skip to Main Content
Menu

Chapitre 13.2 Œil pour Œil, dent pour dent


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 2 CHAPITRE 13-2


      Observant le soudain changement d’attitude de Huyan Aobo vis-à-vis de Zhou Weiqing, ce dernier en fut extrêmement surpris. Il pouvait aussi ressentir toute l’anxiété de Shangguan Bing’er, et fit disparaître rapidement ses bracelets joyaux.

Entendant les paroles de Huyan Aobo, le visage circonspect de Shangguan Bing’er s’allégea un peu, et elle demanda : ‘‘Senior, que voulez-vous dire ?’’

Huyan Aobo soupira et dit : ‘‘Pour être honnête, c’est le triste destin de nous autres, Maîtres de consolidation d’équipement. Vous devriez aussi savoir que pour être un Maître de consolidation d’équipement, nous devons avoir l’attribut spatial. Que ce soit un Maître céleste ou élémental, tant qu’il a l’attribut spatial, il a la possibilité de devenir un Maître de consolidation d’équipement. Cependant, parmi les quatre grands attributs, l’obscurité, la lumière, la vie et le spatial, le plus rare est le spatial. Cela est spécialement vrai pour les Maîtres célestes, qui sont incomparablement rares. Ce qui fait en sorte que la plupart des Maîtres de consolidation d’équipement sont de simples Maîtres élémentaux d’attribut spatial. Il est difficile de trouver un Maître céleste d’attribut spatial qui veuille bien devenir un Maître de consolidation d’équipement.’’

Après avoir fait une légère pause, Huyan Aobo continua : ‘‘Je peux vous révéler deux secrets. Notre rang de Maître de consolidation d’équipement dépend du taux de succès de nos rouleaux de consolidation d’équipement, ainsi que de la qualité de ces derniers. Les Maîtres de consolidation d’équipement du plus bas niveau ont un taux de succès de moins de 1/1000. C’est pourquoi peu de gens veulent rejoindre notre profession. Même pour les rouleaux que je réalise, moi, un grand-maître de consolidation d’équipement, j’ai un taux de succès de seulement 1%. C’est la limite de mes capacités. Seuls les Maîtres célestes étant devenus des Maîtres de consolidation d’équipement ont la possibilité de devenir des Maîtres encore plus formidables, atteignant peut-être même le niveau des Dieux. C’est le plus grand rêve de ma vie, un rêve que je ne peux plus compléter, alors que j’ai suffisamment de connaissances théoriques. J’espère donc que mon futur disciple pourra compléter ce rêve pour moi.’’

Zhou Weiqing dit d’un ton soupçonneux : ‘‘Essaies-tu de me recruter comme disciple ?’’

Le visage de Huyan Aobo devint soudainement embarrassé : ‘‘C’est la gênante différence entre la profession de Maître de consolidation d’équipement et les autres. Pour les autres professions, les disciples viennent chercher leurs Maîtres, alors que nous, nous avons besoin de chercher des disciples. Les Maîtres de joyaux célestes ayant l’attribut spatial sont juste trop rares. Regardez, vous n’avez pas l’air d’avoir beaucoup d’argent, et pour être honnête, les Maîtres de joyaux célestes qui sont aussi pauvres sont encore plus rares. Petit frère, tant que tu es disposé à devenir mon apprenti et à hériter de mes compétences, le prix des rouleaux est ouvert à la discussion. En plus de ne pas avoir besoin de 500 000 pièces d’or, je te le vends pour seulement 150 000 pièces d’or, le nombre exact que tu possèdes.’’

Shangguan Bing’er relâcha sa prise sur la main de Zhou Weiqing, tandis qu’elle se perdait dans ses pensées. Les mots de Huyan Aobo l’avait excitée, car après tout, il fallait savoir que dans tout l’Empire des Arcs Divins, il n’y avait pas un seul Maître de consolidation d’équipement. Même si Huyan Aobo était avide d’argent et encore plus pingre, dans le monde des Maîtres de consolidation d’équipement, on pouvait dire qu’il possédait une très grande autorité.

Dans tout l’Empire Fei Li, il n’y avait que quelques Maîtres de consolidation d’équipement meilleurs que lui. Si Zhou Weiqing étudiait sous sa tutelle la manière de créer des rouleaux de consolidation d’équipement, cela deviendrait un énorme avantage pour le futur de l’Empire des Arcs Divins.

‘‘Pas question.’’ Zhou Weiqing avait déjà rejeté l’invitation de Huyan Aobo sans hésiter. Il était présentement rempli de rage, et se tenait face à Huyan Aobo, lui qui avait été si dédaigneux envers lui juste avant, alors comment pouvait-il aisément accepter ses termes.

Huyan Aobo se mit à respirer fortement : ‘‘Jeune gosse… non, petit frère, ne sais-tu pas à quel point les Maîtres de consolidation d’équipement sont riches ? Même si nous devons sacrifier du temps de cultivation pour fabriquer nos rouleaux de consolidation d’équipement, nous sommes pourtant les plus riches et les plus respectés. Que dis-tu de cela, à propos de cet arc suprême, je vais te le vendre à un prix imbattable de 100 000 pièces d’or, que dis-tu ?’’

Zhou Weiqing lui répondit d’un *Hmph* : ‘‘Je n’ai jamais entendu parler d’un Maître qui ne donne pas un cadeau à son apprenti à la première rencontre, au lieu de demander de l’argent. Tu es vraiment quelqu’un d’avare et misérable ! Si tu veux vraiment devenir mon maître, je devrais obtenir ce que je veux non ? Pas intéressé !’’

Un moment plus tôt, Huyan Aobo augmentait ses prix avec fierté, et à ce moment Zhou Weiqing lui faisait la même chose en retour. C’était effectivement, œil pour œil, dent pour dent.

Feng Yu était joyeusement en train de rire sur le côté. Normalement il voyait un nombre incalculable de personnes n’ayant d’autre choix que d’admettre leur défaite face à Huyan Aobo, mais c’était la première fois qu’il voyait le vieil homme admettre sa défaite.

Huyan Aobo se frotta les mains ensemble, un masque de douleur sur son visage : ‘‘Ok, ok. Tant que tu deviens mon disciple tu auras les rouleaux de l’arc suprême, d’accord ?’’

Zhou Weiqing était extrêmement astucieux, et avait immédiatement compris que ce n’était définitivement pas la limite de Huyan Aobo. La rage qu’il avait sur le visage avait depuis longtemps disparu dès que Huyan Aobo avait mentionné le fait de lui donner le rouleau gratuitement. Avec un simple et honnête visage, il continua de dire : ‘‘Senior, je vous remercie de vos intentions. Mais la cultivation, pour nous les Maîtres de joyaux célestes, est très importante, comme vous le savez, et ma fiancée et moi venons de familles normales, en plus d’être des citoyens de l’Empire des Arcs Divins. Vous devriez savoir que notre Empire a peu de ressources financières, et est donc incapable de supporter notre cultivation. Les 150 000 pièces d’or que ma femme a amenés représentent tout le support que l’Empire a pu nous fournir pour cultiver. Et c’est seulement le sommet de l’iceberg de nos besoins ! Cela ne me dérange pas d’étudier la création des rouleaux d’équipement de consolidation, mais cela devra attendre. Ce n’est pas si facile d’être un Maître de consolidation d’équipement, non ? Se faire de l’argent n’est pas quelque chose qui peut arriver en une courte période de temps. Je ne sais pas quand j’aurai assez d’argent pour continuer ma consolidation d’équipement en plus du stockage de compétence. Nous avons déjà décidé de rejoindre le Palais des compétences de l’Empire Fei Li. Cela étant, je ne peux que décliner votre invitation. Pfff… c’était prédestiné !’’

Quand Shangguan Bing’er avait entendu Huyan Aobo donner gratuitement le rouleau de l’arc suprême à Zhou Weiqing, elle en avait été complètement ébahie. Cela n’était arrivé qu’en l’espace de quelques minutes ! Comment tout avait changé en un seul instant. Écoutant les paroles de Zhou Weiqing, même si elle haïssait ce vaurien pour oser prétendre avoir une relation avec elle, selon ses mots, extraordinairement elle ne fit rien pour le contredire. Elle voyait très clairement le visage actuel de Zhou Weiqing, et quand il révélait son plus sincère et honnête visage, comme c’était le cas à présent, il s’agissait en réalité de son plus redoutable, décevant et éhonté visage.

‘‘Non, non, ça ne va pas du tout, tu ne peux pas rejoindre le Palais des compétences. Ne sais-tu pas que si tu rejoins le Palais des compétences, c’est comme si tu te donnais corps et âme pour servir l’Empire Fei Li ?’’ Entendant les mots de Zhou Weqing, Huyan Aobo devint anxieux.

Zhou Weiqing répondit avec un visage résigné : ‘‘Je n’ai pas le choix ! Même si je dois me vendre comme esclave, alors soit ! J’ai entendu dire que le prix pour stocker des compétences est encore plus élevé, alors comment pourrions-nous réussir à payer cela ? Je pense que tant que nous faisons bonne impression dans le Palais des compétences, ils seront plus que contents de nous aider à acheter nos rouleaux d’équipement de consolidation que nous avons besoin. N’est-ce pas, femme ?’’

Ce vaurien tourna la tête pour regarder vers Shangguan Bing’er, et, le dos tourné vers Huyan Aobo et Feng Yu, il lui fit un rapide clin d’œil.

Même si Shangguan Bing’er se faisait abuser par les paroles de ce vaurien, elle n’avait d’autre choix que de l’aider ! Lui lançant un rapide regard menaçant, elle acquiesça avec un léger ‘‘En.’’

Zhou Weiqing regarda de nouveau en arrière vers Huyan Aobo : ‘‘Senior, nous ne vous dérangerons pas plus longtemps. Cet arc suprême, vous pouvez le vendre à d’autres. Nous allons vers le Palais des compétences en premier, peut-être que dans le futur nous aurons l’opportunité de vous acheter des rouleaux.’’ Disant cela, il tira Shangguan Bing’er par la main pour la mener vers l’extérieur.

À ce moment, Zhou Weiqing exultait intérieurement ! Voyant l’expression de détresse sur le visage de Huyan Aobo, il pouvait sentir qu’il lui avait rendu la monnaie de sa pièce. En plus, il avait réussi à se prétendre fiancé avec Shangguan Bing’er et lui tenait la main, ce n’était que trop parfait.

‘‘Ne t’en va pas, ne t’en va pas. Attends, laisse-moi réfléchir avant.’’ Huyan Aobo faisait les cents pas dans la pièce.


Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top