skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 25 🌀


Trad : Daolateur
Edité : Miss X
Checké : Yihomi


Chapitre 25 : Le Souverain du ciel

« Ce trésor doit avoir une histoire spéciale. » Meng Hao brandit l’épée en bois, puis la planta dans le sol. Elle y pénétra facilement. En souriant, Meng Hao la sortit, plus heureux que jamais.

Tout à coup, il leva la tête d’un air surpris. Il avait détecté qu’il y avait moins d’énergie spirituelle dans la Caverne Immortelle qu’auparavant. En fait, elle semblait avoir complètement disparue.

Bien qu’il n’y ait pas une grande quantité d’énergie spirituelle pour commencer, mais que tout disparaisse ne devrait pas être possible. L’énergie spirituelle était le Qi des cieux et de la terre, qui pulsait à travers les diverses montagnes comme de grandes artères. La Secte Reliance était un tel endroit. Cela devrait être impossible que l’énergie spirituelle puisse disparaître sans raison.

Curieux, Meng Hao stabilisa son aura et se concentra pendant qu’il lançait sa conscience autour. Soudainement, son regard se tourna vers l’épée en bois, d’un regard empli d’incrédulité. Il venait de découvrir que toute l’énergie spirituelle dans la pièce avait été absorbée par l’épée en bois.

« L’épée… elle peut absorber l’énergie spirituelle? » Meng Hao fut stupéfait. Après un instant, il frappa sa sacoche spirituelle et sortit une Pierre Spirituelle. Après l’avoir déposée à côté de l’épée, il observa lorsque la Pierre Spirituelle devint lentement de plus en plus sombre pendant dix respirations.

Il ramassa la Pierre Spirituelle, triste par rapport à la perte d’une Pierre Spirituelle, mais en même temps excité.

« Cette épée… elle est vraiment un trésor remarquable. » Il fixa l’épée d’un regard déterminé, puis la glissa lentement sur l’un de ses doigts. Avec aisance, elle écorcha son doigt. Puis Meng Hao se concentra sur sa base de Cultivation. En effet, il sentit que l’énergie spirituelle dans son corps était en train d’être aspirée à travers la plaie faite par l’épée.

Il recouvrit son doigt, son excitation était évidente dans ses yeux. En un instant, la plaie était guérie, et Meng Hao contempla l’épée, en riant bêtement.

« Si j’utilise cette épée en combattant un autre Culitvateur, tout ce que j’aurais besoin de faire est de le couper, et son énergie spirituelle sera drainée et je pourrais ensuite l’écraser. C’est dommage que je n’en ai qu’une. Si j’en avais deux, ou dix, ou cent, je pourrais drainer l’énergie spirituelle de mon adversaire encore plus rapidement. À quel point ça serait étonnant…? » Une image apparut dans sa tête de lui en train de brandir cent épées en bois, toutes en train de poignarder le corps de Wang Tengfei.

Son voyage dans les montagnes noires, et avoir dépensées toutes ces Pierres Spirituelles, valait complètement le coup.

Sur cette pensée, il prit d’un coup une profonde respiration et sortit le miroir en cuivre.

« Je me demande combien de Pierres Spirituelles… » Il hésita un moment, mais il ne pouvait s’empêcher de penser à quel point l’épée était extraordinaire. Il la plaça sur le miroir. Aussitôt qu’elle toucha la surface, le miroir étincela, et l’épée fut aspirée à l’intérieur. Meng Hao n’avait jamais vu cela arriver auparavant, et cela provoqua un grand choc en lui. Il essaya d’attraper le miroir pour l’arrêter, mais il fut trop lent. L’épée en bois était partie.

« Qu’est-ce qui se passe? Merde, miroir, j’ai traversé beaucoup d’épreuves douloureuses pour avoir cette épée, et toi, toi, toi… d’accord, calme-toi, calme-toi. » En haletant, il se força à se calmer. Après avoir réfléchi un certain temps, il prit une Pierre Spirituelle et la plaça sur le miroir. Elle disparut.

« Hmm. Est-ce qu’il a déjà commencé le processus de reproduction? » Avec une expression anxieuse et le cœur palpitant, Meng Hao remit une autre Pierre Spirituelle. Une, deux, trois… une expression découragée apparut sur son visage. Le miroir était comme un trou sans fond. En peu de temps, Meng Hao avait déjà inséré plus de deux cents Pierres Spirituelles.

« Merde, merde… » Il voulait s’arrêter, mais il refusait d’abandonner après avoir atteint ce point sans avoir quelque chose en retour. De plus, il savait que s’il abandonnait maintenant, cela voudrait dire qu’il devrait renoncer au pouvoir de duplication du miroir.

Il ne pouvait qu’endurer son mécontentement et inséra encore plus de Pierres Spirituelles. Trois cents, quatre cents, jusqu’à mille. Son visage pâlit. Sa main tremblait lorsqu’il tendit une autre Pierre Spirituelle.

« Quand est-ce que ça s’arrêtera, miroir? Est-ce que tu vas voler toutes les Pierres Spirituelles que je viens d’acquérir? » Il grinça des dents. Il avait déjà inséré mille Pierres Spirituelles. Il ne pouvait pas renoncer maintenant. Ses yeux injectés de sang comme un accro aux jeux, il balança encore d’autres Pierres Spirituelles. Finalement, quand il inséra la deux millième pierre, le miroir se mit à briller d’une lumière multi-couleur, indiquant que la reproduction était lancée. A ce moment-là, Meng Hao était paralysé. Il fixa, hébété, la lumière multi-couleur, qui se dissipa lentement pendant quelques secondes.

Quand la lumière fut partie, là sur le miroir, il y avait deux épées en bois identiques.

Quand il les vit, la couleur de son visage revint un peu. Il les ramassa, un mélange de différentes émotions entre la tristesse, la colère et de la douleur, inscrites sur le visage. Tout ce qu’il pouvait faire, était de se réconforter.

« Tout va bien, il n’y a pas de problème, » murmura-il à travers ses dents serrées. « Qu’est-ce que ça vaut quelques milliers de Pierres Spirituelles de tout façon? Ce n’est rien. On n’a rien sans rien. Ça vaut le coup pour avoir ces deux épées en bois. » Il dit le mot ‘rien’ avec un peu d’amertume. Il rangea rapidement le miroir et regarda de nouveau les deux épées en bois. Il resta en admiration devant leurs pouvoirs. Au fur et à mesure il commença à se calmer.

La détermination remplit ses yeux de nouveau. Après un moment, il rangea les deux épées en bois précieuses. En ce qui concernait Meng Hao, la deuxième épée en bois valait deux mille Pierres Spirituelles.

D’un rire amer, il s’assit jambes croisées en méditation, attendant pour que l’énergie spirituelle revienne dans la Caverne Immortelle. Tout à coup, il ouvrit les yeux, et il extrait le Noyau Démoniaque de sa sacoche spirituelle.

« Bien que je vienne d’entrer dans le cinquième niveau de la Condensation de Qi, je me demande à quel point ma base de Cultivation augmentera si je prends ce Noyau… »

D’un regard déterminé, il avala le Noyau Démoniaque et ferma les yeux. Son corps se mit à bourdonner. Le Noyau Démoniaque se dissolvait dans une incroyablement dense avalanche d’énergie spirituelle inondant instantanément Meng Hao.

La densité de cette énergie spirituelle était au-delà de n’importe quelle pilule que Meng Hao avait jamais consommée. À vrai dire, il n’était pas comparable à quoi que ce soit. Le Noyau explosa, enveloppant le corps de Meng Hao d’un éclat blanc. Du sang jaillit de sa bouche et son corps trembla. Mais il s’accrocha, le Noyau du lac devenait de plus en plus grand. Quelques instants après, Meng Hao vécut une sensation d’infini.

À chaque pulsation d’élargissement, il ressentit une forte douleur et son corps se mit à trembler de plus en plus fort. Son visage pâlit, et il serra les dents aussi fort qu’il put.

Puis, le Noyau du lac se mit à baratter et tourbillonner, et une intensité surprenante d’énergie spirituelle se mit à se former. Malgré la douleur, Meng Hao pouvait ressentir que sa base de Cultivation augmentait du stade initial du cinquième niveau jusqu’au stade intermédiaire. Le temps passa, bien qu’il n’ait pas été sûr de combien. Accompagnée par le tonitruant bruit du Noyau du lac, sa base de Cultivation grimpa encore plus haut jusqu’au sommet du cinquième niveau.

Puis, sa tête bourdonna, et sa Base de Cultivation perça tout à coup le cinquième niveau et entra… dans le sixième niveau de la Condensation de Qi!

Et pas seulement le stade initial du sixième niveau de la Condensation de Qi, elle continua de grimper jusqu’au stade intermédiaire. Finalement, elle commença à s’arrêter. Les vêtements sur le corps de Meng Hao avaient été réduits en cendres. Seules les sacoches spirituelles étaient restées à ses côtés. De la saleté noire le recouvrait de la tête au pied, mais si on regardait de près, on pourrait voir que sa peau scintillait d’une lumière translucide, comme si elle émanait du soleil du matin.

Ses cheveux étaient plus longs, atteignant ses épaules, et il était un peu plus grand. Son corps ne semblait plus frêle et faible, mais plutôt grand et fin.

Ses traits étaient toujours quelque peu basanés, mais sa contenance brillait d’une force difficile à décrire. C’était surnaturel.

Son Noyau du lac bouillait et barattait, remplissant tout son corps. Au fin fond de son Noyau du lac, le Noyau Démoniaque s’installa. Pour une raison quelconque, il ne se dissout pas, mais resta plutôt là, immobile.

S’il ne restait que là, il n’y aurait rien à quoi penser. Mais quand sa base de Cultivation atteignit le sixième niveau, sa tête bourdonna, et dans ce bourdonnant, il sentit une traction indistincte d’une sorte d’Héritage. Il semblait venir du Noyau Démoniaque, installé dans son esprit comme un fer à marquer.

Cela devait être une sorte d’Héritage du Sang venant du Dragon Ailé de la Pluie, laisser pour son faible et jeune descendant. Alors que sa mort s’approchait, il fusionna son Héritage avec son Noyau Démoniaque. Le python démoniaque devait avoir l’intention de le consommer après avoir mué. Et bien sûr, Wang Tengfei, possédant un lien du Sang avec l’Héritage avait désiré la même chose. Malheureusement… Meng Hao l’eut en premier.

Soudainement, Meng Hao se retrouva en train de rêver. Il volait au milieu du ciel, réprimandant les cieux les plus hauts, secouant la terre, encerclait par des nuages et ventes tourbillonnants. Il était le Seigneur des cieux, et quand les autres bêtes volantes le regardaient, elles tremblaient comme si elles n’avaient pas les qualifications pour voler, et le laisserait les massacrer.

Il était le souverain des cieux, Elu, vénéré pas toutes les créatures. On aurait dit que c’était une ère ancienne, d’il y a très longtemps.

Cette sensation de voler dans les cieux, laissa Meng Hao se sentir presque fou, presque amoureux de la sensation. Il vola pendant très longtemps, et durant tout ce temps, une multitude de bêtes féroces s’éloignèrent de lui dans la peur, et d’innombrables personnes au sol s’inclinèrent avec vénération.

Avec le vent et la terre en dessous, seuls les cieux pouvaient rivaliser avec lui, il était l’égal des cieux.

Puis, il atteignit un lac, et il baissa la tête pour se regarder. Il était un Dragon, plusieurs dizaines de milliers de mètres de longs, avec deux immenses ailes, chacune était aussi plusieurs dizaines de milliers de mètres de longs. Il possédait un pouvoir indescriptible qui pouvait sculpter le monde à sa guise.

Sa tête était féroce et sauvage, et il avait une queue incroyablement longue. Tout cela se fusionna ensemble pour créer une grandeur infinie provoquant un bourdonnement électrique dans l’esprit de Meng Hao. Son esprit sembla exploser, et une voix retentit.

« Je suis le Dragon Ailé de la Pluie des temps anciens! » Elle remplit son esprit, remplit le monde, et laissa tout tremblant. Toutes les créatures vivantes hurlèrent. Le Qi et vaisseaux sanguines de l’ancien Dragon Ailé de la Pluie avait disparu de la terre depuis longtemps, mais certains de ses descendants existaient toujours. Malgré qu’ils soient peut-être faibles, l’Héritage existait toujours.

À ce moment précis, sur la Montagne de l’Est de la Secte Reliance, le visage de Wang Tengfei pâlit dans sa Caverne Immortelle. La rage dans son cœur le rendit presque fou. Il avait rencontré l’échec et il avait du mal à le digérer. Peu importe combien de fois il essaya d’utiliser la Goutte de Sang pour sentir l’Héritage ou son adversaire, rien ne se passa. Il ne savait pas ce qu’il se passait.

« Est-ce que tu l’as trouvé? » demanda Wang Tengfei, retenant sa rage dans son cœur il leva la tête pour regarder le jeune homme devant lui. C’était l’autre jeune homme qui l’avait accompagné l’autre jour avec Shangguan Song.

 


Cet article comporte 7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top