skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 18 🌀


Trad : Daolateur
Edité : Mme Daolateur
Checké : Wilden


Chapitre 18 : Fatty de la Secte Extérieure

Le temps défila. Meng Hao ne fit pas un pas au-delà de la Caverne Immortelle. Il ne voulait pas sortir, ni voir d’autres personnes. Il ne pourrait jamais oublier comment Wang Tengfei avait retourné le monde contre lui. Il s’assit jambes croisées, fixant ses ongles, incrustés avec du sang séché. Son expression engourdie se changea en rage, puis devint sombre. Finalement, un jour, la porte principale de la caverne s’ouvrit et le clair de lune rentra.

Sœur Aînée Xu se tenait là, à l’entrée, enveloppée du clair de lune, rendant sa silhouette floue.

Meng Hao ne dit rien, et elle non plus. Au bout d’un moment, elle dit finalement, « Je n’ai fini ma méditation isolée qu’hier. »

Meng Hao se leva, et la salua avec les poings serrés.

« Wang Tengfei a un soutien très influant, » elle continua en douceur. « Il ne vient pas de l’État de Zhao, sa base de Cultivation est au sixième niveau de la Condensation de Qi. Les Doyens de la Secte l’ont déjà choisi afin d’être promu à la Secte Intérieure. Tu… tu ne dois pas le provoquer. »

« Frère Cadet comprend, » dit Meng Hao en souriant. Son expression semblait être revenue comme avant, comme s’il avait abandonné son humeur sombre sur ce qui s’était passé. Malgré cela, profondément dans ses yeux, il y avait quelque chose qui n’avait jamais existé durant ses seize ans de vie.

C’était une lumière froide qu’il gardait enterrée si profondément que nul autre que lui ne pouvait le sentir. Les autres ne le voyaient pas.

« Cependant, » dit Sœur Aînée Xu, « S’il te cause d’autres problèmes, tout ce que tu as à faire, c’est d’écraser cette fiche en jade, et je le sentirais, même si je suis en méditation isolée. » Elle agita la main et une fiche en jade de couleur violette apparut à côté de lui.

« Parmi les quatre personnes que j’ai ramenées de la montagne ce jour-là, tu étais la première personne à être promue à la Secte Extérieure. Ton ami qui travaillait avec toi dans les Quartiers Nord des Serviteurs a été promu aujourd’hui. Demain à l’aube, il arrivera dans la Secte Extérieure afin de s’enregistrer. » Sur ces mots, elle se retourna pour partir.

« Merci beaucoup, Sœur Aînée Xu. J’ai une question que j’aimerais te poser, » dit-il. « J’espérai que Sœur Aînée Xu pourrait m’expliquer. Ma base de Cultivation est au quatrième niveau de la Condensation de Qi. Étant donné mon talent latent, combien de temps pensez-vous qu’il me faudrait pour atteindre le septième niveau ? »

« Avoir atteint le quatrième niveau de la Condensation de Qi en moins d’un an m’indique que tu as rencontré une bonne fortune dans ta Cultivation. Tu n’as pas besoin de m’expliquer les détails, et je ne demanderai pas. Sans une telle chance, ça pourrait prendre au moins dix ans au plus rapide. À une vitesse plus lente, ça pourrait te prendre la moitié du temps d’un cycle de soixante ans. Les niveaux quatre, six et huit sont des goulets, surtout le sixième. Sans un peu de chance, il est très difficile d’évoluer au septième niveau. »

« C’est comme cela pour tout le monde ? »

« Oui, pour tout le monde. » Puis elle disparut. Meng Hao s’assit jambes croisées, un regard perçant brillait dans ses yeux.

Une heure plus tard, il se leva et quitta la Caverne Immortelle pour la première fois depuis plusieurs jours. Les saisons changèrent de nouveau, il semblait que l’automne arriverait d’ici quelques jours. Les feuilles commençaient déjà à changer de couleur et le vent volait à travers les montagnes et les vallées.

Sous la lune lumineuse, Meng Hao se rendit sur un petit chemin dans les montagnes sauvages. Tout était silencieux, et la seule chose pouvant être entendue, était le doux bruissement des feuilles tombantes alors que Meng Hao se rendait à la Montagne du Nord.

Il voulait aller voir Fatty. Dans toute la Secte, il était son seul ami.

Aussi tard dans la nuit, le Quartier Nord des Serviteurs était silencieux. Alors qu’il approchait, il entendait le bruit d’un ronflement qui résonnait dans l’air, un genre de ronflement spécial dont il avait pris l’habitude durant ses quatre mois en tant que serviteur.

L’homme au visage de cheval qui présidait le Quartier Nord des Serviteurs était assis jambes croisées sur un grand rocher. Il ouvrit subitement ses yeux et regarda Meng Hao, surpris. Puis se leva et salua Meng Hao avec les poings serrés.

« Salutations, Frère Aîné Meng. » Il y avait plusieurs rumeurs sur Meng Hao récemment, et l’homme au visage de cheval les avait bien sûr entendues.

« Pas besoin de telles formalités, Frère Aîné, » dit Meng Hao. « Je suis venu rendre visite à un vieil ami. » Jetant un coup d’œil à la base de Cultivation du jeune homme, Meng Hao pouvait constater qu’il était au niveau trois de la Condensation de Qi. Il semblerait qu’il était coincé à ce niveau depuis plusieurs années.

Frère Aîné au visage de cheval acquiesça. Une fois que Meng Hao fût entré dans les Quartiers de Serviteurs, il se rassit jambes croisées, une expression étrange apparut sur son visage. En soupirant, il ferma les yeux à nouveau.

Meng Hao se rendit dans la cour intérieure et trouva la septième maison de l’est. Alors qu’il approchait, les bruits de ronflements de Fatty résonnaient dans l’air. Aussitôt entré, une expression étrange remplit son visage, et l’inquiétude qu’il ressentait récemment dans son cœur se dissipa.

Fatty dormait là sur le dos, en ronflant. L’autre lit dans la chambre était repoussé du mur, formant un petit espace.

Là, dans le petit espace, dormait profondément le grand homme qui se faisait appeler Papy Tigre. Malgré son sommeil, son visage se tordait de terreur, comme s’il avait rencontré quelque chose de terrifiant dans ses rêves.

Son lit en bois était recouvert de nombreuses traces de morsures. Il y avait certains endroits où il était tellement croqué que le lit était sur le point de s’effondrer. La table en bois n’y était plus, et Meng Hao imagina qu’elle avait dû être complètement dévorée. Même les murs avaient des traces de morsures dessus. En revanche, le lit de Fatty restait sans traces.

Le grand homme tremblait dans son coin, puis poussa un cri épouvantable. Il était manifestement en train de vivre un cauchemar horrible. Étant donné son apparence émaciée, et les cernes sous ses yeux, il était probable qu’il dormait très peu ces derniers temps. Meng hao ne pouvait qu’imaginer la misère qu’il avait vécue pour le rendre dans un tel état.

Son cri avait réveillé Fatty, qui s’assit tout à coup contrarié, puis il vit Meng Hao. Soudain, il devint tout excité.

« Poulet sauvage! Est-ce que tu as ramené du poulet sauvage ? »

Meng Hao le regarda, incapable de retenir son sourire.

Fatty était aussi rond qu’avant, n’ayant apparemment perdu aucun poids. En fait, il semblait encore plus gros. Ses dents étaient également plus longues, d’au moins une fois et demie. Quand il parlait, elles brillaient.

« J’ai entendu que tu as atteint le premier niveau de la Condensation de Qi, » dit-il en souriant, « alors je suis venu te voir. J’étais si pressé que je n’ai pas eu le temps d’attraper un poulet. » Il s’assit à côté de Fatty sur le lit, examinant ses dents.

Fatty, fier de sa base de Cultivation, se mit à parler. Meng Hao ne dit pas grand-chose, à la place, il écoutait les bavardages incessants de Fatty. Bientôt, la lune commença à se coucher et le soleil commençait à se lever. Les blessures au cœur de Meng Hao commencèrent également à partir, ne laissant que les cicatrices. Les ongles dans la Caverne Immortelle ainsi que le regard froid dans ses yeux fusionnèrent ensemble pour lui donner un aspect plus mûr.

À l’aube, Meng Hao partit avec Fatty. Papy Tigre les regarda partir, les larmes coulaient le long de son visage. Ses larmes émurent Fatty, et avant de quitter la cour, il retourna en courant vers Papy Tigre, et lui fit un gros câlin, puis lui dit quelque chose. Ce qu’il lui dit provoqua la pâleur et le tremblement de tout le corps du grand homme.

« Qu’est-ce que tu lui as dit ? » demanda Meng Hao, quand ils arrivaient à la Secte Extérieure.

« C’est un homme bien. Une fois que tu es parti du Quartier des Serviteurs, nous sommes devenus amis. Il était si triste de me voir partir, je n’en pouvais plus. » Un air peiné apparut sur son visage. « Je lui ai dit que je reviendrai lui rendre visite de temps en temps. Il a l’air dur, » Fatty continua avec émotion. « Mais en vrai il est un peu poltron. Il fait toujours des cauchemars quand il dort. Le pauvre. »

Meng Hao ne dit rien, et il ne demanda rien d’autre à propos de l’homme. Alors que les deux traversaient la Secte Extérieure, plusieurs disciples regardaient Meng Hao, d’une expression étrange, comme s’ils se demandaient s’il était à la hauteur.

« Hein ? On dirait que tu as remué les choses ici dans la Secte Extérieure, Meng Hao, » dit Fatty tout excité. « Tout le monde te regarde. » Il se disait qu’il y aurait peu de personne qui l’intimiderait comme il avait Meng Hao pour le protéger.

Meng Hao sourit sans donner d’explications. Quand ils étaient presque au Pavillon de Trésor, Meng Hao s’arrêta de marcher. Il regardait Fatty approcher le bâtiment.

Après le temps qu’un bâton d’encens brûle, Fatty revint tout excité. Dans ses mains, il y avait une épée courte, recouverte d’une couche d’écailles. Ce n’était pas du tout tranchant, mais plutôt râpeux.

« T’as vu le trésor que j’ai eu, Meng Hao ? C’est vraiment un grand trésor. » Il agita l’épée dans l’air, et au moment où Meng Hao allait lui demander ce qu’il pouvait faire avec, Fatty ouvrit la bouche et commença à se limer les dents avec. Un bruit de frottement pouvait être entendu, Meng Hao ne savait pas s’il devait pleurer ou rigoler.

« C’est génial! » dit Fatty, de plus en plus excité. « Mes dents devenaient de plus en plus longues, et j’étais constamment en train de chercher des choses pour les limer. Mais tout ce que je trouvais se cassait en quelques jours. Grâce à ce trésor, je pourrais les limer tout le temps ! »

Meng Hao montra à Fatty les lieux de la Secte Extérieure. Il lui proposa de rester avec lui dans la Caverne Immortelle, mais Fatty refusa. Il avait vécu trop longtemps avec un colocataire, et ça lui tardait de vivre tout seul dans la Secte Extérieure. Quoi que Meng dise, il refusa. Quand ils arrivèrent devant sa maison, il avait l’air satisfait.

Meng Hao ne le força pas. Tard dans la nuit, il retourna à la Caverne Immortelle et s’assit jambes croisées.

Le temps fila, et bientôt trois mois étaient passés. Il y a deux mois, Meng Hao avait rouvert son atelier de vente au bas niveau de la Zone Publique. Peut-être que grâce à ce qui s’était passé avec Wang Tengfei, personne ne lui causerait de problèmes, d’ici peu, son entreprise reprit.

Il ajouta des objets de magies supplémentaires à son offre, et l’entreprise grandit encore plus. Cependant, maintenant il y avait une personne additionnelle dans l’entreprise. À ses côtés, il y avait un gros adolescent se limant les dents avec une épée volante. Il avait un bon sens pour les affaires, et il vendait constamment les produits à la criée dans la Zone Publique. Bientôt, il était la force principale des ventes. Couplé avec la coopération de Meng Hao, qui ne pouvait pas entrer dans la Zone Publique, ils firent de grands bénéfices.

Un jour, quand l’hiver est venu et des flocons de neige remplissait l’air, Meng Hao était assis jambes croisées à la frontière du plateau en méditation. Soudain, Fatty poussa un cri et attrapa une personne, la traînant vers Meng Hao.

« Meng Hao, Meng Hao, regarde qui c’est ! »


Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top