skip to Main Content
Menu

IRAS – Chapitre 8

Traducteur : Amane
Édition : Miss X

Chapitre 8 : Essayer l' “Autocollant malchanceux”!

Une semaine était passée.

 

Cet après-midi-là, Zhang Ye était assis à son bureau, en train de manger.

 

Son déjeuner était du pain, du pain et encore du pain. Manger ses trois petits pains était assez pour remplir son estomac.

 

Après quelques jours, il s’était familiarisé avec son travail, les installations et les personnes de son département. Zhang Ye apprit pas mal de choses. Mais bien sûr, il avait tout appris lui-même. Tian Bin, qui devait lui montrer les alentours, l’avait totalement ignoré. Après s’être familiarisé avec son lieu de travail, Zhang Ye avait fini ce qu’il devait faire et attendait une opportunité. On ne lui avait donné aucun programme durant la semaine passée. Ce serait même assez s’il était juste un animateur remplaçant, mais les 8 animateurs radios étaient tous en très bonne santé. Personne n’avait eu un accident de voiture ou n’avait été frappé par la foudre.

 

“Little Zhang.” appela une personne derrière lui.

 

Zhang Ye la regarda et lui répondit d’une manière peu enthousiaste, “Qu’est-ce qu’il y a?” Il se souvenait encore des sentiments qu’il avait eus, quand il avait vu cette personne pour la première fois. Il en avait reçu un grand choc. Cela faisait un moment qu’une phrase avait inconsciemment germé dans l’esprit de Zhang Ye 一les extraterrestres avaient finalement envahi la Terre!

 

C’est vrai, venez et regardez à quoi il ressemble !

 

Le nom de cette personne était Li Si. C’était vraiment un nom courant en Chine. Ce nom était classé parmi les trois plus répandus du pays avec les noms Zhang San et Xiaoming. La raison pour laquelle Zhang Ye lui donnait une telle attitude était parce qu’il était l’éditeur qui avait parlé derrière son dos avec Tian Bin et sa femme. Il avait même critiqué Zhang Ye pour son apparence assez laide. Juste penser à propos de ça faisait rire Zhang Ye. C’était l’hôpital qui se foutait de la charité. Ne devriez-vous pas vous regarder dans le miroir avant de parler? Peu importe quelle apparence j’ai, je suis au moins dans la  moyenne. Et vous alors? Quoi qu’il arrive, vous pouvez seulement être décrit avec un poème!

 

 

Vous êtes comme les nuages dans le ciel.

 

Vous êtes comme le brume épaisse.

 

Vous êtes comme la lune brillante.

 

Vous êtes comme la poussière dans le vent.

 

―Hum, bien vous n’êtes tout simplement pas une personne.

 

Li Si posa une pile de feuilles. “Frère Tian commencera un nouveau roman sur le programme de ce soir. Le roman précédent, ‘‘Ghosts at the Zero Point’ (Les fantômes au point zéro), s’est terminé hier. Aujourd’hui, nous continuerons avec le roman “Recalling Spirits”(Le rappel des esprits), et nous avons obtenu le droit d’auteur pour l’histoire de la semaine dernière. Le plan doit être fait de manière à avoir 50 épisodes. C’est le scénario pour les deux premiers épisodes.” Le travail de cet éditeur était de répondre aux auditeurs qui appelaient lors d’une diffusion en direct. Cependant,  de nos jours, comme les diffusions étaient plutôt préenregistrées, alors son travail consistait à faire un peu d’édition de texte pour quelques programmes. Le programme “Late-night Ghost Stories” de Tian Bi avait toujours été organisé et vérifié par Li Si.

 

Zhang Ye dit, “Pourquoi me donnes-tu ça?”

 

Li Si le regarda et répondit, “Aide Frère Tian à éditer  (mettre en forme) quelques paragraphes. Ces paragraphes sont un peu longs et ne rentre pas dans les normes pour la radiodiffusion qui est différente de la publication normale, alors nous avons besoin de l’éditer. Oh, j’ai encore d’autres choses à faire. Le programme de ce soir sera en direct, alors je n’ai pas assez de temps.”

 

Zhang Ye avait été assigné par le Directeur à Tian Bin. Alors il ne pouvait tout simplement pas dire non, il le prit et l’édita.

 

Dans l’après-midi, juste avant de partir du travail.

 

Zhang Ye avait fini l’édition et avait aussi lu les premiers chapitres du roman. Il le trouvait moyen et vraiment cliché. De ce qu’il savait, “Recalling Spirits” était un roman surnaturel vraiment populaire ces jours-ci. L’édition en chinois simplifiée s’était vendue comme des petits pains; cependant, quand Zhang Ye le comparait au roman surnaturel Tomb Robber1 (Pilleurs de tombes) dans son esprit, la différence était grande. Les romans surnaturels de ce monde étaient moins divertissants et possédaient moins de suspense que le roman Tomb Robber.  Quand Zhang Ye rechercha sur internet pour mieux comprendre, il réalisa que ce monde n’avait rien de similaire à Tomb Robber. Personne ne l’avait écrit et l’industrie du roman n’était qu’au commencement et n’était pas très riche.

 

Soudain, Tian Bin arriva au travail. C’était commun pour ceux qui avaient des programmes de nuit. Habituellement les animateurs qui faisaient une diffusion en direct venait seulement travailler dans l’après-midi ou la nuit.

 

Zhang Ye lui remit les scénarios préparés, “Ces textes ont été édités.” Il ne l’appelait plus “Frère Tian”, car sa personnalité était très rancunière.

 

“Li Si vous a donné cette tâche à faire?” Tian Bin le lut une fois et dit, “Oh, cela le fera. Ces modifications le feront”. Il le dit sans politesse.

 

Li Si arriva à cet instant et discuta du scénario avec Tian Bin.

 

Juste quand Zhang Ye se leva pour partir, le travail qu’il avait attendu avec impatience durant toute une semaine arriva enfin.

 

Un assistant de l’équipe d’édition recherchait Zhang Ye. Après l’avoir trouvé, l’homme d’âge moyen l’arrêta alors qu’il était en train de partir et dit, “Little Zhang, avez-vous fini votre travail pour aujourd’hui?”

 

Zhang Ye répondit, “Oui.”

 

L’homme dit, “Attendez un peu. J’ai quelque chose pour vous.”

 

“Pas de soucis. Dites-moi de quoi avez besoin.” Comme il était un nouveau, il devait plus travailler que les autres. Zhang Ye en était conscient.

 

L’assistant regarda les documents dans ses mains, “La nuit, en plus de la diffusion du premier épisode de “Late-night Ghost Stories”, il y aura un autre programme. C’est une interview. Nous avons un invité, alors il y aura besoin d’un autre animateur pour détendre l’atmosphère. La chaîne de littérature n’a que vous comme hôte remplaçant. Hum, je ne suis juste pas sûr de si vous serez à la hauteur. Après tout, cela ne fait qu’une semaine que vous êtes ici et vous devez manquer d’expérience. Cela aurait été bien que ce soit un programme préenregistré, car on peut recommencer et faire un montage. Cependant, nous ne pouvons pas le faire sur une diffusion en direct. Si un problème arrive, cela sera un accident à l’antenne en direct, alors je dois m’en assurer.”

 

Zhang Ye promit rapidement, “Je n’ai aucun problème avec ça. Je me suis déjà familiarisé avec mon travail. Vous pouvez être rassuré!” Il avait attendu ce moment!

 

L’assistant de l’équipe d’édition fit un “oh” et demanda à Tian Bin derrière lui, “Professeur Tian, Little Zhang est bien sous votre aile? Est-ce que vous pensez qu’il est à la hauteur de la tâche? Si vous pensez qu’il n’y a aucun problème, alors je le laisserai essayer. Les personnes en charge du programme m’ont dit de me presser et la diffusion commencera bientôt, alors nous sommes pressés.”

 

Zhang Ye regarda Tian Bin.

 

Zhang Ye avait été embauché pour être animateur radio, alors il irait sur une émission un jour. Aujourd’hui, il avait cette opportunité et, généralement, les personnes ne gâcheraient pas ses perspectives d’avenir et seraient d’accord.

 

Cependant, la réaction de Tian Bin était loin de celle attendue. Après un silence de quelques secondes, il fronça les sourcils, “Il vient juste d’arriver et n’est pas familier avec le métier. Oubliez.”

 

Oublier?

 

L’assistant de l’équipe d’édition fût abasourdi et acquiesça laconiquement.

 

Quand Zhang Ye l’entendit, il répliqua agacé, “Je suis diplômé de la radiodiffusion, et ai pratiqué des leçons spécialement pour ça, alors je suis vraiment familier avec le métier. Je sais comment utiliser tout le matériel, aussi…”

 

Tian Bin l’interrompit comme s’il était expérimenté, “Little Zhang, je sais que vous êtes diplômé spécialement pour ça et avez donc de bonnes bases. Cependant, une diffusion en direct est différente. Cela teste la spontanéité de quelqu’un. Vous en êtes encore loin et je dis ça car je suis responsable de vous. Vous devriez commencer par gagner de l’expérience dans le métier.” Avec une simple phrase, il avait détruit la chance pour Zhang Ye d’aller sur un programme. Quant à la raison du comportement de Tian Bin, elle était due au fait qu’il avait remarqué que Zhang Ye avait changé son attitude envers lui. Il ne l’appelait même pas “Frère Tian”. Tian Bin rigolait dans son cœur et avait naturellement sauté sur l’occasion de le supprimer.

 

L’assistant de l’équipe d’édition n’avait pas d’autre alternative que maintenir le programme alors il dit, “Très bien, le Professeur Chen de notre canal n’a pas de programme aujourd’hui, pas vrai ? Je vais demander à Professeur Chen de le faire.”

 

Avec l’opportunité qui lui passait sous le nez, Zhang Ye devint immédiatement hostile envers Tian Bin, “Professeur Tian, je ne vous ai pas offensé, pas vrai? Vous ne m’aidez jamais dans mon travail. Où voulez-vous que j’obtienne de l’expérience ? Vous ne répondez jamais à mes questions. Et maintenant, sans savoir quelles sont mes capacités, vous dîtes que je ne peux pas le faire? Vous m’enlevez même la chance d’être un hôte remplaçant de dernière minute? Et vous parlez mal de moi derrière mon dos? Ai-je tué votre père ou votre mère? Qu’est-ce que je vous ai fait? Est-il nécessaire d’être aussi impitoyable?”

 

Tian Bin ne s’attendait pas à ce que Zhang Ye lui parle de cette manière et répondit en colère, “Osez répéter ça!”

 

Li Si intervint aussi et dit, “En tant que nouveau, comment osez-vous parler comme ça à Frère Tian? Est-ce que vous vous révolté?”

 

Tout le monde dans le bureau tourna leurs regards vers eux pour voir d’où venait l’agitation. Tous les regards les fixaient mais personne ne venait pour les stopper.

 

Tian Bin souligna à Zhang Ye, “Cet enfant ne peut même pas apprécier ma bonté! Je vous protège en vous disant de ne pas y aller! C’est pour vous aider à enrichir votre expérience! Et vous me criez dessus? Et vous dîtes que je parle mal de vous derrière votre dos? Etes-vous en train de me dénigrer?”

 

Zhang Ye dit froidement, “Vous savez très bien que vous avez parlé avec Li Si derrière mon dos!”

 

Les deux commencèrent à se quereller et personne ne voulait intervenir. Finalement, quelques collègues du bureau vinrent vers eux pour les arrêter. À vrai dire, chacun dans le bureau savait que Tian Bin avait la mauvaise habitude de parler mal dans le dos des gens, alors ils savaient que Zhang Ye n’avait pas dit ça sans raison. De plus, Zhang Ye avait été demandé pour être un animateur remplaçant. Pas seulement ça, Tian Bin ne se souciait pas de lui et ne lui avait pas montré les alentours, mais en plus Zhang Ye lui faisait son sale boulot. Et quand le nouveau finit votre sale travail, vous ne le laissez pas aller sur un programme? C’était en effet déraisonnable. Peu importe qui c’était, il n’en aurait pas été heureux!

 

Tian Bin et Li Si s’en allèrent en colère.

 

Zhang Ye fixa leurs dos quand il se moqua. Il savait qu’il devait rester discret, se retenir et faire attention à son comportement ; cependant, quand les gens l’insultaient, il ne pouvait être courtois avec eux. Tian Bin l’avait cherché trop loin! Le battre? Attendez-vous à être virez. Le gronder? Cela aurait le même résultat. C’était un emploi que Zhang Ye avait eu du mal à obtenir. Il n’allait définitivement pas le perdre. Il avait encore besoin d’utiliser la station de radio comme tremplin pour devenir célèbre!

 

Attendez!

 

L’autocollant malchanceux!

 

Zhang Ye pensa soudainement à l’objet qu’il avait obtenu à la Loterie la semaine passée. Il ne savait pas à quel point l’autocollant faisait effet et n’avait donc jamais prévu de l’utiliser. Quoi qu’il en soit, nous en sommes toujours au même point, alors essayons-le sur vous! L’anneau du jeu était la chose qui le reliait à son brillant avenir. Il devait comprendre comment les objets étaient utilisés et quels effets ils avaient. Avec son poste en danger, comment ne pouvait-il pas l’expérimenter? Il ne savait vraiment pas à quel point la malchance allait tomber sur lui!

  1. Surement ce novel :  Daomu Biji ( 盗墓笔记) est une séries de livres à propos des pillages de tombes / aventures de Wu Xie, un jeune homme qui vient d’une famille pilleuse de tombes depuis des siècles. Ecrit par Xu Lei (徐磊), il publié en roman-feuilleton (petit chapitre) sur Qidian China ( 起点中文网 ), un site chinois pour publier, écrire et lire des romans (un peu comme Wattpad). Écrit sur une période de cinq ans et publié en neuf tomes, c’est une des séries les plus populaires en Chine depuis 2007 avec plusieurs millions de fans et plus de 20 millions d’exemplaires vendus. L’auteur a également écrit deux suites, Zang Hai Hua (藏海花 ) et Sha Hai (沙海 ) qui continue l’histoire du personnage principal, qui ne furent jamais achevés à cause de l’annonce de l’auteur de se retirer du monde de l’écriture le 22 Mars 2013.

     

    Avec Ghost Blows Out the Light (on en parle dans la suite du novel), Daomu Biji a grandement contribué à la création d’un engouement et la croissance du marché en Chine pour les romans sur les pillages de tombes et surtout pour les romans surnaturels.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Daomu_Biji</i></i>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top