Yarn of the Almighty Emperor

1235

Commentaires

  • Le début un peu barbouillé mis vers la fin très bien !
  • Tu parles d'un chapitre en particulier ou de toute l'histoire
  • très bien :)
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 24 : Les combats scolaire

    A la fin des vacances….
    Je m’était entrainé durant les derniers jours et avait passé la première tribulation de Qilin. Les tribulations était des niveaux intermédiaires entre chaque rang spirituelle. Ayano et Akatsuki avaient presque percé la première tribulation. J’avais grandement assimilé le Dragon et avait passé le stade débutant de la dragonification, la transformation spirituelle pour les dragons. Il était tant de revenir à l’école.

    L’école, terrain d’entrainement
    Après être revenu des vacances, la professeur Rie avait réservé les terrains d’entrainement pour la journée. Elle voulait tester notre force actuelle.

    « Mettez vous avec qui vous voulez. Nous ferons ensuite un classement pour déterminer les meilleurs élèves de la classe. » dit-elle
    La professeure Rie souhaitait choisir ceux que participerait au tournoi de l’école.

    « Anko, acceptes tu de m’affronter ? » me demanda Akatsuki
    Tout les élèves étaient abasourdis par cette demande sauf Ayano. Comment une noble et idole de la cité pouvait s’intéresser à un minable comme moi ?
    « Très bien, pourquoi pas. » répondis-je « Mais ne blâme pas si je te blesse. »
    « Okay. »
    La plupart des élèves était insurgé mais en même temps rigolait. Insurgé car j’osais dire que j’allais blesser et rigolait car je prétendais pouvoir la blesser.
    Après cela, le combat commençait.

    Akatsuki déploya sa forme spirituelle et tout le monde fut ébahi par celle-ci. Elle avait évolué ! L’évolution était un phénomène extrêmement rare et qui nécessitait une âme très pure. Celle-ci permettait à la forme spirituelle d’atteindre un grade supérieur. Celle-ci nécessitait normalement des décennies voire des siècles de médiation. Cependant Akatsuki avait réussi en seulement deux semaines ! Après cette révélation, je n’avais plus aucune chance contre Akatsuki d’après eux.
    Celle-ci libéra sa forme spirituelle qu’elle maîtrisait vraiment bien et m’attaqua de toute ses forces.
    « Griffe du Phénix de Vermeil ! » Un énorme griffe flamboyante apparut et se rua sur moi jusqu’à mon torse. D’immense flamme apparurent avec la griffe et une chaleur immense émergea dans le terrain. La professeure Rie, voyant l’incommensurable puissance d’Akatsuki, lui pria d’arrêter lorsqu’une voix émergea, ma voix :
    « Bon début, mais ce n’est pas encore assez puissant pour me battre. »

    Je sorti de la fumée. Mon habit était en cendre mais je n’avais aucune égratignure. Tout le monde était stupéfait par cette exploit et se demandait quel tour j’avais utilisé pour m’en sortir ainsi. Evidemment, aucun n’était au courant que mon physique inné était similaire à des écailles de dragons et qu’il était renforcé par un Dragon aussi vieux que le monde. Dû à cela la puissance d’une attaque venant d’une forme spirituelle pas très puissante et sans esprit spirituelle la renforçant ne pouvait m’égratigner. Cependant seule moi le savait.

    « Bien, c’est à mon tour ! » dis-je et je fis émerger mon aura spirituelle. Akatsuki et les autres élèves furent pétrifié par sa puissance et Akatsuki abandonna directement : « Il est trop fort pour moi. ».

    Après cela, les combats continuaient Akatsuki avait gagné tout ses autres combats. Ayano avait juste perdu contre Yuna et Yuna et moi-même les avions tous gagnés. Il s’agissait du combat final pour désigner le champion de la classe qui serait le meneur durant la compétition interclasse.

    « Commencer le combat ! » dit-le professeure Rie
    Pour ce combat, j’allais utiliser toute mes capacités. La plupart des élèves pariaient sur la victoire de Yuna. Celle-ci commença d’ailleurs et se transforma en un loup hivernal, une créature très puissante descendant directement de Fenrir. Celle-ci arriva au corps à corps et envoya à quelques mètres avec un puissant coup de poing. La plupart des élèves lui criaient « Tu vas gagner ! » et sifflaient.

    Cependant elle restait méfiante. Elle supposait que je gardais un atout dans ma manche sachant que je n’avais toujours pas attaqué durant le petit tournoi.
    ‘C’est l’heure d’épater la galerie !’ pensai intérieurement. Je fis émergé mon Sombre Dragon de Sang et une aura dorée et majestueuse m’enveloppa. Je fis la dragonification qui recouvrit mes mains, mes avant bras, mes pieds et mes tibias. Madame Rie et mes camarades étaient abasourdis par ce qu’il voyait. Un dragon ! Cette créature était d’une rareté incroyable ! Où m’étais procuré quelque chose d’aussi incroyable ?! J’arrivai devant Yuna à une vitesse folle et lui envoya un coup de pied d’une puissance et vitesse sans limite. Celui-ci l’envoya s’écrasé contre le mur le plus proche c'est-à-dire à une dizaine de mètre et la fit tombé dans les pommes. Après cette attaque sans précédent, tout le monde tomba des nues. Personne, même Ayano et Akatsuki, s’attendait à un tel revirement situation, ni même à ce que j’ai un tel esprit spirituelle. Après quelque temps, la plupart reprirent conscience de la réalité et notre professeure principale annonça finalement le vainqueur : « Anko est vainqueur du tournoi et représentera la classe 1-A en tant que meneur, les trois autres combattants seront Yuna, Akatsuki et Ayano ! ». Tout le monde applaudis.
  • Voici les deux chapitres du jours! Qu'est ce qui vous intéresserai de voir comment interlude entre ce chapitre et les combat interclasses ?
  • mai 2017 modifié
    Gryffus a dit :

    Tu parles d'un chapitre en particulier ou de toute l'histoire

    De tous le prélude
  • mai 2017 modifié
    Des idées pour le prochain chapitre?
  • Perso je pense quelques scènes pour montrer une amélioration ainsi que quelques évènements familiaux et aussi ce serait sympa d'avoir un combat ou le héros a quand meme.un peu de mal (genre contre une bete forte )
  • Sinon merci ^^
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 25 : Les arts spirituels

    Bibliothèque
    Après les combats servant à désigner les champions de la classe, il fallait nous entraîner durant les deux prochains mois pour avoir le plus de chance de remporter le tournoi annuel et pouvoir affronter nos ainés. Ce tournoi nous permettait de prouver notre valeur à la cité.
    Pour cela nous allons devoir trouver des techniques offensives. La bibliothèque de l’école contenait toutes les techniques de la cité sous plusieurs milliers.
    Nous avions le droit d'entrainer autant de technique nous souhaitons mais en posséder énormément n’est pas synonyme de puissance car il faut qu’elles soient entraîner à leurs maximums pour pouvoir dégager leurs pleins potentiels. Un art spirituel qui n’a été que très peu étudier est comme une arme sans guerrier, inutile. Il était donc conseiller d’en choisir qu’une au début et, une fois l’étude de la technique approfondis à son maximum, aller en prendre une autre.

    « Les 4 champions de la 1-A vont choisir leurs arts spirituels en premier ! » déclara la professeure principale.
    La porte de la bibliothèque s’ouvrit, il n’y avait que le bibliothécaire. La bibliothèque avait été réservée uniquement pour notre classe. Celle-ci était immense et était fait en bois d’ébène tréantique, un bois très précieux absorbé l’énergie spirituelle de l’environnement et de la lumière permettant de nourrir les livres spirituels. Les livres spirituelles étaient d’anciens livres donnés par nos ancêtres et contenant des runes composant l’art spirituel. Ces livres étaient extrêmement précieux et étaient interdits d’emprunter. « L’ancien art du Dragon ! » s’exclama le Sombre Dragon du Sang « Comment ont-ils eu mon art spirituel ! »

    « Vous avez créé cette art ?! » demandai-je, intrigué.
    « Oui, tout les dragons primordiaux et moi-même. Ce livre est sensé être situé dans la trésorerie des dragons. » me répondit-il « Ils me l’ont volé ! Tu dois absolument le récupérer ! » m’ordonna-t-il
    « Comment faire ? » demandai-je
    « Je suis un Dragon primordial et l’un des créateurs du royaume des Dragons. Je peux facilement utiliser le sceau de téléportation pour envoyer ou prendre un objet dans le royaume des Dragons. Il te suffit de créer un lien avec le livre pour que je l’envoie dans le royaume. » me dit-il
    « Un lien ? » demandais-je « Comment créer un lien avec le livre ? »
    « Ta technique du lien d’âme tu crois qu’elle sert à quoi ? » me répliqua-t-il

    J’étais stupéfait par ces dires, je ne savais pas que cette technique pouvait servir à ça ! « Très bien, je vais chercher le lire et aller dans un endroit à l’abri des regards. » Je me mis dans un coin tranquille et créa un lien d’âme avec le livre. Je sentis une connexion entre lui et moi-même puis avec mon compagnon et je vis le livre disparaître. ‘Incroyable ! Alors s’était vrai !’ pensai-je intérieurement.
    « Tu as deux mois pour t’entrainer, tu vas commencer par entrainer le sang du dragon en toi avec la technique du Dragon de Sang, tu as de la chance de posséder un sang de Dragon aussi pur et de posséder la technique d’entrainement « les myriades mondes et univers », cette technique est d’une puissance que tu ne soupçonnes même pas. » me dit-il. « Il faudra que tu reviennes tout les jours pendant les deux mois pour pas qu’on te soupçonne. ».
    « J’en suis conscient. » répondis-je.

    Puis, voyant que les autres champions avaient fini pour aujourd’hui. Je revins avec eux.
  • Merci
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 26 : Les sentiments martiaux

    Bibliothèque
    Après cette journée j’avais décidé de rentrer dans ma suite pour me reposer. Le Sombre Dragon de Sang, Longwang, avait prévu pour moi un double entrainement durant les deux prochains mois.
    Pour se préparer à grand tournoi, Longwang avait prévu de m’entrainer physiquement avec le premier chapitre de L’ancien art du Dragon, l’art du sang draconique. Cet art était primordial puisque celui-ci ouvrait la voie à tout les arts draconiques.

    Grâce au pacte spirituel, Longwang allait prendre le contrôle de mon enveloppe physique et grâce à sa grande compréhension de arts draconiques, purifier mon corps et permettre la fusion de mon sang originel et du sang des Dragons.
    Il utilisait un art très complexe que je n’avais pas réussi à maîtriser durant mon ancienne vie, l’art sanguin. De plus, il s’agissait d’une technique très complexe parmi cet art, l’harmonisation sanguine. Cet art permettait au sang originel d’être le socle sanguin et d’absorber une infinité de variété de sang, tout en gardant son apparence originel. En plus, il n’octroyait que les avantages des différentes races. Cette technique était un trésor parmi les trésors que mes les plus grands artistes souhaitaient extrêmement possédés et maîtrisés.

    Pendant ce temps, j’ai commencé à développer mes sentiments martiaux. Les sentiments martiaux était une branche très particulière et obscure des arts martiaux intimement lié à l’énergie mentale. Les sentiments martiaux sont la base de l’entrainement du cœur martial.
    Le cœur martial représente la propre interprétation des arts martiaux pour chaque personne. Plus celui-ci est puissant et développé, plus l’aura qui s’en dégage est forte et terrifiante et plus le talent du propriétaire de ce cœur est immense. Dans ma précédente vie, j’avais entraîné mes sentiments martiaux et mon cœur martial lorsque j’avais plus d’un millier d’années ; soit beaucoup trop tard. Cependant, dans cette vie, j’avais prévu de bien m’entraîner dans tout les domaines martiaux, qu’ils soient puissants ou non, car seul un artiste martial maîtrisant tout les domaines peut-être considéré comme un véritable artiste martial.
    Les sentiments martiaux que je possédais était très violent à cause de ma précédente vie et des rancunes et de la haine que j'ai retenue de celle-ci. J’étais dans ma propre dimension mentale, une dimension où destruction, carnage et chaos étaient les maîtres.
    Je passais mon temps à tuer, égorger, massacrer, éliminer, annihiler, faucher, écraser, exécuter. Après deux semaines j’étais devenu une machine à tuer sans aucun remord. Mon sixième sens s’était très développé et j’avais réussi et créer une intention martial.
    L’intention martial était une technique du cœur martial permettant de dégager une aura effrayant. Sachant que mon intention martial s’était créer après deux semaines d’exterminations de dizaines de milliers inconnus, ils était facile de deviner que l’aura qu’il s’en dégagerait serait meurtrière. Après avoir créer cette intention martiale soit créée, ma dimension mentale c’est totalement purifiée et une nouvelle dimension, plus petite, s’est crée et s’est annexée à ma dimension originale. Celle-ci concentrait toute la haine et la violence de l’autre dimension.
    Il s’agissait d’une espace qui montrait que l’intention martiale était crée et qui pouvait, en plus de renforcer mon aura, me permettre de m’entraîner dans de vraies combats avec des adversaires très puissantes pour perfectionner mes techniques.

    Après avoir créé mon intention martial, je retournais dans mon corps et vis Longwang analyser mon univers spirituelle de manière assez étrange. Je l’abordai alors par surprise pour essayer de comprendre ses actions.
  • merci
  • Je vien de lire tous les chap à partir de là où je en étais arrété ( chap : X ) et franchement j'en veux encore, merci pour le chap et bonne continuation !
  • Merci et t'inquiète pas j'ai envie se continuer pour longtemps
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 27 : La mort du dragon ?

    « Pourquoi investigue-tu mon domaine spirituelle ? » lui demandai-je.

    Il fut grandement surpris de me voir arrivé. Il semblait inspecter scrupuleusement l’intérieur de mon domaine spirituel ainsi que mes souvenirs. Il avait vu ma vie passée avant ma réincarnation. Celle dans laquelle j’avais tué 666 millions 666 milles 666 innocents, enfants, femmes, bébé ou personnes âgés sans aucun remords. La vie durant laquelle j’avais été cruel et j’étais un tyran qui régna pendant des décennies sur le bas monde avant qu’un traitre me poignarda dans le dos pour rejoindre le parti de Dieu. Il comprit que la chose que je détestais le plus était la trahison que je n’avais aucune peur à le détruire aux moindres soupçons. Il chercha donc à changer de sujet pour ne pas que je me méfie :
    « Tu viens de finir ton entraînement ? » Me demanda-t-il avec un air intéressé en espérant changer de sujet et me faire oublier ce qu’il s’était passé
    « Oui et toi ? Tu as fini depuis longtemps pour m’examiner comme un rat de laboratoire ? » Demandai-je avec dédain et froidement
    « Nnnon, ce n’était pas du tout mon intention… » Répondit-il effrayé, il avait une sueur froide à cause de mes propos précédents
    « Humpff. » Répondis-je avec un regard hautain « N’espère pas changer du sujet. Je sais ce que tu as fait alors n’essaye pas de le cacher. Ca me dégoute encore plus et me donne encore moins envie de t’épargner pour tes crimes. » J’en profitai pour tester ma nouvelle intention martiale, Asura. La ressentant, il sembla avoir un arrêt cardiaque.
    « Je suis désolé ! Je recommencerai plus ! Je le jure sur les neuf cieux et si je mens, que la foudre s’abat sur moi ! Je pourrais même d’apprendre tout ce que je sais sur ce petit monde et l’univers tout entier ! » Me répondit-il en balbutiement avec un air horrifié.
    « Je ne crois pas les traîtres. » Répondis-je avec une froideur qui pourrait tuer le ciel. J’eu alors une idée. Je possédais un objet me permettant de le tuer, récupérer toutes ses connaissances dont il parlait et pouvoir me faire un autre familier. Cet objet était le noyau des ténèbres. Je le sortis de ma poche et vue son visage s’horrifié d’autant plus.
    « Non pas le Chaos Primordial, pas le Chaos Primordial ! Je t’en supplie ! Pas le….. » Hurla-t-il en s’effaçant.

    ‘Le Chaos Primordial ? De quoi parlait-il, du noyau des ténèbres ?’ M’interrogeais intérieurement. ‘Bref, je viens de me retirer une grosse épine du pied tout en récupérant un énorme butin, on peut dire que je viens de faire d’une pierre de coups !’.
  • merci!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • de rien!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • Merci pour le chapitre mais j'ai une question c'est qui asura ?
  • matsu a dit :

    Merci pour le chapitre mais j'ai une question c'est qui asura ?

    "Les asuras sont des êtres démoniaques dans la mythologie de l'hindouisme" Wikipédia

  • juillet 2017 modifié
    Ok merci mais je me suis trompé je vois de qui tu parle on parle du dragon qui est sortie de l'œuf

    Mais si je donner mo avis à propos de sa mort ou de son personnage je pense que c'est une créature qui a des milliers d'années qui a était réincarner sa personnalité a la fin ne me fait pas pensé a une creature qui vécu plusieurs vie
  • Tu verras au prochain chapitre qui sortira très bientôt et qui marquera énormément l'histoire.
  • juillet 2017 modifié
    Ok super j'attends la suite alors
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 28 : L’oiseau déploie ses ailes vers de nouveaux horizons

    Après avoir absorbé le dragon, une journée passa en un clin d’œil. J’avais réussi à récupérer toutes les connaissances du dragon. J’avais notamment gagné de nombreuses connaissances sur le monde extérieur et son immensité. Je savais maintenant de nombreuse chose sur les dragons.

    Lorsque les dragons atteignent la fin de leur vie, ils redeviennent un œuf conservant uniquement leurs souvenirs et leur énergie mental. Etant donné de cette capacité, les dragons s'entrainent particulièrement à l'énergie mental et donc les sentiments martiaux ect.... C'est pour ça qu'on son aura est si puissante au point de faire s’incliner Cerbère et Fenrir, ne sachant pas cette capacité et donc le prenant pour une créature d’une puissance phénoménal à un si jeune âge alors qu’il s’agit de sa signature raciale.

    Longwang était un dragon primordial dans ce monde mais il n’était qu’un demi-dragon sur sa terre natale. En effet, il possédait le sang du pure dragon et d’un lézard d’ombre. Tout les dragons primordiaux de notre monde n’étaient pas de véritable dragon et Longwang était le plus proche d’eux. Cependant l’Empereur Dragon de Sang était lui un véritable dragon étant donné qu’il n’avait hérité que de la partie pur du sang de Longwang.

    Cela voulait dire que j’avais hérité du plus pure du sang des dragons et que je pouvais utiliser l’ancien art des Dragons jusqu’à son plus haut niveau. En parlant de celui-ci, il n’avait pas été créé par les dragons de notre monde mais était l’art secret des Dragons de la terre draconique depuis les anciens temps. C’était un art que cependant très peu de dragons cultivaient étant donné que leur point fort était l’énergie mentale.

    De plus, j’avais appris que les connaissances de notre monde étaient souvent erronées. Par exemple, le cadrant solaire n’était qu’une version erroné du cadrant que l’on appelait le cadrant universel. Dans le cadrant universel, le Dragon Azurée est au nord symbolisait les cieux, le Tigre Blanc au sud symbolisant la terre, le Phoenix Incandescent et la Tortue Noire à l’ouest et à l’est s’opposants.

    A partir de là, on peut en venir à la partie la plus importante des connaissances le monde extérieur. En effet, la petite parcelle de terre que nous appelons « le monde » n’est en réalité qu’une grain de poussière dans l’air. En effet, l’univers est constitué d’une infinité de sphères rondes composé de terre et d’eau appelés planètes.

    Cependant 2 planètes sont différentes des autres appelés « Terre du Chaos » et « Terre de l’Origine » composant la dualité universel du monde et étant à l’origine d’un univers et au chaos et à la destruction d’une autre, mais nous y reviendrons plus tard. La Terre de l’Origine est le cœur centrale des neufs cieux tandis que la Terre du Chaos est le noyau des neufs sous mondes.

    Chacune des ces deux planètes est entourées de 8 autres planètes, 4 majeures et 4 mineures. Les 4 planètes majeures sont des terres natales pour des créatures divines, celles-ci permettant l’ordre dans le monde à l’aide de la gravité surpuissante crée par chacun des noyaux des neuf cieux et des neufs sous mondes. Par exemple, au dessus de l’Origine se situé la terre des Dragons, en dessous la terre des Tigres et perpendiculairement à l’axe Dragon-Tigre, le Phoenix et la Tortue. Les 4 planètes majeures aux extrémités des axes horizontales et verticales sont opposées en tout point. Par exemple les Dragons représente l’air et le Printemps tandis que les Tigres la terre et l’Hiver. Le Phoenix représente le feu et l’été tandis que la tortue représente l’eau et l’automne. Enfin, les 4 planètes mineures de l’élément foudre, glace, métal et bois sont respectivement aux Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Ouest, Sud-Est.

    Ce schéma est similaire pour la Terre du chaos sachant que Branwen, le Corbeau Noir est au Nord, Yamata no Orochi, l’hydre est au Sud, Fenrir, le chien à trois têtes à l’Ouest et Fenrir, le loup glacial, à l’est.
    Et oui, Fenrir et Cerbère étaient deux créatures divines dont la puissance dépassait, et de loin, mes attentes.

    Enfin, parlons d’un élément dont tu as dû sûrement pensé, le Chaos Primordial. Le noyau primordial des ténèbres était en réalité le Chaos Primordial. Le Chaos Primordial est l’entité fondatrice de l’énergie chaotique et du chaos en général comme l’Origine Primordiale l’est pour l’énergie originelle et l’origine. Le Chaos Primordial permet de cultiver et contrôler l’énergie chaotique, énergie permettant d’affaiblir ses adversaires tout en se renforçant et ayant autrement le même propriété que le noyau des ténèbres mais infiniment plus puissante.

    En parlant des noyaux primordiaux de la terre, il s’agirait en réalité de simple concentration des différents éléments et d’une puissance très limité d’après mes nouvelles connaissances.

    Enfin, parlons du plus grand apport de ces nouvelles connaissances, les arts. Il y avait principalement deux arts spirituels qui m’intéressaient, le Divin Art Sensoriel et le Divin Art du Qi. Ces deux arts permettent d’entraîner les sens ainsi que le physique et le temps de réaction, tous vitaux pour le combat.

    Enfin, après avoir absorbé toutes ces connaissances, je voulais découvrir le nouveau monde qui s’était offert à moi, et savoir qui se cache derrière ce Dieu, venant d’une autre planète.
  • merci ^^
  • Merci
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.