skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 9 🌀


Trad : Daolateur
Edité : Mme Daolateur
Checké : Wilden


Chapitre 9 : L’Impatience et la Frustration

Utiliser cette technique au troisième niveau permit à Zhao Wugang d’augmenter sa force et sa vitesse de plusieurs degrés. Avec un sourire hideux et rempli d’avidité, il fonça sur Meng Hao, ses griffes brillaient dans la lumière du soleil.

Il débordait de confiance, certain que la peur de Meng Hao le briserait. Il pouvait fuir, mais s’échapper serait impossible.

« Cours, » ria Zhao Wugang avec un sourire féroce, sa voix puissante se propagea dans l’air. « Tu ne pourras pas échapper aux techniques de Zhao Wugang. »

Quand Zhao Wugang se changea en forme démoniaque, Meng Hao fuyait. Il vit ce qui se passa du coin de l’œil, et une expression de surprise remplit son visage. Puis, il sembla penser à quelque chose, et une autre expression étrange remplaça la surprise. Cette forme démoniaque ressemblait exactement à la forme de plusieurs bêtes qu’il avait fait exploser avec le miroir en cuivre. En fait, il avait encore plus de fourrure que les autres bêtes.

Meng Hao regarda attentivement Zhao Wugang, l’expression étrange, couvrait toujours son visage. La dense fourrure dorée le faisait passer pour un genre de roi des bêtes.

Quand Zhao Wugang vit l’expression de Meng Hao, il fut étonné. Une fois atteint le troisième niveau de Condensation de Qi, il avait déjà essayé cette technique Loup-Démon, mais c’était la première fois qu’il la dévoilait à quelqu’un. Voir le regard étrange de Meng Hao l’énerva. Il fit un Harrumph froid, et un regard meurtrier apparut dans ses yeux.

« Je pense … tu vas aimer ce miroir en cuivre, » dit Meng Hao. Voyant la vitesse de Zhao Wugang qui augmentait dans sa forme Loup-Démon, il réalisa que la distance entre eux allait diminuer rapidement. Il fit quelques pas en arrière et tapa sa sacoche avec la main droite. Immédiatement, le miroir en cuire apparut. Toujours avec l’expression étrange sur son visage, Il visa l’arrogant Zhao Wugang avec son miroir.

Aussitôt le miroir commença à briller. Meng Hao sentit une chaleur brûlante jamais ressentie auparavant. C’était une réaction beaucoup plus forte que lorsqu’il avait croisé d’autres bêtes démoniaques, comme si un genre de puissante soif avait été lâchée. À ce moment, une sorte d’aura invisible sortit du miroir et se projeta en avant.

Zhao Wugang bondit vers Meng Hao, son aura rayonnait de meurtre et férocité. Soudain, il se sentit étrange, comme si un genre de gaz entrait dans son corps. Il tourbillonnait violemment en lui, et de l’extérieure, il semblait que l’aura essayait de sortir de lui petit à petit. L’expression de Zhao Wugang changea. Il sentit une douleur sévère dans ses organes, laquelle augmentait rapidement jusqu’à un point critique. Sans réfléchir, il poussa l’aura en bas vers son dantian, pour la forcer à sortir.

L’aura était puissante, et elle essayait de trouver un point faible pour sortir de son corps. Quand il poussa l’aura en bas vers son dantian, elle se précipita directement vers son postérieur, et instantanément, explosa violemment avec une douleur déchirante. Zhao Wugang poussa un cri à vous figer le sang.

Il n’avait jamais fait un bruit pareil de toute sa vie, parce qu’il n’avait jamais éprouvé pareille douleur. Son corps commença à trembler, et il lança un regard furieux à Meng Hao. L’envie de tuer dans ses yeux injectés de sang devint plus féroce.

« Frère Aîné Zhao, » dit Meng Hao, son cœur battait. C’était la première fois qu’il se battait avec quelqu’un. « Pourquoi ne pas s’arrêter là ? Si tu ne me rends pas les choses difficiles, je ne rendrai pas les choses difficiles pour toi. Une fin heureuse. » Il couvrit le miroir avec sa main. Le cri de son adversaire l’avait perturbé. Il ne pouvait pas continuer. Après tout, c’était une personne, et pas une bête démoniaque.

« Sale petit salaud! Cria Zhao Wugang. « Aujourd’hui, je ne vais pas seulement te tuer ; je vais descendre la montagne, trouver ta famille et les tuer aussi! Je vais humilier ton clan entier ! » La douleur le rendait presque fou. Ses yeux brûlaient, et avec un rugissement, il bondit vers Meng Hao, les griffes aiguisées prêtes à le déchirer en mille morceaux.

Meng Hao n’était qu’un simple érudit, et n’avait jamais été dans un combat. Mais il possédait du courage, et entendre Zhao Wugang dire des telles choses, lui causa une envie de tuer. Il n’y avait aucune raison d’essayer de persuader quelqu’un qui voulait te provoquer. Il ne pouvait pas supporter les cris misérables, mais entendre des telles menaces provoquerait n’importe qui à perdre leur sang-froid. Il fit quelques pas en arrière et leva le miroir.

Alors que Zhao Wugang approchait, il sentit quelque chose se projeter sur lui. À nouveau, l’aura terrifiante entra dans son corps. Considérant ce qu’il avait ressenti, il se protégea, scellant l’aura en lui, pour qu’elle ne puisse pas s’échapper. Mais alors, au moment où il se sentit confiant, l’aura grondant fonça à travers son corps, puis explosa par son oreille gauche.

La douleur était beaucoup plus sévère qu’auparavant, et il poussa un horrible cri perçant indescriptible. Puis, son oreille droite explosa avec une pluie de sang.

Il sentit sa tête comme s’il était sur le point de se fendre en deux, et son visage devint pâle. Frappé de stupeur, il fixa Meng Hao. Puis son visage se remplit d’une brutalité monstrueuse.

« Je vais tuer toute ta famille, et après éliminer tout ton clan! Je les laisserai sentir une douleur comme celle-ci, puis les laisserai mourir en criant! » Endurant la douleur, et aussi sourd, il bondit vers Meng Hao avec une détermination de fou pour tuer son adversaire.

« J’ai été raisonnable avec toi, mais tu m’as ignoré! » dit Meng Hao bouche bée. Il n’avait jamais vu le miroir faire exploser une oreille auparavant. Puis, avec un regard sévère, il recula de nouveau, et brandit encore le miroir dans la direction de Zhao Wugang.

« Meng Hao!!! » cria Zhao Wugang, avec maintenant son oreille droite et gauche explosées en morceaux, les deux oreilles gonflaient. Son expression n’était plus remplie d’une rage féroce mais plutôt d’étonnement et terreur. Il se tourna plus vite qu’il n’avait jamais tourné de toute sa vie, et voulu fuir, n’ayant plus aucun désir d’emmerder Meng Hao. Mais son cœur tremblait d’une peur si violente qu’il ne pouvait même pas fuir. Au lieu de fuir, il se concentra, et une fois de plus, rassembla son désir de tuer. Il fera souffrir la famille de Meng Hao, et prendra aussi ce maudit miroir en cuivre.

Cependant, au même moment, le miroir, pour la première fois, vola des mains de Meng Hao. Il semblait que sa curiosité avait été stimulée. Il vola après Zhao Wugang, et l’attaqua plusieurs fois. Les yeux de Zhao Wugang étaient emplis de désespoir ; c’était comme si une puissance incroyable était entrée dans son corps. Il cria de manière incontrôlable, incapable de fuir. Ensuite, quelque chose le lança dans l’air et d’un coup ses deux oreilles, sa poitrine et ses jambes ont tous explosés violemment.

Alors que l’aura explosa, elle envoya une pluie de sang dans l’air, et en l’espace de dix respirations, les yeux de Zhao Wugang s’éteignirent, son corps retrouva lentement sa forme normale. La fourrure disparut, et apparemment à cause de tout cela, le miroir perdit son intérêt et retourna auprès de Meng Hao. Le corps de Zhao Wugang tomba au sol.

Du sang recouvrait tout. Les yeux morts de Zhao Wugang brillaient toujours d’horreur et de désespoir. Toutes personnes qui poseraient ses yeux sur lui seraient choquées.

Regardant le cadavre de Zhao Wugang, Meng Hao prit une grande respiration. Le miroir en cuivre retourna dans sa main, après quoi son corps trembla. Sidération et vénération remplirent ses yeux. Voir des animaux sauvages exploser n’était pas grave, mais cette fois-ci c’était une personne vivante. Voyant le bain de sang, il trembla. La puanteur de la mort sur le miroir, lui donna envie de s’en débarrasser. Il desserra sa main et balança le miroir au sol.

Il était un simple érudit, après tout. Le miroir semblait intéressant au début, mais maintenant il semblait incroyablement atroce, et contredisait tous les idéaux confucianistes en lesquels Meng Hao croyait.

Pendant un certain temps, il se tenait là en silence avec son cœur en désordre. La frustration pouvait être vue dans ses yeux. Dans son cœur, il était toujours un érudit du Comté de Yunjie. Il parlait de la vérité aux personnes, et n’avait jamais été dans un combat, encore moins tuer quelqu’un. Cette conduite était profondément ancrée dans son cœur, et ne pouvait pas être facilement changée. Alors qu’il réfléchissait à la situation, son cœur luttait.

« Le savoir-vivre, le bonheur, la gentillesse et la justice des confucianistes, et sa quête de vérité, exigeaient qu’on s’abstienne de tuer. Mais la Secte dit ‘les forts s’en prennent aux plus faibles.’ Maintenant je comprends le vrai sens de cette expression, mais de le mettre en pratique est très différent… » Tremblant, Meng Hao eut très peur en pensant à ce qui venait d’arriver. Après un bon moment, il poussa un long soupir et commença à partir.

Mais après avoir pris quelques pas, il grinça ses dents, se retourna, et marcha vers le cadavre de Zhao Wugang. Il ramassa sa sacoche spirituelle, puis invoqua un Serpent Enflammé et le tira sur le cadavre.

Le feu n’avait pas complètement brûlé le cadavre, donc Meng Hao prit une Pilule de Condensation d’Esprit, puis tira trois Serpents Enflammés de plus. Sous peu, le cadavre avait fané à un point tel qu’il en était méconnaissable.

Il fit quelques exercices de respiration, serra les dents, puis tira encore deux Serpents Enflammé. Maintenant, il ne restait plus que des cendres.

Jetant un regard au miroir sur le sol, il serra sa mâchoire, s’approcha, et le ramassa, en le serrant fermement.

Toujours en désaccord et apeuré, Meng Hao partit, retournant à la Caverne Immortelle aussi vite que possible. Il s’assit stupéfié. Pour un bon moment il resta là, finalement il bougea pour ouvrir la sacoche spirituelle de Zhao Wugang. Quand il vit ce qu’il y avait dedans, ses yeux brillèrent. Son humeur sombre causait par son premier meurtre changea soudainement.

« Ce type était si riche, » exclama-il, inspirant profondément. La sacoche spirituelle contenait huit Pierres Spirituelles, sept Pilules de Condensation d’Esprit et un fragment d’os couvert de symboles étranges.

Il regarda le fragment d’os, puis le jeta immédiatement sur le côté. Il décrivait la technique de Loup-Démon. Il n’osait même pas le toucher. Il ne voulait pas se transformer en Loup-démon et ensuite être détruit par son propre miroir en cuivre.

Alors qu’il jeta le fragment d’os à côté, il se souvint de l’épée volante. Il quitta immédiatement la caverne pour la retrouver dans la jungle, une fois qu’il la trouva, il retourna dans la caverne pour l’examiner, les yeux brillants.

Meng Hao n’arrivait pas à savoir comment réconcilier les désaccords entre la voie des Immortels et la voie de Confucius. Alors il décida d’arrêter de penser à ce sujet. Peut-être qu’un jour, il comprendra, mais pour l’instant, la chose la plus importante à résoudre était la manière de rester en vie dans la Secte.

Les yeux remplis de détermination, il sortit les Pierres Spirituelles. Puis il sortit le miroir en cuivre et le posa à côté de lui, en le regardant un certain temps.

« Frère Aîné Zhao m’avait provoqué, » il murmura. « Je devais contre-attaquer. J’ai essayé de lui faire entendre raison, mais il a refusé. J’ai tué quelqu’un, mais j’ai essayé d’être raisonnable. J’ai essayé d’être gentil, mais il s’est tout de même précipité vers la mort.

« Le miroir pue le sang. Dans les mains d’un scélérat, il serait un outil de mal, mais dans mes mains, ça sera diffèrent. J’ai la bonté Confucéenne dans mon cœur, et ce trésor est le mien. Ça sera différent. » Il regarda le miroir et prit une grosse respiration.

« Il ne fait pas qu’exploser les choses, et ne cherche pas que le sang. À l’avenir, je l’utiliserai avec prudence. » Il se murmura plusieurs choses pareilles pendant un bon moment, puis leva la tête, et pensa à l’autre mystère du miroir, et son espoir. Il grinça des dents.

« Le succès ou l’échec. Maintenant nous allons voir. Si c’est le succès, alors la Cultivation de Meng Hao sera tout sauf ordinaire. » Sans plus aucune hésitation, Meng Hao sortit le Noyau Démoniaque et une Demi-pierre Spirituelle, puis les posa sur le miroir. Il attendit avec impatience et inquiétude.

Assez de temps passa pour que la moitié d’un bâton d’encens brûle, mais absolument rien ne se passa. Le Noyau Démoniaque n’avait pas changé, et la Pierre Spirituelle n’avait pas disparu. Il y avait toujours qu’un Noyau Démoniaque.

Meng Hao fronça les sourcils. Il fit les cents pas autour de la caverne avant de regarder le miroir de nouveau.

« C’est pas vrai. Le mois dernier, il en a sûrement fabriqué deux… » Il fixa la Pierre Spirituelle sur le miroir. Au bout d’un moment, il tapa sa sacoche spirituelle et sortit une autre Demi-pierre Spirituelle, qu’il posa prudemment sur le miroir en cuivre.

Presque aussitôt, une aura noire s’éclaira sur la face du miroir, et il semblait se transformer en un lac. Les deux Pierres Spirituelles coulèrent, et la noirceur ondula, puis elle se concentra sur le Noyau Démoniaque. Puis, à côté du premier Noyau Démoniaque apparut un deuxième !

Meng Hao était stupéfié. Même s’il s’y attendait dans son cœur, il était quand même choqué. Après peu de temps, il ramassa les deux Noyaux Démoniaques et les examinèrent tout excité.

« Alors c’est vrai! Comme c’est profond ! » Il commença à respirer fortement, et prit quelque temps pour s’en remettre. Soudainement tout semblait possible. Il prit quelques respirations profondes, puis essaya encore.

Une Pierre, deux Pierres… neuf Pierres, il n’en restait plus qu’une. Devant lui, il y avait quatre Noyaux Démoniaques. Si on comptait l’original, cela faisait cinq.

Les noyaux dégageaient un arôme sucré qui devenait de plus en plus fort, lui laissant un sentiment d’enivrement. Un drôle de sourire apparut sur son visage. Il réalisa que c’était la plus grosse fortune qu’il n’avait jamais possédée de toute sa vie. C’était quelque chose que les autres disciples de la Secte Extérieure n’avaient jamais vu.

Son excitation dura jusqu’à tard dans la nuit. Serrant les Noyaux Démoniaques, il en plaça un sur sa langue et l’avala. Deux heures plus tard, il ouvrit ses yeux et prit une autre pilule.

Il n’avait jamais fait quelque chose d’aussi déraisonnable. Au moment où l’énergie des deux Noyaux Démoniaque s’était complètement dispersé dans son corps, l’aube était venue.

Son corps trembla, et un tas de saleté avait été excrété à travers ses pores. Quand il ouvrit ses yeux, ils brillaient.

« Le troisième niveau de la Condensation de Qi! » Meng Hao n’était toujours pas satisfait. Il regarda les trois dernières pilules restantes. Il en prit une autre. À l’aube, le lendemain, il avait consommé tous les Noyaux Démoniaques. Sa Base de Cultivation était à deux doigts d’atteindre le sommet du troisième niveau de la Condensation de Qi.

Quant aux huit Pilules de Condensation d’Esprit, compte tenu de sa base de Cultivation actuelle, elles n’auraient plus trop d’utilités pour Meng Hao. Même en les prenant toutes à la fois, ça ne servirait à rien. Il soupçonnait que ça avait quelques choses en rapport avec les Noyaux Démoniaques. Étant donné que les Pilules de Condensation d’Esprit étaient distribuées régulièrement par la secte, elles ne devraient pas être aussi inefficaces.

« Une petite quantité ne suffira pas. Même si j’en prenais une douzaine, il n’y aurait pas beaucoup d’effet. » Meng Hao ferma les yeux, il se concentra sur l’énergie spirituelle dans son corps. Ce n’était plus un ruisseau ; elle s’était transformée en une rivière. Ce n’était pas une grande rivière, mais elle était nettement plus grande qu’un ruisseau. Alors qu’elle circulait à travers son corps, elle lui donna un grand sentiment de puissance. Il pouvait sentir une quantité d’énergie stupéfiante le remplir.

Vu le niveau exorbitant de puissance, Meng Hao savait que comparé à hier, il avait subi une véritable renaissance. Avant, il était un faible Cultivateur que n’importe qui pouvait malmener. Maintenant, entre les disciples du troisième niveau qui pouvait occuper la Zone Publique, avec sa base de Cultivation si haute, il pouvait être considéré comme un des plus puissants.

Tout excité, il agita sa main droite et un Serpent Enflammé aussi long que son bras apparut. Sa chaleur remplit immédiatement la Caverne Immortelle. Le Serpent Enflammé féroce, remplit de sauvagerie, cracha une explosion de feu.

S’il avait rencontré Zhao Wugang avec ce niveau de puissance, son Serpent Enflammé aurait fait fureur. Il aurait au moins pu le blessé très sérieusement, voir le tuer.

 

 


Cet article comporte 9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top