skip to Main Content
Menu

Chapitre 14.1 Set d’équipements de consolidation


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 2 CHAPITRE 14-1


      Feng Yu se leva en disant : ‘‘J’estime que ta petite amie ne sera pas capable de consolider son équipement en aussi peu de temps que toi, donc allons voir le vieux Huyan en premier pour considérer ton futur, d’accord ?’’

Les deux quittèrent donc la pièce vide, retournant dans la pièce principale où ils étaient plus tôt, si peu de temps auparavant. Zhou Weiqing suivait derrière Feng Yu, l’esprit perdu dans ses pensées. Il devenait de plus en plus curieux à propos de ce tigre noir ailé qui apparaissait dans son esprit. Sans aucun doute, la raison pour laquelle il avait pu devenir un Maître de joyau céleste et réussir la technique des Dieux Immortels, de même que son succès facile avec la consolidation d’équipement, avaient tous une corrélation avec cette perle noire qu’il avait avalée.

En retournant dans le hall principal, dès que Feng Yu entra dans la pièce, il vit que Huyan Aobo était toujours en train de faire les cents pas, un regard anxieux sur le visage.

‘‘Hein ? Pourquoi êtes-vous de retour si rapidement ?’’ Huyan Aobo regarda d’un air douteux Zhou Weiqing qui revenait avec Feng Yu.

Zhou Weiqing, souriant, dit : ‘‘Heh, une fois que j’ai fini de faire ce que j’avais à faire, bien sûr que je vais revenir non ?’’

Feng Yu dit : ‘‘Vieux Huyan, je pense que tu as rencontré un véritable talent, c’est la première fois qu’il utilise un rouleau de consolidation et il a déjà réussi. As-tu déjà vu quelque chose comme cela avant ? Dans tous les cas, je n’en ai jamais entendu parler.’

Huyan Aobo regarda avec surprise Zhou Weiqing : ‘‘Petit frère, ta chance est vraiment trop bonne, tu as réussi du premier coup ? Où sont les rouleaux de surplus ?’’ Autant que de dire n’importe quoi était une habitude pour Zhou Weiqing, la disposition de Huyan Aobo de vouloir toujours plus d’argent était ancré jusque dans ses os.

Zhou Weiqing plaqua instantanément sur un visage un air juste et bon et dit : ‘‘Senior Huyan, les cadeaux qui ont déjà été donnés ne peuvent pas être repris, non ?’’

Huyan Aobo en fut embarrassé et murmura pour lui-même : ‘‘Est-ce vraiment une punition divine ?’’

Feng Yu dit tout joyeux : ‘‘Haha, il semblerait que toi, le radin, tu doives maintenant donner. Arrête d’hésiter et décide-toi rapidement.’’

Huyan Aobo soupira lourdement, ses deux mains reposant sur son gros ventre : ‘‘Ok, assez, tu n’as pas besoin de lui venir en aide aussi subtilement. Jeune homme, montre-moi ton joyau élémental. Tant que je peux confirmer que tu as l’œil de chat or-vert approprié qui signifie l’attribut spatial des Maîtres célestes, je vais t’accepter comme apprenti. Plus tard, je serai responsable de tous tes rouleaux de consolidation d’équipement et tes stockages de compétences. Ça devrait être assez non ?’’

Zhou Weiqing secoua immédiatement la tête, aussi vigoureusement qu’un hochet-tambour*.

*image à rajouter*

Huyan Aobo s’exclama, fâché : ‘‘Que veux-tu de plus ?’’

Zhou Weiqing dit d’un air affligé : ‘‘Maître, ne soyez pas si féroce. Vous devez savoir qu’un mari et sa femme ne forment qu’une paire qui vient ensemble, donc qu’en est-il de ma femme ? De plus, vous devez ajouter une règle : vous ne pouvez pas restreindre ma liberté.’’

Huyan Aobo se remit à respirer fortement et rapidement : ‘‘Jeune môme, tu prends avantage de moi. Je n’ai jamais vu un tel disciple.’’

Zhou Weiqing sourit et dit : ‘‘Haha, je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi avare que toi ! Tu t’habitueras, tu t’habitueras.’’

Huyan Aobo regarda Feng Yu avec un visage peiné, mais Feng Yu était en train de regarder vers le ciel, une expression innocente était affichée sur son visage comme si tout cela ne le concernait pas.

‘‘Feng Yu, tu ne peux pas l’avoir défendu plus tôt pour rien, à partir de maintenant, pour leurs stockages de compétences je vais dépendre de toi. Je m’arrangerai pour tous leur consolidation d’équipement, d’accord ?’’

Feng Yu acquiesça : ‘‘En dessous de six bracelets joyaux, j’en serai responsable. De toute façon, je m’ennuie et je ne fais rien de mes journées, et puis se promener avec des jeunes est de loin beaucoup mieux que de rester avec toi, vieille chose.’’

Huyan Aobo lui donna un *Humph* : ‘‘Ok, parfait. C’est bon gamin, j’ai accepté tes conditions. Tant que tu peux me battre dans la création d’équipement de consolidation, qui pourra bien limiter ta liberté ? Allez dépêche-toi et montre-moi ton bracelet élémental.’’

Les yeux de Zhou Weiqing se révulsèrent alors qu’il dit : ‘‘Vous devez d’abord faire une promesse sur vos bracelets joyaux : si mon bracelet contient l’attribut spatial, vous m’acceptez en tant que disciple et acceptez les conditions dites plus tôt.’’ Quand il avait fait sa promesse sur ses bracelets, il avait été malin et fourbe en utilisant un faux nom, mais il pouvait voir d’après l’expression de Shangguan Bing’er que faire un vœu, pour les Maîtres de joyaux, surtout sur leurs propres bracelets était quelque chose de très sérieux.

Huyan Aobo le rabroua : ‘‘Je n’ai jamais vu un gamin aussi fourbe que toi.’’ Même s’il était avare, une fois qu’il avait décidé de quelque chose, il ne perdait plus de temps, alors il leva son bras gauche, et immédiatement, une couche de lumière grise couvrit son corps, et Zhou Weiqing put clairement voir sept joyaux œil de chat verts apparaître simultanément autour de son poignet.

Sept joyaux élémentaux d’attribut spatiaux, c’était le rang d’un Maître élémental de niveau Zong inférieur ! Non seulement ce gros vieil homme était un Maître de consolidation d’équipement, il était aussi étonnamment d’un si haut rang. Effectivement, l’habit ne fait pas le moine.

Pour les Maîtres de joyaux ordinaires, l’attr­ibut spatial était démontré par l’œil de chat vert, mais pour les Maîtres de joyaux céleste, la plus haute qualité de joyau élémental œil de chat était l’œil de chat vert-or que Huyan Aobo avait mentionné plus tôt.

Les sept joyaux Œil de chat semblaient être comme sept yeux brillants d’une étrange lumière, et Huyan Aobo fit solennellement un vœu sur ses sept bracelets, comme Zhou Weiqing l’avait demandé. Quand il dit les derniers mots, les sept bracelets se mirent à étinceler d’une brillante lumière, et un éclair argenté brilla entre les deux yeux de Huyan Aobo, tandis qu’un léger tatouage de lumière apparut quelque seconde avant de disparaître.

Huyan Aobo finit son serment, et se sentait inconfortable dans son cœur, il fit un *Humph* et dit impatiemment : ‘‘Gamin, c’est bon maintenant, non ? Allez.’’

Zhou Weiqing sourit et dit : ‘‘Heh, chers Seniors, le moment du miracle est arrivé, j’espère que vous n’avez pas de problème de cœur, et que vous ne serez pas horrifiés par mon génie et mon talent de joyau élémental.’’

Huyan Aobo dit d’un ton exaspéré : ‘‘Gamin, ta remarque est de trop, comme si je n’avais jamais vu d’œil de chat vert-or avant…’’ Tandis qu’il parlait, Zhou Weiqing releva la manche de son bras gauche avant de relâcher son joyau élémental, et le reste de ses mots mourut dans sa gorge.

Feng Yu avait à l’origine un regard joyeux tandis que Zhou Weiqing taquinait Huyan Aobo, mais dès que le joyau élémental de Zhou Weiqing apparut devant eux, son visage se figea.

C’était bien un joyau Œil de chat, et il n’y en avait qu’un seul autour du poignet de Zhou Weiqing, mais ce n’était pas l’or vert auquel ils s’attendaient, à la place se trouvait un noble et profond rouge rubis.

Feng Yu et Huyan Aobo étaient dans le monde des Maîtres de joyaux depuis plus de soixante ans, mais c’était la première fois qu’il voyait un si étrange Œil de chat.

La pièce était extrêmement silencieuse, tellement qu’une aiguille tombant sur le sol aurait pu être instantanément entendue. Les regards de Feng Yu et de Huyan Aobo étaient tous deux fixés sur le bracelet élémental de Zhou Weiqing, sur son poignet gauche.

‘‘Rouge, comment ça pourrait être un Œil de chat ?’’ Huyan Aobo ouvra finalement la bouche et murmura.

Zhou Weiqing se retourna, ouvrit grand la porte et marcha à l’extérieur : ‘‘Seniors, venez ici je vous prie et regardez encore une fois.’’

Huyan Aobo et Feng Yu le suivirent, mais cette fois, ils ne furent pas seulement surpris ; leur mâchoire en tombèrent par terre. C’était toujours le même œil de chat, mais cette fois, sa couleur était devenue d’un clair bleu-vert. Si le rouge était noble, ce bleu-vert était profond.

Zhou Weiqing dit avec un visage innocent : ‘‘Je viens juste de vous le rappeler, c’est le moment d’assister à un miracle.’’


Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top