Si vous êtes nouveau sur le forum et que vous souhaitez proposer votre traduction, merci de lire le post d'information

Maou No Hajimekata (18+)

Bonsoir,

Je vous propose le light novel Maou No Hajimekata, vu que je n'ai trouvé personne qui le traduisait en français et que je ne voulais pas le lire en anglais. J'ai décider de commencer sa traduction et de le vous partager.
C'est ma première fois donc je demande votre indulgence.

Comme dit plus tôt c'est une traduction Anglais/Français. 
J'utilise un traducteur automatique, puis je vérifie/modifie le contenu traduit. Je tiens à préciser que si la traduction donnée me semble mal exprimé, il se pourrait que les phrases soit totalement reformulées sans pour autant perdre leur sens (Normal c'est mon travail).
La traduction anglaise provient du site "light novels translations".
Le rythme fixait est de 1 chapitre par semaine (susceptible de changer).

Donc voici Maou No Hajimekata écrit par Yakan WARAU

Tag : action, adulte, Ecchi, fantastique, harem, mature, psychologie, romance et Seinen.

Synopsis : Après avoir consacré sa vie à la recherche sur les arcanes, Aur a finalement découvert les secrets pour devenir un Roi Démon. Utilisant son nouveau pouvoir pour invoquer une sublime succube, Lilu, Aur commence à batîr une série vertigineuse de halls semblables à un labyrinthe qui deviendra sa forteresse. Ainsi commence la sombre aventure fantastique d'un Roi Démon à la conquête du monde humain en qui il n'a jamais eu confiance !

Note importante : Ce light novel peut contenir des passages qui ne convient pas aux jeunes lecteurs de moins de 18 ans, il y aura un avertissement au début de chaque chapitre contenant ses passages, vous êtes prévenues.


«134

Commentaires

  • mars 2018 modifié
    Prologue


    L'homme maniait une pioche vers l'obscurité et le sol profond où le soleil ne brillait plus.

    Le regard malheureux de l'homme était assortit au tunnel souterrain, étroit et sombre.
    Comme son grand âge, le visage n'avait pas d'espace découvert par les rides et son dos était tordu.
    Les vêtements qu'il portait, était une robe grise en lambeaux, et encore plus couverte de poussière et de saleté du tunnel étroit, cela rendait son apparence misérable encore plus minable. Et la lanterne qui pendait sur sa taille semblait être assez vieille, elle éclairait à peine les alentours de l'homme.

    Tous le corps était couvert de sueur, il n'avait plus de force dans les bras manipulant la pioche.
    Son souffle était faible et l'homme était tellement épuisé qu'il ne serait pas surprenant qu'il meure à tout moment.
    L'apparence extérieure de l'homme et le contenue était épuisé par la fatigue. Mais seuls ses yeux scintillaient fortement.
    L'homme maniait désespérément la pioche comme s'il était possédé par quelque chose. Il a manié. Il a manié.

    Finalement.

    Soudainement, avec un bruit fort une partie de la paroi de terre s'est effondré.
    L'homme ouvrit grand les yeux et regarda farouchement de ce coté.

    « Fu......hahaha, ahahahah »

    Il a commencé à manier sa pioche avec plus d'ardeur que jamais, plus qu'auparavant.
    Le mur de terre était rempli de fissures en rien de temps et bientôt, il y avait un trou assez grand pour qu'une personne puisse y passer.

    L'homme jeta sa pioche et avec un rire fort, il y entra tout en dansant.

    « Hahahahahah ! Fait, je l'ai fait !
    Ce doux parfum de magie que je pouvais même sentir et goûter !
    Je l'ai finalement trouvé ! »

    En disant cela, l'homme fouilla sur sa poitrine et arracha brutalement son collier. L'unique accessoire de l'homme, plus minable qu'un mendiant, était une petite bouteille de verre de la taille d'un petit doigt.

    L'homme plaça la bouteille au centre de la cavité devant le précédent passage souterrain. Puis l'air a commencé à tourbillonner et s'est concentré lentement vers la bouteille. En même temps un liquide de couleur ambre a commencé à ressortir dans la bouteille.

    « Cette grande cristallisation de concentration magique jamais vue jusqu'ici...
    Bon, avec seulement ça ! »

    L'homme posa la bouteille sur le sol et commença à lancer un sort à voix basse.
    Puis, environ une demi-journée s'est écoulée.
    Le long et long sortilège commença à se teindre de chaleur et sa faible voix marmonnant se transforma en une voix puissante.
    Quand il termina le sort presque comme s'il criait à la fin, le corps de l'homme se couvrit d'une forte lumière.

    « Le pouvoir déborde... Est-ce un jeune corps ! »

    Et quand la lumière a disparu, il y avait un jeune homme, jeune et fort debout là-bas.
    Il n'y avait plus aucune trace de l'apparence du vieil homme tordu et couvert de rides. La grande silhouette droite comme une épée et les traits soignées du visage. Les membres débordent de puissance et la peau lisse comme de la soie. Mais seule la paire de yeux scintillantes était la même que celle du vieil homme d'avant.

    « Oh, est-ce déjà plein ? »

    Comme s'il allait bientôt déborder, le liquide remplissait déjà environ 90% de la bouteille. La quantité a légèrement diminué au fur et à mesure que l'homme devenait plus jeune mais la vitesse d'accumulation était incroyablement plus rapide.

    L'homme a décidé d'afficher sa capacité en jetant un sort. Sur le bout de son doigt, l'aura magique de couleur ambre déborda et pénétra dans la bouteille. La bouteille a enflée en un instant et elle est devenu si grande qu'une personne pourrait y entrer.

    « Cela devrait suffire pour le moment. Maintenant... »

    L'homme marmonna un court sort pour allumer la lumière de la magie et commença à lancer un sort plus long.
    Quand la lumière venant du bout du doigt de l'homme heurta la caverne qui était une cavité naturelle, elle changea son apparence en un sous-sol morne fait de briques dans un bord.

    Après cela, l'homme mordit son doigt avec ses dent et commença à dessiner un cercle magique avec le sang sur le sol pavé.
    Quand il eut fini, il careassa légèrement le cercle magique et après avoir vérifié le résultat, l'homme commença à lancer un sort à nouveau.

    C'était un sort beaucoup plus long et plus complexe que celui de devenir plus jeune.
    La sueur coulait comme des perles sur le front de l'homme et son visage était déformé par la douleur.

    L'air tremblait, la flamme de la lanterne laissée à l'extérieur de la pièce mourut subitement.
    Et dans le lieu où régnait le silence jusqu'à maintenant, un son semblable à celui d'un arc résonna.

    L'obscurité qui dominait le lieu sans lumière se tortillait comme si elle avait une conscience et elle a lentement pris forme.
    Cette ombre est restée sombre dans l'obscurité (NDT oui, il y a des ombres qui ne restent pas sombre --' ) sans lumière et a commencé à prendre une forme claire...

    Et elle a fait une voix comme une cloche.

    « …..... Celui qui m'a appelé, c'est toi ? »

    Ce qui s'est montré devant l'homme était une beauté envoûtante qui portait un vêtement qui était un vêtement seulement de nom.
    Ses longs et brillants cheveux noirs s'étendaient sur sa peau blanche comme pour l'envelopper.
    Ses membres élancés étaient minces mais ses « traits » affirmaient fermement sa présence.

    « C'est exact. »

    L'homme hocha la tête à la question de la femme.

    « C'est tellement... Et bien, comme pour te remercier de m'avoir appelé, je vais te montrer un rêve exquis.
    Peux-tu effacer ce cercle magique s'il vous plaît ? Je ne serai pas capable d'embrasser ces belles lèvres si cela reste. »

    La femme frêle, comme accrochée à lui, a fait une douce voix.
    Mais l'homme ricana.

    « Ce ne sera pas possible. Si j'efface ce cercle d'invocation, vous seriez en mesure d'agir librement.
    Et évidemment, vous me prendrait mon âme immédiatement et retournerez au monde des démons. Effacement du cercle magique est après la formation du contrat. »

    Quand l'homme l'a dit, l'expression de la femme a complètement changé. De la frêle fille qui évoque la compassion à celle d'une tchoin pute éhontée et expérimentée.

    « C'est ennuyeux, c'était juste une petite blague.
    Il n'y a aucun moyen qu'un magicien soit capable de préparer autant de pouvoir magique sans faire un tel échec élémentaire. »

    La femme démon était assise dans les airs comme s'il y avait une chaise en l'air puis elle croisa les jambes.
    Peu importe de ne pas essayer d'en être conscient, c'était lascif et sensuel.

    « Quoi alors? Je veux dire, que dois-je faire? Est-ce que je suce le sperme de certains hommes stupides? ou devrais-je montrer un cauchemar sans fin à vos ennemis? Ce serait aussi bien de te montrer la meilleure nuit que tu n'as jamais eu.

    - Umm. Je veux que tu fasses un donjon. »

    Aux mots de l'homme, la femme démon est tombé involontairement de la chaise invisible.

    « Comme tu es seulement habillé en lingerie, je ne serais pas en train profiter même si c'est pour une telle chose. (NdT sexe*)
    Si tu es une succube, tu devrais au moins savoir que révéler sa culotte est importante...

    -Une telle chose n'a pas d'importance!
    Maintenant, j'ai l'impression de t'avoir entendu parler de faire un donjon ?!

    vous, les démons, essaierez de tromper les gens quand vous le pourrez, mais vous ne pourrez absolument pas rompre un contrat. C'est pourquoi j'ai choisi un démon au lieu d'un humain.


    - Aah, je te l'ai dit. »

    L'homme hocha la tête, ouvrit ses deux bras et regarda tout autour du sous-sol.

    « Un labyrinthe si profond, large et abominable qu'on n'en a jamais vu auparavant.
    Un grand labyrinthe qui vous attend avec d'innombrables pièges, monstres et trésors.
    Je veux faire un donjon ridiculement grand comme s'il régnerait sur le monde
    sous-terre. »

    La femme démon pressa instinctivement la tête. Bien que ce corps soit un corps sans rapport avec la maladie.
    C'était la première fois qu'elle avait mal à la tête en dehors du coup physique.

    « Hé toi ... en tout cas, je pourrais quand même comprendre si j'étais appelé à être le gardien de ce donjon. Ce n'était pas comme si je n'avais jamais été appelé pour de telles conditions ...
    Mais pour faire un donjon, que signifie-t-il? Laissez ce genre de travaux aux gobelins ou aux gobelins!

    - Bien sûr, je pourrais laisser la tâche de creuser à de telles créatures. Mais j'ai besoin de quelqu'un pour m'aider sur beaucoup de travaux à part ça.
    Comment dois-je placer les passages ou les pièces du donjon ?
    Et les pièges et les monstres ?
    Si les monstres protecteurs sont des créatures vivantes, il y a aussi un besoin de nourriture. Comment s'en procurer ?
    Si notre donjon s'agrandit, il y aura aussi ceux qui nous menaceront. Alors, comment puis-je traiter avec de tels confrère ?
    Il y a une quantité innombrable de choses à faire et à considérer.
    Je veux que tu m'aides pour ça.

    - ….. Je vois ça, mais pourquoi moi ? »

    A la femme démon qui s'est assis, l'homme leva 3 doigts ?

    « Il y a trois raisons.

    D'abord, je ne fais pas confiance aux humains. Les humains vous trahiront toujours. Les créatures mystiques ou demi-humains sont également pareils. D'un autre côté, vous, les démons, essaierez de tromper les gens quand vous le pourrez, mais vous ne pourrez absolument pas rompre un contrat. C'est pourquoi j'ai choisi un démon au lieu d'un humain.


    Deuxièmement,
    en général, plus le démon est haut, plus il aura de puissance et d'intelligence, mais il a besoin de beaucoup de magie pour se contracter et se maintenir. Les succubes sont une espèce totalement différente qui implique le désir humain et qui vit en suçant sa vitalité. Vous n'êtes pas très fort, mais vous maîtrisez plutôt bien la magie et vous êtes intelligentes, en plus d'être bien versé dans les subtilités des émotions humaines. C'est pourquoi j'ai choisi une succube.

    Et la vrai raison le troisième est...
    Après tout, si je devais garder quelqu'un à côté de moi, ce serait beaucoup mieux d'avoir une jeune femme, du moins belle à l'extérieur. C'est pourquoi je t'ai choisi. »

    La femme démon regardait l'homme bouche bée pendant un moment, puis a ri.

    « …... Je vois. Très bien, ce travail, je vais t'aider.
    - Donc, je veux que que tu acceptes en signant ce contrat. »

    L'homme sortit un papier de sa poche et le montra au démon. C'était encore dans l'obscurité mais pour les démons, serviteurs des ténèbres, ça n'a pas d'importance du tout.

    «Tu as déjà faitl'acte de contrat ? Tu es bien préparé ......
    mais qu'est-ce que c'est que tout ça ? Juste combien d'article est là !? »

    Sur le parchemin qui était présenté sur le cercle magique, les clauses étaient rédigées de manière compacte en petits caractères.

    « N'ai-je pas déjà mentionné que vous les démons tromperont les humains quand ils le peuvent.
    Ce texte est pour l'empêcher. Comme il n'y a pas de clauses qui vous désavantagent ou qui sont injustes, soyez assurés ...... même si vous l'avez dit, vous ne pourriez pas me faire confiance.
    Lis-le autant que tu le souhaites, cela ne me dérange pas

    - Il n'y aura pas de telles choses, je ne te trahirai pas. Mon dieu ...... Ah vraiment, les lettres sont trop petites ..... »

    La succube marmonne des plaintes et lit les clauses en plissant les yeux.

    « Um, pour le moment, c'est bien....
    Ceci, j'espère que tu n'as pas mis des clauses écrites en si petits caractères qu'elles ne sont pas visibles à l'œil nu ou que des caractères invisibles sont écrits à l'encre spéciale. S'il y en a, tout le contrat deviendrait invalide. »

    Au démon qui adressai un regard de doute, l'homme fronça les sourcils comme s'il était déçu.

    « Bien que je t'ai déjà dit qu'il n'y avait pas de telles clauses désavantageuses pour vous. Tu es une personne sceptique.

    -Tu n'es pas celui qui devrait le dire ! ... eh bien, ça va, je vais signer.

    - Aah. Toi, O Succubus. Selon ce contrat, jures-tu de ton nom et deviens mon pouvoir ? »

    Les Noms prennent une signification sérieuse pour ceux qui sont impliqués dans la magie comme les magiciens ou les démons. Si l'on atteint un certain niveau de pouvoir, il est même possible de maudire et de dominer l'âme au moment même où on apprend à connaître le nom de l'autre partie.
    Le contrat avec le démon utilise ce principe et le contrat fait avec le nom est impossible à casser quoi qu'il arrive.

    « En mon nom, Lilushana , je le jure. Te prêter mon pouvoir conformément au contrat.

    - Puis, sur mon nom Ein Sof Aur , je m'engage à suivre ce contrat. »

    En réponse aux paroles de serment, le contrat brilla. Puis enveloppé dans les flammes, il brûla instantanément.
    Le contenu du contrat a été gravé dans les deux âmes et il est devenu impossible de d'ajouter ou de le modifier.

    « Alors je te demande des salutations….. Quant à moi, tu peux m'appeler Oulu.
    - Oui oui. Pour moi, Lilu est suffisant.... Traitez-moi bien, Aur »

    J'ai l'impression d'être impliqué dans quelque chose d'étrange. Ces mots, Lilu les a à peine acceptés.
    Quand les deux se tenaient la main dans le cercle magique.

    C'est ainsi que commença l'histoire quotidienne de la construction d'un labyrinthe pour les deux.
  • ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.
    _________________________________________________________________________

    Chapitre 1 : Accumulons d'abord du mana !

    (NdT : je remplace « énergie magique » par « mana »)

    « J'ai quelque chose qui m'intrigue depuis quelque temps. »

    Glissant hors de l'étroite formation magique, Lilu étend ses mains, ses pieds et ses ailes, tandis qu'elle tourne la tête.

    « Ce truc, qu'est-ce que c'est ? »

    Son regard atterri sur une énorme bouteille faite de verre.

    Avant que Aur n'invoque Lilu, cette bouteille avait déjà été placée dans cette position.

    « C'est ... Comment je l'explique? Je suppose que nous pouvons l'appeler un coeur de donjon. A partir de maintenant, ce sera une sorte de noyau qui stocke du mana, utilisée pour créer le donjon dans le futur. » (NdT noyau = cœur "de donjon" pour éviter la répétition)
    Tout en expliquant, Aur récita un petit chant et une petite flamme de lumière apparut sur la paume de ses mains, la lumière flotta aux quatre coins de la pièce et illumina la zone.

    « Si je mentionne" Magie ", est-ce que quelque chose te vient à l'esprit ? »

    Aur s'enquiert et Lilu gonfle ses joues en répondant.
    (NdT : s'enquiert = interroger quelqu'un sur quelque chose)

    « Ne me prends pas pour une imbécile, même si je ressemble à ça (NdT : la femme frêle où la pute éhontée), je suis toujours un démon, tu sais ? L'énergie magique est la source du pouvoir pour toutes les choses "démoniaques". La magie, les monstres ... et bien sur, nous, les démons l'utilisent comme source de pouvoir. L '«utilisateur» est capable de construire du mana et de le plier, de le corrompre et de le modifier un peu. il signifie aussi "démon" et aussi "énergie magique". »

    Aur acquiesce en accord avec les mots de Lilu.

    « Alors, sais-tu que la chose appelée mana provient de la terre, de l'atmosphère, de l'eau et de tous les êtres vivants ...? Il en existe dans chaque forme de vie, et la plus grande partie réside sous terre. Le mana qui existe sous terre ne reste pas dans un endroit particulier, elle coule comme une route ou une rivière et se répand. Cette route de mana s'appelle la veine du dragon.

    - ....... .Et est-ce que tout ça a à un rapport avec quoi que ce soit ? »

    Son expression était vide, Aur tapota légèrement le coeur du donjon alors qu'il posait une autre question à Lilu.

    « Où nous sommes debout maintenant, se situe le centre de la veine du dragon. Et, ce coeur de donjon particulier est capable d'aspirer continuellement tout le mana dans la veine du dragon »

    Lilu regardait le liquide brun doré qui brillait et tremblait.

    « Eh? Ne me dis pas, tu dis que ce liquide ... .. est du mana ?

    - C'est vrai.

    - Tu te moques de moi ? »

    Aur acquiesce et Lilu lève une voix surexcité.

    « Cette source de mana est si dense qu'un magicien moyen ne serait pas capable d'exploiter son pouvoir. Normalement, il n'y a qu'une ou deux gouttes! Avec une telle quantité, cela dépasse de loin la quantité qu'un magicien humain peut gérer ...
    De plus, même si c'est si proche de moi, je ne peux pas sentir la magie du tout, de quoi s'agit-il? Même s'il y avait un petit objet magique à proximité, je serais capable de le dire à partir de l'odeur. Cependant, une telle quantité de mana est juste à côté de moi, et pourtant je ne peux pas le sentir du tout, c'est impossible.

    - Tu peux le dire à l'odeur? Comme c'est pratique d'être un démon. ... ..C'est une chose simple à expliquer. Cette bouteille, est capable de confiner complètement le mana intérieurement. Si un seul point de mana n'est pas capable de fuir, alors il est évident qu'il n'aura aucune odeur. Si cette quantité de mana devait alors couler dans le corps d'un humain, ils perdraient instantanément la tête et deviendraient fous, cependant, si la magie est contenue dans cette bouteille, et que seule la quantité nécessaire est utilisée, alors il n'y aura aucun problème. »

    Lilu alterna son regard sur le visage d'Aur et sur le coeur du donjon sans penser.

    « Il a complètement intercepté le mana dans la bouteille ...... Quelle technologie étonnante. Est-ce qu'une telle chose est vraiment possible ?

    - Ahh. Cette recherche particulière, m'a pris 70 ans et ce résultat est l'aboutissement de tous mes efforts. Enfin, j'ai été capable d'arriver jusqu'ici. »

    Aur parlait avec une émotion profonde, et Lilu était troublée, elle ne savait pas si elle devait être étonnée ou admirer ce résultat, avant longtemps elle a choisi cette dernière.

    « 70 ans ? Juste quel âge as-tu .........? Bref, oublie ça. J'ai compris l'essentiel. Si tu es en mesure de contrôler une telle quantité illimitée de mana, il te sera peut-être possible de contrôler le monde. Parce que tu as besoin de protéger cette bouteille, ton plan est de faire un donjon ... ..Alors, comment allons-nous faire ce donjon ?

    - Je suppose qu'il est temps ... Eh bien d'abord tourne ton dos vers moi. Et puis, places tes mains sur le mur là-bas.

    - …..Comme ça ? »

    Lilu lui tourne le dos et place ses deux mains vers le mur.

    Le passage suivant contient du contenu qui ne convient pas aux jeunes lecteurs.
    Ce chapitre se termine pour les moins de 18 ans.
    Vous êtes prévenus.
    ___________________________________________________________________________________


    « Nee, cette position, c'est presque comme ... Ah! »

    Juste au moment où Lilu commençait à parler, elle fut interrompue par le sentiment d'être pénétrée, alors qu'elle élevait sa voix pleine de surprise.

    Sans enlever ses vêtements, Aur a percé son rectum endroit intime avec un élan du derrière.

    « Quoi ? Tu vas pas me dire que t'es vierge, n'est-ce pas ?

    - Bien sûr que non! ... .Mouu, si tu veux le faire, préviens moi au moins ? »

    Bien que les mots qu'elle disait critiquaient Aur, sa voix commençait déjà à fondre doucement.

    « Je n'ai rien fait à part forcer, mais tu es déjà mouillé. (NdT : pardon ?! )

    - C'est ...... Nnn ......... ..C'est parce que je suis une succube ...... .Nee ... ..Ahh ... Cet endroit est ... »

    La chatte de Lilu était mouillée, comme si elle avait été caressée pendant des heures.

    Et ce n'était pas parce qu'elle éprouvait du plaisir ... C'était parce qu'elle était une succube.

    Son corps est fait pour qu'elle puisse avoir des rapports sexuels avec n'importe qui à n'importe quel moment, et être capable de satisfaire cet homme.

    « Mais c'est vraiment inattendu ... .Nnn ... ..Tu m'as appelé ici ... .Haahh ...... Et m'a dit soudainement à propos de la création d'un donjon ......... C'est pourquoi je ne m'attendais pas que tu serais intéressé ......

    - C'est un malentendu. En effet, ce que nous faisons en ce moment a un lien avec la création du donjon, cependant, ce n'est pas comme si je n'avais aucun intérêt pour le sexe. Au lieu de cela, tu peux dire que j'ai un grand intérêt. J'ai déjà parcouru toutes les étapes pour créer un donjon, et même si j'obtiens tout ce pouvoir, si je n'ai ni ambition pour l'argent ni pour les femmes, quel serait le but de tout ?

    - Qu'est-ce qu'il y a avec toi ... .Fufu, Haa, Ahh ......... faire des choses érotiques ... ..Nnn ... ..avoir un lien avec, créer ... ..un donjon ? »

    Tout en haletant d'une voix chaude, Lilu gloussait. En outre, elle présentait les techniques de rotation de son corps d'une manière obscène. Ses jambes se sont écartées et elle est entrée dans la position du missionnaire. Bien qu'il n'y avait rien sur lequel s'appuyer, elle était capable de planer dans l'air, et cette technique est quelque chose que seuls les démons peuvent accomplir. (NdT : WTF !? les lois de la physique où sont-elles ? )

    « Peu importe je suppose ... .Si tu dis ça ...... Nfuu ...... .Je te donnerai une bonne quantité de service » :3

    Lilu enleva ses vêtements qui n'était rien pour commencer, et ses seins dodus étaient pressés contre le visage d'Aur.

    En même temps, elle a pris le pénis d'Aur jusque dans son vagin et l'a contracté.

    « Kuu ...... C'est la première fois que je le fait avec une succube ...... ..mais comme on s'y attendrait, c'est incroyable. Je me sens comme mon âme ... ..est sur le point d'être aspiré.

    - Nfufu ...... Merci. Tu es aussi vraiment grand, et vraiment dur, c'est merveilleux ....... Nnn, S'il n'y avait pas de contrat entre nous, je t'arracherais tout le jus, Jusqu'à ce que tu sois complètement secs ... .Ne »

    Tout en déplaçant sa taille vers le haut et vers le bas, Lilu tortille littéralement son vagin et serre la queue d'Aur.

    Pour les succubus, dont l'occupation est de tordre la force de vie d'un homme, Lilu avait le plein contrôle sur son trou serré, et elle pouvait changer librement de forme. (NdT : mais qu'est que je traduis....) Combiné avec le fait que son corps était jeune et rajeuni, Aur approchais sa limite.

    « Il semble que tu es assez calme.

    - Après tout, je suis une succube ...... .Ahhn ... .. Préféres-tu, une fille qui crie et qui se fasse désirer ? »

    Pour une succube comme elle, le sexe est similaire à manger un repas. Bien sûr, elle ressent aussi les plaisirs de la chair, contrairement aux humains, elle est capable de contrôler complètement les sensations qui traversent ses terminaisons nerveuses. En tant que succube, être jeté dans le plaisir et perdre sa conscience est une chose impossible à réaliser.

    « Hmmm, je n'ai pas besoin de ce genre de jeu bon marché ... Kuu, je jouis…..!

    - Oui, jouis pour moi ......! A l'intérieur de moi, jouis à l'intérieur de moi .......!? Eh? Attends, tu mens! Qu'est-ce qui se passe ...... Ahh, Ahhhhhaaahhhhh !! » ( NdT oui c'est un retournement de situation)

    Aur projette son énergie vitale dans le ventre de Lilu. Comme si elle était à un moment derrière elle, Lilu trembla de son corps et éleva la voix.

    Ce n'était pas la voix artificielle aguicheuse qu'elle avait l'habitude de laisser sortir jusqu'à maintenant.

    « Wha, Qu'est-ce que c'était, juste maintenant... ?

    - J'ai entendu dire que l'essence des démons est séparée de ce monde. »

    Tout en restant connecté, Aur massait lentement la poitrine de Lilu.

    « Eh, Ah, attends, Wha, qu'est-ce qui se passe ......? »


    Bien que Lilu tordait son corps dans la perplexité de ses nouvelles sensations trouvées, Aur ne la laissait pas se séparer de lui alors qu'il tenait fermement sa taille avec sa main droite.

    « Bien que ta conscience et ton ego soient amenés dans ce monde, ton corps n'est qu'une fabrication de mana. Par conséquent, la douleur ne peut pas être ressentie plus que nécessaire, et même si ce corps magique est réduit en morceaux. Il retournera simplement au royaume des démon. Bien que ce soit vraiment une chose pratique, comme tu es actuellement complètement fait de mana, il est possible d'interférer légèrement avec ce processus et de le changer selon ma volonté.

    - Eh ?Ah, Ah, Ah, Putain, Attends, Nnn, Ah, Ah, Ah, Ahh ..........! »

    Même après avoir éjaculé, la chose d'Aur ne perd pas sa dureté, il commence lentement à remuer son corps.

    « En d'autres termes, j'ai ajusté ton corps pour être capable de ressentir du plaisir comme tout être humain normal. Ah, ne t'inquiètes pas, je n'ai rien fait pour nuire à ton corps. C'est juste, comme ça ...... »

    Aur recule et lui fourre sa queue.

    « Ahhhhhhhhhhhhhh !

    - Je l'ai fait seulement pour que nous puissions en profiter.

    - Wa, attends, juste une minute.....Nhhu ! »

    Lilu était à bout de souffle, et elle utilisa ses propres mains pour couvrir sa bouche pour éviter que les sons ne fuient.

    Pendant ce mouvement intense, Aur tenait les seins d'une main et utilisait l'autre pour soutenir Lilu sur sa taille, alors qu'il la plongeait dans et hors d'elle.

    Si c'était une humaine normale plutôt que du plaisir, il est probable qu'elle aurait ressenti de la douleur à cause de ces mouvements intenses, cependant, c'était le corps d'une succube. Chaque mouvement d'Aur n'était pas douloureux, au contraire tout était lié à un sentiment de plaisir profond, et son corps cherchait instinctivement plus.

    « Cela se sent encore mieux qu'avant ...... .Ahh, c'est le meilleur ......... Je meilleur.......!

    - Putain, Mou, Ahhh, Je n'en peux plus,  Iyaaa, Ah, ah, Ahhhhh ! »

    Quand son sperme est entré dans son vagin, Lilu a plié son corps en arrière en une arche et a frissonné
    En ce moment, le sperme d'Aur était équivalent à un fort aphrodisiaque. Le simple fait de toucher son corps en ce moment provoquait un intense sentiment de plaisir et pourtant Aur attaquait sans cesse l'intérieur de son ventre. En outre, peu importe combien il libère, Aur ne dépérit pas en force.

    « Wa, attends, je vais ... devenir folle......

    - tu me veux ? ....... C'est l'anniversaire de notre contrat. Ce soir, je te chérirai toute la nuit.

    - C'est n, Ahh, NNn! C'est nn, Uu, Ahhn ! »

    …. Et comme ça, Ils ont continués jusqu'à tard la nuit.

    (NdT pas d'image pour ce chapitre :3 )
  • Hum faudrait peut-être faire une section 18+ ?
  • mars 2018 modifié
    Bonjour,

    je tiens à dire avant de vous partager la suite à m'excuser (déjà...) pour avoir oublié un passage dans le prologue, (je suis pas doué) du coups je recommande de le relire si vous l'avez lue avant la modification du 27/03/2018 à 20:16.

    Pour le chapitre suivant, il s'agit d'un mémo détaillant le donjon (c'est un court chapitre). Le chapitre 2 arrivera dans la même journée, il est en 2 partie (pour m'excuser à propos du prologue).
    Sur ce, Bonne leture :)

    Chapitre 1.5 : Explication du donjon


    Nombre de niveaux: 1 étage

    Miasmes: 0

    Notoriété: 0

    Mana récupéré : 5 (Unités : 10,000 / jour)

    Consommation de mana : 0,1 (Unités: 10,000 / jour)


    Nouvelles installations

    Coeur de Donjon niveau 2

    Le noyau du donjon est de la taille d'un grand être humain.

    Il est capable de stocker environ un million d'unités de mana. (NdT : mana remplace "énergie magique" et "magie" car c'est la même chose quand ça désigne des quantités)

    A propos, quand Aur portait le noyau sur son cou au début du prologue, c'était un noyau de donjon de niveau 1.


    Nouveaux potentiels de guerre:

    Lilu (Succube)

    Potentiel de guerre: 2, Consommation de mana: 0.1, Plus grande quantité de mana économisée: 10
    Une succube de type femelle. Les capacités incluent: Glamour, Transformations, Charme et a la capacité spécifique d'absorber la force de vie des autres, en termes plus simples .... Elle est également capable d'utiliser la magie noire. Néanmoins, ses sorts ne sont pas si forts.


    Aur

    Potentiel de guerre: 3, Quantité maximale de mana économisée: 0.3
    Magicien âgé. Utilisant la magie, il a rajeuni son corps jusqu'à ressemblait à un homme de 20 ans.
    Il est capable de manipuler une quantité considérable de sorts magiques avancés, en particulier sa manipulation et son contrôle du mana, même comparé au monde, il est l'un des plus forts.
    En ce qui concerne ses capacités de combat, parce qu'il est virtuellement un amateur, il n'est pas très bien noté.

    Donjon actuel

    Il y a la pièce qui contient actuellement le cœur du donjon.
    Plutôt que de l'appeler un donjon, il serait plus exact de l'appeler une grotte pour l'instant. Il n'y a actuellement aucun mécanisme défensif ou piège en place, si un voyageur devait trouver le donjon, ils pourraient facilement terminer le donjon.
    Cependant, la seule personne en vie qui connaît l'emplacement de ce donjon est actuellement, seulement Aur.
  • mars 2018 modifié
    ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.

    Chapitre 2: Attaquons le village voisin ! - partie 1

    Le passage suivant contient du contenu qui ne convient pas aux jeunes lecteurs.
    Ce chapitre peut-être continué pour les moins de 18 ans, uniquement si vous sautez ce passage, ce sera indiqué.
    Vous êtes prévenus.

    __________________________________________________________________________________

    « Uuuu, je pensais que j'étais foutue..... »

    Tout le corps de Lilu était couvert de sperme de la tête aux pieds, elle était collée étalée sur le sol tout en faisant à Aur une expression méchante.

    « Ne sois pas stupide, il n'y a pas de succube qui meurt du sexe, non ? »

    D'un autre côté, Aur qui avait déjà sorti des seaux de sperme ne semblait pas du tout fatigué. (NdT : les sceaux (ceux utilisés pour le ménage) peuvent contenir 10 litres)

    « Es-tu un monstre? Juste combien en as-tu laissé sortir ...?

    - Ne te sentais-tu pas bien ? »


    Aur souriait largement, tandis que Lilu boudait et détournait les yeux de lui. Lilu a goûté le vrai plaisir pour la première fois de sa vie, jusqu'à ce que ses jambes deviennent faibles et qu'elle soit incapable de rester debout, Lil a été continuellement violée par Aur toute la nuit. Il n'était pas nécessaire de parler de son vagin, sa bouche et son trou du cul étaient tous couverts de sperme (NdT que du sale mamène), et quand elle n'avait plus l'énergie de bouger, elle était tiré dessus sur tout son corps le rendant sale car covert de sperme.


    Il n'y avait aucune insatisfaction dans l'acte du tout. Pour commencer même dans le cadre du contrat, Aur avait le droit d'embrasser Lilu à tout moment qu'il le souhaitait, même sans le contrat, elle est une créature sexuelle, la succube n'aurait aucune plainte.
    En fait, elle éprouver ce genre de plaisir pour la première fois de sa vie, celui a fait une grande impression sur elle et c'était un plaisir pour elle.

    Cependant, le fait qu'elle ait été amenée à ressentir du plaisir par la force de la magie et de s'être fait avoir par Aur, a causé un certain dommage à sa fierté comme succube, et il lui était impossible d'admettre ouvertement que c'était génial.

    « Allez, ne boudes pas trop. Ce n'est pas comme si je jouais simplement avec toi sans

    rien accomplir.
    Si tu ouvres un peu les yeux, tu verra que cela fait aussi partie du processus de fabrication du donjons.

    -....... Pourquoi quelque chose comme ça aurait un lien avec la création d'un donjon ? »

    Lilu a récupéré un peu de force physique et se hisse en position assise.

    « Le coeur du donjon prend le mana de la veine du dragon. Bien que le taux d'accumulation ne soit pas encore énorme, il est plus que suffisant pour récupérer son énergie et permettre une utilisation illimitée du mana.
    Si l'on devait compléter la force physique avec du mana, alors ce serait presque permanent. Il est possible d'avoir des rapports sexuels avec toi indéfiniment. »

    Aur a révélé l'astuce pour laquelle son endurance sexuelle avait été si anormalement élevée. Il était capable de revenir à l'état de son corps quelques heures avant pour regagner ses forces. Chaque fois qu'il se sentait épuisé, tout ce qu'il avait à faire était de faire revenir son corps en arrière.
    Ce faisant, il a acquis une quantité infinie d'endurance.
    Bien qu'il ait fallu une quantité considérable de mana pour faire fonctionner ce sort particulier, ce n'était pas comparable avec le sort qui a rajeuni son corps.

    « Cependant, ceci n'est possible que si nous sommes juste à côté du coeur du donjon.
    Dans environ 30 pieds. Si c'est au-delà de cette distance. Je ne serais pas capable de récupérer du mana. C'est là que tu interviens. »

    Aur place sa main sur la tête de Lilu et prononce une courte incantation. Au moment où il l'a fait, le mana à l'intérieur du corps de Lilu a été absorbée par Aur,
    et en un rien de temps sa force lui a été rendu, de plus le sperme qui couvrait son corps s'envola.

    ________________________________________________________________________________
    Fin du passage déconseillés au moins de 18 ans.

    « Juste comme ceci, ma magie a été stockée dans ton corps avec mon énergie.
    Parce que tu es un démon, tu es capable d'accumuler du mana dans ton corps, une quantité plusieurs fois supérieur par rapport à un magicien moyen.

    Tu agiras un peu comme un coeur de mini donjon mobile. »

    Le front de Lilu était froncé et crispé , Aur ne prêta aucune attention à son expression troublée.

    « Dans le futur, ce n'est pas comme si nous pouvions rester près du coeur du donjon pour toujours. Cependant, je suis sans défense sans aucun mana à proximité. Néanmoins, comme prévu d'un démon, afin d'accumuler du mana dans ton corps jusqu'au potentiel maximal, il a fallu toute la nuit. Eh bien, si cette quantité de mana a été recueillie, nous devrions probablement être bien pour le moment ......

    - Ne plaisantes pas avec moi ! »

    Les mots d'Aur furent interrompus, Lilu cria alors que son poing était levé dans les airs.

    « Ahhhh, mou, je veux vraiment frapper cet idiot! Bien que le contrat me limite de te faire du mal, je veux vraiment te frapper !!

    - Pour, pourquoi es tu si faché ? »

    Bien qu'Aur veuille juste expliquer les faits sur la base de la nécessité, cette explication ne fait que jeter de l'huile dans les flammes et rends Lilu plus énervée. Elle boudait pour le moment, et elle était complètement fâchée et gonflé a bloc.

    Non seulement son rôle de tenter l'homme était complètement annulé, son mode de vie comme succube et sa fierté a été complètement piétinée, de plus, elle était seulement nécessaire comme réservoir de mana pour stocker du mana, ce qui la rendait complètement furieuse. Pour Lilu, c'était comme si Aur avait nié son existence.

    « Comme c'est ennuyeux ! Espèce de pourriture lubrique ! Pour tout ce qui m'importe, tu devrais juste aller violer un gobelin ! T'es un idiot de donjon, un vieil homme prétentieux qui s'habille comme un gamin ! »

    Lilu fit sortir tout son vocabulaire vicieux et le lança devant Aur. C'était parce qu'elle n'était pas limitée par le contrat et pouvait vomir autant d'abus qu'elle voulait.

    Tenir autant de colère envers un homme, c'était une première fois pour Lilu en tant que succube.
  • Chapitre 2 : Attaquons le village voisin ! - partie 2

    « Cela étant dit, nous sommes sur le point d'attaquer le village voisin .... Alors tu peux pas te remonter le moral. »

    Pour Aur, ça fait plusieurs mois qu'il était enterré sous terre, pour Lilu, cela fait plusieurs décennies qu'elle n'a pas été invoquée par un humain.
    Aur pointait un petit village que l'on pouvait voir au loin, tout en disant à Lilu de se calmer, elle semblait toujours être en colère.

    « Hmph, je ne suis pas vraiment de mauvaise humeur. »

    Il était clairement évident qu'elle était en colère, et Aur ne pouvait laisser échapper qu'un soupir.

    Même si son discours et ses actions et même son apparence ressemblaient à une femme jeune et séduisante, elle était après tout un démon. Ils n'étaient pas le genre d'êtres à laisser la qualité du travail être contrôlée par leur humeur aigre.

    « Encore une fois, permet-moi de clarifier. Je suis venu pour étudier divers sorts magiques dans une certaine mesure, mais, la majorité de mes connaissances réside dans la recherche du coeur du donjon. C'est la branche de la magie ou j'ai consacré mon temps. Bien que même en termes de manipulation de la magie normale, je peux dire que je suis l'un des meilleurs utilisateurs du monde entier.
    Mon expérience de combat est presque inexistante. Ce n'est pas comme si je perdais face à un villageois normal. Cependant, si un épéiste habile se montrerai, ce serait un peu difficile pour moi. En d'autres termes, tu es la principale force de combat. Je compte sur toi.

    - C'est bon, je vais tous les anéantir ! »

    Lilu grognait à voix basse avec un regard brutal sur son visage. Sympathisant avec les villageois qui étaient sur le point d'être évacués par la colère de Lilu, Aur l'accompagna vers l'entrée du village.

    Dans l'entrée du village, à la place de l'amulette habituelle qui pendait au mur, il y avait une statue d'un monstre et à proximité se trouvait une fille du village.

    « D'accord, dans ce cas, c'est notre première cible ...... Kefuu ! »

    Aur saisit soudainement le cou de Lilu, qui était sur le point de se déchaîner.

    « Que fais-tu ? »

    La protestation de Lilu a été ignorée, et il alla parler à la fille du village.

    « Hey toi là-bas. Amène moi la personne la plus importante ici. Je suis le magicien malfaisant Aur, qui est venu réclamer un tribut à ce village. Si tu ne tiens pas compte de mes exigences, sachez que seule la mort vous attends.

    - ……Huh ? »

    Entendre tout a coup une telle déclaration scandaleuse venant d'Aur, la villageoise ne savait pas quoi faire. Elle avait une expression douteuse sur son visage et elle le regardait comme si Aur était un fou. Aur chante une courte incantation et une boule de flammes flotte au milieu de sa paume, puis il la tire dans le mur à côté de la villageoise. Le bruit de l'explosion se résonna et la paroi qui était faite de bois, était dispersés en morçeau. Juste comme ça, le feu se propage vers les autres clôtures en bois et de la fumée noire se répandait l'air.

    « Je ne vais pas le dire deux fois. Si tu ne veux pas que ton village soit incendié, il vaut mieux te dépêcher. »

    Quand Aur baissa la voix et parla d'une manière menaçante, la villageoise s'envola et couru immédiatement vers l'intérieur de son village.

    « Comme c'est pénible. Arrêtons d'essayer de converser avec eux, ne pouvons-nous pas simplement les exterminer tous ? »

    Lilu désapprouva à ses actions et dit une pensée dangereuse.

    « Si nous n'avons pas à les tuer, ils seront plus utiles. Néanmoins, s'ils essaient de me désobéir, il n'y aura pas de pitié ... Et il semblerait que ce village tentera de riposter.

    - Comment saurais-tu quelque chose comme ça ?

    - Eh bien, attendons de voir. »

    Aur avait le sourire jusqu'au oreilles, et voyant cette expression Lilu avait un mauvais pressentiment qui refaisait surface. Peu de temps après, un homme dans la fleur de l'âge qui semblait être le chef du village sortit avec une canne. Son âge ne pouvait pas être plus de 40 ans. Il avait les cheveux bruns clairs et une constitution formidable.

    « Je suis désolé de vous avoir fait attendre, Aur-sama. S'il vous plaît parler des tributs que vous désirez ...

    - Ahh, c'est comme ça. Si vous n'acceptez pas mes demandes ici, ce village va brûler et nous le brûlerons jusqu'à des cendres.

    - Mon Dieu, c'est extrêmement effrayant.... S'il vous plaît ne vous inquiétez pas, nous allons bien sûr coopérer … Est-ce bien si j'utilise CETTE LAME ! »

    Le chef du village sort une épée éblouissante de sa canne et la balance vers Aur. c'était une canne qui était une épée cachée. Le chef du village ferme la distance entre eux en un instant et se dirige directement vers le cou d'Aur. C'était une attaque fatale qui pouvait complètement prendre l'ennemi au dépourvu.

    Cependant, Aur a évité le coup assez facilement.

    « Tsk, vous l'avez évité … (NdT pas de chance)

    - Lilu, protège-moi. »

    Sur la base du contrat qui la liait, Lilu entra en action et se plaça devant Aur. À peu près au même moment, derrière le chef du village, des hommes ont pris les armes et se sont dirigés vers eux.

    « Attends ! Qu'est-ce que tout cela signifie !?

    - Dès le début, il semblerait qu'ils n'avaient aucune intention de se rendre, c'est tout ce que cela signifie. Cela étant dit, leurs compétences d'acteur sont vraiment mauvaises.
    Quand un homme dans la force de l'âge peut même pas passer pour avoir plus de 50 ans, avec un bâton de canne, c'est tellement bizarre que s'en devient trop évident, tu ne penses pas ? »

    La première moitié de son discours était dirigé à Lilu, la deuxième moitié de sa déclaration était dirigée au chef du village.

    « Merci pour le conseil. La prochaine fois je serai plus prudent ... Après t'avoir tué. »

    Le chef du village brandit son épée et attaque Lilu. Lilu étend ses ongles jusqu'à qu'ils soient long comme une épée, et parvient à peine à parer le coup.

    « Aur, cet homme est fort .......! Si c'est juste moi, je ne pense pas pouvoir le battre, échappons-nous !

    - Ce n'est pas autorisé. »

    D'une façon ou d'une autre, Lilu échappait à peine à l'épée alors qu'elle chuchotait dans une voix pour que seul Aur puisse entendre, mais tout ce qu'elle recevait en retour était un refus sévère.

    Bien que Lilu gère à peine les attaques du chef du village, si les hommes venaient en renfort, Lilu ne pourrait pas durer plus longtemps. En premier lieu, une succube n'était pas une race convenant au combat direct. Néanmoins, elle serai encore capables de résister aux épéiste d'un niveau moyen et de se battre, cependant, ce chef de village n'est certainement pas de ce niveau, et il est évidemment qu'il est assez compétent.

    Kiin! Un son clair résonna et l'ongle de Lilu a été coupé en deux.

    « A plus tard, jeune fille démoniaque. Si tu as de la rancune, blâme ton maître fou. Ne t'inquiète pas je vous enverrai tout les deux au même endroit assez tôt. »

    Le chef du village brandit son épée.

    « Fais-le maintenant, tue-le »

    Au même moment, un bras gris surgis de la poitrine du chef du village.

    « ……Eh ? »

    Lilu était confuse sur le moment et laissa échapper une voix surprise. Personne dans la scène ne pouvait comprendre ce qui s'était passé, et tout le monde regardait fixement une tellement cette scène que leurs mouvements étaient stoppés.

    Le bras ne surgissez plus. Le bras se tortillait autour du trou qui était la poitrine du chef du village, il le perça clairement.

    Le chef du village ne pouvait que lancer un cri de mort avant de tomber au sol.

    « Le reste d'entre eux est un groupe de paysans sans expérience de combat réel. Je vais vous les laisser les gars, Lilu, Gargouille.

    Profitant de leur état étourdi, Aur part de l'endroit. Par la suite, un massacre unilatéral a commencé.

    « Hey, depuis quand as-tu placé une gargouille ici ?"

    Quelques minutes plus tard ... Après qu'il n'y avait plus aucun mouvement des villageois ...... quand tout ce qui restait était le village démoli, Lilu posa cette question à Aur.

    « J'avais initialement pensé que vous déplaciez la statue en utilisant la magie, cependant c'était une bonne affaire, cette gargouille ? Je suis vraiment surprise »

    En un mot, une gargouille est l'une des espèces les plus connues parmi les démons. Évidemment, les principales caractéristiques sont ses ailes et son visage menaçant, mais ce qui rendait spécial ce démon, c'est que quand il ne bougeait pas, vous ne pouviez le distinguer d'une statue de pierre.

    Par conséquent, beaucoup de statues ont été construites pour essayer d'imiter une gargouille, elles sont utilisée comme une sorte de charme protecteur où elles pouvaient potentiellement effrayer les voleurs et les cambrioleurs. "Et si c'était la vraie chose", ce genre de pensées créait un effet dissuasif. Cependant, ils n'auraient jamais pensé que le porte-bonheur qui était supposé défendre leur village était celui qui tuerait le chef du village. (NdT pas de chance)

    « J'ai laissé cette gargouille ici il y a environ 30 ans.

    - Huh ?  »

    À une telle réponse inattendue, Lilu ouvra sa bouche instinctivement.

    « J'avais déjà remarqué que cette zone contenait la veine du dragon donc je l'ai placé ici afin de sécuriser un point d'appui. Je l'ai vendu à un marchand pour un prix bas. Quel travail élaboré, ça ressemble vraiment à une gargouille ! C'est ce que le marchand a dit avec bonheur. Eh bien, c'était évident, je suppose, parce que c'était une vrai après tout.
    Et en espionnant le village via la gargouille, j'ai pu prédéterminer les capacités et les traits de personnalité du chef du village. Cet homme était un ancien aventurier, et j'ai entendu dire que son nom était assez connu à l'époque. Je savais déjà qu'il ne serait pas prêt à suivre docilement ma demande, donc je les ai juste rassemblés en un seul endroit pour qu'il soit plus facile de tous les exterminer.

    - Je vois ... En vérité, tu es une personne rusée et méprisable. (NdT cette phrase était censée être à l'imparfait mais cela n'avez pas de sens car c'est toujours actuel)

    - Je vais prendre ça pour un compliment. »

    En retournant un sourire, Aur termina sa préparation pour le sort magique. C'était une énorme formation magique. Au sommet de la formation ronde de magie qui a été dessinée au centre du village, les cadavres des villageois ont été empilés les uns sur les autres.

    « Maintenant, allons-nous commencer ? Cette petite quantité de cadavres est gênante. Je vais les transformer en ressources magiques. »

    Dès qu'il a dit une chose pareille, il a embrassé Lilu avec force et lui a arraché un baiser de la bouche. Lilu semblait légèrement mécontente, mais elle ne résista pas.

    « ... Je dis cela en passant, mais si je voulais récupérer du mana, j'aurais pu le faire simplement en te tenant les mains.

    - Ah, c'est ça ? »

    Elle me répondit d'une manière nonchalante, mais considérant le fait qu'elle détournait son regard de moi, le baiser ne devait pas être si mauvais. Son humeur allait-elle enfin s'améliorer? Quelle chose gênante ... ..Aur pensait cela d'elle secrètement, mais de façon inattendue, ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il trouvait complètement désagréable non plus. (NdT le narrateur s'est fait piquer sa place par le personnage principal?)

    Aur a également omis le fait qu'un baiser via la bouche était le moyen le plus efficace pour obtenir du mana, néanmoins, Aur est allé vers la formation magique, il s'est assis et a commencé à chanter une longue incantation.

    (NdT : Pas d'illustration pour ce chapitre, la prochaine sera pour le chapitre 4.5 )

  • mars 2018 modifié
    Bonjour,

    Je pense que je posterais plus d'un chapitre par semaine dorénavent. Vue que ça fait plaisir de lire des "merci" et que j'ai un peu trop de temps libre, donc voilà la suite.
    Bonne lecture :)


    CHAPITRE 3: Obtenons un revenu passif

    "Eh bien, pour le moment, nous avons assemblé une force de combat »

    Des hommes et des femmes de tous âges se tenaient devant Aur et ils inclinèrent leur têtes.Le groupe est rempli de gens d'âges et de sexes différents, en outre, ils tenaient une variété d'armes telles que des outils agricoles, des morceaux de bois et / ou des épées brisées.


    Il n'y avait qu'une chose en commun entre eux, était le fait que "Ils étaient tous des cadavres humains". Ils sont ce qu'on appelle normalement des morts-vivants, et ils ont été créés par la magie d'Aur en leur donnant une vie temporaire.

    « Tu ne fais vraiment pas confiance aux autres, n'est-ce pas? »


    Lilu regarda autour d'elle tout en marmonnant. Gargouille a été contraints par le contrat d'être complètement soumis à Aur. il ne bougerait que selon le décret qui leur serait donné, et ils seraient incapables d'agir de leur propre gré. C'était tout à fait normal en contractant avec des démons qui étaient dans le niveau intermédiaire. Pour commencer, ils n'étaient que des cadavres sans volontées propre.

    Lilu était le seul compagnon d'Aur qui a un certain degré de libre arbitre, et même elle était retenue dans ses actions car elle devait accepter les nombreuses clauses du contrat compliqué. Étant si minutieux dans la sélection de ses compagnons, Lilu se demanda si quelque chose s'était passé dans son passé qui lui causerait autant de méfiance vis-à-vis des autres, cependant, par rapport à cela, elle ne l'interrogea pas.

    Ce n'est pas que Lilu n'était pas curieuse de son passé. C'était juste que dans le contrat il y avait une stipulation de Ne pas s'enquérir de mon passé écrite.

    « Maintenant, allons-nous au prochain village ?"

    Peut-être ne l'a-t-il pas entendu grogner, ou peut-être l'a-t-il entendu mais a choisi de l'ignorer. Indépendamment du cas, Aur continua sa conversation sans répondre au murmure de Lilu.

    « Allons-nous attaquer un autre village ? »

    Aur pris toute la nourriture et l'argent du village depuis les villageois décédés. Ce n'était pas comme si les villageois étaient riches, mais peut-être parce que l'hiver approchait, il y avait tout un tas de provisions disponibles. Lilu pouvait manger mais ce n'était pas essentiel pour elle de survivre, d'ailleurs, considérant qu'Aur n'était qu'une seule personne, cette quantité de nourriture était plus que suffisante pour lui.

    Eh bien, en fait, le vraie problème commençait à partir de maintenant.

    Aur montre un sourire qui pousse Lilu à mettre sa main sur son front. Bien que Lilu ait fait connaissance avec Aur. Ce sourire n'était visible sur son visage que quand quelque chose de mauvais allait arriver.

    Pishaaaaa!!

    Avec un son rugissant caractéristique comme si l'espace lui-même explosa, une lumière brûla le sol. Le ciel était clair sans un seul nuage à voir. Ne mentionnez même pas la foudre, c'était une situation où la pluie n'allait même pas tomber, et pourtant le tonnerre a frappé, c'était parce que le tonnerre a été causé par la magie d'Aur. (NdT : ce n'est pas indiqué mais ils sont allé dans un autre village, merci l'auteur)

    Cela utilise un peu de mana et la portée de l'attaque est relativement faible, la puissance qu'elle représente n'était pas très élevée. Néanmoins, il est plus que suffisant pour tuer un être vivant, mais il sera inefficace contre la plupart des objets inanimés tels qu'une pierre et un rocher. Bien que ce soit une magie assez inefficace, si vous l'utilisiez pour menacer les autres, c'était très efficace.

    Naturellement, les gens du village ont été surpris par la chute soudaine du tonnerre, et ils sont sortis de leurs maisons. Quand ils sont sortis pour voir ce qui se passait, ils ont vu un homme suspect vêtu d'une robes noires, et une femme qui était à peine couverte dans ses vêtements, en plus, il y avait les soldats morts-vivants qui étaient couvert de sang.

    « Écoutez ! Mon nom est le malfaisant magicien, Aur

    - J'y ai pensé depuis la dernière fois que tu l'as mentionné, mais qu'est-ce que t'as à t'appelai le malfaisant magicien?

    - Chut. Si je le dis comme ça, il leur est plus facile de comprendre."

    Aur rétorqua à Lilu dans un murmure.

    « Salutations, aujourd'hui j'ai apporté une "proposition" pour vous les gars. »

    Pour le moment, Aur a fait face à l'homme le plus âgé de leur groupe et a commencé à avancer sa proposition.

    "Vous voulez traiter ... avec nous ....? »

    Comparé au village qu'il avait à conquéris, ce village semblait avoir une attitude indécise. Bien que ce village particulier n'ait personne d'aussi compétent au combat que l'autre village, leur timidité pourrait aussi être attribuée au fait qu'il y avait une armée de morts-vivants juste derrière où Aur se tenait.

    « C'est exact, Une fois par mois vous me fournirez une abondance de nourriture, de plus une fois par an vous m'offrirez avec une belle vierge pure. Si vous vous conformez à mes souhaits, je vous donnerai ma bénédiction. Vos récoltes ne connaîtront jamais de mauvais coups, en outre, vos gens seront protégés contre les créature comme les loups, les voleurs et des monstre comme les diablotins. »

    Lilu fut très surprise de sa déclaration, mais décida de ne pas exprimer ses pensées.

    « C'est ... .. Et si, nous ne respectons pas vos demandes ... ..? »

    En réponse à la question nerveuse soulevée par le villageois, Aur lève la main. Avec ce signal, les troupes de morts-vivants derrière lui ont fait plusieurs pas en avant.

    « Ces gens stupides sont ceux qui n'ont pas accepté mon accord.

    - George-san……! »

    En voyant l'épéiste chef du village qui était très connu dans le village précédent, quelques villageois ont élevé la voix.

    « Ce vieil homme était une célébrité n'est-ce pas ? »

    Pour un petit village comme ça, il avait un talent exceptionnel, ce qui existe rarement.

    Aur répondis aux murmures de Lilu.

    Si vous osez me défier, ce qui vous attend n'est pas quelque chose d'aussi simple que le soulagement de la mort. Ce n'est qu'un dur travail laborieux qui continuera pour l'éternité. Cependant, si vous êtes d'accord avec mes termes, ce que vous obtiendrez, c'est 100 ans de bonne récolte. Pour m'offrir de la nourriture, vous recevrez une riche moisson. Pour m'offrir une belle demoiselle, votre village sera protégé de tout mal. Maintenant, ton peuple est-il sage? Ou ton peuple est-il idiot?

    Les villageois se regardaient, mais on pouvait voir que la réponse avait été décidée. Sans beaucoup de désaccords, les villageois ont juré leur allégeance à Aur.

    Très bien. Dans ce cas, vous devrez construire un autel au milieu du village et me dédier l'offrande le premier jour de chaque mois. L'offre devrait consister en une vache, deux cochons, cinq poulets. Vous devez également fournir 50% des récoltes que vous avez récoltées durant ce mois. De même, j'attendrai la fille le premier jour du mois du dragon (NdT : dans le manga c'est « chaque année » comprenez le comme ça). Écoutez attentivement, la fille doit être belle, et être vierge de tout homme, une vierge pure.

    « Vous êtes si précis.... »

    Lilu marmonnait doucement, mais il l'ignora comme d'habitude.

    Ensuite, la gargouille se placa au centre du village pour servir de garde et d'espion. Les champs ont été bénis avec un sort de récolte abondante, et des instructions pour la construction de l'autel ont été données, après quoi il a pris l'armée des morts-vivants et a quitté le village avec Lilu.

    « Fuu ....... Quand je reviens ici, je me sens beaucoup plus calme. »

    Après avoir passé plusieurs jours à visiter les différents villages et à leur donner le même arrangement, Aur est finalement retourné dans son donjon.

    Le résultat final était que, sur le reste des six villages, aucun d'entre eux ne s'est rebellé contre lui comme le premier village, et ils ont tous conclu un accord avec lui. Il y avait aussi quelques villages qui étaient assez éloignés de sa base, cependant, s'il utilisait le pouvoir magique dans le noyau du donjon pour voyager, ce ne serait pas un gros problème pour l'atteindre. De plus, l'autel fabriqué par les villageois portait un symbole de transport pour transporter facilement les marchandises. (NdT: comme c'est pratique....)

    Les meubles du village détruit ont été amenés dans une pièce terne, et la pièce est devenue une sorte d'espace paisible pour Aur alors qu'il s'asseyait sur son canapé d'une manière détendue.

    « Cependant, tu as agis de manière inattendu. Je pensais à coup sûr que tu détruirais tout et que tu prendrais ce que tu voulais. Au contraire, tu as distribué une partie de la magie et garanti leur gagne-pain »

    Ce n'était pas comme si elle avait retrouvée soudainement son sens de la conscience, cependant, s'inquiéter pour les villageois était quelque chose que Lilu aimait beaucoup chez lui jusqu'à un certain point. Même si elle faisait partie du diable, ce n'était pas comme si elle était une incarnation de la destruction et du massacre.

    « Si je faisais quelque chose comme ça alors ça n'aurait aucun sens. Tout comme les animaux domestiquaient par les humains pour leur propre intérêt. i ces villageois meurent et sont incapables de continuer à vivre, alors je perdrai mon précieux revenu.
    - Ahh, c'est comme ça ? »

    Les comparer aux animaux domestiques était quelque chose qui facilitait la compréhension de Lilu. C'est parce que, pour une succube comme elle, l'existence d'un humain lui donnait exactement le même sentiment. Pour elle, la force de vie d'un homme est quelque chose qui lui sera bénéfique, donc les tuer excessivement est quelque chose qu'elle serait réticente à faire, d'ailleurs, s'ils se soumettraient volontairement alors il n'y a aucune raison de les tuer. Cependant, s'ils étaient assez courageux pour montrer leurs crocs contre elle, elle les tuerait aussi sans aucune hésitation.

    « Aur, tu es en fait plus démoniaque qu'un démon moyen.

    - …..Je vais prendre ces mots comme un compliment. »

    Aur eut un air légèrement déçu quand il se leva du canapé et se dirigea vers son lit.

    « Il y a encore une montagne de choses que nous devons faire, mais pour l'instant, la partie difficile est faite. Il est temps de se reposer aujourd'hui ... ..Viens.

    - N'as-tu pas dit qu'il n'y en a pas besoin pour le moment. D'ailleurs, bientôt tu auras une jeune fille n'est-ce pas ? »

    Même si elle a dit ces choses, Lilu a dû obéir à ses ordres de s'approcher de son lit. Cher moi, est-elle toujours en colère à propos de l'autre jour ...? C'est ce que Aur pensait dans sa propre tête, mais cela ne se voyait pas du tout dans son expression.

    « La première fille arrivera dans deux semaines. Eh bien, ce n'est pas comme si je voulais seulement des jeunes vierges pour coucher avec. » (NdT sérieux elles ont pas d'expérience en plus...hum..)

    Alors allongée dans son lit, Aur a tiré les mains de Lilu et l'a rapprochée de son étreinte.

    « Bien que le mana qui s'est accumulée dans ton corps soit suffisant pour le moment, j'ai aussi quelque chose de "caché" à l'intérieur de moi. De plus ... Pour une succube comme toi dont la race n'existe que pour le sexe, il n'y a pas de fille vierge dans ce monde qui puisse se comparer à toi, n'est-ce pas ? »

    Quand Aur donna ses lèvres à Lilu, elle ne put s'empêcher de sourire en regardant le visage d'Aur. Même si c'était des belles paroles, c'était aussi la vérité, cependant, avoir dit quelque chose qui était évident pour tout le monde était, dans une certaine mesure, une honte pour Aur.

    « De plus, puisque votre corps est principalement constitué de mana, si plus de mana y est déversée progressivement, la capacité de stockage augmentera également. Pour ajouter à cela, ta capacité à stocker de la magie est de loin supérieure à tout être humain. À partir de maintenant, ce sera un événement fréquent, alors gardes ça à l'esprit

    - Ouuii, …. Mon-Ma-î-tre. »

    Lilu chuchotait près de ses oreilles les chatouillant , Aur soupirait dans son cœur encore et encore alors qu'il la poussait vers le bas. Bon sang, j'ai choisi une partenaire succube vraiment gênante cette fois-ci. Ce qu'il n'avait pas réalisé, c'était que Lilu avait aussi une impression similaire de lui alors qu'ils faisaient l'amour ensemble.
  • Bonsoir,

    Voilà le quatrième chapitre du premier volume et pourtant nous sommes qu'au tout début du 2e scan du manga....
    Oui j'ai oublié de le préciser mais il existe en manga mais le projet est mis en pause (dernier scan eng sortie septembre 2016) les 16 scans sortie actuellement regroupe le volume 1 donc, si vous voulez le regardez n'hésitez pas.

    Bonne lecture :)


    ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.

    Chapitre 4 : Préparons une contre-attaque

    Le passage suivant contient du contenu qui ne convient pas aux jeunes lecteurs.
    Ce chapitre peut-être continué pour les moins de 18 ans, uniquement si vous sautez ce passage, ce sera indiqué.
    Vous êtes prévenus.

    __________________________________________________________________________________


    « Ça fait du bien. »

    Presque comme un chat qui se prélassait au soleil en faisant une sieste, Lilu se laissa tomber sur le lit. Ses régions inférieures étaient remplies de fluides troubles d'Aur, qui commençaient à se répandre. Bien que tout son corps ait été recouvert de sperme encore plus que la dernière fois, contrairement à sa première expérience, il semblait que son corps pouvait encore bouger.

    « …..Tu sembles assez détendu. La magie n'était-elle pas efficace ?

    - Ce n'est pas vrai. D'ailleurs, tu m'as fait jouir encore et encore ...... »

    Tout en disant cela, Lilu changea de position et murmura légèrement Je vais nettoyer ça pour toi alors qu'elle avalait son membre dans sa bouche.

    « C'est juste que, quand j'ai cessé d'utiliser autant d'énergie pour résister et que je l'ai accepté, je me sentais tellement mieux ... De plus, cette fois-ci, nous étions au sommet du lit, donc c'est plutôt agréable de ne pas avoir à me soucier de ma posture. »

    Même si sa langue était étendue vers son pénis, les mots de Lilu pouvaient encore être clairement transmis à Aur. Il semble que pour une succube, la langue et la bouche étaient quelque chose qui existait purement comme un organe sexuel. (NdT et pour parler aussi ....)

    « Aha, ça recommence ... Umm, avec l'énergie d'Aur, tu m'as donné beaucoup de pouvoir magique, n'est-ce pas? Bien que je n'aie pas sucé la vitalité de ta vie, parce qu'il est stipulé dans notre contrat que je ne suis pas autorisé à sucer sans votre permission. J'ai aspiré un peu de ton pouvoir magique. Et à cause de ça, ça aide vraiment à restaurer ma force physique.

    -...Qu'est-ce que t'as dit ? »

    Aur s'abandonnait à ce service agréable pendant qu'il s'allongeait dans son lit, Cependant, lorsqu'il a entendue parler, il ne put s'empêcher de se relever instinctivement.

    « C'est juste un petit peu! Parce que ce n'est pas stipulé dans le contrat, j'ai pensé qu'il serait bien d'en prendre juste un peu ... »

    Lilu s'agitait alors qu'elle essayait de donner une excuse à Aur. Le fait qu'elle continuait à lui faire plaisir sans lui ôter la bouche de ses aines ... Comme prévu d'une succube. (NdT : Aines = Partie du corps situé à la jonction de la cuisse et du tronc)

    « ..... Normalement, même pour un démon, il n'est pas si facile d'aspirer le pouvoir magique d'une autre personne. Laisse-moi juste te dire ceci : le mana dans l'atmosphère qui est dispersé autour du sol et de l'air et complètement différent du mana d'un être vivant. Le mana collecté dans le coeur du donjon, ainsi que l'énergie que je stocke en toi, sont tous pour mon usage exclusif. Pour que quelqu'un d'autre que moi puisse l'utiliser, il faudrait qu'il reconvertisse l'énergie à l'intérieur en mana normal avant de pouvoir l'utiliser. Par conséquent, vous n'êtes supposé pouvoir l'utiliser que si vous pouvez le convertir en votre propre énergie...

    - Ahh, je comprends. Il semble que mon pouvoir magique est très proche de toi, alors j'ai pu l'absorber directement. Cela ne signifie-t-il pas que nous sommes tous les deux vraiment compatibles l'un avec l'autre ? »

    En prononçant négligemment de tels mots, Lilou bougea pour en finir, elle engloutit profondément son membre dans sa gorge et entrelaça sa langue autour du membre.

    « Mon pouvoir magique est d'un brun doré, tu sais ? Normalement, le pouvoir magique d'un démon est coloré en noir ou même en violet .......Kuu, je suis sur le point de lâcher...

    - Nnn, ça a tellement bon goût ... ..Aur a une très mauvaise personnalité, mais son sperme a un goût vraiment délicieux. »

    * Gulp * le son du sperme avalé pouvait être entendu comme s'il voyagé dans sa gorge, en plus de cela, elle a continué à augmenter la puissance d'aspiration comme si elle sucait une paille avant qu'elle laisse sortir une voix satisfaite.

    « Ce n'est pas ton problème. .......Eh bien, le fait que nous pouvons partager notre magie, est quelque chose que je peux aussi utiliser. En ce qui concerne le pouvoir magique que j'ai versé en toi, je te permettrai d'en utiliser environ 10 % pour toi-même. »

    Aur se glissa hors de son lit trempé de sueur, de sperme et de jus d'amour, alors qu'il essuyait légèrement son corps avec une serviette humide avant de changer de vêtements.

    ________________________________________________________________________________
    Fin du passage déconseillés au moins de 18 ans.


    « Tôt ou tard, j'ai besoin de préparer une salle de bain..........Cependant, pour l'instant, il y a une montagne de choses que nous devons faire... »

    Au même moment où Aur appelait Lilu, il commença à dessiner des formations magiques avec son sang. Bien qu'en disant cela, ce qu'il appelait Lilu n'était pas vraiment lié aux formations magiques, c'était en fait quelque chose de plus simple.

    « Pour le moment, nous avons réussi à créer un donjon, à aménager le mobilier et à obtenir une source de nourriture fiable ... Existe-t-il autre chose que nous devons faire ? »

    Pour l'instant, Lilu utilisait les draps pour dissimuler son corps nu en posant la question à Aur.

    « Ne dis pas une telle bêtise, il y a encore d'innombrables choses que nous devons faire. Si c'était l'étendue de ce que j'avais besoin de faire, alors il n'y aurait pas besoin que je te convoque ici.....Viens, camarade diablotin »

    Quand Aur hurla un rugissement tonitruant, plusieurs petits démons surgissèrent de la formation magique. Ils avaient l'air d'avoir la taille d'un bébé humain, mais leur apparence n'avait rien à voir avec celle d'un bébé adorable. Tout le corps est glissant sans une seule pouce de poils, et des ailes de chauve-souris étaient attachées à son dos. Ses oreilles étaient pointues, son visage était laid et il avait un sourire maléfique sur son visage.

    C'était l'une des espèces démoniaques les moins bien classées, même si un démon est un démon. Il peut utiliser des sorts magiques simples, et il a une intelligence de niveau moyen, de sorte que le Diablotin est souvent utilisé comme un familier pour un magicien.

    « Tout d'abord, nous devons agrandir la taille de ce donjon. Diablotins, creusez un chemin à travers ce donjon comme indiqué sur la carte. »

    Aur donna aux diablotins une carte qu'il avait préparée à l'avance alors qu'il leur ordonnait de travailler. Les diablotins ont immédiatement commencé à travailler.

    « Il y a deux utilisations dans l'expansion du donjon. La première est comme un moyen de contrer les intrus, et la seconde est d'augmenter la quantité de magie qui peut être recueillie. »

    Aur prit les draps sales que Lilu utilisait pour se couvrir, et lui donna à la place une copie de la carte tout en continuant son explication.

    « En ce moment, il y a une route directe depuis le trou que j'ai creusé depuis le sol jusque dans cette pièce juste ici. C'est parce que pour atteindre cet endroit, j'ai creusé un trou droit. Si cela reste ainsi, alors un intrus peut facilement atteindre et attaquer cette pièce en suivant simplement le chemin, c'est extrêmement mauvais. Si le noyau du donjon est détruit, tout est finis. Afin de rendre plus difficile pour eux d'atteindre cet endroit, un donjon devrait être fait comme un labyrinthe complexe.

    - .....Pour commencer, pourquoi ne pas enfermer cette pièce avec un mur pour empêcher les intrus d'entrer ? Ce ne sera pas suffisant ? »

    Aur secoua la tête quand Lilu prononça ces mots naïfs.

    « La raison pour laquelle je ne peux pas faire quelque chose comme ça est liée à la deuxième raison. Bien que ce donjon existe au milieu des veines du dragon, il ne sera pas capable de collecter le mana par lui-même si vous le placez juste là. Dans les passages et les tunnels du donjon, nous devons aussi inscrire des runes magiques, et de cette façon, la magie pourra circuler librement dans le coeur à travers les passages. Vous pouvez le comparer à une plante qui étend ses racines, et qui se développe progressivement pour prendre plus de nourriture souterraine. Plus j'élargis ce donjon, et plus il devient grand, plus la quantité de magie qui va couler dans le coeut sera grande. Si le noyau est isolé derrière les murs, l'énergie ne pourra pas être stockée

    - Ahh je vois. Donc le donjon lui-même est une sorte de formation magique tridimensionnelle.

    - Tu sembles comprendre rapidement ce n'est pas une sorte de. En réalité, le donjon est une formation magique. »

    Il y a un sens à la figure et au motif du donjon et l'agrandir signifie qu'il absorbera plus de puissance. Les magiciens doivent manipuler les modèles d'une formation magique afin de l'utiliser plus efficacement. A titre d'exemple, l'intérieur et l'extérieur d'un cercle ont chacun leur propre distinction,

    Ce que Aur essayait de créer était fondamentalement un cercle magique extraordinairement grand. Creuser des murs et des tunnels afin d'agrandir le carré magique, puis de surveiller ces tunnels avec précaution. De plus, ce n'était pas une simple formation magique bidimensionnelle, c'était une formation magique tridimensionnelle qui est construite sous terre avec différents niveaux.

    « Ehh〜.......... Tu as immaginé quelque chose de vraiment complexe, n'est-ce pas ?

    - Pourquoi tu parles comme si ça n'avait rien à voir avec toi ? »

    Lilu admirait la carte et le plan qu'il avait fait, et Aur ne pouvait que soupirer en retour.

    « Je ne t'ai pas invoqué ici, juste parce que j'avais besoin d'un exutoire pour mon désir sexuel, tu sais? J'aurai aussi besoin de votre aide pour compléter le design sur cette carte.

    - Hahh !? Nononononon, certainement pas ! C'est ... cette chose n'est-ce pas ? Afin que le mana ne stagne pas, nous devons creuser des tunnels qui se connectent au coeur, de plus, afin que nous puissions prédire quand les intrus arriveront, tu veux que je cartographie le labyrinthe tout seul !

    - Soit dit en passant, un labyrinthe devrait également consister en des défenses et des pièges, et des lieux où les démons peuvent facilement habiter. Il est également nécessaire de prêter attention au nombre et à la taille de chaque pièce en fonction de l'espèce.

    - Pourquoi la difficulté continue-t-elle à monter? Je te le dis ! Je ne serai définitivement pas capable de le faire !

    - Tu n'as pas besoin d'être si inquiète, tu devrais être capable de comprendre l'essentiel des choses en peu de temps, d'ailleurs, je ne m'attends pas à ce que tu fasses tout par toi-même. Tu apprendras à mes cotés et je t'enseignerai progressivement ton travail. »

    En regardant la carte une fois de plus, Lilu plissa les yeux. Un démon est différent des humains dans le fait qu'ils ne pratiquent pas vraiment la théorie de la magie. Cependant, ils sont encore capables de comprendre les concepts de base d'une formation magique. Quand Lilu a vu à quel point les plans de la carte qu'Aur avait créés étaient trop chargées et complexes, même en les regardant de son point de vue, elle ne pouvait qu'être émerveillée.

    « Penser que tu m'obligerais à étudier la théorie de la magie..... Je suppose que mon contrat m'y obligera, mais n'attends pas grand-chose de moi, d'accord ?

    - Si en voyant cette carte, tu peux au moins comprendre à quel point c'est difficile, il ne devrait pas y avoir de problèmes. En ce qui concerne la sagesse, il est beaucoup plus important de réaliser ce que tu ne sais pas que de se concentrer sur ce que tu sais déjà. Si c'est toi, je crois que tu seras bientôt capable de l'apprendre correctement. »

    Voyant à quel point Aur était franc lorsqu'il a fait cette déclaration, Lilu détourna les yeux de son regard.

    « Eh bien, je ferai tout ce que je peux, après tout, je suis votre familier...... »

    Aur hoche la tête et pose ses deux mains sur les épaules de Lilu alors qu'il lui sourit largement.

    « Alors, pour commencer, je vais te faire faire un travail simple. »

    Avant que Lilu puisse réaliser le sens de son sourire.....Il était déjà trop tard.

    « Uuuu, ça sent... »

    Lilu faisait des mouvements de grattage avec un couteau, alors qu'elle avait un énorme froncement de sourcils sur son visage. C'était une sensation visqueuse et désagréable, du sang collant et des morceaux de graisse salissaient ses mains, et tout son corps était couvert de saletés. Lilu était en train de dépouiller la viande et la chair des villageois morts-vivants.

    « N'abîme pas trop les os, d'accord ? Et assure-toi d'enlever la chair proprement, si des bouts et des morceaux restent coincés, où cela deviendra un problème plus tard.

    - On ne peut pas juste brûler leur chair !?

    - Nous ne pouvons pas. Si nous brûlons leur chair, leurs os deviendront cassants et cela ne sera plus utile. Pour créer un squelette de haute qualité, il faut enlever la viande à la main. »

    Une des choses qu'Aur a fait Lilu, savoir comment faire un sbire squelette.
    Tant qu'il y a un approvisionnement de cadavres morts-vivants, alors il peut être fait facilement, cependant, s'ils ne sont pas faits correctement, leurs mouvements seront lents et ils ne seront pas aussi forts. Peu importe la complexité d'un donjon, s'il n'y a personne pour le défendre, alors il n'y a pas de sens.

    Après avoir enlevé toute leur viande et leur chair, et après avoir jeté le sort de faire bouger les "os", il est possible de créer les sbires squelettes, et bien qu'ils ne soient pas si forts, ils sont encore beaucoup plus rapides que les morts-vivants. Avoir du muscle sur un cadavre était inutile car il ne fonctionnait même pas correctement, donc sans l'enlever, il ne deviendrait que du poids mort attaché aux os. Naturellement, la longévité des morts-vivants était supérieure à celle des sbires du squelette, car leur chair agissait comme une sorte de bouclier, mais pour commencer, le corps des morts-vivants avait une réserve inépuisable d'endurance.

    Par conséquent, le fait que le squelette puisse correspondre à la vitesse de déplacement des êtres humains normaux signifiera qu'ils ne seraient pas de simples boucliers de viande inutiles, et qu'ils seraient évidemment mieux adaptés à la défense que les morts-vivants.

    « Lorsque tu auras fini d'enlever la viande, assure-toi de graver cette formation magique pour que les os puissent bouger. Assure-toi de placer le joint dans une partie du corps pour que le mana puisse s'écouler. N'oublies pas non plus d'ajouter un sort de type perception à leurs orbites, Si un squelette aveugle est fait, alors ce ne sera pas très bon... »

    La chair des cadavres est proprement dépouillée jusqu'à ce qu'il ne reste que des os, puis une rune magique est gravée en eux, et ensuite elle commence à travailler sur le prochain cadavre....Même si le village attaquait, était un petit village, il y restait encore plusieurs centaines de personnes au total.

    « D'accord, je te laisse faire, pendant que je fais un autre travail. Ne te détends pas et continue à faire du bon travail.

    - Att, attends.... Pourquoi tu ne m'aiderai pas un peu stupide Master !

    Le cri affligé de Lilu résonna dans la grotte sombre.
  • Chapitre 4.5 : Commentaire sur le donjon

    _______________________________________________________________________________


    Donjon à la fin du quatrième chapitre.

    Nombre d'étages : 1 étage de donjon.

    Miasmes: 1

    Notoriété : 1

    Magie sauvegardée : 7 unités (10,000/jour)

    Consommation magique : 2 unités (10,000/jour)
    _______________________________________________________________________________


    Nouveaux établissements :

    ☆ Chambre niveau 1

    La chambre à coucher est arrangée avec les meubles qui ont été pris du village. Même si vous avez des rapports sexuels, votre corps ne souffrira pas de courbature autant qu'avant.

    ☆ Cuisine niveau 1

    Une cuisine a été mise en place à partir de la vaisselle et des ustensiles de cuisine qui ont été pris dans le village, la personne qui fait le plus de cuisine est Aur (chef principal).

    ☆ Une toilette à chasse d'eau

    Même s'il est un magicien maléfique, tout ce qu'il mange sortira d'une façon ou d'une autre. Une chute d'eau souterraine a été découverte, donc la toilette à chasse d'eau a pu être fabriquée. Plutôt que de dire que l'eau coule, c'est plus comme un flux continu d'eau. Si vous tombez dans la cascade, votre vie sera probablement en danger.
    _______________________________________________________________________________


    Nouveau potentiel de guerre :

    ☆ Gargoyle

    Potentiel de guerre : 5 Consommation magique : 0,1

    C'est un démon à l'apparence de pierre. En tant que démon, il se classe parmis les démons inférieurs où peut-être au mieux au rang intermédiaire,

    Cependant, il est beaucoup plus fort que les démons moyens. Il a un corps robuste avec des ailes qui lui permet de voler librement dans l'air. Il peut se battre avec ses ongles pointus. Les gargouilles ne peuvent pas utiliser la magie.


    ☆ Un cadavre qui bouge : alias les morts-vivants.

    Potentiel de guerre : 2

    En utilisant les corps des villageois morts, la magie leur est appliquée et ils ressuscitent d'entre les morts. Quand il est élevé en tant que zombie, la capacité de combat est réduite d'au moins 10 chiffres.

    Vous pouvez aussi les appeler de la chair à canon. (NdT : Dans la VA il les appelle boucliers de viande zombies)


    ☆ Diablotin

    Potentiel de guerre : 1 Consommation magique : 0,01

    Parmi les démons, le rang du diablotin est dans la classe moyenne inférieure. Bien qu'il puisse être invoqué sans trop réfléchir à la création d'un contrat en détail et sans grande consommation magique. C'est le seul point fort. Alors qu'il est très facile pour un magicien d'invoquer un diablotin, leur utilisation est assez limitée, étant donné qu'ils ne sont utiles que pour faire tomber les humains, effrayer les chevaux ou faire ce genre de choses malicieuses, ils ne peuvent pas vraiment être comptés comme un potentiel de guerre.
    _______________________________________________________________________________


    Donjon actuel

    Bien que certaines pièces aient été construites avec succès autour du cœur du donjon, il y a peu de mécanismes de défense en place à l'heure actuelle. Les morts-vivants sont faits pour garder le secteur de l'entrée du donjon, et la majorité des morts-vivants ont été transformés en squelette par les travaux manuels de Lilu.
  • Joyeuse pâques et bonne lecture :)

    Chapitre 5 : Capturer l'intrus stupide

    « A-u-rrr-……  »

    Une voix qui semblait venir des profondeurs de l'enfer résonna dans le couloir, Lilu semblait être stupéfaite. Son corps entier était couvert de sang et une horrible odeur désagréable venait du corps.

    «Qu'est-ce qu'il y a ? As-tu fini ton travail ?

    - Oui j'ai fini! Ahh mouu tout mon corps est collant c'est tellement dégoûtant ! »

    Lilu hurlait à Aur qui ne prenait même pas la peine de se retourner pour la regarder. Cependant, quand elle arriva à ses côtés, Aur se retourna anormalement et la regarda dans les yeux.

    « Oh, tu as fini ? C'était plus rapide que ce à quoi je m'attendais. »

    Trois jours s'étaient déjà écoulés depuis qu'Aur avait donné à Lilu l'ordre de créer les sbires squelettes. Des centaines de cadavres ont dû être nettoyés et leur viande enlevée, après quoi elle a dû sculpter une formation magique sur les squelettes.

    Même en tenant compte du fait qu'elle s'est servit des squelettes qui avaient été crée avec succès pour l'aider dans son travail répétitif, Aur présuma qu'il faudrait au moins une semaine pour tout terminer.

    «Eh bien, il semble que beaucoup de gobelins se sont promenés dans le donjon, alors j'ai appliqué ma magie de charme et je leur ai demandé de m'aider. Plus important encore, ne peux-tu pas faire quelque chose à ce sujet ? »

    Lilu montra à Aur son corps qui était couvert de sang et de graisse.

    Les gobelins sont un petit type d'espèces mesurant environ 50 cm de haut. Bien qu'ils aient l'air laid et que leur puissance soit assez faible, ils ont des doigts assez agiles et quand j'y pense, ils sont certainement adaptés à un tel travail.

    « Même ainsi, tu as travaillé plus vite que je ne le pensais. Très bien, viens avec moi alors.

    - Ne sera-t-il pas parfait pour toi d'utiliser ta magie comme d'habitude et de faire disparaître toutes les saletés.... Eh ? C'est !? »

    Lilu qui suivait Aur à contrecœur alors qu'elle se plaignait auprès de lui, a élargi les yeux devant la scène incroyable devant ses yeux. Une fosse carrée de 10 mètres carrés a été creusée au centre de la grande salle et le trou a été rempli à ras bord avec de l'eau.

    «J'ai trouvé une source d'eau souterraine et j'ai dirigé une partie du flux dans cette pièce. Attends une minute...............Golem, mets une pierre dans l'eau !»

    Quand Aur l'ordonne, un personnage en pierre qui se trouvait dans le coin de la pièce s'est lentement levé. Bien qu'il ressemble un peu à la Gargouille, son existence est plus proche des morts-vivants. C'était un rocher qui a reçu une vie temporaire par la Magie d'Aur, c'était un golem.

    Le golem a poussé ses propres mains dans la flamme qui brûlait dans le coin de la pièce et bientôt le rocher dans sa main a commencé à briller d'une couleur rouge vif. Pour un humain, une brûlure aussi grave serait incurable et causerait des dommages permanents, mais pour quelque chose comme un golem rocheux, cela n'a pas eu d'effet sur lui.

    Le golem a ensuite placé la roche brûlante dans le spa artificiel fabriqué par l'homme. Juwa ! La fumée de la vapeur s'élevait dans l'air alors que la roche s'enfonçait lentement jusqu'au fond de la baignoire. Après 2 ou 3 roches, l'eau de la baignoire était juste à la bonne température.

    Les roches brûlantes ne sont pas devenues froides trop rapidement. De plus, l'eau de la fosse s'est progressivement déversée au fur et à mesure qu'un jet d'eau continu entrait, créant ainsi une espèce de fontaine qui faisait en sorte que l'eau ne devienne pas trop chaude non plus. C'était la baignoire d'Aur, qui était très fier de l'avoir fabriquer car c'est lui qui l'a ajustée plusieurs fois au cours des derniers jours.

    Lilu a uni ses mains devant sa poitrine, et elle avait les yeux qui brillaient d'une émotion profonde. Aur avala les mots Ce n'était pas vraiment pour toi. En réalité, il s'attendait à ce que Lilu termine le travail beaucoup plus tard, donc, la salle de bain n'a évidemment pas été faite en relation avec elle. Cependant, il a décidé de ne pas le dire à voix haute.

    « ..Bref..... Golem, brûles une nouvelle pierre. Alors, on entre ? N'oublie pas de laver la saleté avec le seau là-bas d'abord, avant d'entrer, d'accord ?

    Hein ? Aur tu y vas aussi ? (NdT : J'ai décidai qu'elle s'adressera directement à lui quand elle le fait à la 3e personne alors qu'il est à coté)

    Lilu demanda à Aur quand elle reçut le seau.

    « Ouais. Même si tu es un démon, si tu n'as rien mangé pendant trois jours d'affilée, ne te sens-tu pas fatigué ? »

    Lilu a compris le sens des mots d'Aur alors qu'elle lui souriait doucement.

    « Alors......je vais apprécier à la fois le repas et le bain »

    Quelques minutes plus tard, une voix coquette résonnait dans toute la grande salle de bains.

    « Hahh......... Ça fait du bien. »

    Tout en trempant son corps dans l'eau chaude, Lilu marmonnait en toute satisfaction.

    Après avoir rincé toute la terre et la saleté avec de l'eau chaude, Lilu a reçu une bonne quantité d'énergie d'Aur et elle profitait maintenant du bain chaud.

    « Oh ouais, tu as mentionné que les Gobelins sont venus dans le donjon ? Que leur as-tu fait après les avoir forcés à t'aider avec le travail ? »

    Peut-être parce qu'ils étaient si détendus après être entrés dans le bain chaud, mais Aur lui posait une question avec une expression beaucoup plus froide que d'habitude.

    Si je ne me trompe pas au moment où je l'ai rencontré, il avait toujours une expression sévère sur son visage c'est ce que Lilu pensait. Bien que ce n'était pas comme une expression impatiente ou agitée, elle pensait qu'Aur avait une expression très stricte comme s'il se jugeait toujours lui-même.

    Après avoir été trempé dans le jacuzzi, l'expression détendue d'Aur donnait l'impression qu'il n'était qu'un jeune homme ordinaire. Cela étant dit, il s'agit en vérité d'une personne âgée qui dépasse de loin l'âge de 70 ans.....

    « …….Lilu ?

    - Ah, Umm, après que je les ai libérés de mon charme, ils semblent avoir fait une tanière près de l'entrée du donjon. Alors je les ai laissés là. »

    Aur l'interrogeait alors qu'elle ne répondait pas, Lilu paniqua et répondis rapidement.

    « Si c'est le cas, alors c'est bien..... À l'avenir, il y aura plus de gens qui seront attirés par le miasme et la magie du donjon, il y aura peut-être des moments où différentes espèces de démons et des esprits se perdent et errent dans le donjon, et je ne suis pas vraiment contre le fait de laisser au hasard le soin de décider quels monstres viendront. Ce sera comme un mécanisme de défense naturel qui ne coûte rien contre les ennemis étrangers.

    « Est-ce que ce genre de choses arrive souvent ? »

    A la question de Lilu, Aur hocha la tête.

    « En premier lieu, les Gobelins préfèrent vivre dans des endroits sombres comme les grottes, c'est là qu'ils construisent habituellement leur tanière. Outre les gobelins, il y a beaucoup d'autres démons qui préfèrent vivre dans des endroits sombres. Là où le sang coule, le miasme suivra bientôt. Contrairement à l'extérieur qui a du vent et de la pluie, il se rassemble en un seul endroit. Quand les miasmes se rassemble en un seul endroit, il deviendra un endroit confortable pour un démon. S'il continue à se construire, différentes espèces de bêtes et même des démons de haut rang seront sûrement attirés et viendront ici.

    - Ahh〜.............Quand tu en parles, de ces jours-ci, j'ai l'impression que mon corps est plus léger quand je suis dans le donjon. 

    - c'est parce que vous avez dépecé une énorme quantité de cadavres dans le donjon. Si le miasme continue à s'épaissir, les esprits commenceront à apparaître, il sera même possible que les cadavres se remettent soudainement à bouger, comme s'ils étaient possédés. Si nous préparons le donjon de cette façon, nous devrions être en mesure d'obtenir des gardes pour travailler pour nous sans trop de problèmes.

    - Je comprends... »

    Dans ses pensées, Lilu souriait amèrement. L'expression de Aur relâché était complètement revenue à son expression originale de sérieux, avec seulement un léger sourire flottant sur son visage. Chaque fois qu'il parle du fonctionnement intérieur du donjon, il avait toujours ce genre d'expression sur son visage.

    - De plus…

    Quand Aur a voulu continuer à expliquer les diverses subtilités du donjon....un son peu familier de Jiririririri qui était perçant, réverbéré dans toute la pièce.

    « Qu'est-ce que c'est !?

    - ...C'est un intrus. »

    L'expression d'Aur continuait de se resserrer encore plus.

    « Un intrus ? De quoi s'agit-il ? »

    Comme ils s'habillaient tous les deux en hâte, ils se sont dirigés vers le coeur du donjon.

    « J'ose dire que c'est un aventurier. Ils ont dû prendre un 『Contract』comme demandé par l'un des villages voisins, afin de venir me tuer. La sonnerie est un piège à cloche que j'ai placé dans le donjon. »

    Dans l'entrée du donjon, Aur a placé un piège magique pour servir de sonnette d'alarme pour les intrus.

    « Et les squelettes déployés ?

    - La carte que tu m'as passée l'autre jour avait un symbole d'os marqué dessus, je les ai assignés à l'emplacement comme indiqué sur la carte.... »

    - D'accord, bien fait. »

    Pon Pon Pon Pon, Aur a légèrement tapoté sur la tête de Lilu. Comme c'était la première fois qu'elle recevait un tel éloge direct d'Aur, les joues de Lilu sont devenues rouges.

    « Outre le squelette et le gobelin qui servait de gardien de notre donjon, il y a aussi 4 Chiens de l'Enfer, 2 Golems et 382 Diablotins. Eh bien je ne compterai pas les lutins à notre potentiel de combat, parce qu'ils sont à un niveau élémentaire, quel que soit le cas, avec ce nombre de sous-fifres en défense, il devrait être facilement capable de repousser les aventurier de rang intermédiaire. » (NdT : chien de l'enfer, j'ai raté un truc ?)

    Sans plus penser à Lilu, Aur se dirige vers le cœur du donjon et quand il est arrivé, il a pris un peu de mana. Et en utilisant la magie qui découlait du coeur, il a étendu ses sens sur l'ensemble du donjon. Quand il a fait cela, Aur a pu voir et surveiller le donjon entier depuis cette pièce.

    « En termes d'aventurier classé intermédiaire, quelle est leur force exacte ?

    - Le chef de village dans le village que nous avons conquis l'autre jour, il était au sommet de la classe intermédiaire. »

    En entendant les mots d'Aur, le visage de Lilu s'est un peu pâli. Ils étaient à peine capables de vaincre un guerrier de rang intermédiaire à l'aide d'une attaque surprise. Si plusieurs aventuriers de rang intermédiaire devaient envahir, ou pire encore, un seul aventurier de rang avancée devait attaquer, il n'y aurait rien qu'elle pourrait faire.

    « ....je le vois ! Les squelettes se battent contre l'intrus......cependant, c'est.... ?

    Une expression inhabituellement agitée traversa le visage d'Aur. Lilu ne pouvait pas voir ce qu'Aur voyait actuellement et cela la rendait encore plus anxieuse.

    « Qu-Qu'est-ce qui se passe ?

    - Dix squelettes ont été détruits en une seule attaque. .............De plus, il n'y a qu'un seul intrus. Ce type est au moins au rang avancé.

    Aur a séparé ses mains du cœur du donjon et a saisi le bâton qui s'appuyait contre le mur, puis il a procédé à l'appel du Golem de la salle de bain.

    « J'ai peur que même les chiens de l'enfer ne soient pas à la hauteur de cet intrus. Nous tiendrons l'adversaire à distance nous-mêmes. L'adversaire est une épéiste magique. Pendant que toi et le golem la retiennent, je lui lancerai ma magie sur elle.

    - ....je comprends »

    Lilu hocha la tête sérieusement. Lilu sera probablement massacrée d'un seul coup d'épée, mais son corps n'est que temporaire de toute façon, ce n'est pas son vrai corps. Même si elle meurt, le pire qui puisse arriver est que son esprit retourne au royaume des démons.

    « ....Si tu gagnes, invoque moi ici, d'accord ? Il y a encore une montagne de choses pour lesquelles vous avez besoin d'aide, n'est-ce pas ?

    - Bien sûr... La voilà qui arrive !

    Comme Aur l'a dit, une femme seule apparaît dans le couloir. Ses cheveux étaient roux et fait en queue de cheval, alors qu'elle avait environ 16-17 ans. Bien que son apparence ne semblait pas être une guerrière de haut rang, l'intensité de son aura était sans aucun doute digne de quelqu'un qui avait un pouvoir considérable.

    « ...Vous êtes, Le mage malfaisant


    La jeune fille pointa son épée vers Aur qui se cachait derrière Lilu et le golem. Aur ne se donne pas la peine de lui répondre et lance immédiatement ses incantations magiques.

    « Je prendrai votre silence comme une affirmation. Préparez-vous ! »

    Dès qu'elle dit en murmurant les mots, la jeune fille couru vers Aur à une vitesse terrifiante. En essayant de l'intercepter, Lilu étendu ses ongles et le Golem leva les bras vers le haut. Cependant, pour la jeune fille, ces mouvements exagérés étaient beaucoup trop lents. La jeune fille glissa devant Lilu et le Golem comme une rafale de vent alors qu'elle apparaît instantanément devant Aur.

    « Mer-de.... ! »

    Au moment où Lilu s'est retournée, tout ce qu'elle pouvait voir, c'était l'épée de la jeune fille qui perçait le cou d'Aur alors que sa tête s'envolait dans les airs. Le sang jaillit de la blessure au cou et sa tête tomba au sol alors qu'elle rouleasur le sol. Un moment plus tard, son corps tombe également au sol. A l'heure exacte, le Golem qui était approvisionné avec la magie d'Aur s'émiettait au sol avec ses bras toujours dans la posture relevée.
    (NdT : fin, je vous remercie pour m'avoir suivis sur mon projet de trad...)

    « Tu n'es pas une humaine, n'est-ce pas ? Après tout, les ailes poussent sur ton dos. Es-tu du genre à vouloir venger ton maître déchu, peut-être ? »

    La jeune fille leva son épée dans la direction de Lilu alors qu'elle restait vigilante. Lilu leva les deux mains dans une pose de reddition.

    « ...comment cela pourrait-il être ? Je n'étais lié à lui que par un contrat. Si le maître meurt, le contrat est également rompu. Je reviendrai immédiatement au royaume des démons.

    - Est-ce vrai ? Alors permets-moi de te demander, la personne que je viens de tuer s'appelle Aur est-ce correct ?

    La fille essuya le sang de son épée pendant qu'elle la remettais dans son fourreau. Néanmoins, elle ne s'approche pas non plus de Lilu avec insouciance. Il était évident que si Lilu essayait de faire un mouvement sur la fille, elle dégainerait immédiatement son épée et découperait Lilu en deux.

    « Oui, c'est....tu l'as eu. Sa personnalité est vraiment mauvaise, son traitement des humains sans parler des démons est aussi très dur. Son âge réel est de 70 ans et malgré son âge, il est absurdement obscène, et tout ce à quoi il pensait toute la journée, c'était comment son donjon pouvait faire ceci ou cela....C'est un idiot de donjon..

    - Ahahaha, on dirait que demon-san a aussi connu beaucoup d'épreuves... »

    La fille rit joyeusement.

    « Cependant, il n'est pas un homme désagréable, mon maître ... »

    En entendant la déclaration de Lilu, la jeune fille se sent un peu mal à l'aise. Au moment où elle a regardé autour d'elle en essayant de trouver pourquoi elle ressentait un sentiment de mauvais augure, Lilu repoussa ses ongles pointus et tenta d'effectuer une attaque furtive.

    « Uwaa ! Tu as dit que tu ne te vengerais pas, menteuse ! »

    La jeune fille parvient facilement à éviter l'attaque sans aucune difficulté en retirant à nouveau son épée de son fourreau.

    « Je ne t'ai pas menti, tu sais ? Je t'ai dit que je ne prendrais pas revenge.

    Dès qu'elle compris les insinuations des mots de Lilu, il était déjà trop tard. Aur pointa le bâton sur la fille qui allait se retourner et marmonna une incantation.

    « Sleep » (NdT : Dors)

    Au fur et à mesure que sa conscience s'évanouit, la jeune fille remarqua les vraies couleurs de son sentiment de suspicion.

    Quand Lilu critiquait son maître, elle n'utilisait pas un seul mot du passé.

    « Tu as bien fait de le remarquer. »

    S'accrochant à la jeune fille alors qu'elle tombait, Aur caressa la tête de Lilu.
    Je ne suis pas un enfant, tu sais répondis Lilu.

    « Tu me l'as dit, n'est-ce pas? Si le maître meurt, je reviendrai immédiatement au royaume des démons. Parce que je n'y suis pas retourné, il était évident que tu n'étais pas encore mort. »

    Pouvoir retourner au royaume des démons n'était pas à la hauteur des intentions de Lilu. Cela dépendait du contrat. Aur a pensé à ce que le contrat le couvrirait à ce point ? apprenant cela à son sujet, Lilu a une fois de plus réévalué à quel point Aur était prudent.

    « Au fait, qu'est-ce que c'est que ça ? »

    Lilu pointa le cou d'Aur qui était déjà scellé sans blessure et sans signe de sang à voir.

    En étant capable de se rajeunir et de redevenir jeune, Lilu pouvait comprendre qu'il pouvait récupérer sa force physique ou guérir des blessures majeures, mais elle ne pensait pas qu'il serait capable de revenir vivant après sa mort. De plus, ce n'était pas comme s'il ressuscitait le corps de quelqu'un d'autre, c'était son propre corps.

    « Ce n'est pas vraiment une magie inhabituelle. C'est juste que j'ai laissé ma force vitale dans un endroit différent, donc, peu importe à quel point ce corps extérieur est gravement blessé, je ne mourrai jamais. D'un autre côté, même si ce corps ne subit aucun dommage, si ma force vitale est détruite d'une manière ou d'une autre, je mourrai immédiatement.

    - Ahh......Je vois. »

    Il va sans dire qu'il a caché sa force vitale dans un endroit très sûr. C'est précisément ce qu'Aur apprécie le plus dans ce monde..... En d'autres termes, c'était à l'intérieur du cœur du donjon.

    « ..Alors, qu'est-ce que tu comptes faire avec cette fille ? »

    Lilu montra du doigt la fille qu'Aur tenait dans ses bras. Il était évident qu'il ne l'avait pas tuée et qu'elle ne faisait que dormir. La jeune fille respirait régulièrement car elle émettait légèrement des *Suuu, Suu*.

    « Hmm...........Apparemment, cette fille est née sous l'étoile du héros

    - L'étoile du héros ? »

    Répètant ses paroles, Lilu lui demande de clarifier et Aur hoche la tête.

    « C'est un cas extrêmement rare. Le fait qu'un être humain naît sous un destin prédéterminé. De tels êtres humains développeront habituellement des capacités remarquables à un jeune âge, qui dépasse de loin celui de l'être humain moyen et quand ils grandiront, ils deviendront des experts de premier rang, quel que soit le chemin dans lequel ils étaient destinés à être. Cependant, leur vie ne se déroulera jamais sans incident. Sans faute, ils attireront soit une énorme quantité de chance, soit une grande malchance.

    - Ehh........Aur ne me dis pas que tu es né sous l'étoile roi démon ?

    - Bien sûr que non, comment cela pourrait-il être? Si c'était le cas, j'aurais déjà complété ce donjon ou je serais déjà mort il y a longtemps. »

    Aur s'évalue lui-même comme une personne avec pas beaucoup de talent mais pas incompétent non plus il était juste un homme qui a travaillé dur pendant de nombreux mois et des années afin de compenser tout manque de talent. La seule chose qui a eu de la chance dans sa vie, c'est qu'il a survécu assez longtemps pour compléter le coeur du donjon et qu'il a découvert l'emplacement des veines du Dragon.

    « Alors, à la fin, que feras-tu avec cet enfant ? »

    Quand Lilu lui demanda à nouveau, l'expression d'Aur devient un peu trouble.

    « Elle est née sous l'étoile du héros. Même si je voulais la tuer, ce ne serait pas si facile à accomplir. De plus, si je voulais appliquer la magie du lavage de cerveau sur elle, les effets seraient trop minces. Au moment critique, elle pourrait se libérer de mon contrôle. »

    Parce qu'elle dormait si bien, Lilu pensait : On ne peut pas la tuer dans son sommeil ? mais après tout, elle est née pour être un Héros. Si vous tentiez de la tuer apparemment, un miracle se produirait et elle survivrait d'une manière ou d'une autre. Une personne née sous une étoile aussi puissante ne mourrait, dans les dernières années de sa vieillesse, que lorsque le pouvoir qui la gouverne s'affaiblit. De plus, il était probable qu'ils connaîtraient une mort brutale et désastreuse. C'était la malédiction éternelle placée sur une personne née sous une telle étoile.

    « Alors quel est le plan ? Ce n'est pas comme si on pouvait la mettre dans un sommeil profond pour toujours, n'est-ce pas ?

    - ...On ne peut rien y faire, je ne voulais pas vraiment le faire parce que le taux de réussite n'est pas si élevé, mais il n'y a pas d'autre choix.... »

    Avec une expression amère, Aur prend une décision déterminée.

    « Nous allons la dresser »
  • Merci! le manga envoie déjà du très lourd, sa s'annonce bien
  • avril 2018 modifié
    Salut,

    Voici la suite, Je tiens à préciser que les passages érotiques deviennent de plus en plus compliqués à traduire. J'ai aussi décidé d'enlever l'avertissement pour sauter le passage -18 car inutile (tout simplement).
    Dernier point, j'aimerais savoir comment insérer des images entre les textes et non à la fin en document partagé (je sais pas comment m'y prendre).
    Sur ce, bonne lecture.

    ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.
    _________________________________________________________________________


    Chapitre 6: Formons le pitoyable prisonnier partie 1

    Quand Yunis s'est réveillée, elle était déjà dans une pièce sombre entourée de murs de pierre. Elle essayait désespérément de se vider la tête et de comprendre la situation. Quand elle essaya de bouger son corps, les chaînes attachées à son bras droit ont fait un bruit de cliquetis.

    Ce n'était pas seulement son bras droit. Ses mains et ses pieds étaient attachés avec des chaînes qui étaient attachés au mur, et il était à peine possible pour elle de se déplacer d'une quelconque manière. De plus, son corps était retenu au lit par un mécanisme de serrure circulaire en acier.

    Toutes ses armes et tous les équipements qu'elle avait en sa possession ont été enlevés et ils étaient introuvables. Elle était en fait dans une pièce avec une faible lumière qui sortait d'une lampe, où elle était collée au lit en étant retenue par des chaînes. C'était tout ce qui se trouvait dans la pièce en ce moment. Il n'y avait même pas une porte dans l'entrée, et tout ce qu'elle pouvait voir était un passage sombre qui menait quelque part dans l'obscurité.

    « Tu t'es réveillé ? »

    A partir du passage, un homme et une femme sont apparus. Il portait une robe grise et avait les cheveux bruns dorés, il était de taille moyenne et semblait avoir environ 20 ans. Et l'autre avait des ailes de chauve-souris qui poussaient sur son dos, avec des cheveux noirs de corbeau, elle portait des vêtements qui la rendaient plus gênante à regarder sa silhouette (ou plutôt des vêtements ou des sous-vêtements ?), c'était une très belle femme.

    En les voyant s'approcher, Yunis avait commencé à se réveiller de son état d'esprit obstrué. Le malfaisant magicien noir Aur et son familier.........Ces deux-là sont ceux qui l'ont vaincue. Bien qu'il semble qu'elle n'ait pas été tuée, était-ce vraiment une chose chanceuse ? Yunis se sentait trop suspicieuse quant à leurs motivations.

    « Pour commencer me permet-moi de me présenter. Mon nom prestigieux est Aur. Je suppose que vous avez entendu parler de moi, je suis celui qu'ils appellent le Magicien Noir. Ce démon est mon assistante, son nom est Lilu...... Quel est votre nom ? »

    Yunis pensait désespérément à des idées pour sortir de cette situation. Comment allait-elle surmonter cette situation désastreuse? Elle n'avait aucune arme, elle ne pouvait même pas bouger librement, l'homme appelé Aur avait le plein contrôle de sa vie à portée de main.

    « .....Yunisu. Je suis une aventurière »

    Elle n'a pas donné son nom complet et n'a présenté que son surnom. « Quand un magicien puissant est capable de connaître votre vrai nom complet, il serait capable de vous dominer et de vous soumettre », c'est quelque chose qu'elle a déjà entendu d'un magicien qu'elle connaissait, c'est pourquoi elle a choisi de ne pas révéler son nom complet.

    « Je vois. ...... Bien, Yunisu, il y a une chose que je voulais te demander, quel est le village qui t'a demandé de venir ici ?

    - Personne ne m'a vraiment demandé de venir ici. J'ai entendu les rumeurs d'un magicien malfaisant existant autour de cette zone, alors je suis simplement venu pour porter un jugement. »

    Bien qu'elle ait compris qu'il s'agissait d'une mauvaise excuse, c'est ce qu'elle a trouvé. C'est parce qu'elle ne voulait pas causer d'ennuis aux villageois innocents. De plus, la première partie n'était pas nécessairement un mensonge. Il est vrai qu'elle a entendu l'histoire d'un malfaisant magicien, mais elle avait aussi laissé de côté le village qui lui a demandé de venir ici.

    « Hou......Alors, qui était celui qui vous a parlé de telles rumeurs ? »

    Guu, Yunisu était à court de mots. Elle s'est rendu compte qu'elle avait dit la mauvaise chose.

    « Ka….

    - Ka ?

    - C'était juste des rumeurs...... »

    Lilu avait une expression étonnante qui venait des profondeurs de son cœur. Yunisu voulait vraiment porter le blâme à elle-même.

    « Donc, c'est juste un commentaire passager, hein....... Si c'est le cas, je n'ai pas d'autre choix. »

    Au contraire, Aur a fait preuve d'une attitude consentante face à un mensonge aussi évident.

    « Ouais-oui ! Je ne suis pas très intelligente, donc je ne me souviens pas vraiment d'où je l'ai entendu !

    - I-Idiote »

    Entendant la réponse de Yunisu, pour une raison quelconque, Lilu était énervée. De plus, Lilu n'a pas dit ces mots à Aur, mais il avertissait Yunisu.

    « Si vous ne vous souvenez pas qui c'était, alors il n'y a pas d'autre choix. .............Je ne peux brûler que tous les villages.... »

    Entendant la réponse nonchalante d'Aur au massacre de toutes choses, l'expression de Yunisu s'est figée.

    « Bien qu'il soit regrettable de brûler les villages qui n'ont rien à voir avec cela, on ne peut rien y faire. En outre, toutes les menaces potentielles doivent être éliminées.

    - Stop !! »

    Yunisu crie et interrompt les paroles d'Aur.

    « Les villageois n'ont rien fait de mal ! C'était moi, je l'ai fait ! J'ai tout fait tout seul !

    C'est pourquoi, je vous en supplie, ne faites pas de mal aux gens du village....... »

    Le cliquetis des chaînes résonnait dans la pièce alors que Yunisu suppliait Aur. Avec elle dans une telle situation, il ne lui était pas possible de baisser la tête et de s'incliner, ni de s'accrocher à ses jambes pour mendier.

    « Alors, tu essayes de me dire que c'est de ta faute ?

    - C'est exact ! Les villageois n'ont rien fait de mal, c'était mon propre plan pour venir vous arrêter !

    - Alors, jures-tu d'accepter tous les péchés et de recevoir tous les châtiments avec ton corps ?

    - .....je le jure. Je le jure, s'il vous plaît, ne mettez pas la main sur les gens du village.

    - Tu dis des choses effroyables. »

    Aur a commencé à parler d'une manière très facile à comprendre.

    « Si tu ne veux pas que les villageois meurent, alors tu dois écouter mes paroles - je ne te menacerai jamais de faire une telle chose. J'essaie simplement de trouver la vraie personne qui est coupable de ce crime. Bien que je me proclame méchant et mauvais, je ne m'abaisserai pas au point de tuer ceux qui ne sont pas coupables. Le village que j'avais détruit auparavant avait agi contre moi en retirant leurs lames. Cependant, si tu me dis que tu es le seul coupable, il n'y a aucune raison de punir d'autres personnes.

    - ...je comprends. Le péché n'appartient qu'à moi. C'est pourquoi, toute la punition ne devrait être donnée qu'à moi. »

    Yunisu regardai Aur droit dans les yeux en disant cela. C'était les yeux de quelqu'un qui pouvait prévoir ce qui lui arriverait à partir de maintenant, mais qui était tout de même déterminé à passer par là. Même en sachant ce qui l'attend, elle ne voulait pas causer d'ennuis aux villageois. Elle a un sens de la justice incroyablement fort, c'était l'entêtement de la jeune fille qui était destinée à devenir un héros

    « Je comprends. Dans ce cas, je te donnerai la punition. »

    Aur sort un poignard de sa poche et le presse contre la poitrine de Yunisu. Elle était prête à ressentir la douleur aiguë d'une lame qui s'enfonçait en elle, alors qu'elle fermait les yeux, mais au contraire, le poignard ne lui a pas coupé une seule blessure, et au lieu de cela, il a couru le long de sa poitrine jusqu'à sa taille. En cours de route, les vêtements qu'elle portait ont été coupés en deux.

    C'était l'une des possibilités qu'elle avait prévues, et c'était l'un des développements qu'elle espérait ne pas voir se produire. Cependant, contrairement à ses attentes, celui qui s'est approché de son corps nu exposé n'était pas Aur, mais Lilu. Même pour Yunisu qui est une femme, le sourire envoûtant de Lilu était captivant à voir quand elle plaçait le bout de ses doigts délicats sur la poitrine de Yunisu.

    « Fuaa »

    Après avoir fait entendre cette voix, Yunisu elle-même était étonnée que le doux souffle vienne de sa propre bouche.

    « Fufu, tu es si mignone. Et aussi très sensible n'est-ce pas...

    - Nn, uu…… »

    Tsuu, Lilu a commencé à glisser de manière séduisante le bout de ses doigts vers le bas de la poitrine puis vers le nombril. Bien qu'elle se soit préparée mentalement pour ne pas parler cette fois, les sensations qu'elle commençait à ressentir et les frissons indescriptibles qui traversaient sa colonne vertébrale firent sortir la voix de Yunisu.

    L'endroit que Lilu toucha commençais à chauffer et l'intérieur du corps de Yunisu commençait à palpiter et à souffrir. Yunisu était amenée à vivre un plaisir qu'elle n'avait jamais ressenti auparavant, alors que Lilu jouait avec son corps. Bien qu'elles soient du même sexe, la capacité d'une succube à séduire et à procurer du plaisir était énorme, rien qu'en la touchant doucement, le corps de Yunisu approchait progressivement de sa limite.

    « Il est temps pour moi aussi de toucher à cet endroit spécial, n'est-ce pas ? (NdT : Non pas selon les lois Française)

    Tout à coup, Lilu se glisse les doigts entre l'entrejambe de Yunisu.

    « Fufu, tu es déjà si mouillé, n'est-ce pas ? »
    Lilu, elle gloussait sous son souffle, et elle faisait des sons obscène avec ses doigts exprès pendant qu'elle tâtonnait au sujet de la région génitale de Yunisu. Kuchu Kuchu Kuchu squelching ces sons ont été faits exprès alors que le visage de Yunisu était devenu rouge de honte.

    « Et si je fais ça, je me le demande ?

    - Hyaaah ?!! »

    Lilu a placé son doigt et l'a brossé contre la partie la plus sensible du corps de Yunisu.............et Yunisu n'a pas pu s'empêcher d'élever la voix très haut.

    « C'est une belle réaction. Bien que tu sois vierge, as-tu bien appris à te toucher ? (NdT : quelle délicatesse)

    - C-ce genre de chose est....FUaah ! »

    Avant que Yunisu ne soit capable de répondre, Lilu a pincé son clitoris, ce qui lui fit élever à nouveau la voix.

    « Qu'est-ce que tu di〜 sais ? Tu aimes le faire ? Bien sûr que si, regarde comme c'est devenu gonflé.

    - Fuuu-Ahhhhhhhh ! N'y touches pas comme si c'était Ahh ! S-stop, s'il te plaît, je ne peux pas ! »

    Le côté de son corps était chatouillé et ses mamelons étaient léchés
    En plus de cela, sa chatte était caressée comme un jouet. Lilu était en contrôle total du corps de Yunisu, lisant les gestes en fonction des réactions quand elle a acculé Yunisu en attaquant tous ses points faibles. (NdT: ces passages sont vraiment compliqué à traduire)

    « Maintenant, il est temps d'y aller. »

    Conformément à ces paroles, Lilu étendit soudainement et avec force les jambes de Yunisu, ce qui lui donna un bon coup de fouet et lui rendit ses sens. Depuis peu de temps, il semble qu'elle ait perdu connaissance à cause du plaisir. (NdT : Att...Perdu connaissance ???)

    Quand elle a commencé à se souvenir de certaines parties de ce qui s'est passé, elle s'est rendu compte que Lilu taquinait déjà son corps depuis environ deux heures (deux heures ?). En étant caressée si intensément que Yunisu éleva sa voix encore et encore, elle avait supplié pour une libération de l'enfer infini du plaisir et était déjà sur le point de devenir folle.

    Le lit était déjà trempé de sueur et de jus d'amour alors que des liquides tièdes coulaient dans son cul et se rassemblaient en dessous d'elle comme une flaque d'eau. Le plus effrayant dans tout cela, c'est que la technique du doigt de Lilu n'a pas permis à Yunisu d'atteindre son apogée, même après avoir éprouvé des sensations tactiles aussi intenses.

    Il était certain que si Lilu le voulait, elle aurait pu facilement faire jouir Yunisu d'un coup de doigt, ce qui était très excitant et fortement influencé par la condition physique actuelle de Yunisu. Cependant, elle l'a laissée sur le précipice de l'orgasme sans pouvoir encore expérimenter la libération à dessein alors qu'elle continuait à taquiner et tourmenter les points de plaisir de Yunisu.

    D'ailleurs, n'étais-je pas enchaîné ? Comment a-t-elle pu écarter mes jambes ? Yunisu pensait de telles pensées et.....comme elle était dans un étourdissement, elle s'est soudain senti une percée dans les profondeurs intérieures de son vagin, le sens aigu de la douleur la réveillant de sa stupeur.

    « Uu, Ahhhh !? »

    Quand elle tourna son regard vers le point douloureux, Aur était déjà entre ses jambes, car son endroit le plus intime était percé par sa chose féroce.

    Le sentiment de voir ses organes internes serrés à mains nues par quelqu'un s'est précipité dans son cerveau alors qu'un début de douleur relativement intense a inondé ses sens. En même temps, elle a ressenti un sentiment d'impuissance et de perte qu'elle venait de perdre sa pureté d'être une jeune fille vierge.

    Bien qu'elle ne pensait pas que sa profession d'aventurière, qui l'obligeait à lutter contre les démons et les voleurs, lui permettait de mener la vie amoureuse normale d'une jeune fille, elle rêvait souvent, comme toute autre fille, d'avoir la première rencontre parfaite et au moins de partager son expérience initiale avec quelqu'un qu'elle considérait comme quelqu'un de spécial. Et en ce moment, ses rêves étaient piétinés par un homme qu'elle connaissait à peine. Sachant que c'était sa réalité, des larmes ont commencé à couler sur ses joues.

    Aux pleurs de Yunisu, Aur posa doucement sa main sur sa tête. Quand il a fait cela, peu à peu, un sentiment de chaleur a commencé à se transmettre de sa main et la douleur disparaissait rapidement.

    « Ce n'est pas grave. .........Tu ne ressens plus de douleur, n'est-ce pas ? »

    Yunisu hocha la tête. En entendant une voix si douce murmurer à ses oreilles, le sentiment de perte dans son cœur commença à s'apaiser un peu à mesure qu'il s'estompait. Dans son esprit, elle a parfaitement compris que l'homme devant elle était celui qui l'a privée de sa pureté et c'est celui qui l'a salie. Cependant, cette partie de son raisonnement logique était perdue dans son cœur et elle commençait à sentir que l'homme devant elle apaisait ses blessures. Elle commençait à se sentir bien.

    « Je vais commencer à bouger. »

    Lentement, Aur a commencé à balancer ses hanches. Ses mouvements étaient en fait très doux comme s'il s'inquiétait pour Yunisu. La douleur qu'elle ressentait continuait à s'adoucir à chaque fois qu'Aur tapottait sa tête, mais chaque fois que le pénis d'Aur perçait les parties les plus profondes de son ventre, son corps et son esprit commençait à ressentir une douce douleur.

    « Gu, uu.....! »

    Yunisu ferma les dents alors qu'elle endurait désespérément. C'était une punition. C'était la rétribution naturelle de quelqu'un qui a commis un crime. Par conséquent, il était nécessaire pour Yunisu de le supporter.

    Cependant, cette punition a été brusquement interrompue. Aur s'arrêta de bouger et il regardait tranquillement le visage de Yunisu. Yunisu le surveillait aussi avec une expression confuse sur son visage.

    « Qu'est-ce qui ne va pas ? »

    demanda Aur. Mais c'est ce que Yunisu voulait lui demander. Pourquoi as-tu soudainement arrêté tes mouvements ?......Elle voulait lui demander, mais elle a choisi de se taire. En pensant à demander une telle chose, j'ai dû devenir fou.

    « S'il y a quelque chose dans ton esprit, tu te sentiras beaucoup mieux si tu le laisses sortir. »

    Cependant, Aur l'a vue à travers elle alors qu'il lui chuchota dans les oreilles.

    « Dire tes pensées à haute voix n'est pas un crime. Agir naturellement comme ça, pourquoi ça serait un crime ? Il n'est pas nécessaire d'endurer quoi que ce soit, il suffit d'accepter les choses telles qu'elles sont. N'est-ce pas la « bonne chose » à faire ? »

    Etre taquinée, puis être surprise, elle était constamment bombardée d'un changement de traitement qui la rendait délirante de fièvre car sa capacité à raisonner était lentement volée par ses doux murmures, ce qui la faisait entrer dans un état de transe. L'intervalle de temps où elle peut rester saine d'esprit devenait de moins en moins long et les paroles d'Aur continuaient à gagner en présence à mesure que ses suggestions s'infiltraient dans les profondeurs de son esprit.

    « ... Fais-le.....

    - Qu'est-ce que c'est ? »

    Yunisu murmurait inconsciemment quelque chose, Aur s'approcha d'elle et lui posa cette question à voix basse.

    « ...Fais-le...plus... »

    Enfin, Yunisu en demandé plus en un cri

    « Comme ça ?

    - Ouais ! Ça ! C'est tellement bon ! »

    Lorsqu'il l'a pénétrée profondément, Yunisu a élevé une voix séduisante en accueillant le plaisir. Son corps était retenu et pouvait à peine bouger, mais elle a commencé à secouer ses hanches autant qu'elle le pouvait pour qu'elle puisse ressentir plus de plaisir, même si ce n'était qu'un peu plus.

    « Gentille fille. Yunisu, tu es la meilleur......

    - Nnn, Haaaa, Ahn, ça fait du bien..... »

    L'expression de Yunisu avait déjà fondu au plaisir car il n'y avait plus de lumière de raison dans ses yeux. Il ne restait plus que son désir d'avoir plus de plaisir et d'accepter le tout d'Aur avec son corps. Tout en continuant à s'enfoncer profondément à l'intérieur d'elle, Aur a desserré une partie des contraintes qui la retenaient.

    Lorsque cela a été fait, Yunisu s'accrocha instantanément au cou d'Aur avec ses bras, et elle a commencé à bouger ses hanches intensément tout en s'accrochant fermement à lui.

    « Ahhhh, incroyable, génial ! Plus, s'il vous plaît, fais-le plus ! »

    Pendant qu'il embrassait Yunisu, Aur bougeait sa taille en cercle. Dans le même temps, il a pincé son clitoris qui était complètement trempé dans le jus de l'amour et a tiré dessus.

    « Ahhhhhhhhhh ! Ça, ça fait du bien, c'est tellement bon ! Je.......Je jou...is..is »

    Juste à ce moment-là, la voix de Yunisu a grimpé d'une octave plus haute.

    « C'est ça, vas-y ! éjacule aussi fort que tu peux...... !

    - Ahhhhhhhhhhhh!! »

    Le corps de Yunisu se plie vers l'arrière alors que son corps tremble et vibre de plaisir. Peu de temps après, Aur a libéré ses fluides nuageux au plus profond d'elle.

    Héros, Scintillant comme une étoile brillante

    Aur a implanté un mot-clé dans son esprit et il l'a chuchoté dans ses oreilles pendant le pic de son plaisir, instantanément l'expression sur son visage a été perdue et ses pupilles ont également perdu son focus.

    « ..Très bien, les suggestions post-hypnotiques semblent être très efficaces. »

    Aur confirme son état de transe en examinant ses pupilles et en touchant son corps.

    « Tu fais ça depuis un petit moment, mais qu'est-ce que tu fais exactement ? C'est une sorte de système de lavage de cerveau magique ? »

    Aur s'accrochait à Yunisu dans son étreinte et Lilu lui a posé une question comme si elle avait beaucoup de temps libre.

    « Non, ce n'est rien de complexe, c'est juste une suggestion hypnotique. Elle fait l'expérience d'une condition où son corps perd sa pensée consciente. C'est ce qu'on appelle l'état de transe hypnotique. Ce que j'ai implanté sur elle après, c'est une suggestion hypnotique qui lui permettra de retomber dans cette transe comme cette état en un instant.

    - Bien qu'elle soit éveillée.....Elle a une sorte d'état de rêve éveillé, est-ce que c'est ce que vous voulez dire ?

    - Non, en fait, c'est tout le contraire. Quand on fait un rêve, bien que l'on dorme, on est encore conscient. Lorsque nous entrons dans un état hypnotique, nous ne sommes pas du tout conscients, donc la capacité de porter des jugements et de raisonnement logique devient presque nulle. Dans une telle condition, les idées que j'implante en elle seront acceptées avec beaucoup d'obéissance et s'enfonceront dans son subconscient comme faisant partie d'une suggestion hypnotique. Il est également possible d'influencer certaines actions qu'elle prendra inconsciemment. Bien que ce soit la première fois qu'elle a eu des rapports sexuels, ajoutant au fait qu'elle a été violée avec force, elle est tombée dans un état de confusion et de plaisir. C'est grâce à la suggestion que je lui ai implantée il y a peu de temps. »

    Après avoir entendu l'explication d'Aur, Lilu regarde le visage de Yunisu avec beaucoup d'intérêt. Bien que ses yeux étaient ouverts et qu'il semblait qu'elle était éveillée, elle ne semblait pas être consciente du fait que Lilu était juste devant elle.

    « Es-tu en train de me dire que si tu lui disais de te servir pour toujours, elle deviendrait simplement ton esclave ? »

    Aur secoua la tête en désaccord avec la question de Lilu.

    « Non, l'hypnotisme n'est pas quelque chose d'aussi polyvalent..... Ou plutôt, les choses que vous pouvez faire avec sont assez limitées. On ne peut pas vraiment forcer quelqu'un à faire quelque chose qu'il déteste, et on ne peut pas non plus lui faire une suggestion comme celle-là, car cela l'amènera à rejeter l'idée et à annuler les effets. C'est précisément la raison pour laquelle j'ai choisi d'utiliser l'hypnose contre elle qui est née sous l'Étoile du Héros. Si elle était forcée par la magie de me servir, elle serait certainement rejetée par tout son être et le ferait échouer. C'est parce que quiconque tente d'obstruer le chemin d'un héros sera voué à l'échec.

    - ....L'utilisation de cette méthode ne compte pas comme une obstruction ? »

    Lilu retirant les dispositifs de retenue tels que les chaînes et tout ce qu'elle n'a pas montré à Aur.

    « Bien sûr que ça compte comme une obstruction. Par conséquent, si nous continuons à employer la même méthode de restriction, tôt ou tard par une sorte de force de la nature, elle sera capable de se libérer... »

    Une petite flamme est mise en évidence par la magie d'Aur qui l'a fit scintiller et clignoter devant les yeux de Yunisu. Juste en répétant le clignotement d'une simple lumière, l'état hypnotique qui commençait à se résoudre a en fait commencé à s'approfondir encore plus loin à la place.

    « Maintenant Yunisu, il est temps pour toi d'étudier. Quel genre de personne penses-tu qu'une personne gentille est une personne gentille ?

    - Une personne gentille est..........une bonne personne..... »

    Yunisu répondit à sa question sans aucun changement dans l'intonation de sa voix.

    « Qu'en est-il d'une personne qui guérit les blessures d'autres personnes ?

    - Une personne qui guérit les blessures des autres.... est une bonne personne.

    - N'oublies pas ce fait dans ton esprit. Tu t'es si bien débrouillé. »

    Avant d'avoir des rapports sexuels avec Yunisu, c'était la suggestion hypnotique qu'il avait implantée en elle et elle était maintenant consolidée dans son subconscient.

    « J'y pense depuis un certain temps, mais la suggestion que tu as implantée n'est-elle pas quelque chose qui est clairement évidente pour tout le monde ? »

    Aur acquiesça à la question de Lilu.

    « C'est exact. Parce que c'est une chose naturelle, elle y croira naturellement et facilement. Il est très difficile de lui faire accepter quelque chose qui n'est ni logique ni naturel. L'avantage de lui faire croire en quelque chose de simple est que quelque chose qu'elle a accepté dans les profondeurs de son cœur sera inscrit dans son esprit sans condition. Même si la personne devant vous est l'homme qui vous viole, s'il agit un peu gentiment, son inconscient pensera que l'homme est une personne bonne. » (NdT : Mais oui c'est clair --' )

    Cette suggestion a été intégrée avec succès dans son subconscient, c'est la raison principale pour laquelle Yunisu a été capable de se perdre avec moi....

    « Puis à chaque fois que tu lui fais cette allusion, l'instant où tu agis gentiment pour un seul instant, elle sera prête à t'embrasser ? »

    Une fois de plus, Aur secoua la tête.

    « Ce n'est pas si simple. La raison pour laquelle ça a si bien marché cette fois-ci, c'est qu'elle a perdu sa capacité de raisonner à cause de tes caresses intenses. Si elle était complètement calme et maître d'elle-même, elle se rendrait compte avec le temps qu'elle agissait bizarrement. Bien que sa bonne impression de moi ne changera pas, son esprit logique me considérera comme son ennemi. Eh bien, il est préférable d'utiliser ce genre de méthode avec discrétion. »

    Avant qu'Aur ne frappe des mains pour briser la transe, Aur murmura dans ses oreilles en nourrissant Yunisu avec des suggestions supplémentaires.
  • Hello les gens,

    Je me disais que c'était dommage de vous faire attendre.
    Bonne lecture.

    Chapitre 6 : Formons le pitoyable prisonnier partie 2

    La fois suivante, Yunisu s'est réveillée, comme prévu, dans la même pièce sombre entourée de pierre, et elle était toujours allongée sur le lit. Les draps de lit étaient censés être collants avec la sueur et les autres fluides corporels, mais pour l'instant, c'était lisse et soyeux, pendant un moment, elle a même pensé que tout ce qui se passait n'était qu'un rêve.

    Cependant, elle se souvenait vaguement du fait que son endroit secret a été percé et qu'elle a soulevé un fort gémissement de satisfaction, il y avait toujours une petite sensation chaude et palpitante qui faisait allusion au fait que ce n'était pas un rêve après tout, Yunisu était troublé de regrets et de honte.

    Elle s'est rendu compte qu'elle était à bout de nerfs.

    Comme prévu, il n'y avait pas d'armes ou d'armure dans son champ de vision, et bien qu'elle semblait empêchée de lancer de la magie, son corps n'était actuellement pas retenu. La porte de la pièce était grande ouverte et le couloir conduisait au chemin d'où elle venait auparavant.

    Si c'est maintenant, je peux m'enfuir.... ?

    Comme si les pensées de Yunisu étaient lues, la figure d'Aur apparut de l'intérieur du couloir. Yunisu se tenait instinctivement sur ses gardes et quitta rapidement le lit.

    « Tu n'as pas à avoir si peur. Je ne vais plus te blesser. »

    Aur claqua ses doigts, le sol au centre de la pièce se déforma et comme s'il avait une volonté propre, il a commencé à prendre la forme d'une table et d'une chaise, il est vite redevenu une pierre à mesure qu'il durcissait en place.

    « Tu as dormi toute la journée. Tu dois vraiment avoir faim maintenant, n'est-ce pas ? »

    Après avoir dit cela, Aur placa l'assiette qu'il tenait dans sa main sur la table.

    « ...as-tu mis du poison dedans ?

    - Si je voulais te faire quelque chose comme ça alors que tu es déjà réveillé, j'aurais aussi bien pu te tuer quand tu dormais, n'est-ce pas ? »

    Yunisu le regardait d'un œil douteux, Aur pris rapidement son siège devant la plaque. Il semble qu'Aur voulait aussi manger un repas, il y avait deux assiettes sur lesquelles il y avait de la nourriture.

    « ….Je suppose que c'est vrai. »

    Yunisu était convaincue alors qu'elle s'approchait d'Aur et s'assit face à lui. Le plat que l'on servait sur l'assiette était de la farine de blé malaxée qui ressemblait à des nouilles longues et minces qui étaient bouillies, en plus de la viande hachée recouverte de sauce. (NdT : des pâtes bolo... en gros^^)

    « C'est des pâtes ? Comme c'est inhabituel.

    - Tu connais ce plat ? »

    Yunisu acquiesça. Dans les provinces voisines, la farine est habituellement transformée en pain et elle a mangé beaucoup de ce genre de choses, mais il était assez inhabituel qu'elle soit transformée en quelque chose comme des nouilles. Bien que cela soit également lié au fait qu'il n'était pas très populaire au sein de la culture, c'était aussi un fait que le blé cultivé ici n'était pas vraiment approprié pour être formé en forme de nouilles. Si vous le faites selon les méthodes habituelles, la farine ne se formerait pas correctement et s'effriterait.

    « Nn, mais c'est vraiment délicieux. Est-ce que c'est peut-être une recette de Deingurado ? C'est aussi la première fois que je vois une sauce comme celle-ci, elle convient parfaitement au plat. Le blé est-il également commandé chez Deingurado ?

    - Non, le blé est moulu par ici. C'est juste que j'ai inventé un dispositif pour le transformer en cette forme. La sauce fait aussi partie de ma recette originale.

    - Hmm…..Quo, Ehhh !?

    - Ne cries pas si soudainement. Tu m'as surpris »

    Aur se plaignis d'un visage qui semblait ne pas être surpris du tout.

    « Hein ? Ça, tu l'as fait toi-même !?

    - C'est vrai, c'est une mauvaise chose ? »

    Aur grogna comme s'il était déçu.

    « Hein ? Je veux dire, un magicien malfaisant est capable de cuisiner et c'est....

    - Qu'il s'agisse d'une personne diabolique ou d'un mage, nous devons tous remplir notre estomac. Parce que Lilu est un démon, elle n'a pas besoin de manger de la nourriture humaine, et comme elle ne mange pas, elle ne sait pas vraiment comment cuisiner. En ce moment, nous manquons de personnes et il n'y a personne d'autre pour cuisiner, donc il n'y a pas d'autre choix que moi pour le faire, n'est-ce pas ?...... De plus, faire de la nourriture, c'est un peu comme une expérience de magicien. Tu ne trouves pas que ça a bon goût ?

    Il fronça malheureusement les sourcils, car il a mis son propre plat dans sa propre bouche.

    « ....Ouais, c'est délicieux. »

    Yunisu se servit de sa fourchette pour enrouler les pâtes pendant qu'elle les portait dans sa bouche et apprécia honnêtement le plat. Au moins, lorsqu'elle le comparait aux rations de voyage qu'elle devait manger, ou aux animaux sauvages qu'elle devait chasser puis assécher au feu, ce repas était beaucoup plus appétissant.

    « ....Eh bien alors »

    Aur a fini son repas et s'est levé, Yunisu repris sa position de garde. La voyant sur la défensive, Aur soupira d'étonnement.

    « Tu n'as pas besoin d'être en garde. Je ne t'ai pas dit que je ne te ferai plus de mal ?

    La chose d'hier était une punition pour le fait que tu as essayé de me tuer. Je n'ai pas l'intention d'infliger d'autres punitions.

    - Les champs ?

    Entendant une conversation aussi inattendue, Yunisu cligna des yeux avec incrédulité.

    « C'est vrai ?! Dans ce cas, s'il vous plaît, venez par ici, bien que nous ne soyons qu'un humble village, nous espérons que ce n'est pas trop brut à votre goût, parce qu'Aur-sama a béni les champs de sa puissance, les cultures ont bien poussé, et même si l'hiver approche, c'est la première fois que notre récolte a été si abondante ! »

    Le villageois le guidait vers les champs et ils passaient à travers diverses cultures qui étaient riches et abondantes de fruits. Les cultures étaient beaucoup plus grandes et plus fraîches que celles qui circulaient autour de la population générale.

    « Si c'est comme ça, nous pourrons passer la saison hivernale avec aisance. Non seulement que, grâce à la gargouille placée à l'entrée du village, les gobelins et les autres n'osent pas s'approcher, mais nous aimerions vraiment remercier Aur-sama du fond du cœur.

    - Umu. C'est bon à savoir. Plantez des navets pendant l'hiver. Si vous plantez des navets, ils devraient prospérer même pendant l'hiver, ils ont une bonne valeur nutritive, et ils peuvent aussi être utilisés pour nourrir les animaux domestiques. Comme la nourriture peut être obtenue assez facilement, même pendant l'hiver, il n'est pas nécessaire d'abattre les porcs pour le jambon et la viande.

    - Je comprends ! Je vais immédiatement en parler aux autres habitants du village !

    - Umu. Et une dernière chose, depuis un certain temps, j'ai remarqué que votre teint n'est pas si bon. Votre corps va bien ?

    - Ehh.......... ? Récemment, un rhume a circulé. Mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter, je devrais être complètement rétabli dans deux ou trois jours. »

    Le villageois essayait de mettre un visage fort devant Aur. Aur étendis ses mains et une lumière dorée jaillit de la paume de ses mains qui brilla sur le villageois.

    « ........Hmm. Il s'agit d'une maladie vicieuse qui s'est répandue récemment. Il y a eu une ombre de mort autour de cette zone, je pensais que cela devait en être la cause. »

    Aur sortis une bouteille de sa robe de chambre et la remet au villageois.

    « Pour l'instant, je vais vous remettre ceci. C'est un médicament qui augmentera votre résistance physique. Si votre état s'aggrave, prenez une cuillerée de ce liquide et mélangez-le avec de l'eau avant de le boire. Bien que cela ne suffira pas à vous guérir de la maladie, ce sera suffisant pour vous sauver de la mort. Dans un avenir proche, je concocterai le remède à cette maladie et je vous l'apporterai à vous, villageois. »

    Les yeux du villageois s'ouvrirent en grand et le flacon de médicaments fut reçu avec des mains tremblantes, le villageois se mit à genoux et se prosterna jusqu'à Aur,

    « Mer...Merci beaucoup ! Aur-sama est le bienfaiteur de ce village !

    - Tu n'es pas obligé de faire une cérémonie, tout va bien. Tant que vous continuerez à me rembourser, je continuerai aussi à vous protéger.

    Après avoir entendu Aur dire une telle chose, le villageois ne pouvait que baisser la tête encore plus bas, après quoi Aur et Yunisu retournèrent tous les deux au donjon.

    « Je suis désolé, Aur, je me suis trompé sur toi ! »

    De retour au donjon, Yunisu inclina la tête vers Aur.

    « Je pensais que vous avez abusé de votre pouvoir et menacé les villageois en exploitant les innocents...... Mais le regard que les villageois ont porté sur vous en était un de respect.....La plupart des seigneurs féodaux, aussi impartiaux soient-ils, prendraient quand même des impôts, et aucun d'entre eux ne protégerait jamais un petit village comme celui-là. Et en aucun cas ils n'aideraient à l'agriculture et à l'augmentation du nombre de cultures. Après avoir vu tout cela, je crois que je me suis trompé, Aur n'est pas mal du tout.

    - ....Si tu m'évalues si bien, même moi, je commencerai à penser qu'il sera difficile de satisfaire à tes normes. Je ne tuerais pas des innocents de façon insignifiante. Cependant, si quelqu'un me résistait et essayait de me faire du mal, je les écraserais sans pitié, et cela ne change rien au fait que cela me place dans la catégorie des personnes malfaisantes. »

    Ce n'était que la moitié de mes vrais sentiments. Néanmoins, Yunisu secoua la tête en rejetant ma déclaration.

    « C'est-à-dire..... S'ils essaient de faire quelque chose de mal, il est naturel de leur infliger une sorte de punition. En plus, le fait est qu'Aur ne m'a pas tué à la fin, n'est-ce pas ? 

    - Si quelqu'un fait quelque chose de mal, il est naturel d'infliger une punition. »
    Les mots et les pensées qui sortaient de sa bouche, ont été implantés dans sa conscience profonde par le biais de mon hypnose. Tout d'abord, elle avait un sens aigu de la justice, alors il n'était pas difficile de faire accepter une telle idée par Yunisu.

    « C'est vrai aussi........Mais est-ce vraiment toi qui es responsable ?

    - C'est.....Bien sûr... Je vous l'ai dit hier, n'est-ce pas ?

    - Mais tu ne savais pas que je m'occupais pacifiquement des villages. Si tu pouvais me tuer, les villageois pourraient encore obtenir les bénéfices des champs bénis et la protection contre les démons sans me donner de sacrifices. Ce n'est pas pour ça que les villageois t'ont envoyé me tuer ?

    - C'est probablement parce que j'ai sauté dans la mêlée qu'ils n'ont pas eu le temps de m'expliquer en détail...... »

    Yunis essayait encore de défendre les villageois, mais son intention était loin d'être aussi forte qu'hier.

    « ...Dans ce cas, confirmons ce fait, d'accord ? »

    La vraie chose commença à partir d'ici. Aur marmonnait cela secrètement à lui-même.

    Après cela, environ trois jours s'écoulèrent. Yunisu tenait une épée dans sa main et Aur a été amené au village qui a demandé sa soumission.

    Au début, Yunisu a refusé de révéler quel village avait effectivement envoyé la demande, mais il lui a promis qu'il ne ferait pas de mal aux villageois sans son approbation, et s'il devait rompre sa promesse qu'elle pourrait faire avec lui comme elle le voulait, après avoir dit qu'il lui avait donné son épée et qu'elle avait accepté à contrecœur son plan.

    « Eh bien, alors. Je vais attendre ici. Vous devriez y aller et confirmer de vos propres yeux et oreilles. »

    Ils étaient à la limite et Aur bouscula le dos de Yunis en l'encourageant à entrer dans le village.

    Yunis supprimait son anxiété alors qu'elle se dirigeait vers la maison du chef du village. Elle ne voulait pas croire que les villageois l'avaient trompée et ont seulement essayé de l'utiliser pour leur propre bénéfice. Cependant, en même temps, elle voulait aussi croire aux paroles d'Aur. Elle espérait que tout cela n'était qu'une sorte de gros malentendu....

    Croyant que cela est vrai dans son cœur, elle s'est dirigée vers le village et ce qu'elle a rencontré, c'est un nombre incalculable de personnes qui la regardaient d'une manière menaçante.

    « Cette salope.........Comment ose-t-elle retourner dans notre village !

    - Eh….?

    - Est-ce que même toi tu sais ce que tu as fait de mal !? »

    Les villageois ont commencé à huer et à railler et bientôt d'autres villageois se sont rassemblés autour d'elle.

    « Parce que tu as essayé de tuer Aur-sama, le champ s'est desséché et les animaux domestiques ont été tués par les monstres !

    - Le village est couvert d'une sorte de maladie, même les enfants sont morts !

    - C'est à cause de toi ! Parce que tu as fait semblant d'avoir l'air d'un héros, tu as causé ce désordre inutile ! »

    Les habitants du village se sont rassemblés autour de Yunis et lui ont lancé leurs insultes et leurs railleries.

    « Qu'est-ce que tu dis...... ? »

    Yunis pensait à l'origine qu'il s'agissait d'un malentendu entre les villageois et Aur....... Mais c'était vraiment comme Aur l'a dit, les villageois avaient seulement essayé d'utiliser Yunis. Rencontrant une telle situation inattendue, elle a été choquée et a instinctivement fait plusieurs pas en arrière.

    « Tu essaies de t'enfuir ? Ne plaisante pas avec moi ! »

    L'un des villageois ramassa une pierre à ses pieds et la jetta directement sur Yunis. Bien que cette pierre ne l'ait pas touchée, comme si elle avait déclenché une explosion en chaîne, tous les villageois ont commencé à ramasser des pierres et à les jeter vers Yunis.

    « Rends-nous nos champs ! Rends-moi ma vache !

    - Rends-moi mon pauvre enfant !

    - Ramène-nous Aur-sama ! Espèce de vil meurtrière !

    - Aur n'est pas encore mort, il était avec moi il y a un instant....... »

    Yunis essayait désespérément de s'expliquer, mais à la foule des villageois en colère, ses mots ne leur sont pas parvenus du tout.

    « Prends.....ça ! »

    L'homme qui a commencé à lui lancer des pierres, a ramassé une pierre aussi grosse qu'un poing et l'a lancée sur Yunis. Il était facile pour elle d'éviter une telle chose, mais elle pensait que si elle l'évitait, cela ne ferait que les mettre en colère et aggraverait la situation. Pensant une telle chose, Yunis grinça les dents et se prépara à l'arrivée de la douleur.

    « Qu'est-ce que tu fais ? »

    Cependant, au lieu de ressentir une énorme vague de douleur, elle a entendu la voix d'Aur.

    « Aur-sama ! Vous étiez en vie et en bonne santé !? »

    Voyant qu'Aur se tenait devant Yunis pour la protéger des pierres, les habitants du village ont immédiatement cessé de jeter les pierres.

    « Aur.....Pourquoi ? »

    Yunis ne pouvait pas comprendre ce qui se passait en ce moment, alors elle a posé des questions à Aur.

    « Je n'ai même pas besoin de te demander de voir que ces villageois sont déterminés à te faire du mal. Bien que la gargouille que j'ai placée à l'entrée du village soit utilisée comme méthode pour protéger le village, c'est aussi l'un des moyens par lesquels je surveille leurs actions, c'est donner et prendre...........Cependant, je parie que ces villageois ne vous ont même pas dit une telle chose. »

    Yunis regardait avec une surprise blanche quand elle a vu une ligne rouge de sang couler du bras d'Aur. C'est le bras qu'il a utilisé pour protéger Yunis de la pierre jetée sur elle.

    « Ils essayaient de te faire porter le chapeau pour qu'ils puissent sauver leurs propres peaux. Mais pour cela, je leur ai fait payer, j'ai cessé de fournir ma bénédiction magique aux champs et la gargouille pour les protéger est également retirée, La médecine que j'ai concoctée pour lutter contre la maladie croissante que j'ai donnée aux autres villageois, n'a pas été donnée à ce village particulier...... Tout ceci est la rétribution qu'ils ont reçue pour avoir essayé de t'envoyer pour me tuer..

    - Au......Aur-sama ! Nous n'avons jamais eu l'intention de vous faire du mal !

    - Tout était la décision arbitraire de cette femme !

    - Aur-sama, s'il vous plaît, montrez-nous votre compassion ! Même après qu'on l'ait suppliée d'arrêter, cette femme est quand même partie toute seule ! »

    Les villageois ont commencé à crier les uns après les autres. Quand elle était utile, les villageois l'utilisaient, quand elle n'était plus utile, elle était jetée comme une sorte d'ordure, et pas seulement cela, ils essayaient d'effacer tout le crime et le péché et de le blâmer sur elle.

    « ....Yunis. C'est le genre de personnes que tu as désespérément essayé de protéger, allant même jusqu'à parier sur ta pureté pour couvrir leurs péchés.

    - Ahaha…….Ahahahahahah ! »

    C'était insupportablement ridicule qu'elle n'ait pas pu s'en empêcher. Elle libère un rire de dégoût sans aucune hésitation et sortit son épée.

    « Je suis désolé, et merci, Aur.....j'étais celui qui s'est trompé. Pour ce  Crime Il est nécessaire pour moi de donner la Punition ! »

    Yunis fit face aux villageois et courut vers eux comme un tourbillon. Si jamais elle le ressentait avec ses capacités, le nombre d'ennemis ou même les pierres qu'ils jetaient n'étaient rien pour elle. Pour les villageois comme eux qui n'avaient absolument aucun entraînement au combat, les réduire à mort ne prendrait pas de temps.

    ….Cependant.

    Avant que son épée sortie puisse punir les villageois, les villageois étaient déjà enveloppés dans une flamme intense et avec un cri de mort, tous ont été annihilés en un instant.

    « Eh…..? »

    Voyant un tel spectacle devant ses yeux, alors que les flammes se dissipaient lentement, Yunis ne pouvait que se retourner pour faire face à Aur.

    « Même si l'autre partie peut être coupable, les tuer comme ça, c'est quelque chose que seul quelqu'un de mal ferait. Yunis, tu devrais rester comme tu es. ..........Si quelqu'un essaie de te faire du mal, je serai celui qui les éliminera tous. Par conséquent, tu devrais rester du côté de la justice.

    - Aurr…… »

    Yunis versait une grande quantité de larmes alors qu'elle courait vers Aur et l'embrassa.

    « Seulement je serai celui qui ne te fera jamais de mal. Par conséquent, penses-tu que tu peux jurer de ne jamais me faire de mal aussi ? »

    Entendant les paroles d'Aur, Yunis continua à pleurer profondément tandis qu'elle hochait la tête.

    « ...Dans ce cas, par mon nom Ain Sof Aur, je jure de ne jamais te blesser ou te faire du mal.

    - Au nom de Yunisufinia Meredith Ruera Grandera, je jure de ne jamais faire de mal à Aur, et de continuer à l'aimer aussi longtemps que je vivrai !

    -....qu'est-ce que tu as dit ? »

    La voix stupide d'Aur a été émise instinctivement après qu'une lumière dorée ait déjà commencé à entourer les deux personnes, signifiant la formation de leur serment de liaison l'un envers l'autre.

    « Merci pour ton dur travail. Avec cela, nous pouvons dire que la première étape est terminée, n'est-ce pas ? »

    A l'intérieur du donjon. La prochaine fois, je veux que tu m'embrasses comme preuve de notre serment, et non comme une punition.

    Après avoir dit une telle chose envers lui, Yunis a dû recevoir son énergie trois fois de suite à l'intérieur d'elle, et elle agissait déjà comme si elle était sa femme et elle dormait vraiment paisiblement à côté de lui. C'est à ce moment que Lilu s'est approché d'Aur.

    « .......Ahh, pour l'instant.... L'étoile du héros de Yunis a dégénéré en Héro déchus.Bien que son esprit n'ait pas été complètement corrompu, elle est devenue un héros qui préfère les ténèbres. Avec ce développement, il est peu probable qu'elle se lève un jour pour me frapper, n'est-ce pas ? »

    Il a créé une condition avec le serment pour que l'héroïne qui a une grande force et qui est gouvernée par l'étoile du héros ne puisse pas lui faire du mal, non seulement cela, mais il a été capable de faire d'elle son alliée et d'obtenir ainsi son pouvoir. Néanmoins, l'expression faciale d'Aur n'était pas aussi vive.

    « Le nombre de problèmes a augmenté considérablement, n'est-ce pas....? »

    Le fait que Yunis lui promettent son amour était complètement hors de ses attentes. Bien que son but était de lui faire confiance dans une certaine mesure, Aur ne pensait pas que cela créerait une connexion aussi profonde pour elle de dépendre si profondément de lui. Cependant, si c'était seulement jusqu'ici, ce serait encore gérable.

    « Comment aurais-je pu savoir qu'elle faisait aussi partie de la royauté ? »

    Le nom que Yunis a épelé était, sans aucun doute, un nom qui signifiait qu'elle était une descendante de la royauté en lien direct avec le pays de Grandera. Eh bien, le fait qu'elle errait en tant qu'aventurière signifiait probablement qu'elle n'avait pas vraiment de droit au trône, mais cela soulève une cause légitime pour que le pays se ligue contre moi. Après tout, mon donjon a pu être nettoyé par Yunis seul. Si le peuple de son royaume envoyait une armée pour envahir mon donjon, il m'était actuellement impossible de me défendre contre une telle attaque.

    Pour toutes ces raisons, je veux vraiment rompre ma connexion avec elle et me débarrasser de toutes ces questions gênantes, mais ce n'est plus possible. Yunis elle-même n'aimera pas l'idée, et l'obliger à faire quelque chose qu'elle n'aime pas par la force lui causera techniquement un préjudice qui est empêché par notre serment.

    « Pensons à tout cela un peu plus tard.......Pour l'instant, ne penses-tu pas que j'ai fait du très bon travail ? »

    Lilu souriait. Mais ses yeux ne souriaient pas.

    Si Lilu n'a pas accompagné Aur cette fois-ci, c'est parce qu'elle a dû courir dans les couloirs. La Succube était une existence différente des mages, ils avaient certaines capacités spéciales au moment de leur naissance.

    Par exemple, le premier village dans lequel Aur est allé avec Yunis. La raison pour laquelle les villageois étaient si amicaux envers Aur était que Lilu s'était transformée en utilisant sa magie pour ressembler à Aur, puis leur rendait visite régulièrement et construisait une relation amicale avec les villageois.

    Et la raison pour laquelle les gens du village qui ont demandé à Yunis de tuer Aur était si agressif avec elle au point de lui jeter des pierres était due à la capacité de Lilu de manipuler leurs émotions et de réveiller leur mentalité de foule en colère. Il était impossible pour Lilu de manipuler quelqu'un qui était né sous l'étoile du héros, mais manipuler des villageois sans défense était comme prendre un bonbon d'un bébé pour Lilu.

    En fin de compte, si Yunis elle-même était d'accord avec la façon de penser d'Aur, il était possible de jeter une malédiction de contrainte pour lier ses actions. Si elle désirait elle-même l'issue de la malédiction, elle ne peut être considérée comme une bénédiction. Ce serment qu'Aur a fait avec Yunis était exactement comme la façon dont un homme et une femme vont se jurer l'un à l'autre par un serment avant de se marier l'un à l'autre.

    « Donc je veux une récompense~ Master

    - Je sais, j'ai compris....Viens. »

    Yunis a détruit un nombre incalculable de démons et de golems qu'il a invoqués, non seulement que le processus de lavage de cerveau de Yunis a pris une énorme quantité de mana. Même la malédiction de la contrainte qu'il a lancé sur elle, était quelque chose qu'il a mis autant de mana que possible, de sorte que la consommation de magie requise était une quantité énorme.

    Tout en regardant le coeur du donjon qui a été grandement appauvri en magie par rapport à son ancienne gloire, Aur a embrassé Lilu. Pour l'instant, il n'y avait même plus de magie pour utiliser la récupération de la force physique, alors pour l'instant, il ne pouvait rien faire d'autre que de gérer sa propre endurance physique.

    « On doit le faire au moins quatre fois, d'accord ? Sinon, je me fâche 〜

    - Pourquoi essaies-tu de rivaliser avec elle.... »

    Pour une raison quelconque, Aur commença à avoir le sentiment que ses problèmes ne feraient qu'augmenter à partir de maintenant, Aur poussa un soupir.
  • Bonsoir,

    J'ai l'heureuse nouvelle de vous annoncer que ma cadence de partage va augmenter car les chapitres suivants seront bien plus court mais séparaient en plusieurs et nombreuse parties.
    Sur ce, bonne lecture.


    Chapitre 6.5: Commentaire du donjon


    Le donjon après la fin du sixième Chapitre.

    Nombre d'étages : 2 étages de donjon.

    Miasme : 2

    Notoriété : 1

    Magie sauvegardée : 15 (Unités : 10,000/jour)

    Consommation magique : 3 unités (10,000/jour)


    Nouvelles installations :

    ☆ Zone non gouvernée

    Il s'agit d'une zone située au premier étage du donjon. Aur ne supervise pas directement cet endroit particulier, et les bêtes sauvages et les monstres se sont naturellement installés ici. Beaucoup de chemins sinueux ressemblent à la forme d'une pièce, et divers démons ont commencé à venir. En ce moment, les gobelins s'installaient dans le donjon.

    ☆ Labyrinthe niveau 1

    Le donjon a beaucoup d'impasses et de dédales avec des bifurcations à travers le sentier. Si le chemin parcouru n'est pas soigneusement noté sur une carte, il n'y a aucun doute que ce serait mauvais si les gens se perdaient.

    ☆ Salle de bains

    L'eau est obtenue à partir de la source d'eau souterraine et elle est transformée en une sorte d'étang. Lorsqu'une roche brûlante y est jetée, l'étang se transforme en une baignoire de source chaude. Dans un donjon aussi froid, le fait d'avoir une telle installation peut fournir un bref moment de tranquillité et de paix.


    Nouveau potentiel de guerre :

    ☆ Goblin

    Potentiel de guerre : 1

    Il s'agit essentiellement de petits fretins. C'est une espèce qui a un petit corps et des traits laids. En tant que potentiel de guerre, on ne devrait pas attendre d'eux, mais en termes de dextérité et de ruse, ils seront capables de placer de simples pièges autour du donjon à leur convenance. De plus, leurs capacités de reproduction sont terrifiantes, s'ils ont une paire de gobelins mâles et femelles, en un mois, leur nombre peut atteindre jusqu'à dix fois la quantité. Ils sont en fait assez essentiels pour nourrir les démons et les animaux les plus vicieux.


    ☆ Squelette

    Potentiel de guerre : 3

    La viande est soigneusement retirée de leurs corps morts-vivants, et un carré magique imprimé sur leurs os afin de les élever comme squelettes. Après avoir soigneusement enlevé leur chair de viande inutile, leur potentiel de guerre a légèrement augmenté, passant d'environ 2,5 à 3.

    Cependant, lorsque Yunis est arrivés au donjon, la plupart d'entre eux ont été totalement détruits.

    ☆ Chiens de l'enfer

    Potentiel de guerre : 5 Consommation magique : 0,2

    Ce sont des chiens de l'enfer. Leurs actions, leurs regards et leurs comportements sont comme un chien, mais pour l'instant, ils seront classés comme des êtres démoniaques. Ce sont des serviteurs fidèles, rapides d'esprit et agiles. Ils possèdent des crocs et des ongles aiguisés, en plus, ils sont capables d'émettre des flammes à partir de leur bouche, ce qui leur confère une puissance offensive considérable.

    De l'autre côté cependant, leurs capacités défensives ne diffèrent pas vraiment d'un chien ordinaire, donc quand il faut pousser, si les gens voulaient les tuer, ce ne serait pas si difficile à accomplir.

    Naturellement, Yunis pouvait facilement prendre soin d'eux sans transpirer.

    ☆ Golem d'argile

    Potentiel de guerre : 1

    C'est une figure marionnette qui est créée en imprégnant la terre de ma magie. Ils se déplacent très lentement, et parce qu'ils sont faits de terre, ils sont naturellement fragiles et faciles à briser.

    Ils ne sont guère considérés comme un potentiel de guerre. Cependant, leur corps possède une force physique immense en raison de leur poids et en termes de réalisation d'un travail physique ou de se tenir devant moi comme un blocus, ils sont très utiles.

    Yunis n'a même pas pris la peine de le détruire quand elle m'a combattu et elle l'a simplement ignoré.

    ☆ Yunis (Héros)

    Potentiel de guerre : 10 Quantité maximale de magie économisée : 5

    C'est une fille née sous l'étoile du héros. Depuis qu'elle est devenue un héros déchu, son potentiel de guerre est resté très élevé.

    Magie de récupération, magie offensive et magie défensive, elle dispose d'un arsenal équilibré de capacités. Ses techniques d'épée sont également de première classe.

    Plutôt que de mettre l'accent sur la force et l'élimination de l'ennemi en un seul coup, son style de combat tourne davantage autour de la vitesse et de l'agilité, ce qui ne veut pas dire que ses coups ne sont pas féroces, mais elle a aussi suffisamment de puissance dans ses mouvements rapides.

    Situation actuelle du donjon

    En utilisant le Golems d'argile pour effectuer le travail manuel, j'ai transféré le coeur du donjon au deuxième étage. Mes principales défenses sont les pièges des gobelins et les chiens de l'enfer, c'est encore un labyrinthe facile à conquérir.

    Eh bien Yunis a facilement percé mon donjon en y passant le moins de temps possible, mais c'est parce qu'elle était trop puissante et pas vraiment parce que les pièges dans le donjon étaient mauvais.
  • avril 2018 modifié
    Chapitre 7: Recevons la jeune femme vierge sacrifié 1er partie

    Dans une partie profonde du donjon où il n'y avait pas de lumière, il n'était pas facile de savoir quelle heure il était. Même si vous alliez à l'entrée du donjon, vous sentiriez toujours la chaleur de la lumière du soleil dans l'air, quand vous avez atteint assez profondément à l'intérieur, il n'y a plus aucun sentiment de ce genre. Sans parler de déterminer le temps qui s'est écoulé, il était impossible de déterminer la saison dans laquelle vous étiez.

    Il n'était pas possible d'utiliser un cadran solaire ici, d'ailleurs il n'y avait rien comme une cloche d'église pour sonner à un certain moment dans le temps. Si une énorme machine d'horlogerie était conçue, comme celle qui était normalement placée au sommet de hautes tours, il serait peut-être possible de donner l'heure, mais comme il s'agissait d'un donjon étroit, il n'était pas possible de mettre en place quelque chose comme ça.

    Pour cette raison, Lilu a eu l'important travail de déterminer et d'informer Aur de l'heure dans le donjon. Pour une femme comme elle qui vivait enveloppée dans les ténèbres du royaume du diable, dire l'heure actuelle était aussi facile que de respirer.

    « Masterrr~ ! C'est le matin en ce moment ! »

    Lilu était de bonne humeur alors qu'elle retirait les couvertures d'Aur. À ce moment-là, l'expression radieuse de son visage s'est raidie en se fâchant.

    « Pourquoi t'es là !? »

    Sous le futon, le corps de Yunis était entrelacé avec celui d'Aur. Non seulement ça, mais elle était aussi complètement nue.

    « Nn.........Bonjour Lilu....

    - Ce n'est pas un bonjour ! N'ai-je pas préparé ta propre chambre ? Pourquoi tu te faufile sournoisement dans le lit d'Aur !? »

    Yunis frottait ses yeux endormis pendant que Lilu lui criait dessus.

    Yunis avait une expression vide sur son visage tout en inclinant la tête sur le côté, puis elle a tapé des mains *clap*.

    « Ah, eh bien, le donjon est vraiment froid la nuit.........Alors je me suis promené et j'ai trébuché sur ce lit très chaud.

    - Alors comment se fait-il que tu sois nue si tu as si froid !!!!? »

    Lilu était furieuse, et avec un air renfrogné sur son visage, elle secouait Aur pour le réveiller.

    «....C'est si bruyant. Juste parce que c'est l'heure du matin, tu ne devrais pas faire autant de bruit.

    - C'est inacceptable.»

    Tout en lui passant les vêtements de rechange d'Aur, Lilu grinçait des dents vexait.

    « Je travaille dur depuis ce matin, préparant des vêtements de rechange, nettoyant les chambres, lavant le linge, supervisant le donjon et gérant les démons. J'ai été si occupé, tu sais !? Et pourtant, même si je travaille toute la journée, Yunis ne fait rien du tout, au lieu de cela, elle a le droit de se détendre tout en faisant l'amour avec toi toute la journée, qu'est-ce que c'est que ça !?

    - J'ai ce genre de contrat avec toi, donc je ne peux pas vraiment t'aider, n'est-ce pas ? De plus, même si je laissais ces tâches à Yunis, elle ne serait pas capable de faire un bon travail avec ce genre de chose.»

    Aur a parlé d'une manière très directe, et cela a vraiment transpercé le cœur de Yunis. Pour quelqu'un comme elle, qui était à l'origine une princesse de la famille royale, elle a eu une vie sans travail et est ensuite devenue une aventurière, donc Yunis était incapable de faire même les tâches ménagères les plus élémentaires. (NdT : Ohh la pauvre...)

    (Eh bien non seulement cela, pour être honnête avec toi, ce serait un peu gênant si Yunis apprenait la structure du donjon. Après tout, il y a encore une chance qu'elle me trahisse à un moment donné) (Aur parlant à Lilu par télépathie).

    (Je pensais que vous m'aviez dit que lorsque vous avez fait le contrat avec elle, son statut a changé de étoile du héro à héro déchu, Et aussi le fait que le sort de contrainte que vous lui avez imposé n'était pas quelque chose qui pouvait être dissous ?)

    (Eh bien, je ne suis pas sûr à 100%. Il y a une chance que quelque chose d'important se produise, et elle pourrait revenir à son statut de Héros, bien que la chance soit très faible. Tant qu'une telle possibilité existe, il n'y a aucune chance que je puisse jamais mettre toute ma confiance en Yunis).

    En utilisant le contrat qu'ils avaient l'un avec l'autre, Aur et Lilu communiquaient entre eux par télépathie. De manière indirecte, Aur disait à Lilu qu'il lui faisait confiance, et peut-être à cause de cela, Lilu a commencé à sourire.

    « Uu, Aur, je pense que peut-être, je devrais aussi aider avec le travail de Lilu.»

    Yunis n'était pas du tout au courant de la conversation qui venait d'avoir lieu entre Aur et Lilu, et elle se sentait toujours coupable de ne rien faire, alors elle a suggéré de l'aider, mais Aur secouait la tête dans son refus.

    « Non, quand les choses iront mal, tant que tu pourras m'aider avec ton épée, ce sera suffisant. En outre, le travail de Lilu devrait être plus facile à partir d'aujourd'hui.

    - Nn ? Tu vas me faire des golems pour m'aider ou quoi ? »

    Lilu inclinait son cou et Aur poussa un soupir.

    « As-tu oublié ? ...Pour la première fois aujourd'hui, nous recevrons une jeune fille comme sacrifice. »
  • avril 2018 modifié
    Chapitre 7: Recevons la jeune femme vierge sacrifié 2ème partie

    « .......Alors, je vais commencer... »

    À l'heure actuelle, Aur se trouvait dans la pièce la plus profonde du donjon.

    Pour des raisons de commodité, la pièce elle-même mesurait 10 m sur 10 m et n'avait qu'une seule porte, c'était un endroit où il recevait son tribut des villageois. Une formation magique complexe est sculptée directement sur le sol.

    Pour la plupart, le donjon d'Aur avait des carrés magiques anti-mouvement pour empêcher les intrus d'entrer librement dans son donjon. C'était une contre-mesure pour non seulement protéger sa chambre à coucher contre l'invasion soudaine pendant qu'il dormait, mais aussi pour les protéger contre la téléportation vers le coeur du donjon, si quelqu'un essayait d'utiliser une magie de type mouvement dans son donjon, ils seraient simplement renvoyés à leur position d'origine. Parce que ce mécanisme semblable à une barrière dans le donjon était une sorte de vérité fondamentale, peu importe qui essayait de faire de la magie de type mouvement dans le donjon, ils seraient incapables de renverser la barrière.

    En tout cas, parce que cette barrière s'appliquait aussi à Aur lui-même, chaque fois qu'il voulait envoyer quelque chose à l'extérieur ou quand il voulait recevoir quelque chose, cela devient très gênant de le faire. Afin qu'Aur puisse éviter une telle situation difficile, il y avait un endroit dans la partie la plus profonde du donjon qui avait un trou dans la barrière, cet endroit était connu sous le nom de Lieu d'Invocation.

    Seule cette pièce permettait de transporter des objets et des personnes de l'extérieur. Naturellement, les coordonnées de cette pièce étaient top secret en plus, Aur, Lilu et Yunis avaient des sorts pour les protéger de la magie qui essayait de leur voler leurs souvenirs ou des informations.

    Bien qu'elle n'ait pas sorti son épée de sa taille, Yunis avait un regard tendu sur son visage, de même Lilu regardait la formation magique avec une expression sérieuse en s'assurant de vérifier à gauche et à droite pour voir si quelque chose clochait, Aur prononçait lentement son incantation.

    L'air dans la pièce tourbillonnait, et la formation magique commençait à briller d'une faible lumière. L'air tourbillonnant autour de la pièce s'est rapidement transformé en rafale de vent, il a continué de croître en puissance et un son rugissant semblable à une tornade a réverbéré dans la pièce.

    « Venez à moi ! »

    Au moment où Aur a crié, la tornade s'intensifiait encore plus, et les yeux de tout le monde ont commencé à brûler lorsqu'une forte lumière luminescente est venue des marques runes.

    «……Huh ? »

    Aur élèva une voix stupide par réflexe.

    Après que la tornade s'est calmée et que la lumière s'est éteinte, ce qui est apparu dans la formation magique était : cinq poulets, deux cochons, une vache et...... En plus de cela, il y avait une jeune fille qui semblait dormir à poings fermés.

    « C'est.....un enfant ? »

    unis marmonnait de perplexité.

    Son âge se situait autour de 5 ou 6 ans peut-être.... Elle avait les cheveux fins et dorés et vu qu'elle venait d'un humble village, il semble qu'ils l'ont habillée avec les meilleurs vêtements qu'ils pouvaient rassembler. Bien qu'il s'agissait d'un simple vêtement en coton, il s'agissait tout de même d'une jolie robe à volants enroulés autour de son corps.

    Une telle fille serrait la vache dans ses bras et s'accrochait à son dos pendant qu'elle dormait. La vache secouait parfois sa queue avec un *bruit de petits-pas* (NdT: pitter-patter), et elle n'était pas vraiment dérangée par la fille qui dormait sur le dessus.

    « ......Fille, réveille-toi »

    Aur interpella la fille, mais elle ne montrait aucun signe de réveil.

    Bien qu'il ait voulu la secouer hors du lit, au moment où il est entré dans la formation magique, la formation perdrait ses effets. L'inverse était également vrai, au moment où la jeune fille sortait de la formation magique, la formation cessait et il n'y avait plus d'objets ou de personnes à envoyer.

    Evidemment Aur était très prudent et il a prédit la possibilité que les villageois entraînent des soldats en secret et les envoient ensuite pour le tuer par l'intermédiaire de ce cercle de convocation. En conséquence, il a mis des contre-mesures strictes sur le fonctionnement de cette formation d'invocation, et ce ne serait pas drôle si c'était lui qui ruinait sa propre invocation. Sans aucune indifférence, Aur a appelé la fille une fois de plus.

    « Réveille-toi. Qui es-tu ? »

    La deuxième tentative n'avait pas non plus de chance d'atteindre les oreilles de la fille. En fait, elle était capable de se balancer et de tourner autour de la vache assez adroitement sans tomber, et elle a même détourné son visage d'Aur.

    « Elle dort vraiment comme une bûche, n'est-ce pas....»

    Lilu avait une expression sur son visage qui se situait entre l'étonnement et l'admiration alors qu'elle marmonnait. Pour Lilu, qui était une succube capable de manipuler le rêve des autres, elle pouvait percevoir que la petite fille dormait complètement en bonne condition.

    « Lève-toi ! »

    Aur s'irritait légèrement et sa voix rugissait comme le tonnerre dans la pièce. C'était une voix en colère qui a été utilisé en combinaison avec la magie, en effet, quand il a fait cela, le corps de la jeune fille a été surpris éveillé et elle s'est effondrée vers le bas du dos de la vache.

    « Fu, fue…..? »

    Peut-être qu'il n'y a pas eu de dégâts de chute ou quelque chose comme ça ? Mais dès qu'elle s'est réveillée, la jeune fille a regardé autour d'elle avec une expression perplexe.

    « ...Petite fille. Qui es-tu ? »

    Aur demandait à la jeune fille d'une voix grave comme si elle venait de l'enfer elle-même, et le corps de la jeune fille a commencé à trembler, et avec une voix tremblante, elle a commencé à se présenter.

    « Eh, Ah, uu…C-c'est un plaisir de vous rencontrer Aur-sama, mon nom, est Marybelle. Umm, à partir de maintenant, permettez-moi d'être votre serviteur....err et...»

    Il était évident que les villageois lui avait appris à dire ces mots, et la fille qui s'appelait Marybelle avait de la difficulté à réciter la phrase complète.

    « ....Elle n'a presque pas de magie sur elle. Au moins, je peux vous dire qu'elle n'est pas une adulte qui utilise la magie pour se déguiser en enfant. Tout comme son apparence, elle est sans aucun doute un enfant.

    - Il ne semble pas non plus qu'elle sera capable d'utiliser une arme. N'est-ce pas un enfant ordinaire ? »

    Lilu et Yunis donnaient leur analyse de la fille appelée Marybelle. L'opinion d'Aur sur la fille était également la même que les deux autres.

    « Bien que je leur aie dit d'envoyer une jeune fille pure, mais...»

    Peu importe comment tu y penses, elle est bien trop jeune. Aur expira un soupir, et après avoir légèrement brossé ses mains, la formation magique fut brisée.

    « Je vais au village. Yunis, accompagne-moi. Lilu, s'il te plaît, occupe-toi de la fille.

    - Est-ce que je reste à la maison à nouveau ? Non seulement, je fais du baby-sitting ?

    - Je vais protéger Aur, okay~? »

    Lilu avait une expression d'insatisfaction tandis que Yunis s'accrochait joyeusement aux bras d'Aur.

    Je me demande comment j'ai réussi à obtenir des subordonnés aussi fidèles ? Tout en étant troublé par les réactions des filles, Aur a commencé à préparer sa magie de type mouvement.
  • Merci pour ce LN, j'avais commencer le manga quand Blastaf c'est essayer au manga un moment et s'étais pas mal du coup je vais me mettre au LN pour avoir la suite de l'histoire :)
  • avril 2018 modifié
    Salut,

    A propos du manga, je tiens à préciser que le LN traduit Japonais-Anglais n'en est que uniquement au début du Volume 1 stage 2 donc juste un peu plus en avance comparer au manga.
    Sur ce, bonne lecture.


    Chapitre 7: Recevons la jeune femme vierge sacrifié 3ème partie


    Aur était accompagné de Yunis alors qu'ils se rendaient au village de Marybelle. La zone où ils se téléportèrent était un peu plus loin du village. En ce qui concerne cette affaire, Aur avait trois prédictions.

    La première prédiction. Les villageois ont mis en place un piège pour que lorsque Aur viendra protester, ils utiliseront une attaque surprise pour le tuer.

    La deuxième prédiction. Les villageois voulaient attirer Aur dans leur village, et pendant qu'il était absent de son donjon, lancer une attaque sur son donjon non défendu.

    Si la première prédiction était vraie, vu qu'il était encore à l'extérieur du village, en plus du fait que Yunis l'accompagnait, sa sécurité n'était pas un problème. Si la deuxième prédiction était vraie, Lilu restait derrière dans le donjon, de sorte que tout intrus sera détecté et Aur en serait averti immédiatement.

    Le problème réside dans la troisième possibilité. Et le pire dans tout cela, c'est que la troisième possibilité est la plus probable. Dès qu'Aur est arrivé dans le village, il a vu les villageois s'agenouiller devant lui, et il a immédiatement senti une mauvaise prémonition.

    «....Donc vous dites qu'à part Marybelle, il n'y a pas d'autre jeune femme d'un âge plus raisonnable ?

    - Oui, c'est exactement le cas. En ce moment, dans notre village, nous avons à peine quelques jeunes femmes...... Le peu de ce qui reste des jeunes filles s'était déjà marié juste avant que Aur-sama nous honore de sa présence, donc parmi les jeunes femmes qui n'ont jamais été touchées par un homme, Marybell est la plus vieille....»

    Comme prévu, il semble qu'ils ont compris qu'Aur n'était pas entièrement satisfait du sacrifice qu'ils lui ont fourni. Le chef du village avait déjà posé sa tête sur le sol et s'inclinait aussi bas qu'il le pouvait.

    La troisième prédiction d'Aur était.... Que même si les villageois voulaient sincèrement satisfaire ses demandes, c'était déjà le mieux qu'ils pouvaient faire. C'était vraiment quelque chose de gênant. En ce moment, Aur avait vraiment besoin de gens pour l'assister dans diverses choses. (NdT: ça va Aur fait pas ta mijaurée)

    S'il avait suivi l'horaire normal, il aurait dû obtenir un hommage il y a deux mois pour obtenir le sacrifice de Yunis, Aur sacrifia et brûla tout un village. Même leurs os avaient été réduits en cendres, et Aur ne pouvait même pas les transformer en larbins morts-vivants ou squelettes.

    «...Vous ne me mentez pas, n'est-ce pas ? »

    Aur donnait au chef du village un regard perçant avec des yeux aussi aiguisés qu'un oiseau fixant sa proie. Incapable de résister à la pression, Aur irradiait, le chef du village lui répondit en tremblant.

    « C'es...C'est-à-dire, nous avons peut-être une personne mais......... Elle n'est certainement pas quelqu'un qui a les qualités qu'Aur-sama rechercherait...

    - C'est pas grave. Amène-la moi »

    Depuis le début, Aur n'a jamais eu de grandes attentes quant à leur apparence extérieure. Après tout, dans une région rurale comme ce village, il ne pensait pas qu'il y aurait de belles femmes autour de lui. La raison pour laquelle il voulait une vierge n'était pas non plus dans un but sexuel, c'était parce que le fait d'être vierge augmentait leur valeur à des fins magiques. (NdT: cette excuse est pas terrible :( peut mieux faire )

    « Cependant...

    - Je ne me répéterai pas deux fois »

    Quand le chef du village hésitait, Aur lui a donné un éclat, et le chef s'est immédiatement levé et s'est précipité hors de la résidence comme s'il s'enfuyait. Lorsqu'il se demandait pourquoi le chef du village hésitait tant à lui amener la jeune fille, ses doutes se sont dissipés après avoir vu l'apparition de la jeune fille du village.

    Elle avait la peau claire avec de longs cheveux noirs, une silhouette bien équilibrée et de bonnes caractéristiques. Cependant, il y avait une cicatrice horriblement laide qui ruinait la moitié gauche de son visage.

    Aur pouvait sentir que Yunis, qui était à côté de lui, avalait légèrement son souffle quand elle a vu le visage défiguré.

    « Je comprends, elle est vraiment laide. » (NdT: aucune subtilité)

    Aur parla franchement au chef du village.

    Il est probable qu'elle a subi de graves brûlures lorsqu'elle était jeune. Le fait que la moitié de son visage soit restée belle et que l'autre moitié ait été complètement brûlée n'a fait qu'augmenter encore plus sa répugnance. La jeune fille portait des manches longues, et quand on regardait le bout de ses doigts qui sortaient des manches, on pouvait dire que ce n'était pas seulement son visage qui avait subi de graves brûlures, mais tout le côté gauche de son corps. Il n'y a sûrement pas d'homme dans l'existence qui penserait jamais à faire l'amour à ce genre de femme.

    « Oui, par conséquent, je n'ai pas osé l'amener devant Aur-sama, et je l'ai retirée de la liste des candidates potentiels...»

    Après avoir entendu Aur être d'accord avec lui, le chef du village est devenu un peu plus soulagé et la tension sur son visage a diminué.

    « Femme. Quel est ton nom.

    - Je m'apelle Sofia »

    D'un autre côté, la fille du village ne semblait pas du tout intimidée par Aur qui répondait avec clarté. Même quand Aur a mentionné à quel point elle était laide, elle n'a même pas battu une paupière. Ses yeux étaient aussi froids que de la glace, et ses sentiments ne peuvent être lus à travers son visage sans expression.

    « ....Intéressant »

    Aur avait un sourire aux lèvres.

    Même si son apparence a été rajeunie pour paraître très jeune, après tout, Aur était en fait un magicien âgé et très habile. Les gens qui recevaient son regard intimidant de face et qui pouvaient le prendre sans un seul changement d'expression étaient pour le moins rares.

    « Chef de village. J'ai pris goût à cette fille. Je l'amènerai avec moi.

    - Oui, je n'ai pas d'objections à cela mais...A propos de Mary....? »

    Bien que le chef du village ait été surpris de l'intérêt d'Aur pour Sofia, il n'a pas osé refuser Aur et il ne pouvait que faiblement demander ce qui se passerait avec Marybelle.

    « Je crains que la fille nommée Marybelle ne puisse pas vous être rendue. »

    Même s'il ne s'agissait que d'un petit fragment de ce qui se trouvait dans son donjon, s'il lui appartenait déjà, il n'avait pas l'intention de le rendre à quelqu'un d'autre.

    « Cependant, en retour, je peux modifier le contrat actuel qui consiste à me remettre une fille du village chaque année. Parce qu'il ne me conviendrait pas de rompre le contrat sans discernement.....Pour une période de 10 ans à partir de maintenant, vous pouvez cesser de me fournir une fille du village.

    - M-merci beaucoup. »

    Plus que Marybelle, le chef de village était probablement plus inquiet du fait qu'il devrait continuellement présenter une fille du village chaque année.

    Après qu'Aur l'a relevé de ses fonctions, le chef du village a ouvertement montré une expression de satisfaction. Eh bien, même pour Aur, si l'année prochaine, on lui présentait une petite fille en guise d'hommage, ce serait très gênant pour lui aussi.

    « Cela devrait suffire. Cependant, même si vous n'avez pas besoin de me donner une fille du village, vous ne devez pas oublier de fournir les récoltes tous les mois. »

    Après avoir laissé ce message, Aur s'accrocha à Yunis et Sofia et récita l'incantation magique pour la téléportation à grande vitesse.

    Après la disparition du magicien maléfique Aur, le chef du village prit une grande respiration et s'assit sur le long banc. Ayant un magicien qui exerçait une pression énorme et une fille du village que tout le monde détestait quitter finalement le village, le chef se sentait vraiment soulagé du fond de son cœur.

    (NdT: l'image postée est théoriquement placée sur le début du prochain chapitre)
  • Bonjour,

    Je vous informe que l'image publié dans le chapitre d'avant était pour ce chapitre là (théoriquement) mais la traduction anglaise l'a bien postée sur le chapitre d'avant. Malheureusement je sais pas l'enlever donc elle restera sur le chapitre d'avant.
    Sur ce, bonne lecture :)


    Chapitre 7: Recevons la jeune femme vierge sacrifié 4ème partie


    Après le retour d'Aur de son voyage, il n'a pas pu revoir Marybell dans la salle d'invocation. Il ne pouvait pas non plus voir l'apparence du bétail. Il est probable que Lilu les a emmenés à des endroits différents et les a installés.

    « Par ici »

    Sofia regardait la seule porte de la salle d'invocation et Aur faisait signe au mur dans le coin de la pièce. Quand Aur toucha le mur, sans aucune résistance, sa main ne faisait que passer à travers le mur. Le mur lui-même était une forme d'illusion et c'était un passage qui menait à un autre endroit. Naturellement, la porte qui semblait être la seule issue était un piège, et si les intrus devaient la franchir, un piège à fosse équipé de lances au fond les attendrait.

    Ce n'était qu'une précaution mise en place par Aur au cas où cet endroit particulier aurait été découvert par hasard.

    Sofia n'a même pas battu les paupières devant le fait qu'Aur avait mis en place un tel engin et l'avait simplement suivi derrière lui en silence. Son comportement était comme si elle était comme une sorte de poupée qui ne possédait pas d'émotions ou de sentiments.

    « Aur, cette fille...... Elle ne te semble pas un peu bizarre ? »

    Alors qu'elle marchait à côté d'Aur, Yunis lui a parlé à voix basse.

    « Comment cela »

    En réponse, Aur n'essayait même pas de baisser le ton.

    «...Je ne suis pas sûr mais..........Quelque chose à propos de ses blessures semble bizarre....»

    Aur n'a pas vraiment prêté attention aux inquiétudes de Yunis et il a continué à marcher sans rien dire.

    Aur, était un peu intéressé par le genre d'évaluation que Lilu aurait de Sofia, mais pour l'instant il a commencé à faire entrer Sofia à l'intérieur de sa chambre, et une fois à l'intérieur, il s'est brusquement retourné et lui a donné un ordre.

    « Déshabille-toi »

    Quand Aur déclara clairement un tel ordre, Sofia ne dit même pas un mot et se contenta d'enlever tous ses vêtements. Ses mouvements étaient très fluides, il n'y avait ni peur ni honte dans ses actions. Sofia a enlevé tous les vêtements de son corps, y compris tous ses sous-vêtements et se tenait nue devant Aur. Aur a utilisé son regard aiguisé pour regarder Sofia avec attention.

    Yunis avait une expression de pitié sur son visage alors qu'elle jetait ses yeux vers le bas. Les horribles blessures de Sofia suffisaient à faire détourner le regard de quiconque.

    Il y avait de nombreuses marques de brûlures du haut du front jusqu'à la moitié gauche de son visage, du cou vers le bras gauche, de la poitrine gauche jusqu'à la taille, sans exception la moitié gauche de son corps avait été couverte de brûlures graves.

    Pour avoir reçu autant de blessures et survivre encore, Aur a été impressionnée par sa ténacité à vouloir vivre.

    Ayant tout son corps exposé de cette manière, l'expression de Sofia ne changea pas du tout, et elle n'avait pas non plus essayé de le cacher. En voyant qu'elle était immobile, Aur avait l'impression de voir une illusion d'optique de ces poupées détestables que les gens fabriquaient.

    Cependant, Aur a pu voir à travers sa façade et déterminer sa vraie nature.

    « ...Tu es magnifique. »

    Quand Aur marmonnait cela à lui-même, les joues de Sofia tremblaient si légèrement,

    En effet, si vous ne regardiez que le côté droit du visage et du corps de Sofia, elle était sans aucun doute une beauté sans pareil. Elle avait de longs cheveux brillants, noirs et de longues pupilles étroites et serrées de couleur obsidienne. Sa peau blanche était glamour comme une poupée de porcelaine, ses membres étaient longs et minces, et les parties de son corps qui devaient ressortir s'incurvaient aux bons endroits. Aur pensa à une poupée au design exquis.

    C'était comme si toute cette beauté existait pour couvrir le côté laid de son corps gauche. Le côté brûlé de son cuir chevelu n'avait pas de cheveux, et ses paupières et ses cils étaient tous brûlés alors que ses orbites s'enfonçaient vers l'intérieur, montrant ses yeux creux. Le côté de ses joues montrait une mince couche de peau et un peu de tendon musculaire, ses lèvres étaient craquelées, sèches et flasques comme si du sang s'en suinterait si vous le touchiez.

    Sa peau était couverte d'une grotesque couleur brun foncé et il n'y avait presque pas de taches lisses sur le côté gauche de son corps, c'était comme regarder le genou d'une vieille vache décrépie. Son sein gauche n'avait pas le mamelon normal, mais il était écrasée comme un morceau de magma qui avait durci et il ne restait plus qu'un petit vestige de coloration pigmentaire.

    La surface non couverte de cicatrices était très étroite. Si le côté laid d'elle représentait son vrai soi, alors on pourrait aussi penser que sa beauté n'était là que pour faire ressortir son côté laid.

    « Comment as-tu eu ces blessures ? »

    Yunis regarda Aur avec une expression mal à l'aise sur son visage. Pourquoi voudrais-tu demander une telle chose ? c'était le genre de mots que Yunis transmettait avec ses yeux.

    « Quand j'étais enfant, je me suis couvert d'huile brûlante. »

    Par contre, contrairement à Yunis, les yeux de Sofia n'ont même pas hésité à une telle question.

    « Et pourquoi as-tu fait ça ?
    - Parce que je voulais empêcher les bandits de me violer, je l'ai versé sur moi-même. »

    Les yeux de Yunis se sont ouverts en grand.

    « Le fait qu'il n'y avait pas de filles chastes dans le village dans le même groupe d'âge que toi, prêtes à m'être présentées, est-ce à cause de ces bandits ?

    - Oui. A la moindre des choses, les jolies filles du village ont été prises par les bandits, et elles ont été violées ou tuées. Les seules filles qui restent dans le village sont soit des filles laides et en plus, mon moi disgracieux...»

    Aur avait un mince sourire étalé sur son visage. Comme d'habitude, l'expression de Sofia n'a pas vraiment changé, mais ses sentiments commençaient à s'exprimer à chaque mot qu'elle continuait à prononcer.

    « Je tiendrai compte de votre sacrifice et je veillerai à ce que votre village ne soit plus jamais attaqué par des bandits. Tout scélérat insolent qui ose viser votre village, sera exterminé par mes gargouilles.

    - Oui »

    Sans aucune émotion, Sofia a répondu et a hoché la tête. Il semblait presque qu'elle ne se souciait pas de ce qui arriverait aux villageois.

    « Connais-tu une fille nommée Marybelle ? C'est elle qui m'a été présentée comme un hommage avant ton arrivée, elle a environ 4~5 ans et elle a les cheveux blonds clairs.

    - ...C'est probablement son nom complet. J'ai seulement entendu parler d'une fille appelée Mary dans le village. »

    Pour la première fois, Sofia hésitait à parler. Yunis pensait simplement que Sofia ne connaissait pas le nom complet de Mary, mais Aur avait une impression différente quant à la raison pour laquelle elle n'a pas précisé.

    « Même si elle est encore très jeune, étant choisie en hommage, elle est vraiment belle, n'est-ce pas ? Sa peau est comme de la soie et ses cheveux semblent s'être dorés à la lumière du soleil. Après qu'elle atteigne l'âge de 10 ans, elle deviendrait une belle femme que n'importe qui voudrait obtenir.

    - ...Oui

    - N'importe qui penserait qu'elle est une fille charmante. La pluie l'éviterait et le soleil brillerait doucement sur sa peau, même la terre et le relief formeraient un chemin doux pour elle. La maladie et les bêtes ne supporteraient pas de blesser cette fille, même un bandit affamé aura pitié d'elle et l'élèvera comme si c'était la sienne. »

    Quand un puissant magicien comme Aur parlait, c'était presque comme s'il était en train de déterminer une prophétie. Et en même temps, c'était comme une sorte de sort. A partir de maintenant, Marybelle va probablement grandir sous la protection d'Aur et s'épanouir.

    « Es-tu jalouses d'elle »

    Tout d'un coup, Aur regarda profondément dans les yeux de Sofia. A cette question, Sofia était à court de mots.

    « Tu es une enfant maudite, une fille détestable. Tout le monde veut t'éviter et rester à l'écart. Même les bandits affamés ne veulent pas de toi. Les plantes de riz qui sont piétinées sous vos pieds vont se flétrir et mourir, le sol va durcir avec le gel et le froid, et le soleil sera couvert de nuages partout où tu marcheras. C'est parce que le monde déteste ton existence. Tu es comme une bête effrayante qui vit dans l'obscurité, tu es laid et ils te craignent pour ça. »

    Sofia regardait droit dans les yeux d'Aur. Cependant, ses yeux étaient différents des yeux sans vie qu'elle montrait avant, il était maintenant rempli de la couleur de ses émotions.

    « Les gens du village ont probablement peur de toi. Ce n'est pas à cause de ta silhouette répugnante. C'est parce qu'ils craignent la fille qui a pu verser de l'huile bouillante pour se protéger. C'est parce qu'ils ont peur de toi qui a pu survivre même si la moitié de ton corps est brûlée et déformée. Ils étaient terrifiés, de toi qui a une apparence humaine, mais en même temps ne semblait pas être entièrement humaine. »

    L'expression de Sofia a commencé à se déformer pour la première fois. Comme une poupée cauchemardesque, le côté laid de son visage flasque s'est déformé.

    «.....Tu ne détestes pas ça ? »

    Son expression n'était pas une expression de colère, de tristesse ou même de ressentiment.

    « Oui, je déteste ça. Tout dans ce monde »

    C'était un sourire profond et déformé.
  • avril 2018 modifié
    Chapitre 7: Recevons la jeune femme vierge sacrifié 5ème (et dernière) partie


    Yunis ne pouvait pas croire ses yeux que la fille devant elle en ce moment, n'était qu'une fille du village. Ses bras et ses jambes étaient à peine musclés. De par son statut de personne, il est évident qu'elle n'a reçu aucune formation en arts martiaux dans le passé, elle semblait être une personne ordinaire. Aucune énergie magique n'était perceptible. Bien que la sensibilité de Yunis à la magie n'était pas aussi bonne que celle de Lilu, elle était quand même assez bonne pour pouvoir déterminer si l'autre personne est magicien ou non.

    En d'autres termes, en utilisant l'expérience et les connaissances de Yunis, elle ne pouvait que conclure que la femme devant elle n'avait aucun potentiel de combat. Et si elle en avait envie, elle pouvait utiliser son épée pour couper cette personne en une seule entaille. Le combat ne durerait même pas une seconde, et ce serait la même chose que si elle coupait un arbre immobile en deux.

    Néanmoins, Yunis ressentait une peur inexplicable à l'égard de Sofia. Cela n'avait rien à voir avec son apparence extérieure. Il y avait juste cette aura sans limites et mystérieuse que Sofia exsudait, une sonnette d'alarme sonnait pour l'avertir que Sofia était une personne dangereuse.

    Si c'était elle avant qu'elle ne rencontre Aur, Yunis aurait pu sortir son épée et essayer de poignarder Sofia à ce moment-là et là. Cependant, dans un tel cas, la personne couchée sur le sol ne serait pas seulement elle seule. Bien qu'elle ne serait pas vaincue par Sofia, elle avait le sentiment qu'elle n'en sortirait pas indemne. C'est le genre de prémonition qu'elle ressentait chaque fois que Yunis regardait le sourire sinistre de Sofia, c'était l'intuition de quelqu'un qui est né sous l'étoile du héros.

    «Yunis, tu devrais retourner dans ta chambre.»

    Yunis jeta un regard inquiet vers Aur. Mais le regard d'Aur lui disait avec détermination que tout irait bien. Yunis, obéissante, incline la tête et quitte la pièce. Elle a déjà ressenti le même genre de pression intimidante que celle qu'elle ressent en sortant de Sofia en ce moment.

    Le propriétaire de cette présence n'est autre qu'Aur.

    «Tu es magnifique »

    Après que Yunis est sorti de la pièce, Aur a dit ces mots une fois de plus.

    « J'admire complètement la grande perspicacité d'Aur-sama. »

    Elle a probablement pris son compliment comme un commentaire sarcastique. Par conséquent, Sofia a également répondu d'une manière polie mais sarcastique.

    « Sofia ce que j'appelle belle sont ces émotions dans votre cœur. Le cœur noir qui hait et déteste tout. Vous détestez les gens, vous détestez ce monde, et vous vous maudissez vous-même. Vous avez un talent rare parmi les magiciens. Vous avez l'étoffe pour devenir un magicien encore plus grand que moi. Si vous restiez une simple fille du village, ce serait un tel gâchis. »

    Aur saisit le menton de Sofia et soulève son visage vers le haut. Tout en regardant ses yeux de si près que leurs lèvres pouvaient sembler se toucher à tout moment, Aur parlait d'une voix grave et profonde remplie d'une puissance magique.

    « Tu choisiras. Veux-tu rester dans cet état de décrépitude, de laideur et de pourriture ? Ou te consacrera-tu aux ténèbres, te tenant au-dessus des cadavres, marchant le long du chemin maudit taché de sang ? »

    Aur la regarda d'un regard qui semblait voir à travers son âme, et le corps de Sofia tremblait sous ses yeux.

    C'était un frisson de plaisir.

    Aucun d'entre eux ne se regardait ailleurs, Aur ne regardait pas seulement son apparence extérieure, il regardait dans les profondeurs intérieures de son être.

    Son cœur était beaucoup plus haineux et détestable que les blessures par brûlure qu'elle possédait, et voyant à travers cela, Aur a jugé que cette émotion pure et brute était magnifique.

    « Ahhh »

    Sofia éleva une voix remplie de plaisir. Ce n'était pas une voix qui reflétait son propre bonheur. C'était le genre de voix qu'une femme faisait lorsqu'elle se consacrait à un homme.

    « Aur-sama........Le chemin que je souhaite suivre est le chemin que vous parcourez. Si vous marchez sur les morts, je serai celui qui les tuera. Si tu es couvert du sang des maudits, c'est moi qui boirai leur sang. Je le jure par mon nom Sofilitia.

    - Très bien. Alors, à partir de maintenant, tu deviendras mon apprenti. Par la suite, tu jetteras ton nom de Sofilitia, et tu prendras le nom de Spina. Neris Bia Spina. Ce sera ton nom à partir d'aujourd'hui. Maintenant, écoute mes premières instructions en tant que professeur.»

    Sofia, dont le nom a été changé en Spina, s'agenouillait sur le sol devant Aur et recevait son mauvais baptême.

    La personne connue sous le nom de Sofia mourra, et renaîtra en tant que magicien maléfique sous le nom de Spina.

    « En dehors de toi-même, ne fais confiance à personne d'autre dans ce monde. Ne dis jamais ton vrai nom à qui que ce soit, même en passant. De plus, tout ce qui existe dans ce monde n'existe que pour être utilisé par toi. »

    Sofia se demandait si ces principes donnés par Aur étaient les mêmes que ceux qu'il suivait lui-même.

    « Je graverai ces mots dans mon cœur. »

    Il n'était pas nécessaire de réfléchir. Pour Aur, Spina n'était qu'un pion qu'il pouvait utiliser. Et Spina elle-même espérait qu'elle serait sa plus belle pièce d'échecs. Spina s'agenouillait sur le sol alors qu'elle baissait profondément la tête, elle posa sa bouche sur les pieds d'Aur et l'embrassa, lui jurant allégeance.

    « Lilu, tu es là...... Ou plutôt, qu'est-ce que tu fais ? »

    La porte en bois s'est ouverte derrière lui et Aur a été surpris par la scène devant lui.

    « Qu'est-ce que tu veux dire ? Je suis juste les ordres d'Aur de prendre soin de cette petite fille. »

    Du côté de Lilu, Marie avait une expression fondue sur son visage alors qu'elle léchait un objet cylindrique avec sa langue. On dirait quelque chose en bois d'ébène, mais pour une raison ou une autre sa forme a fait penser à quelque chose de complètement différent.....

    « Je veux dire, elle est encore si petite que si elle se servait de ses "lèvres" là-dessous, ça se déchirerait, n'est-ce pas ? J'ai donc pensé qu'il serait prudent de lui apprendre à utiliser sa bouche. Tu ne penses pas que c'est vraiment bien fait ? Ça ressemble vraiment à la forme d'Aur. »

    Bien qu'elle était une succube et que cette ligne de pensée avait un sens pour une succube, qu'est-ce que tu essaies d'enseigner à cette innocente petite fille ?! Aur ressentait le début d'un énorme mal de tête rien que d'y penser.

    « Plutôt que de la former à ce genre de choses, enseigne-lui comment faire le ménage ici. ... Apporte celle-là avec toi aussi. »

    Aur présenta Lilu à la femme derrière lui. Hochant légèrement la tête, Spina avança devant Lilu et s'inclina brusquement.

    « A partir d'aujourd'hui, je travaillerai sous la direction d'Aur-sama en tant qu'apprenti, mon nom est Spina. Prends soin de moi, s'il te plaît. »

    Lilu regarda Spina avec émerveillement. Ce n'était pas parce que son apparence....avait l'air laide ou quoi que ce soit d'autre.

    C'est parce que son apparence était trop magnifique.

    « Hein ? Quoi ? Où as-tu trouvé une telle fille ? »

    Aur a utilisé son énergie magique pour effacer les cicatrices ou les blessures sur le corps de Spina et elle a été capable de retrouver sans faille sa beauté d'antan. Comme d'habitude, son visage ne contenait pas d'expressions, mais cela n'a fait qu'accentuer son apparence de poupée et sa beauté mystique.

    « C'est important ? Pour l'instant, je veux qu'ils apprennent les affaires diverses de Lilu. Des choses comme la patrouille dans le donjon, le nettoyage du linge, la gestion des monstres et des pièges, l'élimination des cadavres, les préparations alimentaires, le changement des draps de lit et aussi la cuisson des aliments...

    - Je vais enfin être libéré de telles corvées, n'est-ce pas ?! Woohoo ! Ton nom est Spina, n'est-ce pas ? N'oublie pas ce que je vais t'apprendre. »

    Lilu faisait déjà la fête et Spina n'a pas eu le moindre changement d'expression lorsqu'elle a répondu.

    « Je n'obéis qu'à mon Maître. Je n'ai pas l'intention d'écouter les ordres d'un esprit familier comme toi, alors ne te méprends pas, s'il te plaît. »

    En un clin d'œil, le sourire de Lilu était gelé sur place. Et elle a pointé Spina du doigt tout en protestant contre Aur.

    « Aur ! La personnalité de cette fille est horrible !

    - C'est vrai, donc j'ai fait d'elle mon apprentie.

    - Ahh je me souviens maintenant, ta personnalité est tout aussi mauvaise.»

    C'était presque comme si elle voyait une illusion d'optique de deux Aur's debout devant elle, Lilu était au bout de nerfs.
  • Chapitre 7.5 : Commentaire du donjon

    Le donjon après la fin du septième chapitre.

    Nombre d'étages : 2 étages Donjon.

    Miasme : 2

    Notoriété : 2

    Magie sauvegardée : 16 (Unités : 10,000/jour)

    Consommation magique : 3,5 unités (10 000 par jour)


    Nouvelles installations :

    ☆ Zone d'invocation

    Cette pièce est située dans la partie la plus profonde du donjon. Dans tout le labyrinthe d'Aur, c'est la seule pièce capable de transporter des objets. Tout ce qui est transféré dans cette pièce sera capturé à l'intérieur de la formation magique, et à moins d'avoir la permission d'Aur, les objets ou les choses à l'intérieur de cette formation magique ne pourront pas quitter le dispositif.

    ☆ Barrière mise en place pour prévenir la magie de type mouvement à l'intérieur du donjon.

    Aur a dressé une barrière à travers tout le donjon pour empêcher les intrus de se téléporter à l'intérieur. Tout être à l'intérieur de cette barrière sera lié par ses lois et restrictions. Ils seront incapables d'effectuer n'importe quelle sorte de mouvement ou de transport magique. Ce type de barrière est souvent installé dans les grandes villes ou à l'intérieur des châteaux comme barrière contre les intrus. Il est principalement utilisé pour empêcher les assassins ou les voleurs de se faufiler dans le bâtiment.

    ☆ Chambre à coucher de Lilu

    C'est la chambre personnelle de Lilu. Qui sait d'où elle l'a apporté, mais il y avait des choses comme des fleurs et des jouets en peluche dans la pièce.

    ☆ Chambre à coucher de Yunis

    C'est la chambre personnelle de Yunis. Sa chambre était terne avec un minimum de décoration et de meubles, et une partie de son armure était exposée.

    La propriétaire de cette pièce a tendance à passer la majorité de son temps dans la chambre d'Aur de toute façon.

    ☆ Chambre à coucher d'usage général

    C'est la salle qui a été prévue pour toutes les filles du village qui ont été données à Aur comme sacrifices. 10 chambres ont été préparées pour accueillir les futurs arrivants. Bien qu'il se soit déjà beaucoup préparé, à cause des ennuis causés par Yunis, l'arrivée des filles du village a été retardée d'environ deux mois et il faudra plus de temps que prévu pour remplir ces salles.


    Nouveau potentiel de guerre :

    ☆ Mary (Enfant)

    Potentiel de guerre : 0

    Elle a 5 ans. Il est insensé de s'attendre à ce qu'elle devienne un potentiel de guerre, car elle n'est plus qu'un obstacle. Pour commencer, son tempérament et sa nature adorable étaient déjà forts, mais Aur l'a bénie avec un sort de Grandir en bonne santé, donc, elle aura un destin extrêmement chanceux en devenant adulte.

    ☆ Spina (Apprentie magicien)

    Potentiel de guerre : 0

    Elle est devenue l'apprentie d'Aur, pour l'instant elle semble apprendre par l'exemple et l'observation, mais elle est encore incapable d'utiliser la magie. Cependant, elle possède une âme très audacieuse qui n'a pas peur de la mort. Elle apprend vite et fera tout ce qui est nécessaire pour accomplir ses tâches sans hésitation. Dans un certain sens, elle est le type de personne que vous ne voulez pas comme ennemi.

    ☆ Araignée géante

    Potentiel de guerre : 3

    Cette énorme araignée niche habituellement dans des endroits qui ont de minces quantités de miasme flottant autour, elle aime vivre dans les profondeurs des grottes ou des forêts sombres. Cette espèce a installé un nid dans le coin du labyrinthe d'Aur. Tant que l'on ne s'approche pas de son nid, les araignées seront inoffensives, mais comme les fils sont si fins et ne peuvent pas être trouvés à l'œil nu très facilement, les gobelins perdus ou errants seront souvent pris dans les fils et deviendront la nourriture de ces araignées.

    ☆ Orcs

    Potentiel de guerre : 3

    Cette espèce a une constitution assez bonne et mesure environ 2 mètres de haut. Comparé aux gobelins, cette espèce est très prometteuse en tant que potentiel de guerre. Ils aiment se battre, l'odeur du sang et sans aucun doute les gobelins sont souvent intimidés par cette race belliciste.


    Situation actuelle des donjons :

    Bien que le nombre de monstres en itinérance libre ait augmenté dans le donjon d'Aur, les subordonnés ayant un potentiel de guerre au service d'Aur n'ont pas augmenté. De plus, la capacité d'Aur à agrandir le donjon a atteint ses limites, et une partie du donjon s'effondre en boucle sans fin de restauration et de destruction.
  • avril 2018 modifié
    Bonjour,

    Les chapitres redeviennent long donc le rythme de partage va diminuer.
    Sur ce, bonne lecture :)

    ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.
    _________________________________________________________________________

    Chapitre 8
    : Rassemblons tous les sbires maléfiques partie 1

    « Oui........ Mary va venir ici.

    - Je serai ici...

    - Ah, je peux voler au-dessus de lui donc....

    - Alors, je vais prendre cette place....... »

    Pour une raison quelconque, Aur entendit des chuchotements et quand il ouvrit les yeux, il vit une paire de jambes blanches devant lui. Quand il a suivi la jambe blanche jusqu'à sa source, il y avait un rassemblement de quatre visages à son entrejambe.

    « ...Qu'est-ce que vous faites les filles ?

    - Ah, Maître, bonjour. (Lilu)

    - Bonjour, Vénérable Professeur. (Spina)

    - Bonjour Aur~ ! (Yunis)

    - Bonjour, Aur-sama. (Mary ; Marybelle se trompe en réalité en prononçant son nom sous la dénomination Ouru-sama.)

    Quand il leur a demandé dans un gémissement bas, quatre différents types de salutations ont été retournés. Les quatre d'entre eux étaient tout nus, et chacune d'entre elle léchait une partie du membre d'Aur.

    La petite tête de Mary était entre les jambes d'Aur et elle léchait sérieusement le frenulum de son pénis. (NdT : Elle n'a que 4 ans ( frenulum = cherchez sur google image :) )

    Yunis était nichée sur son côté gauche et elle se servait affectueusement de sa longue langue pour lui lécher doucement les couilles.

    Spina était à sa droite, elle inclinait sa tête sur le côté et lui soufflait légèrement sur la bite comme une flûte.

    Et enfin, Lilu a déployé ses ailes pour stabiliser sa position et flottait au-dessus d'Aur, elle a utilisé sa langue habile pour ramper sur le gland de son pénis.

    Parce que Lilu flottait juste au-dessus de lui, il pouvait voir ses cuisses dodues et ses organes génitaux féminins juste devant lui, même le ventre ample de Lilu, y compris ses tétons, tout était bien en vue.

    «  Aha, ça devient de plus en plus gros. Comme prévu, lorsque vous êtes conscient, vos réactions sont bien meilleures. Qu'en pensez-vous, Maître ? Vos quatre concubines bien-aimées vous offrent un service de réveil. »

    Ce genre de service de réveil était quelque chose dont n'importe quel homme serait jaloux, mais se faire plaisir par quatre personnes en même temps n'était pas aussi bon qu'il en avait l'air. Contrairement à la signification du service oral, une grande partie du plaisir vient en fait du mouvement des mains, et évidemment quand il y a quatre personnes, il leur devient impossible d'utiliser toutes leurs mains pour fournir le stimulus.

    Cependant, ce concept ne s'applique qu'aux femmes normales. Pour une Succube comme Lilu qui a appris une multitude de techniques sexuelles et possède une abondance de connaissances obscènes, ce genre de fête était un jeu d'enfant qu'elle pouvait contrôler.

    Avec le tremblement de sa queue et de ses fesses, les mouvements des quatre personnes étaient parfaitement gérés par Lilu et c'était comme s'il s'agissait d'un seul être vivant. Les quatre filles se servaient de leurs lèvres et de leur langue pour caresser sa bite, la lécher, la sucer et la dévorer avec gourmandise.

    « Kuu........Ahh, continuez ce que vous faites. »

    Aur étendis les mains et commença à s'agripper aux seins de Yunis et de Spina. Les deux filles se mettaient en position de sorte qu'il était plus facile pour Aur de tâtonner leurs bosses et comme cela s'est produit, Lilu a intensifié son commandements et a immédiatement passé à l'offensive.

    Les quatre langues agissaient comme des doigts en se déplaçant à l'unisson, elles étaient interposées entre la queue d'Aur et la caressait.

    C'était vraiment diabolique, ou plutôt comme si c'était vraiment un démon utilisant une technique d'un autre monde, en un rien de temps, Aur était guidé vers son point culminant.

    Sans se retenir, il laisse échapper ses désirs blancs et salit les visages des quatre filles.

    « ...Et vous pouvez me dire ce qui s'est passé ?

    - Ummm, tout le monde voulait être celle qui réveille Aur..... (Yunis)

    - Le maître n'a pas choisi qui sera celui qui le réveillera, n'est-ce pas ? (Lilu)

    - Tout le monde réclamait et insistait pour que ce soit eux, et c'est pourquoi Lilu a suggéré que nous nous réunissions tous ensemble. (Spina)

    - Tout le monde est venu vous réveiller ! » (Mary)

    Depuis quand ces filles s'entendaient bien entre elles ? En réponse à la question d'Aur, les quatre filles ont répondu à l'unanimité.

    Haa, Aur poussa un soupir.

    « Alors, dois-je assigner le travail pour chacun d'entre vous aujourd'hui ?

    - Pour l'instant, l'urgence est d'assurer un potentiel de guerre suffisant. »

    Tout le monde s'est lavé le visage, et après avoir mangé le petit déjeuner que Spina a préparé, Aur et les autres filles se sont rassemblées.

    Se souvenant de l'époque où Aur travaillait comme conférencier dans la Société des Magiciens, Aur écrivait maintenant des personnages sur un tableau noir avec de la craie.

    « Les fondements de nos moyens de subsistance dépendent de la quantité de main-d'œuvre que nous pouvons obtenir. Il est nécessaire de sécuriser le potentiel de guerre afin d'étendre notre territoire. »

    Auparavant, lorsque Yunis envahissait le donjon, elle détruisait la majorité des squelettes morts-vivants et des gobelins dans le donjon, de plus, une énorme quantité de pouvoir magique était dépensée, donc les choses qu'Aur peut considérer comme "potentiel de guerre" dans son donjon est pratiquement inexistante.

    En ce qui concerne sa protection, si Yunis agissait en tant que garde personnelle, il y a peu de problèmes qui peuvent survenir, mais s'il s'agit d'envahisseurs dans son donjon, alors les circonstances sont complètement différentes.

    « Il existe environ quatre types de méthodes distinctes qui peuvent être utilisées afin d'assurer un potentiel de guerre supplémentaire :

    1. Appariton naturel.
    2. Emploi contractuel.
    3. Créations magiques.
    4. Invocation démoniaque.

    .....je vais commencer à expliquer en détail maintenant. »

    Marie commençait déjà à s'endormir et il ne tenait pas compte de ce fait alors qu'il poursuivait son explication. Ou plutôt, pourquoi Mary est ici ?

    « Tout d'abord, je parlerai de l'apparition naturel. J'ai déjà brièvement expliqué ce concept à Lilu avant, mais les esprits maléfiques et les monstres de type démon se rassembleront dans le donjon tant qu'une zone appropriée leur est fournie. Leurs nids se trouvent souvent à l'entrée du donjon, la race des Gobelins en est un bon exemple. Ces gars ne sont pas vraiment nos ennemis, mais ils ne sont pas non plus nos alliés. Si vous vous approchez avec insouciance de leur tanière, ils essaieront de vous attaquer. Nous avons une barrière contre les monstres dans nos quartiers d'habitation, donc ils ne pourraient pas entrer, mais attention à ne pas entrer dans leur nid par erreur.

    - Oui »

    Après s'être fait appeler par son nom, Mary a été surprise et elle s'est réveillée, puis elle a regardé sans cesse autour de son entourage.

    « Celui qui aura la responsabilité de gérer les démons qui arrivent et génèrent naturellement dans le donjon sera Lilu. C'est parce que les monstres n'attaqueront pas une créature de type démoniaque. La raison en est qu'ils comprennent instinctivement qu'elle est fondamentalement une masse d'énergie magique, et même s'ils essaient de la manger, elle ne leur fournira pas de viande ou de nourriture. Quand un nouveau monstre vient construire son nid dans le donjon, je veux que tu me le rapportes directement.

    - Ouiii~ »

    Je ne sais pas pourquoi elle est soudainement si motivée, mais elle levait les mains en me répondant.

    « Le facteur principal pour que les monstres viennent à l'intérieur et créent leurs nids est un mélange de Miasme, de profondeur de donjon et de la forme de la pièce. Plus le Miasme est épais et sombre, et plus la profondeur du donjon est profonde, plus les monstres deviendront forts. Parce que différents monstres aiment différents types de pièces, assurez-vous de faire une variété de pièces pour répondre à leurs besoins. Il y a des monstres qui aiment les petites pièces, il y a des monstres qui aiment aussi les grandes pièces, il y en a qui aiment les hauts plafonds, il y en a qui aiment vivre dans l'eau, il y en a toute une variété.

    - Comment s'appelle cette chose appelée Miasme et Profondeur ? »

    Lorsque Aur atteignis un point de son explication où il y a eu une pause, Spina leva la mains et posa une question. Aur ressentait de l'admiration pour l'enthousiasme de son nouvel apprenti pour l'apprentissage et il a expliqué avec plaisir.

    Miasme signifie fondamentalement, la collecte de l'air démoniaque et de l'épaisseur de cette atmosphère. Les êtres vivants mourront lorsqu'ils seront exposés à cet air maléfique, et les démons et les monstres qui restent dans ce brouillard maléfique deviendront plus sombres et plus forts. Quand ce miasme devient assez dense, il peut même être possible pour les mauvais esprits de naître dans le brouillard et c'est aussi une forme d'apparition naturel. La profondeur est exactement comme elle sonne, c'est la profondeur du donjon. Si le donjon est peu profond, il y a une limite à l'épaisseur du miasme. Plus le donjon est profond, plus le Miasme devient épais. Ce donjon a actuellement 3 niveaux...et j'ai toujours l'intention de le rendre encore plus profond.

    Spina hochait la tête en signe de compréhension, tandis que Yunis semblait avoir un froncement de sourcils sur son visage. D'une manière ou d'une autre, il semble que Yunis digère lentement l'information qu'Aur a parlé. Même si elle était probablement à peine capable d'absorber l'information, Aur avait déjà procédé à la prochaine série d'explications.

    « Le deuxième type est appelé Emploi Contractuel, et celui-ci est relativement facile à comprendre. »

    Ou plutôt, s'ils n'étaient pas capables de comprendre cela, ce serait un problème.

    « Parmi les démons et les monstres qui viennent au donjon de l'apparition naturelle, selon l'état et les circonstances, certains d'entre eux peuvent être prêts à coopérer avec nous. Eh bien, ils ont probablement besoin d'une certaine quantité d'intelligence sinon ça ne marcherait pas mais.... Ces types de monstres peuvent être enrôlés comme alliés si on leur donne de la nourriture ou de l'argent ou quelque chose de valeur pour leur race. Parce que la plupart de leurs besoins peuvent être achetés si nous avions l'argent, c'est essentiellement de l'argent comptant dont nous avons besoin. C'est ce qu'est l'emploi contractuel.

    - Ohh, c'est facile à comprendre. »

    Cette fois, elle a facilement compris mon explication et a élevé la voix.

    Eh bien, dans un certain sens, c'est un peu comme sa propre situation avec moi en ce moment. La compensation qu'elle obtient de moi est mon serment de ne jamais la trahir.

    « Bien que je sois responsable de cette affaire en général, je veux aussi que Yunis m'aide avec celle-ci. Après tout, si je n'amène pas une personne ayant suffisamment de potentiel de guerre pour sceller le contrat, ils peuvent essayer de profiter de moi. Je ferai la négociation et tant que tu resteras à mes côtés et que tu les éblouiras un peu, ce sera parfait.

    - Bien reçu ! »

    Yunis répondit joyeusement. Jusqu'à présent, elle n'avait rien à faire, alors je suppose qu'elle doit être heureuse.

    « Selon l'espèce des monstres, ils peuvent être incompatibles entre eux et des combats peuvent éclater. Lorsque cela se produira, je laisserai également à Yunis le travail de suppression et d'application de la loi. Ton travail est de maintenir l'ordre public. Lilu, si tu vois une telle agitation, s'il te plaît, informe-moi et Yunis immédiatement.

    - Nn, je comprends.

    - Je suis vraiment doué pour ce genre de choses, alors laisse-moi faire !

    Hochant la tête aux deux personnes en signe de satisfaction, Aur continua son explication.

    « La Création Magique est quelque chose que je laisserai à Spina, ce sera ton travail. Il s'agit de donner vie à des pseudo formes de vie comme les golems et les squelettes avec l'utilisation de la magie. Pour parler franchement, les créatures magiques faites de cette façon ne sont normalement pas si grandes au combat. Ils ne sont pas très forts, leur capacité à porter des jugements prudents est aussi très minime. ...Cependant, ils sont absolument fidèles à leurs créateurs et ils ne se sentent pas fatigués, donc, pour le travail simple et les affaires diverses, ils sont parfaits pour un tel rôle. Ils n'ont même pas besoin d'être nourris, donc contrairement à la création d'un emploi contractuel, il n'y a pas de frais d'entretien. »

    Spina acquiesça et inclina la tête. En regardant son attitude quand elle écoutait les explications, Aur pourrait dire qu'elle est considérablement intelligente.

    Aur a estimé que si Spina était affectée à la création d'êtres magiques, en un mois, elle serait capable de créer une quantité modérée de créations et au bout d'un ou deux ans, elle serait capable de devenir une magicienne à part entière.

    « La dernière méthode est l'invocation démoniaque, et bien puisque la vraie chose est en fait à côté de nous, je suis sûr que vous comprendrez. Parce que c'est moi qui vais invoquer et entreprendre cette tâche, il n'est pas nécessaire de comprendre complètement le concept qui la compose, mais puisque nous sommes déjà ici, je peux tout aussi bien l'expliquer... »

    Aur continua son explication en regardant vers Lilu.

    « L'invocation démoniaque est.... tout comme c'est écrit, invoquer un démon du monde souterrain et les employer pour le travail. Il faut beaucoup de temps et de préparation, de plus, appeler un démon et les maintenir dans ce monde peut manger une grande quantité d'énergie magique. Parmi les trois autres méthodes d'obtention du potentiel de guerre, c'est de loin la méthode la plus coûteuse. ............Cependant, les capacités du potentiel de guerre sont également garanties d'être de haute qualité. Lilu est une succube et donc ses capacités de combat ne sont pas très élevées, néanmoins, en comparaison avec les démons réguliers et les esprits maléfiques moyens, elle est incomparablement plus forte qu'eux. Cette méthode d'obtention du potentiel de guerre peut être considérée comme un atout et devrait probablement être utilisée en dernier ressort.

    - Je vois. (Yunis) »

    Eh bien, le vrai atout ici est en fait toi, Yunis, Aur regardait Yunis alors qu'il pensait à lui-même. Le souvenir d'elle coupant facilement le chien de l'enfer de niveau intermédiaire avec le bout de son épée était encore frais dans son esprit.

    « Je vais résumer. Il n'y a pas de coûts liés à l'apparition naturel, mais la force du potentiel de guerre n'est pas constante. La personne en charge

    Même si nous pouvons nous attendre à un solide potentiel de guerre grâce à l'emploi contractuel, nous avons besoin d'argent pour les financer. La personne en charge de ce projet sera Yunis.

    En utilisant un peu de magie, il est possible de créer des serviteurs et des constructions, mais le potentiel de guerre de ces êtres n'est pas très utile au combat. La personne en charge de ce projet sera Spina.

    L'invocation démoniaque nécessite une énorme quantité d'énergie magique, mais leur potentiel de guerre est de premier ordre. Je serai responsable de cette tâche.

    - Oui~~. D'accord, je vais faire ma ronde autour du donjon, d'accord ? (lilu)

    - ....Nn, j'ai compris ! (Yunis)

    - Comme vous voulez, vénérable professeur. S'il vous plaît, enseignez-moi les bases de la magie. » (Spina)

    Lorsque ses trois subordonnés obéirent à ses instructions, Aur hocha la tête en signe de satisfaction, et c'est à ce moment-là qu'il sentit quelqu'un tirer sur les manches de ses vêtements.

    Quand il regarda vers le coupable, Mary le regardait avec des yeux brillants remplis d'attente.

    « C'est quoi, mon travail ? »

    En tant qu'enfant de cinq ans, qu'est-ce qu'elle espère..... En avalant la réprimande qu'il avait dans son esprit, Aur répondit soigneusement, pressant les mots.

    « ...Quand c'est l'heure de manger, viens m'appeler.

    - Ai! » (NdT : oui)

    Mary répondit avec un sourire extrêmement lumineux.
  • Excellentissime ,merci!
  • ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.
    _________________________________________________________________________


    Chapitre 8: Rassemblons tous les sbires maléfiques partie 2

    « Maître ! Un Kobold a fait sa tanière au premier étage.

    - Ohh, enfin ! »

    En écoutant le rapport de Lilu, Aur laissa instinctivement sortir un sourire.

    Il était inhabituel de le voir si ravi, si bien que Lilu inclina son cou.

    « Je pensais que les Kobold n'étaient pas si fort qu'une créature ? Ils ne sont qu'un peu plus forts que les Goblin, n'est-ce pas ?

    - Oui, c'est exactement le cas. ....Cependant, ce sont des hommes qui ont vécu à l'origine dans les mines, ils sont aussi connus sous le nom d'esprits de terre. Ils sont affaiblis par le fer et sont tombés dans l'obscurité à cause de cela. Néanmoins, ils ont développé un talent extraordinaire dans le maniement de la pierre et, plus important encore, ils sont leses meilleurs creuseurs de tunnels. Jusqu'à présent, j'ai réussi à former le donjon avec mes talents d'amateur en conjonction avec les réserves magiques des autres diablotins afin d'agrandir le donjon, mais avec l'aide des Kobolds, nous serons en mesure de nous agrandir à un rythme accéléré. »

    Si je ne me trompe pas, cet endroit dans le donjon a à peine changé, et c'est l'endroit où les diablotins sont tombés. Je n'ai presque pas vu de réparations dans cette partie du donjon, c'est alors que je me suis souvenu d'avertir Lilu.

    « Écoutes-moi bien ! Ne laissez pas les Kobolds s'enfuir. Avec la quantité de nourriture que nous avons économisée, vous pouvez leur distribuer environ 10 pour cent. Divertissez-les et faites tout ce qu'il faut pour les entraîner en tant qu'alliés. Je me fiche que tu aies besoin d'utiliser ta magie de charme sur eux. Ce sont aussi des ennemis naturels des Orques, assures-toi que leurs nids sont séparés, et ne laisses pas ces deux-là se rencontrer l'un l'autre. Si un combat éclate, les Orques vont gagner. Quand le besoin s'en fait sentir, donnez la priorité aux Kobolds sur les Orques, même si tu dois exterminer tous les Orques, fais-le. Protéges les Kobolds. Tu me comprends ? »

    Aur explique avec tant de zèle et d'enthousiasme que Lilu était un peu trop étourdie, elle a flanché et a hoché la tête de haut en bas.

    « Il y a aussi un groupe d'Aluvu qui dit qu'ils veulent te rencontrer, Que veux-tu faire ?
    Devrions-nous appeler Yunisu pour le moment ?

    - Tu as dit Aluvu ? »

    Fumu, Aur a réfléchi pendant un moment, alors qu'il secoua la tête.

    « Non, ne t'inquiète pas d'envoyer Yunisu. Toi et moi, on va s'occuper de ça. »

    Les Aluvu sont une espèce de fées qui vivent dans la forêt. Selon la région dans laquelle vous avez vécu, ils sont aussi appelés elfes.

    En général, les hommes et les femmes étaient très beaux, ils savaient manier l'archet et utiliser la magie noire, de plus, ils vivent une très longue vie et savent à peine ce que signifie vieillir.

    Aur les recevait dans la salle de réception qui existait au deuxième étage du donjon. Cinq belles femmes (NdT : comme par hasard) à la peau brun foncé sont apparues devant lui.

    Elles avaient tous des cheveux foncés et des pupilles en forme d'amande de la couleur du jade.

    Ces femmes qui ont la peau brun foncé était très probablement une race de Black Aluvu, ou Dark Aluvu. Comparé aux Ryosu Aluvu qui ont la peau blanche, les Aluvu à peau foncée sont connus pour être près de l'obscurité et sont plus en accord avec leur côté sauvage.

    «  Pour nous avoir donné la chance de réaliser cette rencontre, nous vous remercions. Je suis le chef de ce clan noir, je m'appelle Ellen. »

    La femme qui se tenait devant les autres a commencé à parler.

    « Je suis Aur. Indiquez votre affaire »

    Aur s'assit profondément dans sa chaise et répondit avec une attitude arrogante.

    « Alors s'il vous plaît permettez-moi d'aller droit au but, je voudrais que vous fournissiez une protection pour mon clan. Ces haineux Aluvus blancs, ils ont réussi à nous effacer du clan noir de la terre, et ceux d'entre nous qui ont survécu se sont dispersés. La seule partie qui reste ici, c'est celle que j'ai assemblée, seulement nous y compris moi. Nous ne savons même pas ce qui est arrivé aux autres ou ce qu'ils sont devenus

    - ...Est-ce que les Aluvu blancs ont rejoint les humains ? »

    Quand Aur en a parlé, le corps d'Ellen a commencé à trembler.

    « Comme on pourrait s'y attendre, d'un si grand être, Roi de ce Labyrinthe, Aur-dono. Avez-vous été capable de voir jusque-là..... ? »

    Comparé à l'Aluvu noir belliqueux, l'Aluvu blanc est censé être une race qui aime le calme et la stagnation.

    Si un combat devait éclater, l'Aluvu blanc n'aurait pas eu de chance.

    En d'autres termes, il est probable que l'Aluvu noir provoque la guerre, et l'Aluvu blanc qui a été acculé dans une situation a décidé de coopérer avec les humains afin de venger leur mort.

    On ne peut pas vraiment dire que les Aluvu blancs étaient en bons termes avec les humains, mais par rapport à l'Aluvu noir qui était clairement hostile avec les humains, l'Aluvu blanc était dans une situation favorable. Les humains pensent aussi que l'Aluvu noir est une sorte de progéniture du diable.

    « Votre race a été tuée par des humains, et pourtant vous venez à moi qui est un humain pour obtenir de l'aide ? »

    Aur avait peur que si Ellen avait une rancune contre les humains, cette rancune s'étendrait-elle aussi à Aur qui était aussi un humain ?

    « Aur-dono, c'est un être qui a dépassé les limites d'un humain. Si vous permettez que votre protection nous soit accordée, nous ne penserions même pas à lever la main contre vous. »

    Les deux personnes se regardaient tranquillement l'une l'autre, à la recherche de mensonges dans leur regard.

    « …Très bien. Que vas-tu me donner en compensation? Vous n'allez sûrement pas me dire que tout ce que vous ferez ne sera pas contre moi, n'est-ce pas ? »

    Pour l'instant, il a compris qu'elles ne lui mentaient pas, c'est pourquoi Aur les a interrogés davantage.

    « Naturellement. Bien que nous ne soyons que cinq, chacun d'entre nous ici est une guerrière qui pourrait égaler un millier d'hommes.

    Jusqu'au jour où nous serons capables de soumettre ces haineux Aluvu blancs, nous consacrerons tout à Aur-dono. »

    S'ils sont vraiment les forces d'élite de l'Aluvu noir, même s'ils ne sont que cinq, ils seront un potentiel de guerre avec lequel il faudra compter. S'ils ont de la chance, ils pourront peut-être même retrouver certains de leurs camarades perdus et augmenter le nombre de leurs clans. Ils n'ont pas vraiment spécifié de limite de temps, cependant, compte tenu de la durée de vie réelle des Aluvu, une période de 100 ans ne signifiait probablement rien pour eux.

    « Très bien, je suis sûr que cela ne vous dérangerait pas si je mettais une malédiction de soumission à vos corps ?

    - Bien sûr que non

    - Permettez-moi également de modifier un peu le contenu du contrat. Ne tuez pas les Aluvu blancs, mais essayez plutôt de les capturer vivants si possible. Vous pouvez tuer tous les mâles, bien que les femmes ne devraient pas être touchées.

    - Les capturer.......vivants ?

    Ellen a montré qu'elle désapprouvait ma proposition. Il est certainement plus difficile de les capturer vivants que de les tuer.

    Cela augmentera probablement le montant des dommages qu'elles doivent subir. Surtout, Ellen commença à douter qu'Aur avait l'intention de protéger les Aluvu blancs.

    « Plutôt que de les tuer, n'aimeriez-vous pas voir les Aluvu blancs devenir souillés et humiliés à la place ? Elles seront violés jusqu'à ce qu'elles deviennent folles, elles seront humiliées, je leur ferai goûter une torture si douloureuse qu'elles préféreraient mourir, sauf qu'elles n'auront pas droit à une telle liberté, ne voudriez-vous pas voir cela se produire ? »

    Aur a fait naître un sourire complètement méchant, Ellen est devenue un peu plus soulagée et a fait un rire en retour.

    « Bien entendu, la contrepartie du montant doit être payée en totalité. On te donnera des arcs et des flèches enchantées, et cela deviendra ton potentiel de guerre. Je vous prêterai aussi mes apparitions et mes démons. Vous avez déclaré que vous cinq d'entre vous êtes des guerriers valant mille hommes, dans ce cas, je vous conférerai une force de 5000 hommes. Défier à la fois les Aluvu Blancs et les Humains qui se sont joints à eux, ne sera certainement pas chose facile à accomplir.

    - ....Par votre volonté. Nous acceptons ces conditions, et nous obéirons au Seigneur Aur. »

    Les cinq personnes, y compris Ellen, se sont agenouillées devant moi. Aur hocha la tête en signe d'approbation et il tourna son regard vers Lilu qui était juste à côté de lui. (NdT : le point de vue narrateur qui change juste après pour celui du perso principal c'est pas terrible)

    « Lilu, prépare la chambre. Y a-t-il de bonnes chambres vacantes dans lesquelles ils peuvent rester ?

    - Voyons voir, est-ce que c'est bien si je les place dans l'aile sud-est du deuxième étage ? A côté du Dverugu- (NdT : vous vous en souvenez, c'est les nains)

    - Pas ici »

    Aur interrompit brusquement les paroles de Lilu.

    « ...Nous les placerons du côté nord-est du troisième étage.

    - Eh.....Mais il ne sera pas facile pour eux de sortir du troisième étage, d'ailleurs cela les placera trop près des quartiers résidentiels, Et le fait qu'il n'y a pas beaucoup de bonnes chambres au troisième étage.

    Une expression d'étonnement flotta sur le visage de Lilu. Ellen a-t-elle entendu les paroles de Lilu? L'oreille d'Ellen se crispa et ses sourcils se plissèrent. Ses yeux semblaient répondre à ma question. Seigneur Aur, est-ce que tu vas peut-être nous traiter froidement ?

    « Ne vous inquiétez pas pour votre hébergement.....Des dispositions ont été prises pour qu'une voie d'eau souterraine soit construite juste à côté de la pièce à laquelle vous êtes affectées. Utilisant la chaleur terrestre, la salle de bain s'écoulera continuellement avec de l'eau chaude.

    - Ooh ! Une salle de bains !

    Ellen semble laisser échapper une expression de surprise agréable.

    « Je ne peux pas traiter les belles demoiselles d'Aluvu de la même manière que les autres bêtes en dessous de moi. Vous êtes comme une pierre précieuse froide et sombre dans une boîte, je ne laisserai pas de telles beautés être ruinée ou blessée. De plus, vous recevrez les mêmes repas de haute qualité que ceux que nous mangeons.

    - En effet, nous ne sommes différents des Dverugu, ce sont de sales esprits de terre, qui seront heureux de se rouler dans un sol couvert de boue toute la journée. Nous vous sommes très reconnaissants, pour votre considération spéciale. »

    Ellen s'inclina profondément.

    « .....Aur, tu es vraiment faible aux belles femmes, n'est-ce pas ? »

    Lilu soufflait ses joues pendant qu'elle se plaint. Récemment, elle l'appelait par Mon Maître mais elle revenait à l'appeler par Aur.

    « Comme c'est stupide. C'était de ta faute. Ne jamais mentionner le mot Dverugu devant les Aluvu's. »

    Lilu allait proposer au Aluvus de rester dans la chambre libre, juste à côté du Dverugu. Ellen a senti un tel développement que c'est pourquoi elle a soudainement froncé ses sourcils.

    Qu'il s'agisse des White ou des Dark Aluvu, ils ont traditionnellement de mauvaises relations avec les Dverugu. Si vous commencez à dire des choses comme ça, vous les préparerez une pièce à côté de l'autre, dans le pire des cas, ils quitteront tous les deux ce donjon. C'est juste à quel point leur relation est mauvaise entre eux. N'oubliez pas ceci.

    « Uu.....Je, je suis désolé. »

    Aur soupira et s'agrippa à la taille de Lilu en la tirant de près.

    « Umm......Est-ce qu'on va le faire ici ? »

    Bien qu'elle soit perplexe, Lilu ajusta sa posture pour s'adapter à Aur.

    « Pour toi succube, tu es capable de te concentrer le plus pendant le sexe, n'est-ce pas ? »

    Aur baisse son pantalon, il enlève aussi les vêtements de Lilu qui étaient à peine constitués de sous-vêtements pour commencer, et la pénètre immédiatement.

    « Je conduirai toutes les informations concernant les démons et leurs positions les uns avec les autres, directement dans ta tête. Jusqu'à ce que tu te souviennes de chaque détail important, je continuerai à plonger ma bite en toi.

    - Eh, att, Attends.....Si tu vas faire....une telle chose...alors....au moins....couper les signaux de plaisir à mon cerveau !!

    - C'est impossible......Le premier et le plus important dont tu dois te souvenir.Tu te souviens, qui est l'ennemi naturel des Kobolds ? »

    Tout en répétant sans cesse ses mouvements intenses, Aur chuchota à l'oreille de Lilu.

    « Orh......Orc, Uu ! Ah, putain, c'est, iyaaaAh ! »

    En raison de ses entrailles qui sont remuantes et creusées, Lilu plie son corps vers l'arrière, laissant échapper un gémissement aigu. S'il devait traiter une autre jeune fille humaine aussi rudement qu'il l'a fait, elle ne pourrait ressentir de la douleur, cependant, à une succube comme Lilu, la seule chose qu'elle pourrait ressentir en ce moment, c'est le plaisir.

    « Puis la question suivante, Quel est l'être qui ne peut pas s'entendre avec les araignées géantes ?

    -Nnn, Eh, umm, oo.............Ah, iyaaa, Ahhnn ! Ah, c'est M, Mouche ?!! La Géante, mouche !

    - Réponse correcte »

    L'araignée géante était une espèce assez énorme pour manger la tête d'un homme en une seule bouchée, pour une araignée géante, la mouche géante était son aliment préféré. Même si la mouche géante ne faisait que passer, l'araignée géante la poursuivait sans relâche et s'assurait de la manger.

    « Très bien, et à propos de ça, qui ne s'entend pas avec les vampires ?

    - Ehhhh !?? Naa, Aahnn, je ne sais pas, je ne sais pas, Ohh ! Avaient-ils un ennemi naturel ?

    - La bonne réponse est une personne ayant une profession sacrée. L'énergie sacrée est leur point faible. »

    Il n'a cessé de lui arracher ses entrailles, et l'a forcée à se frayer un chemin au plus profond d'elle.

    « AahhhhhhhhAhhhh ! Qu'est-ce que c'est que ça, c'est pas juste..........Ahhhhhhh ! Putain, putainn ! Je vais devenir, petit à petit, bii-zare.

    - C'est troublant. Il y a encore beaucoup de choses que je dois t'apprendre. Qu'est-ce qui est incompatible avec les dragons de feu ?

    - Dra....Gon, Dra, Ahhhh, dragon, Ahhhhnn, pu-tainnn........Comment pourraient-ils avoir un ennemi naturel ? Ahh ! Je ne sais pas.......

    - La bonne réponse est une grande quantité de Géants de givre. C'est parce que les dragons de feu détestent le froid et l'hibernent pendant l'hiver.

    - Mouu, t'es vraiment juste en train de me harceler, espèce de gros pervers sadique... ! »

    Ce jour-là, dans le coin du deuxième étage du labyrinthe d'Aur, des cris de douleur et de plaisir, et de Lilu criant des mots abusifs ont résonné dans les couloirs.
  • Bonjour,

    Ce soir c'est le début des vacances scolaires donc attendez-vous à un rythme de partage plus élevé mais ça ne risque pas d'être régulier car faut que je révise (un peu) pour le bac.
    Sur ce, bonne lecture et bonnes vacances :)

    ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.
    _________________________________________________________________________


    Chapitre 8: Rassemblons tous les sbires maléfiques partie 3

    « Wahahahahah ! »

    Au deuxième niveau du donjon. Aur venait ici pour faire quelques petites tâches quand il a entendu un rire jovial sortir de la pièce à l'arrière, alors il s'est dirigé vers cette direction.

    « C'est tellement dommage que Mam'zelle soit humaine ! Parce que tu es si doué pour boire de l'alcool ! Honnêtement, je ne me soucie même plus que tu sois une humaine, si c'est comme ça, tu veux venir avec moi et devenir ma fiancée !?

    - Ahahahahaha, ce n'est pas bon, je suis celui d'Aur.

    - Ah, donc tu es l'épouse du magicien ? Mince, je suppose qu'on ne peut rien y faire alors ! »

    Quand Aur a jeté un coup d'œil à l'intérieur de la pièce, plusieurs membres de la tribu Dverugu étaient en train de boire avec Yunis. Ils semblaient complètement ivres et les visages de tout le monde étaient d'un rouge vif.

    Les Dverugu sont originaires des mines, ce sont des esprits de fer et de feu. Ils sont aussi plus communément appelés Nains. Ils sont courts et robustes, et lorsqu'ils naissent dans le monde, leur peau est ridée et laide, même lorsqu'ils sont debout, leurs bras sont si longs qu'ils pourraient toucher le sol. (NdT : comme des singes ?)

    Bien qu'ils soient des créatures laides et têtues, ils sont des buveurs d'alcool très joyeux. Si vous êtes aimé par leur race, il est en fait assez facile de s'entendre avec eux. De plus, leurs doigts sont extrêmement agiles et adroits, ils sont même capables de fabriquer des armures, des armes et des outils imprégnés de magie.

    « Ah, Aur~. Qu'est-ce qu'il y a ? »

    Yunis remarqua Aur et lui fait signe de la main. Lorsqu'elle le fit, les Nains agitèrent également leurs mains.

    « Non, je voulais juste passer un moment. Il semble que vous vous entendez très bien. »

    Aur s'assit dans le cercle de rassemblement, et les Nains étendirent leurs longs bras vers lui en lui offrant de l'alcool à boire. Les Nains ne prenaient presque pas de bains et la population en général sentait l'alcool et la sueur. Bien qu'Aur ne pouvait pas le leur dire, son visage fronça les sourcils lorsqu'il sentit leur mauvaise odeur.

    « Je ne m'attendais pas à ce qu'une fille humaine puisse si bien tenir le Saké !
    Magicien-san, pourquoi ne viendriez-vous pas boire avec nous !

    - Dans ce cas, permettez-moi d'accepter un verre. »

    Aur prétend boire le saké versé, mais il utilisa sa magie pour le transformer en eau avant de boire. Compte tenu de la puissance de la plupart de leur alcool, si un humain était amené à boire une telle boisson non raffinée, il tomberait immédiatement ivre mort ou même inconscient. Il y a clairement quelque chose qui ne va pas avec Yunis qui était capable de boire ce genre de choses comme de l'eau.

    « Sérieusement, c'est un tel gâchis ! Yunis-chan, si tu étais plus belle, je devrais peut-être me battre avec le Magicien-san ici, afin de te prendre pour épouse !

    - Ahahahahah, tu perdrais probablement, alors c'est mieux d'abandonner. »

    Ils crachaient toutes ces bêtises alors qu'ils étaient totalement ivres et Yunis les accompagnait sérieusement. C'est probablement une autre chose que les Nains aimaient chez elle.

    « C'est vrai, ta taille est probablement un peu plus grande, mais si ton nez était un peu plus écrasé et que tu avais un peu plus de ventre en pot, et que tes pieds étaient plus courts, tu serais d'une telle beauté ! » (NdT : ventre en pot ça veut dire être plus ronde)

    Le sens de la beauté d'un Nain était totalement différent de celui d'un être humain normal. En entendant toutes ces critiques, Yunis semblait un peu découragé.

    « Aur, Aurr~ penses-tu aussi que si mon nez était plus plat et que mon ventre était en pot et que mes jambes étaient courtes, je serais plus jolie ?

    - Non Yunis, tu es belle...juste comme tu es.

    - Hahahahah ! Comme on l'attend du Magicien, il est vraiment généreux et magnanime. »

    Bang bang, le dos d'Aur était frappé et de l'eau dans se glissa dans sa trachée et il s'est étouffé.

    « .....Au fait, avez-vous fini ce que j'ai demandé ? »

    Alors qu'il était encore au milieu d'une toux violente, Aur a changé de sujet de force.

    « Ahh, si vous parlez de la porte et de la boîte, tout est fini. »

    Les Nains pointaient leurs doigts vers des portes et de grandes boîtes empilées les unes sur les autres. Bien qu'ils aient été empilés de façon désordonnée, il semble que l'inventaire fait était fort et ferme.

    « Je comprends. J'enverrai les diablotins les chercher un peu plus tard.

    - Ahh, non, ça ne suffira pas. Ils seront trop petits et trop faibles pour porter ces choses et les installer correctement. Nous serons ceux qui les aménageront, nous vous demandons simplement de nous montrer la voie. »

    Jusqu'à présent, les diablotins étaient chargés de créer des portes pour les passages, et en disant cela, les portes n'étaient pour la plupart que des piles de planches de bois clouées ensemble et les poignées n'étaient que des morceaux de bois, la taille du passage n'était pas adaptée correctement et il y avait beaucoup d'espaces vides.

    Il y a aussi un problème avec la durabilité des portes fabriquées par les diablotins, et si vous utilisiez une hache ou une hachette de base, il aurait été possible de détruire la porte en un seul coup, et même si vous ne l'aviez pas détruite avec force, elle aurait été si mal faite qu'elle serait cassée avec une utilisation journalière normale. Dans le cas des portes fabriquées par ces Nains, même si un aventurier compétent essayait de démonter la porte, il faudrait au moins dix minutes pour franchir cette porte solide.

    La boîte est en fait un coffre au trésor. Des objets comme des pièces d'or et des objets magiques seront stockés ici, des pièges seront placés autour de ces coffres et ils seront placés à différents endroits dans le donjon. Il deviendra une sorte d'appât pour les aventuriers avides, et il existe divers pièges pour capturer les intrus dans des pièges qui les tuent. (NdT : c'est bizarre)

    « Ça me soulagera. Une autre chose, c'est que j'ai besoin que vous me fassiez 5 arcs.......

    - Des arcs ? »

    Quand Aur a mentionné les arcs, les Nains ont exprimé leur désapprobation. Un arc est la marque de fabrique d'un elfe. Les Nains croient que les hommes doivent se battre de près et non de loin, et donc les Nains n'avaient pas vraiment une bonne impression des armes connues sous le nom d'arcs.

    « La récompense sera dix barils de bière fraîchement brassée cette année.

    - D'accord ! On le fait ! »

    Contrairement aux elfes, les nains simples d'esprit n'avaient pas vraiment de haine pour les elfes. Tant que les récompenses sont préparées de la bonne façon, ils accepteraient volontiers l'emploi.


    « Ahh~ ça fait du bien~...... »

    Yunis se balançait sur le dos d'Aur pendant qu'elle marmonnait. Comme prévu, elle s'est vraiment effondrée, il ne pouvait pas la laisser dormir par terre, et avec les encouragements des Nains, Aur l'a ramassée et l'a portée sur son dos.

    « Tu t'es réveillé ? »

    Yunis sentait qu'Aur allait lui dire de marcher toute seule si elle s'était déjà réveillée et Yunis s'accrochait encore plus fort à lui. Elle a perçu les minuscules mouvements de son muscle et elle a fait le premier pas. Après tout, elle est née sous l'étoile du héros et, en ce moment même, elle utilisait ses sens de combat naturels pour une chose aussi inutile.

    « Oi, qu'est-ce que tu essaies de faire ?

    - Ehehehe~ Aur, nous sommes enfin seuls après un si long moment. »

    Ignorant les mots d'Aur, Yunis a mis ses joues contre son dos. Même s'ils étaient Maîtres du donjon, il y avait différents monstres à l'intérieur du donjon à ce moment. De petits diablotins couraient autour de leurs pieds et on pouvait entendre le son des bêtes démoniaques hurler dans le couloir.

    En tout cas, Yunis a agi comme s'il s'agissait de deux tourtereaux qui se promenaient dans la forêt.

    « Tu pensais vraiment ce que tu as dit tout à l'heure ? Même si mes pieds ne sont pas courts, est-ce que ça va ? » (NdT : Even if my feet aren’t short is it alright ? Je pense que c'est une expression mais je ne sais pas la traduire)

    Sa langue se glissa sur la nuque et à côté de ses oreilles. Yunis parlait à Aur d'une voix fiévreuse.

    « Ce n'était que la perspective de ces Nains. Si tu le regardes d'un point de vue humain, tu es très belle. »

    Aur lui a parlé avec une expression qui semblait indiquer qu'il allait vomir. ( NdT de la version anglaise :Son haleine sentait probablement l'alcool pur à ce moment précis )

    « Ehehehehehehehehe~ Je suis si heureuse d'entendre ça~ »

    Yunis embrassa profondément Aur.

    « Hey~ Aur.......faisons-le.

    - Je ne vais pas y aller doucement avec toi. »

    Aur laissa échapper un soupir, et trouva une pièce vide de taille raisonnable, il plaça ensuite une barrière autour de la pièce et posa Yunis sur le sol.

    Il enlève ses vêtements et s'en sert comme coussin plutôt que comme un futon, et il déplace ses mains vers l'entrejambe de Yunis.

    « On dirait que tu n'as pas besoin de préliminaires.

    - Nn, mais embrasse-moi quand même. »

    Yunis a tendu les deux mains et les deux se sont serrées dans leur bras. Leurs lèvres étaient fermées ensemble et leurs langues étaient entrelacées.

    C'est ainsi qu'Aur est entré dans Yunis. Ses régions inférieures étaient déjà bien mouillées par l'humidité et elle était capable d'avaler la chose d'Aur sans aucune résistance.

    « Ton corps est devenu étonnamment indécent, n'est-ce pas ?

    - Celui qui m'a rendu comme ça, c'est Aur, n'est-ce pas ? »

    Ne voulant plus perdre de temps à bavarder inutilement, Yunis attire le cou d'Aur vers elle et lui vole un autre baiser.

    Juste comme ça, elle a fixé ses bras bien construits en position et pour quelqu'un comme Aur avec peu de force, il était probablement impossible pour lui de s'enfuir. A contrecœur, Aur a agi comme un magicien et au lieu d'utiliser la force pour combattre la force, il a visé ses points faibles.

    « Nnn, Nnn…… »

    Il a bougé sa taille en mouvements circulaires en frottant leurs os pubiens ensemble. Quand cela était fait correctement, il stimulait aussi le clitoris, ce qui procurait encore plus de plaisir, et comme il n'y avait pratiquement pas de mouvement à l'intérieur du vagin lui-même, cela ne faisait qu'accumuler les désirs et la luxure encore plus.

    Tout en continuant cela pendant un certain temps, il a également commencé à passer ses mains sur les seins de Yunis. La forme de ses seins était vraiment bonne, il n'était pas trop gros, et en même temps, il n'était pas non plus trop petit. Il tenait bien dans la paume des mains d'Aur et il était encore plein et ferme.

    « Je n'en peux plus ! »

    Elle n'a pas pu tenir plus longtemps et admettant sa défaite, elle a relâché son emprise sur Aur alors qu'elle criait de plaisir. Même pour une héroïne comme elle qui était censée pouvoir endurer des épreuves et avoir une volonté de fer, quand l'homme qu'elle aimait lui donnait autant de plaisir, son esprit était aussi fragile que le verre.

    « ahhh, Nn, heyy, Aurr~. Nnn....... Penses-tu que......ce serait mieux si....les miens était plus gros ? »

    Aur tâtonnait et massait la poitrine de Yunis quand elle lui a posé cette question.
    « Peu importe qu'elle soit petite ou grosse. ...........Ne t'ai-je pas dit que tu es belle ? »

    Aur répondit comme si c'était une chose évidente et qu'elle avait tort de douter d'elle-même. Au début, il hésitait à la louer, mais ces jours-ci, Yunis était vraiment gênée chaque fois qu'elle était avec Aur et il a donc pris cela en considération pour la louer plus généreusement.

    « Nn, je suis si contente...........s'il te plaît, enfonce-le plus profondément, fais de moi un bordel... (NdT : make a mess out of me je ne savais pas comment tourner la phrase car c'était soit ce que j'ai mis où *fait un bazar hors de moi* …)

    Cette fois-ci, Aur n'a pas répondu avec sa bouche, mais il a répondu à sa demande avec son corps.
  • avril 2018 modifié
    ATTENTION AUX PERSONNES DE -18 ANS : ce chapitre contient des thèmes ou des scènes qui ne conviennent pas aux jeunes lecteurs, donc lisez seulement au-delà de ce point si vous avez 18 ans ou plus.

    VOUS ETES AVERTIES.
    _________________________________________________________________________

    Chapitre 8: Rassemblons tous les sbires maléfiques partie 4

    « Comment te sens-tu ? »

    Quand Aur l'a appelée, Spina était en train de sculpter avec zèle un arbre en bois avec un petit couteau.

    Golem en bois. Parmi les poupées vivantes que l'on pouvait créer, c'était la plus élémentaire des golems, et c'est ce qu'elle essayait de faire.

    « Il sera terminé d'ici peu de temps. »

    Elle a brièvement jeté un coup d'œil à Aur qui était entrée dans sa chambre et est immédiatement retournée au travail. Elle avait déjà fini de sculpter les mains et les pieds, y compris le corps du golem en bois. En ce moment, elle sculptait un petit motif rond, c'était la tête du golem.

    « Fumu, tu t'en sors bien. »

    Aur a pris la partie de la main pour l'examiner et vérifier sa qualité. Même si c'était quelque chose qui pouvait encore être amélioré, ce n'était pas aussi mauvais au point que le golem ne pourrait pas bouger. Pour sa première tentative, c'était un travail bien fait.

    « J'ai fait exactement ce que m'a demandé professeur vénéré, j'ai aussi essayé de faire le Slime. »

    Soudain, le regard de Spina s'est tourné vers les profondeurs de la pièce. Dans le coin profond de la pièce, il y avait un alignement de flacons et de gobelets contenant diverses concoctions et il était totalement inapproprié de ce que l'on s'attendrait à voir dans la chambre d'une femme.

    Pour faire une créature magique vivante, il y avait deux façons de procéder. La première méthode était de rassembler les ingrédients bruts, tels que les os du squelette d'un humain ou du bois, de la terre etc. pour un golem, puis le magicien infuserait la vie temporaire et la sensibilité à la matière enchantant leurs corps pour qu'ils se déplacent selon la volonté du magicien.

    L'autre méthode était, de créer le matériel lui-même à partir de zéro avec l'utilisation de divers produits chimiques avec des arts secrets, ce processus ne nécessite pas l'utilisation de la magie et la forme de vie est purement créé par l'alchimie, il est également connu sous le nom de Fake Life (NdT : fausse vie).

    Le monstre connu comme un slime est quelque chose qui sort quand il ya un échec à créer une vie artificielle avec l'utilisation de l'alchimie, c'était l'une des plus basses formes de vie artificielle. Ils avaient un corps souple et gélatineux comme un mollusque, et il était capable de digérer n'importe quoi et de grandir en conséquence. S'il devient assez grand dans une certaine mesure, il pourra se diviser en deux et se multiplier, c'était une chose vivante et étrange.

    Ses mouvements étaient très lents, et parce qu'il n'avait pas vraiment d'intelligence, on ne pouvait pas vraiment le considérer comme un potentiel de guerre. Cependant, si on le laissait à ses propres moyens, il chercherait lentement des cadavres à digérer et dans une certaine mesure, il agissait comme un agent nettoyant dans le donjon, des choses comme des épées ou des lances sont inutiles contre lui, car elles vont juste rester coincé dans le gel ou le traverser, donc c'était aussi relativement utile comme blocus.

    En tout cas, j'avais déjà ordonné à Spina d'en créer. Alors que vous pouvez penser qu'il est inutile de créer une forme de vie ratée comme le slime, si vous avez délibérément essayé de créer un slime unique, vous pourriez potentiellement créer un Slime mangeur de métal, capable de tuer des chevaliers ou un Slime mangeur de magie, capable de digérer des magiciens, il y avait différents types que vous pourriez faire et quand il atteint ce niveau de sophistication, vous amélioreriez inévitablement vos compétences en tant que magicien, et il deviendrait pratique pour quand vous commencerai à faire des formes de vie artificielle, comme l'homunculus.

    « Il semblerait que j'ai échoué et qu'il ne mange pas d'êtres vivants. »

    Le regard de Spina était sur le flacon qui contenait une sorte de liquide rose qui se tortillait à l'intérieur du flacon.

    « Eh bien, l'échec est un tremplin vers le succès. Tu viens juste de commencer ton initiation en tant que magicienne, et seulement un mois s'est écoulé. Ne t'en fais pas.

    - Oui »

    Spina hocha la tête avec obéissance. Comme son expression ne change pas beaucoup, je ne peux pas vraiment dire à quoi elle pensait rien qu'en regardant son visage.

    « D'ailleurs..... »

    Alors qu'elle sculptait la tête du golem, Spina s'est mis à parler par pure légèreté.

    « Vous semblez avoir eu beaucoup de plaisir avec Yunis hier, et avant cela, c'était Lilu, n'est-ce pas ? »

    Muu Aur gémit. Bien qu'il n'y ait eu aucun changement dans l'expression de Spina, ajouté au fait qu'elle était son apprentie, il ne devrait pas vraiment se sentir mal à l'aise, mais en tant que mâle Aur a ressenti un sentiment d'inconfort lorsque Spina a soudainement parlé de sa relation avec les autres femmes comme elle vient de le faire.

    « Ne suis-je pas digne de recevoir votre faveur ? »

    Spina lui a demandé ouvertement. Elle a déjà utilisé sa bouche, ses mains et même sa poitrine pour le servir, mais Aur n'a pas encore embrassé Spina, et elle était encore une vierge pure chaste.

    « En tant que sorcière pratiquant la magie, il est préférable de conserver ta chasteté. Le fait d'être vierge présente de nombreux avantages »

    Être belle et être pure avec ces choses seules, il y aura divers avantages à la magie. Malgré le fait qu'il est facile de se corrompre, plus vous êtes capable de préserver cette chasteté, plus vous serez en mesure d'obtenir du pouvoir.

    Pour une jeune fille, le fait d'être vierge, surtout si vous êtes une belle jeune fille, cela en soi vous donnera du pouvoir. La raison pour laquelle Aur avait besoin de filles vierges, était aussi pour ce but spécifique. Il est possible de les utiliser comme sacrifices pour les démons, ou même de les utiliser comme support pour le magicien, enfin ils sont aussi utiles à embrasser et à savourer pour soi-même, il n'y a vraiment pas de désavantage en eux.

    « ....C'est vrai ?

    - Es-tu contrarié ?

    - Non »

    Spina secoua la tête. Comme d'habitude, son expression ne change pas.

    « Je respecterai tout ce que mon vénérable maître m'a dit et je ferai ce que vous voudrez. Il n'y a aucune raison pour moi de ressentir de l'insatisfaction. »

    Il ne savait vraiment pas si elle disait cela sérieusement ou avec sarcasme, et cela le troublait. Après avoir fait d'elle son apprentie, elle était une femme qu'il ne pouvait pas prédire ou déchiffrer du tout. Elle était fiable en tant que candidate pour devenir son successeur, mais cela ne change pas le fait qu'elle était difficile à gérer.

    « ....J'ai fini. »

    Soudain, elle souffla sur les restes de poussière de la sculpture en bois et leva la tête du golem.

    « Umu, alors laisse-moi voir comment tu essaies de le déplacer.

    - Oui »

    Spina a aligné les parties pour qu'elles forment une forme humaine, puis elle a doucement respiré et a chanté une incantation. Un pouvoir magique noir de jais qui était plus sombre que les ombres émergeait de son corps et se gravait sur le corps du golem en bois, tout comme une encre à motifs, il pénétrait son corps.

    Les orbites sculptées sur le golem scintillaient d'une lumière étrange. C'était une lumière noire, la lumière noire était reliée aux différents espaces à l'intérieur du corps des golems, s'attachant à ses différentes articulations.

    Il se déplaçait maladroitement lorsqu'il se leva, et c'était presque comme une marionnette qui était manipulée par un clown peu habile. Cependant, alors qu'il était sur le point de se tenir droit, il titube en place et tombe vers Spina.

    Frappée par son propre golem, Spina est tombée et la tête de son petit golem s'est également séparée.

    « Est-ce que ça va ? »

    C'était une poupée faite à partir d'un arbre sec. Par conséquent, elle n'était pas censé être si lourde, et il semble que Spina s'en soit sortie indemne. Cependant, il y a eu un bruit de verre qui s'est écrasé. Quand j'ai regardé ce qui faisait le son, le flacon qui était censé contenir la bave rose s'était écrasé vers le sol et rampait vers Spina.

    « Tsk, Spina, quel est son point faible ! »

    Si Aur avait touché la bave de façon insouciante, le slime pourrait même être capable de le digérer. La méthode la plus simple pour traiter un slime dans des circonstances normales serait d'utiliser la magie du feu pour le brûler, mais il y avait aussi des slimes avec la capacité de manger du feu, étant ainsi à l'épreuve des flammes. S'il brûlait ce genre de bave avec du feu, il ne ferait qu'absorber la flamme et s'agrandir encore plus.

    « C'est bon, cet enfant(slime) ne mange pas les vivants. »

    La bave qui collait au bras de Spina se tortillait lentement vers son coude. En effet, il n'y avait pas une seule blessure sur sa peau, mais il semble que la bave s'agrandit progressivement. C'était la preuve qu'il digérait quelque chose.

    « Cet enfant mange des choses comme : le métal, certaines espèces de plantes et la peau d'animaux morts....... En d'autres termes, il ne mange que des vêtements. (NdT : … )

    Après avoir traversé la robe de Spina qui avait une longue manche, elle a commencé à digérer complètement la matière et à la faire disparaître. La bave transparente se déplaçait à travers son corps et s'attachait lentement à sa peau blanche. Elle mangeait ses vêtements, et la bave qui n'était censée n'être qu'un poing, enveloppait maintenant tout le corps de Spina.

    « D'ailleurs, j'y ai aussi ajouté un effet aphrodisiaque, de sorte que lorsqu'il s'enroule autour du corps d'une personne comme ceci, il aura pour effet de la mettre en chaleur. (NdT : … )

    - Qu'est-ce que tu as fait exactement ici !? »

    Cria Aur en réfléchissant. Le fait que ce qui se passait n'était pas un accident ou une coïncidence était quelque chose qu'Aur commençait à comprendre.

    « Nn, Nnn.......Il essaie même de....... entrer dans mon corps » (NdT : … )

    La bave se dirige vers la partie abdominale de Spina. Ses vêtements étaient à peine apparents, et son corps sexy et voluptueux était exposé.

    « Comment as-tu pu avoir le culot de faire une telle chose.......Oi, est-ce que cette chose va essayer de m'attaquer aussi ? »

    Le visage de Spina avait des bouffées de chaleur dans le cadre de l'effet secondaire de l'aphrodisiaque et elle secoua la tête.

    « Il déteste les mâles, donc si vous le touchez, il devrait essayer de s'enfuir. surtout si vous collez votre semence dessus. (NdT : … )

    - Tout cela était-il planifié ? Es-tu un génie ou..... !? »

    Aur était au bout du rouleau. Cet apprenti était extrêmement gênant. Quel talent énorme elle avait, pour qu'elle puisse faire quelque chose d'aussi splendide à son premier essai.... A-t-elle vraiment prévu que le golem chancelle et tombe sur elle comme elle l'a fait ?

    « Umm, si vous ne vous dépêchez pas, mon premier partenaire deviendra un slime.

    - Je comprends, arrête de me presser ! ............Bon sang ! » (NdT : Le pire prétexte pour le faire... )

    Il ressentait une légère appréhension à l'éclat de son disciple, alors qu'il commençait à l'embrasser. C'était peut-être à cause des effets de l'aphrodisiaque, ou peut-être qu'il s'agissait d'un autre facteur, mais le fait est que son lieu sacré était déjà mouillé.

    Comme si le slime n'aimait pas que la peau d'Aur le touche, le slime rose s'éloigne et se désagrège.

    « Si tu ne me tiens pas de très près, le slime ne s'enlèvera pas.

    - Tu as beaucoup d'exigences, n'est-ce pas ? »

    Aur s'est collé étroitement à sa peau, fermant sa bouche et déplaçant ses mains vers son dos. Quand il a commencé à frotter tout son corps et à le caresser, le slime se retira complètement du corps de Spina. À ce moment-là, tous les vêtements sur son corps avaient déjà fondu et sont tombés.

    « C'est complètement hors de toi maintenant. »

    Lorsqu'il a essayé de séparer son corps, les bras et les jambes de Spina se sont enroulés autour de lui alors qu'elle poussait un doux gémissement.

    « Si tu ne m'embrasses pas, les effets de l'aphrodisiaque vont me rendre folle.

    - Depuis combien de temps as-tu planifié ça !? »

    Spina n'avait probablement pas besoin d'expliquer que les effets de l'aphrodisiaque la rendraient folle, parce qu'à l'état actuel, Aur n'avait pas l'intention de se retirer de toute façon. L'acte d'essayer de se séparer il y a un instant, c'était juste lui qui maintenait les apparences.

    « .....Si tu voulais que je te serre dans mes bras, tu aurais pu me le dire dès le début. Même si tu ne le fais pas d'une manière aussi détournée, je t'aurais embrassé autant de fois que tu l'aurais voulu.

    - .......Je-je ne peux pas dire quelque chose comme ça. »

    Détournant son regard, les joues de Spina rougissent. Ce rougissement n'était probablement pas le résultat de la potion d'amour.....

    Tout en pensant à quel point elle était gênante pour une femme, Aur a commencé à exécuter ses poussées du bassin. Peu importe à quel point son plan était élaboré pour employer ce niveau de stratagème contre lui, à la fin, elle voulait seulement qu'il l'embrasse, et quand Aur y pensait de cette manière, il ne pouvait s'empêcher de penser à quel point Spina était tarée mignonne.

    « Nn…..Fuu »

    Pénétré par Aur, Spina a laissé échapper sa voix par son nez. Normalement, son visage ne changerait pas du tout, mais en ce moment elle était en train d'être fondue par le plaisir et comme si elle ressentait une douleur, ses sourcils se resserraient.

    Ses traits étaient aussi galbés qu'une poupée, et elle fermait les yeux comme si elle essayait désespérément d'endurer les sentiments qui surgissent de son corps. En la regardant comme ça, ça a alimenté le côté sadique d'Aur.

    « Comment te sens-tu ? Je la remue à l'intérieur de toi. Tu voulais être violé comme ça ? Comment est-ce, le sentiment d'être privé de sa virginité ?

    - ….Kuu… »

    Elle a désespérément mordillé ses lèvres et a essayé de garder sa voix basse. Lorsqu'il a lentement tapoté l'intérieur de son vagin, son corps palpitait et tremblait.

    « Cet endroit ici s'appelle le clito............c'est un endroit très sensible. Le savais-tu ? cet endroit n'a aucune utilité. Sais-tu pourquoi il existe sur le corps d'une femme ? »

    Alors qu'il broyait ses hanches, il utilisa son doigt pour toucher son précieux clitoris, et Spina secoua abondamment sa tête.

    « La réponse est procurer du plaisir sexuel à une femme .

    - Hyaah! »

    Quand il a caressé cette zone, comme prévu, Spina a perdu sa voix.

    « Tu comprends maintenant ? Il n'y a absolument aucune autre utilisation, il n'existe que pour qu'une femme obtienne du plaisir. N'as-tu pas l'impression que c'est une chose vulgaire et éhontée ?

    - Ahh, Ahh, Hii, Ahhhnn ! »

    Au moment où le barrage a été brisé, elle ne pouvait plus tenir ses gémissements. L'un après l'autre, le stimulus qui bouillonnait à l'intérieur d'elle a commencé à bien monter alors qu'elle était jouée par Aur. Spina n'a pas pu s'empêcher d'élever la voix.

    « Nnnn~, Nn, Fuu, Ah, Hiii ! »

    Sa bouche était violée par sa langue, son clitoris était frotté par ses doigts et son vagin était percé par sa baguette de viande (pénis). Chacune de ces choses séparément a fait gémir Spina, et son corps vibre de plaisir.

    Son corps a été affecté par l'aphrodisiaque, mais elle aussi désirait ardemment son maître, ce qui a élevé la sensibilité de son corps au maximum, même le simple contact de sa paume contre sa peau lui procurerait un stimulus ravissant. Elle avait déjà atteint son apogée plusieurs fois maintenant, et sa tête devenait blanche alors qu'elle gisait là dans l'acceptation absolue de l'existence d'Aur.

    « J'y vais.........Accepte-le, Spina !

    - Hyaaaaaaaa! Ahhhhhh, Ah, Ah Fuaaaaaaahhhhhhh !! »

    Doku Doku, Aur met tout son sperme dans ses parois vaginales, et Spina a brûlé cette merveilleuse sensation dans son esprit. Sa bouche débordait de bave, et son entrejambe jaillissait de sa marée, et ses yeux étaient larmoyants de ses larmes.

    Quand il a vu son expression comme ça, Aur a même commencé à penser que ses paroles de "devenir folle" s'il ne l'embrassait pas étaient peut-être vraies. Pour qu'une vierge comme Spina se sente si bien et devienne folle de luxure et de désir..... Quel genre d'aphrodisiaque s'est-elle mélangée à ce slime ?!

    En fait, il ne s'agissait pas seulement de l'aphrodisiaque, le fait est que Spina était aussi folle d'Aur et était profondément amoureuse de lui, mais Aur était inconscient de tout cela.

    Si l'intrus était une femme, il pourrait probablement commencer à utiliser ce slime pour repousser l'ennemi, ou même l'utiliser comme une forme de ..... c'est ce qu'Aur considérait dans son esprit. C'est alors qu'il s'est rendu compte que le slime avait complètement disparu de la pièce.....

    Après quelques minutes, il avait l'impression d'entendre le cri de Yunis de loin, mais vu que Spina avait perdu connaissance avec un regard vraiment heureux sur son visage alors qu'elle embrassait Aur, même s'il voulait courir vers Yunis pour la sauver, il serait probablement trop tard.
  • Chapitre 8: Rassemblons tous les sbires maléfiques partie 5 (dernière)

    Faire appel à la magie est une chose très difficile.

    La première chose dont il a besoin est de pouvoir connecter un monde parallèle avec une dimension ; pour faire ressortir l'être que vous voulez, il faut un haut niveau de compétence pour le réaliser. Si un magicien non qualifié effectue une mauvaise invocation en se trompant sur l'emplacement visé, il est également possible d'attirer des êtres inattendus.

    L'étape suivante du processus est que vous deviez être capable de vous protéger avec de la magie, de l'être que vous avez invoqué. Il n'y a rien de tel qu'un démon doux qui obéirait instantanément à tous vos ordres. Loin de là, il est beaucoup plus probable qu'un démon vous ciblerait et tenterait de dévorer votre âme au moment où vous l'invoquez.

    La méthode du manuel est de dessiner une formation magique dans laquelle le démon sera invoqué et dans laquelle il ne peut pas sortir, cependant, selon le type du démon et sa force, si vous n'êtes pas prudent dans le processus de renforcement de la formation magique, il y a des démons qui seraient capables de la détruire facilement. Une autre chose est que, s'il y a une seule imperfection dans la formation magique, elle ne fonctionnera même pas comme barrière. De plus, vous ne saurez pas si la barrière que vous avez mise en place est suffisante et efficace jusqu'à ce qu'un démon soit réellement invoqué.

    De plus, ce n'est pas la fin après avoir simplement été capable d'invoquer avec succès le démon que vous désirez.

    Il est nécessaire de négocier avec le démon et de créer un contrat irrévocable. Le démon qui est convoqué connaît votre désir pour son pouvoir. Ainsi, ils tenteront habituellement de négocier des conditions déraisonnables et excessives.

    De plus, ils sont très rusés et habiles dans leurs paroles, ils essaieront de vous manipuler afin d'obtenir des conditions avantageuses, ou ils peuvent même vous menacer tout en essayant de se faire libérer de la formation magique ; il faut de la sagesse et une forte volonté pour mener les négociations.

    Une fois que vous êtes capable de remplir toutes ces conditions, vous êtes enfin capable d'avoir un seul démon qui travaille pour vous. Si nous ne parlons que des diablotins faibles, alors les faire vous servir et les soumettre est quelque chose qui pourrait facilement être fait en quelques minutes ; cependant, si nous parlons de démons de niveau intermédiaire et au-dessus, le temps qu'il faut pour y parvenir change radicalement. S'il s'agit de démons de haut niveau, alors il ne serait pas étrange que la préparation à l'invocation prenne plusieurs années.

    Pour cette raison, depuis un mois, Aur n'a cessé d'améliorer la formation magique qu'il a créée et faisait ses derniers contrôles. La surface de la formation magique était recouverte de motifs très complexes et de magie de couleur ambre. C'était un test, et c'était déjà sa troisième tentative, après avoir confirmé que sa magie pouvait s'écouler en douceur dans la formation magique sans être interrompue, Aur était finalement satisfait.

    « Fille, viens »

    Aur a fait signe à la fille qui se tenait à quelques mètres de lui en direction de lui, elle a un visage un peu confus bien qu'elle se soit rapidement précipitée. Elle avait des cheveux châtains et une simple coiffure tressée ; cette fille venait d'être convoquée aujourd'hui et était l'une des jeunes filles sacrifiées.

    Elle n'était pas quelqu'un que vous appelleriez belle, mais son visage avait ses propres charmes, elle était comme une fille de la campagne qui portait peu ou pas de maquillage, elle était une jeune fille naïve. Elle s'appelait Mio.

    « Sors ton bras gauche »

    Elle avait un visage tendu mais sans dire un mot de protestation elle a présenté son poignet gauche vers lui, Aur a enfoncé un petit poignard contre sa peau. Il n'y a pas de douleur, il ne reste que la sensation d'une lame froide qui traverse sa peau. Au moment où des gouttes de sang tombaient de son poignet gauche, une lumière brillante était émise par les mains d'Aur qui couvrait son poignet gauche. En un instant, le sang cesse de couler et la plaie disparaît immédiatement.

    « Très bien. Tu peux te retirer. »

    Comme ordonné, Mio se retire et jette un coup d'œil à Aur, Aur commença l'incantation de son sort. Le sang de Mio brillait en rouge et disparaît sans avertissement.

    Les flammes ont ensuite commencé à jaillir du centre de la formation magique. Lorsque les flammes gonflèrent jusqu'au bord de la formation magique, elles s'arrêtèrent de sortir de l'extérieur comme si elles étaient contenue par la formation, elles s'enroulaient comme un serpent et montaient au plafond dans un mouvement de tourbillon.

    Au moment où les flammes semblaient se propager à l'intérieur de la formation magique.

    Un bruit de tonnerre explosa et la flamme disparut en même temps.

    « Es-tu celui qui m'a appelé ici ? »

    Il y avait au centre de la formation un démon à l'air laid. Derrière Aur, Mio ne pouvait qu'avaler son souffle. Le fait qu'elle n'ait pas élevé la voix pour crier était assez impressionnant. Après tout, plus une personne craint un démon, plus il profitera de vous.

    « C'est exact. La contrepartie que j'ai payée est mon énergie magique et le sang de la vierge. Sers-moi, prête-moi ton pouvoir.

    - Quelle conversation insignifiante. »

    Le démon répondit d'une voix désagréable, on aurait dit qu'un clou grattait la surface d'une planche de métal. Le corps entier du démon était d'une couleur rouge foncé ; il n'y avait pas une seule trace de poils sur son corps. Ses muscles brillaient comme du cuivre rouge, et il avait quatre bras. Chacun de ses bras était au moins aussi épais que la taille d'Aur, et le bout de ses doigts étaient en acier comme des griffes.

    Sa tête ressemblait à celle d'un loup et il avait une bouche qui dépassait vers l'extérieur. L'être avait des cornes qui se courbaient comme une chèvre et des pupilles orange vif qui brillaient comme du feu lorsqu'il regardait Aur.

    « Je n'ai pas besoin de sang, donne-moi son âme. Si tu me fournis au moins 10 âmes de vierges pures, je réfléchirai à ta proposition. »

    Le démon déclarait haut et fort son prix, et Mio ne pouvait que trembler de peur après avoir entendu ses paroles.

    Cependant, Aur ne faiblissait même pas lorsqu'il répondit.

    « C'est un tas de conneries. Pour un petit démon comme toi, exiger quelque chose comme ça.... Tu ferais mieux d'abandonner. Mes conditions ne changeront pas. Si tu veux refuser mon offre, je peux te renvoyer en enfer. »

    Muuuu, le démon gémit en croisant ses quatre bras démoniaques. Petit démon même si Aur l'a désigné avec ce titre qui était un terme générique, contrairement à son titre, ce démon particulier était en fait assez fort.

    Bien sûr, il est impossible de nier qu'un Arch-démon et/ou un Grand Démon serait beaucoup plus fort, mais les seuls êtres capables de contrôler de telles créatures sont des dieux légendaires anciens, ou Rois Démons. Dans les temps modernes, quand un magicien est capable d'invoquer un Petit Démon, il est déjà considéré comme un démon de premier ordre.

    Néanmoins, devant ce démon, Aur a agi sans peur et il l'a traité comme s'il s'agissait d'une chose commune.

    « Après tout, tu n'es qu'un petit démon. Tu ne comprends pas ? J'ai 666 démons en dessous de moi qui me servent, ne peux-tu pas sentir mon pouvoir magique ? »

    Du corps d'Aur, une énergie magique ambre surgit comme une flamme. Ce n'était pas une petite quantité linéaire, la magie éclate et couvre tout son corps ; ce n'était en aucun cas une quantité que n'importe quel humain normal pourrait posséder.

    « As-tu dit.......... 666...... ? »

    Ce n'était pas un chiffre réaliste. Si c'était un magicien normal, au mieux il pourrait avoir 10 démons pour le servir avant que son énergie magique ne se tarisse. Cependant, si vous avez vu la quantité d'énergie magique exploser en lui, il n'est pas impossible pour quelqu'un de croire ses affirmations. Surtout, ce n'était pas un mensonge et il avait en fait 666 démons qui travaillaient pour lui.

    Dans une certaine mesure, il était assez simple pour un démon de ce genre de détecter tout mensonge humain. Évidemment, il y avait de la magie capable de dissimuler et de tromper, mais cette fois-ci, le démon était à proximité et pouvait utiliser son nez pour sentir la magie sur le corps du magicien.

    Le petit démon était convaincu que le magicien devant lui ne mentait pas.

    Et si c'était le cas, on pouvait comprendre pourquoi ce magicien agissait avec tant de confiance. En d'autres termes, appeler un démon de rang inférieur comme lui était un jeu d'enfant pour le magicien devant lui. Si ses conditions devaient être refusées, le renvoyer en enfer n'était pas seulement un bluff.

    Rencontrer un magicien de ce calibre n'était pas quelque chose qui se produisait très souvent.

    « ..D'accord, une seule suffit. Je ne veux que l'âme d'une vierge célibataire, et je te prêterai ma force. »

    Il s'agissait d'une concession substantielle. Ses exigences ont été réduites, et ses paroles arrogantes de je vais y réfléchir se sont transformées en je vous prêterai ma force. Même s'il n'a pas accepté la première condition du contrat, il a déjà concédé pas mal de choses. Et avec cela, le démon avait pensé que l'autre partie accepterait ses nouvelles conditions sans se plaindre. Cependant…

    « Il ne sert à rien de négocier. Je vous fournirai mon pouvoir magique et le sang de la vierge, avec ceci vous me servirez et me prêterez votre force.......... L'âme de des personne que vous tuez, cela ne me dérange pas de vous les donner. »

    Même après tout cela, Aur n'a presque pas cédé le moindre terrain. Pour les magiciens maléfiques que ce démon a tué, il serait sans aucun doute impur, les âmes souillées et profanées. Il sera rare qu'il puisse mettre la main sur l'âme d'une vierge.

    « .....Dans ce cas, les négociations sont annulées ! »

    Les flammes commencèrent à souffler à l'intérieur de la formation magique. Peu importe à quel point le magicien devant lui était puissant ou grand, il n'était pas prêt à accepter un salaire aussi maigre. Si c'était un petit prêt de son pouvoir, alors ça pourrait être bien. Cependant, le magicien a utilisé les mots "le servir", cela signifierait qu'il n'y avait pas de droit de veto ou d'aller à l'encontre de ses instructions, et cela signifierait que, peu importe combien de temps passe, il aurait besoin de travailler pour ce magicien. Il n'y a pas de démons prêts à accepter un terme aussi ridicule.

    Bien que la formation magique était vraiment bien faite, si le petit démon en avait envie, il pourrait probablement détruire la formation en quelques minutes. S'il n'est pas possible de former un contrat et qu'il allait être tué, alors il vaudrait mieux que le démon prenne ses chances et se révolte et attaque.

    Se préparant à la situation, le démon a mis ses forces et a essayé de détruire la formation magique, c'est à cette heure que.....

    « Aur, sama. C'est l'heure de manger ! »

    La nouvelle porte s'ouvrit et une très jeune fille à la silhouette très jeune entra dans la porte.

    « Wha…… »

    Les flammes qui étaient sur le point de s'enflammer s'arrêtèrent momentanément, et un son *pusun* sortit alors que de la fumée noire traînait dans l'air. Le démon ouvrit les yeux avec étonnement et regarda la jeune fille.

    « Quand tu parles du sang d'une vierge, fais-tu référence à cet enfant ?

    - ...Si c'est ce que tu désires, alors je le permettrai »

    Lorsque le démon lui a soudainement posé cette question, Aur a répondu avec une légère perplexité dans sa voix.

    « Je comprends, je vais le faire, je vais prendre le contrat ! Jeune fille, peux-tu me dire ton nom ?

    - ? Je m'appelle Mary-.... »

    Juste avant de présenter dangereusement son vrai nom au démon, Aur ferma sa bouche.

    Mary, Ahh, Mary. Le démon a utilisé ses quatre bras pour essayer d'écrire son nom dans les airs alors qu'il murmurait son nom à voix basse.

    Bien qu'il se soit rendu compte que ce n'était pas son vrai nom, de telles choses n'avaient pas d'importance.

    C'était la meilleure qualité. Ahh, la plus belle jeune fille qu'il ait jamais vue. Il n'a jamais vu un humain comme ça auparavant. (NdT : Oui, c'est un pédophile)

    Ses cheveux étaient ondulés et dorés. Ses yeux purs brillaient comme des bijoux. Son visage était doux et ample, et ses joues étaient roses comme une fleur, elle avait un corps doux et chaud. En plus de cela, il pouvait sentir qu'une forte bénédiction de magie était placée sur son être.

    « Oh, oi, ton ancien ton de voix a changé, tu vas bien ? »

    Aur était un magicien compétent, et quand il a vu que l'attitude du démon avait changé à 360 degrés, il est même devenu curieux et a demandé au démon.

    Au début, il lui a montré Mio, qui était une jeune fille qui n'avait apparemment pas une grande valeur, et au moment où il a posé les yeux sur Mary, il n'a même pas continué à négocier et il a soudainement voulu créer un contrat. Cela se passait comme Aur avait prévu, cependant, il ne s'attendait pas à ce que le démon ait un tel changement drastique de coeur.

    « Ahh, j'ai agi comme ça seulement pour intimider les humains, ça n'a pas vraiment d'importance, n'est-ce pas ? Plus important encore, faisons vite le contrat ! »

    ....Ne me dites pas que ce démon a un complexe lolicon.......

    Aur murmura ses mots sous son souffle et en même temps, il sortit un long texte de sa poche et c'était des dispositions qui ressemblaient à un contrat. Le démon ne pouvait pas enlever les yeux de Marie, et sans même lire correctement le contrat, le démon a accepté le contrat.

    « Hé toi, tu m'as piégé, n'est-ce pas ?? »

    Le démon qui s'appelait Logan était sur le point d'attraper le cou d'Aur et de le tordre comme une brindille.

    Si tous les types de violence contre Aur n'étaient pas interdits par le contrat, il est probable qu'il l'aurait fait.

    « Je n'ai pas menti

    - Tu m'as dit que tu avais 666 démons sous toi, il n'y en a pas plus de 600, juste des petits diablotins !?

    - Il serait plus juste de dire que 650 d'entre eux sont des diablotins. Les 10 autres sont des gargouilles, 5 sont des chiens de l'enfer et 1 succube. »

    Pour un magicien normal, ils ne prendraient normalement pas en compte les lutins comme faisant partie de l'armée de démons qu'ils contrôlent. Après tout, les diablotins étaient connus comme étant le plus bas des plus bas, le pire des pires types de démons. En premier lieu, appeler deux ou trois de ces démons inutiles servait normalement à son but, et il n'y a généralement pas de sens à appeler des centaines d'entre eux.

    « D'ailleurs le sang de la vierge ! Je veux dire, tu as raison de dire que le sang de Mary avait un goût absurdement délicieux...... Comment ça, tu ne me donneras qu'une ou deux gouttes de sang en une semaine !?

    - Je suis sûr que tous ces termes ont été correctement écrits dans le contrat ? Celui qui ne l'a pas lu, c'est toi. »

    Habituellement, quand quelqu'un parle de donner du sang aux démons, on suppose généralement que c'est tout le sang du sacrifice. En d'autres termes, bien que ce ne soit pas l'âme, leur corps entier est dédié au démon.

    « Ahhhhhhhhhhh ! Je me suis fait avoir ! Ahhhhhh ! »

    Il était déjà trop tard. Ayant été lié par le contrat, Logan ne pouvait pas attaquer Aur et encore moins les filles.

    « Il semble qu'Aur se donne à fond lorsqu'il traite avec des hommes, n'est-ce pas...... ? Je suis contente d'être une femme. »

    Tout en réalisant ce qui lui serait arrivé si elle était un homme lorsqu'elle a créé le contrat avec Aur, Lilu a poussé un soupir de soulagement en jetant un long regard sur le pitoyable Logan.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.