skip to Main Content
Menu

IRAS – Chapitre 9

Traducteur : Amane
Édition : Miss X

Chapitre 9 : Le très malchanceux Tian Bin!

Après le travail.

 

“Hey, as-tu entendu parler à propos de ça?”

 

“ Je suis allé dîner. Qu’est-ce qui s’est passé??”

 

“Le nouveau s’est disputé avec Tian Bin.”

 

“Ah? Sérieusement? Qu’est-ce qui s’est passé?”

 

Beaucoup de personnes dans le bureau commencèrent à parler à voix basse. Tout le monde aimait l’agitation.

 

Zhang Ye n’était pas rentré chez lui, non plus. Il frotta l’anneau du jeu pour ouvrir son inventaire et prendre l’objet qui ressemblait à un bâton de chewing-gum et qu’il avait gagné à la Loterie. Il ouvrit le paquet. Et à ce moment, Tian Bin revenait de dehors. Comme ils étaient assis en face de l’autre, leurs sièges étaient proche l’un de l’autre. Si Tian Bin voulait s’asseoir sur son siège, il devait passer à côté de Zhang Ye.

 

Zhang Ye colla rapidement l’autocollant malchanceux sur le pantalon de Tian Bin avec un doigt. Cet autocollant ne pouvait être vu par personne d’autre que Zhang Ye!

 

Pa!

 

Tian Bin avait le sentiment que Zhang Ye l’avait touché quand il était passé à côté de lui. Cependant, quand il baissa la tête, il ne voyait rien, alors il regarda juste Zhang Ye froidement.

 

L’anneau du jeu fit une annonce!

 

L’autocollant malchanceux a été utilisé. Effectif durant 5 minutes. Commencement du compte à rebours. 4:59, 4:58… 

 

Bien que les pitreries de Zhang Ye commençaient à taper sur les nerfs de Tian Bin, celui-ci était vraiment de très bonne humeur. « Recalling Spirits » était l’histoire de fantôme la plus populaire en ce moment et il avait mis de nombreux efforts pour obtenir les droits de diffusion du roman. D’autres stations de radio les avaient demandés et s’en était suivi une guerre d’enchère pour obtenir ces droits, mais à la fin, Tian Bin les avait gagnés. Il avait fait recours à des méthodes illicites et était aller directement voir l’éditeur, au lieu de l’auteur qui était un débutant. Il avait négocié avec la direction de l’éditeur et avait promis un prix très élevé pour les droits. Comment l’éditeur négocierait le paiement avec l’auteur, ne concernait pas Tian Bin. Il avait seulement promis que le prix de l’offre ne sera pas révélé à l’auteur et que l’entreprise et l’éditeur seraient les seuls gagnants dans l’histoire.

 

Tian Bin avait fait tous les efforts possibles pour les obtenir, car il voulait diffuser ce roman pour aider à augmenter le nombre d’auditeurs sur son programme “Late-night Ghost Stories”, attirer plus de sponsors et gagner un nom.

 

Beep, beep. Il avait reçu un message.

 

Tian Bin regarda son téléphone portable. C’était un message du vice-président de la maison d’édition du roman, souhaitant le succès du programme de Tian Bin ainsi qu’un rappel de ne pas divulguer les honoraires convenus pour les droits de diffusion à l’auteur.

 

Tian Bin sourit et, pendant qu’il répondait au message tout en marchant, quelque chose arriva sur le bureau à sa gauche!

 

Une collègue pensait à prendre sa boîte à déjeuner et à aller manger, mais quand elle tendit son bras pour prendre la boîte, elle ne fit pas attention et le couvercle tomba par terre avec un “ding dang” .

 

Tian Bin marcha dessus et glissa. Avec un bruit, il s’écrasa au sol!

 

“Aie!”

 

“Ah, Professeur Tian!”

 

“Qu’est-ce que vous faîtes?”

 

“Désolé, est-ce que vous allez bien?”

 

Tian Bin avait mal. Mais quand il se releva, il agita sa main, “Oubliez, oubliez.”

 

Il reprit son téléphone et vit que l’interface de la messagerie s’était fermée, alors il créa un nouveau message et tapa, “Président Li, s’il vous plaît, soyez assuré que nous ne demanderons pas comment l’argent a été réparti avec l’auteur. Nous ne révélerons pas non plus le marché à Li Gen. Ce n’est pas la première fois que nous travaillons ensemble, alors vous pouvez me faire confiance.” Après avoir écrit ça, Tian Bin rechercha le numéro du Président Li pour lui envoyer le message, mais à ce moment-là, la collègue en face de lui partait du travail. Quand elle passa à côté de Tian Bin, elle le frappa accidentellement. L’éventail de soie qu’elle tenait dans ses mains tomba, et s’étendit sur le sol.

 

Tian Bin perdit l’équilibre, marcha sur l’éventail en même temps et s’écrasa une nouvelle fois sur le sol.

 

“Frère Tian!”

 

“Je suis désolé!”

 

“Vous…… Aiyoo, mon dos. Qu’est-ce qui se passe!”

 

Cette fois, les personnes dans le bureau payèrent plus d’attention à la chute. Deux chutes en l’espace de quelques secondes?

 

Á quel point pouvait-il être malchanceux?

 

Tian Bin trébucha sur ses pieds, alors qu’il était tellement en colère qu’il voulait lui donné une bonne réprimande. Il regarda son téléphone et réalisa que pendant qu’il était tombé, il avait fait défiler les contacts et avait choisi le mauvais contact, qui était l’auteur, Li Gen. Président Li et lui avait tous les deux le surnom Li. Ainsi, leurs contacts étaient justes à côté de l’autre.

 

Tian Bin se sentait vraiment en colère et choisi de corriger cette erreur.

 

Mais soudainement, Li Si se précipita derrière lui, “Frère Tian!”

 

Tian Bin tourna sa tête, “Peng!!”

 

La lumière fluorescente au-dessus de sa tête explosa sans avertissement!

 

Les morceaux du tube de lumière tombèrent vers eux et firent peur à Li Si. Ses réflexes lui firent mettre la main en avant pour se protéger, mais au lieu de ça, sa main frappa le menton de Tian Bin.

 

Tian Bin cria, “Putong!”

 

Quand il tomba à la renverse sur le sol, ses mains se crispèrent et en même temps il envoya le message!

 

Li Si l’aida à se relever, “Frère Tian! Désolé! C’est…”

 

Tian Bin était presque en larmes, “Qu’est-ce que tu as fait!? N’avez-vous pas des yeux!?”

 

Li Si gratta sa tête et dit, “Je suis désolé, Frère Tian. Je ne savais pas. Qui aurait pensé que la lumière allait exploser ?”

 

Mais quand il prit le téléphone et regarda l’écran, le visage de Tian Bin changea. Merde! Comment le message a-t-il pu être envoyé!?

 

Il voulait sauver la situation, mais c’était déjà trop tard!

 

Cette scène se joua devant les yeux de Zhang Ye. Il voyait clairement se sentait Tian Bin et en était frappé. Leurs collègues rigolaient, en pensant, “ Quel mauvaise chance a Tian Bin aujourd’hui!”

 

Trois fois!

 

Il était tombé trois fois!

 

N’avez-vous regardé l’horoscope avant de partir de chez vous?

 

Mais ce n’était pas fini. Juste quand l’effet de l’autocollant malchanceux prit fin, la personne en charge du département de littérature accourra!

 

“Tian Bin.” Zhao Guozhou l’appela bruyamment.

 

Tian Bin savait que quelque chose n’allait pas, “Directeur.”

 

Tout le monde regarda la scène, sans savoir ce qu’il se passait.

 

Zhao Guozhou cria, “Que diable avez-vous fait!”

 

“Eh?”

 

“L’auteur de “Recalling Spirits”, Li Gen,  vient juste d’appeler et demande à ce que le contrat soit annulé et que nous arrêtions la diffusion de son roman!”

 

“Et si nous portons atteinte au droit d’auteur, il nous enverra une lettre de son avocat!”

 

“Cette question n’a-t-elle pas été réglé par vous ?”

 

“Pourquoi y a-t-il a un problème maintenant?”

 

Tian Bin n’osait rien dire et baissait la tête.

 

Les droits du roman “Recalling Spirits” étaient tous possédés par l’auteur et cela était pareil pour les droits de diffusion. C’était une question de confiance que l’auteur laisse l’éditeur négocier pour lui. Par conséquent, strictement parlant, sans l’autorisation écrite de l’auteur, aucun accord n’était légal. Ce fût le cas de “Recalling Spirits” et Tian Bin avait seulement signé un contrat avec l’éditeur. Si l’auteur avait pris sa part du paiement, alors le contrat ferait effet. Mais même ainsi, si l’auteur le voulait, il pouvait annuler le contrat!

 

Zhao Guozhou le réprimanda pendant dix minutes.

 

Finalement, plusieurs managers du canal de littérature arrivèrent et ils discutèrent du problème. Alors seulement à ce moment-là Zhang Ye et les autres comprirent ce qui était arrivé. Ils savaient maintenant que Tian Bin avait eu un accord avec la maison d’édition de « Recalling Spirits » pour les droits de diffusion. Il voulait garder l’arrangement secret de l’auteur et laisser les éditeurs garder une part de l’argent. Actuellement, ceci était vraiment commun dans l’industrie. Même si Tian Bin n’avait pas caché délibérément les détails du contrat, aussi longtemps que l’éditeur ne le mentionnait pas, l’auteur ne le saurait pas. Mais, le message de Tian Bin avec tous les détails du marché avait été envoyé par erreur à l’auteur!

 

N’était-ce pas un coup dur?

 

N’était-ce pas dégoûtant?

 

Annuler les droits n’était pas trop grave. Si c’était un autre auteur qui avait vu le message, le résultat aurait été bien pire!

 

Tian Bin expliqua, “Directeur, cette fois c’était ma faute, mais je pense que nous pouvons continuer la diffusion. Le contrat a déjà été signé avec l’éditeur, actuellement…..”

 

Wang Xiaomei, qui n’avait cessé de travailler, répliqua avec mécontentement, «Allez-vous vous battre avec le tribunal?  »

 

Un chef de l’équipe éditoriale rajouta également, “Cela ne peut définitivement pas être diffusé!” “Qui sera responsable quand les problèmes arriveront?”

 

Ils étaient une institution publique et l’argent n’était pas le principal problème; c’était la responsabilité.

 

Tout le monde continua à débattre, mais finalement Zhao Guozhou claqua sa main sur le tableau, “Changer le roman. Tous départements qui connaissent des histoires de fantômes potables, aidé. La diffusion de ce soir ne peut être annulée. Utiliser les brefs délais et régler les droits d’auteur du nouveau roman!” Zhao Guozhou pointa le nez de Tian Bin et dit, “ Tout est à cause de toi! Attendez votre punition!”

 

En revanche, Tian Bin ressemblait à quelqu’un qui avait appris que son père était mort!

 

Pendant que Zhang Ye frémissait de colère, il réalisa que l’autocollant malchanceux avait seulement fait effet pendant 5 minutes. Juste 5 petites minutes étaient passés et la chance de Tian Bin était devenu comme ça. Cet objet était incroyable! On dirait qu’à l’avenir en plus du surnom de « Zhang Jingkong », un autre surnom était nécessaire. Oui, que pensez de “Famous Detective Kogoro Mori1”!?

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top