Si vous êtes nouveau sur le forum et que vous souhaitez proposer votre traduction, merci de lire le post d'information

Rebirth of the Thief traductions a partir du chapitre 102

2456

Commentaires

  • Je me demander si vous allez continué de mettre la suite ou je dois abandonner l'idée de savoir la suite pour l'instant ?
  • juin 2017 modifié
    Chapitre 104 : Se préparer pour le Futur :

    Nie Yan se força à sourire. 「 Oh, donc tu me dis que tu n'est pas folle maintenant...?」

    Moon child et Feiyun furent encore plus choqué quand elle virent Yao Yao accepter le cadeau. Elles savaient toute les deux que Yao Yao n'acceptait généralement pas les cadeaux d'autres joueurs joueurs, spécialement de joueurs mâles. Même à son anniversaire, elle acceptait uniquement des petites choses comme des cartes d'anniversaires. Aujourd’hui pourtant, elle avait accepté un cadeau, et venant d'un male en plus! Il y avait forcément une histoire caché derrière cela!

    Yao Yao, quelle est ta relation avec cette personne?」 lui murmura Moon Child.

    C'est un bon ami. 」 lui répondit Yao Yao avec une conscience quelque peut coupable.

    Vraiment, juste un bon ami eh~? 」 lui demanda Moon Child sur un ton malicieux. Son expression montrait qu'elle ne croirait pas son amie facilement.

    「 Vraiment! C'est juste un ami!」 Ayant peur que Moon Child continue ces question dans cet état d'esprit, Yao Yao décida prendre les devants en s'exprimant clairement. Si son impression envers Nie Yan était indéniablement favorable, ce n'était certainement pas de l'amour ou quelque chose d'aussi profond que ce sentiment.

    Ce que Yao Yao ignorait, toutefois, c'était la place spéciale qu'elle avait dans le coeur de Nie Yan. Bien qu'il avait entéré les évènements de son ancienne vie sans les récurrences de son esprit, souvenirs et émotions, ce n'était pas des choses facile à oublier.

    D'accord, si tu dis qu'il est simplement un bon ami, cela me va aussi. 」 pouffa de rire Moon Child. Elle semblait avoir découvert quelque chose d’intéressant.

    '' Moon Child, Yao Yao, j'ai des choses à faire, je vais y aller maintenant. ''
    Feiyun c'était ennuyé depuis qu'elle avait était ignoré par Nie Yan, et Yao Yao bavardait en privé avec Moon Child, elle avait donc décidé de se lever et dire au revoir.

    '' Fait attention à toi Feiyun. '' Moon Child lui fit un signe d'au revoir.

    Yao Yao fit de même, plus détachée et froide, simplement heureuse qu'elle parte.

    Pendant ce temps, Nie Yan avait complétement méprisé son existence. Ce traitement froid l'avait encore plus exaspérer, maintenant qu'elle partait elle sentait avoir à son égard une haine venimeuse .

    Après le départ de Feiyun, le groupe continua a parler ensemble un moment, durant lequel chaque fille vendirent aussi quelque uns de leurs objets.

    ''Nie Yan, nous allons partir d'ici. Grande Soeur Yu Lan ( Blue Feather ) est en train d’essayer de monter un groupe pour gagner de l'expérience pendant les dernières minutes, et elle nous veut pour aller plus vite, '' dit Yao Yao après avoir regardé ces derniers messages privés.

    ''Pas de problèmes, parlons ensemble une prochaine fois alors,'' répondit Nie Yan avant de leur faire un signe d'en revoir.
    Ensuite, il regarda ces notifications système.

    「 Système: Votre Poussière Aveuglante a été vendu pour 2 argents, 10 cuivres.」

    「 Système: Votre Poussière Aveuglante a été vendu pour 2 argents, 5 cuivre.」

    「 Système: Votre Parchemin de Métamorphose a été vendu pour 5 argents, 20 cuivre.」


    L'argent de Nie Yan augmentait rapidement. Seulement en limitant les Poussières Aveuglante, Parchemins de Toile et Parchemins de Métamorphose qu'il plaçait à l'hôtel de ventes, il pouvait les vendre à un prix suffisamment haut. Bien que des objets unique apparaissaient tout le temps à l'hôtel des ventes, ils étaient tellement cher que seuls quelques joueurs pouvaient les acheter. D'autre part, s'il vendait trop d'objet d'un coup, il allait graduellement saturer le marché.

    Quelques minutes avant la fermeture des serveurs, Nie Yan avait vendu huit poches de Poussière Aveuglante, six Parchemins de Toile, et cinq Parchemins de Métamorphose, gagnant environ cinquante pièces d'argent supplémentaire.
    Durant ce temps, il avait aussi visité quelques villes pour acheter des Dents de Chauve-souris, mais il découvrit que seul quelques personnes voulaient lui les vendre. Il semblait que l'information comme quoi le Forgeron Kade achetait des Dents de Chauve-souris avait été dites par quelqu'un, tous les joueurs au courant lui les vendait donc directement. Je ne pourrais plus me faire d'argent avec cette méthode, c'est un fait ... J'ai trouver deux autres manières pour grossir mes fonds de toute manières.

    Pour le moment, il pouvait gagner de l'argent en vendant de la Poussière Aveuglante, des Parchemins de Toile, des Parchemins de Métamorphose. Plus tard, quand le prix du Phénol Noir explosera, il vendrait son stock a l’hôtel des ventes également.

    Avant que Nie Yan ne se déconnecte, il acheta de nouveau tous les Phénol Noir, formules de Phénol Noir et tous les ingrédients alchimiques pour en créer.
    Après avoir pris note de son stock, il compta huit cents bouteilles de Phénol Noir, deux cent trente ingrédients alchimique pour Phénol Noir, et deux cent vingt formules de Phénol Noir. A cause de ses folles séries d’achats les listes d’achats étaient quasiment vides d’articles en rapport avec le Phénol Noir, ce qui résultait d’une inflation des prix. Toutefois, depuis que personne n’était en compétition avec lui pour acheter ces objets, les prix n'avaient pas tellement augmenté. Il était donc toujours capable d'acheter tout ce qu’il souhaitait qui était à bas prix.

    Ces formules de Phénol Noir étaient la partie cruciale de son plan. Le stock qu'il avait était déjà suffisant pour influencer le marché du Phénol Noir pendant les quelque temps à venir. Dans sa vie précédente, avant que la Vallée de Sosil devienne accessible, le prix de ces formules n'était pas tellement cher. Toutefois, quand le donjon fût ouvert, beaucoup d'Alchimiste commencèrent à remarquer la demande grandissante pour le Phénol Noir et foncèrent acheter des formules pour entrer sur ce marché. Cependant, la production fut loin de satisfaire la demande des nombreuses équipes qui voulaient enchaîner ce donjon. Résultat, le prix du Phénol Noir et ces formules avaient augmenté proportionnellement.

    Pour l'instant, toutes les formules avaient inexplicablement disparu du marché. En d'autres mots, Conviction avait subitement perdu environ deux cents Alchimistes qui auraient pu créer un approvisionnement régulier du Phénol Noir. Avec une pénurie aussi brutale dans l'approvisionnement durant une période de grande demande, le prix du Phénol Noir allait certainement monter en flèche encore plus qu'il l'avait fait durant sa précédente vie.

    Nie Yan avait quasiment garanti de s'emparer du monopole qui allait être autour du Phénol Noir.

    De plus, deux semaines après la sortie de Conviction, un nouveau donjon niveau 5 appelé le Repère de Médusa allait être accessible. Les guildes qui voudrons prendre l'avantage sur les autres allaient définitivement saisir l'opportunité de finir en premier ce donjon pour prendre de l'avance (1) . Dans ce donjon, les monstres posséderaient des attaques qui pourrons pétrifier leurs ennemis, quand les joueurs s'en rendront compte, la demande de consommables et d'équipements qui pourrons enlever ou permettre de résister à la pétrification s'envolera. En prévision de ce moment, il voulait progressivement acquérir des objets ou équipements avec de telles propriétés.

    Nie Yan regarda son inventaire. Il avait actuellement soixante-trois pièces d'argent. Dans les premiers jours de Conviction, c'était déjà assez terrifiant, spécialement en considérant qu'il était un joueur solitaire niveau 7 seulement. A ce stade du jeu, on pouvait acheter beaucoup avec seulement une pièce d'argent. Même le plus cher équipement rareté Or ne valait pas plus de trente ou quarante pièces d'argent.

    Ayant obtenu tellement d'objets, Nie Yan rangea son inventaire et son espace de rangement personnel qui contenaient actuellement rangées sur rangées de Phénol Noir, de formules et d'ingrédients alchimique pour en créer. Après les avoir soigneusement triés, c'était une vue plutôt spectaculaire qu'il avait devant les yeux. L'espace de rangement offrait deux cents slots (2) d'espace gratuitement. On pouvait outrepassé cette limite en payant une pièce d'argent par tranches de deux cents slots par jour. Nie Yan avait rempli environ cinquante slots de cette manière pour entreposé ses objets, ce qui fessait vingt-cinq pièces de cuivre par jour. Toutefois, maintenant, il avait déjà acquis tellement de richesses que cette petite quantité d'argent était quasiment négligeable pour lui.

    Après avoir fini ces affaires en jeu, Nie Yan se déconnecta finalement, juste avant que les serveurs ferment.

    Quand il enleva son casque de jeu, il quitta sa chambre et rentra dans sa cuisine. Là, il prit un tube de nutrition tonique dans le frigo et s'assit seul autour de sa table à manger. Pendant qu'il buvait le tube, il laissa ses yeux errer dans la pièce minable. Des murs âgés au vieux chandelier qui avaient collectés poussières et graisses, ils lui donnaient un sentiment de familiarité et de confort agréable.

    Il n'avait pas reçu de nouvelles de ses parents depuis un moment maintenant. Heureusement, il savait déjà la vérité et la raison derrière leurs disparitions, il ne leur en voulut donc pas. Pour sécuriser une meilleure vie pour leur famille, ils bravaient des grands dangers et étaient entrain de risquer leurs vies. Quel droit avait-il donc de critiquer leurs fautes?

    Si ses parents prenaient le risque de le contacter, c'était certainement que la mort les attendaient. Il pouvait donc seulement supprimer ses émotions et patiemment attendre des nouvelles de leurs retours.

    Après avoir fini son tube tonique, Nie Yan commença son entraînement journalier, améliorant sa force, son agilité et sa vitesse de réaction.

    Porté un casque la nuit avait aussi des effets bénéfiques. Durant la nuit, il envoyait des signaux électriques dans tout le corps, stimulant les nerfs, permettant aux muscles de rester dans un état de croissance active, grâce à cela le résultat d'un entraînement journalier ne disparaissait pas même après une nuit de repos. En d'autres mots, un jour d’exercice maintenant était l'équivalent de dix jours d'exercice pour une personne avant.

    Plus récemment, sa méthode d’entraînement était efficace, et il s'occupait bien des besoins nutritionnels de son corps. Ces derniers jours, il avait fait l'expérience d'une croissance substantielle concernant ces muscles. Sa structure croissait rapidement aussi, il devenait grand et robuste. Dix-huit ans est normalement le temps de croissance du corps d'une personne, mais à présent son corps se transformait en quelques jours!

    「Bam! Bam! Bam!」 Le bruit d'un coup dur vint de la porte de devant.

    Nie Yan écouta attentivement. L'insonorisation de la maison n'était pas bonne, d'après le son désordonné des bruits de pas, il détermina que cinq ou six personnes étaient de l'autre côté de la porte.


    (1) = Connaitre les ennemis dans ce nouveau donjon, leurs attaques, leurs emplacements etc.
    (2) = slots veut dire emplacement dans le jargon jeux vidéologique, entendez par là que si un sac à une capacité de stockage de 15 slots, cela veut dire que vous pourrez mettre dedans 15 objets différents maximum, en gros c'est ça.

    Voilà , c'est poster, merci ma p'tite tête pour avoir effacer la traduction que je voulais poster hier, j'ai du tout refaire, YOUHOU! Bref, c'est poster, moi j'vais commencer à traduire le chapitre prochain (sortie samedi!), NUIT BLANCHE POOOOWAAAAAAA! :D

    Je continue la traduction mais à rythme d'un chapitre par semaine, c'est mon maximum actuellement pas la peine de me et vous leurrer.
    Je vous souhaite une très bonne après lecture!
  • Mystick a dit :

    Je me demander si vous allez continué de mettre la suite ou je dois abandonner l'idée de savoir la suite pour l'instant ?

    Je continue, plus lentement mais je continue, ne perds pas espoir. ;)
  • Merci pour... le 1,5/4 de chapitre ducoup ? :p
  • MelkAz a dit :

    Merci pour... le 1,5/4 de chapitre ducoup ? :p

    40/100 a vu de nez, la suite arrive bientôt.
  • merci
  • Merci !
  • Suite posté!
  • Merci pour la suite !
  • merci pour la fin de chapitre
  • Merci pour le chapitre :)
  • merci pour le chapitre
  • merci pour la suite
  • juillet 2017 modifié
    Chapitre 105: Haine et Désir de Vengeance

    ''Ce gamin n'est pas chez lui?'' Une voix rauque passa au travers de la porte et entra dans les oreilles de Nie Yan.

    Nie Yan fronça les sourcils en entendant cette voix, et il sentit de la haine commencer a bouillonné en lui. La voix était celle de son vieil oncle du côté de sa mère, une personne qu'il détestait intensément. Quand ces parents avaient emprunté de l'argent à des proches et des amis, cet oncle avait été le plus meurtrier. Plus tard, quand son père commença à connaître une entreprise prospère, ils avaient utilisé le fait qu'ils lui avaient prêté de l'argent comme influence pour le forcer à leur donner vingt pourcents des parts de son entreprise, tournant les affaires de son père en affaires de famille. Ils avaient pris l'argent mais n'avaient jamais travaillé pour le faire récupérer à l'entreprise, et avaient constamment détourné les fonds de cette dernière. Heureusement, le père de Nie Yan avait toujours été attentif et avait réagis rapidement, empêchant la situation de se détériorer. Cependant, avant que l'entreprise avait commencé son expansion dans Conviction, une crise avait surgi de nul part. Initialement, son père avait permis que trente pourcents des parts soient vendues pour sauvegarder l'entreprise de toutes fusions ou acquisitions. Cependant, ces proches et amis faisaient des affaires en coopération avec Cao Xu dans le dos de son père, ce qui entraîna sa perte de contrôle sur son entreprise. A la fin, son père devint cliniquement dépressif et fut forcé finalement d'arrêter de gérer ses affaires.

    Après être revenu dans le passé, bien que la haine qu'il ressentait pour Cao Xu était resté enfoui au fond de lui, elle s'était néanmoins réduit signifiquement. Ce monde avait toujours été de ceux où les forts martyrisaient les faibles. Si sa famille n'avait pas eu la force de se défendre, même si Cao Xu ne c'était pas intéressé à eux, d'autres grandes compagnies auraient acquis l'entreprise de son père à sa place. Prenant ça en considération, les personnes que Nie Yan haïssait le plus était les amis et proches qui avaient trahis son père!

    Se faire trahir par ses amis et ses proches... Il n'y avait rien d'autre qui avait autant contribué à faire tomber son père en profonde dépression.

    「BAM! BAM! BAM!」 Les coups à la porte changèrent en grands coups, il était facile de sentir de la haine dans ces bruits.

    Nie Yan marcha jusqu’à la porte et l'ouvrit, voyons cinq visages familiers dans l'entrée.

    ''Oh, quelle surprise! Oncles, tantes, vous êtes tous venus! Mr.Lin, vous êtes ici aussi ? Nie Yan balaya des yeux ses proches et son expression se remplit de dérision et de mépris pour chacun. Quand son regard tomba finalement sur le dos d'un homme d'âge moyen, toutefois, il y eu une lueur de respect qui apparut dans son regard. Nie Yan pouvait facilement savoir pourquoi ces personnes étaient venues frapper a sa porte. Après tout, ses parents avaient emprunté une jolie somme d'argents à de nombreux amis et membres de la famille. C'était la raison pour laquelle quatre de ces personnes étaient devant sa porte, pour demander le remboursement de l'argent prêté ; Toutefois, la présence de Mr. Lin était plutôt troublante, inattendue.

    Lin Ya était un vieil ami de son père, venant de l'armée. Quand la famille avait eu des difficultés, il avait été une des personnes qui ne les avaient jamais abandonnés. Même durant la trahison contre l'entreprise, il avait été là. De ce que Nie Yan se rappelait, Mr. Lin n'était pas une personne qui parlait beaucoup mais pou qui l'amitié comptait beaucoup. Quand ils étaient à l'armée, Mr. Lin avait même protégé son père d'une balle, la recevant à sa place, balle qui le paralysait encore aujourd’hui. Leur famille devait définitivement beaucoup à Mr. Lin.

    Après quelques secondes, Nie Yan se rappela que Mr. Lin avait prêté cent soixante dollars à son père, ce qui avait porté un grand coup dans ses finances.

    Nie Yan imaginait difficilement quelle sortes de promesses son père avait donné pour convaincre ses proches et amis de lui prêter autant d'argent. Comme il ne connaissait pas bien leurs situations, il pensa qu'elles avaient une dépendance par rapport aux jeux d'argent. Car en vérité, si son père faisait de bonnes affaires avec leurs argents comme fond, elles allaient gagner une grande somme d'argent chacune, mais si son père échouait, elles ne gagneraient rien et perdraient l'argent prêté également.

    Mr. Lin évita son regard quand le yeux de Nie Yan s’arrêtèrent sur lui. Puis, il se tourna vers lui avec un regard légèrement navré et dit, ''Petit Yan, j'ai été traîné ici.''

    Nie Yan comprit rapidement. Après avoir prêté l'argent à son père, Mr. Lin n'allait probablement pas bien financièrement parlant. De toute probabilité, Mr. Lin était venu uniquement car il n'avait pas résisté à la pression venant du Premier Oncle et des autres proches de Nie Yan. Nie Yan ne lui en voulu pas.

    Son Premier Oncle et les autres poussèrent un soupir de soulagement quand Nie Yan répondit à leurs coups en ouvrant la porte. (1)

    Une expression de ridicule passa furtivement sur le visage de Nie Yan quand il remarqua leur réaction. Il les regarda et dit en souriant, ''Oncles, tantes, vous ne pensiez pas que j'allais m'enfuir, n'est-ce pas ?''

    ''Eh bien, qui sait!? Tes parents nous ont tellement emprunté d'argent! Si par je ne sais quelle chance tu t'enfuis, qu'est-ce que nous ferions?'' prononça la femme de son Premier Oncle d'une méchante voix. Sa grinçante, tombante voix étais déjà souvent douloureuse, mais à ce moment, elle devenait insupportable.

    Chacun un de ses proches avait l'air de s'être obligé à venir devant sa maison.

    ''Si je voulais partir, je l'aurais fait il y a bien longtemps,'' ricana Nie Yan.

    '“Espèce de gosse ! Comment ose tu nous parler sur ce ton! Arrête de nous faire perdre notre temps et appelle tes parents ici !”' Tirant avantage de son âge, son premier oncle, Luo Ming, parla avec une arrogance non restreinte.

    ''Mes parents sont plutôt occupés en ce moment et ne peuvent pas se libérer pour venir vous parler. S’il n'y a rien d'autre, je vous suggère de retourner chez vous.'' lui répondit Nie Yan, il se tourna ensuite vers Mr. Lin et lui dit, '“Oncle Lin, je vais faire tout mon possible pour rembourser la somme que vous avez prêté à ma famille aussi vite que possible. Je sais que votre famille est en difficulté à cette heure. Je suis désolé que nous ayons causer à vous et votre famille tant de problèmes.”

    Oncle Lin hocha sa tête en réponse. Agitant ses mains, il dit : Ne t'en fais pas pour ça. Même si nous ne sommes pas dans les meilleurs circonstances , nous ne sommes pas dans les pires non plus. Même si je n'avais pas d'argent, je pourrais demander au Vieux Liu pour m'en prêter un peu. Même si ton père ne peut me rembourser, je ne vais pas poursuivre son fils comme ça.

    Nie Yan fut toucher par les mots sincères de Mr. Liu. Quelque fois proverbe : ''Le sang est plus épais que l'eau'' n'était simplement pas réel parfois. (1)

    La différence entre Mr. Lin et ses proches été aussi clair que celle entre le noir et le blanc !

    ''L'argent que ma famille vous a emprunté va vous être rendu entièrement. Mes parents sont partis depuis combien de temps maintenant ? Pourtant vous agissez tous comme s’ils vous on volés votre argent et se sont enfuis,'' Nie Yan critiqua ses proches, les regarda avec des yeux froids.

    '' Quand est tu es devenu un sale gosse présomptueux ? Prends le téléphone est appelle tes parents tout de suite !'' La paume de Luo Ming vola en direction du visage de Nie Yan. Son oncle avait un tempérament terriblement impatient, il l'avait toujours battu ou et réprimander au premier signe d' irrespect. Nie Yan avait vraiment été effrayé par lui quand il était jeune, mais maintenant, il n'avait plus peur de lui.

    Nie Yan tendit son bras et attrapa celui de son oncle, stoppant la gifle attendue à mis distance de lui. Il jeta un regard froid à son oncle et lui grogna, ''Je vous l'ai déjà dit. Mes parents sont trop occupés pour s'occuper de vous tous. Vous n’êtes pas les bienvenue ici, je vous suggère donc de partir.''

    '' Espèce de gamin ! Qui t’as permis de répondre ?!'' L'oncle Luo Ming voulait toujours compter sur son ancienneté pour battre et le réprimander, mais quand il voulut dégager son bras, il se rendit compte que la main de son neveu était d’une poigne de fer, le retenant fermement sur place. Peu importe combien il luttait à s’échapper de son étreinte, il ne pouvait la rompre, le laissant stupéfait. Quand est-ce que son neveu était devenu si fort ?

    A ce moment seulement il remarqua que son neveu était devenu plus grand et fort que dans ses souvenirs. Nie Yan faisait 5 pieds 9 (2) et n'était plus fragile et mince enfant qu'il avait connu.

    Il remarqua rapidement que la poigne de Nie Yan devenait de plus en plus forte, commençant doucement à lui faire mal, douleur qui peu à peu fit se colorer de rouge son visage, mais il se refusait à faiblir devant un enfant.

    ''Mon mari, quel est le problème ? Nie Yan, lâche-le ! C’est ton plus vieil oncle, gamin impudent !'' La femme de l'oncle Luo Ming le réprimanda dans un cri aigu quand elle réalisa que son mari était dépassé.

    '‘Combien d'argent mes parents vous doivent ?’' Demanda Nie Yan, ne prêtant aucune attention aux mots de sa tante. Il glissa son regard sur les trois autres proches devant lui avant de libérer l'avant-bras de son oncle.

    Regagnant finalement le contrôle de son bras, l'Oncle Luo Ming soupira doucement en frottant son avant-bras.

    “Dix pourcents par mois !” lui répondit la femme de l'oncle Ming. On aurait dit qu'on lui avait injecté du sang de poulet tellement son expression était tellement déformée, même son visage avait l'air d'être tordu.

    Dix pourcents par mois... En d'autres mots, sa famille devait payer dix pourcents chaque mois. Sans compter qu'il y avait des intérêts en plus, ce qui voulait dire qu'il devrait payer plus encore et dans le même temps payer les mots impayés. Ses proches n'étaient basiquement pas si différent que des requins. (3)

    Quand il avait abordé la question, chacun de ses proches avaient immédiatement révélé une expression véreuse.

    '' Vieu Liu et moi te disons que ton père n'as pas besoin de payer aucun intérêts…'' Expliqua Mr. Lin à Nie Yan. Quand son regard était tombé sur l'avant-bras de Luo Ming il avait vu quelque chose d'impensable. La zone autour de là où Nie Yan avait serré étais devenu un bleu et commençait à devenir violet foncé ! Bien que ce ne soit pas de beaucoup, cela l'aida à imaginer la force de Nie Yan. Il n'avait pas été artiste dans un quelconque art martial, mais il s’entraînait encore dans une salle de musculation régulièrement, et il était considérablement plus fort que la moyenne pour une personne de son âge. Pourtant Nie Yan, qui n'était rien de plus qu’un enfant, avait complètement contrôlé Luo Ming, le poussant quasiment à demander de l'aide ! La force requise pour faire quelque chose de ce gabarit était pourtant inimaginable !

    ''Oncle Lin, l'argent vous sera remboursé bientôt, intérêts compris. Comme pour mes tantes et mes oncles, vous serez remboursés du moindre centimes.

    Il ne permettrait pas à son père de finir de la même manière que dans sa précédente vie, comme il ne permettrait pas à leurs proches de mettre plus leurs sales mains sur les affaires de son père. Il voulait les forcer à une vie d'éternels remords. Ne reculant devant rien, il allait les destituer de leur emprise puis les jeter dans les abysses, sans aucun espoir d'en ressortir. Seulement en prenant soin d'eux de telle manière que ces personnes n'auraient aucune chance de reculer face aux talons de son père.

    Nie Yan voulait une exacte revanche aux pêchers qu'ils avaient commis et les faire souffrir comme il avait souffert. Son cœur était devenu beaucoup plus froid au cours de la dernière année de sa vie précédente.



    (1) : Dans la société moderne, ce proverbe est utilisé pour expliquer que les relations de familles sont toujours plus importants que les amis (Ce qui n'est pas vrai dans ce passage) .
    (2) : Un pied fait 0,3048 mètre, arrondit ça donne 0,30m, donc Nie Yan fait 1.77m effectivement. Le pied est apparemment une des unités de mesure les plus anciennes. Comme son nom l'indique, cette mesure équivaut environ à la longueur d'un pied.
    (3) : Requins dans le sens banquiers, prêteurs sur gages, toutes ces professions mal vu par beaucoup.

    Et voila le chapitre 105, je me suis chopper une migraine mais vous l'avez au moins! Je commence a bien organiser mon temps, ça me fait plaisir mais pas autant que tous vos remerciements, merci pour votre suivi! Si vous voulez papoter hésitez pas, ce chap. est un peut biscornu mais j'ai fait au mieux, j'y arrive plus ça aussi je crois!
    Bref, bonne après lecture, à samedi prochain!
  • Merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre!
  • merci pour le chapitre
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre c:
  • juillet 2017 modifié
    [EDIT par Mithestral : Salut, merci de ton intérêt pour RT, mais faut pas déconner non plus. On vient pas poster sa traduction quand quelqu'un d'autre travaille dessus activement. Si t'as des questions, tu peux me contacter en MP.]
  • Merciii mais euh

    As-tu pensé à contacter la personne qui avait déjà commencer la reprise (NemessFr) avant de poster ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.