skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 29

Traduction : Vilipendeur
 Édition : à pourvoir
Révision : Albo

Renverser la cavalerie

Zhu Yan réfléchissait tandis qu’il faisait tourner son anneau entre les doigts d’une de ses mains.

« Frère Wang, la Ville du grand Avenir c’est ton domaine, quel type de liens n’as-tu pas ? Tu fréquentes naturellement des individus supérieurs qui sont à la Quatrième Etape, ou encore au sommet de la Quatrième Etape », dit-il.

Zhu Yan suspectait Lin Ming d’avoir une fondation solide et d’être plus fort qu’il n’y paraissait. Ça serait impossible pour expert au sommet de la Troisième Etape de s’occuper facilement de lui ; c’était mieux de directement chercher quelqu’un à la Quatrième Etape pour se charger de son cas.

« Je connais un grand nombre de maîtres à la Quatrième Etape, mais… ce sont les gardes de mon père ou de mon frère. A cause des évènements récents, mon père a publié un décret. Désormais plus personne ne m’écoute », dit Wang Yigao.

Les individus à la quatrième étape de l’Entraînement Physique n’étaient généralement plus des fraiches fleurs de printemps. Ils avaient au moins trente ans pour la plupart, ils occupaient souvent des positions importantes ou devenaient garde du corps personnel pour des gens de pouvoir. Il était impossible pour Wang Yigao, au regard de ses compétences, de demander à de tels individus de s’occuper d’un garçon d’une quinzaine d’année.

Zhu Yan repensa à tout cela :

« Est-ce que ça ne serait pas Zhao Mingshan en charge de la sécurité de l’examen de la Maison Martiale des Sept vénérables ? Il semblerait qu’il ait récemment reçu une promotion de la part de ton père », dit-il à Wang Yigao.

Wang Yigao fut surpris mais il acquiesça :

« Effectivement. Frère Zhao est d’habitude très aimable à mon égard. »

Zhu Yan avait entendu par d’autres que Zhao Mingshan était le chef des Forces de Police de la Ville du Grand Avenir. Les Forces de Police et l’Armée de Protection de la Ville étaient deux parties d’un même ensemble. Les Forces de Police étaient responsables de la sécurité publique, comme attraper les voleurs, faire respecter l’ordre et le bon exercice des lois. L’Armée de Protection de la Ville était en charge du maintien du pouvoir de direction du Roi ainsi que de réprimer toute rébellion.

« Ah, je sais… j’ai une idée pour faire de toi un impotent, Lin Ming… »

Zhu Yan jeta un coup d’œil à travers la toile de la carriole, il regarda fixement Lin Ming tel un serpent venimeux, son visage s’assombrissant.

L’examen de la Maison Martial des Sept Véritables était divisé en trois parties, l’Epreuve de Force, l’Epreuve du Rêve, et l’Eclatante Pagode.

C’était le premier test qui avait lieu durant la matinée, l’Epreuve de Force.

L’Entraînement Musculaire était la première étape de la Transformation du Corps1. C’était aussi le fondement des arts martiaux. En tant que première étape, si l’Entraînement Musculaire n’était pas suffisamment solide, alors les étapes suivantes de l’Entraînement de la Chair, l’Entraînement des Entrailles, la Transformation Musculaire et celle du Façonnage Osseux deviendraient toutes inutiles.

La force était par conséquent un élément essentiel pour les artistes martiaux. C’était d’ailleurs assez simple à évaluer. Cette première épreuve permettait déjà d’éliminer un large nombre de candidats.

C’est pour cette raison que la Maison Martiale des Sept Véritables organisait l’inspection de force en tant que premier test.

C’était une pierre spéciale de la taille d’un homme. Il y avait un faisceau lumineux de véritable énergie qui trônait à son sommet. Le faisceau laissait apparaître une quantité de lumière équivalente au montant de force de la personne qui frappait dans la pierre. Un rayon de 3 centimètres correspondait à 100 jins. Parvenir à obtenir un rayon de 30 centimètres correspondait donc à une force de 1 000 jins, et à une qualification pour la seconde épreuve. En dessous de 1 000 jins c’était l’élimination immédiate.

Le sommet de la première étape de la Transformation du Corps, l’Entraînement Musculaire, correspondait en général à une force de neuf pierres. C’était suffisant pour briser du bois de fer, mais les artistes martiaux de la Première Etape avaient, normalement, autour de 900 jins de force, ce qui rendait la première épreuve très difficile.

Lin Ming avait assez rapidement dépassé 1 000 jins de force au cours de la Première Etape. Il avait actuellement une force d’un peu plus de 2 600 jins. C’était dû à l’irrésistible prestige des Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat. Au cours de ce test, la force était naturellement son point fort et il allait surement être capable de se battre pour la première place.

L’épreuve n’avait pas encore commencé sur la place. Lin Ming était en train de méditer sur une plateforme en pierre sur le bord de la route, il contrôlait sa respiration.

Soudainement, une explosion de bruit se propagea rapidement :

« Hors de mon chemin ! Dégagez ! » hurla quelqu’un d’une voix bruyante.

Lin Ming ouvrit les yeux et fut surpris de voir un homme d’une vingtaine d’année se précipiter le long de la route sur un cheval. Il portait une épaisse armure brillante et avait une lance de deux mètres de long, large comme le bras d’un enfant, bien ancrée dans une main. Il dispersait la foule en agitant sa lance d’une main et tenait une cravache de l’autre.

‘Dadada.’ Le bruit des coups de sabots claquait dans l’air et les gens rassemblés sur la route principale se dispersèrent rapidement. Lin Ming fronça les sourcils. C’était le jour de l’examen d’entrée de la Maison Martial des Sept Véritables. La Ville du Grand Avenir devait avoir envoyé la Police de la Ville afin de maintenir l’ordre dans la zone. Comment pouvaient-ils avoir laissé quelqu’un venir se ruer sauvagement dans la foule ?

Lin Ming remarqua rapidement que, bien que cet homme soit agressif dans son attitude, il ne touchait personne avec sa lance malgré l’amplitude de ses mouvements. Les arts martiaux de cet homme semblaient décents et il était doué pour manier son cheval.

Lin Ming était assis sur le bord de la route et ne s’était pas levé. Mais il s’aperçut à cet instant que l’homme arborait un sourire sinistre, il s’était retourné d’un coup de reins et il galopait désormais en direction de Lin Ming.

Son expression changea drastiquement. Il venait de réaliser que c’était lui qui était visé par cet homme. Le cheval galopait de plus en plus vite en sa direction. L’homme ne portait pas seulement une armure, la large lance qu’il tenait dans sa main devait peser près de 100 jins. Cette lance serait capable, avec l’élan de la vitesse du cheval, de percer à travers un mur.

Lorsqu’il fut à moins de dix mètres, la lance dans la main de l’homme commença à émettre une légère lumière jaune.

Compétence martiale !

Ils me tiennent vraiment en haute estime pour aller jusqu’à utiliser une compétence martiale, pensa Lin Ming alors que ses yeux devenaient glacials.

Il ouvrit légèrement sa main droite tandis que la Formule de l’Authentique Chaos Primordial commença à circuler rapidement dans tout son être. La perception de Lin Ming atteignit sa limite maximale. Dans ses yeux, la vitesse de la lance avait ralentie et les bruyants bruits de sabots s’étaient estompés.

Lorsque l’homme fut dans un rayon de trois mètres par rapport à lui, Lin Ming se redressa comme un ressort de sa position assise et s’élança de manière inattendue vers le cavalier. Lin Ming n’avait même pas essayé d’esquiver, il tendit les deux mains en avant et se saisit de la lance.

Une lance de 100 jins, la force d’un cheval lancé à vive allure, c’était capable de déraciner un arbre. Et ce garçon venait d’utiliser ses mains pour s’en emparer ?

Une fois la lance agrippée, Lin Ming fit circuler sa véritable énergie à travers ses mains et ses pieds. Il recula sa jambe droite d’un pas pour venir plaquer son pied contre la plateforme en pierre, et avec l’effort conjoint de ses deux mains, plus de 2 600 jins de force jaillirent instantanément.

« Plus haut ! »

Lin Ming hurla, et ses deux bras qui tenaient la lance se dressèrent soudainement vers le haut. L’homme eut seulement le temps de ressentir une brève sensation de force, il fut directement soulevé de son cheval et éjecté comme une poupée de chiffons.

L’homme fut pris de vertige, ses oreilles sifflèrent tandis que sa vision devenait trouble à force de virevolter dans les airs. Il s’écrasa au sol l’instant d’après et s’étendit de tout son dos dans un élan de peine. Ses organes semblaient avoir changés de place alors qu’il avait roulé et s’était fracassé dans un arbre, il cracha une gorgée de sang.

Lin Ming jeta la lance de 100 jins qu’il avait dans les mains sur le côté, et il s’assit de nouveau. Cet homme n’avait que la force d’un Deuxième Etape de la Transformation du Corps. Il avait beau avoir le support du cheval, comparé aux Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat de Lin Ming, c’était loin d’être suffisant.

La foule de gens qui était en train de regarder était sans voix. Cet homme en armure était arrivé au galop mais il s’était fait soulever et jeter sur le côté par Lin Ming. Ce jeune n’était rien d’autre qu’un violent monstre sous forme humaine.

Le visage de Zhu Yan, qui avait regardé la scène depuis sa carriole, devint incroyablement maussade. Ce gougnafier2 de Wang Yigao ! La personne à qui il avait fait appel ne valait pas mieux, un foutu sac à patate ! Il était arrivé sur un cheval au galop, et pourtant c’était quand même lui qui s’était fait éjecter.

Zhu Yan avait toutefois anticipé ce résultat. Il n’avait juste pas imaginé que la contre-attaque de Lin Ming aurait été aussi féroce.

Une foule de bruyants bruits de pas qui approchaient se fit entendre à ce moment-là :

« Que se passe-t-il ici, quelqu’un ose s’attaquer à d’autres en public ? »

Lin Ming découvrit, aussitôt qu’il leva les yeux, que c’était Wang Yigao qui était arrivé sur les lieux avec un groupe d’individus. Il se moqua dans son cœur. Ce type avait préparé les grands moyens pour tout ça.

Wang Yigao regarda l’homme qui s’était fait éjecté par Lin Ming, il sentit son cœur sursauter. La force dont Lin Ming avait fait preuve était vraiment terrifiante. Son esprit s’apaisa lorsqu’il repensa à toutes les personnes qui l’accompagnaient. Il fut pris de courage, Wang Yigao serra des dents et jeta un regard féroce à Lin Ming :

« Lin Ming espèce de bâtard. Tu te bats encore et encore avec mes hommes. Je ne comptais pas te chercher des noises à propos de ces petits détails, mais cette fois-ci tu es allé trop loin ! »

« Allez ! Amenez le moi ! Attrapez-le ! Tuez-le, j’en assumerai les responsabilités ! » Wang Yigao agita héroïquement son bras. Mais, étrangement, personne ne bougea après qu’il eut prononcé le mot de code.

C’est nous qui devons le tuer et c’est toi qui sera responsable ? Quelle blague à la con ! Si c’est lui qui nous tue, tu seras toujours responsable ?

La majorité de ceux présents étaient à la première étape de la Transformation du Corps avec quelques-uns d’entre eux à la Deuxième Etape. Ils pouvaient toutefois être considérés comme inférieurs à la moyenne. Ils avaient tous assistés à la scène où l’homme avait été éjecté de son cheval, cette terrifiante image de Lin Ming était déjà ancrée dans leurs esprits. Est-ce qu’essayer de l’abattre ne revenait tout simplement pas à chercher la mort ?

« Comment ça, votre groupe de laquais et de caniches n’a même pas évolué au cours des trois derniers mois ? » dit Lin Ming en souriant.

  1. Changement de trad en version anglaise. J’ai mis du temps à me décider mais finalement je préfère ça. Ça correspond à ‘l’Entraînement Physique’ dont il est question depuis le début de l’histoire. Je mettrai à jour tous les anciens chapitres.
  2. Bon à rien.
Cet article comporte 13 commentaires
    1. Nope, c’est la première fois. C’est juste la personne en charge du maintien de l’ordre aux alentours de la Maison Martiale le temps de l’examen d’entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top