skip to Main Content
Menu

LMDAM Chapitre 19

Traduction : Vilipendeur
 Édition : à pourvoir
Révision : à venir

Les doutes de Muyi

Les arts martiaux étaient tenus en haute estime au sein du Royaume du Grand Avenir, en particulier dans l’armée. Un tournoi était organisé tous les trois ans pour promouvoir les talents et leur donner de meilleures positions. Ça permettait également d’entretenir l’esprit combatif du guerrier martial.

Il fallait avoir moins de trente ans et avoir atteint, au minimum, la troisième étape de l’Entraînement Physique. Il y avait des milliers de participants, il n’en resterait que cinquante après de nombreux tests et trois rounds de combats.

Le troisième et dernier round avait justement commencé. Les compétiteurs avaient passé leurs rounds et ils ne seraient bientôt plus qu’une cinquantaine.

C’était la bataille finale. Les combattants allaient donner tout ce qu’ils avaient. Ils allaient utiliser toutes leurs capacités secrètes et combattre de toutes leurs forces, emplissant la scène de l’aura d’un feu déchaîné.

Le début de la compétition n’avait néanmoins pas vraiment soulevé l’attention des hauts placés. Les compétiteurs étaient jusqu’à maintenant trop faibles ou il y avait une trop grande disparité entre eux pour que les duels soient intéressants. C’était déjà le vingtième match et il n’y avait toujours pas eu un seul combat suscitant de réel enthousiasme. Qin Xiao se préoccupait surtout des résultats.

Deux nouveaux concurrents apparurent. Le premier était le fils d’un général, un séduisant jeune homme de 29 ans au sommet du Façonnage Osseux. Il avait participé à de nombreuses missions au cours de ces dernières années et il avait gagné de nombreuses médailles et récompenses pour services rendus. Sa force avait été renforcée par ces évènements et il possédait même deux trésors ; un set d’armure et un sabre. Le sabre avait également reçu la gravure d’un maître de l’inscription ; sa puissance n’était pas négligeable !

Mais le second était un soldat né, malgré ses origines modestes. Son nom était Tie Feng. Il n’avait pas un talent incroyable mais il avait fait preuve d’une incroyable diligence dans sa pratique. Il était intrépide dans les batailles, la menace de la mort elle-même ne suffisait pas à le faire ployer. Il avait tué de nombreux ennemis et obtenu beaucoup de distinctions, encore plus que le fils du général. Tie Feng était aussi au sommet du Façonnage Osseux.

Ça n’était vraiment pas courant pour deux soldats d’avoir une cultivation aussi proche et aussi élevée pour leurs âges. Il était probable qu’ils parviennent à atteindre, dans le futur, l’étape de la Condensation de l’Impulsion en massacrant leurs ennemis sur le champ de bataille, devenant ainsi des piliers du pays.

Un général aux armoiries argentées sourit de bonheur et de satisfaction en entendant l’annonce de l’arbitre. C’était son fils qui allait combattre.

« Haha, maître Liu, vous pouvez vraiment être fier de ce fils, » dit Qin Xiao en souriant. Ce général aux armoiries argentées avait été sous son commandement et c’était de vieux amis.

« Le commandant est trop poli. Ce médiocre fils n’a jamais montré de grands potentiels malgré le fait qu’il ait toujours reçu le support de nombreux remèdes ; il ne fait vraiment aucun effort pour y arriver. » Le général ne pouvait cacher son sourire. Bien qu’il ait parlé sur un ton aussi désapprobateur, il était très fier et très content de son fils.

« Mm, Tie Feng a eu de très bons résultats jusqu’à maintenant mais il va avoir du mal à l’emporter aujourd’hui. »

Qin Xiao dit cela eu égard à leur compétence martiale et à la disparité de leur équipement.

Le fils du général aux armoiries argentées possédait deux trésors renforcés par le travail d’un maître de l’inscription. Tie Feng venait lui d’un milieu modeste ; il n’avait naturellement pas ce genre de choses.

Cette bataille ne semblait pas équitable mais les tournois du Royaume du Grand Avenir s’étaient toujours déroulés de la sorte. Les trésors et les équipements d’un soldat étaient considérés comme faisant partie de sa force intrinsèque. Est-ce qu’une fois plongé au cœur du champ de bataille il était question d’injustice ? Dès lors, il était possible de se faire mettre en pièces à cause de la disparité de l’équipement, c’était le quotidien des soldats.

C’était impossible pour l’armée que de fournir de l’équipement précieux à chaque soldat. Par conséquent, le milieu familial avait une place capitale dans la force d’un soldat et dans sa capacité à se préparer.

Tie Feng dégaina son épée d’un mètre vingt en prenant place sur scène. Qin Xiao se tourna vers Muyi qui se trouvait à côté de lui, « Monsieur Muyi, est-ce que l’épée de Tie Feng est aussi un trésor ? »

Muyi caressa sa barbe et acquiesça, « C’est bien un trésor, mais endommagé. »

« Oh, endommagé ? » Qin Xiao remarque qu’il manquait la pointe de l’épée après ce que venait de dire Muyi.

« Un équipement endommagé est évidemment moins bon qu’un autre complet. Sans compter le fait que c’est l’unique trésor de Tie Feng, alors que Li Qi en a deux. Leur niveau de cultivation a beau être similaire, le manuel de compétence martiale de Tie Feng est inférieur à celui de Li Qi. Cette bataille, Tie Feng va la perdre, » dit Muyi.

« Même s’il va perdre, le fait qu’il soit arrivé à aller aussi loin avec une épée endommagée est déjà une prouesse en soi. S’il arrive à encaisser vingt mouvements dans cette bataille, je le promouvrais dans les armées de la salle martiale. Xingxuan, fais bien attention à cette bataille ; tu entreras aussi dans la cinquième étape de l’entraînement physique. Tu as beau pratiquer une compétence martiale spécialisée pour les femmes, toutes les créatures sont identiques et ça t’aidera de regarder ce match avec attention, » dit Qin Xiao.

Ses derniers mots étaient destinés à Qin Xingxuan. « Oui, grand père, » dit-elle en acquiesçant poliment.

Li Qi se précipita en avant dès lors que l’arbitre annonça le début du match, donnant des coups féroces. Il espérait terminer le combat le plus rapidement possible. Il avait l’avantage sous tous les aspects. Le plus tôt il l’emporterait, meilleur ça serait.

Il commença à utiliser la compétence secrète transmise dans la famille Li, l’Art du Sabre des Cinq Montagnes Sacrées. Ce type d’habileté à l’épée était accablant pour l’adversaire, c’était comme si vous étiez écrasé par une montagne. Chaque coup et attaque était accompagné d’un genre de pouvoir infiniment imposant. Pouvoir capable d’instantanément submerger n’importe qui d’un niveau de cultivation inférieur. Même avec une cultivation similaire, ça restait difficile de se défendre contre cette frappe qui s’écrasait sur vous telles d’indénombrables montagnes. La plupart des gens succomberaient à cette attaque destructrice.

Le sifflement du vent emplit l’air dès lors que Li Qi brandit son sabre, c’était comme si un orchestre entier était en train de jouer un air de bataille. Le sabre dans ses mains pesait 500 jins ; c’était la combinaison parfaite pour déployer l’accablant pouvoir de l’Art du Sabre des Cinq Montagnes Sacrées. Si la qualité de l’arme de l’adversaire était inférieure, alors elle se briserait sur le coup.

Tie Feng vit Li Qi fondre sur lui et son regard se durcit, son teint était en train de changer. Il connaissait le mouvement secret de Li Qi. Il baissa la taille et stabilisa ses jambes. Un flot turbulent de véritable énergie jaillit de son corps pour se déverser dans l’épée endommagée qu’il agrippait fermement avec ses deux mains.

Il n’avait pas le choix, il devait parer cette irrésistible frappe de plein fouet et en utilisant toute sa force.

Mais alors que Tie Feng déversait sa véritable énergie dans l’épée, son cœur fit un léger saut. La véritable énergie s’écoulait librement comme si… comme si elle était plus lisse qu’auparavant.

Tie Feng avait déjà eu cette épée pendant plusieurs semaines. Jusqu’à maintenant, lorsqu’il versait sa véritable énergie dans la lame c’était comme s’il versait de l’eau dans un caniveau. L’épée ne pouvait pas en absorber beaucoup et il en perdait finalement une grande partie. Mais cette fois-ci, l’épée était en train d’absorber sa véritable énergie comme un tourbillon au sein d’un courant. La régularité de l’absorption était incomparable et il n’y avait pas une seule sensation de perte.

Comment pouvait-il en être ainsi ?

Tie Feng n’eut pas le temps de réfléchir, le sabre de Li QI s’abattait sur lui, il poussa un cri et donna un coup d’épée vers le haut.

Il fit face à la compétence martiale secrète de haut-grade de Li Qi, l’Art du Sabre des Cinq Montagnes Sacrées, avec sa compétence martiale commune de bas-niveau, la Frappe de l’Annihilation Totale. Une puissante explosion se dégagea dans l’air lorsque les deux armes s’entrechoquèrent. La collision de véritable essence fut si violente que le sol de la zone autour d’eux se brisa en morceaux. Li Qi fut forcé à reculer de quelques mètres, tout comme Tie Feng.

Force égale !

Tie Feng était haletant, il regarda l’épée qu’il avait dans les mains, l’air incrédule. Il n’avait jamais combattu avec Li Qi dans le passé, il avait seulement entendu parler de lui. Il réalisait finalement à quel point cet homme était terrifiant après la frappe qu’ils venaient d’échanger. Auparavant cet échange aurait dû le blesser légèrement, et pourtant il venait de se débrouiller pour tenir Li Qi et son sabre en échec.

Il savait avec certitude que ça n’était pas sa propre force qui avait augmentée, mais son épée était différente… est-ce que ça pouvait être grâce au symbole d’inscription de la veille ?

Tie Feng ne savait pas exactement comment fonctionnaient les inscriptions mais il savait qu’elles permettaient de renforcer les armes. Il avait pensé que ça augmentait le tranchant de la lame mais il l’avait essayée sur des arbres et n’avait rien remarqué de différent, ce qui l’avait désappointé. Il n’avait pas réalisé que la technique d’inscription utilisait de la véritable énergie pour accroître la force de l’arme.

Est-ce que c’était réellement le symbole d’inscription d’un apprenti ? Comment est-ce que ça pouvait être aussi violent ? Bien qu’il ne sache pas non plus comment le prix des inscriptions était établit, il était persuadé qu’avec une telle force et un pouvoir aussi puissant, une inscription pareille ne pouvait définitivement pas être acheté avec seulement 100 liangs d’or.

Li Qi avait été ramené sur terre avec une seule collision. Cet homme avait paré la frappe de son sabre avec son épée endommagée et était parvenu à dégager… peut-être encore plus de puissance. Cet homme… était terrifiant !

« Bien ! La compétence martiale ordinaire de l’armée a été capable de repousser l’Art du Sabre des Cinq Montagnes Sacrées de Li Qi avec une épée endommagée. Ce Tie Feng est bon ! Très bon ! » félicita Qin Xiao. « Monsieur Muyi, qu’en pensez-vous ? » demanda-t-il.

Muyi avait le front plissé et était bouche bée. Il avait un niveau de cultivation plus ou moins similaire à celui de Qin Xiao, en revanche, il était également maître de l’inscription. Sa compréhension vis-à-vis des trésors dépassait donc amplement celle de Qin Xiao. Il avait clairement pu voir que l’épée endommagée de Tie Feng n’était pas moins formidable que le sabre de Li Qi lors du bref échange qui venait d’avoir lieu. Et c’était parce que la véritable énergie qu’avait dégagé l’épée l’avait lui-même choqué.

Comment pouvait-il en être ainsi ? Il pouvait voir en la regardant que l’épée endommagée n’était pas un trésor de haut-grade.

Est-ce que ça pouvait être à cause d’un symbole d’inscription ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top