté d’un niveau, et son année de désossage avait permis de grandement développer sa capacité d’analyse et sa précision.

Zhu Yan a dû être capable de gérer ces deux Ours Armure de Fer avec facilité lorsqu’il y a été confronté il y a six mois, sans compter qu’il doit avoir progressé depuis. Je ne peux pas perdre contre lui de la sorte.

L’esprit combatif de Lin Ming commença à grandir à l’intérieur de son cœur alors qu’il regardait fixement les deux Ours Armure de Fer.

« Hu ! »

L’un des deux ours bondit soudainement en abattant sa large patte lourde vers Lin Ming.

L’Ours Armure de Fer pesait plus d’un millier de jins. Couplé à son incroyable force, cette frappe était capable d’écraser un éléphant.

Les yeux de Lin Ming s’écarquillèrent, mais il ne recula pas. Au lieu de ça, il ignora l’Ours Armure de Fer, tel un oiseau gracieux volant avec élégance. Ses yeux étaient concentrés sur un point de l’abdomen de l’ours où se joignaient deux plaques d’armure osseuse, et il frappa avec son couteau.

« ! »

Ce n’était qu’un simple couteau à désosser, mais Lin Ming avait pratiqué ces frappes des dizaines de millier de fois. Le couteau s’immisça avec précision entre les deux plaques. Le couteau était véloce, et il se glissa à travers la peau épaisse avec une rapidité effarante et d’un seul geste.

Du sang gicla dans les airs en moins de temps qu’il n’en faut pour claquer des doigts aussitôt que le coup fut porté.

« Rahh ! » l’Ours Armure de Fer devint fou de rage.

Le coup de couteau n’avait pas été fatal et il continuait de charger vers Lin Ming.

« Moins de quarante personnes ont été éliminées et plus de cinquante sont passées. C’est un résultat décent », dit calmement un aîné de la Maison Martiale des Sept Véritables tandis qu’il regardait les candidats qui avaient été éjectés de l’Eclatante Pagode.

Cette dernière était parfaitement isolée de l’extérieur. Les aînés n’étaient pas des experts Xiantian et n’avaient aucun moyen de voir ce qu’il s’y passait. Ils pouvaient simplement estimer jusqu’où chaque candidat avait été capable d’aller en fonction du niveau duquel il avait été éjecté.

S’ils étaient éjectés du premier, ça signifiait qu’ils avaient échoués, et s’ils étaient éjectés du second, alors ils étaient admis.

Il s’était écoulé un quart d’heure depuis l’entrée des candidats dans l’Eclatante Pagode, et ils avaient tous passé le premier étage depuis un moment. Certains avaient atteint le troisième étage et d’autres étaient même en train d’affronter le quatrième.

« Il n’y a désormais plus que cinq personnes à l’intérieur. »

Les symboles s’illuminèrent alors sur l’Eclatante Pagode et deux autres candidats furent éjectés. Ils venaient du troisième étage, et avaient donc échoués à le franchir.

Plusieurs artistes martiaux accouraient déjà pour prendre en charge les candidats inconscients.

Ces deux-là étaient au sommet de la troisième étape de la Transformation du Corps et ils avaient obtenu un résultat de 2 300 jins à l’Epreuve de Force. Malheureusement pour eux, ils avaient déjà dix-sept et dix-huit ans. Ils n’avaient pas été capables de franchir le troisième étage de l’Eclatante Pagode, mais ils étaient tout de même fiers de leur résultat.

Lorsque ces deux personnes furent éjectés, Lan Yunyue s’étaient empressée de se retourner dans leur direction et avait immédiatement distingué qu’aucun d’entre eux n’était Lin Ming.

Des 92 candidats ayant pris part à l’épreuve, 39 avaient déjà été éjectés de l’Eclatante Pagode1. Lan Yunyue pouvait clairement voir que ça n’incluait pas Lin Ming. Ça ne pouvait signifier qu’une seule chose, il était toujours à l’intérieur.

Lin Ming… Lan Yunyue se mordit légèrement les lèvres tandis que des souvenirs défilaient devant ses yeux.

Elle savait que ça voulait dire que Lin Ming était admis, et qu’il était au moins au troisième étage.

Le troisième étage était, en vérité, une gloire énorme. Dans les registres de la Maison Martiale des Sept Véritables, ceux qui franchissaient le troisième étage allait un jour atteindre le sommet de la Transformation du Corps, la Sixième Etape, celle de la Condensation de l’Impulsion.

Le Gouvernement Royal récompensait tous ces artistes martiaux à l’étape de la Condensation de l’Impulsion d’un titre et d’un rang au sein du royaume. Ça avait beau n’être qu’un titre de vicomte de troisième classe, ça n’était pas différent du statut d’une position officielle, et c’était même héréditaire.

C’était un titre de noblesse ! C’était un symbole de de gloire et d’aristocratie au sein du Royaume du Grand Avenir. Grâce à la gloire d’une seule personne, une famille pouvait entrer dans la lignée des aristocrates, et il pouvait ainsi honorer ses ancêtres.

Un autre candidat fut alors éjecté du quatrième étage.

Ça signifiait que Lin Ming avait franchi le troisième !

Ce grand jeune homme costaud aux traits larges était le garçon avec la force divine native, Liang Tieshan. Il avait dépensé jusqu’à son effort ultime, parvenant à atteindre le quatrième étage au prix d’une blessure sévère, et avait été aussitôt vaincu.

« Ce Liang Tieshan est prometteur. Il doit pouvoir cultiver avec des ressources. »

« Mm, il est plutôt bon. Il n’en reste maintenant que deux, Lin Ming et Wang Yanfeng. »

« Le fait que Lin Ming soit capable de persister avec sa force actuelle n’est pas évident. Sa force est supérieure à celle de Liang Tieshan et il est également aidé par son solide cœur des arts martiaux. Mais parvenir à franchir le quatrième étage c’est une autre affaire… »

« Mmm, sans compter Lin Ming, même Wang Yanfeng va avoir du mal. »

« Poh ! »

Du sang jaillit d’une des jambes d’un Ours Amure de Fer, une frappe de couteau venait de s’y abattre. Lin Ming roula sur le côté alors que l’Ours Armure de Fer en colère lui sautait dessus.

Les deux Ours Armure de Fer étaient devenus des Ours de Sang. Chacun d’entre eux étaient recouvert de nombreux coup de couteau au travers des points faibles entre les plaques d’armure. Les blessures avaient beau ne pas être fatales, la perte de sang qu’elles avaient entraînée pouvait rapidement le devenir.

Leurs mouvements étaient d’ailleurs devenus significativement plus lent, probablement à cause de cette perte de sang.

Chance !

Lin Ming esquiva les deux ours qui essayaient de l’attraper. Leurs blessures et leur épuisement laissait des ouvertures dans leur défense, et Lin Ming sauta vers le haut tel un guépard.

« Roar ! »

L’un des Ours Armure de Fer se redressa sur ses pattes postérieures et envoya un coup avec une de celle avant. Mais Lin Ming avait déjà esquivé, et il avait dans le même temps poignardé directement l’œil de l’Ours Armure de Fer avec son couteau à désosser.

Du sang jaillit de l’effroyable plaie, et l’Ours Armure de Fer poussa un long rugissement de colère et de douleur. Lin Ming serra le poing et donna un coup vers le bas sur le manche du couteau, telle une masse sur un burin. Le couteau à désosser s’enfonça directement dans la cervelle de la bête.

L’Ours Amure de Fer mourut !

  1. L’incompréhension est une nouvelle fois au rendez-vous… Je pense qu’il faut surtout prendre en compte la phrase de l’aîné juste au-dessus dans laquelle il fait mention de seulement cinq candidats encore à l’intérieur.
Cet article comporte 19 commentaires
  1. Merci pour ce chapitre ! Je suis pas sur mais Wang Yanfeng est toujours au 3ème ou j’ai mal suivi, ou ce n’est pas dit ?

    1. Tu peux considérer qu’il arrive au quatrième étage au cours de ce chapitre, même si on ne le dit pas explicitement.
      Lin Ming a à chaque fois un temps d’avance dans le passage d’un étage à l’autre. Mais Wang Yanfeng arrive également au quatrième étage pendant que Lin Ming y est déjà. On reparle de tout ça dans le prochain chapitre 😉

      EDIT: en fait c’est dit d’une certaine manière. « Ça signifiait que Lin Ming avait franchi le troisième ! » c’est le point de vue de ceux qui sont en dehors de l’Eclatante Pagode, mais nous nous savons bien que c’est Wang Yanfeng qui est à la traîne^^ Mais cette phrase nous apprend quand même qu’il ne reste donc plus personne au troisième.

      1. Merci de ces précisions, ouais c’est vrai qu’en relisant bien, ça se comprend mais c’est pas dit franchement ^^ Bon je vais commencer le prochain, encore merci !

  2. Merci pour le chapitre.
    Pour le petit 1 c’est simples ils parlent de ceux qui ont échoué: « Moins de quarante personnes ont été éliminées » ils disent plus haut

    1. Tant mieux si ça ne ta paraît pas surprenant, mais de mon côté l’incompréhension est bien là^^’ Même si ça n’a finalement pas une très grande importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top