skip to Main Content
Menu

Chapitre 16.4 Tournoi des nouvelles recrues


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 3 CHAPITRE 16-4


Zhou Weiqing regarda avec attention Xiao Se, puis secoua la tête sans hésitation et dit : ‘‘Non merci, je n’oserai pas.’’

Les sourcils de Xiao Se se froncèrent : ‘‘As-tu peur ?’’

Zhou Weiqing demanda en retour : ‘‘Pourquoi devrais-je me mesurer à toi ? Quel avantage est-ce que cela m’apporterait ?’’

Xiao Se répondit froidement : ‘‘Si tu peux me battre, que dis-tu de ma position de Lieutenant ?’’

Les yeux de Zhou Weiqing tournèrent dans leur orbite et il dit : ‘‘Et si je perds ?’’

Xiao Se dit amèrement : ‘‘Alors tu disparais de notre camp militaire, ou tout du moins de notre 3e bataillon.’’ Sachant qu’elle ne pouvait pas battre Shangguan Bing’er en force individuelle puisqu’elle était un Maître de joyaux célestes, Xiao Se croyait cependant qu’elle était beaucoup plus apte que Shangguan Bing’er en termes de commandement militaire. Par contre, ce Petit gros Zhou était soudainement apparu et avait complètement dérangé son plan pour renverser Shangguan Bing’er. Cela voulait aussi dire qu’il lui serait encore plus difficile de prendre la position de commandant de bataillon, et en plus, le point le plus important était pour Xiao Se de prouver qu’elle surpassait Shangguan Bing’er.

‘‘Nope, qu’y a-t-il de bien à être un Lieutenant ? Comment cela pourrait-il être comparé à suivre notre belle commandante de bataillon ? C’est beaucoup mieux.’’ Zhou Weiqing secoua encore une fois la tête, une expression sérieuse sur le visage. Bien sûr dans son cœur, il riait déjà en pensant : Xiao Se, Xiao Ruse, héhéhé.

‘‘Quel âge as-tu ? Ne penses-tu qu’à avoir des relations amoureuses ? Qu’est-ce que tu veux alors ?’’ La colère passa dans les yeux de Xiao Se.

Zhou Weiqing haussa les épaules et dit : ‘‘Que dis-tu de cela, si je perds, comme tu le veux, je quitterais le commandant de bataillon, et m’en irais du 3e bataillon. Par contre, si tu perds, tu dois accepter une condition de ma part. Par contre, je ne sais pas encore ce que je vais te demander.’’

Les sourcils de Xiao Se se froncèrent alors qu’elle regardait intensément Zhou Weiqing. Cependant, ce Petit gros Zhou avait le visage d’une personne avec un cœur bon et pur, surtout avec son apparence simple et honnête. Et essayer de voir quoi que ce soit en le regardant était beaucoup trop difficile.

‘‘Ça ne peut qu’être que quelque chose que je suis capable de faire, cela ne peut pas impliquer ma famille, ou aller contre ma conscience.’’ Après un temps de réflexion, Xiao Se accepta d’une voix solennelle. Elle voulait vraiment que ce Petit gros Zhou quitte Shangguan Bing’er, autrement, avec une recrue qui avait un tel potentiel à son côté dans l’armée, comment pourrait-elle rivaliser ?

En plus, elle s’était entraînée dure pendant toutes ces années au tir à l’arc, et même si Petit gros Zhou avait démontré un impressionnant contrôle plus tôt, elle avait quand même suffisamment confiance en ses capacités de le battre.

‘‘D’accord.’’ Zhou Weiqing accepta, tout heureux.

‘‘Viens avec moi.’’ Xiao Se se retourna et s’en alla vers la Forêt étoilée proche de la ville.

Zhou Weiqing regarda rapidement en direction de Shangguan Bing’er qui regardait le restant du tournoi. Voyant qu’elle ne lui prêtait pas attention, il s’en alla rapidement en silence.

Xiao Se marcha jusqu’à la lisière de la forêt avant de s’arrêter et d’attendre Zhou Weiqing.

Il arriva à côté d’elle et demanda : ‘‘Comment veux-tu te battre ?’’

Xiao Se dit d’un ton sérieux : ‘‘1v1, toi contre moi. La forêt est l’endroit qui démontre le plus l’habilité d’un archer. Nous entrerons dans la forêt en même temps, nous irons à 300 yards de distance, et quand je dirais go, nous nous attaquerons simultanément. Le premier qui touche l’autre gagne. Ça te va ?’’

Zhou Weiqing dit prudemment : ‘‘Lieutenant, vous n’essayeriez pas de me toucher avec une vraie flèche ?’’

Xiao Se répondit, fâchée : ‘‘N’importe quoi, tu es un soldat de l’Empire, pourquoi je voudrais te tuer ? Même si moi, ton père, je ne t’aime pas, tu ne vaux pas la peine que je te tue. Nous utiliserons les flèches d’entraînement.’’ Disant cela, elle prit un carquois de flèches, le lança à Zhou Weiqing, et en prit un autre pour elle-même. Chaque carquois contenait 50 flèches.

Zhou Weiqing s’étira et dit : ‘‘Je vous en prie, allez-y en premier Lieutenant Xiao.’’

Xiao Se émit un froid *Humph* et entra rapidement dans la forêt étoilée. Zhou Weiqing pouvait clairement voir un arc de l’aube violette sur son dos. Avec l’influence de sa famille dans la cité des Arcs Divins, c’était beaucoup trop facile d’avoir un autre arc de l’aube violette.

Voyant Xiao Se entrer dans la forêt, Zhou Weiqing suivit le pas et entra à son tour. Dans son cœur il se disait : Sœur Ruse, laisse-moi voir tes talents depuis la dernière fois qu’on s’est vu, il y a 7 ans.

Rapidement, les deux entrèrent finalement dans les profondeurs de la forêt et après un court instant, la voix de Xiao Se résonna plus loin : ‘‘Petit gros Zhou, es-tu prêt ?’’

‘‘Oui, allons-y.’’ Zhou Weiqing cria pour lui confirmer. Disant cela, il bougea rapidement de sa précédente position, sautant dans un arbre.

‘‘Go !’’ Cria froidement Xiao Se.

Juste alors qu’ils allaient commencer à se battre dans la forêt, de l’autre côté, Shangguan Bing’er venait de découvrir l’absence de Zhou Weiqing.

Un des Lieutenants dit à voix basse : ‘‘Commandant, je l’ai vu lui et le Lieutenant Xiao s’en aller ensemble un peu plus tôt, vu qu’ils sont tous les deux dans votre bataillon, il ne devrait pas y avoir de problème non ?’’

L’expression de Shangguan Bing’er changea légèrement, mais revint rapidement à la normale alors qu’elle dit passivement : ‘‘Parfait, aucun problème, cela lui fera du bien de recevoir une leçon.’’

Le lieutenant grimaça et ne dit rien d’autre. Hélas, comment aurait-il pu savoir que le ‘‘il’’ en question qu’elle venait de mentionner ne désignait non pas Zhou Weiqing mais bien Xiao Se.

Dans la forêt étoilée, Zhou Weiqing attendait patiemment dans un grand arbre plein de feuilles, avec l’arc de l’aube violette en main. Il était tel un guépard à l’affût, et dans son corps, l’énergie céleste tournait silencieusement, ses bracelets joyaux apparaissant autour de ses poignets. La roue de 6 couleurs était présente devant ses yeux, augmentant significativement ses sens, lui permettant ainsi de percevoir chaque léger son et mouvement des alentours.

‘‘Petit gros Zhou, as-tu peur ?’’ À ce moment, la voix de Xiao Se se fit entendre, beaucoup plus proche qu’auparavant. Le son semblait se perdre et c’était évident qu’elle bougeait rapidement.

Zhou Weiqing n’était naturellement pas assez stupide pour répondre, alors il continua sa silencieuse attente dans l’arbre. La roue des attributs devant ses yeux tourna vers le noir représentant l’obscurité, et immédiatement une aura noir et sombre se propagea dans tout son corps. 12 ombres noires bougèrent silencieusement hors de son corps, s’en allant de l’arbre et se propageant dans les ombres. Si quelqu’un regardait avec attention, il aurait pu découvrir que ces ombres noires ressemblaient à des vignes aussi épaisses qu’un bras humain, mais sans posséder de substance, alors qu’elles bougeaient sans rien déranger.

C’était la première capacité stockée dans l’Alexandrite Œil de chat de Zhou Weiqing. Elle venait d’une des bêtes d’obscurité de niveau Zong, et la compétence s’appelait : ‘‘Le toucher de l’obscurité.’’

Dans le Palais des compétences, tous les essais de Zhou Weiqing avaient naturellement réussi. Par contre, c’était complètement contraire à ce qu’il s’était passé durant sa consolidation d’équipement qui avait dépendu de ses éléments de l’obscurité et du mal qui s’étaient superposés pour réussir du premier coup. Quand Zhou Weiqing était entré pour la première fois dans le Palais des compétences et qu’il avait vu les bêtes scellées de niveau Zong, il avait été complètement effrayé. La plupart d’entre elles étaient vraiment énormes et émettaient une aura terrifiante.

Quand Zhou Weiqing avait finalement essayé de stocker une compétence sur une de ces bêtes Zong, un autre phénomène étrange s’était produit. La raison pour laquelle le stockage échouait en général, c’était simplement parce que, même si la bête céleste était à son plus faible niveau et qu’elle était scellée, elle résistait inconsciemment de tout son être. Cela affectait le joyau élémental du Maître de joyaux qui essayait d’absorber la compétence. Par contre, quand Zhou Weiqing avait essayé de stocker une compétence, en accord avec le processus normal, l’énergie interne de la bête de niveau Zong aurait normalement dû lui résister et l’envoyer valser des mètres plus loin. Cependant, la réalité avait été tout autre, car les bêtes n’avaient actuellement donné aucun signe de résistance à l’encontre de Zhou Weiqing et avaient au contraire coordonné leur énergie avec lui pour lui permettre de stocker plus facilement leurs compétences. Alors qu’il avait continué de faire cela avec plusieurs bêtes de niveau Zong, Zhou Weiqing avait même senti que ces bêtes semblaient trembler, comme si elles avaient peur de lui.


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top