skip to Main Content
Menu

Chapitre 29.3 Talent d’archer divin


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate et Lwienlin


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 4 CHAPITRE 29-3


       Après plus de deux heures de route à vitesse maximum, Luo Ke Di ralentit finalement un peu. Juste devant eux, le camp de l’armée que Zhou Weiqing avait découvert depuis longtemps était dans leur champ de vision, et les soldats en patrouille les aperçurent.

Zhou Weiqing demanda avec curiosité : ‘‘C’est l’Unité des Arcs Divins ?’’

Luo Ke Di lui fit un *Humph* et dit : ‘‘Bien sûr que non, ce ne sont que les gardes extérieurs qui sont stationnés là. Dans cette zone, il y a trois bataillons de troupes parmi les cinq régiments, et ils ne font leur rapport qu’à la famille royale. Il y a plusieurs points d’entrée et des postes de garde cachés gardent la zone, car la zone interne est l’endroit où se trouve notre Unité des Arcs Divins.’’

Disant cela, il emmena les deux vers l’avant. Les soldats en patrouille étaient très alertes, mais voyant que c’était Luo Ke Di, ils le saluèrent respectueusement, et personne n’arrêta Zhou Weiqing ni Shangguan Bing’er, ne leur lançant que quelques regards curieux.

Alors qu’ils entraient dans le camp de l’armée, ils réalisèrent qu’il y avait peu de gens à l’intérieur du camp. Sans aucun doute, la plupart des soldats stationnés à cet endroit étaient en patrouille ou sur un poste de sentinelle. Avec les patrouilles évidentes, l’Unité des Arcs Divins était en plein milieu du bataillon de soldat.

Après avoir traversé 500m à travers le camp, ils passèrent au travers d’une autre partie de la forêt et entrèrent dans une grande clairière. Une grande cour apparut devant Shangguan Bing’er et Zhou Weiqing.

La cour était entourée d’une clôture de 3m de haut faite d’épaisses planches de bois et attachées ensembles par des lianes. Un petit animal sauvage ordinaire serait aisément repoussé par cette clôture. La cour était relativement large, et en l’estimant rapidement, on pouvait dire qu’elle semblait faire 100m de large. Deux grandes portes en bois étaient largement ouvertes, révélant la cour spacieuse et les maisons en bois dans le fond. Chacune des maisons en bois était localisée de façon individuelle au fond de la cour, on en comptait une douzaine.

Alors que Luo Ke Di et les deux entraient dans la cour, elle semblait vide. Une fois qu’ils furent à l’intérieur, c’était comme s’il n’y avait plus de forêt, même si l’air était aussi frais et clair qu’à l’intérieur de la forêt.

Zhou Weiqing pensa pour lui-même : les gars de l’Unité des Arcs Divins savent comment se faire plaisir !

‘‘Les nouveaux sont là, sortez !’’ Luo Ke Di se tint en plein milieu de la cour et cria le plus fort possible.

‘‘Vieille fripouille, mais pourquoi tu cries ! Ne sais-tu pas que nous avons une mission demain ?’’ La porte d’une des maisons en bois sur la gauche s’ouvrit et un homme en sortit. Il était de taille moyenne, environ 1.70 m, avec des cheveux coupés courts. Ses épaules étaient larges, et les muscles autour de son cou étaient comme une petite montagne. Même s’il n’était pas très grand, il produisait une aura massive et stable. Il semblait avoir une quarantaine d’années, il avait un visage ordinaire, mais ses yeux étaient perçants et féroces, comme si un volcan endormi était sur le point d’exploser à n’importe quel moment.

Luo Ke Di sourit et dit : ‘‘Petit Mo Mo, ces deux nouveaux sont envoyés par le vieux Zhou. Ça fait longtemps que nous n’avons pas eu de sang neuf, et ce n’est définitivement pas quelque chose de facile pour nous. Nous devions tous nous voir en ce moment. Puisqu’ils sont arrivés juste à temps, cela veut dire que je peux me joindre à la mission de demain avec vous.’’

L’homme d’âge mûr lança un regard vers Shangguan Bing’er et Zhou Weiqing, ayant l’air extrêmement indifférent, et dit passivement : ‘‘Mon nom est Han Mo. Vieille fripouille, si tu m’appelles encore une fois Petit Mo Mo, je vais détruire ta cachette de vin.’’ Disant cela, il se retourna et rentra dans sa maison, fermant la porte avec un *Bang* sonore.

Luo Ke Di haussa les épaules et dit impuissant : ‘‘Ne vous en faites pas, il est toujours comme ça avec tout le monde. Parmi nous tous, c’est celui avec l’attitude la plus froide.’’

‘‘Oh, les nouveaux sont là ? Wahahahaha, et il y a même une belle femme, c’est merveilleux. Bienvenue, bienvenue, que de bienvenue pour vous deux qui venez d’arriver.’’. À cet instant, une large silhouette apparut de nulle part, et avec quelques pas, apparut en face de Zhou Weiqing et Shangguan Bing’er.

L’homme était extrêmement grand, environ 1,90 m, et très bien bâti. Il semblait encore plus vieux que Han Mo, avec sa tête de cheveux rouges en bataille. Une paire d’yeux bruns fixée sur un visage vaillant allait de pair avec pouvoir et puissance. Il avait une expression de bienvenue chaleureuse, montrant un énorme contraste avec Han Mo.

‘‘Mon nom est Gao Shen. Petit frère, petite sœur, comment vous appelez-vous ?’’ Alors que Gao Shen s’avançait, il mit son bras autour de Luo Ke Di et leur posa la question.

‘‘Je suis Petit gros Zhou, elle s’appelle Shangguan Bing’er. Comment allez-vous senior Gao ?’’ Dit simplement Zhou Weiqing.

Avec un rire joyeux, Gao Shen dit : ‘‘Quel senior ? Je ne suis qu’un peu plus vieux que vous, vous n’avez qu’à m’appeler Grand frère Gao Shen. Vieille fripouille, prends bien soin d’eux, je m’en vais préparer mes flèches et celle de Han Mo.’’ Disant cela, il fit signe de la main vers Zhou Weiqing et Shangguan Bing’er, avant de se retourner et de s’en aller.

Luo Ke Di haussa les épaules encore une fois et dit : ‘‘Nous avons un total de sept personnes dans l’Unité des Arcs Divins, et il y a actuellement cinq personnes dans la maison, car les deux autres sont en mission. Gao Shen et Han Mo forment une paire. Il devrait y en avoir deux autres qui ont des maisons proches.’’

Shangguan Bing’er dit avec un léger sourire : ‘‘Grand frère Gao Shen semble être quelqu’un de bien.’’

Les coins de la bouche de Luo Ke Di se retroussèrent et il grimaça, disant : ‘‘Quelqu’un de bien ? Entre les deux, si j’avais à en choisir un seul avec qui être ami, ce serait définitivement Han Mo au lieu de Gao Shen. Petite fille, tu connais le surnom de Gao Shen ? Le surnom de Han Mo est la Tour de Flèche, alors que le surnom de Gao Shen c’est le Canon. Dans notre unité des Arcs Divins, les missions que Gao Shen fait le plus c’est meurtre et incendie. Le compte de mort qu’il a au total est supérieur à nous six ensemble, c’est un maniaque d’homicide.’’

‘‘Vieille fripouille, ne fais pas peur aux enfants.’’Une voix magnétique résonna derrière eux. Alors que Zhou Weiqing et Shangguan Bing’er se retournaient, ils virent deux hommes arriver de l’extérieur, tous deux montrant un énorme contraste d’apparence.

L’homme sur la gauche était grand et mince, semblant avoir lui aussi la quarantaine. Luo Ke Di était déjà considéré comme assez beau et suave, mais par rapport à cet homme, il n’était clairement pas au même niveau. Il avait un beau visage, un teint clair, des sourcils droits pointant vers le haut, une paire d’yeux attractifs et féroce, un nez droit et des lèvres fermes. Ses longs cheveux dorés drapaient son dos, lui donnant un air gracieux. Spécialement sa paire d’yeux bleu qui contenait une touche de mélancolie, il était définitivement un bourreau des cœurs. Portant un habit blanc comme neige, cela complimentait définitivement bien son apparence.

Shangguan Bing’er remarqua que l’homme d’âge moyen avait une paire de larges mains, avec des fins doigts comme du jade.

Alors que Shangguan Bing’er regardait cet homme suave, Zhou Weiqing regardait, ébahi, l’autre homme. Cet homme qui se tenait aux côtés de l’homme suave montrait un énorme contraste avec ce dernier. Ne faisant qu’1.60 m de haut, sans aucun muscle visible sur sa maigre carcasse, il semblait avoir dans la cinquantaine, avec des cheveux gris en bataille plaqués en arrière. Ses yeux se promenaient partout, regardant secrètement Shangguan Bing’er alors que sa gorge bougeait, avalant sa salive. Avec la pipe de tabac dans la bouche, il semblait être un vulgaire vaurien.

Alors que Shangguan Bing’er le regarda, leurs regards se croisèrent, et elle ne put s’empêcher de sourciller, et de se cacher inconsciemment derrière Zhou Weiqing. Le regard de ce vieil homme qui ressemblait à un malfaiteur était encore plus écœurant que Luo Ke Di.

Juste à ce moment, Zhou Weiqing cria : ‘‘Maître !!’’ Surprenant Shangguan Bing’er.

Zhou Weiqing se frotta les yeux, s’assurant qu’il n’avait pas de problème de vision, et sauta en avant, le bonheur clairement visible sur son visage : ‘‘Maître ! C’est vraiment vous !’’

Cet homme suave est son Maître ? Shangguan Bing’er pensa, surprise, puis elle vit soudainement Zhou Weiqing faire une accolade au vieil homme.

Une étrange expression apparut sur le beau visage de Shangguan Bing’er. C’était comme si elle venait d’avoir une illumination divine, pourquoi Zhou Weiqing était si précoce et pourquoi il avait toujours des pensées perverses.

‘‘Hein, mais pourquoi tu es là petit gamin ? Ton père t’a laissé venir ici ?’’ Le vieil homme roula des yeux, ayant l’air vraiment surpris, et dit exaspéré : ‘‘Laisse ce vieil homme, ton père. Moi, je n’ai aucun intérêt pour les hommes. C’est quoi le but de se faire une acollade ?!’’

Luo Ke Di les regarda ébahi et leur demanda : ‘‘Mu En, ce gamin est ton disciple ? Ça veut dire qu’il est le fils du Vieux Zhou ? Merde, n’avais-tu pas dit que ce gamin était un bon à rien ? Le vieux Zhou est si vieux jeu et sérieux, comment pourrait-il te laisser guider son fils et ainsi le ruiner ? Pas étonnant que ce gamin connaisse tant de mauvais tours, et pourtant qui me semblaient si familier. Après si longtemps, c’était de ta faute, vieille bourrique !’’

Mu En devint instantanément enragé, poussant Zhou Weiqing sur le côté et s’exclamant : ‘‘Luo Ke Di, petite fripouille, que veux-tu dire par là ? Moi, le ruiner ? Quand est-ce que je l’ai ruiné hein ? Ton Père, Moi, j’ai enseigné à un élève comme il se doit, ok !? Si tu dis encore n’importe quoi, je vais te ‘ruiner’ un peu en premier.’’

‘‘Ok, ok vous deux, on se calme. Ne faites pas peur aux enfants.’’ Le bel homme secoua sa tête, impuissant. Se retournant vers Shangguan Bing’er et Zhou Weiqing, il sourit et dit : ‘‘Ignorez-les, même s’ils se chamaillent beaucoup, ils sont actuellement vraiment proches l’un de l’autre ; ils ne peuvent simplement pas s’empêcher de se chercher des noises à chaque fois qu’ils se voient. Ne vous en faites pas, ils n’ont aucune malice en eux. Laissez-moi me présenter à vous en premier, je m’appelle Hua Feng, je suis le chef de l’Unité des Arcs Divins.’’

Dès que Hua Feng ouvrit la bouche, Mu En et Luo Ke Di se turent tous les deux. Zhou Weiqing et Shangguan Bing’er s’inclinèrent tous les deux vers Hua Feng et dirent : ‘‘Salutation, senior Hua Feng.’’

Zhou Weiqing n’aurait jamais cru rencontrer Mu En ici. Quatre ans plus tôt, quand il avait juste fêté son dixième anniversaire, le Général Zhou avait soudainement amené ce sale vieil homme Mu En en face de lui et lui avait demandé d’être son Maître. Après cela, il avait accompagné Mu En pendant deux ans et avait étudié sous sa tutelle. Il n’avait pas appris de technique de combat ou d’assassinat, mais il avait appris comment survivre en société, comment se conduire dans le monde et envers les gens ; bien sûr, il avait aussi appris l’art et la manière d’être un vaurien et une fripouille.

Le Général Zhou avait donné cette évaluation à propos du sale vieil homme à Zhou Weiqing : il n’a peut-être pas beaucoup de pouvoir, mais en société, il est l’une des personnes qui a le plus de chances de survivre. Tant que tu es capable d’apprendre quelques-unes de ses capacités, au moins, dans le futur, tu ne mourras pas de faim. En vérité, ce que Zhou Weiqing ne savait pas, c’était que le Général Zhou avait débattu pendant longtemps avec lui-même avant de demander à Mu En d’apprendre à son fils. Le surnom de Mu En était La Fripouille à l’œil Divin, et vous pouviez imaginer ce que Zhou Weiqing avait bien pu apprendre de lui. Pour Zhou Weiqing, n’ayant que quatorze ans, savoir autant de chose et être si précoce, cela pouvait être attribué à ces deux années qu’il avait passées auprès de Mu En.

Hua Feng sourit et dit : ‘‘Bienvenue à vous deux dans l’Unité des Arcs Divins.’’

Shangguan Bing’er dit : ‘‘Senior Hua Feng, y a-t-il un autre test avant que nous soyons officiellement dans l’Unité ?’’

Hua Feng dit : ‘‘Pour que le Général Zhou vous recommande tous les deux, cela veut dire que vous avez définitivement les capacités et le droit d’entrer dans l’Unité des Arcs Divins, autrement, vieille fripouille ne vous aurait pas amené ici. Et pour le test, vous vous joindrez à nous pour la mission de demain, et votre performance pendant cette mission sera votre test.’’


Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top