[Sovereign of the three realms] traduction

17810121315

Commentaires

  • Chapitre29
    Le changement d’attitude de chacun




    Qiao Baishi poussa un soupir de soulagement suite à la décision ferme de Song Tianxing. Pour être honnête, il était plutôt stressé par les décisions qu'il avait prises ces derniers temps et il les avait suivis purement sur la base de sa propre audace et résolution.

    Il pouvait dire que ses choix étaient corrects en se basant sur l'attitude du seigneur maitre.

    « Numéro trois, tu es celui qui a conclue cette relations avec Jiang Chen du manoir des Jiang. Tu seras en charge du maintien de cette relation. Il semblerait d’après divers pièces d’information, que l'ombre de ce jeune homme était derrière tous les grands événements dans la capitale ces derniers temps. On doit garder un œil sur ce jeune homme. »

    Song Tianxing n’avait jamais vu Jiang Chen auparavant, mais il avait été en mesure de déduire une étonnante conclusion à partir des détails dans les nombreux rapports qu'il avait reçus.

    Même le deuxième responsable Yue Qun qui était normalement calme s’exclama involontairement, «Seigneur maitre, l'évaluation de Jiang Chen n’est-elle pas un peu exagéré? »

    Song Tianxing sourît légèrement, «Je dois encore rencontrer Jiang Chen, mais j’ai déjà rencontré Jiang Feng du duché du Jiang Han. Si la source de tout ces événements imprévisibles vient du duo père fils, je miserais mon argent sur Jiang Chen et non pas sur Jiang Feng. »

    Qiao Baishi était touché. Il savait que la position du seigneur maitre était élevée et sa vision du monde était cynique. Ses standards étaient relevés. Essentiellement, il n’a jamais fait d’erreur sur le jugement des gens et des choses.

    Pour que le seigneur maitre puisse donner de tels éloges à un adolescent qu'il n’avait jamais rencontré auparavant - Qiao Baishi se réjouît plus qu'il n’avait fait le bon choix.

    « Heh heh, moi, vieux Yue, j’ai toujours admiré la faculté du seigneur maitre pour évaluer les choses. Cependant, je suis curieux de voir quant à la possibilité du seigneur maitre de se tromper? » Ricana Yue Qun. Avec son statut et sa position, ce n’était pas dépasser ses limites s’il mentionner quelque lignes d'une plaisanterie apprivoisés.

    La convention des cadres dirigeants avait pris fin avec la conclusion finale du seigneur maitre.
    Song Tianxing tira Qiao Baishi à côté pour une réunion privée, il tapota ensuite l'épaule de Qiao Baishi. « Baishi, tu as traité cette affaire avec un peu d'audace. Je suis fier de toi. »

    Bien que leur relation fût celle de seigneur maitre et troisième responsable, Song Tianxing dépassa largement Qiao Baishi en âge et en expérience ainsi qu’en stature en standard.

    On pouvait dire que Song Tianxing avait l'intention de reconnaitre Qiao Baishi comme son successeur.
    Qiao Baishi était surpris et flatté, il se hâta d'offrir quelques mots humbles.

    « Baishi, tu ne dois pas sous-estimer Jiang Chen. As-tu eu vent du nombre de choses étonnantes qui ont eu lieu autour de Jiang Chen? »

    « Votre subordonné est lourd à la détente, et attend l'illumination du seigneur maitre. » Qiao Baishi était extrêmement humble.

    « Premièrement, ce jeune a été battu à mort durant les rites de culte céleste, mais pourquoi a-t-il été battu et il est resté encore en vie?

    Deuxièmement, le roi a lynché ce jeune, mais pourquoi le roi lui a personnellement octroyé le médaillon du dragon?

    Troisièmement, ce jeune homme est un simple fils d'un duc - d'où a-t-il pu obtenir cette ancienne formule de la pilule du Karma céleste?

    Quatrièmement, le niveau du dao martial de ce jeune est insuffisant pour même passer les trois examens fondamentaux, mais pourquoi a-t-il pu battre Yan Yiming d'un seul coup, puis facilement jouer avec Bai Zhanyun après?

    Cinquièmement, pourquoi les princesses royales de deux générations sont-elle si familière avec ce jeune?

    Sixièmement, ce jeune homme est totalement sans peur devant le duc du Dragon Montant, et a dénoncé toute une chambre d’élites. Sa performance était tout à fait en désaccord avec le caractère d'un jeune homme. D’où vient cette confiance en soi? »

    L'expression de Qiao Baishi était devenue plus sérieuse après que tous les points avaient été listés par Song Tianxing. Il avait plus ou moins pris en considération ces points.

    Mais, ses considérations n’étaient pas aussi bien pensées ou aussi complètes que celle du seigneur maitre.

    Soudainement, Qiao Baishi relia tous les points des indices venant de Song Tianxing. Il s'écria étonné. « Est-ce dire que la famille Jiang est soutenu par le roi? Et ce comportement de désespérés était une comédie pour confondre les adversaires? Ce duo père fils pourrait être des pions mis en place par le roi? Même peut-être des pions avec la capacité à changer l'image politique? »

    Song Tianxing fît une légère remarque, « Si ce n’est pas cela, quelles autres raisons pourraient expliquer tout ce qui vient d’arriver jusqu’à maintenant? »

    Être lynché, mais pas à mort, était assez révélateur, sans parler pour autant des autres choses. S'il n'y avait pas des instructions secrètes de Sa Majesté, les hommes du roi n’auraient-ils pas vraiment la capacité de battre un simple jeune à mort?

    « Pas étonnant, pas étonnant. » Qiao Baishi se rappela tout à coup les événements entourant l'achat de l’herbe solaire du dragon. Jiang Chen ne lui avait-il pas révélé qu'il avait pris la bonne décision?
    Jiang Chen ne lui avait-il pas dit alors que l’herbe solaire du dragon était destinée à la famille royale?

    Qiao Baishi avait senti l’aura familière de l’herbe solaire du dragon sur la princesse Zhiruo ce soir au banquet du duc long.

    Ensuite, l’herbe solaire du dragon avait en effet été achetée par la famille royale. Jiang Chen n'avait pas mentit à ce sujet.

    Qiao Baishi réaffirma le jugement du seigneur maitre encore plus fermement lorsque ses pensées avaient traversées ses points.

    Pas étonnant que Song Tianxing ait conclu cela. Dans tous les aspects, rien de tout cela ne serait explicable, si ce n’était que la famille Jiang avait conclu un accord avec la famille royale depuis longtemps.

    Et avec l'identité de la princesse Gouyu, comment aurait-elle pu louer sans sourciller la performance du dao martial de ce jeune homme ?

    Il était évidemment qu’elle utilisait la performance de Jiang Chen comme excuse pour compenser l'impact de la constitution du phœnix bleu de Long Juxue.

    « Baishi, si la famille Jiang est un pion que la famille royale avait posé depuis longtemps, qu'est-ce que cela indique? Cela signifie que la famille royale a commencé ses préparatifs il y a longtemps.

    Le duc du Dragon Montant est très ambitieux, et sa puissance brille encore plus de jour en jour.
    Un côté avec les premières préparatifs et l’autre avec une ambition non dissimulée. Si ces deux parties se dirigent vraiment vers un conflit, pour être honnête, je ne parierais pas sur le duc long. A moins que… » Song Tianxing s’arrêta à ce point. Il était évident que les possibilités derrière ce "à moins que" l’a rendu craintif de parler, comme si c’était un tabou.

    «À moins que quoi? » Qiao Baishi ne pouvait pas résister à demander.

    «À moins que le poids lourd de cette secte cachée fasse une apparition personnelle et intervienne dans la lutte pour le pouvoir entre les rois. Cependant, avec ce statut de poids lourd, il serait trop humiliant pour eux de s’impliquer dans une lutte de pouvoir dans un royaume mondain. En plus, la famille Eastern contrôle le royaume depuis au moins mille ans, et possède de nombreux atouts dans sa manche, ainsi qu’un riche patrimoine encore inconnu. Autre que l’atout long Juxue, je ne peux pas penser quels autres avantages le duc Long peut avoir durant le combat avec le roi?

    Par conséquent, peu importe qu’elle soit d’un point de vue de bénéfice ou de politique, ta décision aujourd'hui était une décision extraordinairement sage! »

    Song Tianxing complimenta Qiao Baishi encore une fois.

    Une nuit similaire sans sommeil s’était passé dans la cour intérieure du palais.

    Les nouvelles de la princesse Gouyu avaient également plongé Eastern Lu dans ses pensées les plus profondes.

    «Frère, le duc du Dragon Montant ne prend plus la peine de cacher complètement ses ambitions. » Princess Gouyu était la seul qui osait parler franchement à Eastern Lu.

    « Il est compréhensible qu'il devienne fatigué de sa position de premier duc des terres après si longtemps. C’est seulement la progression naturelle qu'il cherche à faire. »Le ton d’Eastern Lu semblait calme mais il était imprégné d'un cœur battant remplie d’intention meurtrière.

    « Heureusement, il a essayé de dicter ses conditions à un vieux loup difficile qui est Jiang Feng aujourd'hui. Si c’était un autre avec une plus faible volonté, il aurait probablement capitulé. »

    Princesse Gouyu était aussi très mécontente du duc du Dragon Montant quand elle se rappela de la tournure des choses à ce moment là. Il avait manigancé contre le territoire d'un autre duc devant un représentant royal. Cela ressemblait à un affrontement entre ducs, mais c’était un affront royal en réalité.

    Eastern Lu soupira légèrement. « Toutes les choses changent. Il y a quelques jours de cela, qui aurait pensé que la famille Jiang sera mon général porte bonheur? »

    Eastern Lu ne savait pas s’il devait rire ou pleurer en pensant à la situation actuelle dans la capitale. « Peut-être que de nombreuse puissances vont penser maintenant que la famille Jiang fait partie de mes hommes de main et ils sont des pions que j'avais depuis longtemps placé? »

    Princesse Gouyu rît aussi avec un sourire. « Gouyu aurait pu penser la même chose si elle ne connaissait pas ce qui se passe en interne. »

    « Avez-vous remarqué que chaque changement, chaque rebondissement de situation dans la capitale, est étroitement liée à une ombre? »

    « Jiang Chen? » Les beaux yeux de la princesse Gouyu tremblèrent légèrement tandis qu’elle prononça ces mots involontairement.

    « L’as-tu aussi remarqué, ma sœur? » Eastern Lu sourît de façon significative.

    En pensant à cela, la situation actuelle dans la capitale avait en effet évolué depuis le pet de Jiang Chen au cours des Rites.

    Depuis ce moment-là, chaque événement qui avait eu lieu dans la capitale semblait être lié à l'ombre de cette personne.

    «Initialement, je avais cru qu'il avait reçu un message de l’au-delà dans ses rêves. Mais après ce soir, je ne peux pas m’empêcher de penser que peut-être ce jeune a faussement emprunté cette excuse dès le début? »

    Pour être honnête, Eastern Lu sentît que s’il réfléchissait dessus trop longtemps il aurait mal à la tête.
    Logiquement parlant, un fils d'un duc ne devrait pas être si étrange. Lynché, mais pas mort, identifier la source de la maladie de Zhiruo, manipuler le manoir de la guérison, battre un adversaire du niveau avancé de qi avec la force du niveau initial ...

    Plusieurs circonstances anormales étaient arrivées à la même personne. Dire qu'il n'y avait aucun secret autour de ce jeune homme - il n'y avait aucune chance qu’Eastern lu puisse le croire.

    Bien sûr, en tant que dirigeant d'une nation, il ne poursuivrait pas les choses d’avantage - du moins pas
    encore.

    Après tout, Eastern Lu n’allait pas seulement éviter d’enquêter sur l'aide précieuse de la famille Jiang qui cloua le bec involontairement à l'influence du duc Long, mais il les récompenserait à la place!

    « Gouyu, rend visite au manoir des Jiang Han en mon nom demain. »

    Une visite au manoir des Jiang Han était naturellement dans le but de récompenser le père Jiang et son fils. Elle pourrait également déclarer leurs intentions au même moment et amener la famille Jiang dans le camp royal.

    C’était tout à fait sans aucun effort pour Eastern Lu quand il s’agissait des moyens de puissance.

    « En outre, tu dois garantir que Jiang Chen puisse passer les épreuves de dragon caché. » L'attitude d’Eastern Lu avait subtilement changé de ce qu'elle avait été auparavant.

    Ses pensées concernant Jiang Chen s’étaient simplement arrêtées à l'idée que ce jeune puisse guérir la maladie d’Esatern Zhiruo. Par conséquent, Eastern Lu s’en moquait de la possibilité que la famille Jiang pourrait perdre leur territoire. Rester dans la capitale en tant que fonctionnaire riche sans pouvoir bénéficierait en fait la maladie de Zhiruo.

    Mais après les événements de ce soir, l'importance stratégique du père Jiang et son fils avait instantanément changé au centuple. Maintenant, la question de savoir si la famille Jiang pouvait garder son duché était un petit problème qui pourrait influer grandement la scène politique.

    Si la famille Jiang perdait son duché, alors il serait possible que le Dragon Montant puisse empiéter sur le terrain des Jiang Han avec la veine spirituelle sans rien à rajouter.

    C’était ce qu’Eastern Lu ne voulait vraiment pas voir.

    Le fait qu'un duc pouvait saisir les terres d'un autre duc, sans représailles signifiait qu'un problème s’était développé dans le contrôle de la famille royale du pouvoir.

    Et le serment de la famille Jiang de combattre le Dragon Montant jusqu'à la mort était en réalité un moyen indirect de protéger l'emprise de la famille Eastern du royaume!

    Par conséquent, le duché de la famille Jiang devait être maintenu!
  • merci pour le chapitre
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour ce chapitre :D
  • Salut tous le monde je viens de terminer avec la page index sur EdeN.
    En plus, les trois premiers chapitres viennent d’être édité par Mr.crisis et Missx. je viens de les mettre aussi sur EdeN.

    jetez un coup d'oeil et dites moi ce que vous pensez. voici le lien

    pour le moment tous les chapitres qui seront édités aparaiteront sur EdeN. le temps qu'on rattrape les chapitres je publierais toujours sur le forum.

  • Merci pour les chapitres :)
  • Chapitre30
    Avoir du fun avec Yan Yiming, encore



    Le lendemain, la princesse Gouyu rendît personnellement visite au manoir des Jiang Han avec une citation impériale et une grande quantité de récompenses pour féliciter le duo père et fils des Jiang.

    La raison donnée: le duo père et fils des Jiang avait accompli un exploit en aidant la princesse Zhiruo à combattre sa maladie.

    Cette raison était encore méconnue, mis à part les quelques témoins qui étaient présents cette nuit là, personne ne pouvait comprendre comment Jiang Feng et son fils auraient pu aider la princesse Zhiruo.
    Mais ceux qui avaient assisté au banquet du Dragon Montant avaient découvert que la princesse Zhiruo parlait et riait gentiment et que son apparence était plus saine. Son état de santé s’était grandement amélioré par rapport à ce qu’il était.

    Serait-ce réellement le duo père et fils des Jiang qui aurait accompli quelque chose au sujet de la maladie de la princesse Zhiruo?

    Les rumeurs se propagèrent rapidement tandis que le monde extérieur spéculait.

    Une chose était certaine, Jiang Feng et son fils étaient destinés à devenir des personnes célèbres dans la capitale dans un avenir proche.

    Quand au principal protagoniste de l'affaire, Jiang Chen, il n'avait jamais été préoccupé par les réactions du monde extérieur. Ce qui le souciait davantage c’était de développer sa propre force.

    Pendant que le temps passait, la date limite pour l'examen de la fin du mois approchait.

    Jiang Chen n’avait aucune raison de paniquer. Le contenu des trois examens fondamentaux n’était que du gâteau pour lui.

    Trois jours passèrent très rapidement.

    Pendant ces trois jours, Jiang Chen se concentra à renforcer son cinquième méridien. Après trois jours de forgeage, la solidité de son cinquième méridien était pratiquement devenue la même que les quatre précédents.

    De cette manière, les cinq méridiens pouvaient progresser côte à côte et ils étaient au même niveau.
    Ce jour-là dans le manoir du Dragon Montant, Jiang Chen n’avait utilisé que seulement la force de trois méridiens de qi et il n’avait même pas pensé à utiliser la véritable force de cinq méridiens de qi.

    Il était bien sûr conscient qu'il y avait de nombreux facteurs hasardeux derrière sa complète domination de Bai Zhanyun qui possédait huit méridiens de qi.

    Premièrement, son niveau de savoir du dao martial était à des années lumières devant un simple praticien de qi.

    Deuxièmement, les deux avaient convenu d’utiliser le point royal oriental lors de leur combat. En ce qui concerne une simple technique telle que le point royal oriental, Jiang Chen avait en effet atteint le niveau légendaire. Par conséquent, il pouvait naturellement battre Bai Zhanyun qui avait un niveau d’accomplissement « d’impeccable » dans cette technique de combat.

    Troisièmement, aussi le point le plus important, c’était que Bai Zhanyun avait déjà montré le poing royal oriental précédemment. Jiang Chen avait complètement vu à travers sa version du poing royal oriental.

    Finalement, Bai Zhanyun avait perdu toute initiative avant même que le combat ne puisse commencer. C’était normal pour lui d'être contrecarré à chaque fois.

    Bien sûr, Bai Zhanyun était également extrêmement malchanceux. Comment pouvait-il savoir que son adversaire serait une exception, dont la connaissance du dao martial dépasserait de loin ce monde?
    Si les deux parties avaient utilisé leurs techniques les plus avancées et s’étaient données à fond dans un match réel, il aurait été difficile de déterminer qui aurait pu gagner si Jiang Chen avait fait face à la plus puissante force de frappe de Bai Zhanyun.

    Après tout, la force actuelle de Jiang Chen était de cinq méridiens de qi et Bai Zhanyun était à huit méridiens. Les trois niveaux de différence entre les deux englobaient un domaine tout entier.

    Jiang Chen pensait aussi que s'il était en mesure de prendre ou éviter une trentaine de coup venant de Bai Zhanyun, il serait le vainqueur au final.

    Après avoir simulé un combat, Jiang Chen avait une meilleure compréhension de la véritable force d'un praticien du domaine du qi.

    « Parler de milliers de lignes et faire des théories de dix mille lignes, à la fin ce n’est que du blabla. Un combat du dao martial est en constante évolution et retournement de situation. Je peux être assis ici et exécuter des simulations mais les nombreux rebondissements durant un combat ne peuvent pas tous être simulé. Au cœur de tout cela, je dois continuer à me perfectionner. Heureusement, mon cinquième méridien est passé par les premières étapes de renforcement. L'étape suivante consiste à utiliser la résonance des acupoints pour localiser le sixième acupoint. »

    Il venait juste d’arriver en ce monde et au bout de quinze jours, il avait pu s’entrainer de trois méridiens de qi et arriver à cinq méridiens. Même la crème des génies du premier ordre auraient eu besoin de trois à cinq mois.

    Mais Jiang Chen l’avait fait en seulement quinze jours.

    Cependant, ce fut loin d'être suffisant. Posséder cinq méridiens de qi était encore un peu trop faible. Jiang Chen pourrait encore être victime de nombreuses petites défaites dans des escarmouches contre les autres héritiers, sans mentionner la lutte contre les puissants praticiens dans le royaume.

    « Les examens finaux des épreuves du dragon caché approchent rapidement. A en juger par l'atmosphère dans la capitale, il semble que les vents poussent les nuages dans un entonnoir. Il semblerait même que dans un petit royaume, de grands tourbillons pourraient se former lorsque les vents et les nuages sont en turbulence. Ma force actuelle est encore largement insuffisante pour naviguer dans ce vortex avec facilité. »

    La fin du mois arriva rapidement.

    Le dernier jour du mois, Jiang Chen arriva au lieu du test avec Jiang Zheng, il se sentait très à l'aise.
    Si ce n’était pas qu’il était déjà connu, qui aurait cru qu'une telle personne insouciante n’avait même encore passé les trois examens fondamentaux?

    En raison de sa performance au manoir du Dragon Montant cette nuit-là, l'apparition de Jiang Chen avait attiré un peu d’attention. La seule différence était que, par rapport à ce jour dans le manoir de la guérison, les gens présents étaient plus réservés et méfiants aujourd'hui.

    Naturellement, Jiang Chen ne se soucia pas du tout de ce que le monde extérieur pensait de lui et se dirigea directement vers la structure ou devait se tenir les tests.

    Quelqu'un venait de sortir quand il allait entrer. C’était l'héritier du Yanmen, Yan Yiming

    « Jiang Chen! » Les yeux de Yan Yiming crachaient du feu en voyant Jiang Chen.

    Sa défaite face à Jiang Chen en un seul coup durant le banquet de la dernière fois était la honte de sa vie pour Yan Yiming. Non seulement avait-il perdu tout son honneur devant ses pairs, mais plus important encore, il avait été tourné en bourrique devant Long Juxue. Même maintenant, Long Juxue était plutôt distante avec lui.

    Yan Yiming sentît que c’était de la faute de Jiang Chen. S'il n'y avait pas ce bâtard de Jiang Chen, comment pouvait-il lui, Yan Yiming, être relégué au rang de bouffon dans toute la capitale?

    «Tu es Yan le singe qui a volé mon siège? » Jiang Chen n’avait pas reconnu immédiatement la personne en face de lui.

    Cependant, cette réaction instantanée était encore une insulte de plus aux yeux de Yan Yiming.

    « Jiang Chen, comment oses-tu me traiter de cette façon! Si ce n’était pas ta fourberie diabolique, penses-tu que tu aurais pu me battre avec tes simples trois méridiens de qi ?! »Yan Yiming cria d’une voix rauque comme s’il ne prêta aucune attention à ce genre d’occasion.

    « Cela signifie que tu n’as pas accepté ta défaite?» Jiang Chen sourît légèrement.

    « Acceptes? Qui penses-tu être pour que je puisse concéder ma défaite ? Est-ce que le rang du territoire des Jiang Han est plus élevé que celui des Yanmen? Ou est-ce que ton niveau de formation est plus élevé que le mien? »

    «Alors, que veux-tu faire?" Jiang Chen était resté calme et serein.

    «Je ... Je veux te combattre! » Hurla Yan Yiming. Il n'avait pas accepté sa défaite, il n'avait pas encore déclaré sa défaite! Il allait regagner son prestige perdu et plus encore!

    Et la façon la plus directe était de vaincre le principal responsable, Jiang Chen, qui l’humilia sévèrement, le tyrannisa et le piétina fermement sur le sol!

    « Combattre? Je n'ai ni le temps et ni aucun intérêt pour toi! »Jiang Chen sourît en secouant la tête et passa devant Yan Yiming comme s’il était invisible.

    « Jiang Chen, sal lâche! Tu as gagné par un coup de chance et tu n’as plus le courage de me combattre encore? Ok! Je l'ai depuis longtemps su que la famille Jiang est un clan de lâches. Tu ne veux pas te battre? Bien! Je te laisserai partir pour autant que tu admettes devant tout le monde que tu es un lâche! »

    Aux yeux de Yan Yiming, que Jiang Chen l'ignorait était un acte de culpabilité. Cela renforça la confiance de Yan Yiming encore plus et lui avait fait croire fermement que Jiang Chen l’avait battu par un coup de chance.

    Tout à coup, Jiang Chen s’arrêta.

    Que ce soit l'étiquette de lâche ou l'insulte vers son père, c’était des actes qui avaient franchi sa ligne de tolérance.

    Ceux qui franchissent ma ligne de tolérance ne peuvent être pardonnés!

    « Trois coups! » Jiang Chen le fixa froidement. «Tu n’as aucune qualification de te mesurer à moi! Je reconnais ma défaite si tu n’es pas sur ton dos après trois coups! »

    « Hahaha! Tu es très arrogant en effet! Je ne veux pas de tes trois coups! Je suis le grand héritier du Yanmen ... »Yan Yiming allait continuer ses fanfaronnades et vantardises quand brusquement les mots s’arrêtèrent net dans sa gorge.

    Il n'osait plus et il ne pouvait plus parler davantage car en face de lui, Jiang Chen était devenu comme une flèche armée, émettant une étrange sorte d'aura qui se verrouilla sur Yan Yiming.

    « Premier coup, regarde attentivement! »

    Jiang Chen ne possédait pas de mouvements extravagants et avait simplement fait un pas en avant. Il leva aussi légèrement son bras quand il avança.

    Seulement quand il leva son bras, il donna aux autres un sentiment de frisson.

    « Tonnerre! »

    Une aura aussi tranchante qu’une épée surgît de son doigt et perça l'air. Elle possédait une trajectoire incroyable, ce fut comme si elle coupait les cieux en deux quand elle se dirigea vers Yan Yiming!
    Yan Yiming sentît seulement que ses tympans allaient s’engourdir quand le tonnerre retentît. Cet étonnant poing se dirigeait rapidement vers ses points faibles comme une flèche.

    « Huh. Mêmes vieux tours. Essayer de m’avoir avec ce poing royal oriental? »

    Bien que Yan Yiming ait été surpris par la soudaineté de ce point, il était encore confiant qu'il pouvait lui échapper.

    Son corps se précipita comme les mouvements des branches d'arbres de saule (willow).

    « La marche du saule, les vagues sans vent! »

    Le corps de Yan Yiming se déplaçait comme des pissenlits dans les airs. Le rythme du mouvement était comme les ondulations de l'eau causées par le vent, il y avait une élégance indescriptible.

    Ce fut l’héritage exclusif (la technique secrète) des Yanmen - " La marche du saule ".

    Yan Yiming était très confiant. Il croyait fermement que la défaite de ce jour-là était due à la restriction des techniques de combats. Aujourd'hui, il allait démontrer pleinement l'héritage de sa famille et battre cette merde de Jiang Chen!

    Cependant, son moment de fierté n'avait pas duré longtemps. Jiang Chen avait fait un pas en avant, mais le mouvement de son bras avait quelque peu accélérait.

    « Deuxième point, étoile filante! »

    Les mouvements de Jiang Chen étaient simples, rapides et sans extravagances. Cela semblait être trop brut et simple aux spectateurs.

    Seulement Jiang Chen lui-même pouvait comprendre le vrai sens de ses mouvements à l’apparence maladroite.

    C’était facile de rendre toutes les techniques plus complexes, mais il était difficile pour le complexe de devenir simple.

    Les deux poings de Jiang Chen avaient en fait déjà atteint le niveau de simplification des méthodes complexes. Toutes les complications avaient été concentrées dans le mouvement.

    Cherchant le changement dans le milieu de la constance.

    Une trace d'un sourire fier se dessina sur le visage de Yan Yiming. « Jiang Chen, bien que ton Poing oriental ne soit pas mal mais tu es à présent à court de tours, n’est-ce pas ? Tu veux me toucher? Continue de rêver! »

    Mais, ce fut comme s'il n’avait pas parlé.

    Toute la posture de Jiang Chen changea soudainement et radicalement. Son doigt se déplaçait légèrement et le rythme avait changé à nouveau.

    « Troisième point, sans nom! »

    Ce point causa que les fleurs à ne pas être des fleurs et le brouillard de ne pas être le brouillard. C’était indescriptible et inexplicable. C’était évidemment tiré de la technique du poing royal oriental, mais il dépassait de loin le sens que le poing devait avoir.

    Une trajectoire incroyable, une courbe incroyable, un poing incroyable.

    Un coup ahurissant.

    Yan Yiming sentît seulement une vive douleur au niveau de sa cage thoracique dans la même position que la dernière fois, c’était seulement dix fois plus fort. Cela avait déchiré tous ses mouvements et ses défenses comme du papier. Un autre coup!

    Le corps de Yan Yiming était à nouveau tombé lourdement sur le sol, son état était inconnu!
  • septembre 2016 modifié
    Vous pouvez remarquer que le souverain des trois royaumes apparaît sur Eden. les trois premiers chapitres y sont publié en attendant le reste d'être édité.

    sinon savourez ce trentieme chapitre
    merci
  • merci pour le chapitre
  • merci pour ce chapitre
  • mercccccciiii !!!!!!!!!!!!!
  • Merci pour ce chapitre :D
  • Chapitre31
    Début des examens fondamentaux




    Les deux mêmes personnes s’étaient affrontées une fois de plus, Yan Yiming était par terre et il avait encore une fois complètement perdu.

    Jiang Chen était encore une fois le vainqueur, il avait utilisé le même poing royal oriental pour gagner.
    La seule différence était que Yan Yiming avait employé les techniques secrètes de sa famille cette fois-ci et son état d'esprit s’était habitué à sous-estimer son adversaire dans un véritable combat.

    Mais, Yan Yiming était toujours celui qui se trouvait par terre.

    En plus, c’était dans les termes de ce qui était convenu : en moins de trois coups.

    Cela étant dit, Yan Yiming n'était pas encore en mesure de prendre trois coups de Jiang Chen même lorsque ce premier s’était bien préparé.

    Bien sûr, Yan Yiming n’était pas aussi chanceux que la dernière fois. Jiang Chen lui avait laissé un peu de dignité pendant le dernier combat et il n'avait pas vraiment utilisé son qi.

    Cette fois-ci, les provocations répétées de Yan Yiming avaient franchi la ligne de tolérance de Jiang Chen. Ainsi, Yan Yiming avait goûté à au moins 70% de la force de Jiang Chen.

    Après cette défaite, Yan Yiming ne serait probablement pas en mesure de sortir de son lit sans passer par une période de récupération allant de trois à cinq mois.

    « Quel est le dicton déjà? Un seau plein d'eau ne se balance pas, mais un demi-seau d'eau aime bien se balancer d'avant en arrière; ceux qui sont instruits n'aiment pas se vanter, mais ceux qui sont ignorants aiment bien s’étaler. Cette parole était probablement destinée à des gens comme toi, n’est-ce pas? »

    Jiang Chen s’en moquait du fait que Yan Yiming était encore vivant ou mort. Bagarres entre héritiers étaient très communes dans la capitale, sans mentionner que les épreuves du dragon caché avaient été initialement conçus pour accroître la compétition entre les héritiers.

    Les héritiers qui étaient hostiles avec Jiang Chen avaient tous reculé inconsciemment d’un pas quand ils avaient vu Yan Yiming gisant sur le sol.

    Ils avaient la peur au ventre d'être vu par Jiang Chen. Ils ne possédaient même pas la force de Yan Yiming pour répliquer si Jiang Chen déciderait de leur lancer un défit.

    À ce stade, personne ne croyait que Jiang Chen ne possédait que trois méridiens de qi.

    Seul un malade mental pourrait croire que Jiang Chen était encore dans le domaine initial du qi après ce coup.

    Est-ce qu’une personne du domaine initial du qi pourrait infliger ce type de blessure à Yan Yiming?

    Jiang Chen n’avait aucune impression après avoir vaincu une simple personne telle que Yan Yiming. Après tout, sa force actuelle était au pic de cinq méridiens de qi.

    Avec tous ses avantages, c’était connu d'avance qu'il pouvait vaincre Yan Yiming qui était à six méridiens de qi.

    S'il avait trouvé des difficultés à vaincre quelqu'un avec six méridiens de qi, alors tous les avantages qui lui avaient été conférés durant sa vie passée seraient une plaisanterie.

    Quant à Jiang Zheng, il bomba son torse avec exaltation. Il avait déjà bénéficié du traitement d'être respecté par les autres la dernière fois au manoir de la guérison. Aujourd'hui, il avait une fois de plus reçu des marques de respect venant de gens autour de lui.

    Quel était le but d'être un serviteur? C'était pour que les choses aillent bien et d'être capable de marcher fièrement, peu importe où qu’il aille.

    Et aujourd'hui, Jiang Zheng avait la tête haute.

    « Organisateur, le jeune duc de mon manoir souhaite participer aux trois examens fondamentaux.» La voix de Jiang Zheng était également plus forte que la normale.

    Si cela était auparavant, Jiang Zheng serait trop embarrassé pour l’inscrire aux examens fondamentaux à un tel honteux moment.

    Mais les choses étaient radicalement différentes après que Jiang Zhen ait piétiné Yan Yiming. Comment un praticien supérieur, qui avait écrasé Yan Yiming, serait incapable de passer les trois examens fondamentaux?

    Pourquoi n’était-il pas venu avant? Ce fut parce que notre jeune duc était trop occupé pour venir passer les examens!

    Autre que Jiang Chen, il n'y avait personne d'autre qui n'avait pas encore passé les trois examens fondamentaux avant la date limite.

    Cependant, personne n’osa causer des problèmes à Jiang Chen durant cette étape du processus.
    Il arriva rapidement à l’endroit ou se tenait le premier examen.

    Il y avait un grand disque au centre d'un anneau. Le disque était ponctué de douze trous. Chacun des trous possédait une colonne de jade blanc érigé en son milieu.

    C’étaient les colonnes de qi qui étaient utilisés pour tester le niveau qi.

    Personne ne pouvait tricher dans ce test. Le candidat serait capable d'illuminer le nombre de colonnes de jade blanc en fonction du nombre de méridiens du qi qu'il possédait.

    On pouvait dissimuler sa force, mais non pas le contraire.

    C’était pour dire, si on possédait dix méridiens de qi, on pouvait afficher huit, ou même quatre méridiens de qi.

    Mais si on avait seulement quatre niveaux, il n'y avait aucun moyen qu’on puisse matérialiser un méridien supplémentaire venant de nulle part.

    Par conséquent, ce fut un test ou personne ne pouvait tricher.

    « Pas étonnant que le Jiang Chen du passé ne pouvait pas passer ce test. Comment serait-il possible pour que ses trois méridiens de qi puissent passer ce test? » Jiang Chen secoua légèrement la tête et se dirigea vers l'avant en plaçant sa paume dans une dépression et faisant circuler les cinq méridiens de qi dans son corps.

    Le disque commença à tourner avec un bruit de crépitement.

    Les colonnes de jade blanc commençaient à s’illuminer une par une.

    Une colonne, deux, trois, quatre, cinq ...

    Certains dans la foule avaient poussé un soupir de soulagement en voyant la lumière s’arrêter à la cinquième colonne, tandis que d’autres étaient légèrement déçus.

    Toutes sortes de réactions étaient présentes, mais Jiang Chen n’avait pas du tout prêté attention. Il n'avait pas aussi dissimulé sa force pour ce test en particulier.

    « Eh? Regarde. Bien qu'il n'y ait que cinq colonnes illuminées, cette lumière ... »D'autres personnes avaient immédiatement remarqué cela après qu'une personne avait fait la remarque.

    « Effectivement, on a l’habitude de donner lieu à une livide lumière bleue normalement. La lumière du qi de Jiang Chen est verte! Regardez, il n'y a aucune impureté au sein de la lumière, chaque colonne est bien équilibrée et pure ... »

    « Quel qi pur et parfait. Pas étonnant qu'un simple cinq méridiens de qi était capable de vaincre facilement Yan Yiming! »

    « On dirait qu’on a sous-estimé ce Jiang Chen! »

    « Cela a du sens! Avec ce genre de pureté du qi, je pense qu'il serait en mesure de tenir tête même à une personne du domaine avancé du qi s’il le défiait! »

    Pour atteindre le niveau avancé du qi il fallait au minimum posséder sept méridiens de qi. Une telle évaluation était en effet très élogieuse.

    Même le responsable de cet examen n’était pas indifférent par les colonnes de qi de Jiang Chen et il jeta un regard compliqué à Jiang Chen.

    Jiang Chen pouvait voir les louanges et les doutes dans ce regard. Peut-être, aux yeux de l'agent, Jiang Chen avait même retenu une partie de son qi.

    « Très bien, Jiang Chen, cinq méridiens de qi. Tu viens de passer le premier examen fondamental! »
    L’examinateur continua de parler avec stupéfaction, « Jiang Chen, félicitations. Tes résultats et ta performance seront enregistrés et utilisés comme référence. »

    « Je vous remercie de prendre la peine. » Jiang Chen sourît légèrement. Il répondrait naturellement aussi poliment si quelqu'un était poli avec lui.

    Il avait facilement passé le premier examen fondamental. Jiang Chen avait également prévu cela.

    Il arriva au second site d'examen fondamental après avoir traversé quelques couloirs.

    Le deuxième examen avait lieu dans une chambre isolée possédant une aura d’épée.

    « Jiang Chen, le deuxième examen n’est pas le même que le premier. Il comporte un certain risque. Si tu ne possèdes pas quatre méridiens de qi et que ton qi Améthyste oriental n’a pas atteint le niveau de «perfection», tu seras susceptible de devenir la victime de l'aura se trouvant à l'intérieur de cette salle. »L'organisateur du deuxième examen rappela Jiang Chen des dangers comme stipulé dans le règlement.

    Jiang Chen hocha la tête. « Je te remercie de ton rappel, je suis prêt. »

    « Dans ce cas, tu peux entrer. » L'organisateur hocha la tête et ne prononça plus un mot. Étant donné que le candidat était venu, il n'y avait aucune raison pour que le candidat puisse abandonner juste à cause de ses avertissements.

    La chambre à l’aura d’épée était un espace carré mesurant environ dix mètres de coté.
    D'innombrables mécanismes étaient installés au sein de cette chambre. Ils pouvaient tirer aléatoirement toutes sortes d’aura d'épée ne suivant aucune règle ou raison.

    Les candidats devaient endurer cela pendant une heure dans la salle.

    En plus, un ou deux scarabées volant seraient insérés dans la chambre à des intervalles réguliers. Les candidats doivent abattre au moins dix scarabées volants en une heure.

    Ils devaient rester sains et saufs dans la chambre et abattre au moins dix scarabées volants durant le temps impartit.

    Cet examen était, en comparaison, seulement un peu plus dur que le premier examen.

    Un praticien ne serait pas en mesure d'abattre les scarabées volants s'il n’avait pas encore atteint les quatre méridiens du qi. La vitesse de vol des scarabées, leurs trajectoires de vol, ainsi que la dureté de leur carapace, n’étaient pas faciles à surmonter par une personne du domaine initial du qi.

    « Cet examen est un peu intéressant. »

    Un courant d’une aura d’épée était tiré vers Jiang Chen quand il pensait à cela. Mais ces épées d'aura ne représentaient aucune menace pour lui.

    Le visage du second principal organisateur des épreuves, Du Ruhai, palissait tendis qu’il écoutait les rapports de son homme de confiance au sein d'une chambre secrète se trouvant dans une zone très restreinte.

    « Ce gosse avait dissimulé sa véritable force de cinq méridiens de qi. Et la pureté de son qi rivalise avec celle des héritiers des territoires prééminents! »

    Le visage de Du Ruhai s’assombrit considérablement en regardant les résultats du premier examen de Jiang Chen. Il avait été durement réprimandé par la princesse Gouyu ce jour-là au manoir du Dragon Montant. Bien qu'il ne fût pas viré après, il faisait face à une pression énorme venant des rumeurs du monde extérieur.

    Sa crédibilité et son influence avaient également été touchés d’une manière similaire avec l'équipe en charge des épreuves du dragon caché.

    C’était ce qu’il voulait ne pas voir. Du Ruhai avait fait son chemin en grimpant les échelons à partir du rang le plus bas. Son désir de pouvoir l'emportait sur tout le reste.

    Actuellement, le duc du Dragon Montant lui avait donné un ultimatum. S'il n’était pas en mesure d'arrêter Jiang Chen, il perdrait alors la confiance du duc long.

    Perdre la confiance du duc long signifiait perdre son plus grand soutien. On pouvait même dire que sans l'appui du duc, toutes les richesses et la puissance dont il se ventait deviendraient une plaisanterie.

    Par conséquent, il devait supprimer Jiang Chen. Il devait tout simplement supprimer Jiang Chen coute que coute!

    Il devait prendre le risque. L'ultimatum de Duc Long n’était pas une simple plaisanterie. Si le duc devenait mécontent, le corps de Du Ruhai pourrait être trouvé dans les rues ce soir.

    « Xiaoma, viens ici. Je veux que tu ... »Du Ruhai émis une série d’instruction à son homme de confiance.
    Ce Xiaoma était absolument fidèle à Du Ruhai. Il tapa sa poitrine pour affirmer les instructions de Du Ruhai qu’il venait d’entendre, «Soyez à l'aise, monsieur, je vais exécuter la tâche avec compétence, et je ne laisserais aucun indice derrière! »

    « Mm. Si cette affaire est effectuée en douceur, je veillerai pour que tu vives une vie de riche ».

    Dans la salle de l'aura d'épée, les corps de plus de cinquante scarabées volants gisaient sur le sol. Le temps écoulé était exactement une heure.

    Jiang Chen n'avait pas quitté la salle de l'aura de l'épée, il était, en effet, de plus en plus excité.
    « Aucun adversaire humain ne peut égaler cette chambre à aura d'épée. Qui, dans le même niveau peut déployer ce genre de mouvement abstraits autre que les mécanismes de cette pièce? Où pourrais-je aller pour trouver un adversaire pareil? »

    Jiang Chen était accroché à cette pièce.

    Bien que la force de la chambre de l'aura d'épée double toutes les heures, Jiang Chen se revigorait de plus en plus de ce combat et son intérêt s’intensifia.

    Il était également devenu plus habile à utiliser ses cinq méridiens de qi à mesure que le temps passait.
    Les affrontements entre son qi et l’aura d’épée avaient aiguisé son instinct de combat et son potentiel.
  • salut tout le monde voila le chapitre 31.

    le chapitre 4 vient d’être édité puis publié sur EdeN. Un grand merci à MissX pour ses efforts durant l'édition.
  • septembre 2016 modifié
    Merci beaucoup pour cette énième chapitre! J'ADORE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • Merci vivement la suite :)
  • Merci pour le chapitre
Cette discussion a été fermée.