skip to Main Content
Menu

Chapitre 4.3 – Les Secrets des Maîtres des Joyaux Célestes


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 1 CHAPITRE 4.3


      Avec un *swoosh*, la flèche s’envola et se planta fermement avec un bruit sourd dans le tronc de l’arbre, un peu à gauche de la marque centrale. Le tir pouvait déjà être considéré comme étant très précis, car dans le 3e bataillon, seuls les lieutenants pouvaient faire aussi bien. Même si la marque de passage de 200 yards sur une cible de taille humain était réelle, le nombre de soldat qui réussissaient à la franchir était très faible.

‘‘Haha ! Je l’ai touché !’’ Zhou Weiqing bougea fièrement son arc devant Shangguan Bing’er. Il n’avait actuellement pas 100% confiance en lui-même pour toucher la cible, car avec ses talents, il avait en réalité 7 chances sur 10 de toucher la cible, ce qui était une des raisons pour laquelle il avait choisi l’unité des archers en premier lieu.

‘‘Est-ce que cela compte seulement comme une réussite ? Je t’ai demandé de toucher le centre de l’arbre. Je peux faire mieux avec mes pieds.’’ Dit dédaigneusement Shangguan Bing’er.

Zhou Weiqing la prit immédiatement au mot, et lui répondit : ‘‘Utiliser vos pieds ? Prouvez-le ! Si vous pouvez atteindre le centre du tronc en tirant avec vos pieds, je vous écouterai et suivrai votre entraînement.’’

‘‘Je suis ton Commandant de Bataillon, donc tu dois m’écouter de toute façon ! Donne-moi ton arc et tes flèches.’’ Lui dit Shangguan Bing’er avec un peu de colère.

Zhou Weiqing lui donna arc et carquois et Shangguan Bing’er lui répondit froidement : ‘‘Observe attentivement.’’ Elle enleva dans le même temps ses bottes de l’armée, révélant une jolie paire de petits pieds blancs. Et avant que Zhou Weiqing ne puisse réagir, elle utilisa ses pieds pour tenir la poignée de l’arc, sa jambe droite se mouvant pour relever l’arc. Elle se supporta ensuite à l’envers sur ses deux mains, et utilisa son autre pied pour prendre une flèche du carquois.

Ce qui rendit complètement ahuri Zhou Weiqing, c’était que le corps (complètement à l’envers) de Shangguan Bing’er était arqué exactement comme un arc, le pied droit en avant, le pied gauche tenant la flèche et l’encochant avant de tirer la corde dans une forme de croissant de lune. Son derrière rebondi était presque pressé contre sa propre tête et ses longues jambes étaient justes devant la tête de Zhou Weiqing.

Son pied droit relâcha la corde, et avec un *swoosh*, la flèche partit à la vitesse de l’éclair. Zhou Weiqing la suivit des yeux, et la vit s’enfoncer dans le tronc d’arbre, en plein centre.

C’est humainement possible ? Ce talent d’utiliser ses jambes pour tirer à l’arc était incroyablement gracieux. Zhou Weiqing ne tarissait pas d’éloges dans son cœur en la voyant réaliser cela. Elle était tout à fait digne d’avoir reçu le titre de génie numéro 1 de l’Empire ! Ce qu’elle venait juste de montrer était un savant mélange entre l’étalage de sa flexibilité et le contrôle total de son corps. Elle n’avait même pas utilisé d’énergie céleste ni ses bracelets joyaux, tout comme Zhou Weiqing, qui n’avait utilisé que ses capacités physiques pour tirer sa flèche.

Avec un petit saut en arrière, Shangguan Bing’er se remit dans le bon sens, face à Zhou Weiqing, avant de lui relancer son arc et son carquois. Elle lui demandant tranquillement : ‘‘Convaincu ?’’

Zhou Weiqing la regarda consciencieusement et lui dit : ‘‘Commandant, je pense que la prochaine fois, si vous portez une robe, vous ne devriez pas utiliser ce talent, sinon vous révéleriez tout. Mais vraiment, vos jambes sont magnifiques.’’ Il garda aussi une phrase pour lui-même : et votre postérieur est aussi super bien formé !

Shangguan Bing’er avait vu son précédent regard abasourdi et pensait qu’il était simplement impressionné par ses compétences. Comment aurait-elle pu deviner qu’il dirait quelque chose comme cela ? Cela raviva instantanément la fureur dans ses yeux ! Elle s’exclama alors, le visage rouge d’embarras : ‘‘Mais qu’est-ce qu’il se passe dans ta tête, toujours à avoir des pensées perverses ? Allez, transporte-moi immédiatement ce sac et cours autour du camp jusqu’à ce que je t’ordonne de t’arrêter, sinon je change l’entraînement pour un combat contre moi !’’

‘‘Je cours, je cours.’’ Lui répondit Zhou Weiqing avec un regard meurtri, en prenant le sac et commençant à courir lentement. Malheureusement pour lui, peu importe à quel point il agissait comme un martyr, aux yeux de Shangguan Bing’er, il avait seulement l’air d’avoir un regard provocateur qui lui donnait encore plus envie de le frapper.

‘‘Plus vite !’’ Shangguan Bing’er lui donna un bon coup de pied au derrière avant de remettre ses bottes et de le suivre. Elle allait personnellement s’assurer qu’il continue de courir, pour ne lui donner aucune chance de paresser.

Zhou Weiqing tourna la tête pour la regarder et réalisa qu’elle avait maintenant 2 bracelets rouge vif autour de ses poignets.

Ce sont des joyaux célestes ? Zhou Weiqing regarda émerveillé. Même s’il courait avec un poids supplémentaire de 20 kg, il pouvait pour l’instant le supporter. Envers les Maîtres de Joyaux Célestes il avait une curiosité et un désir inné, il ne put donc s’empêcher de demander : ‘‘Commandant, est-ce que ce sont vos bracelets joyaux célestes ? J’ai entendu dire que les Maîtres célestes ont des joyaux physiques et des joyaux élémentaux. Vos joyaux élémentaux sont des rubis de feu ?’’ Les deux pierres rouges étaient très similaires aux joyaux élémentaux de Difuya, la seule différence étant qu’on pouvait y voir un éclat et une certaine lueur. Comparés aux joyaux de Difuya, les joyaux sur le bras gauche de Shangguan Bing’er étaient plus brillants, presque 2x plus. De même, si on comparait le sentiment de préciosité des joyaux de Difuya, les 2 joyaux sur son poignet étaient plus doux, agiles et donnaient un sentiment confortable de paix.

Shangguan Bing’er lui répondit : ‘‘Si tu cours plus vite, je te répondrais.’’ Même si elle était fâchée envers lui, elle n’était pas non plus fermée. Étant un Maître de joyaux célestes, elle pouvait dire que Zhou Weiqing n’avait aucune énergie céleste à l’intérieur de lui.

Rendu là, Zhou Weiqing n’essaya même plus de paresser et se dépêcha d’accélérer la cadence. Même si cela était plus difficile, sa curiosité envers les joyaux célestes était encore plus forte.

Shangguan Bing’er lui expliqua alors : ‘‘Les Maîtres joyaux célestes sont différents des Maîtres uniquement physique ou élémental. Ce n’est pas seulement le fait d’avoir les deux types de joyaux. Tu sembles connaître les bases pour les joyaux physiques et élémentaux, peux-tu me dire en quoi les miens diffèrent ?’’ Tout en parlant elle lui montra ses joyaux sur son bras droit aussi.

Autour de son poignet droit, il y avait maintenant 2 bracelets de jade, tous deux d’un vert léger et transparent comme de l’émeraude.

‘‘Jade… pur vert dragon ?’’ Zhou Weiqing lui répondit surpris. Le jade vert dragon était considéré comme faisant partie des gemmes de haute qualité pour les Maîtres joyaux, car il signifie une augmentation d’agilité. Mais ce n’était pas là la plus grande surprise de Zhou Weiqing, en fait c’était plutôt la pureté de la gemme. Il pouvait voir que dans les bracelets physiques il n’y avait aucune autre jade de mélangée, et c’était seulement un type de pur jade vert dragon avec comme seule augmentation l’agilité.

Shangguan Bing’er expliqua : ‘‘Les joyaux physiques des Maîtres Célestes diffèrent des Maîtres physiques par leur pureté. Ce qui veut dire que les Maîtres de joyaux célestes n’ont qu’une seule augmentation, par exemple l’agilité pour moi. Par contre, l’amélioration est équivalente à 1.5x celle d’un Maître physique. Tout cela peut s’apprendre à l’école des Maîtres joyaux.’’

Pureté, alors c’est la pureté. Zhou Weiqing venait soudain d’apprendre la différence entre un Maître physique et céleste. Même s’ils n’avaient qu’un seul attribut d’amélioré, il existait une différence de 150% ? À chaque niveau, cela signifiait que peut importe l’attribut qui était amélioré chez un Maître céleste, un Maître physique ne pourrait jamais être son égal.

Shangguan Bing’er continua : ‘‘Pour mon joyau élémental, ce n’est pas un rubis comme tu l’as dit. Mon élément n’est pas le feu mais le vent.’’ En réalité, elle n’avait pas besoin de tout expliquer à Zhou Weiqing, elle ne savait même pas pourquoi, mais elle se sentait heureuse en voyant son visage choqué.

‘‘Le vent ? Mais le joyau pour le vent devrait être la tourmaline verte !’’ Zhou Weiqing était encore une fois surpris.

Shangguan Bing’er fit non de la tête et corrigea : ‘‘De la même façon, les joyaux élémentaux des Maîtres célestes sont aussi différents des Maîtres élémentaux normaux. Ce joyau qui est le mien est aussi de la tourmaline, mais c’est la plus rare des tourmalines, la tourmaline rouge, aussi connue sous le nom de : reine des tourmalines. C’est une autre différence entre les Maîtres célestes et les élémentaux, même si les 2 ont le vent comme élément, ma tourmaline reine du vent est environ 1.5x plus puissante qu’une tourmaline normale. C’est la même chose pour tous les autres attributs, en d’autres termes : les joyaux des Maîtres célestes ont toujours le plus haut grade de gemmes.’’


Illustration de Bing’er qui tire avec les pieds : https://www.youtube.com/watch?v=uCiI39JFudo (enfin c’est pas elle dans la vidéo, mais c’est pour avoir une idée de ce à quoi ça peut ressembler)


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top