skip to Main Content
Menu

IRAS – Chapitre 34

 Traductrice : Amane
 

Édition : Miss X

Chapitre 34 : Rejeter le chef de la station!

Au travail.

 

Zhang Ye se mit au travail, alors il se rendit au studio d’enregistrement.

 

Le problème qu’il avait causé n’était ni vraiment insignifiant, ni vraiment important. Il y avait également certains animateurs télévisés qui avaient juré en utilisant des vulgarités sur Weibo. Et à la fin, tout se passait bien pour eux. Ils avaient également reçu un avertissement et quelques mesures disciplinaires leurs avaient aussi été infligées. Après avoir fini de rédiger l’essai d’auto-réflexion, le problème fut considéré comme réglé. Bien sûr, ce n’était pas aussi simple. Durant une petite période de temps, Zhang Ye devrait encore faire profil bas et laisser le temps passer pour que les effets s’estompent. Il n’y avait pas d’autre solution. Est-ce que quelqu’un lui avait demandé de maudire sur Weibo avec autant de véhémence (impétuosité)? Il avait même maudit au point que Tian Bin avait dû être hospitalisé. Il devait payer son coup de folie.

 

Une heure…

 

Trois heures…

 

Zhang Ye termina d’enregistrer le premier livre de “Ghost Blows Out the Light”. Quant à la suite, “Ghost Blows Out the Light 2”, Zhang Ye n’était pas encore prêt à la raconter. C’était parce que il pensait que le deuxième faisait beaucoup plus peur que le premier. Zhang Ye ne voulait pas prendre le risque d’affecter les taux d’audience. Alors il décida juste de le terminer un jour futur.

 

L’enregistrement avait finalement pris fin.

 

Phew, Zhang Ye se sentait soulagé comme si un poids avait été ôté de ses épaules. Il y avait assez d’épisodes de “Late-night Ghost Stories” pour que la diffusion dure encore un ou deux mois. Il n’avait plus besoin de faire des heures supplémentaires du matin au soir. Il pouvait finalement prendre une pause.

 

L’heure du déjeuner.

 

La cantine située au rez-de-chaussée était bondé.

 

“Monsieur, je voudrais de l’aubergine frite, de la viande poêlée et deux bols de riz.” Après avoir reçu sa paye et sa prime, Zhang Ye décida de ne plus manger de nouilles instantanées. Il était enfin capable de commander un repas complet à la cantine. De plus, la nourriture de leur cantine était vraiment bonne et était vraiment pas très cher. Par ailleurs, il y avait une indemnité des frais de repas dans leur salaire. Zhang Ye n’avait pas besoin cet argent. Quand  il remit les 11 Yuan (=1E43) au chef cuisinier, Zhang Ye  se sentait comme un homme d’affaires important qui dépensait généreusement son argent. Ce repas était trop cher!

 

“Little Zhang.” l’appela une personne.

 

Après avoir pris son repas, Zhang Ye regarda l’endroit d’où provenait la voix, “Vous êtes?”

 

Le secrétaire du chef de la station lui dit, “Le chef de station Jia vous invites à manger avec lui.”

 

Zhang Ye était perplexe. Ainsi, il suivit le secrétaire dans une petite cafétéria à l’arrière. La cantine possédait un grand hall, mais il y avait de petites cloisons qui séparaient en plusieurs parties ce hall. En vrai, la  disposition de l’espace était assez similaire aux toilettes. Normalement, seuls les directeurs de stations ou de canaux avaient le droit de s’asseoir dans ces petits espaces pour manger leur repas. Avant, la petite cafétéria recevait un traitement spécial. Les repas étaient plus raffinés et bons, mais comme les supérieurs avaient envoyé un mot pour promouvoir le sens de l’économie, la cafétéria avec un traitement spécial a été enlevé. Les directeurs partageaient maintenant leur repas avec tout le monde.

 

Dans un des espaces.

 

Zhao Guozhou et le chef de station Jia étaient assis l’un en face de l’autre. Il y avait aussi un autre directeur qui était assis à la table que Zhang Ye ne connaissait pas.

 

“Chef de station Jia, Directeur Zhao,” Zhang Ye restait debout tenant son repas, “Vous vouliez me voir?”

 

Zhao Guozhou serra ses mains, “Asseyez-vous, Little Zhang. Mangeons ensemble. Le chef de station Jia a quelque chose à vous dire. Parlons-en pendant que nous mangeons.”

 

Le chef de station Head Jia était un vieil homme de petite taille. Lorsque Zhang Ye avait participé à l’émission “Talk About the World”, quand avait eu lieu la tentative de suicide, le chef de station Jia s’était montré. Il avait ainsi donc déjà rencontré Zhang Ye une fois. Le chef de station Jia posa ses baguettes alors qu’il souriant comme un chrysanthème en fleur avec son visage ridé, “Je vous avais vu faire la queue pour votre repas tandis que j’allais m’asseoir. Alors, j’ai demandé à mon secrétaire de vous appeler. Comment allez-vous ? J’ai entendu que votre programme a presque fini d’être enregistré?”

 

Zhang Ye dit sans inhibitions (avec désinvolture), “J’ai déjà terminé d’enregistrer.”

 

Zhao Guozhou le loua, “Little Zhang est resté faire des heures supplémentaires durant plusieurs jours. Il enregistre en moyenne une douzaine d’épisodes sans s’arrêter. Il est vraiment très travailleur.”

 

Le chef de station reconnut son travail avant de changer de ton, “La seule chose qui n’a pas bien été faite est le problème qui est survenu hier, pas vrai ? Weibo est peut-être votre espace personnel, mais votre compte officiel est lié à notre station de radio. Vous êtes un personnage public, alors chaque chose que vous dites et faites doit être fait avec convenance, en considérant les effets secondaires que cela pourrait causer!”

 

Zhang Ye admit son erreur, “Directeur, cela n’arrivera pas une nouvelle fois.”

 

Après avoir un peu critiqué Zhang Ye, le directeur qui était aussi assis à la table et que Zhang Ye ne connaissait pas, sortit un document.

 

Le chef de station Jia le prit et y jeta un coup d’œil avant d’hocher la tête. Puis il le tendit à Zhang Ye, “Je voulais vous voir pour vous parler au sujet de la publication de “Ghost Blows Out the Light”. Vous êtes assez chanceux, car la station a décidé de vous aider à négocier pour les questions de publication.”

 

Zhang Ye était surpris, “Une publication? Notre station de radio possède un département de publication?”

 

Le chef de station Jia dit, “Nous n’en possédons pas, mais nous traitons toutes les questions sur la publication afin de vous aider à vous connecter avec les éditeurs. C’est le pouvoir d’un représentant. Jetez-y un regard. Si vous êtes d’accord avec le document, signez-le. Une équipe spécialement en charge du contrat avec l’éditeur et de la commercialisation de “Ghost Blows Out the Light” vous contactera quand le temps sera venu. Vous n’avez ainsi pas besoin de vous inquiéter. De plus, nous vous donnerons un prix assez élevé pour le contrat. 20 000 yuans (=2 608E)!”

 

Zhang Ye était choqué, “20 000? En vendant tous les droits d’auteur?”

 

Le chef de station  Jia ne semblait pas content de la réaction de Zhang Ye, “Bien sûr, nous achetons tous les droits. Un novice n’aurait normalement aucun droit sur la question.  Ainsi, comme le risque est assez élevé pour un novice, comment est-ce que 20 000 yuans pourraient être une petite somme ? Vous êtes un débutant qui n’a aucune connaissance dans l’édition. 20 000 yuans pour les droits d’auteur est un prix vraiment élevé. Si vous connaissiez le marché, vous comprendriez de quoi je parle.’’

 

Comprendre, mon cul oui!

 

Vous pensez que je suis un putain d’attardé?

 

En fait, Zhang Ye n’avait pas l’intention de publier ses romans à court terme. Il savait que ses racines devaient être dans la station de radio. Il voulait faire du bon travail à la station, produire des résultats et devenir célèbre. Il n’avait donc aucune hâte à publier ses œuvres et voulait le faire dans un futur lointain. Mais même s’il n’était pas pressé de publier, il était aussi un peu mécontent. Pourquoi  n’y avait-il personne qui l’avait contacté pour la publication d’un aussi bon roman ? Est-ce que les éditeurs étaient stupides ?  Ce fut seulement grâce aux mots du chef de station Jia que Zhang Ye finalement comprit. Ce n’était pas que les éditeurs étaient idiots. Ils avaient en fait d’abord contacté la station de radio, mais la station de radio ne l’avait jamais informé à ce propos. Ils n’avaient pas cherché à lui demander son opinion et voulaient d’abord créer un pouvoir de représentant. Le représentant possédait un grand pouvoir sur le contrat. Le contrat contenait environ sept ou huit pages. Juste en le survolant, on pouvait dire que le contrat voulait dire remettre tous les droits de “Ghost Blows Out the Light”, incluant, mais sans s’y limiter, l’adaptation en film en chinois simplifié et traditionnel, ainsi que l’adaptation en drama à la station de radio. Et pour tout ça, Zhang Ye recevrait une seule redevance de 20 000 yuans pour le roman.

 

Cela équivaut à vous le donner? Pensez-vous que je suis malade!?

 

Vous n’avez pas de département d’édition et vous êtes juste un intermédiaire. Vous prenez mes droits d’auteur pour les vendre à un éditeur pour presque rien. Pourquoi ne pourrais-je pas chercher un éditeur moi-même ? Et 20 000 yuans pour le livre ? Je ne vendrais pas mes droits d’auteur même si c’était pour 200 000 yuans ! Êtes-vous en train d’essayer de rouler un mendiant ?

 

Zhang Ye savait que la station était en train de l’arnaquer. Le chef de station Jia  devait déjà s’être mis d’accord avec l’éditeur. Par exemple, après avoir obtenu les droits d’auteur de Zhang Ye, ils les vendraient à l’éditeur, puis obtiendraient des revenus à partir des ventes. En regardant les taux d’audience de “Ghost Blows Out the Light”, ce ne serait définitivement pas un problème de vendre au moins 200 000 livres en chinois simplifié. Combien cela faisait-il ? De plus, si les droits d’auteur appartenaient à la station, ils recevraient tous les bénéfices. Zhang Ye n’aurait aucun droit de recevoir une redevance. Mais la chose qui le mettait le plus en colère était le fait qu’ils voulaient également s’emparer des droits d’auteur pour l’adaptation en film et l’adaptation en drama “Ghost Blows Out the Light”. N’était-ce pas une arnaque?

 

Zhang Ye dit d’une façon euphémique, “Désolé, Directeur, je n’ai pas l’intention de publier le livre.”

 

Le chef de station Jia n’était plus content, “C’est pour votre bien. Nous essayons de vous aider pour que votre livre se vende bien et devienne célèbre!”

 

Zhao Guozhou fronça les sourcils, “Little Zhang, êtes-vous en train de penser à contacter un éditeur par vous-mêmes?”

 

Le visage des trois autres directeurs s’assombrit, tandis qu’ils dirent carrément à Zhang Ye, “Vous êtes encore en période probatoire. La station pense beaucoup à vous, alors nous vous donnons un coup de pouce pour votre développement, et maintenant vous êtes ingrat envers notre aide ? N’oubliez pas que “Ghost Blows Out the Light” s’est fait connaître à travers les programmes de notre station. Notre station vous a déjà octroyé beaucoup pour réussir. Et vous voulez arrêtez la station pour publier le livre ?  Alors devrions-nous commencer à compter à combien reviennent les coûts de publicité?” Il n’y avait aucun doute qu’il y avait une menace cachée dans son ton!

 

Si Zhang Ye n’avait pas entendu ça, ce serait bien passé. Mais en entendant ça, il devint encore plus en colère. Vos mots n’étaient-ils pas déraisonnables ? Les coûts de publicités ? Alors laissez-moi vous demander, comment les romans diffusés dans “Late-night Ghost Stories” arrivaient à fonctionner dans le passé ? N’étaient-ils pas tous des romans surnaturels qui étaient populaires sur le marché ? La station utilisait cette popularité pour obtenir des auditeurs. Ils avaient même payé un prix considérable pour les droits d’auteur de l’auteur du roman. Alors, pourquoi les rôles étaient-ils inversés quand cela en venait à moi ? Vous ne payiez pas, mais maintenant je devais le faire ? C’est vrai, je suis un employé de la station de radio. J’ai des responsabilités et des obligations. C’était pourquoi j’avais utilisé mon roman pour faire augmenter l’audience de la station.  Du début à la fin, avais-je dis quelque chose à propos des droits d’auteur ? Je ne voulais pas d’argent, alors comment cela avait-il pu se retourner contre moi et que j’en vienne à payer les frais de publicité? Et vous achetez de force tous mes droits d’auteur ?

 

Zhang Ye refoula toute sa colère dans son cœur. Il savait aussi que ce n’était pas une bonne chose de contredire les directeurs, alors il pouvait seulement dire, “Je n’ai pas l’intention de le publier par moi-même. Je l’ai déjà dit, je n’ai vraiment aucune intention de publier le livre.”

 

Le directeur resta ferme, “Alors pensez-y maintenant!”

 

Zhang Ye, peu sensible à sa phrase, répondit, “Je n’ai pas de tel plan à court terme. Désolé, Directeur!”

 

Zhao Guozhou le regarda, “Little Zhang! Avez-vous bien réfléchi à propos de ça?” En fait, il n’était pas vraiment surpris que Zhang Ye ne vende pas ses droits d’auteur. Ce vaurien était quelqu’un qui préférerait mourir plutôt que d’écrire un essai d’auto-réflexion. Cependant, au moment où il avait mentionné la réduction de sa prime,  cet homme qui ne pensait qu’à l’argent lui avait remis un essai d’auto-réflexion en deux minutes. Arracher l’argent des mains d’un avare serait évidemment extrêmement difficile.

 

Aussi comme ils discutaient tellement fort, ils avaient obtenu l’attention d’un bon nombre de personnes à proximité. Ces personnes écoutaient attentivement ce qu’ils disaient.

 

Le chef de station Jia se mit à rire et se montra magnanime (compréhensif), “Les jeunes sont en effet têtus. Très bien, les droits d’auteur vous appartiennent. Si vous ne voulez pas vendre vos droits d’auteur, la station ne vous forcera pas!”

 

Puisque les trois directeurs avaient terminé leurs repas, ils se levèrent et partirent.

 

Zhao Guozhou pointa son doigt  vers Zhang Ye et dit doucement, “Vous petit!” Zhang Ye savait à quel point la station voulait les droits d’auteur de “Ghost Blows Out the Light”. Dans le passé, l’étendue des contrats se limitait au droit audio ou à des accords avec quelques sites internet. Ils vendraient ainsi un livre audio de haute qualité ; cependant, le revenu obtenu n’était pas très élevé, alors ce n’était pas une grande source d’argent. Mais cette fois, avec le roman de Zhang Ye qui était devenu populaire, les directeurs avaient vu une bonne opportunité. À ce titre, ils avaient créé ce faux prétexte de représentant, dans l’espoir de mettre la main sur les droits d’auteur de “Ghost Blows Out the Light”, ainsi ils pourraient développer et élargir leurs sources de revenus, autrement que par la publicité.  Mais qui aurait cru que Zhang Ye refuserait sans même y penser!

 

Le chef de station Jia pouvait l’avoir fait sonner comme quelque chose sans importance, mais Zhang Ye savait que les choses n’étaient pas aussi simples. Il craignait que la station ait sournoisement recours à quelques punitions!

 

Mais alors quoi?

 

Si je ne les vends pas, cela signifie que je ne voulais pas les vendre!

 

Êtes-vous en train d’essayer de voler les fruits de mon travail sans rien dépenser en retour ? N’était-ce pas du vol!? Même si la station trouvait une raison de le virer, Zhang Ye avait encore quelque chose à dire,  qui était le vers dans “L’annonciateur des tempêtes” –  Ah! Quelle gronde plus fort la tempête! Je ne vous donnerais rien peu importe qui vous êtes!

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top