Yarn of the Almighty Emperor

1246

Commentaires

  • merci
  • Des avis ?
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 15 : Les enchères

    Bâtiment de l’enchère
    Après être arrivé aux enchères, j’aperçu le patriarche et les anciens non loin. Ils me firent signe de venir après l’enchère. J’acquiesçai d’un mouvement de la tête. Le jeune maître du cœur abyssal était là aussi. Il me regardait avec envie. Il chuchota quelque chose à l’oreille d’un ancien qui me regarda furieusement. Les problèmes arrivaient, mais là n’était pas le sujet, l’enchère commençait.

    De nombreuses personnes étaient là aussi, la plupart était des habitants de la ville intéressée par les objets qui pouvait être achetable durant l’enchère.

    Le bâtiment avait 6 étages en tout et pouvait accueillir plusieurs milliers de personnes en même temps. La plupart des objets et créatures des enchères étaient incroyable car celle-ci concentrait toute les offres de l’an passé.

    Après ce que le bâtiment soit approximativement rempli. L’enchère pouvait commencer.
    Des heures s’écoulaient et beaucoup de très intéressants objets étaient vendus. Il y avait beaucoup d’élixirs.

    « Elixir de niveau 5, sang de tigre ailé ! 500 Yuna ! » commença le commissaire-priseur.
    Le Yuna était la monnaie universelle, 500 Yuna était la valeur de 100m² à la campagne, c’était une somme déjà importante.

    « 750 Yuna ! » dit un jeune noble de la ville.
    « 1000 Yuna ! » renchéris quelqu’un dans la foule.
    « 1500 Yuna ! » renchéris le jeune noble. Il semblait vouloir cet objet.
    « 1500 Yuna une fois ! 1500 Yuna deux fois ! 1500 Yuna trois fois ! Adjugé vendu ! » s’exclama le commissaire-priseur.

    « La prochaine créature était une bête, un loup précisément ! Pris de départ 100 Yuna ! » commença le commissaire-priseur.

    Alors que le jeune loup arriva sur le devant de l’enchère, je sentis Cerbère trembler et vit une larme coulé le long de sa joue noire. Je compris instantanément que ce loup était très important pour mon familier.

    Je chuchotai à l’oreille de Yatsuro « Je veux ce loup à tout pris ! » Sans comprendre qu’elle était l’importance de la bête il acquiesça.
    « 1000 Yuna ! » annonça-t-il
    Personne ne compris pourquoi le jeune maître de la famille Archidémon souhaita une créature aussi faible donc personne ne renchérit.
    ‘Ce Yatsuro ! Quel fou pour dépenser une somme pareil pour une créature sans valeur !’ se dit Akahiko.

    J’allai chercher le petit loup et sentit une aura familière à celle de Cerbère ainsi qu’une compatibilité avec le noyau primordial en ma possession. ‘Quelle créature formidable !’ pensais-je intérieurement. Qui aurait pensé qu’une créature à l’air si faible pourrait être reliée à un noyau primordial, celui des ténèbres qui plus est.

    Après être revenu avec la petite bête. Je chuchotai à l’oreille de Yatsuro « Cette créature est loin d’être ordinaire ! ».

    Pendant ce temps, on pouvait voir Cerbère jouer avec le petit loup, comme s’il se connaissait depuis toujours.

    Après cela, l’enchère continua mais je ne demandai rien de plus. Ce loup était suffisamment intriguant.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 16 : Le combat

    L’enchère fut très fructueuse. J’avais trouvé un compagnon et ami pour Cerbère ainsi un second puissant familier. Cependant très peu de personne ne comprenait sa puissance. Après cette enchère, j’avais prévu de rejoindre le patriarche Dai et les anciens pour leur permettre de faire connaissance avec le jeune maître Yatsuro. Cependant quelqu’un interrompit mes projets, Akahiko. Celui-ci m’attendait à la sortie du bâtiment.

    A la sortie du bâtiment de l’enchère
    « Te voilà jeune insolent ! » lança-t-il amèrement.
    « Qu’ais-je fais pour vous offenser jeune maître ? » demandai-je courtoisement.
    « Qu’as-tu fait ? » me répondit-il avec dédain « Tu as osé me prendre quelque chose qui était très précieux à mes yeux ! ».
    « Qu’est-ce donc ? » demandai-je.

    Il tourna son regard vers Akatsuki et Ayano. Je compris dès lors qu’il était jaloux de moi pour les avoir toutes les deux en ma compagnie.
    « Que puis-je faire pour remédier à ce problème ? » demandai-je avec toujours le plus profond respect.
    « Que peux-tu faire ? Te battre contre moi pour voir lequel de nous deux est le plus à même d’être en la compagnie de ces jeunes demoiselles ! » annonça-t-il.

    Les deux jeunes demoiselles en question le regardèrent avec dédain. Elles me regardèrent avec interrogation et je leur fis signe de la tête de ne pas agir. Je ne pouvais me défiler devant tout le monde, les balbutiements de ma réputation seraient dès lors anéantis. Mieux, j’avais une idée derrière la tête.
    « Très bien, j’accepte. Dis-moi ton nom avant de régler nos comptes. » dis-je
    « Avant de demander donne le tien, malpoli. » me réprima-t-il avec dédain.
    « Très bien, je me nomme Anko, Kuro Anko. » annonçai-je. Et le résultat escompté après cette annonce fut au rendez-vous.

    On entendait partout dans la foule des interrogations quant à la véracité de mes propos. En effet, la famille Kuro est une famille très influente dans le monde des démons qui a mis au monde des douzaines de remarquables génies et avaient grandement contribuée à la force actuelle des démons du monde souterrain.
    « Menteur ! Un félon comme toi ne peux faire partie de cette grande famille ! » me répondit hargneusement Akahiko.

    « Qui a traité mon petit fils de menteur ! » s’insurgea une voix inconnue.
    C’était le patriarche Dai. Il avait libéré toute sa puissance démoniaque et était actuellement aussi fort que le protecteur de la cité de Miles Cerisiers, Tatsuya. Il avait aussi fait émerger sa forme spirituelle, le tigre abyssal. Cette forme spirituelle était extrêmement puissante et celle-ci était la marque d’un héros parmi les démons, le patriarche Dai lui-même.
    Après cette révélation choquante et l’apparition d’une personne aussi mythique, tout le monde était décontenancé par les événements soudains. La foule comprit aussi instantanément que je ne mentais pas, dont Akahiko qui était sur le point de s'évanouir et Yatsuro qui était émerveillée par la révélation soudaine. Après il était devenu l’ami du petit fils du héro Kuro Dai ! Aussi, Akatsuki était abasourdi par l’importance de mon patriarche.

    « Grand père, vous voilà enfin ! Je vous présent Yatsuro, mon grand frère ! » annonçai calmement.
    Yatsuro réfléchit quelques instants, inspira un grand coup et demanda timidement :
    « Grand Héro Dai et Frère Anko, que diriez vous de discutez auprès du patriarche ? »
    « Volontiers. »répondit grand père. J’acquiesçai de la tête. Yatsuro devait être sonné par les événements soudain alors il devait se reposer. De plus, rencontrer le patriarche de la famille Archidémon allait lui procurer un bond considérable dans sa réputation dans le monde souterrain.
  • Voilà @Skornox tu as ta réponse.
  • thx pour ses chapitres.
  • Des avis avant que je sorte les deux prochains chapitres, histoire que je sache quoi amélioré.
  • bah c'est très bien
  • merci!
  • de rien
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 17 : Fenrir

    Jardin de la famille Archidémon
    Pendant que grand père et le patriarche de la famille Archidémon discutait, j’étais dans les jardins non loin du Grand Hall de la famille noble. Je souhaitai découvrir qu’elle était le secret du petit loup.
    Je commençai à cultiver le noyau primordial et comme le louveteau était proche de moi, celui-ci se connecta en noyau des ténèbres et connu une incroyable transformation.

    Il grandit de manière hallucinante et commença à dégager une aura hallucinante et terrifiante comparable à celle de Cerbère. A partir de ce moment, tout devins clair pour moi. Un seul loup pouvait dégager une telle aura, avoir un lien avec le noyau et être aussi fraternel avec Cerbère, Fenrir. Fenrir était un loup nordique extrêmement puissant au point qu’il était considéré comme une créature divine.

    ‘Quelle chance ai-je’ m’exclamai-je intérieurement.
    Il dégageait une aura tellement glaciale que celle-ci pouvait geler l’âme de personne, aussi puissante soit-elle, contrairement à son frère Cerbère qui lui brûlait les âmes.

    Fenrir et Cerbère étaient deux des trois créatures divines assimilés au noyau primordial, la troisième était Jormungand, aussi connu sous le nom du Léviathan. Ces trois créatures étaient des bases extrêmement puissantes et de plus possédaient une synergie incroyable. Si elles se battaient ensemble, très peu de personne dans le monde pourrait les vaincre.

    Chacune des ces trois bêtes sacrés possédait un puissance innée, tandis que Fenrir pouvait frigorifier un dieu nordique, Cerbère pouvait brûler l’eau et enfin Jormungand pouvait dévorer le vide.

    Jormungand était aussi très spécial car cette bête était reliée à Yamata no Orochi, le serpent à sept têtes aussi connu sous le nom de l’hydre, un monstre dont l’existence était reliée aux sept noyaux primordiaux et qui pouvait vaincre le Dieu actuel. Cependant, son histoire n’est qu’un mythe car personne, même dans mon ancienne vie, pouvait témoigner et dire qu’il l’avait vu. Cette bête légendaire nourrissait des fantasmes.

    ‘Avec ceux deux créatures en ma possession, je n’ai plus de soucis à me faire au niveau de ma sécurité ! Cependant ce n’est pas ma puissance mais celle des mes deux familiers, je dois être aussi fort qu’eux !’ pensai-je au fond de mon esprit.

    Je décidai donc de m’entrainer durement à l’aide du noyau et de mes techniques d’entrainements, celles qui m’avaient été enseigné durant ma vie précédente par des maîtres donc l’existence à elle seule faisait peur à Dieu puisqu’il s’agissait de ses seuls véritables ennemis, les démons.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 18 : L’entrainement

    Le domaine spirituelle se divise en trois catégories.
    Il y a tout d’abord les quatre base fondamentale, la flamme d’été, la rivière de printemps, l’arbre d’hiver et la tornade d’automne.

    Chacun des ces quatre piliers consistent la fondation de l’essence spirituelle sur lesquels reposent tout notre force.
    C’est d’ailleurs ces quatre piliers que viennent le nom des saisons, l’été, le printemps, l’automne et l’hiver.
    De plus, chacun de ces piliers est assimilé à l’un des quatre seigneurs, le feu pour Suzaku, la rivière pour Genbu, le seigneur du Nord, l’arbre d’hiver pour Byakko et la tornade pour Séiryu le seigneur de l’est.
    Chacun de ces piliers étaient aussi assimilé à un noyau élémentaire, le feu pour le feu, la rivière pour l’eau, l’arbre pour la terre et la tornade pour l’air.

    Etant donné que mon habitat spirituelle accueillait depuis quelque temps Suzaku, je n’avais nul besoin de travailler ce pilier, je me concentrais sur les trois autres.
    Je ne pouvais pas encore approfondir mon domaine spirituelle pour m’attaquer aux autres catégories du chemin spirituelle, donc je n’en parlais pas.
    Je développait tout d’abord le pilier de la rivière en utilisant la technique divine de la tortue noire descendant la rivière.

    Quelques heures plus tard
    Mon pilier aquatique avait dorénavant une base solide sur lequel aucune fissure spirituel ne semblait transparaître. Je décidai donc d’entrainer le pilier de l’arbre avec la technique divine du tigre griffant l’écorce. Je méditais dans un état de stabilité total tandis que Cerbère et Fenrir dormait tranquillement, ressemblant à des animaux domestiques.

    Encore quelques heures plus tard
    Je venais de finir mon entrainement spirituel en sentit une profonde stabilité dans mon domaine culturel suite à ma culture longue et interminable. Il ne me restait plus qu’à développer mon quatrième et dernier pilier avec de partir vers la cité des Milles Cerisiers. J'utilisais la technique divine du dragon maîtres des tornades.

    Quelques heures après
    Je venais de finir de développer le plier de la tornade tandis eu j’entendis grand père approcher. Il devait me demander pour voir le patriarche de la famille Archidémon pour parler de mon statut dans sa famille.



  • Merci!
  • Des avis ?
  • très bien :)
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 19 : Le retour

    Après cette journée exténuante, nous avions à retourner à la cité pour ne pas éveiller les soupçons. J’allai notamment recevoir un trésor de la famille Gaara. Cela m’excitait énormément. En effet, ils avaient donné à Ayano une corne du dragon, ils devaient alors avoir des trésors très intéressants. Je voyais le patriarche arrivé et me demander de le suivre.

    « Le patriarche de la famille Archidémon souhaite te voir. » me dit-il.
    « Très bien, j’arrive. » répondais-je.

    Grand Hall de la famille Archidémon
    Nous arrivâmes devant la patriarche de la famille Archidémon, Shin Shiba.

    « Mes plus sincères salutations envers le patriarche. » saluai-je.
    « Cesse donc ces politesses, appelle-moi grand père Anko. » me répondit-il.
    « Très bien grand père. Pourquoi voulez-vous me voir ? » demandai-je.
    « Tout d’abord, tu as été nommé à l’unanimité par les anciens de la famille premier disciple… » commença-t-il.

    J’étais stupéfait par cette annonce. Certes je possédais des talents d’enchantement ce qui était très rare et j’étais la petit fils du héro Dai, mais me promouvoir premier disciple alors que je n’étais même pas de la branche familiale était totalement inattendu.

    « Mes plus sincères remerciements envers le patriarche et les anciens. Je ferais tout mon possible pour permettre à la famille Archidémon à s’élever au sommet. » répondis-je émotionnellement.
    « Pas besoin d’être aussi solennelle, ta présence dans notre famille nous assure déjà une excellente chance pour la seigneurie de la cité. » me dit-il « Ensuite, en tant que premier disciple, tu dois recevoir un trésor de la famille, nous espérons que ceux-ci te conviendront. » annonça-t-il.

    « Grand père, Yatsuro m’a déjà offert un trésor d’une valeur inestimable, je n’ai nul besoin d’un autre cadeau. » déclarai-je solennellement.
    Dès lors, je fis signe à mes deux familiers d’approcher.
    Mes deux grand pères était sonnés. Il connaissait déjà l’existence de Cerbère et de sa terrible puissance, mais ne connaissait pas encore Fenrir.

    « Je vous présente Fenrir, le frère de Cerbère et aussi le loup que m’a offert Yatsuro durant l’enchère. » annonçai-je.
    « Impressionnant. » répondirent-ils à l’unisson.

    « Cependant il ne s’agit pas d’un cadeau de la famille mais d’uniquement Yatsuro, j’insiste pour que tu prennes un trésor de notre famille ». déclara grand père Shiba.
    « Alors j’accepte volontiers votre généreuse offre. » répondais-je.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 20 : La trésorerie

    Trésorerie de la famille Archidémon
    Avant d’être laissé seul à l’intérieur de la trésorerie, grand père Shiba me prévint :
    « Fais attention, le gardien de la trésorerie ne te laissera prendre qu’un seul trésor ! Je ne pourrais te défendre si tu enfreins cette loi. »
    « Ne vous inquiétez point, je ne le ferais pas. » répondis-je avec bienveillance.

    Après cela j’entrai dans la trésorerie de la famille Archidémon.
    Il y avait de nombreux trésor de valeurs inestimables.
    « Une pierre de sang céleste ! » m’exclamai-je.

    Ce trésor était d’une valeur incroyable, il avait la valeur de la cité souterraine elle-même ! La pierre de sang céleste contient le sang du créateur des 7 noyaux. Si cette pierre de sang était raffinée et intégré au sang du possesseur, il pouvait tout d’abord posséder un contrôle absolu de n’importe quelles noyaux, mais il augmentait aussi de manière significative la force du domaine spirituelle et le physique inné du porteur. Cependant celui-ci requérait un physique inné déjà très puissant et un culture très puissant. Ce trésor était une clé pour vaincre Dieu !

    « Tu as de très bons yeux gamins ! » dit une voix inconnu.
    Dès lors je vis apparaitre un immense dragon de couleur rouge sang, il avait un halo doré au dessus de ces cornes.

    « Grand Empereur Dragon de sang ! » m’exclamai-je.
    Il s’agissait du seigneur des dragons. Un dragon dont l’existence était mêlé à mythe et légende et donc je venais de découvrir l’existence.

    « Tu as l’ai d’avoir de nombreuses connaissances, en ta forme spirituelle est l’empereur démoniaque ! Tu pourras peut-être vaincre cette vile créature qui régit actuellement le monde ! Je pense peut-être faire une exception pour toi ! » dit-il

    « Grand Empereur Dragon, je ferais tout mon possible ! » annonçai solennellement.
    « Très bien petit, je te fais confiance et je pris les cieux par ta réussite, en attendant je vais t’aider même si je ne peux sortir pour l’instant de la trésorerie à cause de Dieu. » répondit-il
    « Puis-je vous aider ? » demandai-je
    « Non, tu es trop faible pour l’instant. Cependant j’espère que tu pourras dans le futur. Je te confie l’avenir du monde ainsi que mes espérance. Tu peux prendre la pierre et je te confie aussi mon fils. » répondit-il en me monter l’œuf de couleur sombre.

    « Mes infinies remerciement seigneur ! »répondais-je avec le plus grand respect.
    « Attends. » dit-il « Prend cette fiole de sang, elle contient mon sang et augmentera grandement on physique inné. »

    J’étais stupéfait par les révélations du Grand Empereur, il m’avait confié le trésor le plus précieux des dragons, leur sang, en plus son sang était le plus pur des dragons, le sang du dragon de sang !
    « Votre altesse me fait trop d’honneur. Je tacherai d’accomplir mon devoir ! » annonçai-je solennellement.

    Après cela, je revenais je revenais avec les incroyables trésors confiés par l’Empereur Dragon de Sang.
  • grandement on physique inné. » (il manque une letttre à on..?)
  • Des avis ?
  • Plutot cool merci
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 21 : Vassalité

    Entrée de la trésorerie
    Quelques temps après mon entrée dans la trésorerie
    « J’espère que tout ce passera bien pour lui….. » murmura la patriarche Shiba
    « Ne vous inquiétez pas ! Ce gamin est plein de ressource ! Je suis sûr qu’il reviendra et nous surprendra par son talent et sa chance fabuleuse ! » répondit gaiement grand-père Dai

    A ma sortie
    Je revenais tranquillement de la trésorerie de la famille Archidémon les mais chargés de tout ces précieux trésors tandis que je vis mes deux grand-père arriver. Grand-père Shiba était stupéfié tandis que Grand père Dai riait de bon cœur : « Je vous l’avais bien dit ! Ce gamin est incroyable ! » dit-il d’un grand sourire.
    « Anko, comment le dragon gardien de la famille depuis les temps immémoriaux a-t-il pu te laisser sortir avec plusieurs trésors ! En plus les trésors plus précieux de la famille ! » me demanda expressément grand-père Shiba d’un air hébété.

    « On peut dire que ce seigneur voit en moi l’espoir des démons ! » répondis-je en souriant.
    Suite à ma réponse, grand-père Shiba comprit que mon futur allait être encore plus radiant encore que ce qu’il n’avait osé imaginer. Dès lors, il prit un ton solennel et s’adressa au patriarche de la famille Kuro : « Si notre gardien a autant foi en votre petit fils, nous ne pouvons que nous soumettre à sa volonté. L’avenir de ma famille ne sera que plus lumineux si celui-ci est intimement lié au votre. Il n’y donc qu’une seule solution, que ma famille devienne vassal à la votre. ».
    Cette déclaration fit des bons incommensurable dans l’esprit du patriarche et moi-même. Après avoir vu nos têtes ébahi, grand père Shiba s’expliqua : « Le grand gardien de la famille Archidémon a vu en Anko l’espoir des démons, nous ne pouvons que nous soumettre à sa volonté en toute notre énergie et toutes nos ressources à Anko. Cependant seule le statut de vassalité me permet de faire une telle action. De plus, si nous possédons le support de la grande famille Kuro, le poste de seigneur de la cité mais serai bien plus aisé à obtenir et l’aide que je fournirai au jeune maître sera d’autant plus importante. Grâce à cela nos deux familles bénéficieront grandement de cette alliance. ».

    Après ce discours, je compris tout de suite les intentions purs et nobles de grand-père et fus pris par d’immense émotion. Je décidai donc d’aider grand-père pour le poste de seigneur de la cité : « Grand-père, connaissez vous le sceau d’asservissement démoniaque ? Celui-ci noircira votre essence spirituelle et vous permettra de montrer à ma famille votre loyauté et fidélité. » demandai-je d’un ton très sérieux. Le vieux patriarche acquiesça de la tête accepta le sceau volontiers. Il savait que faire ce sceau avec Grand-père Dia serai très bénéfique pour eux deux individuellement et leur famille. Après cela, je mis en place le sceau.

    Cela me pris quelques minutes et les deux vieil hommes sentirent les changement soudains. Il semblait rajeunir ! Leur espérance de vie avait aussi augmenté et surtout celle du vieux Dai. Ce choix était donc le meilleur. L’essence rouge sombre du vieux Shiba devint noire et sa forme spirituelle, l’ours noire, devint un ours abyssal. De plus, le vieux Dai sentit la forme spirituelle du vieux Shiba à l’intérieur du domaine spirituelle. Il ne connaissait pas cet effet du sceau ! Les deux grand-pères me remercièrent énormément pour le sceau. Tandis qu’il était tant pour la famille Kuro de dire ses adieux et repartie en direction de la cité. Le patriarche voulait notamment tester sa nouvelle forme spirituelle.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 22 : Qu’il est bon de rentrer chez soi !

    Après ces quelques jours intense à la cité souterraine, nous retournâmes à la cité de Milles Cerisiers. Tout le monde pouvait sentir le changement du patriarche Dai mais personne osa lui demandé que c’était-il passer durant leur absence. Ils pouvaient aussi sentir l’aura incroyable venant de mon nouveau familier, Fenrir, ainsi que de mes nombreux trésors.

    Ayano et Akatsuki virent la ressemblance entre le petit loup que m’avais offert Yatsuro et le grand loup glacial. Je leur expliquait qu’après le lien fait entre lui et moi, il prit sa forme intermédiaire. Je leur expliquait aussi qu’il était le frère de Cerbère que leur puissances étaient similaires. Elles étaient abasourdies par ma nouvelle trouvaille.

    Maison de la famille Kuro
    Après ce court dialogue, nous retournèrent enfin à la cité. Avant de découvrir les trésor de la famille Gaara, nous décidâmes de rester quelques temps chez moi pour s’entrainer. Je voulais assimiler le précieux sang draconique tandis que les deux jeunes filles souhaitaient s’entrainer. Nous nous isolèrent tout les trois dans nos suites respectives, Ayano et Akatsuki s’entrainèrent ensemble dans la suite prêté par la patriarche tandis que je restait avec mes deux familiers dans ma suite pour m’entrainer avec tranquillité et sérénité.

    Pour absorber le sang d’une créature et d’un demi-humain, il fallait d’abord mélanger son propre sang à celui de la créature puis utilisé un technique spéciale. Je demandais à Fenrir de m’entailler le bras droit, il hésita quelques instant puis accepta. Je versai mon sang dans la fiole et mon sang et le sang draconique se mélangèrent de manière homogène jusqu’à ne plus apercevoir aucune trace d’hétérogénéité. Je récita la technique d’absorption sanguine et sentit mon cœur se durcir peu à peu jusqu’à avoir l’impression qu’il était composé d’écailles de dragons.
    Je senti aussi l’énergie sanguine se déversé en flot continu dans mon domaine spirituel ainsi que mon domaine mentale. Ma force augmentait de manière continu. La feu de mon esprit avait maintenant une couleur verte, la rivière avait grandement augmenté et on pouvait y voir des teintes rouges, la tornade était devenue une tempête et la jeune pousse une arbre en pleine croissance.

    Agrès cette découverte et ce bonus que j’avais assimilé je m’intéressai dorénavant à la pierre sombre, un œuf de dragon.
  • Voici les deux chapitres du jour. J'attends vos avis et conseil!
  • Merci juste quelques petites fautes mais cest bien
  • Pour vous imaginer le Dragon Empereur :
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 23 : Le Sombre Dragon de Sang

    Après avoir absorbé le sang draconique, je m’intéressais au mystérieux œuf. Celui-ci était sombre avec des teintes rouges sang et halo doré sur le dessus et dégageait une aura des plus anciennes. Or ce dragon n’était pas encore né, il n’y avait donc qu’une seule possibilité, il était une réincarnation !

    Un réincarnation n’était possible que pour les créatures les plus puissantes, au sommet de la chaine alimentaire, et vu son aura, ce dragon était autrefois très puissant ! J’étais extrêmement intéressé par celui-ci et décida d’utiliser une grande partie de mon énergie spirituelle pour le nourrir et qu’il éclos.

    Quelques heures plus tard…
    Ça faisait plusieurs heures que je le nourrissait de mon énergie et il ne voulait toujours pas éclore, quel gourmand ! Je fis un effort colossal et le bombarda de mon énergie spirituelle jusqu’à entendre un petit craquement, la coquille était entré de se fissurer.
    L’œuf s’ouvrit en deux et je vis le petit dragon apparaitre. Derrière moi je vis Cerbère et Fenrir s’incliner devant le bébé. Quelle créature ce dragon ! Il dégageait une aura majestueuse et divine, il possédait un halo doré au dessus de sa tête et il était de teintes écarlate et sombre. Le ciel était immensément bleu alors qu’il était nuageux auparavant. Mais le monde céleste semblait s’incliner devant lui.
    ‘Cette créature doit-être aussi vielle que le monde !’ pensai-intérieurement.
    Je créa un lien d’âme avec celui-ci. Pour l’étudier spirituellement. Il semblait avoir combattu Dieu avec les démons durant la première grande guerre, mais après une blessure très sérieuse, il décidé de se réincarné dans le futur. Celui-ci prit conscience du lien d’âme et commença à me parler dans mon esprit : « Humain, t’es intention son bonne et ton talent aussi. Je comprends pourquoi le dragon empereur qui veillait sur moi t’as choisi. Je te propose de faire un pacte spirituelle, tu aura à disposition ma force, alors que je vivrai dans ton empire spirituelle. » Mon domaine spirituelle avait évolué après l’absorption du sang draconique et était devenu un empire spirituelle beaucoup plus puissant. « J’accepte la généreuse offre. » répondis cordialement.
    Après cela, je senti mon esprit l’accueillir, celui disparaissait avec l’œuf brisé et mon corps et mon esprit se renforçaient. J’avais prévu de m’entrainer pendant les quelques jours restant avec mon esprit démoniaque, Le Sombre Dragon de Sang.
  • Fin du premier arc!
  • J'en profite, que pensez vous de ce prélude?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.