skip to Main Content
Menu

Lazy Dungeon Master Chapitre 17

<- Chapitre précédent Index | Chapitre suivant ->

Trad : Nuage
Check : Yihomi

Des golems en formes d’épées magiques et de vêtements

 

Et donc, 3 jours sont passés. Et depuis, j’ai remodelé Tester (maintenant Tester Mk.2) après avoir regardé différentes choses par rapport aux golems.

J’ai donc d’abord fait un golem basique… bah, il n’y avait pas besoin d’un plan pour faire un réveil.

J’ai créé plein de choses avec différents matériaux comme la pierre, le bois, l’argile et même avec ce qui n’a pas de forme solide comme l’eau et le feu. En conséquence, j’ai confirmé une quantité surprenante de choses.

Quand je pensais pouvoir faire un golem de feu, il s’est tout d’un coup consumé, ce qui en résultat en un échec cuisant. Même si je ne manipulais pas le feu directement, tel qu’en allumant un golem de bois, ça devenait simplement du charbon. Ou plutôt, vu qu’un golem de charbon est considéré comme endommagé, c’est un échec… quoi que ça serait flippant si un golem prenant feu  s’accrochait à un aventurier.

En attendant, faire un golem à partir d’eau était simple. Pour ce qui est de l’apparence, en tout cas. Il ressemblait à un golem lambda mais les objets pénétraient sa main quand il les touchait. J’ai l’impression que cela pourrait être utilisé pour quelque chose, mais je me demande bien quoi ? Il semblerait que des poissons pourraient être élevés à l’intérieur. Peut-être qu’il peut servir d’aquarium ?

 

Et puis il y a ce golem. La lame-golem, ou golame.

Créé avec un [lingot de fer] à 30DP, c’était un golem modelé comme une épée. Créée avec l’image d’une épée japonaise en tête, j’ai été surpris de l’excellent résultat, une superbe arme.

Remplie de pouvoir magique, elle se mettait à vibrer et permettait de couper à travers les rondins de bois avec le même son qu’une tronçonneuse. En plus, j’ai fait une réplique dont la lame pouvait être tirée comme avec un pistolet.

Puis il y a ce deuxième golem, secondant les mouvements tout en étant camouflé comme un vêtement. En fin de compte, l’armure-golem attirait trop l’attention. Comme il ne pouvait pas faire des mouvements rapides et puissants avec facilité, je voulais faire un essai avec les vêtements-golem. J’ai même fait des gants-golem pour protéger le poignet et renforcer la poigne.

Comme on pouvait s’y attendre, tout est possible avec la magie.

Même si les commandes principales étaient d’assister les mouvements, moi, qui n’ai jamais tenu d’épée de ma vie, j’étais capable de l’utiliser comme un soldat accompli une fois la Golame en main…  car je prenais comme références le groupe de chevalier de la fois précédente, des bandits et des aventuriers. Menu-san est génial à enregistrer automatiquement tout ce qui se passe à l’écran. Ça c’est de la technologie. De la technologie intelligente. (TLN : Google est votre ami si vous ne savez pas de quoi il parle)

Bon, je pouvais suivre les enchaînements de mouvements jusqu’à un certain degré mais les courbatures étaient inévitables à cause des mouvements (trop) rapides pour moi… mais ça ne serait pas grave si ce n’était que des courbatures.. enfin bref, il est hors de question que je combatte comme ça, donc c’est fini. Aussi, comme je n’ai mis du fer qu’aux endroits importants, pour la qualité défensive de la chose, j’ai fait des économies de ressources.

En cas de danger extrême, le golem retournera à la grotte, même si je suis inconscient, sur l’ordre « Fuis vers la grotte ». Je veux juste vivre en sécurité. Tant que je reste en vie, je peux dormir. Même sans pieds ni mains.

-« Et donc c’est mon meilleur équipement à l’heure actuelle. T’en penses quoi ?

-…t’aurais pas une araignée au plafond ?! »

Comme d’habitude, Rokuko disait ce qui lui passait par la tête. Son (in)utilité était évidente. Ah, était-elle déçue que je n’en ai préparé que pour Meat et moi ? Désolé Rokuko. C’est malheureux, mais tu es un cœur de donjon, donc tu es vouée à rester à la maison, faire le ménage, et à ne pas en avoir.

-« Non, je n’ai pas dit de chose comme ça, tu sais ?!

-Ouais bah, si des aventuriers se ramènent, n’envoies que 5 gobelins. Je pense que ça sera suffisant. »

J’avais mis mes vêt-golem et ma golame. Idem pour Meat, mais à la place d’une épée, elle avait un poignard-golem. Juste au cas où, je lui ai ordonné de ne pas m’attaquer. Avec ça, on est prêt pour aller au campement des humains à notre bon vouloir.

 

*

 

Ayant mémorisé une bonne partie de l’alphabet, je lui ai donné un hamburger comme récompense. Rokuko aussi dévorait son pain au melon. Mais calmes toi, sérieusement.

-« Ah c’est vrai. Hé Rokuko, il y a une différence entre le mana et le pouvoir magique ?

Je venais tout juste de me souvenir de cette question. Il fallait que je la pose : quand on remplit une pierre magique avec du pouvoir magique, elle entre dans un état qui permet d’amasser de manière efficace le mana. Etait-ce alors la même chose ? Pourquoi un nom différent ?

-Mmm en gros, le pouvoir magique est ce qu’il y a à l’intérieur des choses vivantes et je dirais que le mana est ce qu’il y a à l’extérieur. Bien qu’ils se mélangent souvent, c’est la même chose. Des fois, les monstres ont du mana à l’intérieur d’eux.

Me donne pas de « mélangent », c’est trop paresseux.

-Bon, chaque personne a une longueur d’onde de pouvoir magique différente. En règle générale, le pouvoir magique est dit comme ayant de petites différences après le mélange, ce qui veut dire que le mana ne change pas en se mélangeant. C’est ce genre de truc qu’on m’a dit.

-Eee~ donc c’est comme une empreinte digitale. Probablement un truc comme ça.

-E.. euuh, ça me rappelle, Goshujin-sama… Goshujin-sama, ne va pas, inscrire son pouvoir magique ?

-Hmmm ? »

 

Meat disait quelque chose. Mais de quoi parlait-elle ?  Même si j’en avais aucune idée, il fallait apparemment que je mette du pouvoir magique dans le collier d’esclave qu’elle portait.

Chiant…pourtant, avec ça les autres personnes ne seront plus capables de le faire. Je ne peux pas me plaindre, ce serait chiant si quelqu’un me la volait. Donc j’ai décidé de le faire. Hein ? Maintenant que j’y pense, ne l’ai-je pas reprise à son ancien maître, le boss bandit ? C’est probablement possible parce qu’il est mort et qu’elle a été libérée. Il semblerait que des gens généreux libèrent les esclaves quand leur maître meurt. C’est sympa quand les esclaves appartiennent à ce genre de gens. Car il semblerait que certains esclaves soient recapturés par d’autres maîtres et revendus au magasin.

-« …c’est vraiment impossible d’enlever le collier? »

-Inutile. Mort. »

Le collier d’esclavage est un outil magique relativement peu cher fait pour être placé autour du cou, mais il semblerait que l’esclave meurt s’il est enlevé par ce dernier une fois le contrat fait. La magie du contrat tue l’esclave qui enlève le collier sans autorisation. Terrifiant! La magie des contrats est terrifiante!

Dans ce cas, si le porteur du collier blessait son maître, il serait étranglé jusqu’à qu’il calme son cœur rebelle. Carrément trop strict.

De plus, le collier pouvait se serrer à la simple pensée du maître. Le serrement pouvait être léger, si l’on voulait juste appeler l’esclave par exemple.

Et bien sûr, ça coûte de l’argent de relâcher des esclaves… ouaip, c’est chiant.

-« Eh bien, dans ce cas, faisons la procédure… débarrassons-nous de ce qui est chiant en premier.

-Oui, remplissez la pierre dans le collier avec du pouvoir magique s’il vous plaît… hmm, puis pour s’assurer que ça a bien marché, étranglez-moi légèrement je vous prie.

Le remplir de pouvoir pour inscrire…ouais, j’ai senti une connexion. Avec ça, c’est bon je pense. Maintenant, même si c’est à contrecœur, j’imaginais son petit cou être serré fort.

“Hu-, e-…!”

-Aah-!? Atte-, desserre! Desserrement! Arrête de serrer son co-!

J’ai vu son collier l’étrangler avec force au point qu’il s’enfonçait dans son cou. C’est loin d’être « léger », oh! Arrête-toi tout de suite!

…les personnes qui utilisent ça pour appeler leurs esclaves sont des brutes.

-Est-ce que ça va?!

-Fuuu… *tousse*, o-oui, me-merci..

Même si Meat (qui avait été forcé d’arrêter de respirer) avait les larmes aux yeux et les joues en feu, elle avait répondu quoi que dans une petite crise de toux.

Ouaip, je suis vraiment désolé.

-Eeh, maintenant je suis, vraiment, l’esclave de Goshujin-sama. »

Meat souriait plaisamment.

Eh-?! C’est la première que je vois Meat sourire mais… c’est quoi ce timing?

<- Chapitre précédent Index | Chapitre suivant ->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top