skip to Main Content
Menu

Chapitre 17.4 Le toucher de l’obscurité


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 3 CHAPITRE 17-4


Zhou Weiqing n’essaya pas d’éviter l’épée, mais s’exclama, le visage rempli d’impuissance : ‘‘Grande Sœur Ru Se, je ne peux pas être blâmé parce que j’ai grandi trop vite !’’ Disant cela, il lança un regard subtil vers la poitrine assez plate de Xiao Se.

‘‘Mais qu’est-ce que tu regardes ?! Si tu continues de regarder, cette vieille mère va t’arracher les yeux ! Si tu ne peux pas produire de preuve qui prouve que ce que tu dis est vrai, je vais t’attraper et te ramener au camp pour que tu sois puni selon les règles militaires.’’ À ce moment, Xiao Se était toute rouge, oubliant presque que Zhou Weiqing était un Maître de joyaux céleste. Même si ses dispositions normales étaient très calmes, après avoir été autant choquée, ajouté au fait que Zhou Weiqing venait juste de l’embrasser, comment pouvait-elle rester calme ?

Zhou Weiqing baissa la tête et, avec ses 2 mains, se mit à déboucler sa ceinture.

‘‘Mais qu’est-ce que tu fais ?’’ L’épée longue de Xiao Se s’avança encore, arrivant juste en face de lui.

Zhou Weiqing avait une expression peinée sur le visage, comme s’il était victime d’une injustice : ‘‘Ne m’as-tu pas demandé de produire une preuve ? Quand nous étions plus jeunes, tu m’amenais sur le bord de la rivière pour qu’on puisse jouer dans l’eau, et tu as déjà vu ma tache de naissance rouge que j’ai sur le ***, laisse-moi te la montrer comme preuve.’’ Disant cela, il n’attendit pas que Xiao Se rejette son plan, et ce petit vaurien se retourna rapidement en descendant son pantalon, révélant son gros *** blanc.

[*** = c’est écris comme ça dans l’histoire originale alors… ]

Effectivement, sur le côté gauche de son ***, se trouvait une marque de naissance rouge.

Xiao Ru Se fut clairement stupéfaite pendant un moment, tandis que son visage devenait complètement rouge. Elle se retourna enfin en disant : ‘‘Dépêche-toi de remettre ton pantalon, tu es si laid !’’

Zhou Weiqing remit son pantalon, et dit avec un sourire : ‘‘Tu me crois maintenant, Grande Sœur Ru Se ?’’

Xiao Se lança un rapide regard en arrière et vit qu’il avait déjà remis son pantalon. Elle remit son épée au fourreau en demandant, surprise : ‘‘Es-tu vraiment Zhou Weiqing ce gamin morveux ? Ce n’est pas possible ! Tes méridiens étaient bloqués non ?’’ Disant cela, elle arrêta soudainement de parler.

‘‘J’étais effectivement une merde jusque-là, mais cela ne veut pas dire que je le resterais pour toujours.’’ Dit nonchalamment Zhou Weiqing. ‘‘Grande sœur Ru Se, lorsque j’étais jeune et qu’il avait été découvert que j’avais les méridiens bloqués, aucun jeune de mon âge ne faisait attention à moi, il n’y avait que toi qui voulais bien m’amener pour jouer. Après que nous nous soyons séparés, 7 ans se sont écoulés ! Durant tout ce temps, j’ai toujours pensé à toi, repensant à ô combien merveilleux ce serait si tu étais ma vraie sœur biologique.’’

Disant cela, les yeux de Zhou Weiqing devinrent rouges d’émotions. Dans ces 14 années de vie, il n’y avait que 2 personnes avec lesquelles il était vraiment proche, l’une était sa mère, et l’autre Xiao Ru Se. On pouvait dire que durant l’enfance de Zhou Weiqing, Xiao Ru Se avait occupé une énorme position dans son cœur.

‘‘Petit morveux, tu es déjà si grand et tu continues de pleurer comme ça ! Tu as vraiment beaucoup trop changé, même ta grande sœur ne t’a pas reconnu. Zhou petit gros, petit gros Zhou, j’aurais dû savoir que c’était toi !’’ Xiao Se étira ses bras, et fit un câlin au grand Zhou Weiqing, comme dans le passé lorsqu’elle le protégeait.

Dans les bras de Xiao Se, Zhou Weiqing pouvait seulement sentir que sa poitrine était très dure, et il ne savait pas si elle l’avait rembourrée. De son corps n’émanait pas la féminité d’une fille, mais seulement une odeur propre et légère qui le faisait se sentir vraiment confortable.

Cependant, après l’avoir étreint pendant quelques secondes, Xiao Se revint à la réalité et poussa Zhou Weiqing : ‘‘Petit morveux, tu savais que c’était moi plus tôt non ? Hmph et tu as quand même osé briser mon arc de l’aube violette, et t’amuser à mes dépens ? Ta peau te démange ?’’

Zhou Weiqing en fut apeuré : ‘‘Grande Sœur, écoute-moi un peu. Je ne t’avais pas encore reconnu à ce moment !’’

‘‘Je ne te crois pas, j’étais tellement fâchée à cause de toi. Laisse-moi me défouler un peu, puis nous parlerons.’’

‘‘Ahhhhhhh ! ! !’’

…Une heure plus tard…

Zhou Weiqing et Xiao Se étaient assis côte à côte, sous un grand arbre, alors que Zhou Weiqing lui racontait les récents événements : lorsqu’il avait avalé la perle noire, comment il s’était enfui pour rejoindre l’armée, et tout le reste en détails. Il regardait Xiao Ru Se comme une de ses amies les plus proches et intimes, et naturellement, il ne lui cacherait rien, lui expliquant même la situation entre Shangguan Bing’er et lui.

‘‘Pas étonnant qu’elle te traite si différemment, je n’aurais jamais pensé à ça. Tu lui as vraiment fait ça… haahahaha…’’ Xiao Se se mit soudainement à rire haut et fort, surprenant Zhou Weiqing et le faisait sursauter.

‘‘Grande sœur, mais pourquoi tu ris ?’’

Xiao Ru Se se tint le ventre comme si elle avait mal d’avoir trop ri, avant de dire : ‘‘Cela compense toute l’hostilité que j’avais envers elle. Shangguan Bing’er a volé ma position de commandant de bataillon alors qu’elle ne connaît rien à propos de diriger ou de commander une armée. Je n’aurais jamais cru quelle aurait été abusée par un morveux comme toi. Enfin bon, les eaux riches devraient rester dans leurs propres terres, et après tout, elle est aussi un Maître de joyaux céleste. Qui aurait cru qu’elle deviendrait l’offrande sacrificielle pour ton éveil des joyaux célestes, petit morveux, je n’aurais jamais cru que ta chance soit si bonne.’’

Zhou Weiqing dit avec une expression abattue : ‘‘Grande sœur, je me suis déjà inscrit dans l’armée, pourrais-tu ne pas m’appeler morveux s’il te plaît ?’’

Xiao Se lui répondit avec un *Humph* avant de continuer : ‘‘Peu importe à quel point tu as grandi, à mes yeux tu restes le petit morveux. Mais quels sont tes plans futurs ? Tu n’as rien dit à oncle Zhou à propos du fait que tu sois finalement devenu un Maître de joyaux céleste non ? Il en a rêvé pendant si longtemps.’’

Zhou Weiqing secoua la tête et dit : ‘‘Je ne veux pas retourner. Quand je n’étais rien, j’étais tellement torturé par ce père si strict, s’il sait que je suis devenu un Maître de joyaux céleste, comment est-ce que je pourrais avoir une bonne vie ?’’

Xiao Ruse dit avec un léger sourire : ‘‘Jeune vaurien, je pense plutôt que tu ne veux pas quitter Shangguan Bing’er.’’

Zhou Weiqing n’essaya pas de se cacher et acquiesça : ‘‘Oui, je ne veux pas la perdre. Même s’il y a eu un malentendu ce jour-là, je suis celui qui l’a blessée ! Si cela avait été Princesse Difuya à la place, elle m’aurait probablement tué à ce moment-là. Pourtant, en plus de ne pas me tuer, elle m’a appris à cultiver. Grande sœur, je l’aime vraiment.’’

Xiao Ruse regarda Zhou Weiqing et, sans savoir pourquoi, elle se sentit soudainement amère et aigrie dans son cœur. Après un inconfortable silence, elle dit faiblement : ‘‘Si tu l’aimes, alors va et poursuis-la. Avec les habilités de notre petit Wei, as-tu vraiment peur de ne pas être capable de la poursuivre ? Même si Shangguan Bing’er n’est pas un bon commandant militaire, elle reste une très bonne personne. Dans le futur, ta grande sœur ne s’opposera pas à elle.’’

‘‘Grande sœur, ça va ?’’ Zhou Weiqing la regarda, dubitatif.

Le cœur de Xiao Ru Se était en plein émoi. Oui ! Mais que m’arrive-t-il ? Je suis plus vieille que Zhou Weiqing de 7 ans !

‘‘Pourquoi je n’irais pas bien ? Allons-y, il est temps qu’on y retourne. Autrement, ta belle commandant de bataillon va s’inquiéter pour toi.’’ Xiao Ru Se utilisa cette chance pour se lever et se préparer à partir, afin de cacher ses joues rouges.

Zhou Weiqing se leva rapidement, prenant Xiao Ru Se par la main et dit avec un sourire : ‘‘Grande sœur, si j’avais su plus tôt que Xiao Se était Xiao Ruse, alors j’aurais souhaité que tu sois la personne qui soit venue pendant mon éveil de joyaux.’’

‘‘Bah ! Tu oses même taquiner ta grande sœur, tu crois que je ne vais pas te frapper ? !’’ Xiao Ruse leva sa main et frappa Zhou Weiqing sur la tête, geste qu’il évita avec un plus grand sourie. Alors qu’il courait vers le camp militaire, il dit : ‘‘Est-ce que grande sœur sait ? Quand j’étais plus jeune, lorsque mon père m’a annoncé que ma fiancée serait la princesse Difuya, je lui avais dit que je ne voulais pas d’elle, mais que je voulais grande sœur Ruse à la place.’’

Disant ces mots, Zhou Weiqing se dépêcha de courir, laissant Xiao Se seule, qui se tint debout pendant un long moment avant de se mettre à le suivre. Cette fois elle ressentait vraiment qu’elle était troublée dans son cœur.

Initialement, après avoir quitté Zhou Weiqing, elle avait suivi un entraînement pour essayer de compléter le vœu de son père. Par contre, elle avait échoué à l’âge de 16 ans, et n’avait pas réussi à éveiller ses bracelets joyaux. Depuis lors, elle s’habillait en homme pour pouvoir entrer à l’école militaire et étudier. Elle s’était aussi beaucoup entraînée au tir à l’arc, et deux ans plus tôt avait enfin réussi quelque chose, elle s’était jointe à l’armée avec honneur et beaucoup de travail. On pouvait même dire qu’il n’y avait que 2 hommes dans sa vie avec lesquels elle était intime, le premier étant naturellement son père, et le deuxième Zhou Weiqing.


Cet article comporte 4 commentaires
    1. Hum… je risque de spoiler… Donc tout ce que je peux dire, c’est que l’auteur n’est pas vraiment un habitué des harems. Après, même là où en est la version anglaise, j’aurais du mal à te répondre, même si je pourrais te donner quelques informations supplémentaires, mais là on partirait dans du spoil pur et dur, donc chuuut ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top