skip to Main Content
Menu

Lazy Dungeon Master Chapitre 2

<- Chapitre précédent Index | Chapitre suivant ->

Traduction : Ishamael
Check : Wilden

Travailler à en mourir… ?!

« Menu ! Attends ? Pas maintenant ! Annuler ! Retour ! »

Ouvrant une fenêtre semi-transparente en l’air, la loli blonde… Rokuko cria, mais il semblerait qu’il n’y ait pas eu de réponse particulière. Ah, elle me casse déjà les oreilles. C’est pour ça que les enfants sont…

« Oi, parles moins fort, tu es bruyante. Ou plutôt, tais-toi. »
« Qu-quoi, m’ordonner — »

Silence.
Ok, je vois, je suis le maître du donjon. Et ce que le maître dit est absolu, hein.
Fufufu.
Même si je n’avais pas prévu ça, peut être que la tant convoitée vie de [Ne pas avoir à travailler] est à portée de main ?
C’est ça, je n’ai pas vraiment à travailler. Je vais dire à cette loli blonde de faire le boulot, et je passerais ma vie à dormir librement loin des soucis matériels !
… Ouais, même si c’est incroyable à imaginer, c’est du gâchis.

« … Enfin bon, c’est comme cette petite fille a dit. Penser avec le sens commun. »

Profiter pleinement de la vie en dormant autant que je veux est ce que je désire du plus profond de mon cœur, mais j’ai l’impression que dépendre d’une femme qui a tout au plus mon âge est… je doute même que son âge atteigne les deux chiffres.

« Voyonnnns voir, meno ? Oh, il est vraiment apparu. Qu’est-ce que c’est… »

Une fenêtre semi-transparente apparue en réponse à mes mots ok, c’est une fenêtre de menu. Elle était divisée en trois choses.

  • Labyrinthe
    • Subordonnés
    • DP

C’était écrit en langage poli… non, peut-être que je comprends les mots comme ça grâce à Kami-sama ? C’est probablement ça.

« … — ! … — ! »

Oh, Rokuko me fixe avec un regard incroyable. Hahaha, même si cette petite fille me regarde furieusement, c’est juste trop mignon ! Je lui tapotai la tête. Oh, elle est encore plus énervée maintenant. Elle essayait de dire quelque chose.

« Si tu as quelque chose à dire, parle. »
« Ordure ! Imbécile ! Je — je récupère enfin ma voix, imbécile ! Qu’est-ce que tu as fait ! »
« Oui, Rokuko est une imbécile, imbécile. Apparemment, je suis ton maître, en d’autres mots on dirait que je suis le maître du donjon maintenant. »
« Annule-le ! »
« Pourquoi ? »
« Je-je-je suis la plus grande ! Alors — ! Obéis-moi ! »

La petite fille blonde me regardait avec des yeux emplis de larmes alors que son visage était rouge de colère… ça devenait problématique.
J’ai compris, c’est une idiote.

« Qui est une idiote ! »
« Oups, j’ai pensé à voix haute. Mais en y pensant… pourquoi tu m’as invoqué ? »
« Ça… pour faire de toi un monstre du donjon. »
« En d’autres mots, si je t’obéis je vais devoir me battre en tant que monstre, et mourir si j’échoue. Enfin, je mourrais probablement aussi sans échouer. Même si j’aime dormir, j’aimerais éviter d’entrer dans un sommeil éternel à mon âge. »
« Ce — c’est comme ça pour les monstres de donjon… et en plus tu es faible… »
« M’appeler Keima suffit. »
« Nn, compris Kehma… gu — , je ne peux pas m’y opposer… ! »
« Pour l’instant je vais regarder le donjon. Chercher un lit serait bien. »

Je choisissais [Labyrinthe] dans le menu. Bien que je l’aie utilisé comme un écran tactile, j’imagine qu’il fonctionne aussi par reconnaissance vocale.
En tout cas, l’état du donjon s’afficha devant moi, et je figeais.

« … Oi, pourquoi il n’y a rien d’autre qu’une entrée, un passage, et une pièce ? »
« Le plan était d’obtenir un monstre d’abord ! J’ai entendu dire que c’était le plus efficace ! »
« O-oh, dans le donjon, c’est… les bandits sont différents des monstres ? »
« Ah, ce sont des intrus ! »

C’est ça, sur la carte du donjon il y avait des indicateurs pour les choses hostiles.

« C’est quoi cet endroit ! On n’est pas dans le donjon ?! »
« C’est la chambre du maître, dans le cœur du donjon. Une autre dimension ? Quelque chose du genre ? »
« Donc… en d’autres mots, dans Rokuko ? »
« Ah, oui. Je sens que c’est dans mon corps… attends, c’est quoi ça, cette expression obscène… pervers. »

Les joues de Rokuko rougirent légèrement alors qu’elle me regardait avec un regard dégoûté. C’est une fausse accusation. Je demande excuses et compensation. Mais je vais confirmer quelque chose d’important avant.

« De ce que je vois, le cœur du donjon est dans la pièce où les bandits se rassemblent ? »
« Peu importe comment on regarde, c’est ça. »
« … Pourquoi ? »
« Eh, le cœur du donjon ne fonctionne pas s’il n’est pas installé dans le donjon tu sais ? C’est du sens commun. »

J’ai mal à la tête.
Quand le cœur du donjon n’est pas dans le donjon, il ne fonctionne pas.
Le donjon n’a qu’une pièce.
Du coup, le cœur du donjon est installé dans cette pièce.
Et il y a environ huit bandits dans cette pièce.

« … Eh bien ? Ce n’est pas échec et mat ? Je commence perdant dès le début ? »
« C’est pour ça que j’ai utilisé les derniers DP pour invoquer un monstre et dégager les bandits. Puis Kehma est apparu. L’apparition d’un faiblard n’était pas prévue, mais il ne peut pas être remboursé maintenant… »
« Ouais, donc je voulais retourner dans mon monde, mais c’est impossible ? »
« Impossible. Non, puisque tu as été invoqué ce n’est peut-être pas impossible, mais les DP sont probablement complètement insuffisants ? »

DP veut dire Dungeon Points, [C’est possible !] c’est ce qu’on m’a dit. (NDT : Dungeon Points = Points de Donjon… J’vous laisse deviner pourquoi je laisse ça en anglais.)
Mais si je suis le maître du donjon, qu’est-ce qu’il se passe si le cœur est détruit ?

« Eh bah, tu mourras tu sais ? Vu que le maître et le cœur sont deux en un, tu seras sur le même bateau. »
« Ce ne serait pas bien de mourir… »
« C’est bon, puisque si le maître meurt, le cœur n’aura rien. »
« Alors ce ‘deux en un’ ne marche que dans un sens ?! »
« Ah, oui, mais c’est bon, je ne mourrais pas encore. Ouais. »
« Comment ?! »
« Ces bandits, ça fait dix jours qu’ils ont fait de cette cave leur base, mais ils n’ont pas détruit le cœur du donjon. »
« … Eh ? »

D’ailleurs, le cœur du donjon fait à peu près la taille d’un ballon de basket. Les murs et le sol de cette pièce ont l’air de briller. En comparaison, le donjon n’était pas bien éclairé, mais ils auraient quand même dû le trouver.

« … Donc, c’est bon. Et puis, même s’ils ne donnent pas beaucoup de DP, ça en fait un peu quand même. »

Est-ce que ça ira vraiment ?
Non, ça n’ira pas. Puisqu’elle a essayé d’invoquer un monstre.

« … Compris. Et comment les DP augmentent ? »
« Eh bien — »

Pour résumer,
1. Récupération naturelle (C’est les 10 DP basiques par jour)
2. Maintenir un intrus dans le donjon (Dépend de la force de l’intrus)
3. Tuer un intrus (Dépend de la force de l’intrus)
4. Offrir un corps (Dépend de la force originale du corps)
5. Offrir des trésors (Dépend du trésor)
C’est comme ça.
D’ailleurs, il semblerait que ça coûte 20 DP d’invoquer un gobelin.
En temps normal il serait possible d’en invoquer un tous les deux jours, mais avec les huit bandits ayant élu domicile dans le donjon, ils rajoutaient apparemment 80 DP par jour.

Avec les 900 DP gagnés durant les dix jours où les bandits ont investis la cave, plus les autres 100 DP déjà accumulés avant, faisant 1000 DP, elle a joué au gachapon. (NDT : Vous voyez les machines où l’on met un ou deux euros pour obtenir une capsule contenant un truc ? Gachapon c’est ça, ici avec un monstre.)
Je vois, si ça coûte cinquante fois plus qu’un gobelin, elle pensait que le résultat serait plus fort que cinquante gobelins hein. Mais on peut perdre au gachapon. Ou peut-être qu’on peut dire que je suis le grand prix ? Enfin même si elle l’a appelé gachapon, c’est probablement juste la traduction automatique… Je ne sais pas comment je dois le prendre. C’est rare.
De plus, il y a plusieurs rangs de gachapon : 100, 1000, 10 000… ça monte d’un facteur de 10 à chaque fois, sans limites maximales. Le gachapon à 1000 DP dont je viens est second en partant du bas.
Les rumeurs disent qu’un gobelin peut apparaitre dans un gachapon à 10 000 DP, et un dragon dans celui à 1000 DP. La probabilité augmente avec le prix, un jeu de chance basique, hein ?

« Pourquoi pas un dragon ! »
« Non, ça ne serait pas étrange si un gobelin était apparu. Tu ne vises pas trop haut ? »

L’égo de la loli blonde était de haut niveau. Même moi ne suis pas le centre du monde tu sais ? Ç’aurait été pratique si c’était le cas. Mais je voulais juste dormir, et j’ai été invoqué dans un autre monde pour travailler.

« … Les DP restants… 9 ? »

À peine les 1000 DP atteints qu’elle a tiré le levier. Maintenant on est complètement pauvres. D’après le catalogue dans le menu, je ne peux même pas invoquer un gobelin avec 9 DP.
Dragons ? Même le plus faible commence à 100 000 DP, madame. Haha, quelqu’un pensant pouvoir en obtenir un avec 1000 DP est juste un énorme idiot.
En regardant la page des objets du quotidien, il y en avait quelques-uns possible à acheter avec 9 DP.

« Ok, j’ai décidé. »
« De quoi, Kehma ? »

Utilisant 5 DP, j’invoquais un [Oreiller de Blé noir] (NDT : Comprendre un oreiller rempli de blé. Ou de farine, je sais pas exactement.)

« Je vais dormir. »
« Eh, att — ?! »
« Pendant que je dors, sois silencieuse. Bonne nuit. »

Ouais, c’est vraiment pratique. La prochaine étape est d’invoquer un [Futon].
10 000 DP pour un [Oreiller Divin] et 100000 DP pour un [Futon de première qualité].
Alors que je m’allongeais et fermais mes yeux, la voix s’éteint lentement.

<- Chapitre précédent Index | Chapitre suivant ->

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top