skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 14 🌀


Trad : Daolateur
Edité : Mme Daolateur
Checké : Ptit Lu


Chapitre 14 : Des Menaces

En entendant cela, le corps de Cao Yang se figea. Il n’y avait pas que lui, tout le monde reculait en regardant Meng Hao, avec effroi.

« En acheter… en acheter plus ? » dit Cao Yang, terrifié, d’une voix faible. Si Meng Hao ne le tenait pas, il se serait déjà écroulé par terre.

« Une pilule, une Pierre Spirituelle » dit Meng Hao affablement. Il sortit plusieurs Pilules Anti-Hémostase de sa sacoche spirituelle. « Mon Frère, ne t’inquiète pas, je suis honnête avec tous mes clients. Je ne profiterai jamais de tes malchances pour augmenter les prix. Il suffit de demander à n’importe lequel de nos Frères à côté. Tu sais, l’Atelier de Vente des Pilules de Cultivation a une bonne réputation. »

Voyant toutes les pilules, le visage de Cao Yang pâlit. Il regarda l’expression aimable de Meng Hao et cela lui glace le dos. Avec son cœur tremblant, il grinça des dents.

« Mon Frère, tu peux vraiment voir la différence entre le bon et le mauvais. Ce sont de véritables produits de l’Atelier des Pilules de Cultivation. » Alors qu’il parlait, il sortit quelques Pilules de Coagulation Sanguine et les lui tendait.

Cao Yang regarda les pilules médicinales, surpris, puis jeta un regard amer à la sacoche spirituelle de Meng Hao. Il retourna ensuite son regard vers le visage de Meng Hao et le vit rempli d’inquiétude.

Cao Yang n’était pas un idiot, il comprenait les intentions de Meng Hao. Le sang se vida de son cœur. Malgré cela, à cet instant précis, sa vie était bien plus importante, et il n’avait pas d’autres choix. Il sortit d’autres Pierres Spirituelles et les donna à contrecœur.

Meng Hao les accepta avec un sourire, puis plaça les pilules médicinales dans les mains de Cao Yang une par une. Sous peu, les Pierres Spirituelles dans la sacoche spirituelle de Cao Yang avaient été remplacées par un tas de pilules médicinales.

Le cœur de Cao Yang saignait. À cause de la douleur, il trembla.

Puis, il vit que Meng Hao tenait toujours cinq pilules dans sa main et une expression d’étonnement et de désespoir remplit son visage.

« Les autres pilules devraient suffire pour t’aider à te rétablir. Ces cinq-là sont pour t’aider après, à te maintenir en bonne santé. » Dit Meng Hao regardant Cao Yang d’une manière bienveillante.

« J’en ai plus, c’est vrai, je te jure, » dit Cao Yang, il regardait Meng Hao comme s’il allait pleurer.

Meng Hao ne dit rien, son regard plus que jamais aimable. La tête de Cao Yang commença à picoter. Grinçant les dents et ignorant son propre désarroi, il sortit quelques objets de magies, inclus, il y avait des épées volantes, des bâtons magiques, des Pilules de Condensation Spirituelle et d’autres objets dans le même genre.

« Je n’ai plus de Pierres Spirituelles, seulement ces choses-là, » dit-il désespérément.

« Des objets de magies sont aussi acceptables, » dit Meng Hao, en les prenant et les mettant dans sa sacoche spirituelle.

Après, Cao Yang partit de travers, portant son paquet de pilules médicinales, soutenu par les bras de quelques condisciples.

Meng Hao tapota sa sacoche spirituelle, très satisfait. C’était que le matin, et il avait déjà tout vendu. Il se dit que c’était mieux d’arrêter en plein essor, alors il ramassa sa banderole et dit aux Cultivateurs restants qu’il les verrait demain. Des discussions s’éclatèrent alors qu’il sortit du plateau à grands pas.

Un demi-mois passa en un éclair, durant ce temps-là, Meng Hao devint célèbre parmi les disciples du bas niveau. Ils connaissaient tous l’Atelier de Vente des Pilules de Cultivation du plateau.

Mais les disciples parlaient surtout du propriétaire de l’Atelier de Vente, qui ressemblait à un simple érudit, mais avait un tempérament explosif. Les rumeurs se mirent à courir.

Une après-midi, Cao Yang quitta sa maison, son visage pâle. Malgré sa faible apparence, ses blessures étaient guéries. Les pilules qu’il avait achetées à Meng Hao à un prix démesuré furent en réalité assez efficaces pour l’aider à guérir.

Il s’était caché durant le dernier demi-mois, et aujourd’hui c’était le premier jour où il fut capable de marcher. Il était hésitant au début, mais finalement eut le courage de traverser la Secte Extérieure, il atteignit un endroit où il y avait peu de bâtiments. Il s’arrêta devant l’un d’entre eux.

« Cao Yang sollicite une audience avec Frère Aîné Lu, » dit-il, dehors avec les poings serrés en guise de respect.

Dedans, assit jambes croisées, il y avait un homme d’environ trente ans, portant une robe verte. Ce n’était pas un bel homme, mais il avait une apparence excessivement arrogante. Ses yeux s’ouvrirent d’un coup, il regarda en direction de Cao Yang d’un air approbateur.

« Qu’est-ce qui s’est produit ? » dit-il nonchalamment.

« Eh bien, Frère Aîné Lu, je… Je me suis fait voler il y a quelques jours. » Cao Yang avoua anxieusement. Les autres disciples disaient que Frère Aîné Lu était son cousin, mais en réalité, ils n’étaient pas de la même famille. En général, Frère Aîné Lu, restait en méditation isolée, et s’en foutait complètement de Cao Yang.

Il savait que dès que Cao Yang avait des ennuis, il venait lui demander de l’aide.

En entendant ces mots, Frère Aîné Lu devint un peu énervé.

« Qui est-ce qui t’a volé ? » demanda-t-il nonchalamment.

« C’était un disciple de la Secte Extérieure appelé Meng Hao, » répondra Cao Yang.

« Meng Hao ? » Frère Aîné Lu pensa un moment.

« Il est complètement ignorant et incompétent, » dit Cao Yang enragé. « Mais il a ouvert un atelier de vente sur le plateau, vendant à la criée des pilules médicinales aux disciples blessés au cours des combats. »

« Vendant des pilules médicinales à la criée ? » dit Frère Aîné Lu en fronçant les sourcils.

« Oui. Il est maintenant devenu un des disciples les plus célèbres du bas niveau. Il a ouvert un atelier de vente afin de forcer les autres disciples à lui acheter des médicaments. Maintenant, tout le monde se plaint et a honte de s’être associé à lui. Ils le méprisent tous. Il a provoqué la colère des cieux et de la terre ! Je t’en supplie Frère Aîné Lu, rends-nous la justice. La colère remplissait le visage de Cao Yang alors qu’il repensa à sa propre expérience vécue ce jour-là.

En réalité, Frère Aîné Lu n’avait vraiment rien à faire des choses que Cao Yang venait de lui raconter, et pourtant, ses yeux brillaient.

« Ma base de Cultivation a atteint ce niveau grâce aux disciples du bas niveau que j’ai volé. Comment ça se fait que dans toutes mes années dans la Secte Reliance, je n’ai jamais pensé à ouvrir un atelier de vente et vendre des pilules à la criée… » il poussa un soupir et frappa sa cuisse en signe de frustration.

En entendant les bruits venant de dedans, Cao Yang regardait le bâtiment confus, n’étant pas certain de ce que ça voulait dire et il n’osait pas demander non plus. Un instant après, Frère Aîné Lu le renvoya, avec aucune garantie qu’il allait l’aider dans sa vengeance.

Le lendemain matin à l’aube, Meng Hao se dirigeait vers le plateau avec sa banderole, de bonne humeur. Il avait l’habitude de prendre cette route vers le plateau. Quand il l’atteint, il s’assit sur le rocher.

Dès qu’il arriva, le visage des autres Cultivateurs devint pâle. Pendant le dernier mois, ils avaient été tourmentés par Meng Hao jusqu’à ce qu’ils soient complètement démoralisés. Mais s’ils ne venaient pas, comment pourraient-ils voler les autres disciples ? Tuer en dehors de la Zone Publique n’était pas permis, alors ils n’avaient d’autres choix que de venir. Ce qu’ils faisaient habituellement, c’était d’arrêter de se battre dès que Meng Hao se montrait.

Mais l’envie de tuer des disciples surgira inévitablement, et les combats se poursuivraient. Même si l’entreprise de Meng Hao avait ralenti, il faisait quand même des profits.

Mais il convient de mentionner que depuis que Meng Hao avait ouvert son Atelier de Vente, il y avait beaucoup moins de morts. Il mentionnait ce détail souvent, et cela était devenu un de ses arguments de vente clé.

Comme d’habitude, Meng Hao cherchait des clients potentiels. Il se disait que ce n’était pas réellement la meilleure façon de procéder. Les commerçants du Comté de Yunjie avaient toujours des assistants. Au moment qu’une nouvelle idée venait à son esprit, il aperçut un homme au loin, d’environ trente ans. Il avait l’air d’être extrêmement arrogant, et dans sa main il tenait une banderole ressemblant exactement à celle de Meng Hao. Il y avait plusieurs larges caractères écrits dessus.

L’Atelier de Vente des Pilules de Cultivation Numéro 2.

Il s’agissait de Lu Hong, le disciple numéro un du bas niveau. Sa base de Cultivation était similaire à celle de Meng Hao, un poil près du sommet du troisième niveau. Meng Hao lui jeta un coup d’œil, puis ne fit plus attention à lui. Bien sûr, il y aura toujours des imitateurs dans les affaires, malgré cela, Meng Hao n’était pas content du nom sur la banderole.

Les autres cultivateurs sur le plateau se regardèrent, puis retournèrent à leurs combats. Environ une heure plus tard, Meng Hao aperçut deux combattants. Il se précipita à côté d’eux et planta sa banderole. Au même moment, Lu Hong se précipita à côté d’eux et planta également sa banderole.

Alors que les deux banderoles étaient plantées, les deux combattants coulèrent d’une sueur froide. En ce qui les concernait, les deux personnes qui se tenaient là étaient très puissantes. En temps normal, une de ces personnes serait suffisante pour les mettre mal à l’aise, mais là il y en avait deux qui se tenaient là à les fixer.

« Mes Frères, en achetant une pilule médicinale, elle garantira votre sécurité, » dit Meng Hao rapidement. « Une Pierre Spirituelle par pilule. Je traite chaque client équitablement. »

« Achetez les pilules de Lu, elles sont toute aussi efficace, » dit Lu Hong de l’autre côté. Il regarda les deux d’un regard meurtrier.

Les deux combattants tremblèrent jusqu’au boyau, ayant perdu tout désir de continuer à se battre. Ils sortirent des Pierres Spirituelles et les donnèrent à Lu Hong, puis ils partirent rapidement. Meng Hao fronça les sourcils. C’était clairement du vol, et si les choses continuaient ainsi, la Zone Publique serait bientôt vide. Cela n’était pas son désir.

L’après-midi, L’entreprise de Meng Hao chuta considérablement. Rien d’autre qu’une seule commande dans la matinée, il n’avait rien vendu de plus. Lu Hong, qui s’en foutait du bien ou du mal, forçait les autres disciples à acheter. S’ils n’achetaient pas, il les attaquait. En peu de temps le plateau était complètement vide.

Lu Hong regardait les douzaines de Pierres Spirituelles qu’il avait acquises. À l’extérieur, il était calme et indifférent, mais à l’intérieur il brûlait d’excitation.

« C’est vraiment efficace cette entreprise. Si j’avais pensé à faire cela avant, je ne me serais pas autant ridiculisé en volant autant de disciples du bas-niveau. Si seulement ce foutu Meng Hao n’était pas là, j’en ai marre de lui. » Il n’était pas venu à cause de Cao Yang, mais plutôt pour imiter le modèle d’entreprise de Meng Hao. Maintenant qu’il en prit goût, il voulait avoir le monopole. Il regarda Meng Hao d’un air sanguinaire.

« Je m’entraînerai encore quelques jours, » il se disait, « puis je le tuerai. »

Le lendemain, grâce à la puissante réputation du disciple numéro un du bas-niveau Lu Hong, peu de personnes étaient venues dans la Zone Publique. Ceux qui se montrèrent étaient ceux qui n’étaient pas présents la veille. Ils n’avaient pas d’autres choix à part d’acheter les pilules médicinales. Meng Hao ne voulait pas faire les affaires comme Lu Hong, donc il n’eut aucune commande.

Plus Lu Hong regardait Meng Hao, plus son envie de le tuer augmentait. Dans la soirée du troisième jour, alors que Meng Hao partait, il entendit la voix arrogante de Lu Hong. Le peu de personnes présentes l’entendit aussi.

« Si je vois ta banderole demain, j’estropierai ta base de Cultivation. »

Meng Hao s’arrêta. Il ne dit rien, mais ses yeux montraient une puissance froide. Puis il partit, retournant à la Caverne Immortelle.

« C’est toi qui m’as imité, » dit Meng Hao, férocement. « Puis, tu m’as volé mon entreprise, comme une tourterelle vole le nid d’une pie. Après tu me menaces de m’estropier ma base de Cultivation ! » En pensant au regard meurtrier de Lu Hong, Meng Hao poussa la porte en pierre de la deuxième pièce de la Caverne Immortelle. Instantanément, une aura épaisse d’énergie spirituelle commença à sortir. Meng Hao s’assit jambes croisées.

Il absorba une quantité d’énergie spirituelle valant plusieurs mois. Alors que l’aube s’approcha, il ouvrit ses yeux brillants. Il eut une évolution dans sa Cultivation. Il n’était plus qu’à un poil près du sommet, il était au sommet du troisième niveau et à un pas du quatrième.

Mais ce ne fut pas un pas facile à franchir. Plus haut était la base de Cultivation de quelqu’un, plus difficile il était de pour progresser, surtout les niveaux cinq et sept. Ces niveaux étaient des goulets, extrêmement difficiles à franchir. Meng Hao fronça les sourcils, grinça des dents, et se força à ouvrir sa sacoche spirituelle et en sortit toutes les Pilules de Condensation Spirituelle qu’il avait récemment gagnées. Ensuite, il utilisa le pouvoir mystique du miroir en cuivre, ainsi que toutes ses précieuses Pierres Spirituelles afin de dupliquer encore plus de Pilules de Condensation Spirituelle.

Les Pilules de Condensation Spirituelle étaient limitées dans leur utilité, mais quand un grand nombre était utilisé, il y aura moins d’effet. Cependant, chaque fois qu’il utilisera cette méthode, son efficacité diminuera.

« Si je ne l’estropie pas en premier, il me détruira demain. » Sans hésiter, il mit les pilules dans sa bouche.

L’énergie spirituelle dans son corps manquait un peu, alors quand la grande quantité de Pilules de Condensation Spirituelle s’est dissoute, son corps trembla. Il sentit que sa base de Cultivation avait explosé comme une inondation. Son esprit vibra, et sa conscience commença à partir. Quand sa conscience fut revenue, ses yeux brillaient. Pourtant il n’avait toujours pas atteint le quatrième niveau de la Condensation de Qi. Il grinça des dents. Sans d’autres choix, il dupliqua encore d’autres Pilules de Condensation Spirituelle et les avala.

Une, deux, trois fois. Son esprit vibra violemment, comme s’il se faisait briser par des vagues agressives. Puis il y eut un boum, et ses yeux devinrent flous.

Une énorme quantité de saleté suinta de ses pores, alors que cela se passait, la vue de Meng Hao devint plus claire, et son corps plus propre. Après environ une heure, ses yeux brillaient comme des étincelles, et il était complètement lucide.

« Le quatrième niveau de la Condensation de Qi ! » Il sentit sa base de Cultivation tourbillonner comme une énorme rivière. Alors qu’il la faisait tourner, on aurait dit une tempête qui avait explosé.

Calmement, il sortit cinq épées volantes de sa sacoche spirituelle venant de son butin collecté du dernier mois. Elles venaient toutes du Pavillon de Trésor, et se ressemblaient.

Il y avait d’autres objets de magies acquises. Il soupira profondément, puis il ferma les yeux et commença à méditer en attendant l’aube.

« Après être entré dans la secte et commencer mon entraînement de Cultivation, je n’avais pas d’autres choix… que de voler quelques personnes pour améliorer ma base de Cultivation. Par conséquent, j’ai eu l’idée de commencer une entreprise. Cependant, mon entreprise a été volée, et j’étais menacé de me faire estropier… Là, ça va trop loin ! »

Quand l’aube arriva, Meng Hao ouvrit les yeux et quitta la Caverne Immortelle. Il se lava, puis partit directement pour le plateau.


Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top