[Sovereign of the three realms] traduction

145791015

Commentaires

  • salut tous le monde voila le chapitre 22. A partir de ce chapitre, les choses vont devenir plus intéressantes. Jiang Chen va livrer son premier combat dans ce chapitre aussi.
  • Chapitre22
    Tu penses que tu es formidable ? Battu d’un seul coup




    L'ambiance au banquet était en effervescence. Même le visage de la princesse Gouyu portait une expression extrêmement solennelle. Bien qu’elle semble indifférente à la surface, elle était en réalité très choquée à l’intérieur.

    Après tout, ce n’était pas une bonne chose pour la famille royale que le duc du Dragon Montant devenait de plus en plus puissant.

    Surtout cette Long Juxue. Si elle entrait vraiment dans la secte du soleil pourpre, son développement futur serait illimité. Bien que la princesse Gouyu fût reconnue comme un génie du dao martial dans le royaume, elle n'avait jamais attiré l'attention de l'une des sectes cachées ou des maîtres isolés.

    Jiang Chen était extrêmement attentif et avec juste un regard discret, il avait déduit la plupart des luttes internes de la princesse Gouyu.

    « Heh heh, c’est juste une personne avec un peu plus de talent, voilà tout. Le chemin du dao martial est comme une échelle. Ceux qui possèdent un meilleur potentiel arrivent à grimper un peu plus vite que les autres. Si la moindre erreur est faite en glissant, ils tomberont et se fracasseront sur le sol en morceaux. Le talent seul n’est pas tout, il faut avoir aussi les bonnes dispositions sinon tout sera en vain»

    Sa voix n’était pas forte. Il semblait qu’il se murmurait à lui-même et qu’il expliquait quelque chose à Eastern Zhiruo.

    Mais un auditeur qui écoute avec son cœur comprendrait ce sentiment. Une étrange lumière jaillit des yeux de la princesse Gouyu quand elle entendît ces mots. Son regard ratissa le visage de Jiang Chen et elle pensa tout à coup que cette langue de vipère n’était pas si désagréable après tout.

    « Non ! Comment pourrais-je pardonner à ce gamin comme ça? » Princesse Guoyu supprima immédiatement ce peu de bonne volonté.

    Jiang Chen s’étira paresseusement puis bouda, « Ainsi, les vantardises ont été vantés et la magnificence a été démontrée, cela devrait être suffisant non? Quand est-ce que la nourriture sera servie? J’ai tellement faim que j’ai l’estomac dans les talons! »

    Il n'avait pas supprimé sa voix en prononçant ces mots. Ces mots sonnaient comme des grondements mécontents d'un jeune bellâtre.

    Mais prononcés en cette occasion, c’était assez irritant.

    Long Zhaofeng avait initialement voulu encore étaler le beurre, mais se sentît pressé, quand il fut interrompu par une voix perçante et inattendue.

    Que pouvait-il faire ? Il ne pouvait pas ordonner un passage à tabac sur Jiang Chen.

    Ce Jiang n’a jamais connu le bon timing. Pour quelqu’un qui avait même osé peter aux rites du culte célestes, prononcer ce genre de bêtises était son style.

    Le duc du Dragon Montant était un peu soulagé en pensant cela. « Cet enfant est né avec des lésions cérébrales. C’est une bonne chose car le duc de Jiang Han trouvera cela encore plus difficile à construire un avenir pour son territoire avec un tel fils inutile. Cela devrait être plus facile à le convaincre de céder cette parcelle de terrain plus tard. »

    Long Zhaofeng s’était facilement réconforté avec cette idée. Il rît: «Oui, d’accord. Mes excuses pour garder tout le monde en attente, nous allons commencer le banquet! Soyez à l'aise. S’il vous plait mangez et buvez à votre guise ! »

    Cependant, le regard de Long Juxue ratissa Jiang Chen. Une trace cachée d'un sourire conspirative apparu sur son beau visage quand elle pensa aux événements du manoir de la guérison.

    « Attendez! La maison est rarement aussi pleine, en particulier avec la présence des principaux organisateurs des épreuves du dragon caché. Il y a tellement d'héritiers présents aujourd'hui, pourquoi ne pas s’amuser un peu? Laissons-les exhiber tous ce qu'ils ont appris jusqu'à présent comme divertissement pour le banquet! »

    Il était apparent du ton de Long Juxue qu'elle avait déjà pris l'identité de disciple direct de la secte du soleil pourpre et elle s’était déjà mise à un niveau égal à celui des principaux organisateurs des épreuves du dragon cachés.

    « Quelle merveilleuse idée ! »

    « Haha, très bien. Si nous exposons notre talent en face du futur disciple direct de la secte du soleil pourpre, peut-être miss Juxue écrira une introduction pour nous à la secte si elle est de bonne humeur. »

    « Cela a du sens! Haha, il semble que nous devons afficher pleinement nos talents devant miss Juxue aujourd'hui. »

    « Cela justifierait les efforts de toute une vie si nous sommes honorés d’un sourire venant d’une belle demoiselle. »

    Armé de ses souvenirs de la vie passée, Jiang Chen eut un fort pressentiment. Quand il sentît le regard de Long Juxue passer sur son visage, il savait que cette femme le visait.

    Princesse Gouyu était aussi sensible que Jiang Chen. Bien qu'elle ignore pourquoi Jiang Chen et Long Juxue étaient en désaccord, avec son esprit et son intelligence, comment ne pourrait-elle pas comprendre la situation? Long Juxue n’avait pas vraiment pris la peine de cacher ses intentions.

    Princesse Gouyu donna un coup de pied à Jiang Chen sous la table et marmonna sous son nez, «gamin, soit prudent! Long Juxue essaie de te piéger »

    Jiang Chen était un peu surpris. Depuis quand la princesse Gouyu se préoccupait-elle de ses affaires? Ne cherchait-elle pas à lui donner la raclée de sa vie?

    Il mît un fruit dans sa bouche sans se soucier et rît indifféremment. «Pourquoi me viser moi? Comment un bon à rien comme moi, qui ne fait même pas mal à une mouche, menacerait-il une personne qui est née avec une constitution supérieure? »

    Gouyu se sentît extrêmement frustré en voyant la paresse de Jiang Chen. Tu connaitras la puissance de Long Juxue quand elle te rendra fou.

    En effet, Long Juxue rît et parla à Bai Zhanyun et aux gens assis à sa table, « Amis de la famille, Frère Bai et frère Hong, vous semblez avoir eu un conflit avec l'héritier de Jiang Han, frère Jiang, plus tôt.
    Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour apprendre quelque chose sur l'autre? Nous pratiquons le dao martial, éliminons l’animosité avec un sourire. Toutes nos relations sont construites avec nos poings. N’êtes-vous pas d’accord? »

    Bai Zhanyun était ravi d’entendre ces mots et sauta immédiatement sur l’occasion. « Oui, ce qu’a dit miss Juxue possède beaucoup de sens. Une bonne amitié n’est formée qu’après un combat. Jiang Chen, qu’en dis-tu qu’on gagne une meilleure compréhension l’un de l'autre aujourd'hui? »

    «Frère Bai, moi de la famille Hong aimerais également bien connaître Jiang Chen. Pourquoi ne puis-je pas commencer d'abord? »

    « Vous, deux frères aînés, vous êtes les héritiers des quatre grands territoires; vous ne voudriez pas faire nos devoirs à notre place? Moi, Yan Yiming, je suis fasciné par le frère Jiang Chen depuis longtemps. »

    Ces gens-là étaient surexcités et fous de joie d’entendre long Juxue dire que toutes les amitiés se formait principalement par le combat. Ils avaient finalement eu une excuse parfaite et justifiable pour battre Jiang Chen et l’humilier sévèrement. C’était une chance qui ne se répéterait pas de nouveau.

    A ce moment là, les autres éminents ducs avaient reçu des indices de la part du duc du Dragon Montant et rejoignirent la mascarade.

    « Oui, oui, le temps passe très vite pour nous le vieux. Un jour, ce sera au tour de la jeune génération de prendre nos places. Quelle occasion rare pour nos héritiers d'apprendre les uns des autres et de renforcer leurs amitiés! Cela améliorera aussi l'atmosphère du dao martial dans le Royaume d’Eastern. Quelle bonne initiative »

    « En effet, en effet. Les jeunes sont l'avenir du royaume. S’ils sont forts, le royaume sera fort! »
    Une dizaine de ducs avaient rejoint la foule en l'espace d'un instant. Ils avaient tous exprimé des opinions positives avec encore plus d’enthousiasme.

    Yan Yiming était extraordinairement fier et fît semblant de joindre ses mains « Jiang Chen, nous avons eu un malentendu auparavant. Pourquoi ne pas se battre un peu pour se connaître un peu mieux. Peut-être que nous pouvons même devenir de bons amis après ce combat? »

    Il avait finalement apporté sa provocation directement à Jiang Chen.

    Jiang Chen soupira de résignation et jeta les noix qu'il tenait à la main. Il répondît d'une manière insouciante, « Yan Yiming, n’est ce pas? Si j’étais à ta place, je ne me mêlerais pas de cette manière. Avec ta position et ton potentiel, tu n'es pas censé être la star de ce soir. Pourquoi prends-tu la peine de t’incriminer à la place des autres? Si tu te rates, tu subiras une très grande humiliation. »

    « Humiliation? » Yan Yiming rît avec impudence. « Jiang Chen, parle franchement si tu as peur. Si tu es prêt à incliner ta tête par terre en demandant le pardon, je considérerais à te pardonner. »

    « Pardon? » Jiang Chen se leva avec paresse. «Moi, Jiang Chen, ne sait même pas comment écrire le mot« pardon ». Mais tu vas bientôt découvrir que tu avais tort. Que viens-tu juste de dire? Faire un combat? Allons-y. »

    Jiang Chen choisît un endroit aléatoirement dans une zone vide à côté du hall principale.

    « Heh heh, continue de te la peter Jiang Chen! Une mauviette du niveau trois de qi qui ose se mettre en avant, je suis impressionné par ton courage. » Yan Yiming sourît avec ironie puis s’avança. Ses six méridiens de qi avaient surgi au moment qu’il concentra une impressionnante aura. Il essaya d'écraser son adversaire grâce à son aura seulement.

    « Arrête de te la jouer! Si tu veux attaquer alors attaque, je veux manger après ce combat. Tu Penses que c’est facile de rester le ventre vide pendant si longtemps? »Jiang Chen ne prêta aucune attention à la posture de Yan Yiming.

    « Jiang Chen, Tu prétends avoir un joker sous ta manche alors que tu es à peine au niveau trois du qi. Tu cherches à mourir. Goute à mon poing! »

    Comme c’était un combat amical et que la princesse Gouyu était présente, Yan Yiming n'avait pas utilisé les arts martiaux traditionnels de sa famille, mais il avait plutôt opté pour la technique de la palme nuageuse d’améthyste de la méthode du qi améthyste oriental.

    Six méridiens de qi était le niveau le plus élevé dans le domaine intermédiaire du qi. Quand il activa ses six méridiens de qi avec une magnifique vague de sa paume, son aura était capable d’agiter la poussière et les petits cailloux.

    Yan Yiming bondit vers le haut, son corps était aussi léger qu’une plume. De la lumière pourpre émanait entre le mouvement de ses mains et de multiples images rémanentes de ses mains apparurent. Ils étaient comme la floraison du prunier, flottant au sol en grande célébration. La vue submergea les spectateurs.

    « Les ombres de la paume remplissent l’espace comme les oiseaux qui volent dans le ciel. Les fleurs de prunier tombent de leurs envols. Qui aurait pu penser que Yan Yiming aurait pratiqué la palme nuageuse d’améthyste jusqu’ au sommet de la perfection! C’est incroyablement rare. »

    « L'héritier du Yanmen ne va pas à l’encontre de sa réputation. Pas étonnant qu'il est classé parmi les dix premiers! »

    Des éloges sonnaient de partout à ce moment. Même Bai ZhanYun et Hong Tiantong regardaient Yan Yiming d’un regard sérieux, profond de pensées.

    Leur niveau de combat était pareil, simplement à en juger par sa performance de la palme nuageuse d’améthyste. Ce Yan Yiming était en fait quelque chose!

    « Huh. Comment ce Jiang Chen puisse-t-il s’avancer juste avec trois méridiens de qi. » Bai Zhanyun brûlait de voir Jiang Chen battu immédiatement au point de cracher du sang.

    Encerclé par les ombres de la paume qui avaient rempli l'air, Jiang Chen était comme un canoë solitaire à la dérive sur un courant d’une rivière. Il ne semblait pas être en mesure d'éviter d'être avalé par l'ombre de la paume.

    Le sourire de la victoire était devenu de plus en plus apparent sur le visage de Yan Yiming.
    A ce moment là, Jiang Chen entra en action.

    Pour le décrire simplement, Jiang Chen avança légèrement. La princesse Gouyu observait le combat d’un œil solennel. Ce geste causa un regard étrange de sa part.

    Jiang Chen avait avancé avec une précision infaillible et atterrît dans un endroit singulier où l’aura de Yan Yiming était la plus faible. C’était la zone dans laquelle ses attaques avaient le plus de mal à couvrir.

    Ce fut une ouverture minuscule, et pourtant ce fut comme si Jiang Chen l’avait prévu et avança lorsque Yan Yiming était venu dévaler sur lui.

    Au même moment, le bras de Jiang Chen se leva légèrement, et un doigt se pointa avec le mouvement de sa main.

    Un son assourdissant coupa à travers l'air comme un météore à travers les cieux.

    Les gens ne savaient pas d'où il provenait ni même où il se rendait.

    Un cri agonisant retentit l'instant suivant, et les nombreuses ombres de paumes soudainement disparurent comme des branches endommagées et des feuilles fanées. Le corps légers de Yan Yiming se précipita soudainement vers le sol, comme un poids mort.

    C’était une sévère chute.

    Ce fut une chute si dure que même le sol vibra subtilement!

    Même les spectateurs ressentirent une douleur dans leurs os à la vue de cet impact. Le principal intéressé avait probablement chuté encore plus durement.

    L'autre protagoniste, Jiang Chen, dépoussiéra légèrement ses mains puis soupira. «Pour quelqu'un qui sous-estimait le niveau trois du qi, je pensais que tu étais quelque chose. Mais qui l’aurait cru que tu t’écroulerais après un seul coup ! Bah, si mauvais. Décevant, très décevant. "

    Silence... le silence régna.

    A ce moment là, être silencieux était mieux que de parler.
  • merci pour le chap
  • merci mais maintenant je me met en pls jusqua avoir la suite xD
  • Haha énorme ! Merci !!
  • merci pour ce chapitre :)
  • :o trop fort Merci vivement la suite :)
  • merci ila fait un dodompa ou je me trompe XD
  • mon dieu noooon !!! j'aurai pas du lire ce chapitre sniff, ça va être un cauchemar d'attendre la suite.

    plus sérieusement un grand merci pour ce chapitre
  • août 2016 modifié
    merci
  • Merci pour ce chapitre :D
  • salut tous le monde, je voudrais corriger une certaine traduction en relation avec les niveaux d’accomplissement d'une technique d'art martiaux.

    dans le chapitre 15 j'avais écris: Elle était divisé en cinq niveaux d’accomplissement de ‘l’accomplissement mineur’, ’expérimenté’ ’perfection’, ‘sans défaut’ et ‘grande perfection’.

    j'ai changé en cela: ‘accomplissement mineur’,’habile’,’perfection’, ‘impeccable’ et ‘grande perfection’.

    pour obtenir une meilleur compréhension du chapitre qui va suivre.

    merci de votre comprehension
  • août 2016 modifié
    Chapitre23
    Les recommandations de la princesse Gouyu




    Un étrange silence était tombé sur la salle en un clin d'œil.

    Il y avait beaucoup de praticiens expérimentés présents. Parmi les ducs, qui n’étaient pas un poids lourd? Le problème, c’était qu’ils n’étaient pas sûrs de ce qu'ils avaient vu dans cette fraction de seconde.

    C’était Yan Yiming qui avait le dessus et il était à deux doigts de donner à Jiang Chen le coup de grâce. Jiang Chen n’avait seulement bougé que deux fois dans tout cela.

    Il avança d’un pas et leva son bras une fois pour fixer son doigt vers l'avant.

    C’était deux simples mouvements, mais c’était comme la foudre qui était tombée sur Yan Yiming. Il est tombé comme un poids mort.

    Ce fut une scène très comique. S'il n'y avait pas le fait que tout le monde était contre Jiang Chen, ceux qui étaient assemblés auraient presque suspecté que Yan Yiming jouait la comédie. Est-ce qu'il prétendait être un grand adversaire pour accroître la renommée de Jiang Chen?

    Mais ce n’était pas le cas.

    Yan Yiming voulait vraiment faire tourner Jiang Chen en bourrique mais finît par se trouver lui-même à sa place.

    A ce moment là, différentes pensées traversèrent l'esprit de tous les invités présents au banquet.

    Ceux qui étaient amis avec le duc de Jiang Han étaient naturellement heureux pour lui. Ils étaient en effet très inquiets pour le fils de leur ancien ami, ils n’avaient jamais rêvé d'un tel résultat.

    Ceux qui étaient en de moins bons termes avec le duc de Jiang Han ou amis avec le duc du Dragon Montant étaient extrêmement perplexes. Certains avaient commencé à soupçonner que l'héritier de Jiang Han était un loup déguisé en agneau. Avait-il toujours fait semblant d'être un vaurien?

    Mais la majorité était neutre, ils n’attendaient que de voir un beau spectacle. Bien sûr, ils étaient également incroyablement mystifiés par l'étrange scène qui s’était déroulée devant eux.

    Ces parties neutres étaient les plus à l'aise. Ils ne faisaient que regarder le spectacle, ils n’étaient naturellement pas effrayés que les choses s’envenimerait.

    Princesse Gouyu était la plus surprise.

    Quand Yan Yiming Commença à exécuter l’attaque à ‘l’apogée de la perfection’, elle avait failli demander d’arrêter le combat.

    Elle n’avait pas eu la chance de le faire avant que la situation ne se retourne complètement.

    A ce moment, la princesse Gouyu ne donnait aucune importance à Yan Yiming qui était actuellement battu à mort et avait complètement oublié la palme nuageuse d’améthyste à l’apogée de la perfection.
    Il n’y avait plus qu’une seule image dans sa tête, c’était le point imprévisible et imparable de Jiang Chen.
    Princesse Gouyu connaissait bien les origines du poing royal oriental. C’était une autre technique d'arts martiaux trouvés dans la méthode du qi améthyste orientale.

    Cependant, la princesse Gouyu était incapable de comprendre pleinement les mystères contenus dans le poing de Jiang Chen. Le poing contenait des énigmes sans fin et il condensait les singularités de l'essence même du dao martial.

    Ou est cette différence entre les niveaux de qi et des domaines ? On s’en fichait pas mal à ce moment là.

    Pour Gouyu, Ce coup avait révélé la véritable signification du dao martial.

    Il lui donnait un sentiment incompréhensible. Comme s’il pouvait venir d’un autre monde.

    "Ce gamin, est ce un coup de chance?" Gouyu réalisa soudainement qu'elle ne comprenait pas Jiang Chen comme elle pensait l’avoir fait.

    Elle ne pensait pas qu’un coup de chance aurait pu avoir une telle puissance.

    Mais si ce n’était pas une coïncidence, comment un vaurien qui ne pouvait même passer les trois examens fondamentaux pouvait déployer un poing si incroyable.

    Quelqu’un finalement brisa ce silence.

    Bai Zhanyun bondit, « Jiang Chen, viens-tu de tricher maintenant? Yan Yiming est du niveau six du qi et tu es seulement du niveau trois. Comment pourrais-tu le battre en un seul coup? »

    Le ton de Jiang Chen était innocent. « Tu devrais poser ce genre de question idiote à Yan Yiming. Il s’est fait battre par un simple niveau trois de qi, je ne sais même pas comment le réconforter. »

    « Huh, tu dois avoir triché. Moi, Bai Zhanyun je vais jouer avec toi. »

    Bai Zhanyun, l’héritier du Tigre Blanc, huit méridiens de qi, dans le domaine avancé du qi !

    C’était un génie qui surclassait complètement Yan Yiming.

    Jiang Chen ne sourcilla d’un poil et allait prendre la parole quand la princesse Gouyu se leva. « Attendez ! Les héritiers qui participeront aux épreuves du dragon caché sont libres de livrer des duels ici, mais c’est une perte pour les épreuves s’il y a des blessés. Puisque vous désirez vous départager, j’ai une suggestion à faire en ma capacité d’organisateur principal des épreuves du dragon caché. De cette manière on pourra déterminer le talent se trouvant dans vos méridiens sans que quelqu’un ne se blesse. »

    « Oh? Quelle grande stratégie la princesse Gouyu peut-elle bien avoir? »

    « Princess Gouyu est le principal organisateur des épreuves du dragon caché et elle dépense tant d'efforts et de volonté sur ces épreuves. La princesse possède notre admiration et notre respect. »

    Des commentaires adulateurs affluèrent comme la marée en un clin d'œil. Après tout, peu importe le statu que possédait le duc du Dragon Montant, il n’était qu’un duc. Princesse Gouyu était la représentante de la famille royale.

    Dans la situation actuelle, le nombre de personnes courtisant la famille royale était bien plus que ceux du duc du Dragon Montant.

    Princesse Gouyu parlait calmement. « La famille royale avait initialement l'intention de défendre la pratique du dao martial dans la tenue des épreuves du dragon caché. Les héritiers présents ici ont tous pratiqué la méthode du fondateur du Royaume d’Eastern – le qi améthyste oriental. Je propose que chaque héritier présent monte sur scène pour faire une démonstration des techniques d'accompagnement de la palme nuageuse d’améthyste et du poing royal oriental. En tant que principal organisateur des épreuves du dragon caché, je peux aussi être le juge qui déterminera celui dont la compréhension du dao martial est la plus grande et celui dont le niveau de combat est le plus élevé. »

    « Haha, princesse Gouyu est vraiment digne du titre de la princesse royale. C’est une excellente recommandation. Pas de sang sera versé et nous serons en mesure de déterminer qui est le plus fort. »

    « Mm. C’est une très bonne suggestion. Ce vieux duc la soutient.»

    Il était impossible pour que ces ducs s'opposent publiquement à cette suggestion maintenant que la princesse Gouyu s’exprima dessus. Un désaccord avec la princesse Gouyu signifiait le désaccord avec la famille royale.

    Il serait alors très probable qu’ils meurent d'une mort humiliante dans les épreuves du dragon caché.
    Jiang Chen haussa des épaules, dirigeant ses mots à Bai Zhanyun. « On dirait que tu es beaucoup plus chanceux que Yan Yiming. »

    Le visage de Bai Zhanyun s’assombri, « Que veux-tu insinuer? »

    « Comment puis-je ne pas te traiter d’idiot? Dois-je tout épeler pour toi? Tu ne comprends pas? Médite dessus si tu ne comprends rien. »

    Jiang Chen ne pouvait pas être dérangé par Bai Zhanyun après ces mots et retourna à son siège.
    Eastern Zhiruo rigola. « Frère Jiang Chen, tu était si magnifique. »

    « Ah bon? Je le pense aussi, haha. »Jiang Chen était de très bonne humeur pendant qu’il jetait un regard significatif du coin de l’œil sur Gouyu.

    Princesse Gouyu répliqua. «Je ne voulais simplement pas voir quelqu'un blessé avant les épreuves et ne pense pas que je te protégeais."

    « Je pense que tu réfléchis trop.» rît Jiang Chen. «Tu ne vois pas que je suis vraiment ennuyé de ta décision? Ce Bai Zhanyun m'embêta à plusieurs reprises et j’ai finalement eu la chance de le battre. Ta proposition était-elle destinée à le protéger? "

    Gouyu était complètement sans voix. Ce ... Ce GAMIN est ridicule. Ne sait-il pas que faisant partie du domaine avancé du qi, Bai Zhanyun pourrait écraser quelqu'un dans le domaine initial du qi en compote avec un seul coup de poing?

    Elle le maudissait intérieurement, « Cette princesse t’évitait évidemment d'être battu à mort par un seul coup de poing de Bai Zhanyun. Quel ingrat morveux! »

    Avec la proposition de la princesse Gouyu et le soutien de ceux qui sont au pouvoir, il semblait que le début du banquet serait retardé encore une fois.

    Tous les héritiers étaient excités et avaient des fourmilles dans les jambes pour monter sur la scène du manoir du Dragon Montant. Ils voulaient tous profiter d’un tel rassemblement pour se faire un nom.

    La voix de la princesse Gouyu retentît, elle était aussi claire et froide que le jade. «Tout le monde, vous, nombreux héritiers avez été réunis ici aujourd'hui. En tant que principal organisateur des épreuves du dragon caché, je voudrais profiter de cette occasion pour examiner les progrès accomplis dans la pratique du qi améthyste oriental. Ne vous sentez pas dans le besoin de vous retenir et afficher pleinement votre potentiel, compréhension et talent ! »

    Pour être honnête, tous les héritiers étaient surexcités, même sans l'encouragement de la princesse Gouyu. Qui voudrait manquer cette occasion de laisser une bonne impression au principal organisateur des épreuves, et de démontrer ses talents aussi?

    Toutes les méthodes du dao martial était réparties en ‘accomplissement mineur’,’habile’,’perfection’, ‘impeccable’ et ‘grande perfection’.

    Sous l'observation personnelle de la princesse Gouyu, plusieurs héritiers s’étaient rapidement présentés pour une démonstration. Certains avaient choisi la palme nuageuse d’améthyste et d'autres avaient choisi le poing royal oriental.

    Il fallait dire qu’aucune médiocrité n’existait parmi les 108 héritiers.

    Ceux qui avaient osé de monter sur scène possédaient tous un potentiel décent et étaient tout à fait confiants du niveau auquel ils s’étaient entrainés.

    Jiang Chen louchait des yeux alors qu'il était assis en dessous de la scène, il y avait un regard distrait sur son visage. Il lui arrivait de grignoter des noix ou de se moquer d’Eastern Zhiruo de temps en temps.

    Une trace d'un sourire amusé se traçait sur son visage quand il jetait parfois un coup d'œil à l’effervescence qui était sur la scène. Il était évident qu'il ne croyait pas beaucoup aux démonstrations des autres héritiers.

    Cependant, un jeune homme qui était alors monté sur la scène attirât l'intérêt de Jiang Chen.

    Ce jeune était bien bâtit et faisait des pas solides. C’était l'héritier du Hubing, Hubing Yue, l'un des meilleurs amis que possédait Jiang Chen dans la capitale.

    Jiang Chen était résigné alors qu'il regardait Hubing Yue monter sur scène. Avec son tempérament et son caractère, ni le caractère volatil de la palme nuageuse d’améthyste ou le caractère imprévisible du point royal oriental étaient adaptés pour lui.

    Par conséquent, Jiang Chen était un peu surpris que Hubing Yue puisse se mettre en avant.

    Mais, ce qui surprît ceux en dessous de la scène était que l'héritier de Hubing, un modeste territoire classé au milieu des 108 duchés, possédait une solide base du dao martial. Sept méridiens de qi rugissaient comme des dragons. Il était dans le domaine avancé du qi avec ses sept méridiens de qi!
    Cela étonna même Jiang Chen.

    Il fallait savoir que même Yan Yiming un héritier du top dix possédait seulement six méridiens de qi.
    Mais le territoire du Hubing était classé dans le bas du tableau des 108 duchés. Son héritier allait-il franchir de nouveaux sommets grâce aux épreuves du dragon caché?

    Sept méridiens de qi étaient en effet extraordinaires. Ils étaient comme de grands dragons accompagnés par le grondement du tonnerre lors de leurs déploiements.

    Cependant, la palme nuageuse d’améthyste manquait un peu de vrai sens, un peu d'élégance, quand Hubing Yue la pratiquait.

    « Hahaha, Hubing Yue, est-ce la palme nuageuse d’améthyste? On dirait que tu coupes du bois »

    «La palme nuageuse d’améthyste est l'élégance personnifiée. Ce Hubing Yue ressemble à un fermier labourant ses champs quand il la pratique. Je ne peux plus le regarder. »

    Certains membres de l'audience se moquaient de lui. Bien que leurs paroles fussent des railleries, ils n’étaient pas totalement dans le faux.

    Cela rentrait également dans la prédiction de Jiang Chen. La palme nuageuse d’améthyste ne coïncidait pas avec le style de Yue.

    Cependant, ce n’était pas comme s'il n'y avait rien à tirer de la version de Hubing Yue de la palme nuageuse d’améthyste. Au moins Il possédait de solides fondations, c’était beaucoup plus pratique que d’autres versions stylées exhibées plus tôt.

    Princesse Gouyu reconnu sa constance et la stabilité et prononça un jugement de « sommet d’habile ».

    L'identité des héritiers qui l'avaient suivi était encore plus exceptionnelle.
  • merci pour le chapitre
  • Merci ~ <3
  • Merci pour ce chapitre :D
  • merci pour le chapitre
  • Chapitre24
    Jiang Chen choque tous les gens présents



    L'héritier du Tianshui, Shui Qingshu, exhiba le point royal oriental. Flottant et aérien, c’était un flux bizarre. C’était apparent qu'il s’était entrainé à un très bon niveau.

    Princesse Gouyu hocha légèrement sa tête en voyant cela et lui donna la note de "pic de la Perfection".
    L'héritier de la tortue noire, Yi Taichu, présentait une version plus fleurie de la palme nuageuse d’améthyste. Il était extrêmement élégant comme le mercure déversé sur le sol. Cela refroidît les ardeurs de plusieurs jeunes qui étaient excités de monter sure scène et de démontrer ce dont ils étaient capables.

    Ils avaient senti la distance qui les séparait de Yi Taichu.

    Quant à la princesse Gouyu, elle le regardait aussi avec admiration et lui donna la note de "impeccable niveau initial".

    C’était aussi le premier héritier de la journée à avoir obtenu la note de "impeccable"

    Il fallait savoir que c’était très peu commun de s’entrainer sur une méthode du dao martial et d’arriver au niveau de "pic de la perfection"

    Atteindre le niveau de "impeccable" signifiait essentiellement qu'il n'y avait pas de vulnérabilités ou de défauts. Le praticien aurait atteint un niveau où même pas une goutte d'eau ne serait trouver une ouverture.

    Le niveau suivant était la « grande perfection »

    Seulement un génie était capable de s’entrainer sur une méthode du dao martial et atteindre le niveau de "grande perfection". Cela voulait dire, que pour cette technique particulièrement, la compréhension et le talon du praticien étaient arrivés à leurs apogées.

    Bai Zhanyun, l'héritier de Tigre Blanc, était devenu un peu nerveux quand Ye Taichu avait reçu une telle note.

    «Je devrais vous montrer quelques points royaux orientaux"

    Bai Zhanyun était pratiquement au même niveau que Yan Yiming dans la technique de la palme nuageuse oriental. Il était également au "pic de la perfection" et n'avait pas encore atteint le domaine de l "impeccable".

    Mais Il avait renforcé sa pratique du point royal oriental pendant de nombreuses années et avait formé naturellement sa propre interprétation.

    Bien que Bai Zhanyun fût un peu arrogant, il y avait une certaine aisance dans la façon dont il déployait le point royal oriental. Ce fut comme si les hirondelles se cachaient parmi les nuages ou les oiseaux qui volaient à pleine vitesse dans les bois. Une tournure inattendue qui se cachait derrière chaque virage. Cela illustrait le dicton «Où les collines se joignent. Où Les cours d'eau, le vent et la route semblent se terminer. Derrière les bois et les champs de fleurs se trouve un autre village."

    Sous l’égide de Bai Zhanyun, "unique" et "changement" pouvaient être les adjectifs supplémentaires utilisés dans la description de son point royal oriental. Bien qu'il n’ait pas encore atteint le niveau de grande perfection, son innovation et son expansion de la méthode étaient déjà digne de la note "impeccable".

    En effet, après la contemplation de la princesse Gouyu, elle lui donna la mention élogieuse de "Pic d’impeccable".

    Bai Zhanyun était incroyablement fier de cette mention, surclassant ainsi fermement Yi Taichu. Son torse était bombé et il y’avait des traces de ferveur apparente dans son regard sournois vers Long Juxue.

    Bai Zhanyun se tenait sur la scène avec plein d’entrains, comme s'il était un champion de boxe. Il sonda les quatre coins fièrement, «Qui d'autres veut venir et faire une démonstration? »

    Hong Tiantong avait estimé que son niveau de la palme nuageuse orientale était, au plus, à égalité avec Yi Taichu, au niveau de "impeccable au niveau initial". Il décida d’abandonner après mure réflexion.

    Bai Zhanyun était devenu de plus en plus insupportablement arrogant et éclata de rire en voyant Hong Tiantong abandonner. Son regard se posa alors sur Jiang Chen.

    « Jiang Chen, si je me souviens bien, tu as mentionné que j’étais très chanceux juste un moment. Tu as surement dû pratiquer ces deux techniques d'arts martiaux à un niveau impressionnant? »

    Bai Zhanyun était extrêmement satisfait de soi. Il avait depuis longtemps pris Jiang Chen pour cible. Il se sentirait sacrément bien s’il pouvait l'humilier sévèrement, en particulier dans ce genre d’occasion.

    De plus, Bai Zhanyun ne savait pas exactement que le duc du Dragon Montant convoitait la parcelle de terrain avec la veine spirituelle des Jiang Han. Par conséquent, peut-être qu'il serait en mesure de gagner les faveurs de Miss Juxue s'il supprimait Jiang Chen ?

    L’appel de Ban Zhanyun rendît Jiang Chen le centre de toutes les attentions, encore une fois.

    Jiang Chen avait obtenu une victoire déconcertante face à Yan Yiming plus tôt. Le processus avait été extrêmement rapide et beaucoup de gens n'avaient pas été en mesure de voir ce qui c’était vraiment passé. Ils avaient tous pensé que c’était une coïncidence.

    Jiang Chen compta; ce fut la quatrième fois que Bai Zhanyun l'avait provoqué. Il cracha un morceau d'os de poulet de sa bouche sur la table en soupirant avec résignation, « Pourquoi tant de gens manquent de cervelle dans ce monde? Toi, Bai Zhanyun, tous les projecteurs sont figés sur toi et ta performance occupe le premier rang. Pourquoi dois-tu chercher à te gifler toi même? »

    « Me gifler? » Bai Zhanyun avait une voix de rire débridé. « Jiang Chen, si tu peux me gifler, alors moi, Bai Zhanyun, me tiendrais ici et te laisserais. »

    Jiang Chen se leva doucement et ne dît plus rien. Il jeta un coup d'œil à la Princesse Gouyu et marcha vers la scène avec un léger sourire.

    « Bai Zhanyun, tu dois être fier d'avoir reçu la mention" pic d’impeccable "et d'avoir battu toute la meute des prétendants. Ce ne serait pas la cerise sur le gâteau si tu trouves par malchance quelqu’un en mesure de gâcher cela alors que tu es à l’apogée de ta vie? N’est ce pas? Dans ce cas là, une soi-disant beauté te regardera avec des yeux différents, n’ai-je pas tort? Je dois dire que tu es naïf et un raté de premier ordre. »

    « Naïf? Raté? »Bai Zhanyun grogna légèrement. « Tu n’es qu’un bon à rien, un looser qui ne peut même pas passer les trois examens fondamentaux. Qu'est-ce qui te donne le droit de me traiter de raté? »

    « Non pas que je te traite de raté, c’est que tu en es vraiment un. Tu vois cette beauté comme un phénix céleste, mais elle te considère comme un vulgaire chien des rues. A plusieurs reprises tu prétendais être tout cela devant moi, mais tu ne connais même pas la raison de te prétendre aussi génial. Comment peux tu expliquer que tu n’es pas un raté si tu ne comprends même pas la raison pour laquelle tu vies et tu perds des années dans une tentative de réaliser un rêve irréalisable?

    Ton poing royal oriental a gagné un standing ovation et la mention de "pic d’impeccable" mais tu penses vraiment que ta pratique de ce poing est vraiment sans faille et invincible ?

    Puisque ton triomphe t’est monté à la tête et tu penses que ton poing royal oriental est si infaillible, je vais te donner une chance. Utilise le poing royal oriental contre moi avec toutes tes forces et je vais te laisser comprendre ce que signifie d'être vraiment invulnérable! »

    L'éloquence de Jiang Chen ne connaissait pas de limites. Il était comme le tonnerre d’un orage, équivalent à des nuages sombres descendant sur une ville en un clin d'œil.

    Un subtil changement avait eu lieu parmi les spectateurs, ils avaient été tous touché par les paroles de Jiang Chen.

    « Jiang Chen? Es-tu entrain de me défier? Es-tu sûr de souhaiter utiliser un œuf pour attaquer un rocher? »Bai Zhanyun était totalement insensible et son visage grimaçait de rire, Il avait l’air de posséder un sourire sauvage.

    « Ferme là et montre moi ton fameux poing royal oriental. Laisse-moi voir ce que vaut un héritier des quatre grands ducs! »

    Aux yeux du public, il y’avait quelqu’un qui était reconnu comme un vaurien dans le domaine initial du qi possédant seulement trois méridiens de qi.

    L’autre était un héritier d’un des quatre grand ducs, reconnus par le royaume et faisant partie du domaine avancé du qi possédant huit méridiens de qi.

    Ces deux personnes n’étaient pas dans le même niveau d'existence. On pourrait même dire que, dans des circonstances normales, un praticien possédant huit méridiens de qi ne serait même pas intéressé à tourmenter quelqu'un possédant trois méridiens de qi.

    La distance entre les deux était seulement très grande.

    Le problème est qu’actuellement, celui qui lança le défi était dans le domaine initial du qi !

    « Ce Jiang Chen, a-t-il perdu les boules après qu’on l’est battu à mort ? »

    « Défier quelqu’un du domaine avancé du qi, Ce Jiang Chen est impatient de mourir »

    Même Jiang Feng, le duc de Jiang Han qui laissait faire son fils tout ce qu’il voulait, se leva. « Chen’er, tu… »

    Jiang Chen leva son bras légèrement avec un air d'aisance, un léger sens de confiance émanait de lui. Cela arrêta Jiang Feng de parler.

    Le beau corps de la princesse Gouyu trembla légèrement. A ce moment, elle avait vu une attitude confiante qui appelait les autres à le suivre aveuglément!

    « Ce gamin possède -t-il vraiment l’aide de l’au-delà? » Princesse Gouyu ne pouvait presque pas empêcher ses pensées de voyager dans cette voie.

    Bai Zhanyun se mît à rire aux éclats. « Très bien, Jiang Chen, je t’ai toujours détesté. Mais je dois admettre, que tu es un homme avec des boules. »

    Il se déplaça légèrement quand il finît, huit courants de qi entouraient son corps. Ils circulaient rapidement, faisant semblant d’évaporer son corps comme un pourpre halo divin.

    « Le qi améthyste oriental ! Il est vraiment supérieur avec ses huit méridiens de qi, c’est un génie ! »

    Jiang Chen resta immobile, ses yeux se concentrèrent en une ligne fine, comme s'il était un vieux moine qui méditait.

    « Posture passive! Il est temps de mettre fin à cela! »Bai Zhanyun rugît calmement quant il leva ses deux pieds du sol. Le qi pourpre circulant autour de son corps se transforma en deux courants d'air quand le divin halo pourpre semblait se matérialiser en deux ailes sur son dos, lui permettant de flotter dans l'air.

    Circulant du qi pourpre et employant du qi. Du feu et des éclairs semblaient s’enrouler autour de la pointe du doigt de Bai Zhanyun quand une faible vague de qi pourpre se forma autour, donnant aux autres un sens étonnant d'oppression.

    « Épée de l’ouest »

    Bai Zhanyun concentra son qi en une lumière aveuglante. Woosh! Woosh! Woosh!

    Le fort qi semblait presque ignorer les lois de l'espace, il s’était formé bizarrement en courant se dirigeant vers Jiang Chen.

    « Météore de feu !»

    Un qi pourpre aveuglant circulait selon les mouvements de Bai Zhanyun. Le qi remplît toute la scène en un clin d’œil comme une pluie de météorites, bloquant ainsi un espace de 100 mètre de diamètre et couvrant toute l’arène.

    « Trop lent ! »

    Jiang Chen commença à bouger ses pieds pendant que Bai Zhanyun commençait à activer sa technique. Des traces de moqueries pouvaient être lues sur les lèvres de Jiang Chen. « Surveille mon coup qui va frapper ton bras droit »

    Woosh !

    Bai Zhanyun pouvait discerner la direction de l’attaque à partir du son de l’air, ce son perçant avait déjà frappé le bras droit quand il entendît la voix de Jiang Chen.

    « Ton genou gauche !»

    Un autre coup synchronisé avec la voix. Bai Zhanyun n’avait même pas le temps de réagir avant qu’il sente une paralysie de son genou gauche. Il était apparent qu’il venait d’être touché.

    « Zut ! » Bai Zhanyun ne pouvait pas comprendre comment il ne pouvait pas parer les coups quand il pouvait entendre la voix de son adversaire et anticiper la trajectoire de l’attaque.

    La force de son adversaire était si douce, presque faible !

    « Troisième cote de la gauche !»

    « Épaule droite ! »

    « Cheville gauche !»

    C’était comme-si Jiang Chen récitait un livre. Son attaque touchait Ban Zhanyun sur n’importe quelle partie du corps que Jiang Chen nommait. Chaque attaque était mystérieuse et intraçable.

    Bai Zhanyun était paniqué à chaque fois que Jiang Chen annonçait son prochain mouvement mais il n'avait jamais pu esquiver un seul coup avec succès.

    C’était exaspérant! Bai Zhanyun avait envie de vomir du sang tellement il était frustré.

    En termes de force, il sentait qu’il était dix fois supérieur à son adversaire. En termes de corps, il le surclassait radicalement. Même princesse Gouyu loua son niveau d’entrainement.

    Cependant, il avait le sentiment d’être constamment contré, il était incapable d’utiliser toute sa force. Il ne pouvait que passivement recevoir des coups d’une personne du niveau initial du qi.

    C’était comme-si son adversaire anticipait chacun de ses mouvement et possédait une longueur d’avance malgré qu’il ne se déplaçait pas rapidement.

    Bai Zhanyun devenait de plus en plus frustré pendant qu’il combattait, il devait admettre au même moment que si son adversaire ajoutait un peu plus de force à ses attaques, il aurait fini par terre à de nombreuses reprises.

    Jiang Chen cria soudainement, « pause » au milieu du combat, puis recula rapidement vers l’arrière sur le coté. Il circula son qi puis visa une grande pierre à coté de lui.

    La pierre se brisa à l’impact. Elle était complètement perforée.

    « Bai Zhanyun, que serait-il passé si j’utilisais ce niveau de puissance sur toi ? »

    Bai Zhanyun était abasourdi. Il était déjà vraiment frustré tout à l'heure sur la scène parce qu'il était incapable de déployer pleinement sa force.

    Mais à ce moment là, il sentît des sueurs froides qui ruisselaient sur son dos. Après tout dans ce combat, ce n’était pas que son adversaire manquait de qi, mais qu'il n’avait pas utilisé toute sa force et qu’il avait retenu ses coups.

    Sinon, il serait probablement aplati comme une crêpe au premier coup.

    Les spectateurs qui regardaient le combat avaient immédiatement déduit une partie de cette conclusion et des regards compliqués se dirigèrent vers Jiang Chen.

Cette discussion a été fermée.