skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 39

Traduction : Vilipendeur
 Édition : à pourvoir
Révision : Zoro

Force incoercible

Il y avait trop d’étages à franchir ; Lin Ming ne pouvait pas se permettre de gaspiller son énergie et son endurance. Il se devait se précipiter au sommet d’un seul bon et s’accaparer la récompense pour la première place – la Pilule de Moelle du Dragon d’Or Pourpre !

Voyant Lin Ming s’élancer vers lui, le guerrier fantôme brandit son bâton pour le bloquer. Mais Lin Ming était trop rapide, et un coup de poing brutal s’abattit sur son torse avant même qu’il ait pu le lever.

« Peng ! »

La poitrine du guerrier fantôme se plia et il cracha du sang, avant de s’effondrer, mort.

Lin Ming passa aisément le premier étage. C’était normal, sa force surpassait largement celle de ceux du même niveau de cultivation.

Monter au deuxième étage !

C’était de nouveau un endroit sombre, mais cette fois c’était une bête féroce qui se trouvait en face de Lin Ming.

« Une bête féroce de premier niveau ! »

Une bête féroce de premier niveau correspondait à un artiste martial à la troisième étape de la Transformation du Corps. Celle-ci était un rhinocéros à une corne. Sa force en tant que bête féroce de premier niveau était relativement faible ; plus ou moins équivalente à un artiste martial au sommet de la deuxième étape.

Bien que sa force soit plutôt ordinaire, il possédait des capacités défensives supérieures de par l’épaisseur de sa peau. Même un artiste martial avec une force et une cultivation plus élevés aurait à dépenser quelques efforts pour le vaincre.

Lin Ming devait surmonter de nombreux obstacles et ne voulait pas gaspiller son endurance. Sa main pivota, et un couteau à désosser menaçant apparut dans sa paume. Le schéma des veines et de la structure corporelle du rhinocéros à une corne se dessina dans l’esprit de Lin Ming, laissant apparaître jusqu’à la moindre de ses faiblesses.

La familiarité de Lin Ming avec les points faibles des bêtes féroces était à son avantage.

Le rhinocéros à une corne poussa un rugissement soudain, et chargea en piétinant vers Lin Ming. Ça avait beau être un monde illusoire, Lin Ming ressentit le grondement des vibrations dans le sol.

Une matrice d’illusions était différente d’une matrice mortelle. Dans une matrice d’illusions, les dites illusions ne pouvaient pas entraîner la mort, mais elles étaient capables d’éveiller l’effroi dans le cœur. Il était possible de briser l’illusion aussi longtemps que vous parveniez à maintenir votre cœur et votre esprit, et que vous restiez droit dans vos convictions. Mais une matrice mortelle était différente ; c’était du suicide que d’attendre à ne rien faire !

Voyant le rhinocéros à une corne marteler le sol dans sa charge, Lin Ming bondit subitement d’un côté. Sa posture de saut était étrange. Son corps était parallèle au sol, et une de ses épaules frôlait quasiment la poussière. L’instant d’après, le corps massif du rhinocéros passa au-dessus de lui. Lin Ming heurta le sol avec l’une de ses mains, et fut projeté sous l’abdomen de la bête par la force de l’impact.

Il releva la main et trancha avec son couteau !

« Puff ! »

Le couteau à désosser se planta à seulement quinze centimètres du milieu de la cuisse avant du rhinocéros à une corne, à la jonction avec l’abdomen. Cet endroit précis s’avérait être l’endroit le plus mou de la partie ventrale de la bête, et également celui où se trouvait l’aorte abdominale.

Le couteau glissa à l’intérieur comme dans du beurre et évida l’animal. Une fontaine de sang jaillit et le rhinocéros à une corne poussa un hurlement de détresse. La bête féroce trembla violemment avant de s’effondre au sol.

En voyant l’efficacité de son attaque, Lin Ming ne put s’empêcher de soupirer en pensant à quel point la matrice magique était réaliste et fidèle à la réalité. Ce rhinocéros à une corne avait une structure corporelle et des faiblesses parfaitement similaires à celles d’un rhinocéros à une corne réel. Il se dit que la matrice magique contenait peut-être l’esprit de bête d’un rhinocéros à une corne scellé en son sein, ce qui expliquerait un tel réalisme.

Après son attaque au couteau réussie, Lin Ming battit en retraite plutôt que de frapper une seconde fois. Il avait beau désormais pouvoir tuer le rhinocéros à une corne avec facilité, il souhaitait préserver son endurance. Il n’y avait pas de récupération possible entre les étages de l’Eclatante Pagode.

L’aorte avait été coupée, et le rhinocéros perdait de plus en plus de sang. Ses mouvements devinrent trop lents, mais Lin Ming attendait une nouvelle opportunité et finit par frapper à nouveau vers le bas avec son couteau.

« Puff ! »

L’autre côté de l’aorte abdominal venait d’être tranché.

L’issue du combat était arrêtée, ce n’était désormais qu’une question de temps. Le rhinocéros à une corne se débattit vainement, chancelant d’un côté puis de l’autre à l’article de la mort, jusqu’à ce qu’il s’en aille pour toujours.

Lin Ming avait atteint le troisième étage !

« Oh ? Quelqu’un est arrivé au troisième étage ! »

A l’extérieur de l’Eclatante Pagode, de nombreux aînés venaient de voir les runes et les symboles du troisième étage commencer à bouger et s’illuminer. Le troisième étage était en train de s’activer, mais ils ne savaient pas qui venait d’y entrer.

« C’est probablement Wang Yanfeng. C’est le plus fort si l’on prend son âge en considération. La force de Lin Ming réside dans son cœur des arts martiaux et dans sa force divine native. En termes d’efficacité au combat, la force ne représente qu’une petite partie. La vitesse, le talent, et les techniques de combats sont tout aussi importantes. »

« La plupart des candidats sont encore bloqués au premier étage. Le fait que ce Wang Yanfeng ait déjà atteint le troisième est impressionnant. »

Tandis que ces aînés discutaient, une autre personne atteignait le troisième étage. Elle n’avait que trente respirations de retard sur Lin Ming. Il s’agissait de Wang Yanfeng.

Ce dernier et Lin Ming étaient du même âge, et ils avaient affrontés le même opposant au deuxième étage ; une bête féroce de premier niveau dont la force équivalait à la deuxième étape de la transformation du Corps.

Wang Yanfeng en était à l’ouverture de la Troisième Etape. De plus, sa force excédait celle de ses pairs. La bête féroce n’était pas de son niveau, mais sa peau était robuste et sa chair large et épaisse. Wang Yanfeng avait dépensé une grande portion de sa véritable énergie pour s’en débarrasser.

Il n’y avait pas de repos au sein de l’Eclatante Pagode. Au troisième étage, Wang Yanfeng faisait désormais face à deux formes spectrales d’humanoïdes qui tenaient deux longues épées. Ces guerriers de l’ombre étaient à la troisième étape de la Transformation du Corps.

Wang Yanfeng serra les dents et maintint une attitude digne. Il pouvait s’occuper de ces deux guerriers, mais il devait réfléchir à la manière de dépenser sa véritable énergie, autrement quoi il deviendrait incroyablement compliqué d’arriver à franchir le quatrième étage.

Il devait faire en sorte de gagner le plus vite possible. Il commença à faire circuler la véritable énergie à l’intérieur de son corps. Il s’apprêtait à utiliser la compétence martiale transmise dans sa famille, les Neuf Chemins de la Vérité.

Pendant ce temps, Lin Ming était aussi confronté à deux guerriers fantomatiques à l’ouverture de la Troisième Etape.

La troisième étape de la Transformation du Corps était celle de l’Entraînement des Entrailles. Il ne s’attendait pas à faire face à quelque chose d’un tel niveau dès le troisième étage. Et ils étaient deux ! La difficulté du quatrième et cinquième étage pouvait être imaginée… et il n’était pas possible de se reposer entre deux. Rien d’étonnant à ce que le superviseur ait dit qu’il était impossible de franchir le cinquième étage.

Lin Ming faisait circuler la Formule de l’Authentique Chaos Primordial tout en s’efforçant de garder les deux guerriers fantomatiques dans sa ligne de vue. Pour le moment, ils étaient immobiles. Il serait ravi de pouvoir profiter de cet instant pour récupérer ne serait-ce qu’un petit peu, bien que Lin Ming n’ait pas dépensé tant de véritable énergie que ça.

Mais les deux guerriers ne lui laissèrent pas cette chance. Ils parcoururent la distance qui les séparait de Lin Ming d’un seul bond, l’un attaquant par la droite, l’autre par la gauche, et avec une malveillante aura meurtrière.

Les deux guerriers étaient incroyablement rapides et agissaient de manière coordonnée. Leurs mouvements semblaient harmonieux comme les deux parties d’un tout. L’un d’eux balaya le sol de sa longue épée. Lin Ming sauta pour esquiver la frappe, mais l’autre guerrier profita de la situation alors que Lin Ming tournoyait dans les airs, et lui envoya un coup en direction de la poitrine avec son épée.

« Ha ! »

Lin Ming cria et répliqua immédiatement en envoyant un coup de pied sur le poignet du guerrier.

« Kacha ! » celui-ci se brisa sous le choc.

Les guerriers fantômes ne ressentaient toutefois pas la douleur. Il secoua simplement son poignet brisé et envoya une frappe avec la paume sur Lin Ming. Chaque mouvement qu’il faisait révélait de nombreuses ouvertures, le rendant vulnérable. Ces guerriers fantômes ne pouvaient faire qu’attaquer ; ils ne pouvaient pas se défendre. C’était une forme de combat suicidaire visant à annihiler l’adversaire au péril de sa propre vie.

Cet instant correspondait à l’ancienne limite de la force de Lin Ming, le moment où il aurait péri, mais il avait désormais une force nouvelle. Voyant son adversaire se battre d’une manière aussi périlleuse, il fit énergiquement circuler la Formule de l’Authentique Chaos Primordial et força sa véritable énergie en avant. Un coup de poing vint s’entrechoquer avec la paume du guerrier fantôme.

« Peng ! »

Ce dernier fut forcé à reculer de quelques pas et cracha une gorgée de sang.

Mais la vitalité de Lin Ming, de son côté, ne fit que s’accroître. Il n’avait pas de mal à les contenir et n’avait pas une seule blessure.  Malgré tout, il était secrètement surpris. Ces deux guerriers fantomatiques n’étaient peut-être pas des artistes martiaux de haut niveau mais ils étaient loin d’être faibles. Leur coordination et leur style de combat kamikaze étaient définitivement difficiles et délicats à gérer. Et ça n’était que le troisième étage ; il restait encore le quatrième et le cinquième.

Bien qu’il soit surpris, Lin Ming n’avait pas arrêté de bouger ne serait-ce qu’une fraction de seconde. Il avait récupéré ses appuis après son échange de coup, et tandis que le guerrier fantôme qui avait été blessé récupérait son souffle, Lin Ming lui avait envoyé son poing en plein visage.

Le second guerrier se précipitait désormais pour l’intercepter. Il avait fermement saisi sa longue épée de ses deux mains et l’abattait vers le bas. Cette frappe était destinée à couper Lin Ming en deux.

« Ha ! C’est ton tour ! Meurs ! »

Le poing de Lin Ming n’était qu’une feinte. Il se retourna soudainement sur le côté avec le couteau à désosser dans la main, et vint horizontalement frapper contre la lame du guerrier fantôme.

« Boom ! »

Des Etincelles se répandirent de tous côtés lorsque les deux lames s’entrechoquèrent.

Alors que le couteau rencontrait l’épée, Lin Ming ne fut pas forcé à reculer. C’était une des conséquences de son incroyable force physique.

« Soit vaincu ! »

Après avoir paré la longue épée, Lin Ming frappa le centre de la poitrine du guerrier avec son poing.

« Peng ! »

Il y eut un bruit sourd et étouffé alors que les côtes de son adversaire s’écrasaient. C’était une frappe mortelle qui parvint jusqu’à son cœur, il mourut sur place.

Après en avoir défait un, le second était déjà blessé et ne représentait plus une menace. Lin Ming envoya de nombreux coups de pied dans les jambes du dernier guerrier fantomatique, puis il le poignarda avec son couteau.

Troisième étage, franchit !

En dehors de l’Eclatante Pagode, les aînés virent la matrice magique du quatrième étage s’illuminer et restèrent bouche bée :

« Mon dieu, le quatrième étage, et ça ne fait que la moitié d’un bâton d’encens ! »

Cet article comporte 17 commentaires
  1. Merci pour le chapitre ! Ahah, quand ils vont savoir qui à était si rapide, ils vont tous être choqué xD Je me demande si il va pour franchir le cinquième et battre le record 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top