skip to Main Content
Menu

Chapitre 16.2 Tournoi des nouvelles recrues


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 3 CHAPITRE 16-2


‘‘Pourquoi y a-t-il un déserteur ?’’ Demanda un des Lieutenants, surpris.

Shangguan Bing’er et Xiao Se avaient instantanément reconnu Zhou Weiqing, et Xiao Se sourit, en disant : ‘‘Aye, n’est-ce pas l’Aide Personnel du Commandant de Bataillon, Petit Gros Zhou ? Que lui arrive-t-il ? Comment…’’

Avant que Xiao Se finisse de parler, l’expression de tous les Lieutenants changea. Car au moment où Zhou Weiqing s’était mis à courir, juste derrière lui, au moins 30 ou 40 flèches venaient d’être décochées dans sa direction, le prenant clairement pour cible.

Zhou Weiqing semblait avoir des yeux derrière la tête, et après avoir piqué un sprint sur 7-8m, il se propulsa et exécuta un rapide roulé boulé avec son corps sur le côté. Ses mouvements étaient rapides et coordonnés, semblant avoir été pratiqué des milliers de fois. Les 30-40 flèches qui le prenaient pour cibles avaient pour la plupart touché l’endroit ou il se tenait plus tôt, et en courant, il avait évité la plupart d’entre elles. Ajouté à cela, son roulé boulé lui avait permis d’entendre un *Duo* *Duo* alors que les flèches frappaient le sol derrière lui, les unes après les autres, sans qu’une seule le touche.

Xiao Se dit surpris : ‘‘Mais qu’a-t-il fait pour amener la colère des dieux et le ressentiment des hommes ? Pourquoi est-il la cible de la salve ennemie ?’’

Les archers du premier et deuxième bataillon qui prenaient Zhou Weiqing pour cible plus tôt étaient les meilleures recrues de ces 2 bataillons. Cette salve avait donné l’opportunité aux 70 recrues restantes des 3e et 4e bataillons d’avoir un peu d’espace pour souffler, car c’était la première salve où leurs pertes étaient moins importantes que celles de leurs adversaires.

Zhou Weiqing avait roulé 3-4m plus loin, et son corps bondit rapidement du sol. On pouvait le voir frapper le sol avec seulement le bout de son pied tandis qu’il sautait d’un mouvement leste à un bon mètre de haut. Et avec un son de *Whizz*, une autre flèche était décochée de l’arc de l’aube violette.

À cause de sa course et de ses mouvements rapides pour tout éviter, il avait attiré l’attention de tous les officiers militaires observant la bataille. À ce moment, ils voulaient tous voir son degré de précision. Après tout, cette sorte de saut-tir instantané était extrêmement difficile à réussir, spécialement puisque le temps qu’il avait eu pour viser était très court. La raison pour laquelle il avait sauté était en fait pour éviter tous les soldats alliés qui se trouvaient entre lui et ses ennemis.

*Whizz*. C’était comme si, à chaque fois que Zhou Weiqing bougeait son Arc de l’Aube Violette, un soldat du côté opposé tombait. Les Lieutenants se regardaient avec des yeux vides. Plusieurs d’entre eux étaient des archers expérimentés, et après une auto-inspection, ils réalisèrent que s’ils étaient à la place de Zhou Weiqing, ils n’auraient probablement pas fait mieux.

Le Lieutenant en charge de diriger le premier et second bataillon était très expérimenté et voyant les compétences de Zhou Weiqing, il changea immédiatement de cible une fois encore, ordonnant la prochaine salve à être tirée directement contre les soldats restant du 3e et 4e bataillon. L’idée était simple, puisque la précision de Zhou Weiqing était excellente, il n’avait qu’à ‘‘tuer’’ les autres en premier, le laissant pour qu’à la fin ils puissent tous le prendre pour cible.

Immédiatement, la malchance s’abattit sur les troupes restantes du 3e et 4e bataillon. Comme s’ils avaient été stimulés par les habilités de Zhou Weiqing, les archers du 1er et 2e bataillon devinrent encore plus précis. Originalement, le 3e et 4e bataillon avaient environ 70 soldats encore debout, mais après cette salve, 40 d’entre eux étaient tombés. De l’autre côté, il en restait encore 80 debout. C’était un énorme contraste entre les deux côtés.

Zhou Weiqing vit que l’autre côté ne le visait plus, et utilisa rapidement au mieux son temps pour tirer. Par contre, comme l’avait jugé plus tôt le Lieutenant en charge du premier et second bataillon, peu importe sa précision, il n’était qu’une personne seule. Lorsque arriva le moment où le 3e et 4e bataillon au côté de Zhou Weiqing fut annihilé, le côté opposé avait encore une cinquantaine de personnes restantes.

‘‘Dieu de me***!’’ Voyant la pluie de flèche bloquant le ciel dans sa direction, Zhou Weiqing tourna la tête pour se remettre à courir encore une fois, une vague de pessimisme s’abattant sur lui ! La qualité et la disparité des recrues des deux côtés étaient trop énormes. Il avait tué 16 ou 17 ennemis juste à lui seul, mais il en restait encore 50 de vivants. Comment cela pouvait-il être possible ?

Le Lieutenant du 1er bataillon cria haut et fort : ‘‘Poursuivez-le et tuez-le ! Celui qui le tuera, votre Père, moi, je vous donnerais le titre de la meilleure recrue parmi les archers d’aujourd’hui !’’

À ce moment Zhou Weiqing n’avait plus de recrues pour le couvrir, et la situation était beaucoup plus dangereuse qu’auparavant. La quantité massive de flèches qui tombaient du ciel couvrait une telle surface sur le champ de bataille que cela ressemblait à un barrage d’artillerie, et était encore plus difficile à éviter que précédemment.

Cet événement montra actuellement le physique supérieur de Zhou Weiqing après l’éveil de ses joyaux ; même sans utiliser ses bracelets, sa vitesse et sa force surpassaient de loin ces soldats normaux. Alors qu’il courrait, il continuait de tourner et changer incessamment de direction, essayant le plus possible de ne pas courir de façon prévisible pour que le côté opposé ne soit pas capable de l’attraper. Par contre, pour que pour que les soldats du 1er et 2e bataillon l’attrapent, ils ne devaient pas seulement le poursuivre, mais aussi s’arrêter pour pouvoir tirer. Après que Zhou Weiqing ait réussit à éviter et courir avec beaucoup de difficulté face à 2 salves de flèches, la distance entre les deux côtés était d’environ 300 yards. Cette distance était déjà supérieure à la précision de ces remarquables recrues, et elles ne pouvaient que se contenter de tirer dans les airs en essayant de couvrir une surface assez grande pour essayer de toucher Zhou Weiqing.

Saisissant cette chance pour reprendre son souffle, Zhou Weiqing réussi à se retourner tout en courant pour tirer une flèche, et il réussit rapidement à ‘‘tuer’’ 7-8 adversaires.

‘‘Est-ce qu’il fait un raid éclair ? Cette recrue est vraiment trop forte. Lieutenant Xiao, vous avez mentionné plus tôt que c’était l’aide personnel du commandant du bataillon ? Ce garçon est vraiment bon !’’ Un des lieutenants se tenant aux côtés de Shangguan Bing’er ne put s’empêcher de s’exclamer.

Ce qu’il mentionnait était en fait une sorte d’attaque éclair que les archers utilisaient très efficacement. Mais en général, c’était utilisé pour s’occuper des unités de mêlées, en utilisant la distance de tir d’une flèche pour empêcher les ennemis d’approcher. Alors qu’ici, Zhou Weiqing utilisait sa force supérieure et la puissance de son arc de l’aube violette pour faire cela. Et le voyant utiliser ces disparités entre ses prouesses et la portée de son tir avec les autres archers, cela rendait ces vétérans impressionnés et appréciateurs.

Un des Lieutenants du premier bataillon d’archers ne put s’empêcher de dire : ‘‘Commandant Shangguan Bing’er, pourquoi ne pas nous laisser avoir ce petit frère ? Sans mentionner de rang d’officier, avec les capacités de ce frère, il pourrait même être mon second.’’

Shangguan Bing’er sourit faiblement, pensant secrètement dans son cœur : ce petit gros Zhou est un Maître de joyaux céleste. S’il est reporté comme tel dans les rangs, sans même parler d’être votre second, il est plus que qualifié pour être mon second à moi.

‘‘Un gentleman ne vole pas l’amour des autres, Lieutenant Li, je ne peux accepter cela.’’

*elle ne dit pas actuellement qu’elle l’aime. C’est une expression chinoise traduite littéralement qui signifie juste qu’elle n’a pas l’intention de l’abandonner*

Xiao Se sourit sur le côté, disant : ‘‘Cela veut-il dire que le commandant de bataillon est tombée amoureuse de lui ?’’

L’expression de Shangguan Bing’er devint glaciale : ‘‘Lieutenant Xiao, ayez un peu de tenue je vous prie.’’

Les autres Lieutenants connaissaient l’animosité entre Shangguan Bing’er et Xiao Se et n’essayèrent pas d’intervenir. À ce moment, le Lieutenant Li du premier bataillon dit dubitatif : “ Mais que fait ce Petit gros Zhou ? Il allait atteindre les bois comme couvert, pourquoi est-il revenu ?’’

Comme le Lieutenant venait de le dire, Zhou Weiqing qui avait réussi à augmenter la distance entre ses adversaires s’était soudainement retourné vers l’autre côté pour charger vers le 1er et 2e bataillon, se tenant face à 40 personnes.

Les autres ne comprirent pas ce qu’il se passait, mais Xiao Se comprit rapidement la situation : ‘‘Il n’a plus de flèches !’’


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top