skip to Main Content
Menu

Chapitre 20.4 la flèche décisive


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 3 CHAPITRE 20-4


Après ces quelques mois de pratique, l’énergie céleste de Zhou Weiqing avait déjà atteint le 4e niveau normal d’énergie Jing. Cependant, c’était insuffisant pour percer le point YongQuan. Il avait essayé quelques jours plus tôt, mais avant que son énergie céleste ne se soit rendue jusqu’à ses genoux, il ne lui en restait déjà plus. Pour pouvoir essayer de percer le point Yongquan, il avait besoin de se rendre au moins jusqu’au point Zhu San Li en premier, et de l’utiliser pour accélérer la circulation de son énergie vers le point San Ying Jia, avant de l’utiliser lui aussi pour accélérer une fois encore vers le point Yongquan. Bien sûr, tout ce processus avait besoin d’une énorme quantité d’énergie céleste accumulée.

5e régiment, poste de commandement.

‘‘Quoi ? Tu veux démissionner de ton poste de commandant du 3e bataillon ? Vicomte Shangguan, c’est une blague ?’’ Le colonel du 5e régiment se leva de surprise alors qu’il regardait Shangguan Bing’er, qui avait un regard ferme.

Shangguan Bing’er dit solennellement : ‘‘Colonel, je ne suis certainement pas en train de faire des blagues. J’ai réalisé que je n’avais pas les capacités nécessaires pour commander des troupes, et encore moins un plein bataillon de soldats. En termes de commandement, je manque sévèrement de savoir-faire. Je ne veux pas avoir un haut rang simplement parce que je suis un Maître de joyaux céleste. C’est extrêmement injuste pour les hommes et les officiers du 3e bataillon. Diriger une armée demande des compétences réelles, et après avoir réfléchi, je sens que mes capacités sont insuffisantes. Si je continue de diriger le 3e bataillon, j’ai peur qu’il n’arrive quelque chose de pire encore. Pour le bien des soldats et des officiers du 3e bataillon, je vous prie d’accéder à ma requête. Je préférerai rester dans l’armée comme un soldat normal en me joignant aux batailles plutôt que d’être un commandant incompétent.’’

À ce moment, il y avait trois personnes dans le poste de commandement du 3e bataillon. Outre Shangguan Bing’er et le colonel, Gao Shen, qui avait le même rang de vicomte, le Major du 5e régiment Qian Zhantian qui avait aussi le poste de commandant du 1er bataillon. Ils se regardèrent, ahuris, sentant un mal de tête pointer à cause de sa requête.

Gao Shen dit : ‘‘Vicomte Shangguan, vous venez juste de réussir à tuer six Maîtres de joyaux physique ennemis, et d’en capturer deux vivants. J’allais justement rapporter cela au poste de commandement principal de l’armée pour que vous receviez vos mérites militaires, pourquoi vous donnez-vous toute cette peine ? Vous pouvez juste lentement apprendre à diriger des troupes.’’

Shangguan Bing’er secoua la tête vigoureusement, disant une fois encore : ‘‘C’était principalement les mérites du Lieutenant Xiao. Si ce n’était pas grâce à ses ordres, je serais probablement morte des mains de l’ennemi, et en plus les pertes de notre côté auraient été encore plus importantes. Je ne peux pas laisser mon entraînement de commandement se faire au prix du sang des hommes de notre 3e bataillon. Je vous prie d’accéder à ma requête.’’

Qian Zhantian dit : ‘‘Commandant Shangguan, vous devriez savoir que le ré-assignement militaire des rangs de commandant et supérieur n’est pas quelque chose que nous pouvons décider par nous même. Pourquoi ne donnerions-nous pas votre lettre de résignation à la base militaire quand nous irons faire notre rapport, et nous pourrons ainsi laisser nos supérieurs décider.’’

Shangguan Bing’er dit : ‘‘Alors, colonel, je vous prie de donner l’ordre pour que le Lieutenant Xiao soit le commandant temporaire, je ne participerai plus au commandement du 3e bataillon.’’

Gao Shen vit qu’elle était résolue et décidée et dit impuissant : ‘‘Parfait, comme le vicomte Shangguan le veut.’’

‘‘Merci, colonel.’’ Shangguan Bing’er répondit avec un salut militaire, avant de sortir.

Les deux officiers échangèrent un regard impuissant une fois encore, et Qian Zhantian dit d’une voix faible : ‘‘Cette fille, elle a l’air si douce, mais elle a une de ces forces de volonté. Cela reste une décision hâtive du centre de commandement de lui donner le rang de commandant de bataillon si tôt. Après tout, elle n’a pas encore reçu d’entraînement militaire à l’académie.’’

Gao Shen dit : ‘‘C’était la volonté du colonel en chef. En réalité, il voulait juste qu’elle ressente l’atmosphère de la guerre sur les lignes de front, qu’elle se fasse un sentiment personnel avant de retourner à l’entraînement graduellement. Cependant, il n’est vraiment pas approprié qu’elle reste sur les lignes de front. L’embuscade d’aujourd’hui était évidemment planifiée par l’Empire Kalise. Je tremble rien qu’en pensant à ce qu’il se passerait si quelque chose lui était arrivé ici. Comment aurais-je pu faire face au colonel en chef ? Je vais écrire un rapport militaire à l’instant, l’aigle messager pourra passer le message rapidement et revenir, je pense que nous aurons une réponse dans dix jours. Lao Qian, déplace le premier bataillon et stationne-le à côté du 3e bataillon, augmente nos défenses, et assure la protection du vicomte Shangguan.’’

‘‘Je comprends. J’espère sincèrement que le vicomte Shangguan va pouvoir avoir plus de pouvoir. Hélas, c’est une fille, je ne sais pas si c’est bien de placer une telle responsabilité sur ses épaules dans le futur, pour qu’elle prenne la place du Général Zhou…’’

…..

‘‘Petit gros, tu es là ?’’ Zhou Weiqing était en train de cultiver dans sa tente, quand la voix de Shangguan Bing’er se fit entendre de l’extérieur.

‘‘Je suis là.’’ Arrêtant sa cultivation, Zhou Weiqing sauta de son lit, et ouvrit le rabat de la tente. Shangguan Bing’er entra de l’extérieur, et Zhou Weiqing vit immédiatement qu’elle semblait dans un état bizarre, qu’elle semblait se sentir seule, affligée et déprimée. C’était vraiment contraire à son habitude. En plus, c’était la première fois qu’elle l’appelait directement par son nom.

‘‘Bing’er, qu’est-ce qu’il y a ?’’ Zhou Weiqing tira une chaise pour elle.

Shangguan Bing’er le regarda et dit soudainement : ‘‘Je suis vraiment stupide non ? Je ne suis même pas capable de diriger des troupes proprement. Je…’’

La voyant soudainement si agitée, Zhou Weiqing eut un peu peur : ‘‘Bing’er, comment peux-tu dire cela ? Ce qui est arrivé aujourd’hui n’était pas de ta faute. En plus, grâce à toi, nous avons réussi à donner un sérieux coup à l’ennemi.’’

Shangguan Bing’er secoua la tête et dit : ‘‘Je ne suis pas un commandant qualifié, petit gros, tu le sais, non ? En réalité, je n’ai aucune idée de comment diriger une armée, comment déployer des troupes et faire des formations. Avant aujourd’hui, j’ai toujours cru qu’en tant que Maître de joyaux céleste, même si mes capacités de commandement n’étaient pas au top, je pouvais compenser avec ma propre force. Aujourd’hui j’ai finalement compris à quel point cette idée était stupide. Maître de joyaux céleste et commandant d’armée sont deux concepts totalement différents, pas étonnant que le Lieutenant Xiao ait refusé de m’accepter. Il a raison, en comparaison, il est beaucoup plus apte que moi pour le poste de commandant de bataillon. J’ai déjà donné ma lettre de résignation au poste de commandement, et j’attends que l’ordre soit donné avant longtemps.’’

Zhou Weiqing se tapota sa propre épaule, disant : ‘‘Je te prête mon épaule si tu veux ?’’

Shangguan Bing’er se figea pendant un instant, regardant les yeux soucieux de Zhou Weiqing, et après un moment d’hésitation, elle s’avança vers lui, déposant gentiment sa tête sur son épaule. Par contre, elle garda le reste de son corps loin de lui.

L’esprit de Zhou Weiqing était rempli de sentiments tendres et protecteurs, et il souleva son bras pour la tenir. Par contre, il fut immédiatement arrêté dès qu’elle dit : ‘‘Ne bouge pas.’’

Zhou Weiqing arrêta immédiatement ses mains, disant : ‘‘Parfait, je ne bouge pas.’’

Elle se tenait là, sa tête reposant sur son épaule, et elle ferma lentement les yeux, disant d’une petite voix : ‘‘Petit gros, tu sais ? Je suis si fatiguée, mon cœur est toujours fatigué… vraiment fatigué.’’

‘‘Je comprends. Tu n’as que seize ans, et puisque tu es le seul autre Maître de joyaux céleste de l’Empire si l’on escompte le Général Zhou, tout te tombe dessus. Les responsabilités et les attentes que tu dois porter sont si grandes. En plus de devoir continuer à cultiver et augmenter ta force, tu dois aussi t’adapter à l’armée, c’est vraiment trop dur pour toi.’’

‘‘Tu sais petit gros, je n’ai pas peur de travailler dur. Peu importe à quel point c’est difficile, peu importe à quel point je suis fatiguée, je peux continuer et avancer. Mais aujourd’hui, voir autant de mes soldats mourir devant mes yeux… d’un seul coup, plus de 70 vies ont été perdues juste comme cela, et même parmi ceux qui sont gravement blessés, si plus de la moitié d’entre eux peut continuer dans l’armée ce sera déjà très bien… Presque 100 vies ont été ruinées à cause de moi… Avant cela, ils ne m’avaient jamais laissé me joindre à un champ de bataille… Avant aujourd’hui, je n’ai jamais rien fait qui ressemble à ce que devrait faire un vrai commandant de bataillon. Aujourd’hui… c’était la première fois que je tuais un humain… la première fois que je voyais autant de gens mourir devant moi. Je me sens si mal dans mon cœur, tellement inquiète. Je ne pense pas pouvoir continuer plus longtemps en tant que commandant de bataillon. Je ne peux pas garder la responsabilité de voir la vie d’autres soldats perdue à cause de mes ordres inadéquats. Je ne veux vraiment pas les voir mourir en face de moi.’’

Le cœur de Zhou Weiqing se contracta, il n’aurait pas pensé que c’était la première fois que Shangguan Bing’er tuait quelqu’un ou voyait quelqu’un mourir. Pas étonnant que sa réaction soit si intense. En voyant autant de gens mourir pour la protéger, comment son cœur pourrait-il endurer cela ? Sentant le corps de Shangguan Bing’er trembler légèrement, Zhou Weiqing dit solennellement : ‘‘Bing’er laisse-moi porter ton fardeau.’’

Le corps de Shangguan Bing’er se pétrifia. Elle comprenait exactement ce qu’il voulait dire. Avec ses talents, s’il divulguait son identité de Maître de joyaux céleste, sans aucun doute, une grande partie de la pression se rabattrait sur lui. Si dans le cœur de Shangguan Bing’er, ses sentiments envers Zhou Weiqing étaient très confus, et que dans cette masse d’émotions, l’indignation en faisait la plus grande partie, à ce moment, alors qu’il dit ces mots, c’était comme si l’indignation et son mécontentement disparurent. À ce moment, où elle était la plus fragile, quand elle avait le plus besoin de réconfort, les calmes et insistants mots de Zhou Weiqing touchèrent son cœur pour la première fois, la touchant au plus profond de son âme. Avant cela, même si sa flèche lui avait sauvé la vie, elle n’avait pas eu un tel sentiment, mais seulement maintenant elle sentait que cette épaule appartenait à un homme sur lequel elle pouvait compter.

Les bras qui se tenaient sur les côtés de son corps se levèrent lentement, alors qu’elle enlaça Zhou Weiqing gentiment. La distance entre les deux avait finalement disparu alors qu’elle le tenait volontairement dans ses bras pour la première fois.


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top