skip to Main Content
Menu

Chapitre 25.3 Arrivée du Général Zhou


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 4 CHAPITRE 25-3


Normalement, quand son père le frappait, il ne résistait naturellement pas. Après tout, un père frappant son fils était un principe universellement accepté*. Cependant, cette fois, il savait que c’était un malentendu et accepter ce coup serait donc impropre, naturellement il n’était pas aussi idiot.

*Sérieux… :0 depuis quand ?*

‘‘Tu oses encore courir ? Hein ?’’ Même si le coup du Général Zhou était un produit de la rage, la vitesse de son fils le surpris. Dans son cœur, il pensa : se peut-il que ce petit vaurien dise la vérité ?

‘‘Père, tu es un Maître du niveau médian Zong, ne me dit pas que tu ne peux même pas reconnaître un joyau Alexandrite Œil de chat ?!’’ Cria Zhou Weiqing, indigné. Disant cela, il leva sa main droite et fit circuler son énergie céleste, faisant apparaître avec une brume glaciale l’Arc Suprême entre ses mains. Les actions parlent plus que les mots, et il ne voulait pas perdre de temps, la consolidation d’équipement de joyau physique dirait ce qu’il avait à dire à sa place.

Dès que l’Arc Suprême apparut, une imposante aura empli la tente, et la dense fluctuation d’énergie du joyau physique de force attira immédiatement l’attention du général Zhou.

Le Général Zhou regarda ébahi l’Arc Suprême dans les mains de son fils, et son action suivante fut si soudaine et étrange que cela fit en sorte que ni Zhou Weiqing ni Xiao Ru Se ne sachent s’ils devaient en rire ou pleurer. Le distingué Général leva ses deux mains et se frotta les yeux.

‘‘Consolidation d’équipement de joyau physique ?’’

Zhou Weiqing eut peur que son père ne le frappe encore une fois et il rajouta rapidement : ‘‘Oui ! C’est mon premier équipement de consolidation, il s’appelle l’Arc Suprême, il a une portée de plus de 1,5km et un effet explosif d’ajouté. En plus, il a une cavité pour un joyau élémental lui permettant de fusionner des compétences.’’

Le corps du Général Zhou trembla et vacilla un peu, et il fit un pas en arrière, la respiration beaucoup plus lourde qu’avant. ‘‘Weiqing, utilise ta compétence la plus forte et tire une flèche sur moi.’’

Étant un archer, naturellement Zhou Weiqing avait des flèches sur lui, mais pour qu’il tire sur son propre père, il n’osait pas : ‘‘Père… c’est…’’

‘‘Ne perds pas de temps, utilise ta pleine force ou je te frappe !’’ Le Général Zhou sortit de son hébétude et de son choc et son étonnement, les yeux brillant d’excitation et de bonheur non restreint.

Zhou Weiqing était très familier avec le tempérament de son père, et il ferait ce qu’il disait. Ainsi, il ne le contredit pas plus et se tut pour se concentrer. Alors qu’il prenait une flèche et l’encochait sur la corde de son Arc Suprême, ses épaules se crispèrent et il tendit l’arc en croissant de lune. Avec une pensée rapide, le joyau élémental sur son poignet gauche alla rapidement dans la cavité de l’arc. Après tout, le Général Zhou était son père, et même si on lui avait demandé d’utiliser sa compétence la plus puissante, sa roue des attributs alla jusqu’à la partie noire, l’attribut de l’obscurité, au lieu de celle qui faisait le plus de dégâts, le bleu, l’électricité.

Présentement, Zhou Weiqing se tenait à dix mètres de son père, et l’instant où il tendit l’Arc Suprême, le Général Zhou démontra de la surprise sur son visage. Avec son niveau de cultivation, il pouvait clairement sentir la quantité d’Énergie céleste détenue dans l’Arc Suprême.

‘‘Père, faites attention !’’ Disant cela, Zhou Weiqing relâcha la corde.

Le sifflement sévère de la flèche et l’explosion finale résonnèrent presque en même temps, et avant que quiconque ne puisse voir la flèche, l’instant suivant, une flèche noire apparut juste en face du Général Zhou.

La mâchoire de Zhou Weiqing en tomba alors qu’il regardait la scène devant lui. La flèche qui avait été tiré avec son Arc Suprême flottait juste devant son père, et il n’avait ni vu ni senti la compétence utilisée.

*Bang* une autre légère explosion sonna, et la flèche fut désintégrée. Le toucher de l’obscurité s’activa et les douze tentacules noirs d’un demi mètre brillèrent pendant une seconde avant de disparaître elles aussi. On aurait dit qu’une petite pieuvre avait essayé de fouetter le Général avant de disparaître.

Zhou Weiqing connaissait très bien le pouvoir destructif de son Arc Suprême, et pour cette flèche, il avait effectivement utilisé sa pleine puissante. Contre toute attente, son père l’avait arrêté si aisément et ce, sans même relâcher ses bracelets. Il n’avait jamais vraiment vu la vraie force de son père, et seulement maintenant, il réalisait la terreur qu’était un Maître de joyaux céleste de niveau Zong médian.

Xiao Ru Se se tenait sur le côté, et pouvait voir les choses relativement mieux. Faiblement, elle avait réussi à voir la flèche relâchée par Zhou Weiqing se faire arrêter quand le Général avait soufflé de l’air en face de lui.

Zhou Weiqing était pétrifié, mais de l’autre côté, le Général Zhou l’était tout autant. Bien sûr, avec l’énorme différence de niveau de cultivation, comment Zhou Weiqing pouvait-il le blesser ? Toutefois, en sentant le pouvoir de cette flèche, il avait une bonne estimation de la force de son fils.

‘‘Ru Se, part en première, je dois parler seul à ce petit gamin.’’ Dit passivement le Général Zhou.

‘‘Bien, monsieur.’’ Xiao Ru Se acquiesça respectueusement, avant de se retourner et de sortir.

Le visage du Général Zhou semblait calme comme l’eau, et d’un flash, il apparut aux côtés de Zhou Weiqing, le prenant par les épaules. D’un autre flash, ses alentours se troublèrent alors que Zhou Weiqing perdit de vue tout ce qui l’entourait, ne sentant qu’un fort courant d’air autour de lui. Puisqu’il était maintenant aussi un Maître de joyaux céleste, il pouvait naturellement sentir que son père n’utilisait pas ses bracelets, et que cette vitesse folle n’était produite qu’avec son énergie céleste. Une telle vitesse était comme de voler à basse altitude ; c’était là le pouvoir d’un Maître de joyaux céleste à 8 bracelets de niveau Zong médian !

Après 15 min, le Général Zhou s’arrêta, et Zhou Weiqing vit que son père les avait amenés sur le bord d’une falaise.

Le Général Zhou déposa son fils sur le col et posa soudainement ses mains sur ses hanches : ‘‘Wahahaaha !!*&/ ?$*« ! »&$ »!//* »&$!*** ?&$ »*( !! Mon fils n’est plus une merde ! Wahahahaahahahah !’’

Le rire tapageur du Général fit presque si peur à Zhou Weiqing pour qu’il faillît en tomber de la falaise. Dans sa mémoire, il n’avait jamais vu son père au visage noir aussi heureux avant.

Le Général rit fort pendant si longtemps que quelqu’un aurait même pu finir un repas, avant de finalement s’arrêter. Cependant, quand il regarda de nouveau Zhou Weiqing, son visage strict habituel était réapparu.

‘‘Gamin, dis-moi comment tu es devenu un Maître de joyaux céleste. Ne manque aucun détail.’’

Zhou Weiqing fit une tentative :’’Père, mon éveil a été un peu… étrange. Si j’ai fait quelque chose de mal… peux-tu ne pas me frapper ?’’

Le Général Zhou lui donna un *Humph* et dit : ‘‘Parfait, je ne te frapperais pas. Tu es déjà un Maître de joyaux céleste toi-même, au moins, moi, ton Père, je n’aurais pas besoin de m’inquiéter de ton futur ! Pourquoi est-ce que je te frapperais hein ? Tu penses que ça me fait plaisir de te frapper ? Mon cœur a mal à chaque fois ! Humph. Si ce n’était à cause du fait que j’ai peur que toi, petit vaurien, meurt aisément parce que tu n’as pas assez à manger quand je ne serais plus là, tu penses que je passerais autant de temps à battre mon propre fils chaque jour ?’’

Même si le ton de son père était impétueux et froid, en écoutant ses mots, Zhou Weiqing sentir son cœur se réchauffer : Effectivement ! Peu importe combien de fois Père me frappe, il reste mon Père !

Pour les humains, une fois excité, cela leur devient facile de malencontreusement dire la vérité. Zhou Weiqing démontra ce point à cet instant : ‘‘Père, je l’ai fait avec Shangguan Bing’er.’’

‘‘Tu l’as fait, alors tu l’as fait… mais qu’est-ce que ça a avoir avec ton éveil de joyaux ?’’ À ce moment le Généra Zhou était encore très excité, mais avait d’avoir fini sa phrase il réalisa de quoi il parlait, et attrapa Zhou Weiqing par le devant de son armure de cuir, faisant peur au petit tigre blanc qui cacha une fois de plus sa tête à l’intérieur : ‘‘Qu’est-ce que tu viens de dire ? Tu as fait quoi ?’’

Zhou Weiqing lui fit un sourire idiot et dit : ‘‘Héhé…ça…’’ et partant de cette phrase il lui raconta son histoire à partir de son acquisition de la Perle noire, sa fugue et dit tout à son père.

Même si le Général Zhou était un Maître de joyaux célestes de niveau Zong médian, écoutant l’histoire de son fils et les expériences qu’il avait vécues durant les derniers mois fit en sorte que son expression changea plusieurs fois. Ses plus grands changements d’expression furent quand il décrivit son éveil avec Shangguan Bing’er comme sacrifice, et quand il avait pris pour maître Huyan Aobo.

Zhou Weiqing parla presque une heure entière avant de finir de raconter ses expériences des derniers mois, et il passa aussi à son père le manuel de la Technique des Dieux Immortels.

Ouvrant le manuel de la technique des Dieux Immortels, le visage du Général Zhou changea dès qu’il lit quelques lignes. Presque involontairement, sa main se leva comme s’il voulait frapper Zhou Weiqing une fois encore, mais il s’arrêta a mi-chemin.

‘‘Père, tu as promis de ne pas me frapper juste avant.’’ Dit Zhou Weiqing d’une voix pitoyable à son père.

Le Général Zhou lui lança le manuel de la technique des Dieux Immortels, et Zhou Weiqing le rangea.

Le Général Zhou dit d’une voix sérieuse : ‘‘C’est-à-dire… toi, maudit gamin, tu as mangé une étrange Perle noire, a cultivé cette technique des Dieux Immortels complètement débile, fait en sorte que l’aura du mal de cette perle s’active, ce qui a fait en sorte que tu as pris avantage de Shangguan Bing’er comme sacrifice pour éveiller tes bracelets ? Et Bing’er ne t’a pas tué, petit bâtard ?’’

Zhou Weiqing pensa pour lui-même : Père, si vous me traiter de bâtard, ça ne veut pas dire que vous…

‘‘Euh… oui c’est ça.’’

Les sourcils froncés du Général Zhou se relaxèrent un peu et il soupira avant de dire : ‘‘Bing’er est vraiment une fille trop bonne ! Ah… tu ferais mieux de la traiter comme une perle et d’en prendre soin. À partir de maintenant, elle est la belle-fille de notre famille Zhou. Humph. N’es-tu pas un bon acteur, et n’as-tu pas appris un bon nombre de trucs de vaurien ? Je me fous de ce que tu fais, mais tu ferais mieux de la ramener rapidement à la maison. Par contre, tu dois te rappeler de ne jamais la forcer, et elle a intérêt à vouloir venir avec toi !’’

Zhou Weiqing cligna des yeux, surpris, sentant la joie l’envahie et il dit tout excité : ‘‘Père, ça veut dire que vous êtes d’accord pour moi et Shangguan Bing’er ?’’

Le Général Zhou lui fit un autre *Humph* et dit : ‘‘Tu as eu tous les avantages cette fois, maudit gamin. Et pour Huyan Aobo, quand tu auras seize ans, tu ferais mieux de travailler fort et d’apprendre comment créer des rouleaux d’équipements de consolidation. Tu devrais être capable de comprendre l’importance d’un Maître de consolidation d’équipement pour notre Empire des Arcs Divins. Ok, pour l’instant va te préparer. Tu peux aller vers l’ouest pour retourner au camp, et quand tu y arriveras, fais tes bagages. Demain, tu te joindras à Bing’er et feras ton rapport à l’unité des Arcs Divins.’’

Zhou Weiqing fut un peu sidéré, car il n’aurait jamais osé espérer que son père se soit autant laissé-aller après avoir entendu pour lui et Shangguan Bing’er, et s’attendait plus à se faire battre.

Une fois encore il demanda prudemment : ‘‘Père, c’est tout ? Vous ne me demanderez pas de cultiver plus fort ?’’

Une étrange lueur flasha dans les yeux du Général, et il dit avec un ton exaspéré : ‘‘Te dépêcher ? Comment pourrais-je te pousser ? Cette stupide technique des Dieux Immortels, comment peut-elle être poussée ? Maudit gamin, tu ferais mieux de te rappeler, si tu oses mourir avant moi Ton Père, je vais te transformer en fantôme et te briser les jambes. Maintenant dégage !’’

Zhou Weiqing vit que son père était encore sur le point d’exploser, et il s’arrêta de parler et s’enfuit en courant.

Regardant son fils s’en aller, le Général Zhou se remit soudainement à rire haut et fort, murmurant pour lui-même en même temps : ‘‘Humph, qui ose encore dire que mon fils est un bon à rien, haha, c’est un génie parmi les génies ! Bing’er cette jeune fille est extrêmement bien, avec elle restreignant ce maudit gamin, c’est bien plus qu’assez ! Héhé, ce gamin veut que je lui apprenne, mais quoi ?! La compétence de mon 8e bracelet est le toucher de l’obscurité, ce maudit gamin… Wahahaaha !’’


Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top