Yarn of the Almighty Emperor

2456

Commentaires

  • Non, c'est la transition entre le moment où il répond à sa prof et où tu saute une ligne, j'ai pensé à un changement de personnage.
  • ah bah en fait non XD
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 4: La forme spirituelle

    Institut de la Rivière Fleurie, Classe des Milles Fleurs
    « Bien, nous allons maintenant définir la forme de votre essence spirituelle. » dit la professeure
    La forme spirituelle était très importante puisqu’elle définissait ton affinité avec les techniques de cultivations et un facteur important de la puissance future de la personne. Certaines formes spirituelles étaient considéré comme divines et d’autres inutiles.

    Pour définir la forme spirituelle, il fallait faire simplement émerger sa force intérieure en méditant.
    Yuna passa la première et un miracle se produit une nouvelle fois.

    « Tigre Blanc du Croissant de Lune ! » Le professeur Rie était abasourdi, le Tigre Blanc du Croissant de Lune était l’entité la plus proche de Tsukuyomi, le Maître de la Lune ! Celui-ci était le Dieu protecteur de la famille Shiro et de la ville ! Il s’agissait d’un majestueux tigre blanc. En plus d’être une créature proche du Seigneur de la Lune, il s’agissait d’une créature divine protégeant le monde, le seigneur de l’Ouest, symbole de la justice et du remède. On le nommait Byakko.

    Yuna était encore admirée et allait « restée sur le devant de la scène » un bon moment.
    ‘Son talent est extraordinaire ! Je vais devoir me lier d’amitié avec elle.’ me disais-je. Même si je disais ça, j’étais dans ma vie antérieure secrètement amoureux d’elle et il semblait que je l’étais encore.
    Akatsuki avait une essence bleu violacée claire ce qui était aussi extraordinaire mais pas autant que l’essence violette claire de Yuna. La forme spirituelle d’Akatsuki est le Dragon des Flammes qui était lui proche du Maître du Soleil, Amaterasu. Cependant il ne l’était pas autant que le Tigre Blanc du Croissant de Lune avec Tsukuyomi. Elle était extrêmement jalouse de Yuna même si elle était son amie. ‘Je crois avoir trouvé le moyen de m’approcher de Yuna….’ dis-je malicieusement. Elle était la fille du patriarche d’une des trois grandes maisons nobles, la maison Aka.

    « Salut » interpellai-je
    « Oh, le génie des maudits » ricana Akatsuki
    «Ça va ? Tu n'es pas trop jalouse de Yu….. » commençai-je avant d’être interrompu par la professeure Rie
    « Anko, c’est à ton tour. » dit notre professeure
    Il posa sa main sur la tablette et le résultat fut étonnant.

    « Griffon de l’orage. » Cette créature était un descendant direct de Susanoo, Maître de la Tempête et des orages. Tout le monde était abasourdi par ce résultat. Cette créature était presque aussi puissante que le Tigre Blanc du Croissant de Lune de Yuna.

    « Une incroyable personne semble être née chez les Kuro. » s’exclama la professeure principal
    Akatsuki était étonnée par ce résultat et commença à se demander si je ne cachais pas quelques secrets pour avoir un tel pouvoir alors que je venais de la famille maudite. Comment je le sais ? Ca se lisait sur son visage qu’elle pensait ça

    « Dis-moi génie maudit, tu possèdes un secret n’est ce pas ? » m’interrogea Akatsuki
    « Ah, ce pourrait-il que je t’intéresse ? » me moquais-je
    « Bien-sûr que non. » réprima la jeune fille
    « Tu voudrais savoir comment un enfant maudit comme moi puisse avoir une telle essence et forme spirituelle ? » Elle me regarda hésitante. J’avais percé à jour la jeune noble. « Viens me voir ce soir à la montagne du Haut Ciel si tu veux découvrir mon secret. » dis-j’en souriant.
  • merci
  • Des remarques sur les 2 derniers chapitres? Des trucs à améliorer?
  • Je pense que les transitions peuvent être améliorés car la c'est comme si l'action s’enchaînait trop vite.
  • merci un peut trop court les chapitre non sinon c'est bien
    merci quand même
  • heu Gryffus dans le chapitre 2 cela dit des siècle auparavent et non pas 15 ans
  • Merci pour les chapitres , et sinon c'est normal de ne presque rien savoir sur le héros ou sa famille genre comment il fait pour changer son essence spirituelle et tout ? ou c'est pour garder une trace de mystère et ça sera expliquer plus tard ?
  • Oui ça va être expliqué quand l'occasion se présentera
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 3 : Le test spirituel (amélioré)

    Notre classe était la première à passer le test. L’institut était composée de 4 niveaux, le 1, le 2, le 3 et le 4. Elle était aussi divisée en classe, allant de la « A » à la « J ». Nous étions la 1-A, une classe de novices. La ville habitait une centaine de milliers d’habitants dont la plupart était des paysans. Le rang social d’une famille était défini par sa puissance. La famille la plus puissante était évidemment celle qui dirigeais la ville.

    Nous arrivions sur la place aux cents barrières. Cette espace possédait était en réalité une porte donnant accès à un espace totalement indépendant du monde et qui possédait une grande richesse spirituelle. De plus, cet endroit possédait un sceau permettant de tester le talent des habitants.

    Les personnes passaient par ordre d’importance de descendance. Yuna passa la première.
    « Shiro Yuna, avance s’il te plaît ! » Même Rie Chiaki, notre professeur principal, était obligé de parler avec respect envers Yuna. Celle-ci était la fille du seigneur de la cité et la petite fille du patriarche de la maison dominante de la ville, la famille Shiro.

    Yuna s’avança et posa sa main sur un sceau mystérieux, puis une lumière violette surgit de celui-ci
    « Essence violette claire ! » Tout le monde était abasourdi, un tel talent apparaissait une fois sur plusieurs millions d’années !

    Les essences spirituelles étaient divisant en rangs et catégories.
    Les personnes ayant une essence sombre étaient considérées comme des déchets de la société alors qu’une personne ayant une essence claire était bien vue.
    Ensuite, il y avait les grades, allant de violet à rouge. Les essences proches du rang violet étaient puissantes avec la catégorie claire assimilée à la catégorie de Dieu alors que les essences proches du rang rouge étaient puissantes avec la catégorie sombre assimilée à la catégorie du démon. Cependant, il n’y a aucune preuve irréfutable de concernant les compatibilités.

    J’avais une essence rouge sombre et j’étais persécuté dans ma vie passée. Les essences violettes claires étaient considérés comme bénites alors que les essences rouges sombres étaient considérées comme maudites.

    Je regardais intensément Yuna. Celle-ci était la fille du seigneur de la cité et était primordial si je souhaitais rendre sa liberté à la cité et à ses habitants !

    « Suivant ! » les élèves passait chacun leur tour. Il y a beaucoup d’essences claires et quelques bleues. La plupart était entre vert et jaune. C’était à mon tour de passer.
    « Kuro Anko ! » dit Rie
    La plupart des élèves se moquaient de moi à cause de ma famille, la famille Kuro. Celle-ci était considérée comme la famille maudite de la cité. Aucun de nos membres avaient actuellement d’essences claires. La quasi-totalité était des essences rouges sombres.

    Je m’approchai du sceau et y posa sa main.
    ‘Mieux vaut se faire bien voir pour l’instant.’ me disais-je
    Je souhaitait bien m’intégrer pour pouvoir mener mes actions sans être suspecter et je souhaitai aussi pouvoir m’infiltrer tranquillement dans la ville.

    Une couleur verte émergea du sceau.
    « Essence verte claire ! » La plupart de mes camarades étaient étonnés, même si cette essence était la plus commune parmi les essences claires, c’était très rare que la famille Kuro produisent une essence de ce niveau, qui était en plus claire !

    « Bien ! Le test est fini, vous allez pouvoir retourner en classe ! »
    Et ma classe entra dans la salle.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 4 : La forme spirituelle (amélioré)

    Institut de la Rivière Fleurie, Classe des Milles Fleurs
    « Bien, nous allons maintenant définir la forme de votre essence spirituelle. » dit la professeure

    La forme spirituelle était très importante puisqu’elle définissait ton affinité avec les techniques de cultivations et un facteur important de la puissance future de la personne. Certaines formes spirituelles étaient considéré comme divines et d’autres inutiles. La forme spirituelle donnait une importante utilité à l’essence spirituelle. En effet, plus notre essence spirituelle était importante, plus notre forme spirituelle était puissante. La forme spirituelle était la principale arme de combat que, lorsqu’elle émergeait de notre corps, on pouvait la manier et fusionner avec elles.

    Pour définir la forme spirituelle, il fallait faire simplement émerger sa force intérieure en méditant.
    Yuna passa la première et un miracle se produit une nouvelle fois.
    « Tigre Blanc du Croissant de Lune ! » Le professeur Rie était abasourdi, le Tigre Blanc du Croissant de Lune était l’entité la plus proche de Tsukuyomi, le Maître de la Lune ! Celui-ci était le Dieu protecteur de la famille Shiro et de la ville ! Il s’agissait d’un majestueux tigre blanc. En plus d’être une créature proche du Seigneur de la Lune, il s’agissait d’une créature divine protégeant le monde, le seigneur de l’Ouest, symbole de la justice et du remède. On le nommait Byakko.
    Yuna était encore admirée et allait « restée sur le devant de la scène » un bon moment.

    ‘Son talent est extraordinaire ! Je vais devoir me lier d’amitié avec elle.’ me disais-je. Même si je disais ça, j’étais dans ma vie antérieure secrètement amoureux d’elle et il semblait que je l’étais encore.

    Il y avait une autre génie dans la classe, Akatsuki. Celle-ci faisait partie d'une des 3 familles les plus puissantes arpès la famille Shiro, la famille Aka. Akatsuki et Shiro était considérée comme des idoles avec qui n'importe qui souhaitait se marier, même les filles. Elle étaient en plus amie d'enfance.
    Akatsuki avait une essence bleu violacée claire ce qui était aussi extraordinaire mais pas autant que l’essence violette claire de Yuna. La forme spirituelle d’Akatsuki est le Dragon des Flammes qui était lui proche du Maître du Soleil, Amaterasu. Cependant il ne l’était pas autant que le Tigre Blanc du Croissant de Lune avec Tsukuyomi. Elle était extrêmement jalouse de Yuna même si elle était son amie. ‘Je crois avoir trouvé le moyen de m’approcher de Yuna….’ Me disais-je malicieusement. Elle était la fille du patriarche d’une des trois grandes maisons nobles, la maison Aka.

    « Salut » l'interpellai-je
    « Oh, le génie des maudits » ricana Akatsuki
    « Ça va ? Tu n'es pas trop jalouse de Yu….. » commençai-je avant d’être interrompu par la professeure Rie
    « Anko, c’est à ton tour. » dit notre professeure
    Je posai ma main sur la tablette et le résultat fut étonnant.
    « Griffon de l’orage. » Cette créature était un descendant direct de Susanoo, Maître de la Tempête et des orages. Tout le monde était abasourdi par ce résultat. Cette créature était presque aussi puissante que le Tigre Blanc du Croissant de Lune de Yuna.

    « Une incroyable personne semble être née chez les Kuro. » s’exclama la professeure principal
    Akatsuki était étonnée par ce résultat et commença à se demander si je ne cachais pas quelques secrets pour avoir un tel pouvoir alors que je venais de la famille maudite. Comment je le sais ? Ca se lisait sur son visage qu’elle pensait ça.
    « Dis-moi génie maudit, tu possèdes un secret n’est ce pas ? » m’interrogea Akatsuki
    « Ah, ce pourrait-il que je t’intéresse ? » me moquais-je
    « Bien-sûr que non. » réprima la jeune fille
    « Tu voudrais savoir comment un enfant maudit comme moi puisse avoir une telle essence et forme spirituelle ? » Elle me regarda hésitante. J’avais percé à jour la jeune noble. « Viens me voir ce soir à la montagne du Haut Ciel si tu veux découvrir mon secret. » disais-je en souriant.
    J’avais quelques projets pour la jeune demoiselle innocente.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 5 : Rencontre au clair de Lune

    Montagne du Haut Ciel
    « Oh, tu es déjà là ? » m’interpella Akatsuki. Elle n’était pas rassurée car la montagne du Haut Ciel avait la réputation d’habiter des bêtes démoniaques très puissante, certaine sont même au rang Lion, il parait même que l’une d’elle avait atteint le rang de Licorne Ailé ! Ce qui était extrêmement puissant et qui était difficile à gérer même pour la cité des Milles Cerisiers.

    La puissance de tous les êtres vivant est définie en différent rang.
    Le plus bas est le Tanuki, c’est le rang que chaque enfant de 4 ans a normalement. Ensuite il y a le Kappa qui est le niveau que l’on atteint à 10 ans. Après cela on peut atteindre le seuil des rangs moyens avec tout d’abord le Qilin. Puis le lion, qui est déjà très puissant. Ensuite, il y a le rang de Licorne ailé, que moins d’une dizaine de personnes de la cité avaient atteint. Puis, il y avait le rang de Griffon qui est le plus au rang qui existe et que seul notre protecteur, Shiro Tatsuya, avait atteint.

    C’est alors qu’apparurent trois bêtes de rang Lion, un tigre ailée, un ours des abysses et aigle foudroyant.
    « Tu m’as trompé ! » s’insurgea Akatsuki « Tu t’es allié aux démons ! »
    « Tu vois, je n’ai même pas besoin de te répondre que tu connais déjà mon secret. » répondis-je calmement « Excuse moi, mais tu m’es vitale pour exécuter ma vengeance » Je créai un lien d’âme avec Akatsuki et créa une barrière autour du cœur de la montagne pour l’empêcher de sortir et créa une illusion pour qu’elle soit introuvable.
    Le lien d'âme était une technique mentale permettant d'infiltrer l'esprit dans la personne souhaité et d'affaiblir la volonté de cette personne.
    Le lien d’âme et la barrière nécessite de l’énergie mentale, et étant donné que personne à part moi ne savait la cultivé dans la cité, j’étais le plus puissant mentaliste malgré mon infime puissance. Le lien d’âme allait me permettre de d’affaiblir la volonté d’Akatsuki et ce noircir son essence spirituelle, je n’aurais plus qu’à créer un sceau d’asservissement démoniaque lorsque ma force mentale aura augmenté, elle était pour l’instant qu’à son balbutiement.
    De toute façon, cela prendra un peu de temps avant qu’elle soit affaiblie grâce au lien d’âme et à la suppression faites par les bêtes démoniaques.

    Le matin d’après
    « Où est Akatsuki ? » demanda le professeur Rie
    Tout le monde se regarda avec étonnement. Seul moi le savais et j’avais réussi à me dissimuler et paraître innocent
    « Bien, attendez là. » dit le professeur tout en contactant un garde pour alerter la famille Aka. Le fait qu’Akatsuki est disparu était un drame pour la ville car elle avait quand même un brillant avenir et était l’héritière d’une des trois grandes maisons nobles. Tous les enseignants en plus des maîtres spirituelles de la famille Aka était mobilisé. On eu tous l’obligation de rester cloitré dans nos dortoir pour la journée. J’en profitai pour développer mon énergie mentale le plus vite possible.
    Une journée passa et toujours aucune nouvelle d’elle évidemment. Madame Rie jugea l’occasion bonne pour nous apprendre quelques mouvements d’arts martiaux et entrainer notre force physique.
    « La force physique peut être clé durant un combat et vous sauver la vit ! »dit-elle
    Les jours passèrent et on continua d’apprendre les arts martiaux en attendant le retour d’Akatsuki qui aillait être pour bientôt. La plupart des élèves et le professeur étaient étonné pour ma maîtrise des arts martiaux. Il faut dire aussi que je m’tais entrainer plusieurs siècles et que par conséquent je savais exécuter tout les mouvements parfaitement.
    Suite à ce cours martial, je senti un bond dans mon énergie mental, elle avait atteint le premier rang terrestre.
    L’énergie mentale se divise en 3 catégories chacune composées de 10 rangs : la catégorie terrestre, demi-céleste et céleste

    Après avoir atteint le premier rang terrestre, j’allai voir Akatsuki pour voir la progression de l’énergie démoniaque en elle.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 6 : Le sceau d’asservissement démoniaque

    Le sceau d’asservissement démoniaque est un contrat utilisant le sang de la personne dominante pour vassaliser la personne contracté. Il s’agissait d’une incantation dans laquelle le vassal devait se placer au centre du sceau.

    A l’arrivé du crépuscule, je retournai au sein de la montagne et entra dans la barrière. Il semblait qu’elle avait atteint sa limite, la clarté de son essence ressemblait à une lueur faible et qui allait bientôt s’éteindre. J’en profitai pour commencer le sceau démoniaque. Je me piquai l’index et commençai l’incantation. Elle me demanda faiblement « Que fais-tu traître… ». Je lui répondis « Je mets fin à tes supplices. »

    Je créai le sceau sous ses pieds puis l’activa avec mon énergie mentale. L’essence spirituelle d’Akatsuki sombra au fur et à mesure. A la fin du sceau, le lien d’âme se renforça et je senti mon esprit accueillir une bête spirituelle.
    Les bêtes spirituelles sont les personnifications des formes spirituelles, normalement chaque être humain possède une bête spirituelle correspondant à sa forme spirituelle.

    Dû au sceau, mon domaine spirituel accueillait les bêtes spirituelles des personnes que j’avais asservies. De plus, grâce au sceau et à ma forme spirituelle, les formes spirituelles de mes vassaux pouvait muter et évoluer avec une force supérieur. Le Dragon des Flammes d’Akatsuki avait muté en Soleilleux Phénix Écarlate, aussi connu sous le nom d’oiseau de Vermeil, une existence aussi puissante que le Tigre de Yuna. Le Soleilleux Phénix Écarlate était la créature la plus proche d’Amaterasu, le Dieu du Soleil. Il était aussi la créature divine régissant le Sud, le seigneur du Sud et symbole de la volonté. On le nommait Suzaku.

    « Jeune maître, ma forme spirituelle a évolué ! » dit une voix derrière moi. C’était Akatsuki, même si il n’y avait aucun changement physique, on pouvait sentir que son aura avait grandement augmenté dû à cette mutation.
    « C’est normal. » répliquai-je « C’est un effet du sceau. »
    « Merci infiniment jeune maître ! » dit expressément Akatsuki.
    « Surtout, cache ta nouvelle forme spirituelle, la grande famille ne doit surtout pas découvrir ça ! » ordonnai-je
    La grande famille dont je parlais était la famille Shiro évidemment.
    « Oui jeune maître ! » répondit-elle immédiatement.

    Après cela, nous pouvions rentrer tranquillement à la cité des Milles Cerisiers.
  • Vous pensez quoi des deux derniers chapitres ?
  • Pour moi il y a un développemebt intéressant et une qualité plutot bonne de francais (meme tres bonne) mais je pense que tu devrais essayer de faire des descriptions un peu plus fourni, après ce n'est que mon avis mais ca peut permettre de renforcer le texte et de mettre dans l'ambiance pour une meilleure immersion. Après demande l'avis d'autres personnes ce ne sont que mes gouts ^^
  • Sinon merci et bonne continuation
  • mai 2017 modifié
    Intéressant mais tu pourrais décrire l'école où le lieu d'où ils sont et font le teste.
    En tout cas pour l'instant c'est super !
  • Merci et je suis l'avis de arvinis
  • Ok merci
  • septembre 2017 modifié
    Suite à une demande, j'ai modifié une troisième fois le chapitre 3 :

    Chapitre 3 : Le test spirituel

    Notre classe était la première à passer le test. L’institut était composé de 4 niveaux, le 1, le 2, le 3 et le 4. Il était aussi divisé en classe, allant de la « A » à la « J ». Nous étions la 1-A, une classe de novices. La ville habitait une centaine de milliers d’habitants dont la plupart était des paysans. Le rang social d’une famille était défini par sa puissance. La famille la plus puissante était évidemment celle qui dirigeais la ville.

    Place aux cents barrières
    Nous arrivions sur la place aux cents barrières. On pouvait y accéder à partir de l’école par une petit chemin de pierre entouré de grands et sublimes cerisiers. C’était un endroit à l’écart du centre de la ville, dans une petite clairière. De nombreuses créatures y vivaient comme des fées mais rares sont ceux qui avait la chance de les apercevoir. Yuna, une camarade de classe, a eu la chance de caresser une licorne, cela était une bénédiction et elle allait surement avoir une vie glorieuse, les licornes sont des créatures très purs que peu de gens peuvent voir dans leur vies, en toucher une tient presque du miracle. Cette clairière était composée de milliers d’arbres et d’une déclinaison infini de couleurs allant de l’ambre à l’améthyste en passant par l’indigo.
    C’était une merveille pour les yeux. Cette espace possédait une porte donnant accès à un espace totalement indépendant du monde et qui possédait une grande richesse spirituelle. De plus, cet endroit possédait un sceau permettant de tester le talent des habitants.

    Les personnes passaient par ordre d’importance de descendance. Yuna passa la première.
    « Shiro Yuna, avance s’il te plaît ! » Même Rie Chiaki, notre professeur principal, était obligé de parler avec respect envers Yuna. Celle-ci était la fille du seigneur de la cité et la petite fille du patriarche de la maison dominante de la ville, la famille Shiro.

    Yuna s’avança et posa sa main sur un sceau mystérieux, puis une lumière violette surgit de celui-ci
    « Essence violette claire ! » Tout le monde était abasourdi, un tel talent apparaissait une fois sur plusieurs millions d’années !
    Les essences spirituelles étaient divisant en rangs et catégories.
    Les personnes ayant une essence sombre étaient considérées comme des déchets de la société alors qu’une personne ayant une essence claire était bien vue.
    Ensuite, il y avait les grades, allant de violet à rouge. Les essences proches du rang violet étaient puissantes avec la catégorie claire assimilée à la catégorie de Dieu alors que les essences proches du rang rouge étaient puissantes avec la catégorie sombre assimilée à la catégorie du démon. Cependant, il n’y a aucune preuve irréfutable de concernant les compatibilités.
    J’avais une essence rouge sombre et j’étais persécuté dans sa vie passée. Les essences violettes claires étaient considérés comme bénites alors que les essences rouges sombres étaient considérées comme maudites.

    Je regardais intensément Yuna. Celle-ci était la fille du seigneur de la cité et était primordial si je souhaitais rendre sa liberté à la cité et à ses habitants !
    « Suivant ! » les élèves passait chacun leur tour. Il y a beaucoup d’essences claires et quelques bleues. La plupart était entre vert et jaune. C’était à mon tour de passer.

    « Kuro Anko ! » dit Rie
    La plupart des élèves se moquaient de moi à cause de ma famille, la famille Kuro. Celle-ci était considérée comme la famille maudite de la cité. Aucun de nos membres n’avait actuellement d’essences claires. La quasi-totalité était des essences rouges sombres.
    Je m’approchai du sceau et y posa sa main.
    ‘Mieux vaut se faire bien voir pour l’instant.’ me disais-je
    Je souhaitais bien m’intégrer pour pouvoir mener mes actions sans être suspecter et je souhaitai aussi pouvoir m’infiltrer tranquillement dans la ville.
    Une couleur verte émergea du sceau.

    « Essence verte claire ! » La plupart de mes camarades étaient étonnés, même si cette essence était la plus commune parmi les essences claires, c’était très rare que la famille Kuro produisent une essence de ce niveau, qui était en plus claire !
    « Bien ! Le test est fini, vous allez pouvoir retourner en classe ! »

    Et ma classe entra dans la salle.
  • septembre 2017 modifié

    Chapitre 7 : Le retour

    La grande porte de la cité
    J’ordonnai à Akatsuki de revenir par la porte centrale de la ville pendant que je rentrerais par la porte secrète de la ville. La porte centrale de la ville était immense et était celle accueillant le retour des expéditions. Il s’agissait d’une massif port sur laquelle on pouvait voir des magnifiques dragons d’or surplombée d’une lune en or blanc, l’un des matériaux les plus précieux au monde. Celle-ci était incrustée dans les murs de pierre de sang, des pierres imbibés du sang des démons qi ont essayé de prendre la ville il y a des millénaires. De chaque cotés de la porte se trouvait une tour de garde gardé par des invocateurs spécialisés dans l’archerie, commandé par le général des flèches, Kyudo Mikihiko, quia comme forme spirituelle un centaure de la constellation du sagittaire.

    Je souhaitai profiter de la tempête qu’allait faire son retour pour revenir discrètement dans le dortoir. Je souhaitai profiter de la nuit pour que personne ne remarque mon excursion nocturne. Cependant certaines personnes le remarquèrent comme Hiroyuki et Junichiro. Ils appartenaient à des familles pauvres de paysans qui s’étaient ralliées aux démons. Ils souhaitaient gagner en influence chez en rabaissant ma famille Kuro.

    Pendant ce temps là, devant la grande porte
    « Regarder, c’est Akatsuki ! » dit une voix. « On dirait qu’elle a changé. » dit une autre « Il faut vite avertir la patriarche de la famille du feu ! » « Elle a l’air un peu plus puissante. » dit quelqu’un « Qui sait ce qu’elle a vécu durant son départ, ça fait quand même deux semaines qu’elle est partie ! » répondit une voix « Le patriarche de la maison sera très content de la voir ! » dit une personne inconnu « Il va sûrement lui passer un savon ! » répondit quelqu’un dans la foule.
    Beaucoup de personne laissaient passer la jeune noble pendant que beaucoup d’adolescent le regardait avec soulagement. En effet la jeune demoiselle était considérée avec Yuna comme les deux idoles de la ville. Et même si Yuna avait beaucoup fait parlé d’elle avec ses dernières prouesses, Akatsuki n’en restait pas moins très attirante et restait une des deux déesses de la cité. Elle possédait de plus un talent extraordinaire bien qu’inférieur à celui de Yuna et elle était l’héritière d’une grande maison noble.

    Son père, le patriarche de la famille Aka arriva rapidement et enlaça sa famille et lui demanda en étant au bord des larmes « Où étais-tu donc passée ? » Elle lui répondit gentiment « J’étais dans la forêt du crépuscule et je me suis perdu. » « Fais attention la prochaine fois. » dit-il à sa fille.

    Après cet « incident », les cours purent reprendre leur cours.
  • Merci la ya vraiment rien a dire pour moi tres bonne qualité :)
  • Merci beaucoup
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.