skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 53 🌀


Traducteur : Daolateur
Editrice : Miss X
Checkeur : Lwienlin


Chapitre 53 : Comment allez-vous me remercier?

« Ceci… ressemble un peu à un genre de sacoche spirituelle, mais un peu mieux. » Meng Hao la passa entre ses mains plusieurs fois, puis utilisa son pouvoir spirituel pour l’examiner. Tout à coup, son corps se mit à trembler, comme s’il se faisait frapper par un éclair invisible. Ses yeux s’écarquillèrent, dévoilant son grand étonnement. Après un long moment, il baissa les yeux et contempla la sacoche.

« Elle est si grande… » marmonna-il. C’était une sacoche spirituelle, mais l’intérieur était si grand qu’elle semblait pourvoir contenir tous les cieux et la terre. L’intérieur était brumeux, et l’espace était tellement immense que le cœur de Meng Hao se mit instantanément à trembler.

Elle donnait l’impression qu’elle pouvait stocker des montagnes et des rivières à l’intérieur. Bien qu’elle soit vide, prendre juste en compte son immense capacité était suffisant pour dire que la sacoche elle-même était un trésor précieux.

La bouche et la langue de Meng Hao étaient sèches. Les Pierres Spirituelles l’avaient rendu heureux. Les pilules médicinales l’avaient fait frémir d’excitation. Et puis il y avait tous les objets de magies. Le rouleau de peinture l’avait laissé dans un état de choc et la force spirituelle du filet noir l’avait ébranlé. Cependant, cette sacoche laissa sa tête bourdonnante. Cela prit un bon moment avant qu’il puisse se reprendre.

« Je suis riche. Ça, c’est de la vraie fortune… » marmonna Meng Hao, agrippant la sacoche multi couleur fermement. Mais c’est à ce moment-là que l’expression sur son visage changea subitement.

« Si c’était vraiment une sorte d’épreuve du feu d’une grande Secte, le fait que je l’ai entravée ne posera sûrement pas de problèmes, cependant je ne pense pas qu’ils vont me laisser m’en aller avec autant de trésors, de pilules médicinales et de Pierres Spirituelles. » Son cœur se mit à battre fortement, et un regard conflictuel apparut sur son visage. Néanmoins, il était déterminé à ne pas renoncer aux trésors qu’il avait acquis.

Il organisa tout soigneusement, puis il prit une profonde respiration et riva son regard vers le ciel nocturne. Il émergea de la caverne et quitta les montagnes, avec un regard pensif regardant la ville fortifiée se trouvant au loin.

« J’ai de nombreuses pilules médicinales, » marmonna-t-il alors qu’il contemplait la ville avec des yeux scintillants, « mais malheureusement, je ne reconnais aucune d’entre elles. Je ne peux donc pas les consommer sans risque. » Il se mit à marcher vers la ville.

Il avança précipitamment, et approcha rapidement de la porte de la ville, où au-dessus il y avait écrit trois caractères.

Ville Affinage de l’Est

Les caractères semblaient avoir été gravés là depuis une éternité. Leur surface ternie donnait l’impression qu’ils avaient vu de nombreuses générations passées.

« Affinage est similaire à la Cultivation. Et on est à l’Est. Le sens du nom de cette ville est relativement simple. » 1

Dès que Meng Hao mit le pied au seuil de la porte de la ville, il aperçut deux disciples debout en train de discuter ensemble. Leurs regards se rivèrent sur Meng Hao.

Ils portaient des robes bleues claires et étaient tous les deux au troisième niveau de la Condensation de Qi.

« Cher Daoiste, Veuillez payer les taxes avant d’entrer dans la ville. » Son sourire disparut lorsqu’il ressentit la pression de la Base de Cultivation de Meng Hao.

« Cher Daoiste, je peux dire d’un simple coup d’œil que tu viens d’une grande Secte. Moi-même viens d’une petite Secte, et je viens d’arriver d’une petite montagne. Ceci étant ma première fois ici, est-ce que je pourrais déranger vous deux Cher Daoistes pour me renseigner certaines informations sur cet endroit? » Meng Hao était naturellement savant, et parlait d’une manière très polie. Les deux Cultivateurs aux bas niveaux furent instantanément impressionnés, et le jeune homme qui avait parlé rigola.

« Bien parlé, bien parlé! Cher Daoiste, ta base de Cultivation est très affinée. Si c’est la première fois que tu sors de ta Secte, je suppose alors que ton nom sera bien renommé à l’avenir. » Le jeune homme souriait alors qu’il parlait. Que quelqu’un avec une base de Cultivation aussi profonde le traite aussi respectueusement, lui laissa un grand sentiment de satisfaction. « Ici c’est la Ville Affinage de l’Est, fondée par l’Alliance de Trois Grandes Sectes de l’État de Zhao. Pour entrer, il faut payer une taxe d’une Pierre Spirituelle. « 

« En vrai, le prix est de trois Pierres Spirituelles, mais pour toi, une seule suffira. Veuillez noter, que les combats sont interdits aux seins des limites de la ville. Tout transgresseur sera sévèrement sanctionné par les Trois Grandes Sectes. Vous ne devez en aucun cas oublier ce point. » Il tendit une tablette en bois vers Meng Hao.

Meng Hao le remercia hâtivement et paya la taxe d’une Pierre Spirituelle. Puis, il le salua avec les mains serrées et entra dans la ville via la porte de la ville.

Il sentit un peu de regret par rapport à la Pierre Spirituelle. Bien que c’en soit une seule, c’était, en ce qui concernait Meng Hao, toujours de l’argent. Malgré le fait qu’il en avait plus de huit milles dans sa sacoche, il était très familier avec l’appétit du miroir en cuivre pour des Pierres Spirituelles, et savait qu’en fait ce n’était pas du tout une grande quantité.

« Quelle taxe coûteuse. Si je ne devais pas absolument venir ici, je ne l’aurais pas payée. » Il traversa la ville hâtivement, regardant autour. Bien que le crépuscule tombe, la ville était très animée, avec des gens marchant d’avant en arrière dans toutes les directions. Les rues étaient remplies de magasins, dont la plupart dégageaient des lumières éblouissantes. Un seul coup d’œil suffisait à confirmer que cet endroit était tout sauf ordinaire.

Tout le monde était un Cultivateur. Alors qu’il traversait la ville, il ne vit pas un seul mortel. Cependant, tous ces Cultivateurs étaient au stade de la Condensation de Qi. Balayant les foules avec son regard, Meng Hao aperçut seulement trois autres personnes qui, comme lui, étaient au septième niveau. La plupart étaient au sixième, ou plus bas.

Meng Hao longeait les grandes rues, cherchant pour des magasins qui vendaient des pilules médicinales. Il n’en acheta aucune, mais demanda plutôt des renseignements. Trois jours passèrent, où durant ce temps Meng Hao traversa toute la ville, rendant visite à plus de trente magasins différents de pilules médicinales.

Néanmoins, il ne pût trouver de l’information sur seulement sept ou huit des douzaines de sortes de pilules médicinale dans sa sacoche spirituelle. Malgré cela, Meng Hao était tout de même excité. Sur les pilules sur lesquelles il s’était renseigné, chacune était considérée comme très coûteuses. L’une d’entre elles était même une Pilule d’Établissement Spirituelle, valant cinquante Pierres Spirituelles, étant seulement utile au septième niveau de la Condensation de Qi.

Dans son sacoche spirituelle, il en avait huit en total.

« Dommage qu’il y ait autant de pilules dont j’ignore l’utilisation. » Au troisième jour, Meng Hao hésita avant de finalement entrer dans un bâtiment extrêmement luxueux dans le quartier ouest de la ville.

Il faisait trois étages de hauts et dégageait une lumière douce. Même de loin, on pouvait le voir briller. Antérieurement, Meng Hao avait remarqué que presque tous ceux qui étaient entrés étaient au sixième niveau de la Condensation de Qi. Il y en avait même qui était au huitième ou neuvième niveau, et il semblerait que c’était le seul bâtiment où ils étaient disposés à entrer.

Lorsqu’il vit le nom sur le bâtiment, il fut encore plus résolu à entrer.

Pavillon de Cent Trésors

L’intérieur était rempli de balustrades sculptées et de marches en marbre. Tout semblait être fait de jade, et dès qu’il entra, Meng Hao sentit instantanément une dense force spirituelle frôler son visage. Un assortiment d’objets éblouissants se dévoila devant lui ; des bouteilles de pilules médicinales, des épées volantes, des perles, des banderoles et d’autres objets pouvaient être vus partout.

Il y avait peu de Cultivateurs présents, c’était donc relativement calme. Ils se baladaient autour dans des groupes séparés de quatre ou cinq, chacun accompagné par une jeune femme vêtue d’une longue robe rose. Les voix des filles étaient douces et chaleureuses, et elles répondaient de façon humble à toutes les questions posées sur les divers objets.

Rien de tout cela n’intéressa Meng Hao, ce qui attira vraiment son attention était un peu plus loin à l’entrée du deuxième étage. À côté de l’escalier se trouvait un énorme Fourneau à Pilules. Des brins de fumées circulaient autour, et assis à côté se trouvait un homme d’âge mûr dans une longue robe noire. Il était assis les jambes croisées, le dos droit, sans la moindre expression en train de faire des exercices de respiration avec les yeux fermés.

Bien qu’il dégage une trace de pouvoir spirituel, c’était difficile à détecter, comme s’il le cachait. Dans le cas contraire, le pavillon commencerait sûrement à s’écrouler.

« Un Cultivateur d’Établissement des Fondations… » Les pupilles de Meng Hao se resserrèrent. Cet homme d’âge mûr dégageait le même genre d’aura que Grand Doyen Ouyang, ce qui rendit immédiatement évident à Meng Hao que sa base de Cultivation était au stade de l’Établissement des Fondations, loin au-dessus de toutes les autres personnes présentes.

« Je me demande si un jour j’aurais la chance de devenir un Cultivateur de l’Établissement des Fondations. » Après toutes les choses qu’il avait vécues dans la Secte Reliance, son cœur était rempli avec un fort désir de devenir puissant. Actuellement, sa tête était baissée, mais ses yeux étaient emplis de détermination et d’obstination. Sa résolution était plus forte que jamais.

« En utilisant la technique de Cultivation de la Sublime Écriture Spirituelle, lorsque j’atteindrai l’Établissement de Fondations, ma Fondation sera une Fondation Sans Défauts, beaucoup plus puissante qu’une Fondation Fissurée ou Fracturée. Je serai fort même parmi les autres Cultivateurs de l’Établissement des Fondations. » Il prit une profonde respiration et leva la tête. Une jeune femme habillée en une robe rose l’approcha. Elle était magnifique, et un sourire détendu était dessiné sur son visage. Elle accueillit Meng Hao d’une légère inclination. Alors qu’elle la faisait, le devant de sa robe se baissa, dévoilant une abondance de délicatesse laiteuse.

« Frère Daoiste, avez-vous besoin de mon assistance? » demanda-t-elle.

Le visage de Meng Hao devint immédiatement écarlate, et il se rappela qu’il ne devait pas regarder de telles choses inappropriées. Malgré sa détermination, il ne put s’empêcher d’y jeter un coup d’œil, et son cœur se mit à battre hâtivement. Bien qu’il ait été dans la Secte Reliance pendant trois ans, il n’avait passé aucun temps avec d’autres disciples féminins autre que Sœur Aînée Xu. Quant à ce qu’il regardait au moment même, il n’avait jamais vu une telle chose de toute sa vie. Bien que son visage fût un peu foncé, à l’instant même on ne pouvait pas le dire.

« Avez-vous des fiches en jades qui décrivent des pilules médicinales? » demanda-t-il avec une toux sèche, essayant de cacher son embarras.

Bien que la fille soit jeune, son comportement suggérait qu’elle était très expérimentée. Elle put immédiatement sentir la maladresse de Meng Hao, et la trouvait amusante. Durant les années, elle avait vu de nombreux clients, cependant peu furent comme Meng Hao. Se retenant pour ne pas rire, elle sourit et se pencha en avant pour être plus près de lui pour qu’il puisse sentit l’odeur de son parfum.

Lorsque la fragrance atteignit son visage, le visage de Meng Hao devint davantage rouge. Cependant, ses yeux ne contenaient aucun signe lascif. Au lieu de cela, ils étaient écarquillés et clairs ; Il n’était fondamentalement pas attiré par l’envie sexuelle. Il était juste inexpérimenté sur le sujet des femmes, ainsi son visage était rouge.

« Bien sûr nous avons des fiches de jades concernant les pilules médicinales, » dit-elle avec un clin d’œil. « Veuillez me suivre, Frère Daoiste. » Elle trouvait son embarras croissant très mignon. Elle se tourna, sa taille balançant d’un côté à l’autre, dévoilant ses courbes ravissantes. Meng Hao ne put s’empêcher de regarder, et son cœur se mit de nouveau à battre rapidement. Avec un sourire amer, il fit une légère toux et se dépêcha de la suivre.

Elle le conduisit vers une étagère treillis sur le côté, qui était remplie de diverses pièces de jades. Parmi elles, sur un plateau blanc, se trouvait trois fiches de jades, inscrites avec les caractères Trois Fiches de Jades. « Ces fiches de jades présentes la plupart des pilules médicinales qui pourraient être trouvées dans l’État de Zhao. Cependant, ceci n’est qu’une copie, les contenus sont donc assez imprécis. »

Lorsqu’elle vit Meng Hao soulevant sa main pour les prendre, elle sourit. « Tu ne peux pas regarder à moins que tu l’achètes. Les Trois Pièces de Jades coûtent cent Pierres Spirituelles. » Lorsqu’elle sourit, deux magnifiques fossettes apparurent. Alors qu’elle regardait Meng Hao, elle se disait que malgré son visage un peu foncé, il contenait un charme de savant et de jeunesse.

Tandis que son parfum dégageait autour de Meng Hao, il replia sa main et se concentra. Il contempla pensivement les Trois Fiches de Jades. Cela sembla un peu trop coûteux, et il était hésitant à lâcher autant de Pierres Spirituelles.

« Est-ce qu’il y a autre chose qui fournisse davantage d’informations que ceci? » demanda-t-il après un moment, serrant sa mâchoire. Sa seule raison de venir ici était pour acheter une fiche de jade comme ceci.

« Bien sûr! » répondit la fille avec un autre clin d’œil. « Suivez-moi. » Elle conduisit Meng Hao vers un autre coin, puis elle indiqua une fiche en jade sur une étagère. Elle était recouverte avec des petites fissures.

« Ceci n’est pas un copie. C’est une fiche de jade ancienne qui contient diverses archives de pilules médicinales du Domaine du Sud. Elle contient même des informations sur des pilules de poisons et leurs antidotes. De plus, elle contient des représentations artistiques très réalistes des pilules. Malheureusement, elle est fissurée, et va éventuellement éclater. Tu seras capable de la lire seulement quatre ou cinq fois. »

En entendant ses mots, le cœur de Meng Hao frémit. Il en avait besoin, pas pour un usage à long terme, mais pour résoudre le problème actuelle auquel il était confronté.

« Frère Daoiste, j’espère que cela ne vous dérange pas, » dit-elle avec un sourire, se penchant en avant et baissant sa voix. « Le prix de cet objet est de deux cent Pierres Spirituelles. Vous devez comprendre que si elle n’était pas fissurée, elle vaudrait plus de mille Pierres Spirituelles. Si vous la voulez vraiment, je peux vous aider pour demander une réduction de prix. Cependant comment allez-vous me remercier? »


 

  1. Le caractère pour « affinage » est prononcé de façon similaire au caractère pour « Cultivation. »
Cet article comporte 16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top