skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 69 🌀


Traducteur : Daolateur
Editrice : Miss X
Checkeur : Lwienlin


Chapitre 69 : Jeune Seigneur Ding

Shangguan Xiu, vêtu d’une robe noire, fronçait les sourcils alors qu’il longeait la rue dans la Ville Voie Lactée. Deux Cultivateurs du septième niveau de la Condensation de Qi, aussi vêtus de robes noires, marchaient derrière lui. D’après les regards sur leurs visages, ils semblaient beaucoup admirer Shangguan Xiu.

Alors qu’ils accompagnaient Shangguan Xiu lors son inspection de la ville, ils passèrent devant le magasin où Meng Hao venait d’entrer.

L’expression de Meng Hao était toujours aussi calme. Même dans le cas contraire, personne n’aurait pu la voir de toute façon, puisque son large chapeau en bambou recouvrait son visage. Il balaya son regard autour de l’endroit où il venait d’entrer.

Il s’agissait d’un magasin de pilules, de seulement un étage et pas très grand. Des étagères remplies de bouteilles de Pilules encombraient toute le petit espace. Les bouteilles étaient manifestement vides, bien que sur la surface de chacune il y avait écrit le nom d’une pilule ainsi que le prix.

Dans un coin, un jeune homme était assis jambes croisées. Autre que lui, Meng Hao était la seule personne dans le magasin.

Meng Hao longeait le magasin tout en examinant les noms des diverses pilules médicinales. Finalement, il trouva une bouteille où il y avait écrit les mots « Pilule Spirituelle Terrestre. » Elle attira instantanément son attention.

« Elle vaut donc trois cents Pierres Spirituelles… » Meng Hao fronça les sourcils. Le miroir en cuivre requerrait deux cents Pierres Spirituelles pour reproduire une Pilule Spirituelle Terrestre. Bien qu’il y ait une petite différence entre les deux prix, il ne s’agissait pas de grand-chose.

Voyant Meng Hao marmonner, l’homme assis jambes croisées dans le coin ouvrit ses yeux et dit calmement, « Les Pilules Spirituelles Terrestres proviennent du Domaine du Sud. Nous n’en avons pas beaucoup en stock, seulement cinq. »

Meng Hao acquiesça. Balayant son regard autour une dernière fois, il s’apprêtait à partir, mais alors il s’arrêta soudainement. « Est-ce que vous auriez par hasard des Pilules d’Établissement des Fondations? »

Lorsque l’homme entendit cela, il sourit, bien que ce dernier contînt un air de doute à peine perceptible. « Cher Daoiste, cela doit être votre première fois dans la Ville Voie Lactée. Les Pilules d’Établissement des Fondations peuvent facilement atteindre le prix de cent milles Pierres Spirituelles. Elles sont vraiment précieuses. Malheureusement, nous n’avons pas la moindre en stock. De toute ma vie j’en ai vu seulement une. Si vous êtes vraiment intéressé par en acheter une, vous devez alors vous diriger vers l’Atelier de Vente Voie Lactée. « 

« Si cher!! » s’exclama Meng Hao, sa voix remplie de stupeur. Entendant le ton de sa voix, le doute du jeune homme sembla disparaître. Il pouvait constater que Meng Hao se renseignait simplement, et n’avait pas les ressources pour en fait faire un tel achat.

Entendant Meng Hao grommeler jalousement à propos du prix incroyable des Pilules d’Établissement de Fondations, le jeune homme l’ignora et ferma à nouveau les yeux.

Meng Hao quitta le magasin et longea les rues de la Ville Voie Lactée, les yeux étincelants. Bien que quelques instants plus tard, il fronça les sourcils pour deux raisons. L’une de ces raisons était que cela ne semblerait pas être aussi facile que ça, de vendre des pilules médicinales et des objets de magie. L’autre raison était Shangguan Xiu.

« Il portait une robe noire, et était accompagnait par d’autre Cultivateurs en robes noires. Ces robes sont les mêmes que celles portaient par les garde-villes. Il semblerait que après avoir quitté la Secte Reliance, il n’a pas rejoint une autre Secte, mais est plutôt venu ici. » Meng Hao baissa la tête. Au lieu de partir, il continua à parcourir la ville, regardant un magasin après l’autre. Tandis qu’il faisait cela, son froncement de sourcils s’approfondit.

Il semblait que des pilules pour chaque niveau de la Condensation de Qi étaient disponibles ici. D’une part, il n’y avait pas une grande quantité de pilules disponibles, mais d’autre part, les prix n’étaient pas beaucoup plus élevés que ce qu’il devrait payer pour les reproduire. En d’autres mots, la marge bénéficiaire ne serait pas très élevée.

« Oublions les pilules médicinales. Je vais aller vérifier quelques objets de magie. » Meng Hao se tourna, et se dirigea vers une autre rue. Il y avait de nombreuses allées et venues de Cultivateurs avec tous genres de bases de Cultivations. La plupart semblaient être entre le troisième et cinquième niveau. Meng Hao avait croisé seulement trois autres Cultivateurs qui, comme lui, étaient au huitième niveau de la Condensation de Qi. Leurs visages étaient recouverts, rendant impossible de voir clairement leurs visages.

Il y avait de nombreux Pavillons de Trésor ici. Meng Hao leur rendit visite un par un, examinant soigneusement leurs marchandises. Rapidement, le crépuscule tomba. Meng Hao poussa un soupir. Bien que les objets de magie de bas niveaux atteignent un prix de vente élevé, ce n’était en rien comparable aux cent milles Pierres Spirituelles qu’il voulait. Afin d’obtenir ce montant, il devrait vendre près de mille épées volantes, mais un tel événement attirerait de l’attention non voulue. Il ne pouvait simplement pas faire une telle chose.

Bien que ses autres objets de magie varient en prix, aucun ne rapporterait à lui-seul autant de Pierres Spirituelles. Et s’il vendait tous ses objets de magie, cela attirait trop d’attention.

Ce qu’il voulait faire était de tout gérer en même temps, puis partir immédiatement.

Meng Hao était actuellement assis jambes croisées dans une chambre d’auberge. « Si je veux vraiment vendre la Pilule d’Établissement des Fondations… Je vais devoir le faire très prudemment, » se dit-il doucement. « Je ne peux pas agir trop rapidement. »

La Ville Voie Lactée n’était pas très grande. Au soir du deuxième jour, il avait déjà exploré toute la ville. Finalement, il finit par se trouver devant un bâtiment luxueusement décoré. Il se dirigea vers ce dernier tout en marmonnant.

Un tableau au-dessus de la porte disait, « Atelier de Vente Voie Lactée. »

Le bâtiment faisait trois étages. Meng Hao se promena autour du premier étage, mais on l’empêcha d’accéder au deuxième. Pour pouvoir accéder au deuxième étage, une personne devait fournir une preuve qu’il possédait une grande quantité de Pierres Spirituelles.

Meng Hao n’insista pas. Il se tourna et continua à regarder les divers objets, tel un client ordinaire. Finalement, il partit.

De retour à l’auberge, il s’assit jambes croisées en pleine réflexion. « Il n’y a qu’une porte, gardée par trois Cultivateurs du huitième niveau de la Condensation de Qi, et un au neuvième niveau… Je ne peux pas accéder au deuxième étage, ni voir plus loin que le virage dans les escaliers. Tout ce qui se trouve dans le premier niveau sont des objets ordinaires, sans aucune énergie spirituelle… J’ai besoin de savoir ce qu’il y a au deuxième niveau. On peut constater en observant les fenêtres à l’extérieur qu’il y a une énergie spirituelle abondante là-haut. Mais les fenêtres sont fermées hermétiquement. » Après un long moment, il sortit le miroir en cuivre.

Dans sa sacoche spirituelle, il avait actuellement un peu plus de dix milles Pierres Spirituelles. Grinçant des dents, il retira la Pilule d’Établissement des Fondations et la posa sur le miroir en cuivre. Cette dernière s’enfonça brusquement dans le miroir, disparaissant. Avec une profonde respiration, Meng Hao commença la procédure de nourrir le miroir en cuivre avec des Pierres Spirituelles.

Lorsqu’il posa la dix-millième Pierre Spirituelle dans le miroir, une lumière brillante rayonna de ce dernier, et puis une deuxième Pilule d’Établissement de Fondations apparut. Meng Hao s’était préparé ; dès que l’arôme médicinal se mit à se répandre, il rangea les deux pilules dans sa sacoche spirituelle, lançant son regard prudemment autour.

Grâce à sa vitesse, très peu d’arôme s’échappa, et par conséquent personne ne remarqua quoi que ce soit.

Il s’assit sur son lit, ses yeux vides, perdus dans ces pensées. Après un moment, il tapota sa sacoche spirituelle, produisant une longue robe blanche. Il s’agissait des vêtements qu’il avait obtenus de la sacoche spirituelle de Ding Xin. Il l’enfila, puis suspendit le médaillon d’identification en jade de Ding Xin autour de son cou. Il se leva et fit les cents pas autour de la chambre, ayant l’air encore plus pensif qu’avant.

À l’aube, deux jours plus tard, Meng Hao enfila à nouveau le chapeau en bambou, ainsi qu’un long vêtement de dessus dissimulant la robe blanche en-dessous. Baissant sa tête, il quitta l’auberge.

Il marcha à grands pas directement vers l’Atelier de Vente Voie Lactée, arrivant devant très rapidement. Un homme d’âge mûr avec un visage froid était assis-là jambes croisées, un Cultivateur du neuvième niveau de la Condensation de Qi. Meng Hao passa devant, se dirigeant tout doit vers les escaliers.

Tandis qu’il approchait, un Cultivateur du huitième niveau de la Condensation de Qi lui lança un regard.

« Montrez un minimum de dix milles Pierres Spirituelles pour accéder au deuxième niveau, » demanda-t-il.

« Dégage! » rétorqua Meng Hao tout en levant son chapeau en bambou et lançant un regard menaçant vers l’homme. Sa voix était remplie avec le plus d’arrogance possible. « Nous sommes dans une petite ville dans cet insignifiant État de Zhao, et toi, tu oses entraver la route de Ding Xin? » Les regards de tous les Cultivateurs dans la pièce se rivèrent brusquement sur lui.

Le Cultivateur au huitième niveau le regarda, profondément choqué. De toutes ses années, personne n’avait jamais osé lui parler d’une telle façon. Mais étant donné l’arrogance et la menace voilée dans les mots de Meng Hao, l’homme hésita, incertain de comment répondre.

Une voix agréable d’une femme vint d’en haut de les escaliers : « Jeune Seigneur Ding, veuillez monter. »

Le Cultivateur au huitième niveau laissa passer Meng Hao. Poussant un grognement froid, Meng Hao monta les escaliers. Tandis qu’il prenait le virage, ses yeux balayèrent rapidement tout le deuxième étage.

La voix agréable à l’instant appartenait à une femme vêtue d’une robe fine. Elle fit un sourire à Meng Hao.

Le deuxième étage était somptueusement décoré, et paraissait beaucoup plus grandiose que le premier étage, rempli avec une aura éblouissante. Il n’y avait pas d’étagères de trésors, mais plutôt un énorme encensoir au milieu de la pièce, si grand que trois personnes pouvaient mettre leurs bras autour de celui-ci. De ce dernier se dégageait un fort arôme d’encens.

Les alentours étaient luxueux mais aussi très raffinés. Plusieurs tables pouvaient être vues autour de la pièce, ainsi que des roches ornementales. Il s’agissait d’un endroit qui ferait briller les yeux juste en le voyant.

La femme devant Meng Hao semblait avoir environ trente ans. Elle était pleine d’aisance et d’élégance, et ne dit rien au début. Elle souriait simplement, dégageant un air très chaleureux et attentionné.

« Jeune Seigneur Ding, » dit-elle, l’examinant casuellement, « Veuillez prendre une chaise. Je suis la gardienne du deuxième étage. N’hésitez pas à me dire comment je pourrais vous aider. » Elle s’assit sur une chaise sur le côté. Lorsqu’elle aperçut la robe blanche en-dessous de son vêtement de dessus, un air de surprise traversa ses yeux, puis disparut aussitôt.

Meng Hao regarda attentivement autour de lui. Il y avait sept tables répartis autour dans différentes positions. Sans hésiter, Meng Hao choisit de s’asseoir, pas à la table à côté des escaliers, ni à côté d’une fenêtre, mais directement au milieu de la pièce.

« Est-ce que vous avez des Pilules d’Établissement des Fondations ici? » demanda-t-il alors qu’il s’asseyait, ne tournant pas autour du pot. Il fixa du regard la femme, son expression sombre.

Lorsque la femme vit où il s’était assis, ses yeux vacillèrent à nouveau, comme s’il venait de confirmer quelque chose pour elle. Cependant, elle semblait être toujours incertaine de quelque chose.

« Il n’y a pas beaucoup de chose dans l’État de Zhao que nous n’avons pas ici dans l’Atelier de Vente Voie Lactée, » dit-elle tout en souriant. « Bien sûr nous avons des Pilules d’Établissement des Fondations. Le prix est de deux cent mille Pierres Spirituelles par pilule. »

Meng Hao acquiesça légèrement, puis tapota sa sacoche spirituelle. Une pilule apparut dans sa main. Il fit un mouvement rapide de la manche, et la bouteille vola rapidement vers la femme.

Ses yeux vacillèrent alors qu’elle attrapait la bouteille. Lorsqu’elle l’ouvrit et regarda son contenu, son expression changea en l’une d’étonnement.

« Une pilule d’Établissement des Fondations, » dit Meng Hao nonchalamment. « Donnez votre prix. »

« Jeune Seigneur Ding, vous êtes vraiment très audacieux, » dit-elle calmement avec une expression inhabituelle dans ses yeux. « Vous osez simplement me donner quelque chose d’aussi précieux. N’avez-vous pas peur que je puisse la prendre et m’enfuir? »

Meng Hao ne dit rien. La fixant avec un regard noir, Il desserra légèrement son vêtement de dessus, dévoilant un peu plus la robe blanche, ainsi que le médaillon en jade suspendu autour de son cou.

Il était de couleur violette, et dégageait une légère lueur violette vacillante.

Lorsqu’elle aperçut le médaillon en jade, l’expression de la femme changea.

« Si vous osez avaler cette pilule, » dit Meng Hao nonchalamment, « La Ville Voie Lactée sera réduite en miettes en moins d’un mois. »

L’expression de la femme changea plusieurs fois tandis qu’elle regardait la bouteille de pilule. Elle jeta son regard à nouveau sur Meng Hao assis-là. Ayant pris note de tous les divers indices concernant son identité, elle sourit finalement à nouveau.

« Jeune Seigneur Ding, S’il vous plaît ne soyez pas offensé. J’étais juste en train d’engager la conversation. » Elle retourna la bouteille, envoyant la Pilule d’Établissement des Fondations dégringolée dans la paume de sa main. Puis elle la leva et l’examina soigneusement. Lorsque son regard tomba sur le visage Démoniaque gravé sur la surface de la pilule, son expression changea dramatiquement, et elle se précipita à ses pieds.

 


 

Cet article comporte 17 commentaires
    1. Oops il me semble que j’ai oublié le « de Ding Xin » après « le médaillon d’identification en jade » merci beaucoup de me l’avoir fait remarquer… je viens de le corriger 😉 n’hésite pas à me dire si tu vois des incohérence comme cela, même après de nombreux relectures ça arrive 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top