skip to Main Content
Menu

JSLC Chapitre 106

Traducteur en Français : Daolateur
 Éditrice : Tic & Miss X
Checkeur : Lwienlin

Chapitre 106 : Le Jour où le Lys de Résurrection Fleurit en Sept Couleurs

« Senior, je peux vous aider à trouver les choses que vous cherchez dans la ville, » s’écria précipitamment le jeune homme. Il était nerveux, et la peur brillait dans ses yeux. Il croyait vraiment ce que Meng Hao venait de dire. Il savait qu’il n’aurait qu’une seule chance pour s’expliquer clairement, sinon, il serait exterminé. Cela ne changeait rien qu’ils se trouvent dans les limites de la ville.

Meng Hao lança un regard au jeune homme. Bien qu’il n’ait rien dit, le jeune homme était intelligent, et put comprendre les intentions de Meng Hao. Il continua donc à parler.

« Je suis Qiu Lin de la jeune génération, » dit-il, ses paroles se déversant, le cœur battant. « Je suis né ici, dans la Ville Grandeur de l’Est, je connais donc très bien la ville. Je vous ai vu lorsque vous êtes entré dans la ville ; j’ai pu constater que c’était votre première fois ici. Vous avez besoin de quelqu’un qui connaît son chemin afin de vous aider à trouver ce que vous cherchez. J’aimerais vous offrir mes services. « 

« Senior, pour seulement cinquante Pierre Spirituelles, je pourrais vous faire gagner beaucoup de temps. Je peux vous aider à trouver ce que vous cherchez bien plus rapidement. » Il observait Meng Hao d’un air nerveux. Il ne mentait pas ; tout ce qu’il venait de dire était la vérité.

Il avait fait ce genre de choses auparavant, mais c’était la première fois qu’il rencontrait quelqu’un comme Meng Hao, qui exsudait un air aussi meurtrier.

Meng Hao l’observa froidement et puis relâcha sa prise. Il fronça les sourcils ; plus le poison se réveillait, plus son intention meurtrière semblait grandir. Il semblait affecter au fur et à mesure sa personnalité.

Qiu Lin fit une profonde inspiration et puis demanda, « Qu’est-ce que vous cherchez, monsieur ? »

« Des pilules de poison, » répondit Meng Hao nonchalamment.

« Des pilules de poison ? » regarda Qiu Lin en étonnement. Il réfléchit pendant un long moment, et puis ses yeux étincelèrent et il expliqua ensuite plus en détail une description vivante de cet aspect de la ville.

« Senior, il n’y a pas beaucoup de magasin dans la ville qui vendent exclusivement des pilules de poison. Néanmoins, des pilules de poison restent tout de même des pilules médicinales, et il y a de nombreux magasins dans la ville qui vendent des pilules médicinales. Il y a deux magasins qui peuvent être considérés comme les meilleurs dans ce domaine. L’un d’entre eux, appelé le Pavillon de Dix Mille Pilules, a la plus grande variété de pilules. Il est très célèbre, et lorsqu’il organise des ventes aux enchères, même des Cultivateurs de l’Établissement des Fondations seront présents. « 

« Il y a un autre magasin qui est un peu plus petit, mais ils font du commerce avec le Désert de l’Ouest, donc ils ont un bon nombre d’objets importés. Ils disent que l’apothicaire là-bas travaillait autrefois avec le Grand-Maître Pill Démon de la Secte Sort Violet. Il a été un genre d’enfant prodige au sujet de médecines. « 

« Quel magasin voulez-vous voir, monsieur ? »

Meng Hao réfléchit pendant un moment, puis dit, « Le Pavillon de Dix Mille Pilules. » Qiu Lin acquiesça et montra la voie. Avoir son aide fut un vrai gain de temps pour Meng Hao. Ils traversèrent rapidement la ville, et dans l’heure qui suivit, arrivèrent à un pavillon de sept étages. Une énorme stèle en pierre avait été érigée à côté de celui-ci, sur laquelle étaient écrits les caractères ‘Pavillon de Dix Mille Pilules’.

« Je ne peux pas vraiment entrer à l’intérieur, » dit Qiu Lin. « Je vous attendrai ici, monsieur. » En regardant autour de lui, Meng Hao remarqua qu’il y avait un bon nombre de disciples du cinquième et sixième niveau de la Condensation de Qi grouillant dans les alentours.

Avec un léger signe de la tête, il entra dans le bâtiment à sept étages. Quant à Qiu Lin, Meng Hao l’avait imprégné avec un léger brin de Sens Spirituel, afin de s’assurer qu’il ne tente rien de louche.

Maintenant qu’il était au stade de l’Établissement des Fondations, il commençait à se familiariser beaucoup plus à l’égard de l’usage de Sens Spirituel.

Dans le Pavillon de Dix Mille Pilules, les Cultivateurs de la Condensation de Qi étaient limités au premier étage. Les deuxièmes et troisièmes étages étaient pour les Établissement des Fondations ; afin d’entrer dans le quatrième étage, une Cultivation de la Formation du Noyau était requise. Meng Hao parcourut le magasin, fronçant les sourcils alors qu’il regardait les différentes pilules médicinales.

Après le temps pour que trois bâtons d’encens brûlent, il quitta le magasin. Qiu Lin s’avança immédiatement.

« Allons au deuxième endroit que tu as mentionné, » dit Meng Hao tout en fronçant davantage les sourcils. Qiu Lin était intelligent, donc il ne l’interrogea pas. Il montra immédiatement la voie à Meng Hao. La tombée de la nuit s’approchait lorsqu’ils arrivèrent finalement dans une partie de la ville relativement reculée, devant un magasin qui avait l’air d’exister depuis les temps anciens.

« Cet endroit est petit, et il a trois règles, » informa Qiu Lin à Meng Hao. « La première règle est que vous ne pouvez pas entrer à moins que vous déposiez un dépôt de cinquante mille Pierres Spirituelles. Le dépôt est non-remboursable, peu importe que vous achetiez quelque chose ou pas. « 

« La deuxième règle est que seule une personne peut y entrer à la fois. Tous les autres doivent attendre à l’extérieur. Par ailleurs, seules vingt personnes sont autorisées à y entrer par jour. Une fois que vingt personnes sont entrées, les autres doivent attendre jusqu’au jour suivant. »

« La troisième règle est qu’une fois à l’intérieur, des questions aléatoires ne sont pas permises. Chaque question demandée doit être accompagnée d’un paiement de Pierres Spirituelles. »

Meng Hao resta bouche bée pendant un moment, puis ses yeux brillèrent de compréhension. Il s’avança. Il détestait perdre des Pierres Spirituelles, mais si cela pouvait lui permettre de dissiper le poison, tout cela vaudrait quand même le coup.

La porte du magasin était fermée. Dessus pendait une plaque avec le numéro 18 écrit dessus.

Meng Hao ajusta son Qi et calma son esprit, puis attendit-là tranquillement. Qiu Lin se tenait à côté de lui. Finalement, alors que le soleil s’apprêtait à se coucher à l’horizon, la porte s’ouvrit en grinçant et un homme d’âge mûr sortit. Un froncement était sur son visage, et il ne prit même pas la peine de regarder Meng Hao et Qiu Lin. Il sortit, se tourna, et joignit ensuite ses mains et s’inclina vers le vieil homme qui l’avait raccompagné.

À l’instant où Meng Hao vit l’homme d’âge mûr, ses yeux se resserrèrent et il baissa la tête. Il avait déjà vu cet homme auparavant. C’était nul autre que le Révérend Bi Hong, qu’il avait vu voler dans le ciel plus tôt dans la journée.

Le vieil homme qui se tenait dans la porte du magasin était au stade avancé de l’Établissement des Fondations. Qu’un excentrique de la Formation du Noyau le salue de cette manière était très inhabituel.

Révérend Bi Hong se tourna et puis se transforma en un faisceau de lumière vivement coloré qui monta en flèche dans les airs. Un sifflement perçant fit écho, après quoi le vieil homme du magasin tourna son regard sur Meng Hao.

Sans hésiter, Meng Hao produisit une sacoche spirituelle, dans laquelle se trouvaient cinquante mille Pierres Spirituelles. Il la remit respectueusement.

Le vieil homme l’accepta avec un léger signe de la tête, puis se tourna et entra dans le magasin. Meng Hao le suivit, jetant un coup œil alors que la porte se fermait derrière lui. Le numéro sur la plaque changea de 18 à 19.

Le magasin n’était pas très grand. Il n’y avait pas d’étagères. À la place, il y avait sept fourneaux à pilule de différentes tailles, deux longues tables, et une lampe à huile. La lumière était relativement faible, bien que pour des Cultivateurs cela ne soit pas grave ; ils pouvaient voir tout clairement.

« Comment puis-je vous aider ? » demanda le vieil homme nonchalamment, assis en tailleur derrière l’une des longues tables.

Meng Hao ne dit rien, à la place, il tapa sa sacoche spirituelle produisant un flacon en jade. Il le fit glisser sur la table vers le vieil homme.

Le vieil homme le ramassa et l’ouvrit, puis l’observa attentivement. Il baissa la tête et le renifla, puis le renversa. Du sang se déversa sur la surface de la table.

Le flacon en jade contenait une quantité considérable de sang, que Meng Hao avait extrait de son corps

« Intéressant, » dit le vieil homme d’un ton bas. Il regarda fixement le sang sur la table. Puis, Il leva la main, et une longue aiguille en argent apparut. Il la traîna dans le sang, et l’aiguille se mit à briller brusquement. Puis, en un clin d’œil, elle se mit à se décomposer. En un instant, elle s’était transformée en un tas de cendres, qui vola dans l’air.

Les yeux du vieil homme miroitèrent. Il frappa la table avec sa main gauche, poussant le sang à se projeter dans l’air, où il se rassembla en un globule. Il frappa ensuite sa sacoche spirituelle, et une graine fanée apparut. Il fit une pichenette avec le doigt, et la graine se fusionna avec le globule de sang.

Le sang se mit instantanément à se contracter, et disparut rapidement. La graine n’était désormais plus fanée, mais plutôt, arrondie et prête à germer. Tandis qu’elle flottait dans l’air, elle se mit lentement à germer.

Meng Hao regarda avec une attention captivée alors que tout ceci se produisait, devenant de plus en plus nerveux. Il avait dépensé beaucoup de Pierres Spirituelles, dans l’espoir de dissiper le poison.

La graine germa, se formant en une longue branche, sur laquelle une seule feuille poussait. La feuille devint finalement une fleur. Dès que la fleur apparut, le visage du vieil homme pâlit. Les yeux de Meng Hao se resserrèrent.

Les pétales de la fleur étaient de trois couleurs différentes ; jaune, bleue et rouge, s’entremêlant ensemble. La fleur elle-même avait l’apparence d’un visage Démoniaque qui riait et pleurait à la fois. La fleur au visage Démoniaque flottait dans les airs, comme si elle était vivante. C’était extrêmement bizarre.

« Un Lys de Résurrection de trois couleurs… » dit le vieil homme d’un ton enroué 1. Il fixa la fleur avec des yeux brillants.

« Quand ce poison se réveille trois fois, il forme un cycle complet. Après trois cycles, la fleur fleurit. Après avoir fleuri, un visage Démoniaque qui semble être en train de rire et pleurer apparaîtra dans ton œil droit. Ce dernier vient et repart dépendant de l’usage de votre base de Cultivation. Si vous faites tourner votre base de Cultivation pendant un temps conséquent, il deviendra plus visible. À ce stade, le poison ne vous blessera pas, et en fait, vous protégera de toute sorte de poison. Cependant, votre envie de tuer deviendra de plus en plus forte. « 

« Après trois autres cycles, la fleur fleurira à nouveau, et quand le poison se réveillera, un autre visage Démoniaque apparaîtra dans votre œil gauche. À ce stade, votre envie de tuer sera davantage plus forte. Vous deviendrez incroyablement sanguinaire. À ce stade, non seulement vous serez immun à un grand nombre de poisons, vous commencerez à émaner un miasme de poison. Votre chair deviendra incroyablement résistante, et vous serez plus résilient que le Cultivateur moyen. « 

« Cependant, vous découvrirez également que votre corps deviendra de plus en plus crispé. Votre agilité sera réduite, et votre force de vie s’affaiblira. Vous serez souvent entouré par une aura mortelle. « 

« Après cela, la fleur fleurira une troisième fois, » raconta l’homme, sa voix emplie de profondeur. « Votre… votre esprit sera perdu, votre vie ne sera plus. Votre corps se transformera en un Lys de Résurrection à trois couleurs. La personne qui a planté la graine en vous reviendra pour cueillir la fleur. À un moment donné après la transformation, vous vous transformerez en une Lys de Résurrection de quatre couleurs. »

« Mortel, Condensation de Qi, Établissement des Fondations, Formation du Noyau, Âme Naissante, Scission Spirituelle, À la Poursuite du Dao. Sept étapes, sept couleurs, une pour chaque étape. Finalement, la Lys de Résurrection fleurira avec sept couleurs, la fleur descend, Ascension Immortelle, mille ans. »

« Dans les temps anciens, les Cultivateurs utilisaient cette fleur afin d’atteindre l’Ascension Immortelle. » Le vieil homme fixa Meng Hao.

Entendre les mots de l’homme le fit frémir, pas de froid, mais de peur. Il fronça les sourcils alors qu’il pensait à tout ce que l’homme lui avait dit à propos du poison.

« Camarade Daoiste, je vous en prie, ne plaisantez pas. J’ai un talent latent ordinaire, et aucun trésor spécial que des gens poursuivraient. Ça ne vaudrait pas la peine qu’un ennemi complote contre moi avec une fleur aussi rare.

Le vieil homme le fixa du regard avec un sourire aux lèvres, mais ne dit rien.

Meng Hao resta silencieux pendant un moment, puis produisit une autre sacoche spirituelle qu’il plaça devant le vieil homme. L’homme fit un signe de la tête.

« Mon jeune ami, ce que tu as dit est à la fois correct et incorrect, » dit lentement le vieil homme. « Cette Fleur de Résurrection à trois couleurs n’est pas complète ; elle est défectueuse. Elle ne fleurira pas plus que trois couleurs. Autrement, personne dans le monde ne pourrait dissiper le poison pour vous. « 

« Comment peux-je le dissiper ? » Quand l’homme ne répondit pas, Meng Hao jeta une autre sacoche spirituelle.

Entre-temps, à l’extérieur du magasin, les étoiles et la lune étaient apparues dans le ciel nocturne et des lanternes étaient allumées dans toute la ville. Une femme apparut au loin, vêtue d’une longue robe blanche sans manche.

Elle était incroyablement belle. Élégante et élancée, son apparence sous le clair de lune était celle d’un être céleste. Elle avait l’air calme, sereine et raffinée. Son apparence était hors du commun dans tous les aspects. Tandis que la projection des lanternes illuminait toute la ville, elle s’approcha du magasin. Quand elle vit le numéro 19 sur la plaque de la porte, un léger sourire apparut au coin de sa bouche qui poussa le cœur de Qiu Lin à battre à toute allure.

Meng Hao, lui-même avait déjà vu cette femme auparavant, dans la Secte Reliance. Elle avait accompagnée Wang Tengfei quand il avait quitté la Secte. C’était… la fiancée de Wang Tengfei.

Chu Yuyan.

  1. Le nom Lys de Résurrection est basé sur une vraie plante, bien que je doute que son apparence dans la vraie vie soit censée ressembler à la description dans JSLC.
Cet article comporte 12 commentaires
  1. Merci pour le chapitre, quelqu’un peut me rappeler un peu le contexte de la 1ère fois où on a vu Chu Yuyan, parce qu’en cherchant sur le net, soit en anglais, je me suis spoil comme un … :p s’il vous plait ?

    1. ahh, dans le prochain chapitre, j’allais mettre un footnote pour indiquer le chapitre où on rencontre Chu Yuyan pour la première fois 😉 mais sinon c’est dans le chapitre chapitre 35, quand Wang Tengfei se fait ramener dans son Clan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top