skip to Main Content
Menu

Chapitre 22.3 Partage de la vie et la mort


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 4 CHAPITRE 22-3


Naturellement, Zhou Weiqing et Shangguan Bing’er n’avaient pas le temps de se préoccuper du sort des Maîtres de joyaux de l’Empire Kalise. Les sabres-loups avaient réussi à leur couper leur retraite et ils étaient maintenant pris au piège dans les branches du grand arbre dans lequel ils avaient grimpé.

Zhou Weiqing banda son arc de l’aube violette pour tester la défense d’un des sabres-loups, mais fut rapidement stoppé par Shangguan Bing’er : ‘‘Non ! Ne leur tire pas dessus. Ces sabres-loups ont la rancune tenace. Si tu blesses ou tues un de leur camarade, nous aurons encore plus de problèmes. Attends un peu, peut-être qu’ils vont abandonner et s’en aller.’’

À ce moment, en dessous de leur arbre, se trouvaient plusieurs sabres-loups qui leur tournaient autour. Zhou Weiqing pouvait finalement voir leurs traits distinctement sous la lumière de la lune.

Le corps des sabres-loups faisait environ un mètre cinquante, et était d’une couleur vert-grise. Leur paire d’yeux fantômes verts était particulièrement proéminente, mais le plus évident, était leur collier de poils verts hérissés sur leur dos. Leurs mouvements étaient extrêmement rapides, et en ce moment, ils sautaient tout autour de l’arbre. Toutefois, ils étaient aussi très organisés, et mis à part les quelques-uns qui étaient partis pourchasser Bai Jiu et les autres Maîtres de l’Empire Kalise, il restait au moins une centaine de sabres-loups en dessous de leur arbre.

Zhou Weiqing eut rapidement une idée, et commença à faire circuler son énergie céleste dans sa jambe droite, puis sentit instantanément un pouvoir explosif s’y concentrer. Sans regarder, il savait que les tatouages noirs étaient de retour sur sa jambe.

Il savait très bien que l’aura de la perle noire avait un effet de contrainte/contrôle sur les bêtes célestes. Malheureusement, il n’avait aucune idée de la manière de contrôler cette aura, et la seule façon à laquelle il pouvait penser en ce moment, était de faire usage des tatouages noirs qui apparaissaient dès qu’il faisait circuler son énergie céleste dans sa jambe droite démoniaque.

Le test de Zhou Weiqing reçu un assez bon succès, car lorsque son énergie céleste circula dans sa jambe droite, une aura invisible s’en dégagea. Et soudainement, les sabres-loups en dessous de lui, qui auparavant bougeaient sans arrêt, se figèrent sur place et commencèrent à reculer peu à peu en gémissants, leurs yeux verts brillant démontrant qu’ils étaient sur leurs gardes.

Zhou Weiqing tout heureux s’exclama : ‘‘Oui ! Ça fonctionne ! Quand ces maudits loups se retireront, nous pourrons nous diriger vers le petit chemin.’’

Juste à cet instant, un soudain hurlement puissant de loup se fit entendre, et dans un flash de lumière verte, toute la forêt sembla s’illuminer.

C’était un extrêmement gros sabre-loup avec un corps de presque trois mètres de long. Le plus étrange était son pelage, qui n’était pas d’un vert-gris comme les sabres-loups ordinaires, mais un vert brillant, comme si tout son corps était fait de jade. Sa paire d’yeux froids brillaient d’une lumière rouge, et il était couvert d’une chatoyante aura verte.

Zhou Weiqing et Shangguan Bing’er échangèrent un regard d’impuissance : ‘‘Ce ne serait pas un roi sabre-loup par hasard ?’’

Le beau visage de Shangguan Bing’er devint pâle : ‘‘C’est vraiment un roi sabre-loup ! Dieux ! C’est une bête de niveau Zun. Sans parler de nous, même des Maîtres avec quatre ou cinq bracelets auraient du mal avec lui !’’

‘‘Wuhu…’’ Un autre hurlement se fit entendre tandis que le roi sabre-loup regardait vers le sommet de l’arbre, une expression anxieuse et incertaine sur son visage. Il pouvait sentir l’aura menaçante provenir de Zhou Weiqing. Cependant, il ne montrait aucune envie de battre en retraite, avançant plutôt de plusieurs pas précautionneusement.

Zhou Weiqing était après tout jeune et sans expérience, et avait donc fait une erreur de jugement. La principale raison pour laquelle il avait osé amener Shangguan Bing’er vers la forêt avec les bêtes célestes était à cause du courage que lui avait donné la soumission des bêtes de niveau Zong lorsqu’il avait stocké ses compétences. Dans sa tête, même les bêtes de niveau Zong avaient peur de l’aura qu’il émettait, alors comment quelque chose aurait-il pu se passer en entrant dans la forêt ?

Hélas, les choses n’étaient pas aussi simples qu’elles le paraissaient. Effectivement, ces bêtes célestes de niveau Zong s’étaient soumises à lui au moment de stocker ses compétences, et n’avaient absolument pas résisté. Il avait en effet bien deviné quand c’était principalement dû à l’aura qu’il émettait, mais ce qu’il n’avait pas pris en considération c’était qu’elles n’étaient pas seulement scellées, mais extrêmement faibles. Dans un tel état de faiblesse, ajouté à leur emprisonnement, l’aura de la perle noire que Zhou Weiqing émettait avait effectivement un pouvoir unique qui les apeurait. Tout cela combiné les effrayait, créant ces scènes si uniques de soumissions envers Zhou Weiqing, lui permettant de réussir dans ses stockages de compétences.

Cependant, le roi sabre-loup devant lui était vraiment différent. Même s’il n’était qu’au niveau Zun, il était définitivement le Maître incontesté de cette section de la forêt. Même si l’aura de Zhou Weiqing était terrifiante, elle ne paraissait pas si puissante que cela. Un sabre-loup ordinaire aurait pris ses jambes à son cou, mais en tant que Roi sabre-loup, sa fierté ne le lui permettait pas. Tout du moins, pas avant que Zhou Weiqing ait prouvé qu’il avait la force équivalente à la peur qu’il causait.

Alors que le Roi sabre-loup hurlait, la centaine de sabre-loups des forêts qui avait commencé à se retirer arrêta de le faire, et ils reprirent tous leur position d’encerclement autour de l’arbre de Zhou Weiqing et de Shangguan Bing’er.

Les femmes étant naturellement timides de nature, Shangguan Bing’er prit inconsciemment la main de Zhou Weiqing : ‘‘Petit gros, que faisons-nous maintenant ?’’

L’expression sur le visage de Zhou Weiqing était très laide maintenant, car c’était en effet lui qui avait proposé cette idée, et avait choisi d’emmener Shangguan Bing’er sur ce changement d’itinéraire. En fait, toute l’idée de l’attaque de cette nuit était la sienne. Il n’y avait pas de remèdes pour les regrets, et il pouvait voir que les sabres-loups étaient sur le point de lancer une attaque.

À ce moment, un souvenir de son père apparut dans son esprit, lorsqu’il lui disait d’un ton strict : ‘‘Les hommes ne doivent pas avoir peur de faire des erreurs. Mais une fois que c’est fait, tu dois savoir faire face à tes erreurs bravement, et en assumer toute la responsabilité.’’

Tournant sa tête pour regarder vers Shangguan Bing’er, il vit son regard effrayé et le désespoir dans ses yeux. Approchant d’elle avec sa main gauche, il l’embrassa gentiment dans ses bras, puis l’embrassa doucement sur son front froid.

‘‘Je suis désolé Bing’er. C’est de ma faute. Peu importe ce qui arrivera, je vais m’assurer que tu sois saine et sauve. Je vais les distraire et attirer leur attention, pendant ce temps-là, cours sur le côté et suis le chemin, tu devrais arriver au chemin principal dans environ 10 li.’’

‘‘Petit gros, tu…’’ La vision de Shangguan Bing’er se brouilla. Était-ce réellement le petit gros Zhou qui avait si peur de la mort ?

Zhou Weiqing sourit faiblement, prit son carquois et plaça ses flèches dans celui de Shangguan Bing’er. Il enleva son arc de l’aube violette et l’accrocha à une branche.

Regardant ses actions douces mais fermes, le regard dans les yeux de Shangguan Bing’er commença à changer graduellement. Elle n’essaya pas de l’arrêter, et le regarda en silence. À cet instant, son cœur s’était décidé : c’était son homme. Peu importe pourquoi ou comment le danger arrivait, une fois présent, cet homme qui était normalement si effrayé de la mort était prêt à sacrifier sa vie pour elle. C’était suffisant, réellement suffisant.

À cet instant, le Roi Sabre-Loup hurla une fois encore, et une lumière verte fut émise de tous les sabres-loups, se joignant ensemble et se condensant. Étant des bêtes célestes d’élément du vent, même si ces ordinaires sabres-loups n’étaient que des bêtes normales de niveau Shi, elles possédaient toutes la compétence lame de vent. Avec plus d’une centaine de sabre-loups utilisant lame de vent en même temps, sans aucun doute, l’énorme arbre sur lequel étaient perchés Shangguan Bing’er et Zhou Weiqing serait bientôt mis en pièce.


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top