skip to Main Content
Menu

Lazy Dungeon Master Chapitre 1

Index | Chapitre suivant ->

Traduction : Ishamael
Check : P’tit Lu

Je ne veux pas travailler… !

« Je ne veux pas travailler. »

Quand j’ai été invoqué dans un autre monde, enfin, après que Kami-sama (NDT : Dieu) ait entendu ma seule condition, il me répondit, à moi Masuda Keima.

« … Umm, qu’est-ce que tu veux ? »
« Une vie ou je n’aurais rien besoin de faire serait bien… »
« … Même si tu es réincarné en arbre ? »
« Ah~, ça serait génial~ »

Kami-sama soupira avec une expression stupéfaite.

« C’est… pourquoi j’ai écouté ta condition… m’as-tu écouté ? »Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !
« Eh ? De quoi ? »

Je crois que son histoire était à propos de la circulation du mana et de quelque chose sur les monstres, je n’écoutais pas vraiment.

« Dans ton monde d’origine, aurais-tu pu rechercher quelque chose comme un golem ? Avec ça, ça ne te motive pas… ? »
« Hein ? Hahaha, pas vraiment. Bien qu’il y ait quelques étudiants comme ça de nos jours~ »

Créer une servante robotique pour vivre mes jours dans le confort, c’était mon rêve.
Mais si j’avais parlé d’un tel rêve à Kami-sama, il aurait probablement pensé que j’étais un membre inutile de la société.
D’ailleurs, j’ai joué un peu joué avec quelque chose comme un kit de robot de trente centimètres à l’école. Le faire moi-même ? Trop compliqué…

« Okay, on n’a plus de temps, alors… même si c’est un peu spécial, je demanderai à la prochaine personne. »
« Eeeh~… »
« Eh bien, je vais juste te rendre capable de comprendre les langages. Oh, et fais de ton mieux puisque tu as ma bénédiction. »
« Mais je ne veux rien faire… »
« Même si la magie existe dans le monde dans lequel tu seras réincarné, je ne pense pas que la civilisation soit développée au point où tu n’auras pas à travailler. Et puis, si tu es invoqué, c’est peut-être juste ce que tu voulais. »
« Je veux rentrer… »
« Fais de ton mieux. »

Ma vision était emplie d’une lumière brillante.
Comme ça, j’étais invoqué dans un autre monde.

*

 

« O-ok ! L’invocation a fonctionné :… Eh, quoi, h-humain ?! Pourquoi ?! »

Je ne sais pas comment, mais je suis apparu dans une pièce dont les murs émettaient une légère lueur blanche.
Devant mes yeux était une chose nommée une loli portant une robe blanche, une fille mignonne que les lolicons convoiteraient.
Mais je préfère les filles un peu plus grandes, désolé.
… Mais pour mon fétiche des pieds par contre, avec ses chaussettes ce n’est pas mal.
(NDT : En anglais c’est knee socks, des chaussettes qui montent jusqu’aux genoux. Pas de mots en français pour ça à ma connaissance, corrigez-moi si je me trompe.)

« Pourquoi… un minus pareil malgré y avoir mis tous ces DP… »
« … Je peux dormir ? »
« Eh — »
« Est-ce que je peux aller dormir ? Oh, est-ce qu’il y a un futon ? »
« Qu-quoiiiiiiiiii ?! »

Cette fille. Alors que je lui ai dit que j’étais fatigué, elle continue à être si bruyante.

« Ugugu, quoi, ce petit monstre parle et n’écoute pas ! … Oh, un humain hein. Je me demande si c’est pour ça qu’il parle ? »
« Oi, qu’est-ce que tu… tu me donnes mal à la tête, parle moins fort. »
« Ah, o-ok… Attends, pour qui tu te prends ! Je suis l’invocatrice, tu devrais écouter ce que je dis sans discuter. »
« Oi, petite fille… où sont ton père et te mère ? Je voudrais rentrer. »
« Qui est une petite fille ! Tu-tu es un monstre invoqué par le cœur du donjon ! Je vais te faire travailler jusqu’à ce que tu en meures ! »

Cœur du donjon… monstre… yup, je ne comprends pas. J’ai été invoqué, mais je ne suis pas un héros ?

« Hey, lève-toi vite et va massacrer les bandits ! Vu que j’ai investi 1000 DP, tu devrais être plutôt fort ?! »

Elle commença soudainement à parler de quelque chose de dangereux, hé.

LDM-Rokuko

« Je vois, je vais t’écouter un peu, alors parle. C’est quoi un cœur de donjon, un monstre, et les DP ? Et pour ce qui est d’être invoqué… Je comprends ça. »
« Oh, quoi, peut-être que tu es intelligent vu que tu peux parler ? Je suis une mage, ou… bah, c’est bon. C’est mon donjon. »
« Une petite fille est le maître du donjon… ? »
« Aaah, alors tu connais les maîtres de donjons. Mais il n’y en a pas dans mon donjon. Ah, mais peut-être, je me demande si je pourrais me présenter comme le maître du donjon ? »

Bien sûr je ne sais pas ce que sont les maîtres de donjons dans ce monde, mais j’imagine qu’ils sont un peu comme ceux des jeux fantastiques dont je me souviens.
Mais, le cœur du donjon… Cette petite fille est… ?

« Tu as dit que les humais étaient du menu fretin, tu n’es pas humaine ? »
« Je ne le suis pas, j’en ai juste l’apparence… c’est quoi ce ‘tu’ ?! Appelle-moi maître ! »
« Ah, en y pensant, je ne connais pas ton nom. Comment tu t’appelles ? »
« Mon nom ? Cœur de Donjon No. 695. »

Un nombre ? Quand on parle de solution de facilité… et s’il y a un 695, ça veut dire qu’il y en a au moins 694 autres. Si c’est vraiment comme ça, quelqu’un a vraiment lésiné sur les noms.

« Ok, Rokuko. »
« Hein ? Quoi ? »
« Vu que c’est compliqué de dire Cœur de Donjon No. Et tout, j’ai décidé de t’appeler Rokuko. Ton nom complet est Cœur de Donjon Rokuko. Ah, je suis Masuda Keima. »

J’ai changé Cœur de Donjon No. 695 en Rokuko, qu’est-ce qu’elle essaye de dire en me regardant ?

« Hein ? Mahsewtah Kehma ? … C’est un alias ? Plutôt, qu’est-ce que tu décides comme ça- »

[Nom reçu, Maître reconnu.]

« « Hein » »

Je n’ai pas bien compris ce qu’il se passait, mais c’est comme ça que je suis devenu un maître de donjon.

Index | Chapitre suivant ->

error: Contenu protégé
Back To Top