skip to Main Content
Menu

Chapitre 26.2 Si je te laisse, je n’aurais plus de femme !


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Mithestral, Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 4 CHAPITRE 26-2


        Voyant que Shangguan Bing’er ne lui répondait pas, la main droite de Zhou Weiqing n’hésita pas et enfonça la flèche une fois encore. Cette fois, plus proche de son torse. Avant que Shangguan Bing’er ne puisse réagir, un autre *Pshh* se fit entendre alors que la flèche s’enfonçait et que le sang coulait.

Zhou Weiqing montra son côté sauvage tandis qu’il serrait les dents. Malgré la sueur qui coulait de son front, il se tenait là, résolu, ne bougeant pas d’un pouce, comme si les deux flèches n’étaient pas là. Une fois encore, ses mains allèrent vers son carquois, prenant une autre flèche. ‘‘Arrête ! ’’ Shangguan Bing’er abandonna finalement et avec un flash de lumière verte, ses mains agrippèrent la main tenant la flèche.

‘‘Imbécile ! N’as-tu pas peur de la mort ? De la douleur ? Pourquoi te fais-tu du mal ?’’ Regardant le haut du corps de Zhou Weiqing qui était maintenant trempé de sang frais, la fureur dans son cœur s’était depuis longtemps évaporée. Elle leva les mains pour essayer d’enrayer le flot de sang, mais Zhou Weiqing la lui prit à la place…

‘‘Laisse-moi m’expliquer d’abord, une fois que c’est fait, nous pourrons nous en occuper.’’ La voix de Zhou Weiqing était vraiment douce et gentille, et il la regardait avec des yeux remplis d’amour. Tout ce qu’il avait fait avait été un pari, un pari sur le fait qu’elle avait elle aussi des sentiments pour lui, et qu’elle l’arrêterait. Cela avait fonctionné, et quand Shangguan Bing’er avait pleuré, il savait qu’il avait finalement réussit.

‘‘Non, tu veux mourir ? Laisse-moi d’abord stopper le saignement, et je t’écouterai après d’accord ?’’ dit Shangguan Bing’er entre deux sanglots, retirant sa main de celle de Zhou Weiqing. Elle retira la flèche de sa main et la jeta au loin, puis plaça ses mains sur ses blessures et fit circuler son énergie céleste dans son corps, retirant les flèches plantées dans son corps d’un mouvement habile le tout en scellant rapidement le flot de sang.

Elle déchira ensuite ses manches et quand elle vit les plaies, elle en eut le souffle coupé, elles étaient extrêmement profondes.

En fait, elle ne savait pas que si Zhou Weiqing n’avait pas activé ses bracelets joyaux et absorbé l’aura de la perle noire, il serait déjà mort. Au départ, quand il avait avalé la perle noire, une goutte de son sang sur son poing avait déjà dissout un énorme arbre étoilé, en plus il venait de perdre tellement de sang. Shangguan Bing’er pris rapidement un chandail blanc propre de son sac, le déchira en bandelettes, et l’utilisa pour bander précautionneusement ses plaies.

Zhou Weiqing se tint là, la regardant alors qu’elle le pansait. À ce moment, son souffle tendu était finalement soulagé, et ses yeux sérieux redevinrent à nouveau plein de vie.

Pansant rapidement ses plaies, le front de Shangguan Bing’er était rempli de sueur, et ses mains teintées du sang de Zhou Weiqing.

‘‘Allons sur le côté pour nous reposer.’’ Elle leva la tête pour regarder Zhou Weiqing, ne voyant que son visage pâle et ses yeux fermés alors qu’il commençait à se balancer. Choquée, elle le prit rapidement par l’autre bras, mais dès qu’elle le fit, son corps s’effondra dans ses bras.

‘‘Petit gros, Petit gros, ne me fait pas peur !’’ Shangguan Bing’er le retint rapidement. Même en face d’ennemis plus fort ou quand ils étaient en face de la horde des sabres-loups, il n’avait pas eu de blessures aussi graves, et pourtant, pour elle, Zhou Weiqing qui avait si peur de la mort s’était auto-infligé d’aussi importantes blessures, qu’y avait-il de plus à ajouter ?

Shangguan Bing’er l’amena rapidement sur le côté de la route, s’asseyant contre un arbre et tenant Zhou Weiqing dans ses bras.

Zhou Weiqing ouvrit ses yeux faiblement, lui faisant un sourire forcé alors qu’il dit : ‘‘Bing’er, je vais bien. Tant que tu es prête à écouter mes explications, je peux me prendre encore deux autres flèches.’’ Ce n’était pas lui qui disait n’importe quoi, avec sa carrure actuelle, tant qu’il n’était pas touché au cœur, il serait capable de s’en sortir aisément. Pendant ce moment de faiblesse de Shangguan Bing’er, s’il ne prenait pas avantage de la situation, il ne s’appellerait pas Zhou Weiqing. Bien installé dans ses bras doux, même si son épaule lui faisait tellement mal qu’il ne la sentait presque plus, c’était comme si son cœur venait de manger du miel, et c’était incroyablement confortable.

Les larmes de Shangguan Bing’er tombèrent comme les perles d’un collier et elle dit : ‘‘Petit gros, tu n’as pas besoin d’en dire plus. Je te fais confiance. Même si tu me mens, je te pardonne.’’ Avant aujourd’hui, même lorsqu’ils faisaient face aux sabres-loups et que Zhou Weiqing avait essayé de sacrifier sa vie pour sauver la sienne, son cœur avait été encore confus, elle ne savait pas ce qu’elle ressentait pour lui.

Toutefois, juste à cet instant, quand Zhou Weiqing avait fermement planté la flèche dans son propre corps, Shangguan Bing’er avait également senti un couteau s’enfoncer dans son cœur. Seulement à cet instant avait-elle réalisé que ce vaurien, sans honte et effronté avait maintenant une place dans son cœur.

Zhou Weiqing ferma lentement les yeux, et sa voix devint sérieuse. Il dit faiblement : ‘‘Bing’er, je ne t’ai pas menti, je ne l’ai jamais fait. Te rappelles-tu quand tu m’as demandé à propos de mon passé, j’ai dit que je ne voulais pas te mentir, et je t’ai demandé de ne plus me poser de question. J’admets avoir caché mon passé, mais je ne t’ai pas menti. À ce moment si je t’avais dit la vérité sur mon identité, m’aurais-tu laissé rester dans le camp de l’armée ? J’avais peur que tu ne me renvoies à mon père.’’

Shangguan Bing’er mordit sa lèvre et dit : ‘‘Mais… tu as déjà une fiancée, et pourtant tu agissais comme si ce n’était pas le cas et que tu voulais rester à mes côtés. Tu penses que tu es juste avec elle ? Tu me traites justement ? Comment oses-tu nous faire face ?’’

Zhou Weiqing dit amer : ‘‘Je n’ai jamais traité Difuya comme ma fiancée, comment est-ce que je pourrais même penser lui faire face ? Une femme qui essaye de tuer son propre fiancé, tu crois que je pense à elle ? Sais-tu pourquoi j’ai avalé la perle noire au départ ?’’ En disant cela, il raconta à Shangguan Bing’er comment il était tombé sur Difuya prenant son bain, et comment il avait été laissé pour mort.

‘‘…après que je sois parti, j’ai laissé un message pour mon père lui demandant de m’aider à annuler le mariage. Après tout, elle ne me trouve clairement pas à son goût, ce que je peux comprendre puisque c’est réciproque. Peu importe la beauté extérieure d’une femme, si son cœur n’est pas bon, comment pourrais-je l’accepter ? Elle n’a jamais été dans mon cœur, et la personne que j’aime vraiment c’est toi. Tu es si gentille et douce ; alors que Difuya, je l’ai seulement entraperçue se laver, et ne l’ai même pas réellement vu toute nue, et elle a quand même essayé de me tuer. D’un autre côté, même après t’avoir infligé tout ça, tu as vu plus loin et tu t’es retenue de me tuer, même si tu avais plus d’une raison de le faire, et tu m’as même aidé à m’entraîner pour que je sois un Maître de joyaux célestes. Depuis ce jour, ta gentillesse et ta compassion m’ont touchés, et après avoir passé autant de temps avec toi, je suis déjà fou amoureux. Bing’er, je suis incapable de vivre sans toi.’’

Shangguan Bing’er rougit et balbutia : ‘‘Mais… le Général Zhou… a-t-il réussit à annuler le mariage ?’’

Zhou Weiqing dit : ‘‘Mon père tient beaucoup à son honneur, et cela ne lui sera pas facile de le faire devant mon parrain. Je le dirais personnellement à mon parrain quand nous serons de retour. Bing’er ne t’inquiète pas, même si j’ai d’autres femmes dans le futur, ce ne sera jamais Difuya.’’

Shangguan Bing’er acquiesça doucement, disant : ‘‘En…’’ Cependant, presque instantanément, elle réalisa que quelque chose clochait, et ses yeux s’agrandirent : ‘‘Qu’as-tu dit ? Tu veux encore avoir d’autre femmes ?!?’’

‘‘Errr… ce n’est pas… Aiyaahhh, mes blessures me font mal !’’ La tête de Zhou Weiqing roula sur le côté, le visage pâle, et il ‘‘s’évanouit’’. Quand il ‘‘s’évanouit’’ il n’oublia pas de placer sa tête proprement, tombant directement sur les cuisses de Bing’er. Alors que ses sentiments étaient réels, cela n’éteindrait certainement pas sa nature de vaurien.

Au départ, il ne faisait que profiter du sentiment d’être lové contre le corps doux de Shangguan Bing’er, ce sentiment était juste trop bon. Cependant, sa perte de sang était trop importante, et en peu de temps, il s’était réellement endormi.

Après un long moment, Zhou Weiqing se réveilla enfin. Dès qu’il ouvrit les yeux, il découvrit qu’il dormait en utilisant les genoux de Shangguan Bing’er comme oreiller, avec quelques vêtements de rechange le recouvrant comme un drap. Une chaleur enveloppa son cœur, et il ne put s’empêcher de vouloir que ce moment dure une éternité.

La petite main de Shangguan Bing’er était posée sur son front : ‘‘Tu es finalement réveillé, tu n’as plus de fièvre. Comment te sens tu ?’’

Zhou Weiqing s’agita confortablement sur les jambes de Shangguan Bing’er, et voyant son regard préoccupé, son cœur fut rempli de tendresse. Bougeant son épaule, il découvrit que même s’il était encore blessé, il allait déjà beaucoup mieux. Il savait que ses capacités de récupération étaient anormales comparées à un humain normal grâce à la perle noire. Pour preuve il avait récupéré des blessures causées par le roi sabres-loup.

‘‘Bing’er, tu ne me quitteras plus hein ?’’ Zhou Weiqing leva sa main droite pour tenir celles de Shangguan Bing’er.

‘‘Mmmn.’’ Shangguan Bing’er acquiesça doucement, du rouge teintant ses joues.

Zhou Weiqing eut des difficultés à se relever, se penchant sur elle sans réserve, mettant sa main droite sur son épaule pour se supporter alors qu’il s’approchait…

Alors que son visage s’approchait de celui de Shangguan Bing’er, celle-ci rougit encore plus et dit doucement : ‘‘Mais arrête, tu es encore blessé.’’

Zhou Weiqing prit immédiatement avantage de ses mots et dit : ‘‘Ça veut dire, que dès que mes blessures sont guéries, on peut…’’

Shangguan Bing’er le réprimanda : ‘‘Ne peux-tu pas être plus convenable !’’

Zhou Weiqing sourit et dit : ‘‘Être convenable, ce n’est pas dans mon style ! Après tout, on dit que les filles tombent amoureuses des mauvais garçons. Bing’er, tu sais qu’aujourd’hui c’est ma fête, mon 14e anniversaire. Avant, chez Maître Huyan, quand j’ai dit qu’il me restait encore deux mois avant d’avoir 14 ans, c’était juste comme ça. La vérité c’est qu’aujourd’hui est mon anniversaire. Pourquoi ne pas me donner un baiser pour mon cadeau de fête ?’’

‘‘Quatorze…’’ Entendant son âge, l’expression de Shangguan Bing’er devint étrange alors qu’elle mettait ses mains sur sa bouche elle dit : ‘‘Petit gros, tu as seulement 14 ans, et tu n’as pas fini de grandir. Nous ne devrions pas être trop intime, ou cela affectera ta croissance.’’

Zhou Weiqing fut éberlué, il n’avait jamais imaginé lâcher une pierre sur son propre pied, et l’expression sur son visage devint étrange.

Shangguan Bing’er pensa qu’il était fâché, et lui donna une bise rapide sur la joue. ‘‘Bon anniversaire Petit gros, je suis déjà tienne, alors je vais attendre que tu grandisses.’’

‘‘Je…’’ Zhou Weiqing ne savait pas quoi répondre à ça, ayant des sentiments compliqués dans son cœur, et ne savait plus s’il devait en rire ou en pleurer.

Puisque 4 heures s’étaient déjà écoulées, les deux décidèrent de continuer leur chemin, mais seulement après que Shangguan Bing’er ait vérifié que les blessures de Zhou Weiqing étaient presque guéries avant d’accepter de continuer leur chemin. Bien sûr, ils ne se courraient plus l’un après l’autre mais avançaient main dans la main.


Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top