Si vous êtes nouveau sur le forum et que vous souhaitez proposer votre traduction, merci de lire le post d'information

Peerless Martial God

245

Commentaires

  • merci pour le chapitre
  • Bonjour @mike71000, merci de bien vouloir respecter les consignes dans le post de Mithestral.
    Il manque un certain nombre d'informations.
  • avril 2018 modifié
    @Strike : c'est fait.


    Chapitre 15 : Bataille dans l’Arène de Vie ou de Mort (Partie 3)



    “BOOM”
    “Ha ha ha”

    Jiang Huai tourna autour de Han Man et l’attaqua par-derrière alors qu’il était encore aveuglé. Il n’avait pas l’intention de lui laisser la moindre chance de récupérer. Il frappa Han Man à plusieurs reprises. Le bruit des os de Han Man se fissurant et un cri de douleur retentissaient dans l’air. Cependant, ces bruits furent noyés par le rire de Jiang Huai qui jubilait à chaque cri de souffrance de Han Man.

    “Ce type n’a vraiment pas honte. Il devait avoir prévu d’utiliser cette poudre dès le début. Comme c’est méprisable !” De plus en plus de gens se rassemblaient autour de l’Arène de Vie ou de Mort. Certains disciples discutaient entre eux tout en ayant les yeux fixés sur le combat.

    “Dans cette arène, il n’y a pas de règles, vous pouvez recourir à la méthode que vous jugez nécessaire pour gagner”, déclara Jing Hao.

    Néanmoins, Lin Feng réagit comme s’il n’avait pas entendu cette remarque et se dirigea vers l’arène, soudainement Jing Hao lui bloqua le chemin. Il n’y aurait pas de sauvetage de Han Man, car sa punition serait d’être battu à mort devant tout le monde.

    “Laisse-moi passer !” ordonna Lin Feng.

    “Huitième couche de Qi… et tu oses venir me défier. Je venge la mort de mon frère, Jing Feng, tout ceci n’a rien à voir avec toi, à moins que tu ne veuilles être impliqué dans cette vengeance personnelle ?” menaça Jing Hao qui ne prêtait pas vraiment attention à Lin Feng.

    “Être impliqué ? Tu ne veux pas que, moi, la personne qui a tué ton frère, je sois impliqué ? Je l’ai décapité alors qu’il suppliait pour sa vie, lui qui n’aurait montré aucune pitié aux autres. Maintenant, laisse Han Man descendre de l’arène pour que je le remplace. Si je n’entre pas volontairement dans l’arène, comment vas-tu pouvoir venger ton misérable petit frère ?” rétorqua Lin Feng.

    Jing Hao était sixième au classement des disciples normaux. Lin Feng avait un talent monstrueux, mais pouvait-il se comparer aux meilleurs ? Ce n’était pas possible. Han Man avait un visage qui trahissait son opposition à ce que Lin Feng voulait faire, mais sa voix était trop faible pour pouvoir protester.

    “Huh ?”
    Jing Hao ne pouvait pas croire ce qu’il venait d’entendre et lentement la colère remplit ses yeux :
    “Jiang Huai, arrête tes attaques !”

    Quand Jiang Huai entendit Jing Hao, il s’immobilisa immédiatement et regarda Jing Hao en attendant son prochain ordre.

    “Tu peux venir remplacer Han Man si tu l’oses”, déclara Jing Hao à Lin Feng avec des intentions meurtrières dans ses yeux.

    De tels mots étaient inutiles. Lin Feng sauta dans l’arène en un éclair. Il pouvait voir que le visage de Han Man était couvert de sang et que son corps était mutilé. Des os perçaient sa peau, des doigts étaient tordus dans tous les sens et sa respiration était lourde et sifflante. Lin Feng essuya le sang qui recouvrait les yeux de Han Man, il respirait à peine. Cette situation rappela à Lin Feng comment il avait été laissé ici dans le même état.

    “Han Man, peux-tu sortir de l’arène tout seul ?” demanda Lin Feng à Han Man.

    “Aucun problème. Je ne suis pas mort. S’il te plaît, venge-moi.” répondit Han Man en souriant, endurant la douleur intense de ses blessures.

    “Ne t’inquiète pas.”
    Lin Feng sentit une douleur dans sa poitrine quand il vit le sourire de Han Man. Ce gars était vraiment têtu, il était clair qu’il n’avait pas la force de quitter seul l’arène.

    Il aida Han Man à se lever et lui servit de béquille pour le mener vers le bord de l’arène. Lin Feng s’arrêta en entendant la voix de Jing Hao :
    “Jiang Huai, tu sais quoi faire.”

    “Je comprends, je dois les tuer tous les deux”, répondit Jiang Huai.

    Jing Hao, surpris qu’il ait compris, acquiesça d’un signe de tête.

    “Dans l’Arène de Vie ou de Mort, tu n’es pas celui qui va décider de ta propre vie ou même de celle de ton ami. Tu veux le remplacer ? Pas de problème, tu mourras d’abord à sa place, mais ensuite, il mourra également”, expliqua Jing Hao tranquillement en regardant Lin Feng qui continuait de déplacer Han Man vers le bord de l’arène.

    “Est-ce vrai ?” demanda Lin Feng avec un sourire couvrant son visage, laissant Han Man se reposer sur le bord de l’arène.

    À ce moment, Jiang Huai chargeait vers eux entouré d’un puissant Qi de feu.

    “Bombe de feu ! Mourez ensemble !” cria Jing Huai. Une boule de flammes apparut soudainement dans sa main, émettant une intense chaleur qui semblait brûler jusqu’à l’air.

    “Casse-toi !” s’écria Lin Feng en dégainant sa longue épée. Un rugissement de tonnerre se propagea dans toute l’arène. Immédiatement, les flammes furent enveloppées par ces rugissements du tonnerre, l’épée ne fut pas ralentie dans son élan et poursuivit sa course vers Jiang Huai qui courait toujours vers Lin Feng. Un petit trou apparut dans la poitrine de Jiang Huai, là où l’épée avait touché sa cible.

    “Splash, splash…”
    Des gouttes de sang tombaient de la blessure de Jiang Huai. Lin Feng regardait Jiang Huai avec l’intense désir de le tuer.

    “Je vais mourir ?” ironisa Lin Feng en riant. Il prépara à nouveau son épée. Il y avait des rugissements de tonnerre tout autour. Jiang Huai essaya de courir pour éviter l’attaque, mais c’était trop soudain pour qu’il ait eu le temps de réagir. L’onde de choc de l’épée le frappa et le fit voler en l’air, puis il retomba lourdement sur le sol en pierre.

    Jiang Huai ne pouvait éviter aucun coup. Chaque fois qu’il se levait, il était envoyé en l’air et s’écrasait lourdement sur les rochers.

    “La technique “Épée du Tonnerre Rugissant”… les rugissements du tonnerre qui viennent de son épée, il est capable d’utiliser cette technique et de créer un rugissement de tonnerre à chaque coup ! Quel génie de notre secte est-ce ?” Les disciples dans la foule ne pouvaient pas retenir leur excitation, mais ils ne pouvaient pas reconnaître Lin Feng sous son masque. S’ils le pouvaient, beaucoup se pinceraient croyant rêver.

    Jing Hao était saisi d’horreur. Son visage avait l’air hideux, car il avait été humilié. Jiang Huai, étonnamment, n’était pas au niveau de Lin Feng, le tuer semblait une mission impossible. Jiang Huai ne pouvait que tenter de s’échapper en courant vers Jing Hao pour se protéger.

    Jiang Huai vit la longue épée de Lin Feng se rapprocher. Il était allongé sur le ventre, incapable de se relever, mais il n’arrêta pas de ramper pour s’éloigner de Lin Feng. Son visage était rempli de terreur et de désespoir.

    “Je ne me bats plus, j’abandonne, tu as gagné !”

    “J’ai gagné ?”
    Lin Feng semblait avoir entendu la meilleure blague au monde. Jiang Huai avait presque tué Han Man. Si Jiang Huai avait été assez fort alors il aurait tué Lin Feng et Han Man sans hésitation, mais maintenant, il se déclarait vaincu. Admettre sa défaite, était-ce vraiment suffisant après tout ce qu’il avait fait ?

    “MEURS !” hurla soudainement Jiang Huai. Une poudre blanche s’envola vers Lin Feng. Pendant ce temps, Jiang Huai bondit vers le bord de l’arène. Heureusement, Lin Feng n’avait pas baissé sa garde, même une fraction de seconde.

    “Jing Hao, protège-moi ! Vite !”, supplia Jiang Huai en courant vers Jing Hao. Lin Feng le suivait comme une ombre.

    Quelque chose de lourd tomba sur le sol à l’extérieur de l’arène. C’était en fait Jiang Huai qui était tombé de la plate-forme de l’arène rocheuse, mais il souriait parce qu’il avait atterri devant Jing Hao et, plus important encore, à l’extérieur de l’arène.

    Jing Hao ne pouvait pas intervenir dans l’arène, car les combats dans cette arène étaient uniquement des duels ; s’il était intervenu, il aurait perdu la face. Cependant, qu’ils étaient hors de l’arène, il n’avait plus aucune restriction ; il pouvait agir.

    “Dommage que tu ne l’aies pas tué dans l’Arène de Vie ou de Mort”, se moqua Jing Hao en regardant Lin Feng qui était encore au bord de l’arène. C’était une arène de combat où la vie était en jeu. Jiang Huai était sorti de l’arène. Comme Jiang Huai était toujours dans la Gorge des Orages, Lin Feng pourrait encore le poursuivre et le tuer secrètement, mais la présence de Jing Hao l’obligeait à agir prudemment.

    “Est-ce vrai ? Quand il a quitté l’arène, sa vie n’est plus entre mes mains, mais entre les mains des dieux. Le tuer est-ce vraiment contre les règles ?”

    Après avoir dit cela, Lin Feng créa de puissantes vagues en utilisant sa technique “Les Neuf Puissantes Vagues” et les dirigea vers Jing Hao.

    Jing Hao avait un sourire malicieux sur son visage. Les vagues s’écrasèrent dans sa paume sans même laisser de traces.

    “Épée du Tonnerre Rugissant”

    Utilisant sa technique, Lin Feng se jeta vers Jing Hao en brandissant son épée.

    Jing Hao dégaina son épée et répliqua en utilisant la même technique “Épée du Tonnerre Rugissant”.

    “Les Neuf Puissantes Vagues, Va mourir !”
    Après avoir terminé sa compétence “Épée du Tonnerre Rugissant”, Lin Feng sauta dans les airs comme un tigre et lança sa technique qui n’arrêta pas complètement la technique “Épée du Tonnerre Rugissant” de Jing Hao, mais l’affaiblit. Les vagues de Lin Feng se propageaient comme un océan sans fin.

    Jing Hao avait l’air surpris, car il ne s’attendait pas à ce que les compétences de Lin Feng soient aussi puissantes. Lin Feng profitait de chaque ouverture pour utiliser sa compétence “Épée du Tonnerre Rugissant”. Chacun de ces coups visait les points vitaux de Jing Hao. À chaque onde de choc que Jing Hao arrêtait, une autre suivait, inondant la gorge de ces ondes. Chaque fois, Jing Hao n’avait pas d’autre choix que de reculer légèrement.

    Au moment où il neutralisa la dernière attaque de Lin Feng, il réalisa son erreur. Lin Feng était debout à côté de Jiang Huai, sa longue épée pointée vers le cou de Jiang Huai.

    “En combinant “Épée du Tonnerre Rugissant” et “Les Neuf Puissantes Vagues”, il a créé une combinaison puissante qui a même forcé Jing Hao à reculer. Même si ce n’est que de quelques pas, il peut tout de même être fier de lui.”

    “Jing Hao est sixième dans le classement des disciples normaux. Sa force est supérieure à la moyenne. Il a même perfectionné sa compétence “Épée du Tonnerre Rugissant”. Je n’aurais jamais pensé que ce type maîtriserait cette technique à égalité avec Jing Hao et qu’il réussirait même à le repousser.”

    Les gens dans la foule discutaient bruyamment. Lin Feng était seulement à la huitième couche de Qi. Jing Hao était l’un des disciples les plus forts de la secte, et même certains disciples de la neuvième couche du Qi n’étaient pas capables de le vaincre même en le combattant à plusieurs. Lin Feng avait réussi à faire reculer Jing Hao jusqu’à avoir la vie de Jiang Huai entre ses mains. Qui aurait pu imaginer cette tournure des événements ?

    En entendant tous les gens commenter le combat, Jing Hao ne pouvait pas s’empêcher de se mettre en colère. Il était très célèbre parmi les disciples de la secte. À cause de Lin Feng, il avait perdu tout son honneur et avait été humilié.

    “Comment oses-tu ! Continue ! Je te défie de le tuer ! Je vais faire de ta vie un cauchemar, un cauchemar tel que tu voudras mourir tous les jours.”
    Jing Hao criait sur Lin Feng qui pointait son épée sur Jiang Huai.

    “S’il te plaît, laissez-moi partir” supplia Jiang Huai en tremblant,

    “Te laisser partir ? Dans tes rêves. Tu vas mourir ici comme un chien.”
    L’épée de Lin Feng étincela et fendit la jugulaire de Jiang Huai.

    La scène était incroyablement choquante. Jiang Huai avait les yeux grands ouverts en regardant la scène de sa propre mort. Un flux constant de sang était projeté de la plaie, s’élevant dans les airs puis retombant sur le sable. La fontaine de sang était large dans l’air et tout autour le sable virait au rouge foncé.

    “Sois courageux maintenant !” déclarèrent certains dans la foule qui plaignaient le destin de Lin Feng. Jing Hao avait des frissons lui parcourant la colonne vertébrale en regardant la scène se dérouler devant lui. Lin Feng avait étonnamment ignoré ses menaces, ignoré les règles du clan en tuant directement Jiang Huai d’une manière si brutale.

    Même s’il avait épargné Jiang Huai, Jing Hao n’aurait jamais arrêté de chasser Lin Feng, alors pourquoi se préoccuper de menaces ?

    “Tu as réussi à m’humilier aujourd’hui, et même si je ne peux pas te tuer maintenant, je vais te faire subir un sort pire que la mort” dit furieusement Jing Hao.

    Toute la foule pensait que Lin Feng était très malchanceux. Il avait rendu Jing Hao furieux et avait enfreint les règles du clan. Même si Lin Feng n’était pas encore mort, il était sur le point d’être torturé au point de vouloir mourir et ce ne serait que le début. Lin Feng était un disciple habile, mais contre l’un des dix meilleurs disciples normaux, personne ne pensait qu’il serait assez fort pour résister.

    Jing Yun était si nerveuse qu’elle pouvait à peine respirer. Malheureusement, elle était une Cultivatrice trop faible pour aider Lin Feng. Jing Hao pouvait la tuer d’un seul coup d’épée.

    Tout le monde regardait Lin Feng. Lin Feng resta silencieux. Il se retourna lentement et sauta de nouveau dans l’arène.

    “Qu’est-ce qu’il fait ?” se demanda la foule en regardant Lin Feng de retour dans l’arène. Ils étaient tous stupéfaits.

    Lin Feng arriva au centre de l’arène, se retourna et regarda Jing Hao. Dans un ton glacial, Lin Feng déclara :
    “Qu’attends-tu ? Tu es le prochain.”

    À ce moment, un silence complet s’abattit sur la gorge. Lin Feng venait de défier le sixième disciple dans l’Arène de Vie ou de Mort.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pour info la parution du chapitre 16 de lundi est programmé sur mon site. N'étant pas là lundi, je la mettrai mardi sur le forum.
  • merci pour le chapitre
  • avril 2018 modifié
    Comme prévu le chapitre 16:


    Chapitre 16 : Les règles de ce monde



    Lin Feng portait un masque pour rester anonyme. Il avait maîtrisé la technique “Les Neuf Puissantes Vagues” ainsi que “Épée du Tonnerre Rugissant” ce qui prouvait qu’il avait un talent monstrueux. Tout ceci attirerait certainement l’attention.

    Jing Hao était le sixième disciple le plus fort dans le système de classement de la secte et il avait une Culture supérieure à Lin Feng en étant à la neuvième couche de Qi. Jing Hao s’était fait un nom en battant trois disciples qui étaient également à la neuvième couche de Qi dans une bataille à trois contre un.

    Le niveau de Culture de Lin Feng était une couche inférieure à celui de Jing Hao, mais tout le monde avait vu que Jing Hao avait été forcé de battre en retraite. Lin Feng avait tué Jiang Huai qui était l’un des plus proches camarades de Jing Hao. Jing Hao avait perdu la face ; un disciple inconnu, qui était seulement à la huitième couche de Qi, l’avait fait reculer et l’avait même forcé à regarder Juang Huai se faire tuer sous ses yeux. Au moment où tout le monde s’attendait à ce que Jing Hao ait libéré sa fureur sur Lin Feng, ce dernier était déjà revenu dans l’Arène de Vie ou de Mort. Alors que tout le monde le regardait de manière incrédule, Lin Feng ne perdit pas de temps et défia Jing Hao d’une manière très condescendante.

    “Peut-être qu’il sait que son destin est déjà scellé et qu’il a choisi de mourir au combat”, supposa un disciple dans la foule. Lin Feng était seulement à la huitième couche de Qi après tout et sa force était relativement faible par rapport à Jing Hao.

    Jing Hao ne savait pas comment une telle tournure d’événements avait pu se produire. Il n’avait jamais été aussi humilié depuis qu’il avait rejoint la secte Yun Hai.

    “Puisque tu veux mourir, qui mieux que moi pour te tuer”, proclama Jing Hao plein de haine. Depuis qu’il avait vu Lin Feng utiliser la compétence “Épée du Tonnerre Rugissant”, il savait que Lin Feng ne lui avait pas menti, il avait réellement la force d’être le meurtrier de Jing Feng.

    Non seulement, il avait tué son petit frère, mais il l’avait aussi humilié devant de nombreux disciples. Jing Hao ne pouvait pas le tolérer.

    Il posa le pied dans l’arène alors qu’une puissante force commença à jaillir de son épée. Derrière Jing Hao, une épée irréelle flottante pointait vers le ciel. C’était l’esprit de l’épée de Jing Hao.

    “Jing Hao ne perd pas de temps et commence immédiatement à utiliser son esprit de l’épée. Il veut montrer à Lin Feng l’écart entre leurs pouvoirs.”
    Tout le monde devinait ce que Jing Hao avait l’intention de faire. Il voulait montrer à quel point il était puissant comparé à ce disciple devant lui.

    “Dégaine ton épée, je te laisse faire trois attaques à l’épée avant d’attaquer moi-même. Montre-moi ce que ta force minable peut faire avec trois coups d’épée”, déclara Jing Hao, son épée à la main en regardant Lin Feng avec arrogance.

    Lin Feng sourit. Il utilisa immédiatement “Ombre Éphémère”. Comme la lune en plein jour, il disparut de la vue de Jing Hao, puis réapparut juste devant lui. Beaucoup d’épées irréelles commencèrent à jaillir de la paume de Lin Feng. Quand ces épées arrivèrent devant Jing Hao, elles se combinèrent toutes au niveau de la pointe de l’épée de Lin Feng, avant de s’écraser sur Jing Hao. Un rugissement de tonnerre assourdissant se répandit dans l’atmosphère.

    “Quelle puissance ! “Épée du Tonnerre Rugissant” ! Il est vraiment un maître dans l’utilisation de cette technique.” Quand la foule entendit le bruit, ils regardèrent, horrifiés, l’arène. Les sons émis par son attaque ressemblaient à des éclairs déchirant l’air et explosant à l’impact. Ce bruit pouvait même effrayer les disciples qui regardaient de loin.

    L’expression de Jing Hao, initialement extrêmement insouciante, se crispa soudainement. Il avait sous-estimé son adversaire et ne pouvait pas baisser sa garde.

    Ces déflagrations faisaient trembler l’air dans la gorge. Une épée immatérielle extrêmement puissante planait dans l’air devant Jing Hao agissant comme un bouclier.

    “Première tentative”, dit Jing Hao d’un air moqueur.

    Lin Feng resta concentré. Il croyait en son pouvoir et en ses capacités. D’innombrables rugissements de tonnerre explosèrent alors que Lin Feng préparait sa deuxième attaque. Ce serait beaucoup plus puissant que le premier coup.

    Jing Hao était toujours en train de se protéger et de ne pas attaquer. Il utilisait son épée immatérielle comme d’un bouclier sachant qu’avec sa Culture supérieure et son esprit de l’épée, il pouvait contrer n’importe quel type d’attaque.

    Prêt pour sa prochaine attaque, Lin Feng chargea Jing Hao, mais soudainement, il lança son épée en avant en desserrant son emprise sur la poignée. L’épée continua seule sa trajectoire en volant dans les airs vers Jing Hao.

    “Que fait-il ?”
    La foule était stupéfaite par ce que Lin Feng venait de faire. Lin Feng avait concentré tout son Qi dans le bout de l'épée puis l’avait projetée vers Jing Hao. Si Jing Hao bloquait cette attaque comme la première fois, il endommagerait son esprit de l’épée avec l'impact. Ce n'était pas une option pour lui.

    Jing Hao resta stupéfait un très court instant, puis il sourit intérieurement. Est-ce que Lin Feng pensait vraiment que ça marcherait ?

    Jing Hao recula tout en soulevant son épée vers le haut dans un mouvement courbé et élégant qui contra la force de l’épée de Ling Feng en la déviant et en l’envoyant voler en l’air.

    Après que Lin Feng ait lâché son épée, il chargeait déjà à une vitesse incroyable vers Jing Hao. En utilisant sa technique “Ombre Éphémère”, ses pieds semblaient ne pas toucher le sol, car ils disparaissaient avant d’être clairement visible.

    “Deuxième tentative”, dit Jing Hao avec arrogance alors qu’il regardait Lin Feng approcher à une vitesse incroyable. Il ne se sentait pas menacé, il jouait simplement avec Lin Feng. Lin Feng atterrit devant Jing Hao, mais son épée était sur le sol derrière lui.

    “Tu veux vraiment mourir ?” demanda Jing Hao. Lin Feng ne s’était pas arrêté pour ramasser son épée quand elle volait dans les airs. Il commença à frapper Jing Hao avec ses poings, ainsi Jing Hao ne pouvait pas comptabiliser cette attaque comme sa troisième attaque à l’épée. Il était obligé de prendre les coups de Lin Feng sans jamais riposter. Tout ce qu'il voulait était de montrer à Lin Feng la différence dans leur puissance, mais encore une fois, il était forcé de perdre la face à cause de lui.

    Puis Jing Hao entendit Lin Feng dire quelque chose qui le choqua profondément :
    “Ça suffit. Fini de jouer maintenant.”

    Lin Feng arrêta ses coups de poing, les yeux remplis d’intention meurtrière et, soudainement un rugissement de tonnerre se fit entendre. Une lumière brillante et aveuglante traversa l’air entre eux avant de disparaître.

    Jing Hao avait l’air stupéfait et horrifié par ce qui venait de se passer. Il semblait avoir compris ce que Ling Feng voulait dire. Jing Hao n’avait jamais été le prédateur dans ce combat ; c’était Lin Feng qui avait joué avec lui. Le résultat aurait-il été différent s’il n’avait pas laissé, par arrogance, trois attaques à Lin Feng ? Jing Hao n’aurait plus l’occasion de regretter ses actions, car il avait déjà rendu son dernier souffle.

    “Troisième tentative”, déclara Lin Feng alors que sa voix remplissait l’air entourant l’arène mortellement silencieuse.

    Jing Hao était toujours debout au milieu de l’arène, mais à la surprise de tous, Lin Feng passa simplement devant lui et ramassa son épée. Toute l’arène était complètement silencieuse, tout le monde l'avait entendu. Alors que les mots de Lin Feng résonnaient dans le canyon, le seul autre son était le bruit du corps de Jing Hao qui s’effondrait sur le sol avec du sang coulant d’une blessure invisible dans le cou.

    Tout le monde regardait la scène avec stupeur sans en croire leurs yeux. Jing Hao avait perdu ?

    Comment Lin Feng avait-il attaqué ?

    “Dégainer l’Épée”
    Dans la foule, il y avait beaucoup de disciples d’élite. Ils avaient vu la lumière de l’épée qui était passée entre Lin Feng et Jing Hao. L’épée immatérielle avait été si rapide qu’elle avait ressemblé à un météore traversant le ciel avant de disparaître.

    Soudain, tout le monde commença à discuter de la bataille qu’ils venaient de regarder. Ils ne pouvaient pas croire les événements dont ils avaient été témoins.

    Le sixième disciple normal avait été vaincu par Lin Feng et le résultat de la bataille avait été sa mort.

    “Qui est-il ?”

    Tout le monde se demandait quel disciple avait été si arrogant pour tuer directement deux personnes à la suite. Comment avait-il surpassé Jing Hao qui en était à la neuvième couche de Qi et qui était l’un des meilleurs disciples de la secte ? Lin Feng avait montré qu’il était un vrai génie et personne ne doutait de son talent après cette démonstration. La nouvelle que quelqu’un avait vaincu Jing Hao allait se propager rapidement dans la secte Yun Hai.

    À ce moment-là, au sommet de la gorge, beaucoup de gens discutaient de la dernière attaque à l'épée de Lin Feng.

    Pas si loin de la gorge, à l’intérieur d’un pavillon animé, un vieil homme détendu regardait fixement dans le lointain et souriait en murmurant :
    “Ce jeune homme a déjà appris à maîtriser la technique “Dégainer l’Épée”. Il a vraiment un talent incroyable.”

    Le vieil homme était celui que Lin Feng avait rencontré au pavillon Xing Chen. Ce vieil homme n’aurait jamais pensé qu’il verrait l’épée qu’il avait donnée à un jeune disciple prometteur apparaître dans l’Arène de Vie ou de Mort. C’était ainsi qu’il avait reconnu Lin Feng.

    La Gorge des Orages était un endroit où de nombreux disciples de la secte Yun Hai choisissaient pour pratiquer le contrôle de leurs techniques de Culture ou de combat dans de réelles batailles. Les meilleurs disciples de la secte, y compris de nombreux disciples d’élite, peuplaient la gorge. Il était possible de comprendre à quel point la secte Yun Hai était exceptionnelle en regardant simplement le nombre de ses disciples présents dans la gorge pendant ce combat.

    À l’exception du vieil homme, Jing Yun et Han Man, un seul disciple dans la foule connaissait l’identité de celui qui venait de tuer Jing Hao. Ce jeune homme s’appelait Guo Hai, c’était le disciple qui avait utilisé la mort de Jing Feng comme prétexte pour faire chanter Jing Yun. Au final, il avait été repoussé par Lin Feng. Ensuite, il était allé chercher Jing Hao pour lui indiquer les tenues que Lin Feng et les deux autres portaient afin de pouvoir les identifier. Il les avait suivis alors qu’ils descendaient dans la gorge. Tout cela faisait partie de son plan : il utilisait Jing Hao pour tuer Lin Feng et Han Man, puis prenait Jing Yun comme récompense.

    Guo Hai avait vu Lin Feng tuer Jing Hao, ce qui était totalement inattendu. Il était si terrifié qu’il tenta discrètement de s’échapper sachant qu’il serait le prochain.

    “Tu veux partir maintenant… Mais n’est-ce pas trop tard pour partir maintenant que ton piège a échoué ?” déclara Lin Feng à Guo Hai d’un ton glacé. Lin Feng avait observé avec une attention particulière Guo Hai quand il s’était caché derrière Jing Hao pour lui chuchoter à l’oreille.

    Guo Hai s’arrêta et eut un frisson dans tout le corps alors qu'il sentait le regard froid de Lin Feng lui percer le dos.

    En entendant les paroles de Lin Feng, il se retourna. Guo Hai souriait, mais c’était un sourire qui cachait sa terreur.

    “Vous devez vous méprendre, je n’ai rien à voir avec les événements qui se sont produits ici !” répondit Guo Hai d’un ton respectueux et en prétendant qu’il ne savait pas que c’était Lin Feng.

    “Oh, tu veux vraiment mentir et dire que tu ne me connais pas ?” s’amusa Lin Feng. Son visage révélait une évidente intention de tuer qu’il ne tentait pas de cacher.

    “S’il vous plaît, rappelez-vous que je suis dans la Gorge des Orages et non dans l’Arène de Vie ou de Mort. Vous ne pouvez pas agir inconsidérément” remarqua Guo Hai d’une voix tremblante et fragile, alors que Lin Feng s’approchait de lui pour le tuer.

    “Je sais” dit Lin Feng d’un ton indifférent.

    “BOOM”

    De puissantes vagues s’écrasèrent lourdement sur Guo Hai, le pressant contre le sol. Guo Hai n’avait aucune chance, il ne tenta même pas de résister. Maintenant que Lin Feng avait tué Jing Hao, avait-il la force de résister à un adversaire si puissant ?

    Lin Feng saisit Guo Hai d’une seule main et le jeta directement dans l’Arène de Vie ou de Mort. Lin Feng s'approcha de Guo Hai qui avait du mal à se lever après avoir atterri si lourdement sur l’arène rocheuse.

    “Maintenant, tu es dans l’arène, donc il n’y a plus de problèmes.”

    La foule regarda Lin Feng sans voix, en état de choc. Quelle audace !

    "Ce n’était pas mon choix, ce n’est pas moi qui ai décidé d’intervenir… Vous violez les règles de la secte en faisant cela. Comment osez-vous briser les règles de la secte ? "Guo Hai ne s’attendait pas à ce que Lin Feng le jette dans l’arène. Il commença à trembler de peur de la tête aux pieds.

    Un flash de lumière apparut soudainement entre Lin Feng et Guo Hai, puis la tête de Guo Hai vola dans les airs.

    “Est-ce que la secte a vraiment de telles règles ? Eh bien, je vais juste les ignorer”, déclara Lin Feng avec un soupçon de colère alors qu’il rengainait son épée.

    Si la secte avait vraiment des règles, Liu Fei aurait-elle osé sortir son arc et essayer de le tuer sans discussion ?

    Si la secte avait vraiment des règles, les disciples d’élite menaceraient-ils réellement de mort les autres disciples sans être provoqués ?

    Ces règles ne s’appliquaient évidemment pas à tous les disciples. Si vous étiez assez fort, si vous maîtrisiez suffisamment de compétences, si vous aviez un statut élevé dans la secte, il n’y avait qu’une règle : “Pas de règles”. Par ses actions, Lin Feng défiant les Anciens de la secte d’essayer de le punir pour avoir tué d’autres disciples.

    Lin Feng ne prenait pas de plaisir à tuer des gens. Dans sa vie antérieure, de tels actes vous condamnaient à mort. Cependant, dans ce monde, plusieurs personnes avaient essayé de le tuer même s’il n’y avait pas de conflit entre eux. Tout ceci permit à Lin Feng de comprendre que dans ce monde, seul le fort survivrait. C’était un monde cruel, donc si les gens voulaient le tuer, alors il les tuerait sans pitié. Quiconque tenterait de prendre sa vie perdrait la sienne, peu importe ses liens familiaux, son statut ou son sexe ; tous seraient coupés par son épée.

    Lin Feng retourna auprès de Han Man qui était assis sur le bord de l’arène le sourire aux lèvres. Il dit à Lin Feng :
    “Je n’ai jamais douté que tu les tues”

    “Règles ou pas, ils étaient déjà morts”, déclara Lin Feng en souriant.

  • avril 2018 modifié
    Voici la suite:

    Chapitre 17 : Le Précipice de Zhangu



    Lin Feng et Jing Yun étaient dans la chambre de Han Man, ils regardaient ses blessures avec inquiétude.

    “Ces blessures sont très graves”, déclara Lin Feng en les observant. Les Cultivateurs avaient une capacité de guérison naturelle supérieure à celle des autres personnes, mais ses blessures restaient très graves. Chaque partie de son corps semblait endommagée par des os brisés et des blessures internes dans ses organes. Il lui serait impossible de se rétablir sans aide.

    “Pas de problème, ma vie a toujours été dure. Je ne vais pas mourir si facilement”, les rassura Han Man avec un sourire optimiste.

    “Qu’en est-il de ta Culture ?” demanda Lin Feng. Han Man esquiva le regard de Lin Feng qu’il ne pouvait pas soutenir. Même s’il ne mourrait pas, sa Culture serait endommagée et sans soin, il finirait par devenir infirme, avec moins de force qu’une personne ordinaire.

    “Lin Feng, allons à la Crête du Vent Noir tuer des bêtes sauvages pour obtenir des objets à échanger contre des pilules Immortelles qui soigneront Han Man”, proposa Jing Yun. Han Man était juste un disciple ordinaire de la secte et il y avait un grand nombre de disciples pour le remplacer. Pour un disciple ordinaire, la secte fournissait seulement un logement de base. Par contre, si vous aviez rendu un grand service à la secte ou si vous aviez une force extraordinaire, la secte vous aurait fait rejoindre les disciples d’élite. Ceux qui montraient une capacité rare sur le chemin de la Culture devenaient des membres importants et respectés de la secte. En tant que disciples ordinaires, ils ne pouvaient donc pas compter sur une aide de la secte pour Han Man ; quel serait le bénéfice pour la secte de gaspiller ses précieuses ressources pour sauver un disciple normal ?

    “Ça ne marchera pas, ses blessures sont trop sérieuses. Même si une pilule ordinaire peut le guérir, les effets secondaires seraient trop durs pour son corps endommagé”, expliqua Lin Feng en secouant la tête.

    “Que devrions-nous faire alors ? Y a-t-il une autre solution ?” demanda Jing Yun.

    Lin Feng se leva brusquement, se retourna et se dirigea vers la porte.

    “Je vais au Précipice des Abysses. Attendez-moi. Je serai bientôt de retour”, déclara calmement Lin Feng.

    Un silence complet remplit la pièce que venait de quitter Lin Feng. Jing Yun frissonna nerveusement en serrant les poings.

    Han Man souriait. Même si son visage avait l’air de sourire joyeusement, ses yeux devinrent humides.

    Le Précipice des Abysses…

    Seul un gars comme Lin Feng pouvait proposer une telle idée…

    Seul un gars comme Lin Feng oserait s’y rendre avec son niveau actuel de Culture…

    Le Précipice des Abysses était l’un des endroits les plus mystérieux et les plus sacrés de la secte Yun Hai, encore plus célèbre que l’Arène de Vie ou de Mort.

    Les disciples qui se livraient des batailles dans l’Arène de Vie ou de Mort étaient peu nombreux, mais ils étaient encore moins nombreux à aller au Précipice des Abysses. Ceux qui osaient s’y rendre cherchaient soit l’illumination soit la mort. Au sein de la secte Yun Hai, de nombreux disciples avaient entendu le nom du Précipice des Abysses, mais personne n’avait jamais entendu des récits sur ce qui se passait à l’intérieur. Il était trop dangereux de tenter même d’entrer et ceux qui l’avaient fait n’étaient jamais revenus pour raconter leur histoire.

    Par contre, tout le monde avait entendu dire que la réussite de l’épreuve du Précipice des Abysses vous ferait reconnaître par la secte et vous recevriez un trésor inestimable. Inutile de dire que l’échec aurait des conséquences désastreuses.

    Au sommet de la montagne Yun Hai, une grotte mystique se situait dans un lieu très difficile à atteindre pour les disciples ordinaires. Cette caverne servait d’entrée vers le Précipice des Abysses.

    À ce moment, Lin Feng se tenait devant cette grotte.

    “Moi, Lin Feng de la secte Yun Hai, je défie le Précipice des Abysses !” cria Lin Feng devant l'entrée.

    Sa voix pénétra dans la grotte et fit écho sur les murs. Après une courte période, une voix répondit, mais cette voix ne fit pas d’écho et sembla arriver instantanément des profondeurs de la caverne.

    “Entrez.”

    “Bien”, répondit Lin Feng qui commença immédiatement à marcher dans la grotte.

    Le passage était sombre et il n’y avait aucune source de lumière présente si profondément dans la grotte. Lin Feng distinguait à peine les environs. Des deux côtés de la grotte, des peintures et des symboles étaient dessinés sur les murs. Il continua de marcher en avant et il put voir une partie de la grotte où une petite lueur était visible. Il se dirigea immédiatement vers la lumière.

    Dans cette partie de la grotte, seuls étaient présents un lit fait de pierres, une table avec une bougie et une chaise. C’était une pièce très rustique. Sur le lit, était assis un vieil homme vêtu d’un manteau noir. Ses yeux étaient fermés et il ne bougeait pas du tout, il n’y avait même pas de signes de respiration. Après un long moment, le vieil homme parla :

    “Vous voulez aller au Précipice des Abysses ?” demanda le vieil homme au manteau noir avec ses yeux toujours fermés.

    “Oui, je le veux”, répondit Lin Feng.

    “Et pour quelle raison voulez-vous aller là-bas ?”

    “Mon ami a été blessé. Il a des os brisés et ses organes internes ont été lourdement blessés. J’ai besoin du soutien de la secte pour le sauver et lui éviter de devenir un estropié. J’ai besoin de pilules qui peuvent le guérir sans aucun effet secondaire”, expliqua Lin Feng, imperturbable.

    Le vieil homme vêtu de la cape noire ouvrit les yeux. Son expression était profonde comme si son regard pénétrait dans l’âme de Lin Feng, comme s’il pouvait voir à travers lui.

    “S’il y avait un moyen si facile d’obtenir de telles pilules, alors tous les disciples l’auraient déjà tenté, mais vous êtes seulement au niveau de la huitième couche de Qi. Passer l’examen du Précipice des Abysses sera extrêmement difficile… Libère ton esprit pour que je puisse le voir.”

    Lin Feng hocha la tête. Un petit serpent apparut, mais l’esprit sombre se dissimula instantanément et resta indétectable.

    “Quoi ! Vraiment ?” s’étonna le vieil homme en fronçant les sourcils. Même s’il avait une large connaissance, il n’avait jamais pensé qu’un tel esprit pouvait exister. Le serpent semblait voler dans les airs, mais il était mince et semblait faible. Il ne ressemblait pas à une bête féroce et donnait l’impression d’être plus faible qu’un animal de compagnie.

    “Vous pouvez aller au Précipice des Abysses à travers ce passage”, déclara le vieil homme en montrant l’un des passages. Dans cette pièce, plusieurs passages conduisaient tous à des endroits différents où des épreuves variées attendaient les disciples.

    “Merci, Ancien”, dit Lin Feng en hochant la tête. Puis il entra dans le passage sans aucune hésitation ou regret.

    Quand l’Ancien vit Lin Feng entrer dans le passage, il secoua la tête. Huitième couche de Qi et un esprit si incroyablement faible ! Il lui serait presque impossible de passer l’épreuve du Précipice des Abysses. Le passage que le vieil homme venait de montrer à Lin Feng conduisait au Précipice de Zhangu. C’était l’examen le moins dangereux et Lin Feng pouvait sortir à tout moment. Cependant, son degré de difficulté était le plus élevé de toutes les épreuves.
    [NDT : Zhangu : tambour de guerre chinois]

    Lin Feng était venu pour son ami. Pour cette raison, l’Ancien ne souhaitait pas des blessures trop sérieuses à Lin Feng. Ainsi, il avait choisi de laisser Lin Feng entrer dans le seul endroit où il pouvait abandonner en cas d’épreuve hors de portée.

    Les tambours n’avaient pas émis de son depuis cent ans, ce qui signifiait que personne n’avait réussi à passer cette épreuve en cent ans.

    Lin Feng entra dans le passage. Il faisait noir à l’intérieur. D’innombrables marches de pierre sculptées à la main apparurent dans le passage. Plus d’un millier de marches menaient jusqu’au sommet où se situait une salle carrée simple, mais large. Lin Feng arriva dans la pièce et vit une énorme porte en pierre qui était le seul autre accès à la pièce. Alors que Lin Feng s’approchait, l’énorme porte en pierre commença à s’ouvrir, laissant passer Lin Feng.

    “Quel endroit mystérieux !” murmura Lin Feng en franchissant la porte.

    Un air pur et frais assaillit les narines de Lin Feng. La pièce où il entra était enveloppée de nuages et de brume refroidissant légèrement dans l’air. La pièce elle-même dégageait une aura dangereuse, mais mystérieuse.

    Dans la pièce, huit gros tambours étaient installés. Ces tambours ressemblaient aux tambours de guerre de son monde précédent qui étaient utilisés autrefois pendant les attaques militaires.

    “Boom”
    Les grandes portes en pierre se refermèrent derrière lui. Lin Feng se retourna et vit des mots écrits en grosses lettres.

    “Si seulement un seul tambour résonne, cela voudra-t-il dire que j’ai réussi ?”
    Lin Feng avait compris la signification de ces mots gravés à l’arrière des portes de pierre. Il se déplaça ensuite au centre de la zone et regarda autour de lui.

    Il ne savait pas ce qui rendait ces tambours si mystérieux. Il devait juste faire résonner un tambour pour passer l’épreuve.

    “HA !”
    Lin Feng se précipita vers un tambour tout en condensant le Qi dans son poing et frappa le tambour.

    “Doooonnnng”
    Le tambour fit un bruit étouffé. Des ondes sonores invisibles sortirent du tambour et, dans le choc, repoussèrent Lin Feng.

    “Hein ?” Lin Feng fronça les sourcils. Il s’élança à nouveau en concentrant 5 000 kilos de puissance dans son poing et frappa directement le tambour.

    “Dooonnnnngggg”
    De plus fortes vibrations se propagèrent dans l’atmosphère. Les vibrations se combinèrent en une onde puissante. Une fois toutes les vagues réunies, la seule vague restante se dirigea directement vers Lin Feng.

    “Boooom”
    La puissante vague s’écrasa sur Lin Feng et l’envoya voler dans les airs.

    “Kof, kof”
    Lin Feng tomba sur le sol et toussa deux fois. En voyant du sang sortir de sa bouche, il était stupéfait.

    Était-ce “Les Neuf Puissantes Vagues” ?

    Les yeux de Lin Feng regardaient fixement le tambour. Il venait d’être attaqué par la technique “Les Neuf Puissantes Vagues” d’une puissance bien supérieure à sa propre compréhension. Ces tambours étaient capables de renvoyer les attaques en augmentant la puissance de ces attaques.

    “Comme c’est intrigant ! Comment ces tambours ont-ils retourné mes attaques ?”
    Lin Feng était assis en pleine réflexion sur la situation actuelle. Sur ses deux premiers coups, il avait seulement réussi à émettre un son étouffé. Le tambour n’avait pas émis le son authentique d’un tambour suite à ses coups. Pour aggraver les choses, plus ses attaques étaient fortes, plus elles lui revenaient puissantes. C’était vraiment un mystère qui semblait impossible à résoudre.

    “Je fais quelque chose de mal. Comme il s’agit d’une ancienne épreuve de la secte, il doit bien exister un moyen de passer cette épreuve. C’est juste que je n’ai pas encore pensé à la bonne méthode. De plus, l’Ancien sait que je suis un cultivateur de la huitième couche de Qi et que mon esprit est faible. Il doit avoir choisi une épreuve à ma portée. Si je ne peux pas passer l’examen le plus facile, comment pourrais-je obtenir l’aide de la secte pour sauver Han Man ?”

    Lin Feng réfléchissait intensément, puis soudain, il se leva. Il venait de comprendre son erreur ainsi que les réelles intentions de l’Ancien. Ce n’était pas l’épreuve la plus facile, c’était en fait la plus difficile. Le vieil homme dans la grotte espérait voir revenir Lin Feng en rampant devant les difficultés. C’était un test pour évaluer sa détermination dans son chemin pour devenir un immortel.

    “Esprit sombre, sors”, pensa Lin Feng. Il libéra son esprit sombre. Immédiatement, sa vision pouvait percer les secrets du monde. Quand il utilisait son esprit sombre, toutes ses capacités et compétences devenaient plus puissantes, y compris sa capacité de compréhension.

    Sa longue épée émit un son métallique. Un grondement de tonnerre se répandit dans toute l’atmosphère et bombarda un des tambours.

    “Psshhhh”

    “Booom”

    Un sifflement et un rugissement de tonnerre remplissaient la grotte. L’attaque frappa le tambour, mais comme auparavant, l’attaque se renforça et se retourna contre lui. Son épée tremblait alors qu’il essayait d’arrêter cette nouvelle contre-attaque.

    Les vêtements de Lin Feng étaient déchirés. Du sang coulait des blessures de Lin Feng. C’était exactement ce que Lin Feng avait prédit. Les pouvoirs des contre-attaques étaient exactement le double de la puissance des attaques initiales.

    “Je dois améliorer mes compétences”, déclara Lin Feng sans reculer. Il utilisa encore “Épée du Tonnerre Rugissant”, mais cette fois-ci, il attaqua un autre des huit tambours avec toute sa puissance.
  • merci pour le chapitre
  • avril 2018 modifié
    Chapitre 18 : Problèmes en approche


    Autour du Précipice de Zhangu, un fort vent soufflait. Un Qi de l’épée se propageait dans toutes les directions. Un vent incroyablement fort pouvait être vu depuis le bord de la falaise, c’était un puissant tourbillon de Qi de l’épée.

    Ce Qi devenait plus épais et plus violent en se rapprochant des huit tambours. Des sifflements intenses et des rugissements de tonnerre remplissaient l’atmosphère et faisaient apparaître un vent violent tout autour.

    Lin Feng avait oublié combien de fois il avait utilisé sa technique “Épée du Tonnerre Rugissant” pour frapper les tambours. Le Qi libéré de l’épée devenait une couche de Qi transparente autour du son corps de Lin Feng pour le protéger des contre-attaques. Les puissantes attaques à l’épée continuaient de bombarder les tambours. Le corps de Lin Feng était couvert de blessures de la tête aux pieds. Certaines blessures étaient de simples égratignures tandis que d’autres étaient si profondes l’os était visible. Toute personne le voyant penserait qu’il venait de se battre dans la plus terrible des batailles.

    Lin Feng oubliait tout, tellement il était entièrement plongé dans le Qi infini de son épée et commençait à en percer ses mystères, se défendant, attaquant, se défendant, attaquant à nouveau…

    Des spectateurs de la scène auraient sûrement crié pour l’arrêter. Chaque fois qu’il menait un assaut sur un tambour, il devait se défendre contre la contre-attaque. Ensuite, il attaquait à nouveau le tambour en utilisant “Épée du Tonnerre Rugissant”. Même si les contre-attaques étaient deux fois plus puissantes que ses propres attaques, il ne cessait pas d’attaquer.

    “Il n’y a pas encore eu de réel son venant d’un tambour.”
    Ce constat le calma. Même s’il était extrêmement dangereux pour lui d’attaquer, il comprenait à quel point il avait progressé. Avant, il pensait avoir atteint le plus haut niveau possible de maîtrise de la technique “Épée du Tonnerre Rugissant”. Là, sur le Précipice de Zhangu, il comprit qu’il ne la maîtrisait pas et qu’il n’avait vraiment compris que les bases. Comparée à un Cultivateur vraiment puissant, sa technique serait telle celle d’un enfant à peine sevrer du sein de sa mère.

    Au début, il n’utilisait que la moitié de son pouvoir pour attaquer un unique tambour. Puis, au fil du temps, il en attaqua deux, puis trois, jusqu’à attaquer les huit tambours. Il attaquait les huit tambours tout en recevant leurs contre-attaques, chaque fois il recevait une contre-attaque d’une puissance plusieurs fois supérieure à son attaque initiale. S’il ne faisait pas attention, les contre-attaques auraient pu lui broyer un membre ou lui écraser des côtes. Sa technique d’épée avait grandi grâce à une compréhension beaucoup plus profonde.

    Au fil du temps, il augmenta la puissance de ses attaques et continua son entraînement. La puissance de ses attaques devint deux fois plus forte, puis trois fois plus forte. Il continua et, ainsi le pouvoir de chacune de ses frappes fut sept fois plus puissantes que ses attaques initiales. Chaque fois qu’il croyait avoir atteint ses limites, il découvrait comment dépasser cette limite. Son pouvoir multiplié par sept, il attaqua les huit tambours en même temps. Son corps s’était habitué à la douleur et aux souffrances créées par ce type d’entraînement.

    Malheureusement, les tambours faisaient toujours le même bruit étouffé et n’émettaient pas le bruit qui lui permettrait de passer cette épreuve.

    …………

    D’innombrables personnes étaient rassemblées autour de l’Arène de Vie ou de Mort.

    “Que s’est-il passé ici ? Les Aînés arrivent !” déclarèrent certains dans la foule en regardant la personne présente dans l’arène. Ils étaient tous perplexes.

    “C’est le disciple d’élite Chen Xing ! Deux mois auparavant, il est devenu le disciple ordinaire le plus fort, en triomphant d’un disciple d’élite d’un seul coup et il a été promu comme disciple d’élite. Que fait-il ici ?”

    “Hehe, qui se soucie de Chen Xing ? Tu n’as pas vu que Tu Fu et Ling Hu sont également ici ?”

    “Quoi ! Tu Fu et Ling Hu sont dans la foule ?!”

    La foule était bruyante et toutes sortes de discussions sur la raison derrière ces événements avaient lieu. Tu Fu était très célèbre dans la secte Yun Hai. Il était soi-disant le disciple d’élite le plus fort. En ce qui concerne Ling Hu, personne au sein de la secte Yun Hai n’ignorait son existence, car il était considéré comme le disciple le plus fort de la secte. Ling Hu avait surpassé le niveau de Culture de tous les disciples au sein de la secte, même celle de certains Aînés.

    Qui pouvait rester calme après avoir vu un disciple aussi fort à l’Arène de Vie ou de Mort ?

    À l’horizon, le vent se renforça. Un rokh* légendaire apparut dans le ciel, ses ailes étaient déployées et il volait vers eux. Tout le monde pouvait ressentir sa puissance.

    “Il arrive”, s’inquiéta la foule autour de l’arène en regardant la silhouette voler dans le ciel. Ils étaient tous tendus.

    La vitesse du rokh légendaire était extrêmement élevée. En un éclair, il était déjà arrivé dans la Gorge des Orages. La foule des disciples de la secte Yun Hai s’agita bruyamment, des cris résonnaient les uns après les autres.

    “Oh put… Il y a des personnes ! Deux personnes chevauchent le rokh légendaire dont une fille magnifique.”

    Les gens qui regardaient cette scène pouvaient sentir leur cœur bondir d’excitation. Le rokh légendaire transportait effectivement deux personnes dont une très belle fille. Quelle scène hallucinante ! C’en était trop pour les disciples ordinaires, ils avaient vu trop de choses choquantes aujourd’hui.

    “Je m’excuse de vous avoir fait attendre”
    L’oiseau atterrit dans l’arène avec une vitesse inconcevable. La foule comprit alors clairement que ce rokh était un esprit. Cet esprit de rokh était celui d’un jeune disciple inconnu à l’expression étrange… Il avait l’air extrêmement beau et extrêmement mauvais en même temps.

    “Comme il est jeune ! Il a un esprit de rokh si fort à son âge ? Comment est-ce possible ?”

    “Attendez, attendez. J’ai entendu dire que dans les disciples internes de la secte Hao Yue, il y a un disciple de très haut niveau qui a un esprit rokh et qu’il est même difficile de le comparer à un humain…”

    “Absolument, ce disciple interne jouit d’une réputation bien méritée. Il a des techniques de mouvement incroyables. Son esprit peut aussi porter d’autres personnes sur son dos en volant”, expliquèrent certains Anciens de la secte. Il était en effet le premier disciple de la secte Hao Yue, il s’appelait Chu Zhan Peng. Peu de temps auparavant, la secte Yun Hai avait reçu une lettre écrite par Chu Zhan Peng disant qu’il voulait enrichir ses connaissances et échanger quelques techniques avec un disciple exceptionnel de la secte Yun Hai à travers bien sûr un combat dans l’arène.

    Chu Zhan Peng était devenu un disciple interne dans la secte Hao Yue, il était extrêmement célèbre dans le pays Xue Yue en raison de son statut. Il était le sixième disciple le plus fort du pays. Ainsi, il n’était pas exagéré de dire qu’aucun homme de la secte Yun Hai ne pouvait égaler sa force. Ling Hu n’allait pas se battre contre Chu Zhan Peng. La secte ne voulait pas de leur combat l’un contre l’autre. Cependant, Chu Zhan Peng avait lui-même demandé d’affronter quelqu’un, la secte n’avait pas d’autre choix que d’accepter.

    “Chers Anciens, vous me flattez. Voici ma jeune collègue Lin Qian qui a, récemment, déjà atteint la première couche de Ling Qi. Je viens parce que mon apprenti Lin Qian a entendu dire que les disciples de Yun Hai sont tous forts et puissants, donc elle voulait venir pour élargir ses connaissances. J’espérais que vous pourriez l’aider à atteindre l’illumination en permettant un match contre un disciple de force similaire. Elle apprendrait beaucoup d’une telle confrontation.”

    Chu Zhan Peng présenta la belle jeune fille qui était à ses côtés. Il dégageait toujours cette impression de beauté et de méchanceté en même temps.

    Mo Xie insulta silencieusement Chu Zhan Peng. Chu Zhan Peng avait une certaine réputation et ne pouvait pas être facilement rejeté, d’autant qu’il avait envoyé une lettre à l’avance.

    “Allez Chen Xing, tu as été désigné pour combattre Lin Qian. Montrez-lui les techniques de notre secte et forme-la au combat.” Chen Xing avait atteint la première couche de Ling Qi deux mois plus tôt lors de sa victoire contre un disciple d’élite. De plus, il était déjà au sommet de cette première couche. S’il ne pouvait pas vaincre Lin Qian, aucun autre disciple de Yun Hai ayant ce niveau ne pourrait la vaincre.

    “Oui, Ancien” déclara Chen Xing en hochant la tête. Il se positionna ensuite au milieu de l’Arène de Vie ou de Mort pour faire face à Lin Qian.

    “Partenaire d’entraînement, Lin Qian, commençons !” dit Chen Xing en libérant son esprit. Soudain, une couche de rochers recouvrit son corps le faisant ressembler à un énorme monstre type golem constitué entièrement des roches les plus dures.

    “C’est l’esprit de la roche de Chen Xing. Non seulement, il a une capacité de défense exceptionnelle, mais ses attaques sont également extrêmement puissantes. Il va gagnera clairement ce combat sans avoir à montrer plus de compétences”, explique un disciple plus âgé plein de confiance.

    Même si Chen Xing était couvert de rochers gigantesques, sa vitesse n’avait pas diminué et il pouvait se déplacer aussi vite que sans son esprit. En un clin d’œil, il était arrivé devant Lin Qian. Il lança son poing en direction de Lin Qian. Son apparence mince et frêle faisait que tout le monde se sentait inquiet pour sa sécurité.

    “Glace”, murmura Lin Qian. Un air froid glacial sortant de son corps commença à geler l’air autour d’elle. Cette attaque soudaine glaça la main rocheuse de Chen Xing ce qui lui donna l’impression de heurter un mur de fer, le rendant incapable de bouger plus en avant son poing.

    Lin Qian saisit soudainement le poing de Chen Xing de ses deux mains. La glace se répandit sur tout le bras de Chen Xing, puis se propagea violemment jusqu’à couvrir tout son corps.

    “Cet esprit de glace est si puissant ! Elle a vraiment un talent inné incroyable !” déclara Mo Xie. Tout le monde naissait avec un esprit, mais un même esprit n’avait pas nécessairement la même force chez différentes personnes. La force des esprits dépendait du niveau de Culture, des aptitudes naturelles, des compétences martiales et de beaucoup d’autres variables.

    Mo Xie n’était pas inquiet pour Chen Xing. Après tout, il avait un esprit de la roche et ses capacités de défense étaient extrêmement élevées.

    “Feu”, murmura froidement Lin Qian. Chen Xing était soudainement couvert de flammes et son corps glacé tremblait. Son corps rocheux commença à se fissurer et il poussa un cri. Tout le monde regardait, choqué, son corps rocheux partir en morceaux.

    “Glace et feu !”
    Le visage de Mo Xie avait soudainement changé. Un esprit universel, c’était probablement un esprit universel.

    “La force de Lin Qian est élevée. J’ai perdu” constata Chen Xing, déprimé, après avoir perdu son corps de pierres qui le protégeait. Il retourna se poster à côté de Mo Xie, un tumulte éclata dans la foule. Il avait perdu. Il avait réellement perdu.

    La secte Yun Hai avait choisi un disciple d’élite pour se battre et il avait été vaincu. Les joues des aînés brûlaient, ils avaient perdu la face.

    Chu Zhan Peng avait toujours ce sourire énigmatique sur son visage. Il regarda tout le monde :
    “Hehe, comme prévu, le disciple choisi par la secte Yun Hai est très fort, mais ma jeune collègue choisie par la secte Hao Yue est aussi très forte. Les gens qui peuvent la battre sur ce continent sont peu nombreux. Moi, Chu Zhan Peng, je voulais trouver un disciple exceptionnel dans la secte Yun Hai pour qu’il affronte Lin Qian, mais je suis d’abord venu pour vous demander quelque chose.”

    “Quelle demande avez-vous ?” dit Mo Xie, anxieux.

    “Ma jeune collègue a un oncle dont le fils s’appelle Lin Feng. Il est vraiment fou. Il a humilié certains Anciens de leur famille et a blessé des disciples de leur clan. Il est juste un disciple ordinaire extrêmement arrogant. J’espère que la secte Yun Hai me le livrera. Je ne veux pas que la secte Yun Hai soit connue pour avoir de tels disciples.”

    Mo Xie compris tout en entendant ces paroles. C’était le but premier de Chu Zhan Peng derrière cette visite. Chu Zhan Peng savait que s’il avait demandé directement qu’un membre de la secte Yun Hai lui soit livré, la demande dans la lettre aurait été rejetée pour garder l’honneur de la secte. Cependant, il était très intelligent, il avait laissé Lin Qian terrasser un disciple d’élite de la secte de Yun Hai. Ensuite, il avait soigneusement choisi ses mots pour que le clan ne perde pas la face en lui donnant Lin Feng.

    Bien sûr, si Mo Xie n’acceptait pas la demande de Chu Zhan Peng, il ne serait pas aussi amical qu’il l’avait été jusqu’à présent.

    “Il semble que Lin Qian soit très important pour lui, sinon il ne serait pas venu lui-même à la secte de Yun Hai pour une si petite affaire. L’esprit universel est, en effet, très fort. C’est précisément ce qui l’a amené ici pour se venger.”
    Mo Xie avait déjà pris une décision et dit aux autres :
    “Allez et ramenez-moi Lin Feng ici !”

    Quand il entendit ces mots, Chu Zhan Peng sourit et les yeux de Lin Qian semblèrent se remplir d’intentions meurtrières.

    Lin Feng ne pouvait pas savoir ce qui se passait dans la Gorge des Orages alors qu’il s’entraînait toujours au Précipice de Zhangu.

    Lin Feng était entouré d’une immense quantité de Qi de l’épée. Chaque coup qu’il exécutait avec son épée était presque assez fort pour le tuer d’un seul coup et ces coups lui étaient renvoyés avec encore plus de puissance. Son esprit sombre était complètement libéré. Il utilisait sa technique “Épée du Tonnerre Rugissant” à la perfection. Une lumière blanche entourait son corps et des rugissements de tonnerre se propageaient à travers l’atmosphère.


    * Rokh : plus d’info sur cette créature : fr.wikipedia.org/wiki/Rokh
  • Je suis en vacances la semaine prochaine. Trois chapitres (19,20,21) seront mis en ligne sur mon site et je les mettrai sur le forum dès mon retour
  • merci pour le chapitre
  • avril 2018 modifié
    De retour de vacances! voici les 3 chapitres parus la semaine dernière :smile:

    Chapitre 19 : Depuis 300 ans


    Lin Feng avait complètement libéré son esprit sombre. La sueur dégoulinait sur tout son corps alors que chaque respiration était une douleur sans nom.

    Les attaques étaient devenues extrêmement puissantes. Lin Feng avait définitivement un talent exceptionnel qui n’apparaissait que tous les dix mille ans. Il semblait manier dix mille épées simultanément. Les rugissements de tonnerre emplissaient chaque recoin du précipice.

    Lin Feng était stupéfait de ses progrès. Maintenant, il était capable de prédire quand et comment les contre-attaques le frapperaient. Il attaquait les tambours sans une seule seconde de pause. Tout arrêt même bref dans ses attaques l’exposerait instantanément, en contre-attaque, à un Qi mortel de l’épée. Lin Feng n’avait pas anticipé cette situation.

    “Comment suis-je capable de libérer une telle puissance ?”
    Lin Feng n’arrivait pas à comprendre sa situation actuelle malgré les milliers de théories qu’il avait. Lin Feng n’avait jamais été capable de libérer une énergie aussi puissante. Alors, comment l’énergie qui lui était retournée pouvait-elle être encore plus forte ? Même un Cultivateur ayant atteint la première couche de Ling Qi aurait eu du mal à lancer une attaque aussi puissante.

    “Depuis que j’ai commencé à utiliser la technique “Épée du Tonnerre Rugissant”, l’énergie de chaque attaque s’accumule et le Qi de l’épée devient de plus en plus fort atteignant la puissance actuelle” pensa Lin Feng tout en esquivant chaque contre-attaque.

    Le Qi de l’épée s’était transformé en une force nouvelle, une force inconnue et semblant invincible.

    “Même si Han Man avait seulement atteint la huitième couche de Qi, il avait semblé capable d’atteindre une fusion parfaite avec la Terre. Elle lui donnait son pouvoir. C’était grâce à son utilisation de la puissance de la Terre combinée avec ses propres capacités qu’il avait été capable de résister aux trois coups du Cultivateur de la neuvième couche de Qi et de causer une blessure à ce disciple.”

    Lin Feng, en repensant soudainement à ce combat, eut une idée brillante. Il avait initialement pensé que Han Man pouvait utiliser la puissance de la Terre parce que son esprit avait la même affinité, mais Lin Feng se rendit compte que cette idée était erronée. Ce pouvoir était autour de tout le monde en tout temps et n’importe qui pouvait utiliser ce pouvoir comme le sien.

    Chaque fois qu’il utilisait “Les Neuf Puissantes Vagues” pour attaquer un tambour, le tambour contre-attaquait.

    Chaque fois qu’il utilisait “Épée du Tonnerre Rugissant” pour attaquer un tambour, le tambour contre-attaquait.

    Lin Feng réalisa que les huit tambours n’avaient pas le potentiel d’attaquer. La raison pour laquelle “Les Neuf Puissantes Vagues” et “Épée du Tonnerre Rugissant” rebondissaient sur les tambours pour revenir sur lui, résidait dans la puissance des attaques initiales.

    “La puissance !”
    Lin Feng avait un sourire éclatant. Il changea complètement la façon dont il utilisait son épée et chacune de ses attaques devint plus habile, plus élégante. Son maniement de l’épée devint gracieux. Dès lors, chacun de ses mouvements exigeait une habileté parfaite, mais Ling Feng semblait les réaliser aussi facilement que de respirer.
     
    ………………

    Dans l’Arène de Vie ou de Mort, un groupe de personnes s’approchait en volant.

    Quand la foule dans la gorge vit les nouveaux venus, tout le monde les regarda avec le plus grand respect. Cependant, dans leur cœur, ils étaient tous un peu nerveux et stupéfaits de la tournure des événements. Chu Zhan Peng était l’un des huit officiels du pays. Cependant, le Patriarche de la secte Yun Hai régnait souverainement sur le peuple et le territoire de la secte. Son arrivée dans la gorge rendait anxieux tous les Anciens.

    “Patriarche, Grand Ancien”
    Chaque membre de la secte Yun Hai s’inclina en même temps pour saluer les deux nouveaux hôtes.

    “Chu Zhan Peng salue le Patriarche Nan Gong et le Grand Ancien Mo”, déclara Chu Zhan Peng, ayant toujours un étrange sourire qui le rendait beau tout en trahissant ses intentions perfides.

    “Jeune Maître Chu Zhan Peng, comment allez-vous ces jours-ci ?”
    Nan Gong Ling regarda Chu Zhan Peng en hochant la tête. Nan Gong Ling était d’âge moyen, mais avait encore un visage assez jeune. Il était étonnamment calme devant le visiteur. La jeunesse de Nan Gong Ling démontrait qu’il développait sa Culture depuis moins longtemps que les autres Anciens plus âgés, pourtant, il dégageait le sang-froid d’une personne plus expérimentée.

    “Nan Gong Ling est le plus jeune Patriarche que la secte Yun Hai n’ait jamais eu au cours de son histoire. Bien que vous n’êtes pas encore aussi fort que mon père, si nous devions nous battre, le résultat serait inconnu. Votre pouvoir est extraordinaire pour un si jeune âge”, expliqua Chu Zhan Peng d’un air calme. Il était secrètement émerveillé par Nan Gong Ling. Nan Gong Ling avait été le disciple le plus fort de la secte Yun Hai depuis plusieurs centaines d’années. Il était devenu le Patriarche de la secte de Yun Hai alors qu’il n’avait pas quarante ans. Sa réputation était importante dans le monde des Cultivateurs.

    “Mon père est beaucoup plus fort ces jours-ci que lorsque vous l’avez vu pour la dernière fois. Il m’a aussi dit de vous saluer quand je suis parti pour venir ici.” Le père de Chu Zhan Peng était le patriarche de la secte Hao Yue.

    Nan Gong Ling hocha la tête et répondit :
    “Mo Xie, Chu Zhan Peng est venu ici en tant qu’invité, comment pouvez-vous le laisser rester debout”

    “Le grand Chu Zhan Peng est venu à la secte de Yun Hai pour que nous lui livrions un de nos disciples ordinaires appelé Lin Feng”, expliqua Mo Xie.

    “À cause d’un simple disciple ordinaire ?” demanda Nan Gong Ling en fronçant les sourcils d’irritation.

    Chu Zhan Peng interrompit rapidement Mo Xie pour déclarer :
    “Patriarche Nan Gong Ling, Lin Feng est le fils de l’oncle de cette jeune disciple de ma secte. Ce jeune homme n’a aucune considération pour ses aînés et ses supérieurs. Il a blessé un de ses cousins et a également insulté et humilié son oncle, le père de cette jeune femme. Par conséquent, elle voulait venir résoudre ce problème personnel.”

    Chu Zhan Peng faisait face aux Anciens et au Patriarche de la secte Yun Hai, il faisait donc attention à ne pas paraître trop excessif dans ses paroles ou il ne pourrait pas repartir en vie. Il voulait que Nan Gong Ling accepte sa demande. Par conséquent, il utilisait un ton doux et humble. Cependant, Nan Gong Ling n’était pas le genre de personne à être dupe et il comprenait parfaitement ce qui se passait.

    “Mo Xie, comment voulez-vous gérer cela ?” questionna Nan Gong Ling.

    Mo Xie ne répondit pas immédiatement. Il regarda discrètement l’un des grands Anciens qui se tenait à côté de Nan Gong Ling.

    “Ce jeune, sans égard pour ses aînés et ses supérieurs, est coupable. Il devrait être expulsé de la secte.”

    Mo Xie gardait une certaine retenue dans son discours. S’il avait directement proposé de livrer Lin Feng à Chu Zhan Peng, Nan Gong Ling se serait certainement mis en colère. Lin Feng était toujours un disciple de la secte Yun Hai après tout. Comment pourrait-il livrer un de ses disciples à la secte Hao Yue sans poser de questions ? Mais expulser Lin Feng de la secte impliquait que tout ce qui se passerait après n’aurait plus rien à voir avec la secte puisque Lin Feng ne serait plus un disciple. Quelle cruauté de Mo Xie envers un disciple ordinaire de sa propre secte !

    Nan Gong Ling fronçait les sourcils et secouait la tête. Il savait exactement ce que Mo Xie sous-entendait par cette proposition. Nan Gong Ling ne transmettrait volontairement aucun de ses disciples.

    “Patriarche, son comportement est préjudiciable à notre secte et avec sa réputation, s’il restait dans la secte Yun Hai, ce serait un désastre dans le futur. Mo Xie vous supplie d’expulser ce disciple pour le bien-être des autres disciples de la secte” rajouta Mo Cang Lan, un des grands Anciens de la secte.

    Tout le monde autour d’eux avait parfaitement compris la situation. Une solution devait être trouvée. Mo Cang Lan, en tant que l’un des grands Aînés, était en charge de l’application des règles au sein de la secte. Sa position dans la hiérarchie de la secte était extrêmement élevée. Il était également le père de Mo Xie. Après ce qu’il venait de dire, il était facile comprendre quelles seraient les conséquences pour Lin Feng.

    “Un disciple ordinaire”, murmura Nan Gong Ling. Il était intérieurement surpris, mais ne le montra pas. Il n’approuvait pas la proposition de Mo Xie, mais Mo Cang Lan était une figure très importante de la secte. Nan Gong Ling ne pouvait pas faire perdre la face à Mo Cang Lan à cause d’un simple disciple ordinaire, surtout devant toute cette foule. Abandonner Lin Feng semblait la seule solution.

    À ce moment-là, Nan Gong Ling était sur le point d’accepter.

    “GOOONNNG”
    Un son profond et perçant jusqu’à l’âme se fit entendre. Ce son semblait résonner à travers les montagnes, chaque vibration faisant trembler la foule. Tous avaient l’impression que les tambours de guerre de dieux marchant au combat étaient en train d’être joués dans les cieux.

    Toute la foule était perplexe. D’où pouvait venir un son aussi fort et terrifiant ? Ils ne comprenaient pas ce qui avait causé ce son. Le Patriarche de la secte Yun Hai, Nan Gong Ling, avait des frissons tandis qu’une lumière scintillait dans ses yeux. C’était le son d’un tambour du Précipice de Zhangu.

    Mo Cang Lan était étonné. Ses yeux scintillaient également. Il regarda au loin vers une certaine chaîne de montagnes. Dans un des précipices de cette chaîne de montagnes, il y avait une petite pièce avec huit tambours. Les tambours n’avaient pas émis un seul son depuis plus de cent ans.

    “GOOOOONNG”
    Un autre son de tambour retentit comme s’il venait d’au-delà des cieux les plus élevés.

    “C’est… C’est le deuxième tambour ! Impossible !”
    Nan Gong Ling ne pouvait pas en croire ses oreilles. Juste après cela, un sourire profond se dessina sur son visage. Seuls les disciples les plus doués et les plus forts, les véritables génies, pouvaient faire résonner ces tambours. Ils avaient hâte d’annoncer que la secte Yun Hai avait un disciple exceptionnel, un vrai génie parmi les génies.

    Jusque-là, l’humeur de Nan Gong Ling n’était pas bonne à cause de ce qui s’était passé avec Chu Zhan Peng. Être dans une telle situation à cause d’un disciple ordinaire était embarrassant pour une grande secte comme la secte Yun Hai. Mais maintenant, Nan Gong Ling avait oublié toute cette situation et il ne pouvait pas contenir son excitation. Cela faisait plus de cent ans depuis la dernière fois où le son des tambours avait été entendu. Et aujourd’hui, il avait entendu deux fois le battement d’un tambour.

    “Je ne sais pas qui est ce disciple… Incroyable, il a réussi le test du Précipice de Zhangu”, pensa Nan Gong Ling. Il se demandait qui avait passé le test. Il avait complètement oublié le problème avec Chu Zhan Peng.

    “GOOOOONNNGGG”
    Le troisième battement des tambours se propagea dans le ciel loin au-dessus de la secte Yun Hai. À ce moment-là, presque tous les membres de la secte de Yun Hai regardaient les cieux avec une légère peur dans leurs yeux. Seuls certains des disciples les plus forts avaient une vague idée de la direction d’origine du son.

    Nan Gong Ling regardait aussi le ciel. L’histoire de la secte remonte à plus d’un millier d’années… et cela faisait trois cents ans que trois sons successifs de tambours avaient été entendus.

    “Phewww…”
    Nan Gong Ling respirait profondément et luttait pour contenir son excitation. Il était si jeune, il avait ce rôle de Patriarche depuis si peu de temps et, pourtant, il allait pouvoir apporter une gloire inouïe à la secte si rapidement.
  • avril 2018 modifié
    le deuxième

    pmgtraduction.wordpress.com/2018/04/11/chapitre-20-une-force-nouvelle/

    Chapitre 20 : Une Force nouvelle


    Les membres de la secte Yun Hai n’avaient jamais été autant choqués qu’en cet instant en entendant les tambours. Chaque fois qu’ils pensaient que ces tambours s’arrêteraient, un autre retentissait à nouveau.

    Quand le septième son des tambours retentit, les membres de la secte Yun Hai se calmèrent. Seul ce son pur restait, un silence total s’était répandu à travers la secte.

    Toute la secte était encore dans la confusion, mais beaucoup avaient le sentiment que c’était un présage de bonne fortune pour la secte. C’était comme si les vibrations dans l’air et le son provenant de ces tambours étaient les seules choses qui existaient dans l’univers, comme si toute la secte Yun Hai et l’univers entier étaient enveloppés par la puissance de ces tambours.

    Nan Gong Ling était debout, les mains jointes derrière le dos. Il regardait au loin vers le Précipice des Abysses d’un regard profondément étonné. La tunique de Nan Gong Ling se balançait dans la douce brise qui soufflait sur la région. Nan Gong Ling ne faisait pas un bruit. Tous ceux qui se tenaient autour de lui, Mo Cang Lan, Mo Xie, les disciples de la secte Yun Hai, Lin Qian, et même Chu Zhan Peng, regardaient au loin. Ils avaient le sentiment que, sur cette montagne, un dieu battait de son tambour de guerre pour annoncer sa naissance : un nouveau dieu de la guerre était apparu.

    À l’intérieur de la grotte dans les montagnes, le vieil homme vêtu d’un manteau noir s’était levé et regardait la falaise un peu surpris, mais avec une expression solennelle et respectueuse.

    Ce vieil homme protégeait le Précipice des Abysses, un lieu sacré pour la secte Yun Hai. Même si peu de gens connaissait son existence, le Patriarche, Nan Gong Ling, s’inclinait par respect devant lui.

    Le vieil homme avait vu que Lin Feng était seulement à la huitième couche de Qi et que son esprit était plutôt faible, alors il l’avait dirigé vers le passage menant à l’épreuve la plus difficile en espérant que Lin Feng, confronté à la difficulté du test, reviendrait quand même en un seul morceau. Il n’avait jamais pensé qu’un disciple de seulement la huitième couche de Qi et utilisant un esprit du serpent si faible serait le premier à réussir cette épreuve.

    Ce qui impressionnait le vieil homme, c’était que les battements des tambours semblaient persister dans l’air pendant une longue période et que toute la secte Yun Hai était recouverte par ces sons. Le septième battement des tambours venait de retentir.

    Dans l’histoire millénaire de la secte Yun Hai, un tel miracle n’était jamais arrivé. Personne n’avait jamais réussi à faire battre les tambours autant de fois et en plus, les sons émis n’avaient jamais été aussi profonds.

    Le vieil homme entra dans le passage conduisant au Précipice de Zhangu. Il monta les marches pas à pas en gardant la même expression respectueuse et solennelle sur son visage. Il s’attendait à entendre un huitième battement des tambours.

    À ce moment-là, le Qi de l’épée remplissait toujours l’atmosphère créant une force inconnue, contrairement à avant cette force n’était plus anarchique. Elle suivait la main de Lin Feng qui tenait sa longue épée. Lin Feng, à ce moment-là, semblait invincible.

    “La force de l’épée, on peut la trouver partout”, pensa Lin Feng en souriant. Ces tambours étaient étrangement merveilleux. Chaque attaque devait être puissante pour que les tambours aient produit une contre-attaque assez forte qui pouvait ensuite être réutilisée pour produire un son clair. C’était ce que faisait précisément Lin Feng à ce moment-là : il produisait des attaques plus puissantes pour augmenter la force de l’épée présente dans l’atmosphère qu’il canalisait ensuite pour attaquer les tambours afin de les faire retentir.

    “J’ai déjà fait battre les tambours sept fois. Faisons les battre une dernière fois : huit battements pour huit tambours. Ce dernier doit être parfait pour réussir l’épreuve du Précipice de Zhangu. Ensuite, je remercierai cet Ancien”, déclara Lin Feng. À ce moment-là, Lin Feng pensait qu’au final, cette épreuve était la plus facile du Précipice des Abysses et que l’Ancien avait été indulgent avec lui.

    Il tenait sa longue épée dans la main et toute l’atmosphère fusionnait avec son épée qui absorbait une quantité incroyable d’énergie.

    “ALLEZ !” cria Lin Feng. Le Qi de l’épée se transforma en une lumière radieuse et les tambours résonnèrent une ultime fois.

    "GOOOOOOONNNNNNNNGGGG"
    Ce dernier battement se propagea dans toute la secte Yun Hai au point que les montagnes vibrèrent. Le son vibrant dura un long moment. L’esprit sombre de Lin Feng qui était derrière lui disparut. Il s’assit triomphalement, mais, épuisé, il s’effondra sur le sol.

    “Maintenant, je devrais avoir le droit d’obtenir des pilules pour guérir Han Man.”
    Même si Lin Feng était éreinté, il avait un grand sourire sur le visage.

    Soudainement, un grondement sonore se fit entendre. Les grandes portes de pierre du précipice s’ouvraient. Une silhouette apparut à l’intérieur de la porte. C’était le vieil homme vêtu du manteau noir qui lui avait désigné l’épreuve.

    Reconnaissant le vieil homme, Lin Feng, malgré sa fatigue, se mit sur ses pieds :
    “Ancien, ai-je passé le test ? Suis-je en droit d’obtenir les pilules dont j’ai besoin pour mon ami ?”

    Le vieil homme, regardant Lin Feng, avait à la fois un sourire et un air complètement stupéfait. Immédiatement après, une expression inconnue apparut sur son visage. Lin Feng n’était pas au courant de l’importance de ce qu’il venait d’accomplir, ainsi, il pensa avoir peut-être irrité cet estimé Ancien. Il n’était pas venu dans le but de réaliser des prouesses sans précédent. Il venait juste pour récupérer des médicaments pour son ami blessé et il ne se souciait pas de ce qui venait de se passer. Le statut et le pouvoir ne signifiaient rien pour lui s’il n’avait pas d’amis avec qui les partager.

    “Bien sûr, vous pouvez”, répondit le vieil homme en souriant. Il sortit un pot plein de pilules Profondes inconnues et le lança à Lin Feng en rajoutant :
    “Ce sont des pilules de guérison qui suffiront à guérir complètement votre ami. Ce que vous ferez des pilules restantes est quelque chose que vous pouvez décider par vous-même. Ces pilules sont précieuses et vous pourriez en avoir besoin plus tard.”

    “Merci, estimable Ancien”
    Lin Feng était surpris. Selon le vieil homme, une pilule suffisait à guérir les blessures de Han Man. Une telle pilule était extrêmement précieuse et de grande valeur. Le vieil homme lui en avait donné un pot entier. Ayant compris le statut et la force du vieil homme, Lin Feng savait qu’il n’essayait pas de le tromper, mais il se demandait pourquoi être si généreux pour un test aussi facile.

    “Vous avez réussi l’épreuve, vous l’avez mérité. Cependant, vous devriez vous rappeler ceci, ne dites à personnes que vous avez réussi l’épreuve du Précipice de Zhangu”, expliqua le vieil homme à Lin Feng. Lin Feng n’avait atteint que la huitième couche de Qi et il avait pourtant réussi à produire huit battements de tambour. Peu importe sa méthode, son talent était une première dans toute l’histoire de la secte Yun Hai. C’était un vrai génie. Le vieil homme espérait que Lin Feng n’attirerait pas l’attention de gens mal intentionnés avant d’avoir la chance de s’épanouir pleinement.

    Dans la secte Yun Hai, tout comme dans le pays de Xue Yue, certaines personnes chassaient secrètement et tuaient les disciples extrêmement talentueux avant d’être dépassées par leur pouvoir. Ceux qui avaient du talent étaient souvent la cible de jalousies. Aujourd’hui, les tambours avaient été entendus dans toute la secte, ce qui ferait probablement de Lin Feng la plus grande cible de la secte. Il serait préférable d’être discret et de ne causer aucun problème, après quelques années, il pourrait se révéler à tous, sinon son parcours serait vraiment sanglant.

    “Très bien.”
    Lin Feng ne comprenait pas clairement les paroles de l’Ancien, mais il acquiesça de la tête.

    Le vieil homme leva la tête et regarda au loin :
    “Protecteur Bei, ramenez-le !”

    Lin Feng était stupéfait. Il n’y avait que des falaises et des précipices autour de lui et, aussi loin qu’il pouvait voir, il n’apercevait personne. Pourtant, de toute évidence, le vieil homme ne parlait pas au vent.

    “Ok, mon vieil ami. Rentrons jeune homme”, répondit une voix venant de loin, du milieu des montagnes. Lin Feng leva la tête et vit quelqu’un tomber du ciel. Ce vieil homme au visage familier avait deux ailes gigantesques, deux ailes blanches comme la neige, qui ressemblaient aux ailes d’une grue. C’était un esprit de la grue.

    “Les Cultivateurs puissants peuvent voler, et même transporter des gens à travers les cieux. Je n’aurais jamais pensé que la secte Yun Hai abritait de tels Cultivateurs.”
    Lin Feng trouvait la scène absolument fascinante. Il avait l’impression qu’un ouragan s’approchait.

    Du sable et des petites pierres volaient dans les airs. La silhouette avec les ailes de grue atterrit sur la falaise. C'était lui !

    Lin Feng connaissait la personne qui venait d’arriver. C’était le vieil homme du pavillon Xing Chen. Il avait toujours son air léthargique et une apparence négligée. Les ailes géantes sur son dos étaient la seule différence par rapport à leur précédente rencontre.

    “L’Ancien en charge de la protection du pavillon Xing Chen est, comme je le pensais, loin d’être quelqu’un d’ordinaire”, pensa Lin Feng.

    “Jeune homme, je vais nous présenter. Mon vieil ami est l’un des protecteurs de la secte Yun Hai. Vous pouvez l’appeler Protecteur Kong. Je suis également l’un des protecteurs, vous pouvez m’appeler Protecteur Bei.”
    L’humeur du vieil homme semblait particulièrement bonne. Les protecteurs avaient un statut extraordinaire dans la hiérarchie de la secte, au point que même le patriarche de la secte n’oserait pas être insolent en leur présence.

    Ceux qui devenaient des protecteurs avaient montré un dévouement et une loyauté extrêmes envers la secte. Leurs capacités étaient bien au-dessus de celles des autres disciples. Ils ne se souciaient que de la secte ; c’était la seule chose qu’ils avaient en tête. Ainsi, le Protecteur Bei ne pouvait qu’être heureux, pour l’avenir de la secte, de la réussite de Lin Feng dans l’épreuve du Précipice de Zhangu.

    “Protecteur Bei, Protecteur Kong.”
    Lin Feng souriait aux deux protecteurs de la secte. Ils étaient probablement parmi les Cultivateurs les plus puissants de la secte.

    Le Protecteur Kong hocha silencieusement la tête. Peu de temps après, il retourna dans la grotte. Sa silhouette disparut dans l’obscurité du passage.

    “Mon vieil ami passe son temps dans cette grotte tous les jours. Il a l’habitude de ne pas parler pendant des jours ce qui convient tout à fait à son caractère, dit le Protecteur Bei en secouant la tête. Nous partons également.”

    L’esprit de la grue apparut brièvement, ses ailes battaient l’air donnant une sensation semblable à un ouragan. Lin Feng sentit son corps voler dans les airs guidés par un pouvoir mystérieux. Il n’y avait rien sous ses pieds, seulement le sol qui s’éloignait. Lin Feng avait le sentiment de rêver. Dans son monde d’origine, voler dans les airs nécessitait l’aide de la technologie.

    Cependant, dans le Continent des Neuf Nuages, le pouvoir et la force permettaient à certains Cultivateurs de regarder le monde d’en haut.
  • avril 2018 modifié
    et le dernier:


    Chapitre 21 : S’opposer à un Ancien


    Afin de ne pas attirer l’attention des autres et de rester discret, le Protecteur Bei avait décidé de faire déménager Lin Feng dans un autre endroit qui était également prévu pour accueillir des disciples ordinaires, mais situé dans la forêt, loin de la majorité des disciples.

    Lin Feng ne pouvait pas attendre et se dirigea sans attendre vers chez Han Man. Quand il passa devant sa nouvelle salle d’entraînement, il n’y jeta même pas un coup d’œil et continua son chemin.

    “Lin Feng.”

    Lin Feng se retourna et vit avec étonnement un disciple qui se tenait dans l’embrasure de la porte ouverte de sa salle d’entraînement.

    Lin Feng était agacé, car cette pièce était censée être strictement personnelle. C’était le lieu d’entraînement sacré de chaque disciple. Lin Feng n’attendait la visite de personne. Le disciple avait même pris la liberté d’ouvrir la porte et de regarder à l’intérieur. Et s’il y avait eu des choses privées ou même secrètes dans cette pièce ?

    “Vous connaissez les règles de la secte, vous n’avez pas le droit d’entrer dans les appartements d’un autre disciple”, déclara Lin Feng alors que sa colère montait. Il connaissait ce disciple, il s’appelait Hou Qing. Il était classé dans les dix meilleurs disciples ordinaires de la secte. Il était en charge de s’assurer que les disciples ordinaires respectaient les règles de la secte. Lin Feng le connaissait à cause de ce statut qu’il avait dans la secte. Hou Qinq connaissait également Lin Feng.

    Dans la secte Yun Hai, Mo Cang Lan était l’un des Grands Aînés. Il bénéficiait d’un statut élevé et était responsable du respect les règles de la secte par tous les disciples. Dans la secte Yun Hai, les personnes chargées de veiller au respect des règles de la secte étaient nombreuses. Certaines devaient surveiller les disciples ordinaires, tandis que d’autres observaient les disciples d’élite.

    Hou Qing avait souvent abusé de ce pouvoir qu’il possédait au sein de la secte. Cependant, Lin Feng n’avait pas imaginé qu’il ait osé violer l’une des règles les plus sacrées de la secte.

    “Bien sûr, je connais cette règle. Mais une telle règle n’a pas à être suivie quand il s’agit de toi, le déchet.”
    Hou Qing avait l’air apathique. Il ne regardait pas Lin Feng dans les yeux. Dans ses pensées, Lin Feng était toujours le minable qui était seulement à la cinquième couche de Qi.

    “Suis-moi !” ordonna Hou Qing.

    “Je n’ai pas le temps”, répondit Lin Feng en poursuivant sa route. Han Man était toujours blessé et attendait les pilules. Pourquoi ferait-il face à Hou Qing alors qu’il avait plus important à faire ?

    “Hein ?”
    Hou Qing était stupéfait et furieux de voir à quel point Lin Feng l’ignorait. Sa silhouette disparut soudainement.

    Un vent violent souffla et la silhouette de Hou Qing apparue devant Lin Feng.

    Hou Qing était très fier de sa technique de déplacement qu’il savait puissante. Sa fierté s’accrut quand il vit que Lin Feng fronçait les sourcils :
    “Ce déchet est visiblement choqué par une si grande technique.”

    “Un des Anciens de la secte veut te voir. Refuses-tu d’y aller ?” déclara Hou Qing d’un ton moqueur, comme si Lin Feng s’était ridiculisé.

    “Un des Anciens veut me rencontrer ?” demanda Lin Feng, surpris de la situation. Était-ce à cause des morts lors de ses combats dans l’Arène de Vie ou de Mort ? Impossible, il avait tué tous ceux qui connaissaient sa véritable identité. Était-ce à cause de ce qui s’était passé au Précipice de Zhangu ? Impossible, le Protecteur Kong ne voulait pas répandre cette nouvelle au sein de la secte, tout comme le protecteur Bei. Ils ne laisseraient certainement pas Hou Qing le savoir. De plus, ils savaient que Lin Feng avait une situation urgente à régler avec Han Man.

    Étonnamment, l’un des Anciens voulait rencontrer Lin Feng et il n’avait aucune raison de refuser.

    “Attends-moi un moment, je serai vite de retour”, dit Lin Feng à Hou Qing en s’éloignant. Hou Qing fut encore une fois abasourdi. Ce type venait d’apprendre qu’un Ancien voulait le voir et il osait le faire attendre. Hou Qing était furieux, mais il se souvint alors à quelle situation Lin Feng allait devoir faire face plus tard, ce n’était donc qu’une question de temps.

    Lin Feng se rendit aussi vite que possible dans la chambre de Han Man et il lui donna trois pilules. Han Man les accepta volontiers et les avala immédiatement. Lin Feng lui avait donné trois de ses pilules Profondes de guérison pour s’assurer de sa complète guérison. Il s’assit à côté du lit en attendant son rétablissement.

    “Lin Feng, es-tu allé au Précipice des Abysses ?” questionna Jing Yun avec hésitation en regardant Lin Feng.

    Lin Feng hocha la tête. Il ne mentirait pas à Han Man ou à Jing Yun. Il se souvenait des paroles des protecteurs lui suggérant ne rien dire : un simple hochement de tête sans bruit respectait le conseil des protecteurs.

    Jing Yun savait déjà qu’il avait réussi quand elle avait vu l’expression de Lin Feng à son arrivée. Jing Yun savait que, d’une manière ou d’une autre, il était allé au Précipice des Abysses, qu’il avait pris des pilules et qu’il était revenu. Elle pensait également que si quelqu’un pouvait passer cette épreuve, ce serait Lin Feng.

    Han Man avait la sensation de vagues d’une source inconnue coulant dans tout son corps. Il ouvrit les yeux et regarda Lin Feng avec étonnement. Il ne dit rien, mais il se sentit reconnaissant d’avoir un ami aussi incroyable. Il pouvait sentir d’innombrables vagues d’énergie de guérison couler dans son corps sans cesse.

    “Lin Feng. Merci”, déclara Han Man. Malgré le peu de temps qu’il avait passé avec Lin Feng, il n’avait déjà aucun doute sur leur véritable amitié. Han Man se souviendrait toujours du nom de son ami. Si des nuages sombres menaçaient Lin Feng à l’avenir, ils devraient d’abord terrasser Han Man en premier.

    Quel véritable ami ! Il avait tué Jing Feng et proposé de supporter seul les conséquences. Il avait partagé des objets précieux avec eux alors même qu’il avait tué tout seul les bêtes sauvages. Il fut aussi capable de tuer Jiang Huai et Jing Hao par lui-même et ensuite d’aller au Précipice des Abysses pour passer l’épreuve qui pourrait son ami Han Man. Dans ce monde, il serait difficile de trouver quelqu’un qui ferait autant pour quelqu’un qu’il connaissait depuis si peu de temps. Lin Feng était quelqu’un qui appréciait vraiment tous les gens qu’il appelait des amis.

    Après un court moment, Han Man pouvait sentir que son corps s’était presque complètement rétabli. Il n’avait plus de douleur mis à part la sensation d’aiguilles picotant sa peau. Il avait récupéré si rapidement.

    Jing Yun vit à quelle vitesse Han Man se rétablissait ; les ecchymoses sur son visage avaient disparu. Elle était étonnée de voir à quelle vitesse et avec quelle efficacité les pilules Profondes de guérison agissaient le corps.

    “Ces pilules sont très utiles, comme on pouvait s’y attendre d’une récompense venant des protecteurs”, pensa Lin Feng. Lin Feng, souriant, avait finalement commencé à se détendre.

    "Han Man puisque tu te remets si vite, je ne peux plus rester ici, j’ai quelque chose à faire.

    Avant de partir, Lin Feng prit trois pilules et les donna à Jing Yun en indiquant :
    “Jing Yun, si ses blessures ne guérissent pas complètement alors tu devras immédiatement lui donner ces trois pilules. Je compte sur toi.”

    “Lin Feng, ne t’inquiète pas, je m’en charge.”
    Jing Yun récupéra les trois pilules et regarda ensuite Lin Feng partir.

    Lin Feng suivait Hou Qing alors qu’ils se dirigeaient vers la Gorge des Orages et plus précisément vers l’Arène de Vie ou de Mort. Lin Feng vit beaucoup de disciples rassemblés autour de l’arène. Il n’avait aucune idée de ce qui arrivait et pourquoi ils étaient tous rassemblés dans un tel endroit alors qu’il n’y avait pas de bruits de bataille.

    Plus important encore, il se demandait quel Ancien voulait le voir et pour quelle raison.

    “Patriarche, Ancien Mo, j’ai amené Lin Feng” dit avec beaucoup de respect Hou Qing.

    “C’est le patriarche de notre secte Yun Hai, Nan Gong Ling, et le Grand Ancien Mo Cang Lan.”
    La mâchoire de Lin Feng avait presque atteint le sol sur ces mots. Il ne s’attendait pas à rencontrer des gens aussi importants et, en plus, ils l’avaient appelé directement. Il regarda autour de lui et vit Chu Zhan Peng et Lin Qian. Cette dernière le regarda avec un sourire froid.

    “Qu’est-ce qu’elle fait ici ?”

    “Lin Feng, reconnais-tu les crimes que tu as commis ?” demanda Mo Xie à Lin Feng avec un regard sinistre et sombre.

    “Ancien, je ne comprends pas”, répondit Lin Feng en secouant la tête. Il sentait une sueur froide dégouliner dans son dos. Mo Xie était un Ancien estimé dans la secte. Lin Feng sentait que ça commençait à mal tourner.

    “Tu ne comprends pas ? Tu es un disciple et tu ne comprends pas tes Anciens ? Tu blesses tes frères et sœurs, tu insultes tes Anciens et tes supérieurs. Tu es la honte de la secte Yun Hai. Tu es une honte. Tu es un déchet.”
    Mo Xie s’était assuré d’accentuer les accusations et s’était même assuré de l’humilier pour respecter l’accord qu’il avait conclu avec Chu Zhan Peng. Lin Feng étant un simple disciple ordinaire, personne n’interrogerait Chu Zhan Peng sur la façon dont il avait l’intention de punir Lin Feng. Mo Xie ne voulait pas alarmer le Patriarche.

    Il avait amplifié toutes ces accusations devant la foule présente et avait l'intention de faire expulser Lin Feng de la secte Yun Hai. Il s’était assuré de lui mettre autant de pression que possible afin de l’empêcher de contester ses accusations.

    “Déchet, honte de la secte Yun Hai ?”
    Les yeux de Lin Feng semblaient perplexes, puis il regarda Lin Qian et comprit ce qui se passait. Par contre, il ne comprenait pas l’attitude de Mo Xie et son soutien de Lin Qian. Même si Lin Feng n’était pas un disciple réputé, il était toujours un membre de la secte.

    “Pourquoi ne parles-tu pas ? Regardez tous à quel point il est coupable ! Il n’essaye même pas de se défendre contre ces accusations ?”
    Mo Xie regardait froidement Lin Feng qui restait silencieux.

    “Ancien, vous avez énuméré plusieurs accusations à mon encontre sans preuve. Je suis juste un disciple ordinaire et apparemment les paroles de tels disciples importent peu aux estimés Anciens de la secte Yun Hai. Prouver mon innocence ? Je suis déjà jugé coupable par un Ancien qui sait tout et a déjà tout vu. Ai-je besoin de dire quelque chose ?”

    “Quelle insolence !” cria Mo Xie qui ne s’attendait pas à des paroles si agressives de la part de Lin Feng. Lin Feng avait en plus fait référence à la façon dont les disciples ordinaires étaient traités et comment les Anciens pouvaient accuser sans preuve n’importe qui.

    “Comment oses-tu me parler ! Je suis l’un des Aînés de la secte. Mon devoir au sein de la secte est de questionner les disciples sur leurs crimes. Est-ce que tu réalises que parler à un Ancien de la secte est un crime en soi ?”

    “Si je ne dis pas un mot alors vous le prenez comme une preuve de ma culpabilité à toutes vos accusations. Cependant, quand je choisis de parler, vous m’accusez de m’opposer à un Ancien qui exécute ses fonctions. Moi, Lin Feng, je voudrais demander à un Ancien aussi partial, pour qui travaillez-vous exactement ?” répondit Lin Feng en haussant le ton.

    Quand il avait accusé Lin Fen, Mo Xie était déjà convaincu de ses crimes comme s’il en avait été témoin. Rien ne pouvait le faire changer d’avis. Il pensait que Lin Feng était coupable d’être la honte à la secte. Lin Feng savait que Mo Xie ne changerait pas de position, peu importe ce qu’il faisait. Ne pas dire un mot était un crime, mais se défendre en était un également. Pourquoi aurait-il donc besoin de retenir ses paroles alors qu’il était déjà coupable de toute façon ?

    Devant toute la foule, devant des membres de la secte, Lin Feng défiait du regard Mo Xie sans aucune peur.
  • avril 2018 modifié
    Et ce n'est pas finit: nouvelle semaine donc un nouveau chapitre :smile:


    Chapitre 22 : Un bras pour un bras

    “Ce gars est vraiment courageux. Il ose répondre à un Ancien.”

    “C’est un fou imprudent. On dirait qu’il est fatigué de vivre.”

    La foule discutait bruyamment, les yeux remplis de pitié. Ils ne s’attendaient évidemment pas à ce que Lin Feng soit assez audacieux pour s’opposer directement à un Ancien.

    Dans le Continent des Neuf Nuages, la secte Yun Hai était très prospère. La secte était si forte qu’elle pouvait presque se considérer comme une nation. Ses membres pouvaient apporter la paix ou la destruction partout où ils allaient sans réelle opposition. Au sein de la secte, une concurrence féroce avait lieu pour le pouvoir. Les rangs de la hiérarchie étaient extrêmement stricts : d’abord, les disciples ordinaires et les disciples d’élite qui représentaient le futur de la secte, ensuite, les Anciens ordinaires et les Grands Anciens. “Ordinaire” était le plus bas classement pour un Ancien ou un disciple. Chacun avait son rôle à jouer dans la secte et personne n’allait à l’encontre de cette hiérarchie.

    Lin Feng était qu’un disciple ordinaire après tout. Entre lui et Mo Xie, la différence de statut liée à la hiérarchie de la secte était énorme. Si Mo Xie voulait sa survie, alors Lin Feng vivrait, si Mo Xie voulait sa mort, alors il mourrait. C’était la différence entre eux.

    Mo Xie était choqué et embarrassé, car Lin Feng s’était directement opposé à lui et l’avait ridiculisé.

    “Hou Qing, est-ce un crime de contredire un Ancien de la secte ?” demanda Mo Xie immobile, en regardant intensément Lin Feng.
    “Se disputer avec un Ancien respecté est le crime le plus grave : il devrait être expulsé de la secte. Il devrait avoir sa Culture paralysée pour avoir offensé un Ancien si estimé et ensuite avoir sa position dans la secte retirée”, répondit lui-même, Mo Xie.

    Comment Hou Qing n’aurait-il pas compris ce que Mo Xie voulait dire ? Comment pourrait-il manquer une si belle opportunité ?

    “Ancien, moi, Hou Qing, pense que Lin Feng est coupable de tous les crimes dont il a été accusé. Il devrait paralyser sa propre Culture et il devrait être expulsé de la secte.” Dit-il avec un sourire ironique.

    “Pas la peine, il a travaillé si dur pour acquérir une si faible Culture, nous devrions avoir pitié de ce minable. Va juste couper un de ses bras et ensuite, tu pourras l’expulser de la secte.” déclara Mo Xie d’un ton magnanime comme s’il accordait une faveur à Lin Feng.

    “Quelle malveillance !”
    Lin Feng le détestait. Il pensait que Mo Xie était injuste. Ce fut à cet instant que Lin Feng décida qu’aussi longtemps qu’il vivrait, le sang de Mo Xie finirait par se répandre. Lin Feng avait été accusé de nombreux crimes : il serait expulsé de la secte dans tous les cas. Il serait immédiatement donné à Lin Qian en cadeau. Il craignait les intentions de Lin Qian et de ce jeune homme effrayant s’ils le capturaient. Ils étaient évidemment venus pour prendre sa vie.

    En fait, c’était précisément ce que Lin Feng envisageait quand il avait suivi Houng Qing jusqu’à l’arène : un Ancien exigeant sa présence ne pouvait que préjuger d’une situation déjà désespérée. Il mourrait s’il obéissait, il mourrait s’il résistait.

    “Sur le chemin de la Culture, ceux qui n’ont pas un pouvoir suffisant et un talent naturel mourront. La secte est peu fiable, il n’est plus possible de lui faire confiance.”
    Ce monde et tout ce qui s’était déjà passé lui avaient montré que seul comptait son propre pouvoir. Cette situation consolidait cette idée que Lin Feng avait de ce monde : un Ancien voulait lui arracher le bras et l’expulser de la secte sur la base de fausses accusations, mais cela n’avait pas d’importance.

    Lin Feng jeta un coup d’œil à Nan Gong Ling. Le Patriarche de la secte n’avait encore rien dit. Il ne voulait pas faire être impliqué de ce qui se passait et prenait donc ses distances.

    “Tout exige de la force et du talent naturel. En ce moment, je ne suis pas considéré comme puissant, ce qui signifie que je dois dévoiler mon vrai talent, pensa Lin Feng rapidement. S’il n’y a pas d’autre solution, alors je vais devoir révéler ce que j’ai réalisé au Précipice de Zhangu.”

    Quand il avait fait retentir les tambours, deux protecteurs de la secte étaient venus et l’un des deux l’avait personnellement raccompagné à la secte. Lin Feng avait alors compris, en voyant la bonté des Protecteurs envers lui, que l’épreuve qu’il avait passée était loin d’être facile.

    À ce moment, Hou Qing était déjà devant Lin Feng, prêt à agir. Beaucoup de gens les regardaient. Même de Grands Anciens regardaient avec dédain l’exécution d’un disciple ordinaire. Hou Qing se sentait nerveux et excité en même temps. C’était une excellente occasion pour lui de montrer ses compétences aux Anciens.

    “Minable, tu peux te couper le bras toi-même. Il y a une énorme différence entre nos forces respectives. Tu ne vaux pas la peine que je me batte”, déclara Hou Qing d’un ton arrogant.

    Lin Feng vit les yeux scintillants de Hou Qing et se sentit exaspéré. Hou Qing n’avait aucune personnalité. Pour l’un des meilleurs disciples ordinaires, il était juste pathétique.

    “Je préférerais voir comment tu envisages de me couper le bras”, répondit Lin Feng en dégainant son épée et en la tenant fermement devant lui. Il restait calme, immobile. Il se sentait comme une montagne inébranlable, toute peur avait disparu.

    “Haha, comme tu veux, je vais montrer aux Anciens ta faiblesse” dit Hou Qing qui, de toute évidence, savait que Lin Feng n’allait pas se couper le bras lui-même. Il avait été miséricordieux avec Lin Feng en lui laissant l’opportunité de se couper lui-même le bras, uniquement pour faire bonne impression devant les Anciens.

    “Technique de mouvement : Vent Dansant.”

    Hou Qing disparut en un éclair. Il maîtrisait sa technique de déplacement à la perfection. Ses mouvements étaient si rapides qu’il semblait danser dans le vent.

    “Hou Qing fait partie des dix meilleurs disciples ordinaires. Ses techniques de déplacement sont exceptionnelles pour quelqu’un de ce niveau. Comment Lin Feng pourrait-il rivaliser avec lui ?”

    “Ce mec peut encore avoir l’air aussi calme ? Il cherche la mort ! Ce combat est déjà fini.”

    La foule était bruyante. Tous regardaient Hou Qing qui était aussi rapide que le vent. Quand il utilisait ses techniques de déplacement, même ceux qui étaient mieux classés, étaient incapables d’égaler sa vitesse.

    Quand Mo Xie vit la technique de Hou Qing, il sourit plein de confiance. La force de Hou Qing semblait avoir encore augmenté. Il espérait que Hou Qing serait l’un des cinq meilleurs disciples ordinaires de la secte d’ici au début de l’année suivante. Ainsi Mo Xie, en tant que professeur, gagnerait aussi en réputation.

    La victoire de Hou Qing sur Lin Feng était pour Mo Xie une évidence. Lin Feng n’en était qu’à la huitième couche de Qi. Il estimait que Lin Feng ne pourrait faire que trois mouvements avant de perdre son bras.

    Parmi les gens qui étaient présents, malheureusement, Lin Feng semblait être le seul à croire en sa victoire, tous les autres attendaient l’instant où ils verraient le sang de Lin Feng gicler. Lin Feng tenait son épée d’une seule main et il restait immobile comme un rocher. Hou Qing était incroyablement rapide et n’arrêtait pas de se déplacer d’un côté à l’autre de Lin Feng.

    À ce moment, un vent violent apparut et la tunique de Lin Feng s’agitait comme un drapeau dans le vent. Ses longs cheveux volaient dans tous les sens, mais il restait toujours impassible et immobile.

    “C’est la fin. Les techniques de déplacement de Hou Qing sont tout simplement trop exceptionnelles même pour les disciples d’élite.”

    La bataille n’avait même pas vraiment commencé que la foule parlait déjà la fin du combat.

    Tout le monde pouvait voir Lin Feng les yeux fermés. Il se sentait calme et sa tunique voletait à cause du vent créé par Hou Qing dansant autour de lui. Sa respiration et ses battements de cœur étaient réguliers et calmes. Soudain, il cessa de respirer et concentra tous ses sens sur la position de son adversaire.

    L’épée de Lin Feng bougea soudainement. Son épée dansait dans le vent comme s’il copiait les compétences de Hou Qing. Ses mouvements semblaient gracieux et agiles.

    “AAAHHH”
    Un grand cri se fit entendre venant d’au-dessus de la tête de Lin Feng. Soudainement, une énergie oppressante remplit l’atmosphère et choqua beaucoup de spectateurs.

    “Tellement faible !”
    Lin Feng prononça uniquement ces deux mots. Son épée brillait toujours. Juste après ses paroles, la foule vit des éclaboussures de sang jaillir dans toutes les directions.

    Les spectateurs haletaient sous le choc de la situation inconcevable qu’ils observaient.

    Hou Qing avait été incapable de riposter et il avait perdu tellement facilement contre Lin Feng. L’un des bras de Hou Qing avait été coupé en un seul coup alors qu’il était en train d’utiliser sa technique de déplacement.

    “Comment est-ce possible ?”
    “Comment Lin Feng a-t-il fait ça ?” crièrent certains disciples ordinaires. Ils étaient d’autant plus surpris qu’ils avaient presque tous entendu la réputation de Lin Feng d’être un minable. Comment avait-il pu couper un des bras de Hou Qing en une seule attaque et avec si peu de difficulté ?

    Si les disciples ordinaires n’avaient pas vu comment Lin Feng avait attaqué, les disciples d’élite avaient eux tout vu très clairement. Lin Feng avait utilisé son épée si vite qu’il avait réussi à utiliser la force du vent pour couper le bras de Hou Qing. Pour certains spectateurs, c’était le vent lui-même qui avait coupé le bras avant même la frappe de l’épée.

    “Une épée qui peut fusionner avec le vent et emprunter sa force. Est-ce que le pavillon du Xing Chen possède de telles techniques ?” se demanda Nan Gong Ling, car c’était la première fois de sa vie qu’il voyait une telle chose. Le jeu d’épée de Lin Feng avait été merveilleux au point de pouvoir le qualifier de perfection. Il avait utilisé juste la force nécessaire pour son attaque. Il avait suivi le vent et coupé un des bras de Hou Qing. C’était le but précis de Lin Feng : s’il avait voulu prendre la vie de Hou Qing, il aurait pu le faire en un seul même coup sans laisser le temps à quiconque de réagir.

    Lin Feng n’avait utilisé aucune technique particulière pour que son épée fusionne avec le vent. C’était juste le résultat des progrès suite à son passage au Précipice de Zhangu : il avait réalisé que l’épée, le ciel ainsi que toutes les choses de la création, avaient toutes une force qui pouvait être utilisée. L’épée avait une force de l’épée, le vent avait une force du vent qu’il venait justement d’utiliser. Il avait suivi le vent avec son épée permettant une fusion entre l’épée et le vent.

    “N’était-ce pas plutôt lui et non son épée qui a utilisé la force du vent ?” se demanda Nan Gong Ling en considérant cette possibilité, mais il la rejeta immédiatement vu que Lin Feng était seulement à la huitième couche de Qi. Comment pouvait-il être capable de comprendre cette notion de force du vent ?

    Un Cultivateur d’une des couches de Qi n’a pas pu utiliser la force d’un élément. Seuls les Cultivateurs ayant atteint les couches de Ling Qi et quelques génies savaient utiliser les forces des éléments. Si un Cultivateur d’une des couches de Qi voulait utiliser ces forces, il ne pouvait le faire qu’en utilisant la puissance de son esprit, or Lin Feng n’avait pas libéré son esprit.

    “Ce minable est devenu fort. Pas étonnant qu’il soit devenu fou. Cependant, en ce qui me concerne, ce déchet est comme avant : toujours un déchet. Cela ne changera pas aujourd’hui”, pensa Lin Qian après avoir vu Lin Feng couper le bras de son adversaire avec une telle facilité. Elle était à la couche de Ling Qi et son esprit devenait de plus en plus fort chaque jour au point de s’éveiller très prochainement. Elle avait un esprit universel de glace et de feu. Ce minable, Lin Feng, n’était pas de taille face à elle.

    Mo Xie avait l’air extrêmement embarrassé en cet instant. Il avait nommé Hou Qing pour couper le bras de Lin Feng sans imaginer que Lin Feng couperait sans effort l’un des bras de Hou Qing. C’était comme une gifle au visage. Lin Feng devait mourir.

    Lin Feng ne remarqua pas les expressions sur les visages de la foule. Il semblait aussi calme qu’auparavant. Il avait soigneusement remis son épée dans son fourreau. Il regarda sans pitié Hou Qing qui était au sol, à genoux. Lin Feng restait juste immobile comme si rien ne s’était passé.

    “L’un des dix meilleurs disciples ordinaires ! Il est clair que lorsque vous avez dit que je ne valais pas la peine de vous battre, vous ne pensiez pas perdre votre propre bras.”
    Lin Feng regardait Hou Qing avec moquerie et rajouta :
    “Je ne comprends vraiment pas pourquoi vous vous êtes permis d’être aussi arrogant en étant si pathétiquement faible, j’aurais honte si j’étais votre professeur.”
  • merci pour le chapitre
  • pmgtraduction.wordpress.com/2018/04/18/chapitre-23-lombre

    Chapitre 23 : L’ombre


    Hou Qing couvrait la blessure sanglante avec son autre main. Le sang coulait sans fin à travers ses doigts pour former une flaque de sang au sol. Il avait l’air complètement terrifié et n’arrivait pas à comprendre comment il avait perdu son bras. La scène était si choquante que personne n’arrivait à croire ce qui s’était passé.

    “Toi, t’as dû avoir de la chance ! Sans ton coup de chance alors…” dit Hou Qing en regardant Lin Feng d’un regard noir. En cet instant, il croyait encore que Lin Feng ne l’avait pas réellement battu et que la force de Lin Feng était largement inférieure à la sienne. Il pensait que Ling Feng avait frappé avec son épée au hasard et qu’il l’avait touché par pur hasard. Comment aurait-il pu savoir où se trouvait Hou Qing ? Lin Feng avait juste frappé dans le vide et avait réussi à toucher par hasard le bras. Hou Qing n’était pas le seul à penser cela, beaucoup de disciples ordinaires dans la foule avaient eu le même raisonnement. Ils ne pouvaient pas croire que Lin Feng avait vu les déplacements si rapides de Hou Qing et qu’il avait pu trancher ce bras avec autant de précision.

    “J’ai effectivement beaucoup de chance”, répondit Lin Feng en souriant après quelques instants de surprise. Il avait vraiment eu de la chance d’avoir l’opportunité d’humilier Hou Qing.

    “La prochaine fois, je serai impitoyable avec toi, tu n’auras pas la même chance”, déclara Hou Qing en marchant d’un pas mal assuré. Il s’éloigna de Lin Feng et se dirigea vers la foule des disciples. Son bras avait été coupé proprement, sa blessure nécessitait une aide médicale le plus rapidement possible, ou il perdrait la vie. Il avait déjà perdu tellement de sang qu’il lui était difficile de se tenir debout.

    “J’espère que tu ne seras pas assez stupide pour me défier une “prochaine fois””, dit Lin Feng en secouant la tête. Hou Qing n’avait toujours pas accepté sa défaite en attribuant la victoire de Lin Feng à la chance. Avec ce genre de tempérament, il reviendrait se venger et finirait par perdre son autre bras.

    “Tu as osé blesser un disciple chargé de rendre la justice quand les règles de la secte ne sont pas respectées. La secte ne signifie donc rien pour toi, il est clair qu’à tes yeux notre secte ne mérite pas du respect”
    Mo Xie blâmait à nouveau Lin Feng, l’accusant de tout.

    En souriant, Lin Feng répondit à Mo Xie :
    “Si je comprends bien ce que vous voulez dire, vous dites que j’aurais dû le laisser me couper le bras, pour ensuite me faire expulser de la secte. En plus de cela, je devrais porter la secte dans mon cœur. Ne pensez-vous pas que votre analyse est ridicule et risible, Ancien ?”

    Lin Feng provoquait Mo Xie par ces réponses. D’une certaine façon, Lin Feng admirait avec quel culot Mo Xie pouvait dire des choses aussi stupides tout en gardant un visage impassible.

    “Patriarche, est-ce que je suis autorisé à ajouter quelque chose à ce qui a déjà été dit ?” demanda Lin Feng sans se soucier de Mo Xie. S’il y avait quelqu’un qui avait le pouvoir de prendre des décisions dans cette situation, c’était certainement Nan Gong Ling.

    Nan Gong Ling avait une expression sur son visage qui montrait l’intérêt qu’il portait de plus en plus à ce jeune disciple et à ses actions. Lin Feng n’était ni autoritaire, ni arrogant ni humble : il était calme et serein même dans une situation apparemment désastreuse. C’était exactement le tempérament requis pour être un grand Cultivateur et pour progresser à pas de géant sur le chemin de la Culture.
    “Vous pouvez parler” dit Nan Gong Ling en hochant la tête.

    “Patriarche, je suis venu, car un Ancien voulait me rencontrer personnellement. Dès mon arrivée, j’ai entendu cet Ancien m’accuser de diverses choses parmi lesquelles d’être coupable d’avoir sali le nom de la secte par mes actes. Il m’a traité de disgrâce de la secte, de déchet. Quand j’essaie de fournir une explication, de me défendre, il s’offusque que je puisse le contredire. Parce que j’ai choisi de défendre mon innocence, il veut que mon bras soit coupé. J’aimerais vous demander : l’Ancien Mo Xie ne m’a-t-il pas déclaré coupable suite à sa décision en fonction uniquement de son opinion personnelle ? En tant qu’Ancien en charge de veiller à ce que les règles soient respectées, n’est-il pas censé représenter la secte quand il rend la justice, plutôt que de prendre des décisions personnelles injustices et biaisées ?”

    Les mots tranchants et précis de Lin Feng choquèrent toute la foule qui maintenant croyait vraiment qu’il était devenu fou.

    “Quelle audace !”
    Un Qi puissant entourait Lin Feng. En cet instant, Mo Xie détestait tellement Lin Feng qu’il était prêt à le tuer sur place avant d’entendre d’autres paroles qui le ridiculisaient.

    “Audacieux ? La secte veut m’abandonner et m’expulser sans rechercher la part de vérité derrière ces accusations. Pourquoi ne pas être audacieux dans une telle situation ? Je voudrais vous demander, Ancien Mo Xie, les crimes dont vous m’accusez, qui vous a dit que je les avais commis en premier lieu ?” répliqua Lin Feng toujours souriant et très calme. Il n’avait pas peur d’affronter Mo Xie.

    “Déchet ! Tu blesses les membres de notre famille, tu humilies tes supérieurs. Oses-tu le contester ?” déclara Lin Qian d’un ton glacial.

    “Alors c’est comme ça… je vois, dit Lin Feng en souriant. Il semble que les crimes que l’Ancien Mo Xie me reproche viennent d’elle. C’est ma cousine qui vous a dit tout cela, n’est-ce pas ?”

    “Oui, et alors ?” répondit Mo Xie dont les intentions meurtrières devenaient de plus en plus fortes.

    “Hehe, puisque vous l’admettez, je voudrais vous poser une question en présence du Patriarche. Vous avez écouté uniquement sa vision de l’histoire pour m’accuser de divers crimes, mais êtes-vous un Ancien de la secte Yun Hai ou un Ancien de la secte Hao Yue ?”

    “Comment oses-tu ! Oser m’humilier, moi, un Ancien estimé dans la secte ? Je vais paralyser ta Culture immédiatement effacer toute trace de toi au sein de la secte. La discussion est finie.”
    Mo Xie était arrivé au bout de patience. Permettre à Lin Feng de continuer à parler ainsi de lui ternissait son image et sa réputation d’Ancien.

    "Tout le monde ici sait ce qui est bien et ce qui est mal. Du fait que je ne suis pas un disciple d’élite au sein de la secte, je ne peux pas me défendre. Seuls les forts sont respectés. Si vous voulez paralyser ma Culture, faites-le, mais pas la peine de vous cacher derrière de fausses accusations " déclara Lin Feng sans quitter Nan Gong Ling du regard.

    Si Nan Gong Ling empêchait Mo Xie d’attaquer, Lin Feng resterait toujours un disciple de la secte Yun Hai au fond de lui, même s’il était expulsé. Cependant, si Nan Gong Ling laissait agir Mo Xie, Lin Feng leur dirait rapidement ce qui s’était passé au Précipice de Zhangu. Puis pendant la confusion et pour fuir cette situation dangereuse, Lin Feng s’échapperait de la secte Yun Hai, car il ne voudrait plus être un disciple de cette secte. Si la secte ne voulait pas de Lin Feng, pourquoi aurait-il besoin de la secte ? Lin Feng n’avait pas l’intention de devenir le serviteur ou l’esclave de quiconque.

    Nan Gong Ling observait attentivement tout ce qui se passait. Mo Xie se rapprochait et se préparait à attaquer rapidement Lin Feng.

    Nan Gong Ling surveillait avec attention l’expression du visage de Lin Feng qui, à sa surprise, restait complètement calme.

    “Sa volonté et sa détermination sont extrêmement fortes. Il reste calme face au danger. De plus, ses capacités naturelles sont bonnes. Il pourrait rejoindre les disciples d’élite dans quelques années, et même devenir une personne très importante au sein de la secte. Un jour, nous pourrions avoir besoin d’un talent comme le sien.”

    “Mo Xie est un Ancien estimé. Ses réalisations sur le chemin de la Culture ne sont pas insignifiantes. Son talent naturel et son travail acharné jouent également un rôle important dans sa progression. Il pourrait encore grimper dans la hiérarchie à l’avenir. Même si ce qui se passe aujourd’hui est de sa faute, il est un Ancien après tout et de plus, il est le fils de Mo Cang Lan.”

    Nan Gong Ling considérait les avantages et les inconvénients de cette situation extrêmement rapidement avant de donner une réponse. Il était le patriarche de la secte. Quel que soit le problème, il devait toujours distinguer les choses clairement et comprendre le pour et le contre de chacune de ses actions. Si quelque chose pouvait être bénéfique à la secte, alors cela devait être fait, et, à l’inverse, si cela était défavorable à la secte, alors cela ne devait pas se faire. C’était l’un des principes fondamentaux que suivaient tous les patriarches.

    Il savait bien sûr que Mo Xie avait fait une erreur dans sa gestion de la situation, mais s’il arrêtait Mo Xie, cela le discréditerait. S’il le laissait attaquer, il ressentirait intérieurement une grande perte pour la secte. En outre, il était obligé de prendre en considération Mo Cang Lan qu’il ne pouvait également discréditer. Après tout, Mo Cang Lan avait le statut de Grand Ancien au sein de la secte. Il avait rendu des services héroïques à la secte.

    De l’autre côté de la balance, il y avait Lin Feng qui avait certainement du potentiel, mais qui ne faisait pas le poids par rapport aux Anciens.

    Devant les hésitations de Nan Gong Lin, Lin Feng rit de lui-même d’avoir cru en la secte. Il rit de sa propre ignorance. Même s’il avait vaincu Hou Qing, l’un des dix meilleurs disciples ordinaires, Lin Feng était toujours aux yeux de tous un disciple ordinaire, alors que Mo Xie était un Ancien. Comment Nan Gong Ling pourrait-il rabaisser Mo Xie devant cette foule juste à cause de Lin Feng ? Dans leur esprit, c’était la propre faute de Lin Feng de s’être mis dans cette situation dangereuse alors qu’il n’était pas assez fort. Il ne méritait pas d’être protégé.

    “Gamin ignorant”, dit Mo Xie, alors qu’il se rapprochait de Lin Feng. Ces mots blessèrent Lin Feng. Son sourire révélait ses intentions meurtrières, il voulait tuer Lin Feng. Il était un disciple ordinaire, rien de plus.

    “Lin Feng va mourir !” s’exclamèrent des disciples dans la foule. Mais Lin Feng ne pouvait que blâmer sa propre impuissance.

    “Quel dommage que je ne puisse pas paralyser sa Culture moi-même”, déclara froidement Lin Qian. La situation était assez inattendue pour Lin Qian, mais le résultat était le même, c’était la fin de Lin Feng.

    La puissante énergie de Mo Xie paralysait Lin Feng. Tous ses poils étaient dressés, il était sur le point d’ouvrir la bouche quand soudain la force qui l’oppressait disparut.

    “Hein ?”
    Lin Feng était stupéfait. C’était inattendu. Comment cette force avait-elle pu disparaître et surtout, de cette façon, sans laisser de traces ?

    Mo Xie n’était pas loin de Lin Feng, mais il s’arrêta, les pupilles dilatées comme s’il avait vu quelque chose d’inimaginable. Une force quasi-divine opprimait tout son corps.

    Beaucoup de gens ne comprenaient pas pourquoi Mo Xie s’était arrêté. Nan Gong Ling et Mo Cang Lan étaient tous deux stupéfaits de la tournure des événements.

    “C’est…”
    Lin Feng regarda l’expression puis le corps de Mo Xie. Lin Feng était aussi choqué que tout le monde et avait du mal à croire ce qu’il voyait.

    “Je ne me trompe pas…”
    Lin Feng était tellement choqué que ses yeux ne pouvaient pas être plus ouverts qu’à cet instant. Sur le corps de Mo Xie, une ombre ressemblant à une silhouette humaine était apparue. De plus, cette ombre bougeait même si Mo Xie était paralysé.

    Cette ombre ressemblait vraiment à l’ombre d’un humain.

    La chose la plus effrayante était que Lin Feng ne pouvait voir à qui appartenait cette ombre.

    Ce n’était pas seulement Lin Feng, le Patriarche et toutes les autres personnes étaient abasourdies en regardant l’ombre qui enveloppait le corps de Mo Xie.

    “Casse-toi, va-t’en, minable” retentit une voix qui emplit toute la zone recouvrant tous les autres bruits. Personne ne pouvait voir qui avait parlé, mais la voix semblait contenir un pouvoir immense qui ébranlait tout le monde.

    Cette voix faisait trembler de peur beaucoup de gens, certains tombèrent à genoux. Dans un instinct presque primitif, le corps de certains disciples les suppliait de fuir.
  • merci pour le chapitre
  • pmgtraduction.wordpress.com/2018/04/20/chapitre-24-sain-et-sauf/


    Chapitre 24 : Sain et sauf


    Mo Xie baissa les yeux et vit l’ombre qui semblait se déplacer sous sa peau lui procurant une sensation de froid glacial tout le long de son dos. Quel genre d’étrangeté cauchemardesque pouvait bouger sous la peau de sa victime ?

    Mo Xie pouvait à peine bouger son corps sous la puissance de cette ombre. Il pouvait sentir que c’était le fait d’un homme qui utilisait son énergie pour le paralyser à travers l’ombre, mais il n’arrivait pas à détecter où il était ni qui il était. C’était comme s’il n’existait pas.

    “C’est lui !” s’exclama Nan Gong Ling dont les yeux scintillaient. Il était stupéfait. Il ne pouvait pas croire ce qui se déroulait sous ses yeux. L’ombre sortit soudainement du dos de Mo Xie.

    “Mo Xie, reviens !” cria Mo Cang Lan. Même s’il était l’un des Grands Aînés de la secte Yun Hai, il ne pouvait que ressentir une immense peur suite à ce qu’il venait d’être témoin. De par ses soixante ans, il avait une vaste connaissance des techniques des Cultivateurs de ce monde et connaissait de nombreux types d’esprits. Ainsi, il connaissait l’origine de cette ombre et à quel point cette situation pouvait être dangereuse.

    “C’est un esprit de l’ombre, un type d’esprit tout aussi mystérieux que dangereux. Il est dit que si un Cultivateur a un esprit de l’ombre éveillé, ce Cultivateur sera capable de pénétrer dans le corps des autres et d’en prendre le contrôle complet. Certains de ces esprits puissants peuvent même empêcher une personne de respirer, les forçant à suffoquer sans possibilité de se défendre. La partie la plus effrayante d’un tel esprit de l’ombre est qu’une fois à l’intérieur de votre corps, vous ne pouvez plus l’attaquer sans vous blesser, et chaque attaque infligera aucun dommage à l’ombre, mais affaiblira vos propres défenses”, pensa Mo Cang Lan.

    L’esprit de l’ombre pouvait provoquer la peur même aux cultivateurs les plus endurcis. Le propriétaire d’un esprit de l’ombre pouvait tuer quelqu’un avec la plus grande facilité. Personne ne voulait offenser un tel Cultivateur quel que soit son niveau de Culture. Mo Cang Lan ne voulait absolument pas que sa famille offensât un cultivateur de l’ombre.

    Mo Xie, extrêmement pâle, recula de quelques pas. Il était incapable de faire quoi que ce soit. Il était tellement choqué par ce qui venait de lui arriver qu’il était incapable d’agir, comme consumé par le pouvoir qui l’avait frappé.

    “Mes hommages, camarade Cultivateur, je ne sais pas qui vous êtes ou comment nous pouvons vous aider, mais nous allons essayer. Qu’est-ce qui vous amène à nous ?”
    Mo Cang Lan s’adressait à l’ombre qui se déplaçait sur le sol. Il pensait que la personne contrôlant l’ombre avait fusionné avec l’ombre.

    “Préoccupez-vous de la secte et non de vos rancunes personnelles, n’essayez pas d’obtenir des avantages personnels en utilisant d’autres personnes de la secte ! Ainsi, vous ne ferez pas honte aux membres de la secte”, résonna la voix. Dans une légère brise, l’ombre disparut.

    “Terrifiant !”
    Tous pouvaient sentir leur cœur battre dans leur poitrine. Il était difficile de respirer après avoir rencontré une aura aussi oppressante et un esprit aussi terrifiant.

    “Qui était cet homme ? Il semblait parler directement au Patriarche.”
    La foule s’interrogeait et discutait des événements.

    “Ce doit être quelqu’un qui protège la secte en secret. Il s’est impliqué, car nous donnions un disciple à une autre secte. Les Grands Aînés de la secte semblent guère en savoir plus que nous. Il semblerait que la secte de Yun Hai possède un Cultivateur de génie caché.”

    Nan Gong Ling avait un sourire ironique. Il n’y avait qu’une seule personne qui savait à qui appartenait l’ombre et c’était lui.

    Quand Nan Gong Ling pensa à ce qu’il avait fait, il se sentit coupable. Il pesait toujours les avantages et les inconvénients des différentes possibilités et prenait son rôle au sein de la secte très au sérieux. Il essayait toujours de tout faire dans l’intérêt de la secte, mais, cette fois, il avait oublié de prendre en compte la réputation de la secte. Il s’était trop inquiété des gains et pertes, sans considérer la secte dans son ensemble.

    “Chu Zhan Peng, c’est terminé pour aujourd’hui. S’il vous plaît, transmettez à votre père mes hommages”, déclara Nan Gong Ling.

    “Terminé pour aujourd’hui ?” Lin Qian était stupéfait. Comment pouvait-elle partir en laissant Lin Feng sain et sauf ?

    “Chu Zhan Peng, s’il vous plaît…” dit Lin Qian à voix basse exprimant son anxiété. Chu Zhan Peng sourit et dit :
    “Patriarche Nan Gong Ling, je suis venu à la secte de Yun Hai, car je pense que vous avez beaucoup de génies et de cultivateurs héroïques dans votre secte. J’ai vraiment hâte de les voir. Je ne sais pas qui, parmi tous les disciples de la secte, veut pratiquer avec moi. Nous pourrions échanger quelques coups et cela nous aidera certainement tous les deux à progresser.”

    Même si le discours de Chu Zhan Peng semblait calme et poli, il n’avait pas d’autre ambition que de provoquer la secte dans un combat pour l’humilier.

    Lin Feng comprit tout parfaitement, tout était devenu très clair. Il comprenait la raison pour laquelle Lin Qian et son collègue étaient venus à la secte Yun Hai.

    “Chu Zhan Peng, vous êtes célèbre dans tout le pays, tout le monde connaît votre nom. Nos disciples de la secte Yun Hai doivent encore s’entraîner très dur pour pouvoir livrer une bataille équilibrée contre vous. Si un jour une telle opportunité se présente, je serais heureux de vous en informer et vous pourrez revenir à ce moment-là.” déclara Nan Gong Ling.

    “Patriarche Nan Gong Ling…”

    “Est-ce que tous les disciples de la secte Hao Yue tiennent si peu à leur vie ? Vous voudriez que je me répète ?” rajouta Nan Gong Ling d’un ton glacial. Chu Zhan Peng voulait poursuivre la discussion alors que Nan Gong Ling les avait subtilement invités deux fois à partir. Il avait fait de son mieux pour ne pas être désobligeant.

    Peut-être à cause de son talent et de ses capacités, Chu Zhan Peng était très fier et son attitude était en train d’offenser le patriarche de la secte Yun Hai. La secte Hao Yue était plus puissante que la secte Yun Hai, mais Nan Gong Ling était, lui, plus puissant et expérimenté que Chu Zhan Peng. Ce dernier pouvait-il prendre le risque d’humilier le patriarche sur son propre territoire ?

    Chu Zhan Peng semblait extrêmement tendu quand il dit, en souriant :
    “D’accord, nous allons prendre congé.”

    Son esprit du rokh s’envola en créant un vent semblable à un ouragan qui était si fort que beaucoup de gens tombèrent. Chu Zhan Peng tenait Lin Qian alors qu’il guidait son esprit du rokh. Tout le monde était confus de ce qui venait de se passer.

    “Moi, Chu Zhan Peng, je m’en souviendrai.”
    L’oiseau légendaire s’envola haut dans le ciel. Ceux qui étaient tombés se relevèrent. Tout le monde dans la foule se sentait déprimé. Chu Zhan Peng avait méprisé la secte et ses disciples.

    “Lin Feng, lors de la réunion annuelle, je te tuerai ! À moins que tu te caches derrière la secte Yun Hai pour toujours”, déclara Lin Qian.

    Lin Feng regarda le rokh s’éloigner. Il avait un sourire froid au fond de son cœur. Avait-il besoin de se cacher dans la secte Yun Hai ?

    Nan Gong Ling regarda la foule. Il avait été humilié, mais Chu Zhan Peng était trop arrogant et personne dans la secte ne pouvait l’affronter ouvertement.

    “Dans cinq ans, j’espère que l’un d’entre vous aura atteint le même niveau de Culture que Chu Zhan Peng”, proclama Nan Gong Ling. Même si Chu Zhan Peng était l’un des officiels du pays de Xue Yue, cela ne justifiait pas son arrogance. La secte Yun Hai ne connaissait pas la puissance des autres officiels du pays, mais la Culture incroyablement forte de Chu Zhan Peng était connue de tous.

    “Tout est fini pour aujourd’hui. Vous pouvez tous rentrer maintenant.”
    Nan Gong Ling agita la main pour indiquer à la foule de se disperser et de reprendre leur entraînement.

    Mo Xie ne bougeait pas. Il regardait Lin Feng avec une haine profonde dans les yeux. Bien sûr, Lin Feng ne l’oublierait pas de sitôt et ferait tout pour prendre sa revanche.

    “J’ai dit que nous en avions fini pour aujourd’hui”, cria Nan Gong Ling à haute voix à l’intention de Mo Xie qui regardait toujours Lin Feng. Sa voix fit frissonner Mo Xie. Il partit immédiatement bientôt suivi de Nan Gong Ling.

    “Je dois être prudent et porter une attention particulière à ce type à partir de maintenant”, pensa Lin Feng. Il était si faible actuellement. Il avait un long chemin à parcourir avant d’atteindre le niveau de Culture de Mo Xie.

    Lin Feng était sur le point de partir quand il entendit une voix :

    “Si vous voulez que les gens vous respectent, vous n’avez pas d’autre choix que de devenir forts et puissants. Sinon, vous serez humilié, et même si vous mourez, personne ne s’en souciera.”

    Lin Feng s’arrêta en entendant les paroles de Nan Gong Ling qui le marquèrent profondément.

    “Bien sûr, je sais tout cela”, dit Lin Feng, un sourire aux lèvres. Il sentait qu’il était sur le point de devenir plus puissant.

    Lin Feng méditait assis les jambes croisées dans une des grottes des montagnes. Le Qi du Ciel et de la Terre se transformait en une lumière blanche qui, en se noyant dans le corps de Lin Feng, renforçait ses os et rendait sa chair plus résiliente.

    Cultiver et pratiquer. Lin Feng s’entraînait si intensément que sa force semblait augmenter à pas de géant. Le Qi du Ciel et de la Terre avait purifié son sang et renforcé son corps en entier. Ce Qi était complètement absorbé dans son corps. Il devenait plus fort à chaque instant qui passait.

    Les premières couches de Qi, c’était le premier niveau de Culture. Un Cultivateur n’avait seulement que les bases à ce niveau, car seul votre Qi de base devenait un peu plus fort. Devenir plus fort n’était possible qu’en cultivant plus que quiconque et en s’entraînant plus dur que tout le monde.

    Lin Feng était impatient d’améliorer sa force. Il avait besoin de devenir plus fort que quiconque. Il était impatient de percer la couche de Ling Qi. Alors seulement, il serait capable de devenir un disciple d’élite et tout le monde serait obligé de respecter son pouvoir.

    S’il arrivait à franchir la couche de Ling Qi, son esprit se réveillerait. Avec ses esprits et sa maîtrise, il deviendrait un adversaire redoutable, exactement comme Chu Zhan Peng et Lin Qian dont les esprits étaient éveillés. Chu Zhan Peng pouvait voler haut dans le ciel et porter des personnes sur le dos de son esprit. Lin Qian pouvait contrôler la glace et le feu en utilisant son esprit universel.

    Lin Feng avait la certitude que si sa force et son pouvoir augmentaient, son esprit s’éveillerait et, ainsi sa force serait décuplée.

    Par conséquent, une fois que Han Man se serait complètement remis de ses blessures, Lin Feng se lancerait dans un entraînement à huis clos dans l’une des huit montagnes et cultiverait dans l’espoir d’atteindre la couche de Ling Qi le plus rapidement possible.
  • merci pour le chapitre
  • pmgtraduction.wordpress.com/2018/04/23/chapitre-25-la-couche-de-ling-qi/

    Chapitre 25 : La couche de Ling Qi


    Dix jours plus tard, le Qi de Lin Feng s’était fortement renforcé. Une aura brillante d’un blanc laiteux flottait autour de lui alors qu’il méditait.

    Deux silhouettes au loin se rapprochaient de plus en plus de la grotte dans laquelle Lin Feng cultivait.

    “C’est un endroit tellement agréable, calme et paisible. Cet endroit serait extrêmement bénéfique pour notre Culture”,
    déclara le jeune homme en regardant la grotte. Il ne pouvait pas s’en empêcher de sourire radieusement.

    “Xue Huan, devrions-nous nous entraîner ici ?”

    “Je pensais que tu ne voulais pas t’entraîner…”, répondit la fille qui se tenait, lascivement, à côté de lui. Elle portait une robe rouge qui moulait ses courbes, elle était extrêmement attirante.

    “Hehe, quand je suis avec la si belle Xue Huan dans un si bel endroit, il y a assurément des choses à faire moins ennuyeuses qu’un entraînement.”
    Le jeune homme était incroyablement mince pâle, il ne ressemblait pas à un Cultivateur.

    La jeune fille, vêtue d’une robe rouge serrée, regarda le jeune homme avec un soupçon de dédain. Les Cultivateurs avaient besoin de très grosses sommes d’argent pour avoir accès à des armes et à des pilules Profondes de haute qualité ; l’argent était extrêmement important. Sans le soutien d’une famille aisée ou sans le courage d’aller chasser et tuer des bêtes sauvages, il était impossible d’obtenir de tels objets. La fille qui portait la robe rouge serrée était visiblement sans grand de talent et sa famille était probablement ordinaire ou avec un statut très bas. Pour améliorer rapidement sa Culture, elle fréquentait avec le jeune homme, peu importe à quel point c’était désagréable.

    Lu Fei avait dix-huit ans et avait atteint la neuvième couche de Qi. Il pouvait utiliser les forces des éléments et avait un talent inné reconnu. Son statut était également assuré par son frère, Lu Liang, qui était un disciple d’élite de la secte. Par conséquent, la jeune fille, Xue Huan couchait avec Lu Fei afin d’obtenir des pilules Profondes pour son entraînement.

    Quand ils entrèrent dans la grotte, ils virent Lin Feng assis en train de méditer et de cultiver. Ils se regardèrent avec un regard confus. Ils n’auraient jamais pensé que cette caverne isolée serait occupée.

    “Nous devons trouver un autre endroit”, dit Xue Huan avec regret.

    “Trouver un autre endroit ? Pourquoi ? Ce type n’est qu’à la huitième couche de Qi. Je vais le faire partir”, expliqua Lu Fei en secouant la tête.

    “Ce n’est pas bon de perturber quelqu’un en pleine méditation”, déclara Xue Huan en souriant poliment.

    “Détends-toi, la force de ce mec est insignifiante, il est faible. Attends ici, je vais aller paralyser sa Culture en punition d’avoir ruiné l’ambiance, puis je le jetterai hors d’ici”, dit Lu Fei avec un sourire diabolique sur son visage. Certains Cultivateurs puissants attaquaient les Cultivateurs plus faibles pour des raisons aussi mineures. Cependant, cette attitude était risquée, car si les Cultivateurs faibles devenaient plus puissants, ils chercheraient à se venger. Les quelques Cultivateurs cruels qui osaient agir ainsi n’hésitaient pas à paralyser la Culture de l’adversaire pour éviter une vengeance ultérieure.

    “Hehehe”
    Xue Huan rigolait et hocha la tête sans rien dire. Elle était d’accord, car une grotte était vraiment un endroit idéal pour pratiquer. Seul le fort pouvait utiliser cet avantage.

    “Petit enfant, réveille-toi”, dit Lu Fei d’un ton moqueur.

    Lin Feng ouvrit les yeux. Une intention meurtrière glaciale remplissait la caverne. Il avait été réveillé par Lu Fei et Xue Huan à leur arrivée, mais il avait pensé qu’ils partiraient sans se soucier de lui. Malheureusement, ses pensées étaient un peu trop simplistes, les intentions de ces deux disciples qu’il avait entendus étaient bien pires.

    “Tu veux me chasser et paralyser ma Culture ?” demanda froidement Lin Feng.

    “Si tu as entendu ce que j’ai dit, alors dégage et paralyse toi-même ta Culture ; ce sera moins douloureux”, déclara Lu Fei.

    “Très bien”, dit Lin Feng en hochant la tête. Il se leva et marcha lentement vers Lu Fei.

    “Tu penses pouvoir simplement partir sans paralyser ta Culture ?” demanda Lu Fei en souriant froidement à Lin Feng.

    “Ai-je dit une seule fois que je prévoyais de partir ?” répondit Lin Feng avec une expression taquine sur le visage. Il frappa soudainement le sol ce qui fit trembler toute la grotte. Juste après, Lin Feng bondit à une vitesse incroyable directement vers Lu Fei.

    “Hein ?” Lu Fei fronça les sourcils en voyant le poing qui se dirigeait vers lui.

    “BOOOM !”

    “Aaahhhh”

    Le bras de Lu Fei était brisé en plusieurs endroits et pendait, inerte, de son épaule. Une main diabolique apparut autour de son cou et le souleva du sol.

    “Je veux te demander : comment avais-tu l’intention de paralyser ma Culture ?” questionna Lin Feng. Son corps émettait un Qi froid et mortel. Xue Huan était devenue très pâle, elle ne s’était pas attendue à une telle force.

    “Je suis désolé, j’avais tort, je ne savais pas que vous étiez si fort, laissez-moi partir, je ne ferai plus d’histoires.”
    Lu Fei attrapa le bras de Lin Feng avec sa main et il essayait de lui faire lâcher son cou. Sa voix tremblait et il avait du mal à respirer.

    “Penses-tu qu’il est suffisant de reconnaître tes torts ?”
    Lu Fei avait pensé être le plus fort d’où son désir de paralyser la Culture de Lin Feng et de le forcer à quitter la grotte pour pouvoir faire certaines choses pas très morales avec la jeune fille. Maintenant qu’il était pris au piège, est-ce que reconnaître son erreur serait vraiment suffisant ? Ce serait trop facile. Si Lin Feng avait été plus faible que Lu Fei, Lu Fei n’aurait pas hésité à paralyser sa Culture.

    “Si tu veux paralyser la Culture de quelqu’un, tu dois prendre en considération la possibilité que ce soit lui qui te paralyse”, expliqua Lin Feng tout en donnant un coup de poing dans le dantian de Lu Fei avec une force incroyable. Il fut propulsé dans les airs avant de chuter brutalement sur le sol plusieurs mètres plus loin.

    Lin Feng regarda ensuite Xue Huan et lui a crié : “Casse-toi !”

    Xue Huan, tremblante, courut vers Lu Fei et l’aida à quitter la grotte avec elle.

    “Tu as osé paralyser ma Culture, je ne pourrai me satisfaire que de ta mort”, hurla une voix à l’extérieur de la grotte. Lin Feng ignora ces cris et reprit son entraînement.

    Mais, peu de temps après, il fut à nouveau interrompu. Lu Fei et Huan Xue étaient revenus avec un autre disciple.

    Ce disciple semblait avoir dix-neuf ans. Il ressemblait un peu à Lu Fei, mais son visage ressemblait à celui d’un aigle, lui donnant un air encore plus méchant que Lu Fei.

    “Mon frère, ce bâtard m’a cassé le bras. Il a également paralysé ma Culture. Va le tuer pour moi”, expliqua Lu Fei le visage défiguré par la colère.

    “Ne t’inquiète pas, pour te venger, je vais paralyser sa Culture, briser ses bras et ses jambes”, déclara Lu Lian en regardant Lin Feng, tel un animal féroce devant sa proie.

    “Très bien”, dit Lu Fei en hochant la tête.

    Lin Feng fronça les sourcils. Même si Lu Liang n’avait pas encore montré son Qi, Lin Feng pouvait sentir, en regardant les yeux de Lu Liang, qu’il était beaucoup plus fort que Lu Fei, et même plus fort que Jing Hao qui était sixième parmi les disciples ordinaires.

    “Tu as osé paralyser la Culture de mon frère, je vais te montrer à quel point les conséquences de ton acte sont terribles”, déclara Lu Lian.

    Lin Feng ne répondit pas et fit quelques pas en avant, l’énergie de tout son corps changea soudainement pour devenir oppressante.

    Toute l’atmosphère autour d’eux commençait à se remplir de vagues d’énergie incroyablement fortes. Lin Feng avait utilisé “Les Neuf Puissantes Vagues” qui faisaient vibrer tout l’air autour d’eux tel un hurlement. Lin Feng, qui était à la huitième couche du Qi, pouvait utiliser “Les Neuf Puissantes Vagues” pour augmenter la puissance de ses frappes et atteindre une force de 9 500 kilos. Chacune de ses attaques était extrêmement puissante.

    “Tu as volontairement caché tes compétences en tant que Cultivateur pour paralyser la Culture de mon frère, mais ta véritable force n’est toujours pas suffisante pour m’affronter.”

    Quand Lu Liang avait senti le pouvoir de Lin Feng, il avait pensé qu’il était en fait à la neuvième couche de Qi et que son frère s’était trompé ; excité par la présence de cette jeune fille, son frère avait offensé un cultivateur plus puissant en plein entraînement.

    Un cri enragé retentit soudainement. Le cri de Lu Liang ne ressemblait pas au cri d’un homme, mais plutôt au hurlement d’une bête sauvage extrêmement violente.

    Lu Liang avait transformé sa main en griffe.

    Au moment où sa technique “Les Neuf Puissantes Vagues” toucha la griffe, Lin Feng recula immédiatement et regarda sa propre main, sa peau avait été, en partie, arrachée. Sa main, après ce bref contact avec les griffes, était devenue extrêmement douloureuse.

    “La couche de Ling Qi”, déclara Lin Feng en regardant Lu Liang. Lin Feng attaquait avec une force de 9 500 kilos, mais Lu Liang pouvait arrêter ces attaques. Lin Feng savait que son adversaire avait déjà dépassé la couche de force originale du Qi.

    “Tu regrettes finalement ce que tu as fait maintenant, quel dommage… Il est déjà trop tard”, dit Lu Liang d’un ton moqueur. Il ne niait pas avoir déjà atteint la couche de Ling Qi. En fait, il avait atteint ce niveau quelques mois auparavant. Il était extrêmement fort. En libérant son Qi, il pouvait augmenter considérablement son pouvoir. Un Cultivateur de la couche de Qi n’avait aucune chance contre une couche de Cultivateur de Ling Qi.

    “Je regrette en effet… Je regrette de ne pas avoir tué Lu Fei et d’avoir épargné sa petite vie pathétique”, déclara Lin Feng en dégainant son épée dans son dos. Il commença à se déplacer extrêmement rapidement en utilisant sa technique “Ombre Éphémère”. Il préférait combattre plutôt que mourir en se cachant au fond d’un trou.

    Des rugissements de tonnerre commencèrent à se répandre dans l’atmosphère de la montagne. La longue épée de Lin Feng brillait d’une lumière radieuse et se dirigea vers Lu Liang pour le pourfendre.

    Lu Liang n’avait plus le temps d’éviter l’attaque. Ses griffes, comme des crochets, saisirent immédiatement l’épée avant qu’elle n’ait pu lui percer le corps. La collision entre la longue épée de Lin Feng et les griffes de Lu Liang créa une explosion remplie de la puissance des deux disciples. L’épée de Lin Feng fut légèrement déviée sur le côté.

    “Épée du Tonnerre Rugissant !” cria Lin Feng. Son épée émit un sifflement puis un grondement. Quand les griffes touchèrent l’épée, Lu Liang ressentit une force violente ressemblant à la puissance d’une tempête.

    “Whoosh”
    L’épée de Lin Feng semblait tel le vent. Le bruit de l’épée couplé avec celui des rugissements de tonnerre était extrêmement terrifiant pour les deux spectateurs du combat.

    “Boom”.

    Un Qi puissant fut relâché. Lu Liang avait soudainement libéré son esprit, un puissant esprit de l’aigle. L’esprit d’aigle était un esprit extrêmement violent et sauvage. L’esprit du rokh de Chu Zhan Peng avait plus de magnificence que l’esprit de l’aigle.

    Le cri d’un aigle retentit. Les griffes de Lu Liang brillèrent d’une lumière qui enveloppa en un éclair la longue épée de Lin Feng.

    “Tu ne peux pas rivaliser avec quelqu’un ayant atteint la couche de Ling Qi”, déclara Lu Liang. Se sentant menacé par Lin Feng, il avait été obligé de libérer son esprit.

    Depuis que Lin Feng avait passé l’épreuve du Précipice de Zhangu, sa technique “Épée du Tonnerre Rugissant” était encore plus forte que précédemment. Même si Lin Feng était seulement à la huitième couche de Qi, il était aussi fort que les Cultivateurs de la neuvième couche de Qi.

    Mais quand Lu Liang libéra son esprit de l’aigle, il devint en un instant beaucoup plus fort et il put bloquer les attaques à l’épée de Lin Feng en utilisant le Qi de ses griffes.

    Quelqu’un de la couche Qi n’avait-il vraiment aucune chance de battre quelqu’un de la couche Ling Qi ? Lin Feng ne le pensait pas et il allait risquer sa vie pour le montrer.
  • merci pour le chapitre
  • pmgtraduction.wordpress.com/2018/04/25/chapitre-26-une-troisieme-rencontre/


    Chapitre 26 : Une troisième rencontre !

    Lin Feng était seulement à la huitième couche de Qi, mais Lu Liang percevait encore Lin Feng comme une menace. Lin Feng était absolument convaincu que s’il avait atteint la neuvième couche de Qi, ce combat serait complètement équilibré.

    “Les Neuf Puissantes Vagues”
    L’atmosphère débordait d’une aura oppressante alors que les vagues d’énergie émanaient des poings de Lin Feng. Les ondes de choc colossales bondirent vers Lu Liang.
    “Griffes Déchirantes !”
    Lu Liang leva la main, ses doigts étaient maintenant telles des griffes tranchantes. Soudain, un Qi puissant jaillit de son corps et domina tout. Les vagues puissantes disparurent sans résistance.

    “Épée du Tonnerre Rugissant !”
    Lin Feng poussa son épée vers Lu Liang. Chacun des mouvements de Lin Feng perturbait l’atmosphère par des vibrations. Même sa longue épée qui avait été soigneusement arrêtée entre les griffes de Lu Liang vibrait de pouvoir. Lin Feng devenait de plus en plus dangereux avec le temps. Lu Liang qui finissait par ressentir un engourdissement venant de sa main, n’eut pas d’autre choix que de lâcher l’épée de Lin Feng.

    Néanmoins, en lâchant l’épée, Lu Liang projeta ses griffes directement vers le Lin Feng. Surpris, Lin Feng eut juste le temps de sentir le changement de puissance avant que l’onde de choc de cette puissante attaque l’ait envoyé voler dans un gémissement de douleur.

    Lu Liang avait un esprit de l’aigle. Il avait un pouvoir destructeur vif et précis ; c’était sa principale force. La force physique était secondaire, mais ses attaques pouvaient tout de même atteindre la force de 10 000 kilos, ce qui représentait une force physique surhumaine.

    Lin Feng doutait de plus en plus, il n’était pas sûr de pouvoir gagner ce combat. La différence entre la huitième couche de Qi et la couche de Ling Qi était trop grande, le fossé semblait infranchissable. Cet écart de puissance ne pouvait pas être comblé avec seulement une technique. Lin Feng voulait vraiment vaincre Lu Liang, mais ça semblait irréaliste.

    “Épée du Tonnerre Rugissant”
    Lin Feng brandit son épée pour frapper à nouveau sans pour autant prendre l’initiative d’attaquer.

    “Woosh”
    “Swish”
    “Woosh”
    “Swish”

    Lin Feng frappa, à plusieurs reprises, l’air autour de lui avec son épée. Des rugissements de tonnerre sans fin résonnaient. La grotte entière était pleine de ces rugissements, comme si un dieu du tonnerre était en train de se déchaîner dans cette montagne.

    Suite à ces multiples coups dans le vide, le corps de Lin Feng se retrouva entouré d’une aura du Qi libéré par son épée. Lin Feng semblait entouré d’une bulle.

    “Défendre ? Tu penses vraiment pouvoir te défendre ? Je vais saisir cette occasion pour te montrer à quel point cette protection est risible contre les attaques d’un adversaire ayant atteint la couche de Ling Qi”, déclara Lu Liang en riant. Les ailes de l’esprit de l’aigle commencèrent à s’agiter, puis l’aigle se jeta dans la direction de Lin Feng. Un puissant Qi entra en collision avec la bulle d’énergie.

    “BOOOM !”

    Lin Feng, enveloppé dans le Qi de l’épée, avait l’impression d’être dans un radeau au milieu d’une mer déchaînée et sous une tempête gigantesque. Le Qi de son adversaire bombardait la bulle de Qi de toutes les directions à la fois. La bulle de Qi avait du mal à arrêter toutes les attaques. Son corps était frappé par certains coups qui passait à travers la bulle Qi.

    “L’envol des aigles !”

    Lu Liang vit que le Qi de ses griffes n’avait pratiquement aucun effet sur Lin Feng. Lu Liang s’accroupit et ses deux mains transformèrent son Qi en des aigles qui s’envolèrent dans les airs puis commencèrent à fondre sur Lin Feng à l’intérieur de la bulle Qi. Ces aigles de Qi sortant des griffes de Lu Liang étonnèrent Lin Feng.

    “BOOOM”

    L’onde de choc de cette attaque fit trembler violemment le Qi de l’épée autour de Lin Feng. Le corps de Lin Feng fut également secoué. La bulle de Qi finit par se stabiliser à nouveau et Lin Feng retrouva un air impassible.

    Quand Lu Liang vit qu’il n’arrivait pas à mener des attaques efficaces contre un Cultivateur n’ayant pas encore atteint la couche de Ling Qi, il entra dans une rage frénétique. Son corps entier se transforma en aigle et il commença à attaquer sauvagement Lin Feng.

    Lin Feng subissait des attaques de plus en plus puissantes de par la fureur de Lu Liang. La grotte entière était pleine de rugissements tonitruants qui étaient émis par le Qi de l’épée entourant Lin Feng. Des rochers avaient commencé à tomber du plafond de la grotte donnant l’impression que la grotte était prête à s’effondrer à tout moment.

    Lin Feng avait du sang qui coulait du coin de sa bouche. Toutes les attaques de Lu Liang libéraient une force d’au moins 12 000 kilos. Ses attaques sauvages étaient imprévisibles et, donc difficiles à esquiver correctement. Le corps de Lin Feng se couvrait de blessures à cause de ces attaques incessantes.

    “Je devrais finir ce combat.”

    Les yeux de Lin Feng étaient froids. Il déplaça lentement son épée qui libéra une pression invisible. Une quantité incroyable de Qi de l’épée se mit à converger vers l’épée. Des rugissements de tonnerre incroyablement puissants se déchaînaient alors même que le mouvement de l’épée était lent et doux.

    La Force de l’épée, l’énergie naturelle de l’épée enveloppait Lin Feng. Tel était la véritable puissance de la technique “Épée du Tonnerre Rugissant” capable d’anéantir tout sur son passage !

    Une force dévastatrice émanait de l’épée de Lin Feng, toute l’atmosphère semblait se consumer de par la puissance de son épée. Lu Liang était conscient qu’un pouvoir incroyable se dirigeait vers lui, son esprit de l’aigle tremblait et commençait déjà à battre en retraite devant la Force de l’épée.

    Lin Feng n’arrêtait pas de bouger son épée afin d’accumuler de plus en plus de Qi de l’épée. Il utilisa sa technique “Ombre Éphémère” pour approcher Lu Liang qui reculait. Des hurlements de tonnerre terrifiants provenaient de l’épée de Lin Feng et accablaient Lu Liang.

    “L’envol des aigles !” cria Lu Liang tandis que ses deux mains relâchaient un Qi qui se transforma à nouveau en deux aigles s’élevant dans les airs. Ce Qi était incomparablement puissant.

    “BOOOOOOOOM”
    Une explosion de puissance terrifiante provoquée par l’impact entre les deux attaques emplit la caverne qui tremblait.

    “Ombre Éphémère”

    Le corps entier de Lin Feng se transforma en un rayon, illuminant toute la grotte. Alors qu’il se dirigeait vers la sortie de la grotte, son épée étincela brièvement en direction de Lu Fei.

    “AAAAAAAAHHHHHH”
    Un horrible hurlement retentit.

    “Enfoiré !” hurla de rage Lu Liang, dont les bras étaient trempés de sang. Il avait été gravement blessé en encaissant l’attaque de Lin Feng. Si Lu Liang n’avait pas reculé au moment de l’attaque, il aurait probablement perdu la vie.

    Lu Liang n’aurait jamais pensé qu’un disciple de la huitième couche de Qi puisse le combattre, le blesser et en plus de cela… tuer son frère sous ses yeux.

    Lu Liang étreignait le corps de son frère. Son visage était tordu de chagrin et de colère. À ce moment-là, il ressemblait à un démon. Une énorme quantité de sang coulait de la gorge de Lu Fei qui avait déjà rendu son dernier souffle.

    Lin Feng avait réussi à lui trancher la gorge alors qu’il fuyait de la grotte. C’était la vengeance finale de Lin Feng.

    “Tant que moi, Lu Liang, je serai vivant, tu n’auras jamais de répit”, résonna dans la caverne la voix démoniaque de Lu Liang. Xue Huan était terrifiée et tremblait de peur. Elle s’appuyait contre le mur de la caverne, n’ayant plus la force de se tenir debout toute seule. Elle n’avait jamais pensé que Lin Feng serait si puissant que même Lu Liang finirait dans un tel état.

    Si Lin Feng avait entendu les mots de Lu Liang, il aurait eu un sourire sarcastique sur le visage. Lu Liang le poursuivrait éternellement ? Si c’était le cas, il subirait le même sort que son frère.

    Lin Feng n’était pas assez idiot pour laisser un adversaire partir en vie une seconde fois. C’était l’affaire qu’il venait de régler : Lu Fei était revenu pour se venger, par conséquent Lin Feng ne l’avait pas laissé s’en sortir en vie cette fois.

    Lin Feng n’était pas le genre de personne à être diabolique. Il ne prendrait jamais l’initiative d’aller provoquer les autres. Il ne tuait pas les autres sans réelles raisons, mais si d’autres le provoquaient et essayaient de le tuer, il se protégeait et riposterait.

    Lin Feng courut pendant une demi-heure et ralentit progressivement. Il cracha du sang. Lin Feng avait également été blessé lourdement dans ce combat. Il était désavantagé : si le combat avait continué, il aurait été tué. C’est pourquoi il avait distrait son adversaire en tuant Lu Fei et était parti en prétendant être indemne. Après tout, il y avait une énorme différence de niveau entre son adversaire et lui. Il était seulement à la huitième couche de Qi et avait combattu un Cultivateur de la couche de Ling Qi. Il était fier de lui-même.

    Il sortit le pot rempli de pilules Profondes de guérison. Il en prit une, la mit dans sa bouche et l’avala immédiatement. Une sensation rafraîchissante et confortable se répandit dans tout son corps. Il avait le sentiment que ses pensées redevinrent soudainement claires et rapides. Il se sentait revigoré. En un instant, ses blessures étaient toutes guéries.

    “Quelle efficacité !”

    Les yeux de Lin Feng révélèrent à quel point il était agréablement surpris. Pas étonnant que le protecteur Kong ait dit que ces pilules guériraient Han Man. Lin Feng avait douté, car il ne croyait pas avoir mérité de recevoir un pot de pilules d’une qualité si élevée. Il avait donné trois pilules à Han Man, et même trois pilules supplémentaires à Jing Yun au cas où les premières n’auraient pas suffi. Par précaution, il n’avait pris aucun risque, mais à ce moment-là, Lin Feng comprit à quel point ces pilules étaient puissantes et rares.

    Non seulement, Lin Feng eut le sentiment que son corps était complètement rétabli, mais il avait aussi le sentiment que sa force s’était de nouveau grandement améliorée.

    “Pas étonnant que tant de cultivateurs veulent utiliser des pilules Profondes, elles sont extrêmement puissantes. Même les pilules de guérison ont un grand impact sur la Culture.”

    Dans le Continent des Neuf Nuages, de nombreux Cultivateurs concoctaient leurs propres pilules profondes et fabriquaient des armes. Ils étaient extrêmement respectés, car ils étaient considérés comme des maîtres parmi les maîtres. Ils avaient un statut très élevé dans la société, leurs talents dans ces domaines d’expertise étaient rares. Des personnes concoctaient des pilules de guérison dans la secte Yun Hai, mais comme Lin Feng n’était qu’un disciple ordinaire, il n’avait jamais eu l’occasion de rencontrer un de ces maîtres.

    Participer à des batailles est la meilleure façon d’améliorer sa Culture, car elle n’est pas artificiellement créée par un pouvoir extérieur. Ces pilules Profondes étaient juste une aide qui pouvait être utilisée entre des combats. Lin Feng avait déjà traversé beaucoup de difficultés sur le chemin de la Culture. Il devait maintenant trouver un autre bon endroit pour pratiquer et consolider ses connaissances suite à cette bataille. Cela pourrait être l’occasion de franchir la neuvième couche de Qi. Après avoir franchi la neuvième couche du Qi, il retournerait à la ville de Yang Zhou et assisterait à la réunion annuelle de la famille Lin.

    Lin Feng se retourna et regarda le paysage. Il semblait étonnamment familier.

    “Ce fut à cet endroit la première fois”, pensa Lin Feng avec des yeux brillants. Il regarda au loin et sourit.

    Il pouvait voir une montagne qui semblait avoir été fendue par une épée. C’était là où la lumière du soleil semblait traverser la montagne…, mais aussi là où il avait rencontré une fille impitoyable.

    “J’avais trouvé un lieu si agréable pour pratiquer. Je n’aurais jamais imaginé qu’il y avait de si beaux endroits. Je suppose que je vais devoir en prendre possession.”
    Lin Feng n’allait évidemment pas oublier que cette fille avait essayé de le tuer deux fois. Cette fois, il voulait voir si ses attaques pouvaient même l’effleurer.

    Lin Feng marcha de plus en plus vite et entra sans hésiter un instant.

    Quand Lin Feng pénétra dans la fissure à partir de laquelle la lumière du soleil brillait, certains disciples l’observaient et ils ne pouvaient s’empêcher d’être stupéfaits par un tel spectacle. Ils restaient à regarder, attendant de voir Lin Feng se faire expulser. Ce disciple avait osé entrer sans permission dans l’espace privé de la célèbre disciple Liu Fei. Il agissait vraiment imprudemment. Il serait battu pour son crime, puis il serait forcé de partir.

    Un bref instant plus tard, Lin Feng était de nouveau entré dans la zone ouverte à l’intérieur de la montagne. Il se tenait devant la source d’eau chaude. De nombreuses grottes étaient visibles plus loin. Sans personne, c’était vraiment parfait pour cultiver.

    Mais, comme la dernière fois, Liu Fei était dans la source chaude, sous l’eau, en train de cultiver. Plongée entièrement sous l’eau, il était difficile de déceler sa présence. Ses yeux étaient fermés et elle retenait son souffle pour cultiver. Cette façon de pratiquer était un excellent moyen d’améliorer les techniques de respiration. En améliorant sa technique de respiration, Liu Fei pourrait tirer de multiples flèches en une seule respiration. La puissance de ses flèches serait également plus élevée.

    Cette fois, Lin Feng ne sauta pas imprudemment dans l’eau. Il attendait Liu Fei.

    Quand son beau visage apparut à la surface de l’eau, Liu Fei vit Lin Feng debout au bord de l’eau. Elle ne pouvait s’empêcher d’être surprise. Elle plissa immédiatement les yeux dans un soupçon de colère. Elle dit d’un ton glacial :
    “Toi encore. !”

    “En effet, c’est encore moi”, répondit Lin Feng avec un ton froid caché dans la voix. Après s’être battu contre un Cultivateur de la couche de Ling Qi, il sentait qu’il avait assez de pouvoir pour s’engager dans une bataille avec Liu Fei. Même si Liu Fei était l’une des meilleures disciples ordinaires, Lin Feng se sentait confiant. Après tout, Lin Feng n’était pas à la même couche que Jing Hao, pourtant, il l’avait vaincu. Cependant, leurs styles de combat étaient différents et il devait rester prudent.
  • merci pour le chapitre
  • pmgtraduction.wordpress.com/2018/04/27/chapitre-27-confiance-en-soi/


    Chapitre 27 : Confiance en soi

    “Des personnes dans ce monde sont des pervers, certaines d’entre elles sont des dégénérées tandis que d’autres ne sont pas sérieuses dans la pratique de l’art de cultiver. La seule chose qu’elles ont en commun est leurs pensées et idées perverses”, pensa Liu Fei en voyant que Lin Feng la regardait en riant.

    “J’ai besoin de te demander : tu possèdes plusieurs vies pour oser agir si follement ?” demanda-t-elle alors que sa colère montait.
    Liu Fei, tout en parlant, avait rapidement jailli de la source chaude. Ses vêtements étaient complètement trempés et collaient à sa peau, révélant toutes ses courbes cachées. Elle était extrêmement attirante, elle semblait aussi délicate qu’un pétale de rose. S’ils étaient dans l’ancien monde de Lin Feng, beaucoup de gens seraient absolument fous d’elle et ferait tout pour avoir ses faveurs.

    Mais c’était un autre monde. Le cœur de Lin Feng n’était plus celui d’une personne ordinaire. En regardant Liu Fei, il se sentait détaché, son cœur était aussi froid et dur que la pierre.

    “Je n’aurais jamais pensé qu’elle me prendrait pour un pervers et qu’elle considérerait toutes mes actions comme une tentative de profiter d’elle”, pensa Lin Feng. Il resta néanmoins calme. Si Liu Fei pensait qu’il était un pervers, il agirait ainsi. Un sourire diabolique se glissa lentement sur son visage alors qu’il la regardait.

    Liu Fei vit que le visage de Lin Feng révélait les intentions perverses qu’il avait et elle ne pouvait pas réprimer sa colère. Elle s’apprêtait déjà à décocher une flèche pour le tuer.

    “Tu cherches vraiment les ennuis. Ne me blâme pas d’être impitoyable.”

    Sa flèche siffla dans l’air. Elle était entourée d’une lumière étincelante et créa une petite explosion lorsqu’elle se heurta à la technique “Les Neuf Puissantes Vagues” de Lin Feng.

    “Elle est devenue beaucoup plus forte depuis la dernière fois où nous nous sommes rencontrés”, constata Lin Feng. Il avait utilisé “Les Neuf Puissantes Vagues” pour riposter. Les vibrations des vagues se propageaient dans l’atmosphère et la flèche tomba immédiatement au sol.

    Sa technique “Les Neuf Puissantes Vagues” était beaucoup plus forte qu’auparavant et il avait amélioré sa maîtrise pour utiliser cette technique en plein combat. Il était donc facile pour lui d’arrêter la flèche de Liu Fei avec sa force actuelle. Sa riposte avait une force bien supérieure à 9 000 kilos.

    “Pas étonnant que tu aies osé revenir. Mais est-ce que tu penses vraiment que tu es assez fort pour tenter des choses perverses sur moi ?”

    Liu Fei libéra son esprit de la flèche qui cibla automatiquement Lin Feng. Liu Fei sortit une nouvelle flèche, l’encocha sur son arc et tira lentement la corde de l’arc de toutes ses forces. Le son de la corde vibrant sous la pression pouvait être entendu.

    “En avant !”

    Sa flèche était beaucoup plus rapide et puissante que sa précédente attaque.

    Lin Feng gémit de colère, car ce combat était plus difficile qu’il ne l’avait espéré. Il fit un petit pas et utilisa “Les Neuf Puissantes Vagues” sur la flèche. La puissance des vagues était terrifiante.

    La flèche était bloquée par les vagues, mais la flèche avait presque percé jusqu’à poing, laissant sa main légèrement engourdie. Alors que la flèche s’était arrêtée, son poing contenait encore un peu de force ce qui démontrait que son attaque contenait légèrement plus de puissance que la flèche.

    “Hein ?”
    Liu Fei fronça les sourcils. Ce pervers avait fait d’énormes progrès en si peu de temps.

    Liu Fei tira une autre flèche qu’elle emplit de toutes ses intentions meurtrières.

    “Tu penses être la seule à pouvoir attaquer dans ce combat ?” demanda Lin Feng en souriant froidement. Lin Feng utilisa “Ombre Éphémère” pour s’approcher de Liu Fei rapidement. Au moment où la flèche était sur le point de le frapper, un éclair de lumière apparut devant la flèche et, tandis qu’il rengainait son épée, la flèche se fendit en deux.

    Liu Fei regardait sa flèche complètement choquée. Lin Feng avait progressé beaucoup trop vite. Il avait coupé sa flèche dans les airs tout en l’approchant à une vitesse incroyable. Sa vitesse de déplacement et sa capacité à abattre sa flèche étaient simplement trop rapides. Elle ne l’avait pas vu dégainer son épée ; elle n’avait vu que le moment où il avait rengainé son épée.

    Liu Fei recula rapidement pour s’assurer de garder une certaine distance entre elle et Lin Feng. Elle sortit immédiatement trois flèches.

    “Trois flèches à la fois. La force de l’attaque dépassera 9 500 kilos. Montre-moi comment tu as l’intention de bloquer une telle attaque”, pensa Liu Fei. Elle prit une profonde inspiration et tira simultanément les trois flèches directement vers Lin Feng.

    “BBRRRRRROOOOMMMMMM”
    Lin Feng dégaina immédiatement son épée et des rugissements retentirent à chaque mouvement de son épée. Les flèches ne purent même pas s’approcher de Lin Feng avant d’être complètement repoussées par le Qi libéré par son épée.

    La technique “Épée du Tonnerre Rugissant” combinée avec sa connaissance du Qi de l’épée permettait à l’épée de Lin Feng d’être plus puissante que les flèches. Avec le Qi de l’épée de l’atmosphère, Lin Feng maniait une quantité terrifiante d’énergie au point que l’épée avait bloqué les trois flèches avec juste la lumière du Qi de l’épée.

    “Comment est-ce possible ?”
    Les yeux de Liu Fei reflétaient son état de choc. Avec son niveau actuel, elle ne pouvait tirer que trois flèches à la fois : c’était sa puissance maximale. Si elle utilisait cinq flèches à la fois, la puissance de son attaque n’aurait atteint que 9 000 kilos, c’était une attaque, très utile contre plusieurs ennemis, qui sacrifiait la puissance de chaque flèche pour augmenter le nombre de flèches utilisables. Dans un combat contre un seul adversaire, tirer cinq flèches ne ferait que diminuer la puissance de l’attaque sans aucun avantage.

    Lin Feng pouvait stopper trois flèches tout en se rapprochant.

    Liu Fei regarda Lin Feng et soudainement un sourire apparut sur son visage. Depuis le début du combat, elle s’assurait de garder la même distance entre eux. Soudainement, Liu Fei tira à nouveau trois flèches vers Lin Feng.

    Le résultat fut exactement le même que la première fois. Lin Feng brisa les flèches en un seul coup en utilisant le Qi de l’épée qui brillait dans les airs autour de son épée.

    Avant même qu’elle ait eu le temps d’attaquer à nouveau, l’épée de Lin Feng s’approcha de la gorge de Liu Fei et elle se perdit dans ses propres pensées : elle se rappela quand Lin Feng était apparu pour la première fois dans ce lieu, quand il pouvait à peine encaisser une seule de ses flèches. La deuxième rencontre avait eu lieu dans la Gorge des Orages, il avait fait des progrès dans sa force et il avait même voulu la tuer. Cette fois, c’était la troisième rencontre, et c’était elle qui ne pouvait pas encaisser une seule attaque de Lin Feng.

    “Comment est-ce possible ? Comment peut-il progresser à une telle vitesse ?”

    Liu Fei était satisfaite de sa propre vitesse d’entraînement et elle pensait qu’elle était extrêmement talentueuse par rapport aux autres disciples autour d’elle. Elle améliorait constamment ses compétences et sa Culture. La puissance de l’attaque de Lin Feng était trop puissante, elle ne pouvait même pas se défendre contre elle. Soudain, l’épée s’arrêta juste avant de percer la peau délicate de sa gorge.

    Lin Feng souriait et donnait l’impression qu’il regardait quelque chose d’inutile, de futile. Quand Liu Fei vit son regard, elle fut pétrifiée de crainte de la tête aux pieds.

    “Qu’as-tu l’intention de me faire ?”

    Liu Fei regarda Lin Feng et lui prit le menton. Elle pouvait seulement endurer son destin.

    Lin Feng jeta un coup d’œil au corps trempé de Liu Fei, étroitement serré par sa robe et dont les courbes étaient captivantes. Elle pouvait rendre fou de désir n’importe quel homme… Lin Feng laissa échapper un profond soupir. Cette fille était extraordinairement belle, mais elle était beaucoup trop violente et son cœur était impitoyable.

    Lin Feng regarda avec envie les courbes du corps de Liu Fei et laissa échapper un gémissement.

    Puis, comme s’il jouait avec elle, il dit avec un sourire d’indifférence :
    “Tu as trop d’estime de toi ! Je ne suis pas du tout intéressé par quelqu’un comme toi. Dégage, je vais m’entraîner”

    Lin Feng ne rajouta pas un mot et rengaina son épée. Sans même jeter un coup d’œil en arrière, il se dirigea vers l’une des grottes pour s’entraîner. Il avait voulu la tuer, mais l’expression sur son visage montrait qu’elle croyait vraiment de tout son cœur que Lin Feng avait toujours eu des intentions perverses. Ce malentendu lié à leur première rencontre ne pouvait pas justifier sa mort. La prochaine fois, cependant, il ne serait pas si généreux.

    Liu Fei était stupéfaite en regardant Lin Feng. Elle mordit ses lèvres roses si fort qu’elles commencèrent à saigner.

    Liu Fei avait seize ans et avait atteint la neuvième couche de Qi. Elle pouvait utiliser son arc très habilement et, combinées avec son esprit de la flèche, ses attaques étaient extrêmement puissantes. Dans la secte Yun Hai, il n’y avait aucun disciples ordinaire qui osait se battre contre elle. Elle avait un talent inné et était extrêmement habile avec ses techniques.

    De plus, elle avait un très beau visage. Tout le monde dans la secte de Yun Hai la connaissait. Parmi les personnes qui cherchaient à la séduire, les disciples d’élite étaient nombreux. Elle avait pensé que Lin Feng était un pervers comme beaucoup d’autres qu’elle avait rencontrés dans le passé. Pourquoi se serait-il déshabillé, puis aurait sauté dans la source chaude où elle s’entraînait ?

    À cet instant, elle réalisa que depuis tout ce temps elle s’était donné des airs.

    Ce jour-là, non seulement Lin Feng l’avait humiliée dans un vrai combat, mais il avait également blessé son ego et son amour-propre.

    “Tu as trop d’estime de toi !”
    Les mots froids, dédaigneux et détachés de Lin Feng avaient profondément blessé ses sentiments.

    “La prochaine fois, je vais lui montrer”, pensa Liu Fei. Cependant, elle ne partit pas. Elle replongea dans la source chaude et commença à pratiquer ses techniques de respiration sous l’eau. C’était le meilleur endroit pour améliorer ses capacités de tir et développer la puissance de son esprit de la flèche dans les plus brefs délais.

    Lin Feng entra dans une grotte immense.

    Dans cette grotte qui s’enfonçait profondément dans la montagne, un lit de pierre et un ensemble de robes propres étaient installés. Liu Fei avait manifestement pratiqué ici.

    “Cette fille avait vraiment choisi un bel endroit pour s’entraîner.”
    Lin Feng était satisfait de la grotte. Dans l’histoire de la secte Yun Hai, les nouveaux disciples utilisaient les terrains d’entraînement de leurs prédécesseurs. Ces grottes avaient été creusées par les ancêtres de la secte. Successivement, les disciples avaient utilisé ces grottes. Elles appartenaient à personne en particulier, seulement avec de la force, un disciple pouvait provisoirement réclamer un tel lieu d’entraînement comme le sien. Dans certains cas, des disciples volaient des objets ou des matériaux de valeur dans ces grottes.

    Lin Feng s’assit sur le lit de pierre et libéra son esprit sombre. Si quelqu’un entrait, Lin Feng pourrait immédiatement sentir sa présence et cacher son esprit.

    Lin Feng entra en méditation. Le Qi du Ciel et de la Terre qui l’entourait se mit à envahir son corps. Lin Feng commença immédiatement à pratiquer intensément.

    Le temps passa.

    Le Qi du Ciel et de la Terre s’agitait et commença à former un tourbillon. Une lumière blanche rayonnante apparut et pénétra dans le dantian de Lin Feng.

    Quand Lin Feng ouvrit les yeux, une lumière en jaillit. Il souriait.

    “J’ai traversé la neuvième couche de Qi. Maintenant, il ne devrait plus y avoir personne à craindre sous la couche de Ling Qi.”

    Quand Lin Feng était à la huitième couche de Qi, il avait déjà pu se battre contre quelqu’un de la couche de Ling Qi, mais, dans ce combat, il avait été gravement blessé et s’il n’avait pas saisi l’occasion de s’échapper, il aurait probablement été tué. Les cultivateurs qui avaient atteint la couche de Ling Qi avaient une force incroyable et beaucoup d’entre eux avaient déjà réveillé leurs esprits, ce qui décuplait leur force. Lu Liang, le cultivateur qu’il avait combattu l’autre jour et qui était à la couche de Ling Qi, avait un esprit de l’aigle. Même si cet esprit était extrêmement violent et puissant, il n’était toujours pas un esprit pleinement éveillé. Parmi les disciples qui avaient atteint la couche de Ling Qi, Lu Liang était encore incroyablement faible.

    Même si tout le monde avait l’occasion de voir leur esprit se réveiller, tout le monde n'arrivait pas à saisir cette opportunité. Lin Feng était au courant de cela.

    “Je ne sais pas combien de temps il me reste, mais je devrais avoir une opportunité avant la réunion annuelle.”
    Lin Feng cessa de cultiver et se leva pour quitter la grotte. Il vit Liu Fei dans la source d’eau chaude, elle semblait toujours aussi fâchée par sa présence que lors de leur première rencontre.

    Liu Fei regardait Lin Feng. Elle avait le sentiment qu’il avait changé depuis leur dernier combat, mais sans pouvoir identifier en quoi il avait changé.

    “Combien de jours suis-je resté à cultiver ?” demanda Lin Feng sans faire attention à l’expression de Liu Fei.

    “Vingt jours”, répondit froidement Liu Fei.

    “C’est long !”
    Lin Feng fronça les sourcils. Il n’aurait jamais pensé qu’il avait médité si longtemps.

    “Tout à fait ! Quelle progression as-tu eu pendant ces vingt jours ?” cria Liu Fei qui ne pouvait supporter de ne pas savoir.

    “J’ai juste franchi la neuvième couche de Qi”, répondit Lin Feng. Immédiatement après, il disparut en un éclair.

    Lin Feng se précipita hors des montagnes et commença à se préparer pour se rendre rapidement à la réunion annuelle qui aurait lieu dans peu de temps. Il était temps de retourner à la ville de Yang Zhou.

    Liu Fei était stupéfaite. Elle ne pouvait pas décrire le sentiment qu’elle ressentait, mais elle se sentait impuissante.

    Quand Lin Feng était encore à la huitième couche de Qi, il pouvait facilement la vaincre. Avant elle avait pensé qu’elle était un génie avec un talent exceptionnel. Puis Lin Feng était entré dans sa vie et avait brisé sa confiance. Il était insensible à sa beauté et il avait largement dépassé son talent. Qu’est-ce qui lui restait comme confiance ?






    Chapitre 28 en ligne lundi sur mon site et mercredi ici (je fais le pont!)
  • merci pour le chapitre
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.