skip to Main Content
Menu

LOOG – Chapitre 15

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 15 : Il faut que ça marche cette fois-ci !

« Réprimande du Dragon ! »

Deux dragons fantomatiques furent lancés à la vitesse de la lumière en direction des deux brutes. La première fut complètement prise au dépourvu. Le dragon attaqua sa gorge, entraînant une perte de sang telle une fontaine pendant que l’homme fut envoyé sur le côté, où il atterrit, mort. Au même moment, la lampe à huile qu’il avait tenu tomba et s’éteignit, plongeant toute la cour intérieure dans le noir total.

L’autre brute était plus rapide. Dès qu’il vit Sunan, il arrêta de dégainer son arme et recula. Lorsque le dragon fantomatique se lança dans sa direction, il croisa ses mains devant lui puis les écarta.

C’est le Dédain de l’Ogre ! C’est un utilisateur de Qi !

Une ondulation scintillante apparut et le dragon réussit quand même à passer à travers, touchant la poitrine de l’homme et le poussant en arrière.

* Boum *

Au même moment, Sunan vit une ombre caractéristique de mouvement dans sa vision périphérique. Jetant son regard sur le côté, il vit Sun Mai voler dans les airs en direction des deux brutes qui tenaient la jeune femme.

Ne sois pas distrait !

Lorsque le Dao de Queue de Bœuf sabra dans sa direction, il l’esquiva en se mettant sur le côté. Il attrapa le poignet de l’homme puis lança un coup dans sa jugulaire. C’était un nouveau coup qu’il avait adapté pour contrer les attaques venant d’armes blanches comme celle-ci, utilisées par la majorité des soldats, gardes du corps ou brutes comme celles devant lui.

C’est un utilisateur de Qi, mais il n’est pas aussi fort et rapide que moi. Il n’est peut être qu’au premier niveau.

La brute écarquilla les yeux lorsque la main de Sunan toucha sa gorge. Un gargouillement retentit pendant qu’il se décalait. Tout cela suivit par le son créé par son épée touchant le sol à quelques mètres de là. En additionnant le coup qu’il s’était pris avant, l’homme ne semblait pas être en bon état.

Je dois mettre fin rapidement à cela. Où se trouve Hu Poinçon d’Acier ? Les yeux de Sunan se dirigèrent vers sa droite, mais il ne voyait aucune trace d’Hu Poinçon d’Acier. Pendant un moment très bref, une des nouvelles techniques qu’il avait conçues apparut dans l’esprit de Sunan et il décida de l’essayer.

Non, je dois mettre K.O. cet homme. MAINTENANT !

Après quoi il lança une nouvelle fois la Réprimande du Dragon. Cette fois-ci, deux dragons translucides furent lancés en direction de la brute, qui essaya une nouvelle fois de lancer le Dédain de l’Ogre, mais échoua à le faire. Du sang se répandit pendant que le son propre aux os se brisant se fit entendre. L’homme tournoya sur lui même dans les airs pendant deux secondes avant d’atterrir à côté de son compagnon.

Sunan se dirigea vers Sun Mai pour finalement découvrir que ces deux brutes étaient hors d’état de nuire, inconscients ou morts. Sun Mai était en train d’aider la jeune femme à se relever.

D’un coup, des claquements de mains se firent entendre depuis un saule pleureur proche d’eux.

« Pas mal, tous les deux, » dit Hu Poinçon d’Acier. « Je dois dire que je suis assez surpris de vous voir ici. »

Sunan battit en retraite pour rejoindre Sun Mai tout en regardant les ténèbres dans lesquelles le saule se trouvait, essayant d’apercevoir Hu Poinçon d’Acier.

« Laissez-nous partir, » dit Sunan. « Nous n’avons aucun problème avec vous. »

« Oh, je dirais que vous en avez. Vous avez tué l’un des Lions de la Paix, un qui se trouvait sous ma tutelle. Pensez-vous que le Roi des Purs réagit bien à ce genre de choses ? Non seulement vous pouvez contrecarrer mes plans mais vous pouvez aussi attirer le courroux de ce roi sur Daolu. Est-ce ce que vous souhaitez ? »

« Quels plans ? » demanda Sunan.

Hu Poinçon d’Acier ricana. « Je ne vais pas dire mes plans à des gens comme vous. Maintenant, écoutez-moi attentivement. Je vais vous dire ce qu’il va se passer à partir de maintenant. Il est évident que vous savez utiliser un peu de la Divinité du Roi des Purs. Cependant, je peux aussi dire que vous êtes faibles, plus faibles que moi et avez aussi moins d’expérience. En plus de cela, il se trouve que j’ai un sifflet dans ma main. Si je souffle dedans, une vingtaine de mes soldats se retrouveront dans la cour intérieure dans les deux minutes.

« Vous êtes capables d’utiliser la Divinité dans un combat, mais pas contre vingt hommes en même temps. Vous êtes loin du niveau requis pour faire une telle prouesse.

« Par conséquent, vous allez vous allonger sagement sur le sol, les bras sur votre nuque.

« Je ne vais pas vous tuer. Je vais en fait vous apprendre plus de choses sur la Divinité et sur la façon de l’utiliser en combat.

« C’est ce que vous allez faire. Si vous ne le faites pas… et bien, vous mourrez. Je vais compter jusqu’à cinq. Un. »

Qu’est-ce que cette Divinité ? Ce doit être le Qi. Et le Roi des Purs ? Est-ce l’Empereur DémoniaqEue ?

« Deux. »

Sunan jeta un coup d’œil à Sun Mai, qui regardait les ténèbres surplombant le saule et avec une main dans une position protectrice devant la jeune femme enceinte.

« Trois. »

Sunan prit une grande respiration. Il devait bluffer. Il aurait déjà appelé ses hommes s’il en avait vraiment.

« Quatre. »

Les mains de Sunan formèrent des griffes de dragon et il prit appui sur sa jambe droite.

« Cinq. »

Puis vint le silence. Sunan fronça légèrement les sourcils, tendant le cou, mais était incapable de voir à travers les ténèbres du saule.

Soudainement…

* Tsuuuu *

Le son d’un sifflet étant utilisé retentit dans la nuit. Au même moment, Sunan détecta une explosion de Qi venant du saule. Quelque chose vola, puissant, se déplaçant à une telle vitesse que Sunan n’avait même pas la possibilité de cligner des yeux avant qu’elle soit à deux mètres de sa poitrine.

C’était un poinçon en acier, très aiguisé, d’une taille d’environ 30 centimètres.

En se basant sur le Qi qu’il pouvait sentir sur ce poinçon, Sunan savait que si ce poinçon atteignait sa poitrine, il serait sévèrement blessé voire tué.

Hu Poinçon d’Acier se déplaçait juste derrière le poinçon, sa robe en soie brochée vibrant à cause du vent.

Ces derniers jours, Sunan s’était penché sur la création de certaines techniques spéciales, l’une d’entre elles étant la contre-attaque qu’il venait d’utiliser sur la brute au Dao de Queue de Bœuf. Une autre étant une attaque qu’il espérait être efficace en face de flèches, de fléchettes ou autre armes du même genre. Il ne l’avait encore jamais utilisée dans un combat, même à l’entraînement avec Sun Mai. Mais, à ce moment-là, il n’avait pas le temps de réfléchir et aucun plan en tête.

Au moment où le poinçon d’acier se dirigeait vers sa poitrine, il commença à se pencher sur le côté tout en envoyant son Qi dans sa jambe qu’il balança à l’endroit où il espérait voir le poinçon la seconde d’après.

* Poom *

Son pied rentra en contact avec le poinçon au bon moment. Pendant que sa jambe continuait à voler dans l’air, il pivota dans les airs et laissa le poinçon filer à travers la cour intérieure.

Sunan atterrit sur son pied à deux mètres de l’endroit où il se tenait quelques secondes auparavant avant d’immédiatement se placer en position de combat, prêt à recevoir Hu Poinçon d’Acier.

Cependant, il fut étonné de voir qu’au moment où il avait pivoté dans l’air, Hu Poinçon d’Acier avait changé de direction et se dirigeait maintenant vers Sun Mai et la femme enceinte.

Au moment où Sun Mai se prépara à passer à l’attaque, Sunan lança la Réprimande du Dragon, envoyant deux dragons translucides en direction d’Hu Poinçon d’Acier.

Hu Poinçon d’Acier n’était évidemment pas étranger aux combats. Il agita sa main sur sa gauche, créant une rafale de vent qui balaya les deux dragons pendant qu’il continuait à se rapprocher de Sun Mai.

C’est à ce moment-là que Sunan remarqua pour la première fois que la main gauche d’Hu Poinçon d’Acier tenait quelque chose dans son dos. C’était un autre poinçon d’acier, mais il était surdimensionné d’une façon presque ridicule. Il faisait 60 centimètres de long et on pourrait penser que c’était une batte s’il n’avait pas une pointe aiguisée.

Pendant qu’Hu Poinçon d’Acier se rapprochait de Sun Mai, il sortit le grand poinçon en acier de son dos et le souleva haut dans l’air.

« La Tribulation du Poinçon ! » grogna-t-il avant que le poinçon ne crépite soudainement sous de l’électricité.

Sunan avait déjà commencé à se ruer vers Hu Poinçon d’Acier et Sun Mai mais il ne pouvait rien faire pour le moment. Son cœur commença à trembler à cause de la sensation oppressante que lui procurait ce pouvoir destructeur venant du grand poinçon.

Mais c’est alors que Sun Mai esquissa un sourire. Attrapant la jeune femme enceinte par la robe, il dit, « La Danse de Kong Zhi ! »

Lorsque le poinçon d’acier entreprit sa descente, il s’appuya sur son pied gauche et se balança en arrière à une vitesse à couper le souffle.

* Boom ! *

Le poinçon s’enfonça dans le sol, créant un tremblement qui secoua la totalité de la cour intérieur et qui produisit un bruit d’explosion. Les pavés en pierre se trouvant dans les deux mètres autour du point d’impact se fissurèrent et se brisèrent.

La Danse de Kong Zhi ? pensa Sunan. Il n’arrivait pas à s’imaginer le philosophe fier et austère Kong Zhi danser dans l’air. Il faudrait qu’il lui trouve un autre nom.

Lorsque Sun Mai atterrit à quelques mètres de son emplacement initial, il regarda la jeune femme et dit, « Cache-toi dans l’ombre ! »

Au même moment, Hu Poinçon d’Acier prit le grand poinçon en acier et le retira du sol.

Seules quelques secondes s’étaient écoulées, pourtant de nombreux cris pouvaient être entendus à travers les bâtiments entourant la cour intérieure et des lumières commençaient à apparaître.

Sunan savait qu’il n’avait que peu de temps avant que les soldats n’arrivent.

Hu Poinçon d’Acier souleva son imposante arme tout en se tournant vers Sunan, montrant les dents.

C’est le moment de donner tout ce que j’ai ! Il faut le mettre hors d’état de nuire !

Pendant que Hu Poinçon d’Acier était toujours en train de se tourner dans sa direction, Sunan s’élança en avant tout en envoyant son Qi dans un des méridiens de sa cuisse. Il planta ensuite son pied gauche dans le sol et se balança en l’air, lançant son pied droit avec tout le Qi qu’il pouvait utiliser.

La Lacération de la Queue de Dragon ! Il ne cria pas ces mots, mais se les dit dans son esprit. C’était la meilleure façon pour décrire la manière dont son pied gauche s’élançait à une vitesse effrayante en direction du cou de Hu Poinçon d’Acier.

Hu Poinçon d’Acier leva son poinçon pour essayer de stopper cette attaque mais fut finalement trop lent. Le pied de Sunan toucha le côté de son cou et s’accompagna d’une rafale de vent qui produisit un rugissement venant des temps anciens.

Un son de craquement retentit pendant que Hu Poinçon d’Acier était envoyé sur le côté, rugissant de colère.

Succès ! Mais il n’est toujours pas hors état de nuire !

Soudainement, une épée fantomatique sabra de l’autre côté, accompagnée par le cri de Sun Mai, « Épée de l’Érudit ! »

Hu Poinçon d’Acier ne pouvait rien faire pour bloquer cette attaque et l’épée fantomatique lacéra donc sa poitrine, faisant gicler du sang dans les ténèbres de la cour intérieure.

De plus en plus de cris venant des bâtiments pouvaient être entendus, accompagnés par le cliquetis des armes.

C’est à ce moment-là que Hu Poinçon d’Acier lança une autre attaque avec son poinçon, directement en direction de Sunan.

Sunan essaya d’esquiver cette attaque mais échoua à le faire. Lorsque le poinçon le toucha, il eut la sensation d’être frappé par les sabots de dix chevaux en même temps. Il fut envoyé à plusieurs mètres de là, la poitrine extrêmement douloureuse.

À ce moment-là, Sunan était sûr que les soldats étaient sur le point d’apparaître.

Maintenant. Il faut que ça marche maintenant ! Il commença à rassembler son Qi dans sa hanche droite puis se rua en avant et fit un bond dans les airs.

« Lacération de la Queue de Dragon ! »

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top