skip to Main Content
Menu

Chapitre 11.3 Empire Fei Li, Cité de la colline volante


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Yihomi et Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 2 CHAPITRE 11-3


     Alors que Shangguan Bing’er parlait jusque-là, elle s’arrêta pour regarder vers Zhou Weiqing avec une expression compliquée sur le visage. Elle vit alors que Zhou Weiqing avait une expression intoxiquée sur le visage, ce qui l’énerva immédiatement : ‘‘Je suis en train de discuter de choses importantes et sérieuses, et toi, tu fais quoi ?’’

Zhou Weiqing cligna des yeux : ‘‘Commandant, tu es si bonne envers moi, tellement attentive à mon bien-être, j’en suis juste tout ému ! J’ai décidé que peu importe la difficulté, je vais m’entraîner fort et je deviendrai un formidable Maître de joyaux céleste, comme ça je pourrai te protéger.’’

Le cœur de Shangguan Bing’er trembla légèrement, puis elle secoua sa tête en disant : ‘‘Je me fous de toi, je fais cela pour l’Empire. Je n’ai pas besoin de ta protection.’’

Zhou Weiqing lui répondit fermement : ‘‘Bien sûr que je dois te protéger, comment un mari ne pourrait-il pas protéger sa femme ?’’

‘‘Toi…’’ Shangguan Bing’er en devint muette de rage, et lui lança encore une autre fois son pied sur les fesses de ce vaurien, le propulsant à plusieurs mètres de là, alors qu’elle s’exprimait d’un ton fâché : ‘‘Peu importe le sérieux du sujet dont on parle, tu dois toujours finir par dire des conneries ! Tu as vraiment un talent pour ça !’’

Zhou Weiqing roula sur le sol avant de pouvoir se relever, souriant vers elle en lui répondant : ‘‘Un mari protégeant sa femme est une affaire sérieuse non ? Ah ! Ne t’emporte pas, parlons-en à la place ! Ah oui, tu disais juste avant quelque chose à moins que… ?’’

Ayant remarqué que Shangguan Bing’er était sur le point de le frapper encore une fois, il se cacha rapidement derrière un large arbre sur le côté de la route, ne sortant que sa tête pour lui poser des questions.

Shangguan Bing’er fit une pause, l’hésitation se montrant dans ses yeux, alors qu’elle s’arrêtait de bouger et lui dit : ‘‘Petit gros Zhou, viens ici.’’

Regardant le visage de Shangguan Bing’er devenir extrêmement sérieux, Zhou Weiqing en fut momentanément surpris, puis sortit de derrière l’arbre. Levant sa main pour la secouer devant les yeux de Shangguan Bing’er, il lui demanda : ‘‘Commandant, vous allez bien ?’’

Shangguan Bing’er lui répondit avec une voix sérieuse : ‘‘Petit gros Zhou, même si tu es quelqu’un de rusé, sournois et sans aucune honte, et que tes paroles sont irritantes. Peu importe ce qu’il se passe, tu dois toujours te rappeler que tu viens de l’Empire des Arcs Divins. Tout le reste je peux le tolérer. Mais, si un jour tu violes ta promesse et que tu trahis l’Empire, je te tuerai personnellement. Peu importe à quel point tu seras formidable. Je ne te laisserais pas t’échapper.’’

‘‘Oui.’’ Zhou Weiqing cligna des yeux et songea intérieurement, ai-je vraiment besoin que tu me dises cela ? L’Empereur de l’Empire est mon beau-père, et mon père est le Général de l’Empire. La notion même de trahir l’Empire ne lui aurait jamais traversé l’esprit et alors que ces pensées lui passaient par la tête, une autre pensée fit irruption, s’arrêtant sur les mots de Shangguan Bing’er : ‘‘Tout le reste je peux le tolérer’’, ces mots firent immédiatement rêver ce vaurien. Heureusement, il savait que la présente situation était très sérieuse, et n’osa pas révéler ses pensées sur son visage.

Voyant qu’il avait répondu assez honnêtement, le visage de Shangguan Bing’er se relaxa finalement un peu, avant qu’elle n’ajoute : ‘‘Petit gros Zhou, juste avant, j’ai dit à moins que…, à moins que tu ne rejoignes le Palais des compétences.’’

‘‘Rejoindre le Palais des compétences ?’’ Demanda Zhou Weiqing avec un air curieux.

Shangguan Bing’er acquiesça, lui répondant : ‘‘Il est extrêmement difficile pour un Maître de joyaux ordinaire de se joindre au Palais des compétences, la base même pour pouvoir le faire est d’être un Maître de joyaux céleste, et il faut aussi passer une sévère inspection. Chaque Grand Empire possède son propre Palais des compétences, qui appartient à la famille Impériale de l’Empire. Les Maîtres de joyaux célestes qui rejoignent le Palais des compétences de leur Empire, ont le plein support de l’Empire même, et peu importe que ce soit pour la consolidation d’équipement ou le stockage des compétences, tous leurs frais sont payés par l’Empire lui-même. Cependant, le Maître de joyaux céleste doit faire vœu d’allégeance à l’Empire. Notre Empire des Arcs Divins n’a pas la capacité suffisante pour créer un Palais des compétences, mais l’Empire Fei Li oui, et s’ils essayent de te recruter dans le futur, choisiras-tu de les rejoindre ?’’

Alors qu’elle lui demandait cela, Shangguan Bing’er était très anxieuse dans son cœur, essayant de cacher dans le même temps sa pulsion meurtrière. Elle n’avait qu’une compréhension superficielle de Zhou Weiqing et ne connaissait pas son tempérament naturel. Elle ne pouvait s’empêcher de penser, que si ce Petit gros Zhou était prêt à trahir son Empire pour ses propres bénéfices, elle ne serait jamais capable de l’accepter, et même si elle ne le tuait pas, elle se devait de détruire ses bracelets joyaux.

Zhou Weiqing lui répondit sans hésitation : ‘‘Bien sûr que je les rejoindrai ! Pourquoi pas ?’’

‘‘Toi…’’ Une forte envie de le tuer jaillit du corps de Shangguan Bing’er, ‘‘Tu es tellement effronté !’’

Zhou Weiqing répondit d’un air surpris : ‘‘Je suis tellement effronté ? Je rejoindrai d’abord leur Palais des compétences, puis j’attendrais que mes bracelets soient cultivés au maximum avant de retourner à notre Empire, ça peut marcher non ? Tant que je suis assez fort pour que personne ne puisse m’arrêter, qui en a quelque chose à faire du Palais des compétences auquel je me joins ?!’’

‘‘Pff.’’Shangguan Bing’er n’eut d’autre choix que de partir d’un fou rire tout en restant toujours fâchée contre ce vaurien, ce Petit gros Zhou avait vraiment une drôle de façon de voir les choses, mais son intention de le tuer s’évapora en même temps que son fou rire apparut. ‘‘Tu rêves en couleur, tu penses qu’ils ne mettent pas de limitations en place ? Pour rejoindre un Palais des compétences, tu dois subir une entrave mentale, et si tu trahis le Palais des compétences ou la famille Impériale, tu meurs.’’

Quand Zhou Weiqing entendit cela, son visage en devint instantanément tout triste : ‘‘Tellement mesquin ! Mais sinon, c’est quoi une entrave mentale ?’’

Dans la tête de Shangguan Bing’er, elle se demandait, si Zhou Weiqing avait réellement dit qu’il rejoindrait le Palais des compétences de l’Empire Fei Li, pourrait-elle se résoudre à le tuer ? Elle n’avait pas de réponse à cette question, car malgré ses nombreuses fautes, il était aussi son premier homme.

En plus, même s’il était parfois irritant, durant les derniers jours qu’elle avait passé à ses côtés, le nombre de fois où elle était soit fâchée soit éclatant de rire, était beaucoup plus important que pendant toute la dernière année au complet.

‘‘Parlons-en tout en continuant de marcher. Les entraves mentales sont une compétence de haut niveau pour les Maîtres de joyaux célestes ayant l’attribut de l’obscurité, et avec la coopération de l’autre partie, ils sont capables de placer un sceau dans leur esprit sur un pacte que l’une des deux parties a faite, et une fois le vœu rompu, l’entrave mentale entre en éruption, et la personne qui a brisé ses vœux périt. C’est une capacité assez dominatrice.’’

Ils continuèrent leur route jusqu’à ce que le soleil se couche avant de finalement quitter la Forêt étoilée. Juste avant de sortir de ladite forêt, Zhou Weiqing avait préparé une dernière soupe de pousse de bambous pour que Shangguan Bing’er puisse la boire. Après tout, ils ne seraient plus capables d’en avoir d’autre une fois hors de la forêt. Quand Shangguan Bing’er était en train de boire la soupe qu’il avait faite, elle devenait beaucoup plus gentille envers lui, mais il n’avait toujours pas le droit de chasser.

Douze jours plus tard.

‘‘Petit gros Zhou, va nous trouver quelque chose à manger.’’ Shangguan Bing’er nettoya une parcelle de terre et s’assit par terre.

Zhou Weiqing soupira : ‘‘Ma pauvre vie ! C’est encore moi.’’

Shangguan Bing’er lui lança un regard en lui répondant : ‘‘Tu es mon aide personnel, ce n’est pas ton travail de servir ton officier commandant, ?’’

Zhou Weiqing lui répondit d’un ton impuissant : ‘‘Oui, oui, j’y vais.’’

Après ces douze jours de voyage, Shangguan Bing’er était toujours aussi éblouissante et magnifique qu’à son habitude, mais Zhou Weiqing montrait des signes de fatigue, et son visage était pâle. Si lorsqu’ils avaient tout juste quitté la cité des Arcs Divins, il avait pensé que Shangguan Bing’er était un peu avare, il pensait maintenant avec certitude que cette magnifique Commandante de Bataillon serait toujours en train de tendre la main pour quémander de l’argent même dans son cercueil.

Après les douze derniers jours de voyage, ils avaient contourné plusieurs cités et avaient toujours campé dehors. N’entrant jamais dans les cités, et encore moins dans une auberge. Avec le ciel comme couverture, et la terre pour lit, ils n’avaient pas dépensé un seul centime de tout leur voyage. Et Zhou Weiqing estimait même que les rations sèches de Shangguan Bing’er provenaient probablement de la cafétéria militaire du camp.

Ce qui rendait Zhou Weiqing encore plus morne c’était que Shangguan Bing’er avait l’air très satisfaite. Elle avait toujours voyagé comme cela, et cette fois elle avait en plus un chef personnel. Même si Zhou Weiqing était toujours assez pervers, il avait une impressionnante capacité à utiliser les ingrédients locaux et à créer de délicieux mets. En plus, Shangguan Bing’er avait réussi à mettre en place une règle pour parler le moins possible avec lui, peu importe ce qu’il pouvait bien dire, ce qui l’empêchait donc de faire étalage de tous ses trucs.


Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top