skip to Main Content
Menu

☯️ JSLC Chapitre 87 ☯️


Traducteur : Daolateur
Editrice : Miss X
Checkeur : Lwienlin


Chapitre 87 : J’atteindrai le sommet du treizième niveau de la Condensation de Qi !

« Meng Hao… » Grinça des dents le Patriarche Reliance. Il était très peiné, et était encore plus plein de regret. S’il avait su que les choses allaient prendre cette tournure, il aurait dit des choses plus sympas à Meng Hao.

Comment aurait-il pu imaginer que Meng Hao serait aussi insensible ? Sans parler de son insensibilité, il avait une sacoche de Cosmos ! Sans parler de sa sacoche de Cosmos, il était entré dans le dixième niveau de la Condensation de Qi !

La scène qui se déroulait devant lui, lui donna envie de pleurer, sauf qu’il n’avait pas de larmes pour le faire. Il grinça des dents alors qu’un sentiment encore plus craintif remplissait son cœur. Il se souvint des conditions nécessaires du Jade du Scellage de Démon ; elle pouvait seulement être prise et utilisée par quelqu’un ayant atteint le treizième niveau de la Condensation de Qi. Quand ces vieux salauds avaient dit cela à l’époque, son cœur s’était empli de mépris. Il croyait pouvoir empêcher l’héritage de la Secte de Scelleurs de Démons d’être transférer aux générations futures. Cependant, maintenant qu’il voyait Meng Hao entrer dans le onzième niveau, son cœur tremblant se remplit d’anxiété.

Malheureusement pour lui, il n’y avait rien qu’il puisse faire à part grincer des dents et continuer à absorber le plus d’énergie spirituelle possible. Il devait en absorber plus que Meng Hao, et être plus rapide pour le faire. Il avait besoin que la boussole de Feng Shui devant lui soit complètement réparée, et empêche Meng Hao d’avancer plus loin.

L’énergie spirituelle qui se faisait aspirer dans le sol et absorbait dans la boussole de Feng Shui était d’une couleur rouge vif. C’était comme si elle aspirait quelque chose de la terre elle-même qu’elle traversait.

« Bon sang, Meng Hao. Tout ce que j’ai fait, était de te récompense avec une Pierre Spirituelle de basse qualité et de ne pas avoir dissipé ton poison. N’es-tu pas allé assez loin ? Je reste après tout ton Patriarche. » Le Patriarche Reliance se sentit profondément lésé.

Quant à Meng Hao, un vrombissement résonnait dans tout son corps. Avec vingt pourcent de l’énergie spirituelle des lampes étant absorbée en lui, son corps tremblait, et il sentait son corps changer. Le changement se passait au niveau de son Noyau de Mer. Il grandissait, et alors qu’il le faisait, ses voies de Qi devenaient plus importantes. Un boum retentit de sa tête, et il sentit la sensation de percer vers un autre niveau.

Le onzième niveau de la Condensation de Qi !

Son Noyau de Mer se répandit pour remplir tout son corps. Ce type de Noyau de Mer était vraiment impossible pour quelqu’un du stade de la Condensation de Qi. Sa majesté garantirait une future croissance interminable et une puissance de combat magistrale.

Cela serait plus difficile pour Meng Hao d’atteindre l’Établissement des Fondations avec un tel Noyau de Mer cependant… dans le cas où il réussirait, il serait alors deux fois plus puissant que quelqu’un d’autre du même stade !

Le onzième niveau de la Condensation de Qi n’améliorait pas le corps, mais le Noyau de Mer !

L’étendue de son Noyau de Mer poussa le corps de Meng Hao à être rempli avec un grondement tonitruant. L’énergie spirituelle aussi large qu’une mer le remplit. Les vagues du Noyau de Mer s’écrasaient autour et bouillonnaient sans relâche.

Meng Hao ouvrit ses yeux et prit une profonde inspiration. Le bruit de son inspiration fut comme un coup de tonnerre. Il se leva, les yeux rayonnants de persévérance. Il fit un autre pas en avant. Puis un deuxième. Puis un troisième !

Il se tenait maintenant directement en face des sept lampes à huile, assez proche pour les toucher. Il absorbait trente pourcent de leur énergie spirituelle.

Trente pourcent ne semblait peut-être pas énorme, mais cela serait impossible pour Meng Hao si ce n’était pas pour les aptitudes du dixième niveau de la Condensation de Qi. C’était le stade de la Condensation de Qi qui pouvait voler de la bonne fortune des Cieux, après tout.

« Meng Hao, n’as-tu pas encore fini…. » Le Patriarche Reliance regarda Meng Hao faire son troisième pas en avant et son anxiété s’accrut davantage. Si Meng Hao atteignait le douzième niveau, il serait à seulement une étape avant d’être capable d’utiliser le Jade de Scellage de Démon.

« Mille merci pour votre aide, Patriarche, » dit Meng Hao calmement. « J’aurai bientôt fini. » Il ferma les yeux et se mit à absorber encore plus d’énergie spirituelle dans son corps. Son corps trembla au moment où il entra dans le douzième niveau de la Condensation de Qi.

Depuis les temps anciens, personne n’était entré… dans le douzième niveau de la Condensation de Qi.

À l’instant où il le fit, Meng Hao sentit une douleur intense dans son esprit. Son Sens Spirituel n’alla nulle part. Cependant il avait l’impression que son esprit se fendait en deux. Maintenant il sentait… quelque chose comme un ruisseau dans son esprit.

Il s’agissait de… la Mer de Perception !

Dans les temps modernes, les Cultivateurs ayant percés de la Condensation de Qi dans l’Établissement des Fondations formaient une Mer de Perception à partir de rien. Généralement, ce type de Mer de Perception ne serait pas très grande. Cela n’avait rien à voir avec le talent latent, mais plutôt avec la méthode employée. Bien évidemment, plus grande serait la Mer de Perception, plus de pouvoir elle pourrait exercer, et le plus démesuré serait le Sens Spirituel du Cultivateur.

Dans les temps anciens, les Cultivateurs préféraient percer vers l’Établissement des Fondations dans le douzième niveau de la Condensation de Qi. Ceci était dû au fait que le douzième niveau était quand la Mer de Perception s’ouvrait. En pratiquant la Cultivation dans cette manière, la Mer de Perception serait bien plus puissante que les autres personnes du stade de l’Établissement des Fondations.

Dans le temps modernes du monde de la Cultivation, Meng Hao était le premier Cultivateur à entrer dans le douzième niveau de la Condensation de Qi. Si les nouvelles de ceci se répandaient, cela ébranlerait le monde entier de la Cultivation.

À ce moment-là, Le Patriarche Reliance était ébranlé. Il fixa Meng Hao avec hébétude, être capable de regarder non entravé pendant que le neuvième niveau de la condensation précédent de Meng Hao s’élevait maintenant vers le douzième. Il ne savait pas quoi dire.

« ….Dans les temps anciens, » se marmonna-t-il, « Les Légendes disent que le grand cercle de la Condensation de Qi pouvait être complété au treizième niveau. Mais même dans les temps anciens, un tel exploit était rarement vu. Il était dit que le treizième niveau de la Condensation de Qi était lié à la bonne fortune des Cieux, et…. pourrait changer le talent latent d’un Cultivateur ! Cela ne changerait pas de grande chose. Mais le talent latent est octroyé par les Cieux, alors même le moindre changement serait certainement une défiance des Cieux. »

« Je ne me souviens pas combien d’années c’était quand les vieux salauds de la Secte de Scelleurs de Démons ont vanté que j’étais extrêmement chanceux… mais comparé à moi, ce gamin est celui qui est vraiment chanceux. Bon sang, il est trop chanceux ! Comment aurais-je pu avoir provoqué cette réaction ? »

Pendant que le Patriarche parlait, Meng Hao ouvrit ses yeux. Ils brillaient avec une lumière profonde. Il sentit une douleur perçant dans sa tête, mais au milieu de cette douleur, il pouvait sentir une clarté sans précédent.

Le monde semblait diffèrent quand il le regardait, bien qu’il ne puisse pas vraiment dire quelles choses en particulier étaient différentes. C’était comme si tout brillait avec un éclat qu’il n’avait jamais remarqué auparavant.

Actuellement, la massive force gravitationnelle semblait être sur le point de se dissiper, comme si son corps savait qu’il atteignait la limite qu’il pouvait absorber.

Bientôt, la quantité d’énergie spirituelle qu’il absorbait des lampes à huile chuta de trente pourcent à vingt pourcent, et puis à dix.

Cela poussa Meng Hao à froncer les sourcils. Il pouvait constater que sa base de Cultivation n’avait pas encore atteint son sommet…. Il pouvait sentir qu’il restait encore un autre niveau au-delà de son niveau actuel. Il pouvait sentir le grand cercle de la Condensation de Qi.

C’était un sentiment puissant, mais alors que la force gravitationnelle devenait de plus en plus faible, il semblait que ce prochain niveau lui serait pour toujours fermer.

« Haha, c’est comme j’avais dit, » rit le Patriarche Reliance avec des yeux scintillants. « Le treizième niveau de la Condensation était même rare pendant les temps anciens. Il s’agit de quelque chose de si légendaire qu’on pourrait quasiment dire qu’il n’existe pas. Le douzième niveau est la limite. Meng Hao, il n’y a nulle besoin d’essayer davantage. Vite, recule-toi. N’entrave pas mon plan directeur. Si tu le fais, alors attends que je sorte d’ici et vois comment je me servirai de toi comme vadrouille ! Tu as besoin d’une bonne fessée, sale petit enfoiré ! » Bien que Meng Hao ait aspiré un peu de l’énergie spirituelle, ce n’était en réalité pas énorme. Il en restait toujours assez pour accomplir son plan directeur. Et si Meng Hao n’atteignait pas le treizième niveau, il n’y aurait donc aucun moyen pour lui d’avoir le talent latent nécessaire pour utiliser le Jade de Scellage de Démon.

« Il semble que la bonne fortune de ce gamin ne soit pas aussi remarquable que ça, » dit le Patriarche Reliance complaisant. C’est alors que les yeux de Meng Hao étincelèrent. Il avait une personnalité obstinée. Maintenant qu’il avait atteint le douzième niveau de la Condensation de Qi et aperçu le prochain niveau, Il ferait tout son possible pour l’attendre.

« La force gravitationnelle s’affaiblit…. Comment pourrais-je rajouter davantage d’énergie spirituelle… » L’esprit de Meng Hao tournoya avec des milliers de possibilités jusqu’à ce que soudainement ses yeux se mettent à scintiller et il frappa sa sacoche spirituelle. Les deux épées en bois s’envolèrent avec un sifflement.

Il les observa, puis grinça des dents et poussa l’une d’entre elles à voler tout droit sur lui-même. Le Patriarche Reliance regarda avec étonnement alors que l’épée lacérait Meng Hao. Rapidement, plus de dix blessures béantes recouvrirent son corps.

Meng Hao serra ses mâchoires tandis que l’épée laissait des traces sanglantes sur lui. Ses yeux brillaient de détermination. Pendant que le sang coulait de ses blessures, Meng Hao sentit le pouvoir spirituel dans son corps s’écouler aussi.

C’était exactement ce qu’il voulait !

Pendant que le pouvoir spirituel s’échappait de son corps, la force gravitationnelle en lui trembla brusquement, puis devint graduellement plus forte. Quand cela se passa, l’esprit de Meng Hao avait pris sa décision. Prenant le contrôle de la deuxième épée, il fit tourner les deux épées autour de lui, lacérant son corps, une blessure après l’autre. En un clin d’œil, sa chair était presque recouverte avec une centaine d’entailles.

Les blessures déclenchèrent le pouvoir de son corps physique, et en même temps poussa la force gravitationnelle en lui à devenir de plus en plus puissante.

Le Patriarche Reliance était tout simplement frappé de stupeur. Il n’aurait jamais imaginé dans ses rêves les plus fous que Meng Hao emploierait une telle méthode. Quand il vit la multitude de blessures sanglantes, et la détermination dans les yeux de Meng Hao, cela lui donna une profonde idée d’à quel point Meng Hao était impitoyable. S’il pouvait se traiter lui-même avec une telle cruauté, jusqu’où pouvait aller sa cruauté envers les autres ?!

Plus les blessures le recouvraient, plus forte était la force gravitationnelle. La quantité d’énergie spirituelle qu’il siphonnait des lampes grimpa de dix pourcent à quarante. Toutefois, bien que l’énergie spirituelle se déverse dans son corps, il ne pouvait pas percer vers ce prochain niveau.

Après un certain temps, Meng Hao rit. Avec un sourire froid, il leva la main droite, entraînant l’une des épées en bois à faire demi-tour avec un sifflement et voler vers sa poitrine. Elle le transperça, envoyant un torrent de sang partout. Du sang explosa également de sa bouche. Instantanément, le pouvoir spirituel dans son corps chuta d’un énorme pourcentage. Ceci, à son tour, poussa la force gravitationnelle à grimper de plusieurs pourcentages.

Dès à présent, il absorbait cinquante pourcent de l’énergie spirituelle venant des sept lampes à huile.

Un vrombissement retentit. Rempli avec une abondance d’énergie spirituelle, Meng Hao lança tout ce qu’il avait à la barrière entre les niveaux. Du sang gicla de sa bouche, et les épées en bois lacérèrent à nouveau tout son corps. L’énergie spirituelle des sept lampes surgit ; dès à présent, Meng Hao aspirait soixante-dix pourcent de celle-ci.

C’est de cette manière que Meng Hao lança son attaque du douzième niveau de la Condensation de Qi vers le treizième.

Le temps s’écoula. Davantage de blessures apparurent son corps, un résultat de l’impitoyabilité de Meng Hao. Rapidement, son corps se mit à trembler et sa vue devint floue. Il absorbait maintenant quatre-vingt-dix pourcent de l’énergie spirituelle des sept lampes à huile. C’était comme s’il se baignait dans une dense et pure énergie spirituelle.

« Tu vas te tuer…. » Le Patriarche Reliance regardait la scène, sa respiration saccadée. L’obstination de Meng Hao l’abasourdissait.

« Je deviendrai puissant ! Il n’y a aucune raison. Je dois devenir puissant ! » Meng Hao commençait à perdre connaissance, mais son obstination ne lui permettrait pas. Indépendamment de sa condition actuelle, il n’avait aucune intention d’abandonner. Il continua de se marmonner, qu’il, devait, devenir, puissant !

Meng Hao DEVAIT percer vers le treizième niveau de la Condensation de Qi.

« Ceci est son Dao… » Le Patriarche Reliance prit une longue inspiration, comprenant enfin.


 

Cet article comporte 15 commentaires
  1. Merci pour le chapitre
    est ce que Meng Hao est imberbe, parce-que chaque fois il franchi un palier primordial sont corps change mais le visage reste inchangé? je sais que c est une question anodin et détail parmi d autre

    1. Haha, non ça doit être un truc de Cultivateur, car quand l’auteur dit que son corps a changé, c’est plus, ce qui se trouve à l’intérieur de lui, ses traits et l’air qu’il dégage, ce n’est pas vraiment un changement physique en soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top