skip to Main Content
Menu

Chapitre 3.3 – Les pectoraux du commandant sont bien développés !


Source : Version anglaise

Traduit par : SikGirl
Édité par : Zareik
Vérifié par : Kiriate


JOYAUX CÉLESTES – LIVRE 1 CHAPITRE 3.3


‘‘Bonjour officier, que puis-je faire pour vous ?’’ demanda immédiatement le responsable de l’établissement en voyant l’uniforme de Zhou Weiqing. Dans l’Empire des Arcs Divins, même si la profession de forgeron n’était pas parmi les moins respectées qui soit, elle restait très loin de celle de soldat. Ici la profession la plus respectée après celle de Maître de Joyaux était bien sûr celle de soldat dans l’armée. Après tout, une simple armée de seulement 50 mille soldats avait résisté à de nombreuses invasions des pays voisins, et était donc grandement aimé par la population. Même si Zhou Weiqing avait l’air un peu jeune dans son uniforme, l’uniforme lui allait quand même comme un gant.

Zhou Weiqing lui demanda en retour : ‘‘Vous êtes le patron ?’’

‘‘Oui, c’est moi. Notre boutique n’est peut-être pas très grande, mais elle existe depuis plusieurs générations dans l’Empire et a une bonne réputation. Tout ce que vous voulez, vous pouvez le commander, je vous donnerai même un rabais puisque vous défendez notre pays !’’

Zhou Weiqing fit une grimace et leva la main pour enlever son chapeau de sa tête, regardant attentivement par la fenêtre avant de se rapprocher du comptoir et de murmurer mystérieusement au patron : ‘‘Boss, je fais partie du 3e bataillon d’archers du 5e régiment. Je suis actuellement ici pour une mission secrète de la part du commandant pour forger quelque chose. Si cela est bien fait, pas besoin de parler de la récompense…’’

Le patron hésita en regardant et en essayant d’évaluer Zhou Weiqing. Même si cet archer avait l’air jeune, il avait un visage honnête et ne semblait pas être quelqu’un capable de le tromper.

Zhou Weiqing continua d’une voix faible : ‘‘Vous ne connaissez pas notre 3e bataillon ? Dès que je mentionne notre commandant vous devriez comprendre, c’est la plus belle beauté de tout l’Empire, le Vicomte Shangguan Bing’er en personne. Vous pouvez allez demander pour vérifier.’’

En entendant le nom de Shangguan Bing’er, les yeux du patron s’illuminèrent immédiatement : ‘‘Officier, qu’est-ce que le Vicomte Shangguan Bing’er veut se faire forger ?’’ Pour les gens du commun de l’Empire, Shangguan Bing’er était semblable à une légende, car elle aussi était née roturière. Et maintenant, elle était connue comme la Déesse des roturiers. Il ne serait jamais venu à l’idée de ce naïf patron que quelqu’un pourrait utiliser son nom pour tromper une autre personne, car autrement, cette personne se ferait châtier par tous. Comment pourrait-il savoir que la personne qui se trouvait face à lui était aussi un Vicomte. Si Shangguan Bing’er découvrait que Zhou Weiqing avait utilisé son nom, qui pouvait dire si elle ne ferait alors que le castrer ! ?

Zhou Weiqing dit : ‘‘J’ai besoin d’un métal très solide, résistant mais léger à la fois, pour forger quelque chose. Et cela doit être fait rapidement, pour aujourd’hui. L’argent n’est pas un problème, mais cela doit être fait maintenant.’’ Disant cela, il déposa sur la table quelques pièces d’or.

Même si Zhou Weiqing n’avait jamais été capable de cultiver depuis son plus jeune âge, ses pensées étaient aussi beaucoup plus ingénieuses et rusées que celles des autres personnes de son âge. La raison pour laquelle il avait utilisé le nom de Shangguan Bing’er était parce qu’il ne peut pas attendre le délai normal de fabrication pour une commande spécifique.

Le patron acquiesça et lui répondit : ‘‘Pas de problème, il s’avère que nous avons du précieux titane qui a été raffiné par un Maître joyau de feu. Même si le prix est élevé, cela correspond parfaitement à vos critères. Cela coûte environ 10 pièces d’or par kg, mais puisque que c’est pour le Vicomte Bing’er, je vous fais un rabais à 7 pièces d’or par kg. Qu’en dites-vous ?’’ Dès l’instant où Zhou Weiqing avait sorti ses pièces d’or, le patron avait complètement gobé son histoire.

En entendant le mot titane, les yeux de Zhou Weiqing s’illuminèrent. Il avait déjà entendu parler de ce métal avant, puisque son père possédait une armure complète forgée en titane. Elle était extrêmement dure et solide, et pourtant très légère et laissait en plus les mouvements libres, sans les entraver. Le titane était considéré comme l’un de meilleurs matériaux pour forger des pièces d’équipement. Il fut donc très joyeux et répondit immédiatement : ‘‘Parfait, ce serait parfait. Je veux forger ceci.’’ En même temps qu’il disait cela, Zhou Weiqing donna son chapeau au patron.

Le patron fut momentanément confus : ‘‘N’est-ce pas le chapeau pour les archers ?’’

Zhou Weiqing hocha la tête en répondant : ‘‘Exactement, nous cherchons un moyen pour le forger juste comme le chapeau. Imaginez le danger auquel nous devons faire face sur le champ de bataille. Il provient généralement des flèches ennemis. Si les chapeaux étaient faits en titane, les volées de flèches ne pourraient pas nous blesser. En plus, j’aurai besoin qu’il y ait une poignée fait de toile épaisse à l’intérieur du chapeau. Comme cela je pourrais le tenir dans mes mains comme un bouclier.’’

Entendant les explications de Zhou Weiqing, le patron resta très impressionné par l’ingéniosité de son plan. Par contre le prix et la rareté du titane étaient exubérants, comment serait-ce possible que tous les archers puissent en avoir un ?

Actuellement Zhou Weiqing avait cette idée depuis longtemps. Dans le passé, alors qu’il s’ennuyait chez lui, il passait le plus clair de son temps à réfléchir à toutes sortes d’idées folles. Plus tôt, alors qu’il parlait à l’officier qui lui disait que les archers faisaient partie des unités les plus sûres et sans danger, il savait que c’était des inepties. Étant le fils du Général Zhou, comment ne pouvait-il pas savoir les dangers qui existaient pour les unités d’archers. Tout spécialement pour l’Empire des Arcs Divins, qui possédait un des plus hauts taux de revirements positifs sur les champs de batailles. À cause de leur capacité de dégâts tellement élevée, ils étaient souvent la cible majeure de leurs ennemis. Les échanges de volées de flèches entre ennemis étaient aussi très courantes. La seule raison pour laquelle Zhou Weiqing avait quand même choisi de se joindre aux archers était à cause des petites idées dans sa tête qui pouvaient lui permettre d’augmenter considérablement ses chances de survie, et aussi pour ne pas avoir à s’engager dans des combats au corps à corps.

Il avait déjà eu l’idée de transformer le chapeau des archers en boucliers vers l’âge de 11 ans. L’utiliser pendant les batailles serait très facile. En effet, sous le feu ennemi, les archers n’avaient qu’à s’accroupir et se replier sur eux même, en penchant leur tête un peu en avant et les flèches ennemies seraient presque toutes bloquées par le chapeau. Bien sûr ce genre d’idée ne venait à l’esprit de tous puisque seulement quelqu’un comme Zhou Weiqing, né avec une peur innée de la mort et qui avait une façon de penser si fourbe et rusée, pouvait parvenir à de telles idées. À ce moment, il aurait voulu le dire à son père mais chaque fois qu’il regardait le visage dur de son père il n’avait jamais pu lui en parler. Qui savait si son père accepterait ou non son idée, car après tout, le fait d’essayer de transformer tous les chapeaux des archers en titane était quasiment impossible.

‘‘Respect ! Cela doit être l’idée du Seigneur Vicomte. Quelle créativité ! Bien, nous acceptons ce travail. Je mets toute mon équipe là-dessus et cela serait prêt pour ce soir. Je vous ferais aussi seulement payer le prix des matériaux mais pas la main d’œuvre, donc ce ne sera que 6 pièces d’or par kg de titane.’’

Le plus beau mérite avec le fait de tromper les gens, c’était qu’il n’y avait même pas besoin de demander un rabais, le patron lui en avait automatiquement donné un. Zhou Weiqing était assez fier de lui. Et le fait que le patron pense qu’une idée aussi maligne ne puisse venir que de Shangguan Bing’er, il ne s’en préoccupait pas. Après tout, la sécurité d’abord était son motto.

‘‘Patron, avez-vous un produit complet fait de titane ? De préférence pour la défense.’’ Zhou Weiqing n’avait jamais entendu parler de quelqu’un capable d’avoir du titane à 6 pièces d’or le kg. De ce qu’il en savait c’était normalement aux alentours de 10-12 pièces d’or le kg. Puisqu’il allait devoir se battre dans le futur, autant se préparer du mieux qu’il pouvait.

‘‘Vous avez demandé à la bonne personne ! J’ai un set d’armure interne fait de titane et cousu avec les tendons d’un serpent géant classé parmi les bêtes célestes. C’est léger mais très résistant, définitivement assez pour les archers.’’ Tout en parlant, il se dirigea vers le fond du comptoir et en sortit une reluisante amure interne de couleur argent.

Zhou Weiqing la prit dans ses mains et la déplia. C’est une demi-amure, capable de recouvrir tout le haut du corps jusqu’aux mains. Extrêmement légère, pesant moins de 2 kg en tout, c’était là les bénéfices du titane.

Zhou Weiqing fut euphorique en voyant un tel objet : ‘‘Excellent, excellent, je la prends. J’estime qu’elle pèse un peu plus de 1kg, mais boss ne vous inquiétez pas, je ne vous ferai pas perdre de l’argent, je la compte à 2 kg. Donc voici 12 autres pièces d’or.’’ Tout en disant cela, il attrapa 12 pièces d’or et les posa sur la table à la vitesse de l’éclair.


Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top