skip to Main Content
Menu

Chapitre 16.3 Tournoi des nouvelles recrues


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 3 CHAPITRE 16-3


C’était effectivement le cas, car après tout, les flèches pour ce genre de tournoi étaient étêtées, et leur quantité n’était pas élevée. Ainsi, chaque recrue n’avait eu que 25 flèches pour ce tournoi, et maintenant le carquois de Zhou Weiqing était vide. Il était aussi perdu et ne pouvait que charger en arrière pour essayer de récupérer des flèches avant de pouvoir continuer.

Par contre, il n’était pas un dieu, et après avoir récupéré 2 flèches et les avoir utilisés pour ‘‘tuer’’ deux autres ennemis, l’équipe opposé avait déjà réduit la distance entre eux à 150 yards, et une telle distance permettait à leur arc long de tirer des flèches rapidement et avec beaucoup de puissance. Même s’il était flexible et agile, la situation qui le restreignait dans son usage d’énergie céleste l’empêchait de faire beaucoup, et il ne put que regarder les plus de 40 flèches se diriger rapidement vers lui.

Zhou Weiqing réalisa qu’il ne pouvait plus éviter cette salve et se mit rapidement en boule, ses deux mains couvrant son torse, essayant de réduire au maximum la surface exposée de son corps tout en penchant la tête, se couvrant le plus possible avec son chapeau.

*Ping, Ping* ce son résonna constamment au-dessus de la tête de Zhou Weiqing et son chapeau fut couvert de couleur par au moins 7-8 flèches.

Voyant qu’ils avaient finalement réussi à toucher leur cible, les recrues restantes se mirent à célébrer joyeusement.

‘‘Vous vous réjouissez ? Réjouissez votre tête, oui ! Si ce n’était à cause du fait qu’il n’ait plus eu de flèches, il vous aurait tous tué lentement.’’ Le Lieutenant dirigeant l’équipe les réprimanda sans humour. Même si à la fin, le 1er et 2e bataillon avait gagné contre le 3e et 4e bataillon, ils n’avaient pas vraiment réussi à gagner contre cette excellente recrue. Il n’y avait aucune moyen de rivaliser. Zhou Weiqing avait touché 25 ennemis à lui seul, alors comment les autres recrues pouvait-elle se comparer à lui dans ce tournoi des nouvelles recrues ?

Avant que le Lieutenant ait fini de parler, un soudain *Ping* se fit entendre et une flèche toucha son torse. La flèche avait été tiré à une vitesse phénoménale, et avec un *ouf*, le Lieutenant tomba en arrière avec un regard éberlué, le souffle coupé et une forte douleur en plus de sa respiration bloquée lui fit presque perdre connaissance.

‘‘Mais que se passe-t-il ?’’ Alors que les recrues du 1er et 2e bataillon regardaient autour d’eux surpris, plusieurs autres *Ping* se firent entendre et plusieurs d’entre eux tombèrent. Seulement alors, ils se remirent de leur surprise et lorsqu’ils tournèrent la tête pour regarder, ils virent petit gros Zhou de l’autre côté, son chapeau coloré, tirant des flèches rapidement et silencieusement.

Immédiatement, les recrues des premiers et deuxièmes bataillons devinrent enragées. Tu es peut-être vraiment fort, mais tu dois quand même respecter les règles du tournoi non ? Après avoir été touché par nous, comment peux-tu continuer de tirer ? Ça fait vraiment mal de se faire tirer dessus après tout !

Avant qu’il ne puisse charger en avant, Shangguan Bing’er cria, énervée : ‘‘Stop ! Petit gros Zhou, mais que fais-tu ?’’

Xiao Se dit en jubilant : ‘‘Commandant de bataillon, vous ne devriez pas le blâmer, je pense qu’il n’est pas convaincu de sa défaite. Par contre, un pays a ses règles, les familles ont leurs règlements, et c’est une violation de la discipline militaire. Les soldats qui n’écoutent pas les ordres ne devraient pas être promus si aisément !’’

Zhou Weiqing entendit Shangguan Bing’er lui crier dessus, et s’arrêta de tirer avant de remettre l’arc de l’aube violette sur son épaule, enlevant son chapeau d’archer pour le nettoyer un peu avant de courir vers elle.

Shangguan Bing’er lui lança un regard menaçant et dit : ‘‘Petit gros Zhou, mais que faisais-tu ? La bataille est déjà finie, pourquoi as-tu continué de tirer ?’’

Zhou Weiqing cligna des yeux : ‘‘La bataille est finie ? Non ! Je suis toujours vivant, pourquoi est-ce que je ne pourrais pas attaquer ?’’

Le Lieutenant Li du premier bataillon fronça les sourcils et dit : ‘‘Petit gros Zhou, essayer d’être meilleur que les autres est bien. Par contre, nous sommes dans l’armée, et tout doit se faire selon les règles. Tu as été touché par au moins 7 flèches et ton chapeau d’archer était tout peinturluré. Si c’était sur un vrai champ de bataille, tu serais déjà mort. À ce moment-là, le bon choix aurait été de t’enfuir immédiatement, au lieu de retourner pour prendre des flèches. Comme le Lieutenant Xiao vient de le dire juste avant, tu as violé les règles disciplinaires militaires. Même si ta performance était épatante, j’ai bien peur que tu ne puisses pas être promu comme officier. Voudrais-tu quand même te joindre à notre premier bataillon ?’’

Shangguan Bing’er venait tout juste d’être promue comme Commandant de bataillon et son prestige était insuffisant. Le premier bataillon était le plus fort parmi les 4 bataillons d’archers dans le régiment, et ce Lieutenant vétéran n’avait pas peur de recruter ses hommes devant elle.

Zhou Weiqing secoua la tête immédiatement, se retournant vers Shangguan Bing’er avec un visage obstiné : ‘‘Non, commandant, je n’ai pas perdu.’’ Disant ces mots, il riait fort intérieurement, pensant pour lui-même : ces gens se coordonnent très bien avec mon script.

Shangguan Bing’er fronça les sourcils : ‘‘Petit gros Zhou, ne cause pas plus de problèmes. Tu peux t’en aller.’’

Zhou Weiqing dit avec un visage qui semblait avoir souffert d’une énorme injustice : ‘‘Mais je n’ai vraiment pas perdu ! Regardez !’’ Il enleva son chapeau et le donna à Shangguan Bing’er.

Elle prit le chapeau et fut choquée. Il était manifestement beaucoup plus lourd qu’un chapeau normal, et le pinçant entre ses doigts, elle comprit immédiatement. Regardant une fois encore Zhou Weiqing qui affichait cette expression d’injustice sur son visage, elle faillit exploser de rire. Ce vaurien avait vraiment peur de la mort… Ces derniers jours, elle avait pensé qu’il était devenu quelqu’un de correct, mais il semblerait que ce n’était pas facile pour un léopard de changer la couleur de son pelage.

Xiao Se regarda l’étrange expression sur le visage de Shangguan Bing’er et concentra son regard sur le chapeau : ‘‘Humm, ce chapeau semble assez grand.’’

Shangguan Bing’er lui passa le chapeau, et à ce moment-là, l’expression de Xiao Se changea, regardant Zhou Weiqing avec une expression solennelle et sombre, le faisant se sentir très mal à l’aise.

Le chapeau d’archer changea de mains et après un moment, l’expression de tous les Lieutenants devint assez étrange. Le Lieutenant Li du premier bataillon soupira et dit : ‘‘Talentueux… merde, tu es vraiment talentueux. Tu as aussi pensé à une telle chose… ce petit chapeau est fait en titane non ? Autrement, il ne serait pas aussi léger avec une telle masse. Pas étonnant que tu aies dit que tu n’étais pas mort, même une flèche normale ne serait pas capable de le percer ! Commandant Shangguan Bing’er, notre premier bataillon a perdu ce tournoi des nouvelles recrues. Petit frère Petit gros Zhou, ce grand frère a une très bonne impression de toi.’’

Évidemment, un tel chapeau d’archer en titane était impossible à produire en grande quantité et ne pouvait être distribué dans l’armée, car après tout sa création coûtait beaucoup trop chère. Par contre, qui pouvait trouver quelque chose d’autre à redire à propos de ce tournoi des nouvelles recrues. Est-ce que Zhou Weiqing avait violé une seule règle ? Il avait dépensé son propre argent pour son propre équipement, comment cela pouvait-il être considéré une violation ? En plus, ses impressionnants talents d’archer lui avait donné l’approbation de tous les Lieutenants.

Shangguan Bing’er regarda Zhou Weiqing, puis Xiao Se qui était maintenant silencieux, et les coins de sa bouche se relevèrent légèrement : ‘‘Allons-y alors, il est temps d’aller voir la situation du côté de l’infanterie légère et lourde.’’

Zhou Weiqing continua dans son rôle d’aide personnel et se déplaça pour se tenir juste derrière Shangguan Bing’er. Alors qu’il passait à côté d’elle, il dit d’une voix très faible et gentille qu’eux seuls purent entendre : ‘‘Bing’er’’.

Les épaules de Shangguan Bing’er tremblèrent légèrement, mais elle se devait de lui accorder sa récompense du pari. En plus, elle ne pouvait pas agir devant tant d’autres personnes. Alors avant que Zhou Weiqing ne dise quoi que ce soit pour l’embarrasser, elle accéléra le pas et conduisit les autres Lieutenants vers les autres aires du tournoi.

Zhou Weiqing était sur le point de les suivre, mais soudainement, un de ses bras fut fermement agrippé par quelqu’un. Quand il tourna sa tête pour regarder, il réalisa que c’était Xiao Se.

L’expression de Xiao Se était laide, et il dit d’une voix sourde : ‘‘Petit gros Zhou, as-tu le courage de te mesurer à moi ?’’


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top