skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 38

Traduction : Vilipendeur
 Édition : à pourvoir
Révision : Zoro

L'Eclatante Pagode

L’Eclatante Pagode des Sept Trésors avait été créée par les maîtres des Sept Profondes Vallées. Les matériaux mystérieux et inconnus desquels l’édifice était construit provenaient d’au-delà les frontières du Royaume du Grand Avenir, et la lumière qui filtrait  à travers la structure la faisait scintiller comme des pierres précieuses à la lumière du jour.

L’Eclatante Pagode possédait un total de sept étages. De subtiles et méticuleuses formations étant gravées dans chacun d’eux ; elles formaient une matrice magique.

Celle-ci était toutefois différente de celle de la plateforme de jade qui n’était qu’une matrice d’illusion dont les rêves étaient inoffensifs, aussi violents qu’ils soient. Mais cette matrice magique de l’Eclatante Pagode était drastiquement différente, elle était mortelle.

Les matrices mortelles étaient capables de tuer en utilisant des illusions. Périr dans l’illusion revenait à périr en dehors.

L’Eclatante Pagode n’était bien évidemment utilisée que pour l’examen, mourir à l’intérieur ne signifiait donc pas une mort définitive. Ceux qui étaient défait se faisaient simplement éjecter de la matrice magique.

Il était impossible d’utiliser des armes ou des armures rares à l’intérieur, seulement des objets ordinaires. La capacité à aller loin dans l’épreuve ne dépendait que de ses propres capacités.

Le nombre de candidats sur la plateforme de jade continua de diminuer au fur et à mesure. Chaque éclat de lumière qui apparaissait correspondait à un autre échec. Parmi la centaine de personnes qui avaient pris part à l’épreuve, 60 à 70% d’entre eux avaient déjà été éliminés, comprenant par ailleurs quelqu’un à la troisième étape de la Transformation du Corps.

Cet artiste martial arbora une mine abattue lorsqu’il fut éjecté du monde du rêve, la tête et les épaules basses. C’était la troisième fois qu’il participait à l’examen d’entrée de la Maison Martiale des Sept Véritables, et il ne s’attendait pas à échouer de nouveau. Il avait déjà dix-huit ans ; ça avait été sa dernière chance.

Une demi-heure plus tard, une seconde personne ouvrit finalement les yeux sur la plateforme de jade. Il expira longuement et profondément, et se leva, les jambes tremblantes et le visage pâle. Son dos était couvert de sueur.

C’était le talent de grade 4 de qualité élevée, Wang Yanfeng.

Après s’être relevé, il se retourna en cherchant Lin Ming et le grand et robuste jeune homme du regard qui lui avaient volé le devant de la scène au cours de l’Epreuve de Force. Il n’aperçut cependant que le jeune homme qui était en peine, et ne vit pas Lin Ming. Les lèvres de Wang Yanfeng révélèrent un sourire de contentement et de fierté.

Toutefois, lorsqu’il fut conduis dans la salle de repos, il y découvrit un Lin Ming silencieux et en train de méditer. Il croyait que ce dernier avait déjà été éliminé, et il était loin de s’imaginer que Lin Ming ait pu terminer l’Epreuve du Rêve en premier.

Ce type !

Wang Yanfeng ressentit une profonde crise prendre forme dans son cœur. Il quitta la salle sans se reposer pour aller trouver son groupe de suiveurs.

« Renseignez-vous et trouvez-moi quel est le talent de ce Lin Ming », leur murmura-t-il.

Lin Ming avait remarqué l’hostilité de Wang Yanfeng à son égard. Mais c’était tout naturel. Les candidats étaient en compétition les uns avec les autres, il n’y avait qu’une seule première place et qu’une seule récompense pour cette dernière.

Le nombre de personnes dans la salle commença à augmenter, et la seconde épreuve finit par atteindre sa conclusion.

Il ne resta au final que 92 candidats1 parmi tous ceux qui avaient participés à l’épreuve. Près de 90% du total des participants avaient échoués.

Les derniers candidats qui venaient tout juste de réussir l’Epreuve du Rêve n’eurent pas le temps de se reposer, la dernière épreuve allait immédiatement commencer.

Réussir cette dernière revenait à devenir un disciple de la Maison Martiale des Sept Véritables. D’un autre côté, échouer signifiait que tous leurs précédents efforts étaient réduits à néant.

« La troisième épreuve – l’Eclatante Pagode. » résonna une voix forte et puissante à travers la foule.

Le superviseur de cette dernière épreuve était un grand homme maigre d’âge moyen. Bien qu’il semblait ordinaire, son corps dégageait une attitude imposante, à en faire battre le cœur plus vite. Lin Ming n’eut besoin que d’un coup d’œil pour dire que c’était un maître, peut-être même un individu à l’étape Houtian.

Il ne put s’empêcher de soupirer. Avant de venir à la Maison Martiale des Sept Véritables, Lin Ming n’avait pas eu l’occasion de voir beaucoup d’artistes martiaux à la sixième étape de la Transformation du Corps – la Condensation de l’Impulsion. Mais il avait désormais vu au moins cinq ou six maîtres Houtian.

C’était tout de même compréhensible. Dans le Royaume du Grand Avenir, les maîtres Houtian ne se trouvaient généralement pas au Palais Royal ni dans les Quartiers du Maréchal, mais plutôt à la Maison Martiale des Sept Véritables. Là-bas, la plupart d’entre eux venaient d’au-delà les frontières du Royaume, étant pour une grande partie des disciples des Sept Profondes Vallées.

« Suivez-moi », dit l’homme d’âge moyen avant de se retourner et de s’éloigner en marchant.

Les 92 candidats restants le suivirent. Quelques spectateurs firent de même. C’était un privilège que de pouvoir assister à la seconde et à la troisième épreuve. Ces personnes étaient soit des nobles, soit des élèves de la Maison Martiale des Sept Véritables.

Le superviseur qui menait le pas semblait lent, mais il se déplaçait à la vitesse de quelqu’un qui courrait. Les candidats devaient s’activer pour parvenir à le suivre.

Après une période de temps équivalente au délai nécessaire pour terminer un repas2, ils arrivèrent dans une vallée des Montagnes Zhou. Il s’y trouvait un édifice large et somptueux, à l’entrée duquel trônait une plaque ornementée de cinq caractères calligraphiques déposés avec un large pinceau, « Pavillon Martial des Sept Véritables ».

Ils virent un bâtiment d’une hauteur de soixante mètres en entrant. C’était l’Eclatante Pagode des Sept Trésors.

Quelle hauteur !

Ce fut la première pensée de Lin Ming au moment où il entra. Il n’avait jamais vu une construction aussi haute auparavant. Elle comportait sept étages, chacun d’entre eux mesurant quasiment neuf mètres de haut. Il faudrait de nombreux individus empilés les uns sur les autres pour atteindre le plafond d’un étage à un autre. Le plus grand temple de la Ville du Mûrier Vert n’était pas plus imposant qu’un seul des niveaux de l’Eclatante Pagode des Sept Trésors.

« Vous pouvez désormais entrer. Il n’y a pas de limite de temps. Vous êtes qualifiés dès lors que vous franchissez le premier étage. Si c’est le second vous serez considérés comme bons, le troisième comme impressionnants. Le quatrième étage est pour les génies. Quant au cinquième étage…heh heh… »

L’homme d’âge moyen fit un sourire malicieux et laissa la foule impatiente s’accrocher à ses mots :

« C’est tout simplement impossible. »

Certains des jeunes ne semblèrent pas convaincus par ses mots. Wang Yanfeng les vit et se moqua. Quelle bande d’idiots ! Comme si l’Eclatante Pagode pouvait être aussi simple.

L’examen d’entrée de la Maison Martiale des Sept Véritables était découpé en trois épreuves. La première d’entre elle évaluait la fondation, la seconde le cœur de l’artiste martial, et la troisième partie était la plus importante ; c’était une épreuve pratique des prouesses au combat et du degré de génie des candidats.

Ces génies talentueux possédaient différents niveaux de force de combat lorsque comparé entre eux.

L’Eclatante Pagode contenait une matrice mortelle. Les ennemis apparaissaient à l’intérieur avec des niveaux de force différents. Elle se basait sur l’âge des os afin de déterminer quel ennemi il fallait matérialiser. Plus les os étaient âgés, plus l’adversaire était fort.

Il n’y avait jamais eu qu’une seule personne à même d’atteindre le cinquième étage à cause de cela. Ça n’était pas le frère ainé supérieur Ling Sen du Domain Céleste, mais la fille qui ressemblait à une rivière paisible, Qin Xingxuan.

Un talent de grade 6, ce n’était pas une plaisanterie. Un grand nombre de gens ne connaissaient pas la cultivation de Qin Xingxuan, mais ce n’était pas le cas de Wang Yanfeng. Elle était au sommet de la quatrième étape de la Transformation du Corps.

Elle avait la même cultivation que Ling Sen tout en étant plus jeune de cinq années complètes.

Bien qu’il soit arrogant, Wang Yanfeng ne l’était pas au point de penser être de son niveau. Il serait satisfait avec le quatrième étage.

En regardant l’Eclatante Pagode des Sept Trésors, le cœur de Wang Yanfeng fut submergé d’un esprit combatif d’une écrasante intensité. Les deux premières épreuves ne lui avaient pas permis de montrer sa véritable force, il n’avait donc pas pu laisser libre court à ses sentiments de puissance et de supériorité, mais cette troisième épreuve était une véritable bataille.

Force, compétence, agilité et techniques de combat y avaient toute leur place. Wan Yanfeng était plein d’assurance. Il allait surprendre tout le monde de son brillant exploit à venir, et allait réussir cette troisième épreuve de manière foudroyante.

« Allez à l’intérieur ! La difficulté de l’épreuve s’adaptera en fonction de votre âge. »

La porte de l’Eclatante Pagode des Sept Trésors s’ouvrit aussitôt que l’homme d’âge moyen fit un geste de la main.

Une lumière brillante scintillait depuis l’intérieur, au-delà de l’entrée en forme d’arche. Lin Ming inspira profondément avant de lentement pénétrer à l’intérieur du bâtiment.

A ce moment, Qin Xingxuan était arrivée et observait la scène. Elle vit Lin Ming s’effacer petit à petit dans le lointain et ne le perdit pas du regard avant qu’il ait complètement disparu après les portes aux sept couleurs.

« Haha, Xingxuan, tu te préoccupes beaucoup de Lin Ming. »

Interpellée de manière plutôt brusque par son professeur, Qin Xingxuan baissa la tête en rougissant d’embarras.

« Xingxuan ne fait pas le poids face à la technique d’inscriptions et aux prouesses de Lin Ming. Mais si nous comparons nos capacités de combat, alors Xingxuan a un peu d’assurance », dit-elle.

« Mn, si l’on considère la force de combat, Lin Ming est vraiment inférieur à Xingxuan. Quel étage penses-tu qu’il atteigne ? »

« Ça…bien, selon le sens commun, un garçon de quinze ans à la deuxième étape de la Transformation du Corps devrait déjà être en difficulté. Mais la force de Lin Ming est bien supérieure à la moyenne… Je pense qu’il a une chance d’atteindre le troisième étage.

Qin Xingxuan se dit que c’était déjà une estimation de lui très élevée. S’il souhaitait atteindre le troisième niveau, il lui faudrait au moins cultiver jusqu’à la troisième étape de la Transformation du Corps.

« Tu as raison, mais… je pense que Lin Ming pourrait être capable de nous donner une agréable surprise. »

Tandis que Muyi et Qin Xingxuan étaient en train de parler, dans un recoin sombre de la vallée, Lan Yunyue regardait également la silhouette de Lin Ming s’évanouir à l’horizon, et ses yeux étaient emplis d’émotions complexes.

En tant que disciple de la Maison Martiale des Sept Véritables, Lan Yunyue avait naturellement le droit d’accéder à la vallée et d’observer l’examen d’entrée. C’était la dernière épreuve. Dès lors que l’un de ceux qui s’apprêtaient à expérimenter les étages de l’Eclatante Pagode réussissait à franchir le premier, alors il deviendrait un disciple officiel de de la Maison Martiale des Sept Véritables.

Au regard de la situation actuelle et de la condition de Lin Ming, il allait probablement y arriver.

Elle n’avait jamais imaginé qu’il puisse, en seulement six mois, progresser de manière aussi fulgurante.

Lan Yunyue ne savait pas comment se sentir dans son cœur si elle se retrouvait à devoir pratiquer les arts martiaux avec Lin Ming dans la Maison Martiale.

Ce dernier ne pouvait pas lire les pensées de ceux qui étaient en train de penser à lui. Il était déjà arrivé au milieu de la matrice mortelle.

Les autres candidats avaient disparus de son champ de vision dès lors qu’il était entré dans l’Eclatante Pagode, et il ne restait plus que lui à l’intérieur.

Il apparut dans un monde obscur qui s’évanouissait dans sa propre noirceur. Le ciel nocturne était tapissé d’étoiles, et le sol sous ses pieds était fait de roche noire dure. Un miasme fantomatique gris se condensa petit à petit non loin devant lui, prenant la forme d’un guerrier armé d’un long bâton.

« C’est l’ennemi ?! »

Lin Ming détermina que la cultivation de ce guerrier fantôme était à l’ouverture3 de la deuxième étape de la Transformation du Corps.

Le superviseur avait expliqué un tout petit peu plus tôt que la force de l’ennemi était fonction de l’âge du candidat. Lin Ming avait quinze ans et huit mois. La cultivation de son adversaire en était à l’ouverture de la Deuxième Etape, les autres candidats plus âgés avaient inévitablement rencontré des ennemis plus forts.

En tant que jeune de quinze ans, il apparaissait qu’il avait à défaire quelqu’un à la deuxième étape de la Transformation du Corps pour passer.

Lin Ming ne perdit pas plus de temps. Son corps souple s’élança en avant tel un léopard féroce et vigoureux. La Formule de l’Authentique Chaos Primordial circula en lui, et de la véritable énergie s’accumula dans ses muscles. Son premier coup allait-être fatal !

  1. Oui, 92, c’est difficile à comprendre je dois reconnaître… considérez que la centaine dont il est fait mention plus tôt ne correspond qu’à un échantillon du total de candidats de la seconde épreuve.
  2. Ça correspond à ¾ d’heure. Je trouve que ça fait partie de la particularité culturelle de l’histoire de laisser ça tel quel, n’hésitez pas à me donner votre avis.
  3. Il est question de sommet quand on parle de la fin d’une étape, à l’inverse, le début d’une étape correspondra désormais à l’ouverture.
Cet article comporte 11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top