Le Monde des Arts Martiaux

2456710

Commentaires

  • Merci pour le chapitre vivement la suite :)
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre et si cela ne te prend pas trop de temps un petit résumé peut être sympathique et les mots vulgaire ne sont pas un problème je pense
  • merci l'histoire et vraiment passionnante
  • Merci pour le chapitre et bonne continuation
  • avril 2017 modifié
    Vous me voyez ravis que l'histoire vous plaise, elle ne fait que commencer ;)

    Bon, on est plutôt sur une bonne lancée! Vous avez l'air d'aimer et moi je m'amuse bien à traduire, alors cette semaine je vais essayer de publier un chapitre tous les jours.

    Sur ce je vous souhaite une bonne soirée et je vous laisse sur le début du prochain chapitre (qui arrive donc demain).


    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Une voix légèrement acerbe se fit entendre dans la ruelle, tout juste au moment où Lin Ming arrêta de bouger. « Hehe, c’est surprenant, tu as un niveau de vigilance élevé. Tu t’appelles Lin Ming, n’est-ce pas ? » Un jeune homme portant des habits en soie marchait doucement depuis l’arrière d’une résidence, un sourire plein de dédain plaqué sur son visage. Derrière lui, cinq jeunes hommes de 18 ans suivirent. La plupart d’entre eux étaient à la Première Etape de l’Entraînement Physique, il n’y en avait qu’un à la Deuxième Etape. Quant au jeune homme avec des habits en soie, il était également à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique.

    Lin Xiaodong se mit à paniquer en voyant la situation. Il avait reconnu le jeune homme en habits de soie. Celui-ci était au côté de Zhu Yan lors de l’incident au moment des inscriptions de la Maison Martiale des Sept Véritables. N’importe qui pouvait comprendre qu’il était venu ici pour leur causer des ennuis.


  • Woaw ça démarre super bien cette série :D Merci pour les chapitres ;)
  • merci :D
  • la tension est a son comble! merci pour le chap . j ai eu du mal a accroché au debut mais ca m aspiqué au vif donnc je suivrai assidument. pas besoin de te demener , rien qu'en traduisant tu a mon plus grand respect merci encore
  • Merci pour les chapitres :smile:

  • avril 2017 modifié
    Sans me démener, j'essaierais de faire au mieux aussi longtemps qu'il y aura des gens pour lire. :)


    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Chapitre 5 – Parions !

    .

    Une voix légèrement acerbe se fit entendre dans la ruelle, tout juste au moment où Lin Ming arrêta de bouger. « Hehe, c’est surprenant, tu as un niveau de vigilance élevé. Tu t’appelles Lin Ming, n’est-ce pas ? » Un jeune homme portant des habits en soie marchait doucement depuis l’arrière d’une résidence, un sourire plein de dédain plaqué sur son visage. Derrière lui, cinq jeunes hommes de 18 ans suivirent. La plupart d’entre eux étaient à la Première Etape de l’Entraînement Physique, il n’y en avait qu’un à la Deuxième Etape. Quant au jeune homme avec des habits en soie, il était également à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique.

    Lin Xiaodong se mit à paniquer en voyant la situation. Il avait reconnu le jeune homme en habits de soie. Celui-ci était au côté de Zhu Yan lors de l’incident au moment des inscriptions de la Maison Martiale des Sept Véritables. N’importe qui pouvait comprendre qu’il était venu ici pour leur causer des ennuis.

    Ils étaient six, deux à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique et quatre à la Première Etape de l’Entraînement Physique. Quant à Lin Ming et lui, ils n’étaient tous les deux qu’à la Première Etape de l’Entraînement Physique. Si les choses venaient à dégénérer et qu’un combat éclatait, ils se feraient sûrement rouer de coups. Le jeune homme en habits de soie devait probablement être un jeune maître d’une des grandes familles de la Ville du Grand Avenir. Ce type d’individus possédaient à la fois du pouvoir et de l’autorité. Bien qu’ils ne soient pas du genre à tuer instinctivement, ils étaient tout à fait capables d’handicaper ou d’estropier de manière répétée.

    « Qu’est-ce que vous essayez de faire ? » Cria Lin Xiaodong, ses mots chargés d’une colère évidente.
    « Demande lui, » le jeune homme en habits de soie pointait du doigt vers Lin Ming. « Tu es du genre impressionnant pour frapper un de mes subalternes jusqu’à ce qu’il saigne de partout ; il a eu deux côtes brisées. »

    La vie de leurs subalternes ne représentait pas grand-chose pour ces jeunes maîtres issus de grandes familles. Toutefois, leur réputation c’était une offre affaire. Qui plus est, son sbire lui avait rapporté qu’il avait parlé au nom du jeune homme en habits de soie mais qu’il avait quand même finit par se faire battre. Et c’est justement ça qui avait mis le jeune homme en habits de soie hors de lui.

    « Tu dois avoir quelques compétences pour prétendre arriver à me piétiner dans le futur, moi, Wang Yigao ! Aujourd’hui, j’aimerais voir avec mes propres yeux comment tu comptes t’y prendre ! » Dit le jeune homme en habits de soie d’un air féroce.

    Lin Ming n’avait jamais entendu le nom de Wang Yigao auparavant, pas plus qu’il n’avait dit quoi que ce soit à propos du fait de le piétiner. Son subalterne avait probablement dû inventer tout ça pour accentuer sa colère. Comme la situation allait forcément, quoi que Lin Ming puisse dire, se terminer en bagarre, il ne prit pas la peine de s’expliquer.

    La technique « Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat » avait beau être puissante, Lin Ming n’avait commencé à s’entraîner avec que quelques jours auparavant. Il était impensable d’affronter autant d’ennemis à la fois, sans oublier que d’entre eux étaient à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique. A cela s’ajoutait le fait que Lin Xiaodong pouvait être fait otage, ce qui ne ferait qu’aggraver la situation.

    D’un point vu plus global, ses ennuis continueraient même s’ils parvenaient à l’emporter. Si la situation devenait hors de contrôle et que Lin Ming finissait par tabasser Wang Yigao, il aurait ensuite à subir la colère du père de Wang Yigao. Père qui était aussi le Seigneur de l’Armée de la Ville du Grand Avenir. Lin Ming s’imaginait bien que ce genre d’individu ne prendrait pas le temps de s’asseoir pour discuter de manière civilisée. Il ne pouvait pas se permettre de provoquer quelqu’un de ce calibre.

    Quel casse-tête…

    Lin Ming réfléchit. Il eut soudainement une illumination, il avait trouvé une manière de résoudre le problème. Il dit en faisant face à Wang Yigao. « Que comptes-tu faire ? »

    « Qu’est-ce que je compte faire ? » Wang Yigao fut quelque peu surpris avant d’éclater de rire. « Tu es vraiment en train de me demander ce que je compte faire ? »

    Les canailles qui l’accompagnaient rirent à l’unisson. Lin Ming devait être un idiot. Il fallait être complètement stupide pour leur demander ce qu’ils comptaient faire.

    Wang Yigao rit un long moment avant de dire. « Je ne sais pas trop si je dois considérer que tu es bête comme un cochon ou juste un bête cochon. Enfin peu importe, ce Jeune Maître va te laisser une chance vu que tu as pris la peine de demander mais ne t’avise pas de dire que ce Jeune Maître est cruel. Mets-toi à genoux et lèche moi les pieds. Après quoi, si tu te brises un tendon du bras et un autre de la jambe, je considérerais que nous sommes quittes."

    En entendant les conditions de Wang Yigao, Lin Xiaodong devint fou de rage. « Merde ! Frère Ming, on n’a pas besoin d’écouter leurs absurdités. Battons-nous contre eux jusqu’au bout ! Notre Famille Lin de la Ville du Mûrier Vert n’est pas du genre à se laisser marcher dessus ; voyons voir s’ils osent faire quoi que ce soit ! »

    Il savait qu’ils allaient souffrir misérablement aujourd’hui. Lin Xiaodong ne pouvait plus qu’invoquer le nom de sa famille en espérant leur faire peur. La douleur physique n’était pas un problème, d’un autre côté, le fait de se faire estropier dans un combat était l’une des plus grandes craintes des artistes martiaux. Il y avait effectivement des choses que mêmes les herbes rares ne pouvaient pas guérir.

    « La Famille Lin de la Ville du Mûrier Vert ? Heng, tu crois vraiment que j’ai peur de la Famille Lin ? Lin Ming, tu te bouges ou tu veux que je le fasse pour toi ? »

    « Ose seulement ! Viens, tu crois vraiment que ce Jeune Maître a peur de toi ? » Lin Xiaodong fit un pas en avant, une main fermement empoignée sur la garde de son épée. En réalité, Lin Xiaodong se sentait complètement troublé. Mais il préférait mourir que d’avoir à perdre la face.

    Lin Ming retint Lin Xiaodong en arrière et dit en s’adressant à Wang Yigao. « Bon, ce que tu veux c’est que je fasse ce que tu as demandé plus tôt ? Très bien, si tu parviens à me battre en duel d’arts martiaux, j’accepterais tes conditions. »

    « Frère Ming, tu… » Lin Xiaodong était anxieux. Bien qu’il fût convaincu du potentiel de Lin Ming et de sa capacité à accomplir de grandes choses dans le futur, pour le moment, Lin Ming n’en était qu’à la Première Etape de l’Entraînement Physique. Comment pouvait-il battre Wang Yigao qui était, lui, à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique ? Lin Xiaodong s’inquiétait du fait que Lin Ming puisse perdre et se retrouver avec les tendons brisés.

    Lin Ming lui dit. « Ne t’inquiète pas, je sais ce que je fais. »

    « Un duel d’arts martiaux ? Tu penses que tu es qualifié pour te battre en duel avec moi ? » Wang Yigao ne s’attendait pas à ce que Lin Ming lui propose quelque chose comme ça. A l’intérieur du Royaume du Grand Avenir, les responsables du gouvernement n’intervenaient pas dans les combats entre les artistes martiaux, n’ayant tout simplement pas les capacités de le faire. Du coup, les conflits entre artistes martiaux se résolvaient par des duels d’arts martiaux. Les parties prenantes définissaient elles-mêmes les termes de victoire et de défaite. Après le duel, le conflit était considéré comme résolu et peu importe le résultat, chacun devait s’y plier. Après tout, la crédibilité était quelque chose de très important aux yeux des artistes martiaux.

    Wang Yigao n’imaginait même pas pouvoir perdre, sa force étant supérieure d’une étape à celle de Lin Ming. Il trouvait juste que c’était inapproprié de se battre avec Lin Ming.

    Lin Ming répondit. « Il n’est pas question de savoir si je suis qualifié ou pas, seulement de savoir si tu oses ? »

    « Insinuerais-tu que je n’ose pas ? C’est surement la chose la plus drôle que j’ai eu à entendre de l’année. Très bien, vu comme tu fais preuve de témérité, je suis obligé de te satisfaire. »

    Lin Ming dit. « Parfait, allons sur la place. »

    La ruelle dans laquelle ils se trouvaient était trop isolée et il n’y avait personne pour témoigner. Lin Ming avait peur du fait que Wang Yigao puisse revenir sur ses mots. En revanche, si le duel se déroulait devant de nombreuses personnes de la Ville du Grand Avenir, même une grande gueule comme Wang Yigao ne pourrait pas nier le résultat. A moins de ne plus jamais souhaiter vivre dans la Ville du Grand Avenir.

    Un duel d’arts martiaux attirait facilement les regards et la place ne manquait jamais d’observateurs. En quelques instants, de nombreuses personnes s’étaient rassemblées ; il y avait même des artistes martiaux parmi eux. La foule commença à parler en voyant les deux adversaires.

    « Ca ne serait pas le fils du Seigneur de l’Armée Wang ? »

    « C’est bien lui, cet enfoiré s’apprête encore à brutaliser quelqu’un. Je me demande de quelle famille vient l’autre enfant pour être aussi malchanceux. »

    « Un Première Etape de l’Entraînement Physique qui en affronte un à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique. Il est condamné à perdre. »

    « Ce n’est visiblement qu’un roturier. C’est déjà un accomplissement pour lui d’avoir atteint la Première Etape de l’Entraînement Physique. Dommage ! Il va vraisemblablement finir estropié… »

    La réputation de Wang Yigao n’était pas bonne dans la Ville du Grand Avenir, en plus de ça, les gens éprouvaient plus facilement de la sympathie pour les plus faibles. On pouvait voir de la compassion pour Lin Ming dans leurs yeux.

    Plus il y avait de gens, plus Wang Yigao était mécontent. Après tout, il n’y avait aucune fierté pour un Deuxième Etape de l’Entraînement Physique à battre un Première Etape. Qui plus est, l’identité de son opposant était bien inférieure à la sienne. Wang Yigao ne voulait pas, par conséquent, qu’un trop grand nombre de personnes assistent à la scène.

    Il dit impatiemment. « Qu’est-ce que tu attends ? Battons-nous ! Après quoi tu pourras te briser les tendons. Tu vas comprendre la différence entre nous. »

    En voyant le grand nombre de personnes rassemblées, Lin Ming fit face à Wang Yigao et lui dit. « Sois tranquille, nous allons commencer. Toutefois, si je perds je serais à ta merci, alors qu’est ce qui se passe si je gagne ? »

    Gagner ? Ce bâtard pense qu’il peut gagner ?



  • Merci pour le chapitre :)
  • Merci pour le chapitre
  • merci pour le chapitre
  • merci pour le chap , voyons les progres que peuvent faire quelqu un avec un objet magique qui peut faire tomber des dynasties
  • Merci pour le chapitre
  • *Roulement de tambour*

    Par décret martial de l'envoyé des Sept Profondes Vallées, il y aura deux chapitres demain !



    Le début du prochain chapitre n'étant pas très adapté à être utilisé comme résumé, je préfère ne rien dire >:)

    Rendez-vous demain pour la suite du coup! Bonne soirée et bonne lecture sur le forum et ailleurs :)
  • Merci pour le chapitre!!!!
  • avril 2017 modifié
    Chapitre 6 – Combattre à mains nues

    .

    Wang Yigao était en train de se demander si la personne devant lui n’avait pas des problèmes mentaux. Bien que le fait de vaincre un opposant à un niveau de cultivation supérieur au sien ne soit pas impossible, ça nécessitait un talent de génie et des arts martiaux exceptionnels enseignés par des maîtres. Lin Ming était quelqu’un de pauvre, le niveau de force qu’il avait atteint pouvait déjà être considéré comme une grande réussite. Mais pensait-il vraiment pouvoir gagner avec son médiocre talent ? Est ce qu’il n’avait pas suffisamment dormit la nuit précédente ? Est-ce qu’il n’était tout simplement pas somnambule ?

    Wang Yigao lui demanda avec un petit sourire satisfait. « Qu’est-ce que tu veux ? »

    « Si je gagne, je veux deux Ginseng de Sang âgés de deux cents ans et 500 liangs d’or. »

    Deux Ginseng de Sang âgés de deux cents ans et 500 liangs d’or ! Les personnes alentours restèrent sans voix : cet enfant est du genre cher à entretenir ! Deux Ginseng de Sang âgés de deux cents ans valaient au moins 300 liangs d’or. En tout ça faisait une somme monstrueuse de 800 liangs d’or. C’était loin d’être une petite somme ; toutefois, encore fallait-il être vivant pour pouvoir la récupérer.

    « 800 liangs d’or ? » Wang Yigao grogna froidement. « Tu penses remplir les conditions pour parier une telle somme ? Tu penses que tes bras et tes jambes valent autant ? »

    Dans le Royaume du Grand Avenir, la vie des roturiers et celle des nobles n’étaient pas égales. Même si Wang Yigao allait jusqu’à tuer quelqu’un, sa punition ne dépasserait pas le confinement. Après quoi, il aurait simplement à payer une compensation de 200 liangs d’or.

    Lin Ming répondit doucement. « Les bras et les jambes d’un artiste martial sont inestimables. Je comprendrais que tu veuilles refuser. Auquel cas, brise tes propres tendons ! »

    « Va te faire foutre ! T’as vraiment envie de crever ! » Hurla furieusement Wang Yigao en retirant son épée de sa taille.

    Lin Ming resta placide, il dit. « Tu n’as pas répondu à ma question. »

    « Heng ! Tout juste 800 liangs d’or ? Je peux t’en donner 1.000 ! Si toutefois tu penses survivre jusque-là ! Cet aîné va te massacrer. Si tu arrives à rester en vie après trois mouvements, alors que mon nom soit lu à l’envers ! »

    Wang Jigao était devenu agité à la plus grande joie de Lin Ming : Plus d’argent à gagner. « Très bien, entendu pour 1.000 liangs d’or ! »

    Il eut seulement finit de parler que le coup d’épée de Wang Yigao s’abattait déjà sur lui.

    L’épée émettait une légère trace de lumière dorée et un son perçant résonnait à des dizaines de mètres.

    Une technique martiale !

    Les techniques martiales impliquaient l’usage d’énergies primaires pour tuer l’ennemi. Weng Yigao n’était pas juste porté par ses émotions quand il avait prétendu tuer Lin Ming en trois mouvements. Au contraire, il avait confiance en ses capacités, confiance en sa technique martiale ! Une opportunité comme celle de pouvoir apprendre de telles techniques était seulement réservée aux jeunes maîtres de grandes familles ou aux disciples des maisons martiales.

    Il était très dur de résister face à une technique martiale pour quelqu’un n’en ayant pas. C’était particulièrement vrai si l’on prenait en compte la différence en termes de cultivation martiale entre Wang Yigao et Lin Ming. Wang Yigao était persuadé qu’il allait gagner avec juste un seul mouvement. Il avait dit qu’il allait tuer Lin Ming en trois mouvements pour se laisser une marge de sécurité, au cas-où.

    L’hypothèse de Wang Yigao selon laquelle Lin Ming n’avait pas appris de technique martiale était correcte. Lin Ming ne pouvait s’appuyer que sur des mouvements basiques pour faire face à son attaque.

    Toutes les personnes aux alentours se dirent que le duel était déjà terminé en voyant cette scène. Le cœur de Lin Xiaodong s’emballa. Comment est-ce que Lin Ming pouvait bloquer ce coup d’épée ?

    L’attention de Lin Ming était focalisée sur le coup d’épée de Wang Yigao qui approchait. Sa perception avait grandement augmentée depuis qu’il pratiquait la Formule de l’Authentique Chaos Primordial issue de la technique des Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat. Dans les yeux de Lin Ming, Wang Yigao n’était qu’une bête sauvage qui s’élançait face à lui. Au cours de ces derniers jours, Lin Ming avait démembré d’innombrables bêtes sauvages. Et même si ces bêtes étaient déjà mortes, il fallait qu’il soit capable d’identifier l’espace entre leurs os pour pouvoir les démembrer. A chaque fois que son couteau s’abattait, c’était rapide, brutal et précis!

    Le couteau de Lin Ming apparut au moment où l’épée de Wang Yigao allait frapper. Il n’y avait aucune étude ou aucun calcul dans le mouvement de Lin Ming, c’était purement instinctif. Le couteau esquiva la lame en exploitant une faille dans le mouvement de Wang Yigao, tranchant vers le haut de manière légèrement inclinée.

    Une épée éblouissante face à un couteau extraordinairement commun, et pourtant, personne ne s’attendait à un tel résultat. Lin Ming s’était penché sur le côté et avait évité le coup d’épée de Wang Yigao tandis qu’il l’avait poignardé dans les côtes avec le couteau qu’il tenait en main.

    « Ping ! » Wang Yigao hurla après avoir reçu le coup de couteau, son corps s’effondrant et tombant sur le sol.

    Qu’est-ce qu’il se passe ? Les personnes alentours furent incapables de comprendre ce qui venait de se passer, elles étaient sous le choc.

    Un trou d’une trentaine de centimètres était apparu dans les vêtements de Wang Yigao, tout le long de sa poitrine et jusqu’au bas de sa cage thoracique. Pourtant, on ne pouvait pas voir de sang couler. Au lieu de ça, quelque chose brillait d’une lueur argentée à travers le trou dans les habits.

    « Une armure flexible ? »

    Lin Ming déplora intérieurement ce résultat. Sans cette armure, la frappe de Lin Ming aurait pu sévèrement diminuer le potentiel de combat de Wang Yigao.

    « Toi ! » Les yeux de Wang Yigao étaient injectés de sang, il était à la fois furieux et sous le choc. Il venait de se faire toucher. Qui plus est par quelqu’un dont la cultivation martiale était inférieure d’une étape. Et ce à la vue de nombreuses personnes. C’était tout à fait inacceptable pour quelqu’un d’orgueilleux comme Wang Yigao.

    « Je veux que tu meurs ! »

    La frappe de Lin Ming signifiait, en toute logique, que Wang Yigao avait perdu. Mais comment Wang Yigao, maintenant fou de rage, pouvait-il accepter sa défaite ? Brandissant son épée, il envoya un nouveau coup à Lin Ming.

    Il venait d’utiliser une autre technique martiale.

    Lin Ming quant à lui était tel un chasseur expérimenté, traquant toutes les faiblesses d’une bête sauvage !

    « Ping ! » La même scène se renouvela une seconde fois. Cette fois ci, un coup déchira le côté droit des habits de Wang Yigao, les transformant en un gilet.

    Les personnes alentours furent abasourdies. Elles regardaient avec incrédulité le résultat du combat. Comment est-ce que c’était possible ? Comme disait le proverbe, « un centimètre plus long c’est un centimètre plus fort ». La portée de l’épée de Wang Yigao était bien plus longue que celle du couteau de Lin Ming. En plus de ça, Wang Yigao possédait des techniques d’arts martiaux et il avait un niveau de cultivation martiale plus élevé. Mais au cours de ce combat, il s’était quand même fait poignarder deux fois par un mouvement qui semblait tout à fait ordinaire.

    « Ce garçon, son corps et son couteau sont plus rapides que Wang Yigao et son épée ! » Commenta un artiste martial qui assistait au duel. Un Première Etape de l’Entraînement Physique battant un Deuxième Etape en termes de vitesse, c’était quelque chose de vraiment inhabituel.

    Lin Ming était effectivement plus rapide que Wang Yigao. En réalité, la différence en termes de vitesse était considérable. C’était les fruits de sa pratique des Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat ! Avant de s’entraîner avec cette technique, Lin Ming faisait déjà preuve de sagacité et d’une précision extrême dans son maniement du couteau. Mais sa force et sa vitesse n’étaient pas au niveau. Il aurait été tout à fait normal qu’il soit incapable de battre Wang Yigao qui était à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique.

    Mais désormais, la situation était complètement différente grâce à la technique des Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat.

    « Aah ! » Fou de rage, Wang Yigao arracha ses vêtements pour révéler une armure flexible de couleur argentée. Il avait perdu face à un gamin de la Première Etape de l’Entraînement Physique. Il n’aurait plus la face de rester dans la Ville du Grand Avenir s’il n’était pas capable de se venger.

    « Je vais t’écraser ! » L’épée de Wang Yigao rayonnait de plus en plus brillamment à mesure qu’il y déversait désespérément les énergies primaires contenues dans son corps. Il frappa avec son épée au-dessus de la tête de Lin Ming. Si cette frappe venait à le toucher, Lin Ming mourrait probablement.

    Lin Ming fit alors un mouvement qui laissa tout le monde bouche bée. Il lâcha son couteau pour faire face à son opposant à mains nues.

    Les spectateurs ne comprenaient pas pourquoi Lin Ming avait fait ça. Wang Yigao était en train de lui envoyer un coup fatal avec toute l’énergie qu’il lui restait. Comment ce garçon pouvait lâcher son arme au moment le plus critique ? Le couteau était quand même plus solide qu’un poing ? Au pire des cas, il pouvait même l’utiliser pour parer l’épée de son opposant.



    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Chapitre 7 - Force Divine Native ?

    .

    Dans la technique des Vertus Chaotiques des Méridiens de Combat que pratiquait Lin Ming, le mouvement offensif le plus puissant ne se faisait pas avec une épée mais avec un poing.

    Pour le moment, le plus puissant des coups de poings de Lin Ming était capable de laisser une empreinte de quinze centimètres de profondeur sur un tronc d’Arbre de Fer. La solidité de cet arbre n’étant en rien inférieure à celle de l’acier. Une pierre aurait été facilement brisée en morceaux par un coup pareil.

    Lin Ming continuait de regarder Wang Yigao, ses yeux verrouillés sur la poitrine de son adversaire. Il envoya un coup de poing en se déplaçant sur le côté.

    « Peng ! »

    Wang Yigao cracha du sang et fut éjecté avec un bruit sourd. Malgré la protection de son armure flexible, malgré sa cultivation martiale à la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique, malgré son entraînement pour renforcer sa peau jusqu'à un incroyable degré, Wang Yigao avait quand même été incapable d’endurer ce superbe coup de poing de Lin Ming.

    Tout le monde resta sans voix en voyant Wang Yigao tomber au sol comme un cochon mort. Il avait menacé de battre Lin Ming en trois mouvements mais le résultat était le complet opposé de ses menaces. Lin Ming l’avait, au contraire, vaincu en trois mouvements !

    Lin Ming était sorti victorieux après un échange de trois mouvements. Qui plus est, Wang Yigao aurait perdu encore plus tôt sans son armure flexible. Comment est-ce que ça avait pu être un combat entre un Première Etape de l’Entraînement Physique et un Deuxième Etape ? Ça semblait être complètement l’inverse !

    « Senior Liu, que pensez-vous de ce qui vient de se passer ? » Un vieil homme apparut parmi les spectateurs pendant le duel. Cet aîné avait, dans sa jeunesse, atteint la Cinquième Etape de l’Entraînement Physique, l’Etape du Façonnage Osseux. Il avait été seulement à un pas d’atteindre l’Etape de la Condensation de l’Impulsion ; mais il n’y parvint finalement pas. Un artiste martial au Façonnage Osseux avait la même espérance de vie que les gens normaux. Leur corps ne pouvant inévitablement pas éviter les ravages du temps. Maintenant qu’il avait plus de 70 ans, il n’avait plus aucune force de combat mais il conservait sa perception.

    Le vieil homme répondit après un certain temps. « Cet enfant est doué de la Force Divine Native ! »
    Le grade des artistes martiaux ne représentait qu’une mesure de la vitesse et de la facilité avec laquelle leur corps pouvait absorber les énergies primaires. Plus ils pouvaient en absorber rapidement, plus leur talent martial était élevé.

    Toutefois, la force d’un artiste martial n’était pas prise en compte dans le calcul du talent martial. Car de manière générale, la plupart des individus avait le même niveau de force.

    Quoique, de temps en temps, certaines personnes naissaient avec la Force Divine Native. Certains naissaient avec une force 10 fois supérieure à la norme et d’autres avec une force encore supérieure.

    Une force importante allant de pair avec une vitesse élevée, ces personnes avaient naturellement un avantage certain dans les batailles.

    Cependant, il n’y avait pas beaucoup de ces artistes martiaux. Qui plus est, très peu d’entre eux étaient brillants. Après tout, au fur et à mesure que la cultivation martiale progressait, l’importance des énergies primaires augmentait tandis que les effets de la force native diminuaient.

    « Alors c’est pour ça… » Les spectateurs hochèrent la tête. Cette explication était très satisfaisante.

    Lin Ming ramassa son couteau et marcha pas à pas vers Wang Yigao qui était dans un misérable état. Ses habits étaient en lambeaux, du sang lui coulait par la bouche et son visage était recouvert de poussière. Wang Yigao avait juste envie de se suicider. Il avait complètement perdu la face. Il allait probablement devenir la risée de la Ville du Grand Avenir parmi ses pairs.

    Lin Ming dit d’une voix forte. « 1.000 liangs d’or, c’est ce que tu as dit plus tôt, crache l’argent ! »

    Merde !

    Wang Yigao avait failli vomir une autre gorgée de sang en entendant ces mots.

    Oh, quel fils de pute je suis ! Je n’avais rien de mieux à faire ? Pourquoi est-ce qu’il a fallu que je passe de 800 à 1.000 ? Bien qu’il vienne d’une grande famille, sortir 1.000 liangs d’or n’était pas une petite affaire pour Wang Yigao.

    L’incident d’aujourd’hui était probablement le plus misérable et le plus inoubliable de toute sa vie. Wang Yigao ne pouvait pas revenir sur ses mots devant autant de témoins.

    Qui plus est, considérant que c’était les termes de leur duel, il ne pouvait même pas penser à se venger au risque d’être tourné en dérision. A moins que, à moins que ça soit fait dans le plus grand secret !

    « L’argent, sortez l’argent ! » Cria Wang Yigao à ses hommes. Aujourd’hui il devait admettre sa défaite. Mais ce n’était pas terminé, il jura de tailler Lin Ming en pièces.

    Le groupe d’hommes avait été frappé de stupeur par la performance de Lin Ming. Même s’ils venaient à se liguer contre lui, ils n’avaient aucune garantie de pouvoir le battre. Pouvait-il vraiment être seulement un Première Etape de l’Entraînement Physique ?

    « Xiaodong, récupère l’argent, » dit Lin Ming. Mille liangs d’or ça n’était pas une petite somme. Bien que Wang Yigao soit riche, il n’avait pas autant d’argent sur lui. Du coup, il ne pouvait réunir une telle somme qu'en faisant appel à ses hommes.

    Lin Xiaodong était abasourdit depuis le moment où Wang Yigao avait vomi du sang. Il ne réagit finalement qu’après que Lin Ming ne l’ait appelé : Oh, nom de Dieu ! C’est réel ? Il a réellement gagné ?

    Qui plus est, ils avaient gagné 1.000 liangs d’or. Mille liangs d’or ! Toutes les richesses cumulées de Lin Xiaodong ne valaient pas plus de deux cents liangs d’or. Un seul Ginseng de Sang valait la moitié de sa fortune.

    Lin Xiaodong était sous le choc en regardant les billets dorés dans sa main. Puis il s’extasia avant de se mettre à rire.

    Ces yeux n’étaient déjà pas grands. Mais maintenant qu’il souriait aussi fort, ils n’étaient quasiment plus visibles.

    « Ahah, nous sommes riches, nous sommes riches ! Vous êtes trop aimable, qu’est-ce que je pourrais dire ? Merci infiniment pour votre générosité. En tant que nos aînés et sachant que nous étions dans une situation difficile vous avez décidé de nous faire don de votre argent, merci ! »

    « En particulier frère Gao Yiwang qui trouvait que 800 liangs d’or n’étaient pas suffisants et qui a insisté pour nous en donner mille. Au nom des gens du peuple, je te remercie ! »

    ‘Gao Yiwang’ qui était déjà sérieusement blessé sentit sa bouche déborder et cracha une autre gorgée de sang en entendant les mots sarcastiques de Lin Xiaodong. Plus tôt, il avait dit que son nom devrait être lu à l’envers s’il n’était pas capable de tuer Lin Ming en trois mouvements.

    Baise ton grand-père !

    Wang Yigao serra furieusement les dents. Quant aux autres, leurs visages étaient extrêmement déformés. Il faut dire que le visage de Lin Xiaodong n’était pas très plaisant. Mais pour eux, la tête de Lin Xiaodong à cet instant était répugnante au point de pouvoir tuer. Une fois qu’il eut terminé de récupérer les billets dorés, Lin Xiaodong s’humecta les doigts de manière extravagante avec de la salive pour les compter un par un.

    « Vingt, trente, cinquante, cent, cent cinq, cent sept… »

    Lin Xiaodong prit le temps de compter trois fois la large pile de billets dorés, puis il dit avec un sourire exagéré qui lui faisait plisser des yeux. « Huit cents cinquante liangs d’or, il en manque cent cinquante ! Dites-moi, n’êtes-vous pas de riches individus ? Comment ça se fait que vous ne soyez pas capables de cracher une si petite somme d’argent ? »

    Wang Yigao était sur le point de vomir du sang une nouvelle fois en entendant Lin Xiaodong. Il était en train de sérieusement perdre la face, il fit un geste de la main droite. « Ding! » Son épée s'était enfoncée dans le sol au milieu de la place. « Verdoyante Epée Tranchante, elle vaut deux cents liangs d’or dans n’importe quelle armurerie. On s’en va ! »

    Ils étaient venus à six pour se venger. Toutefois, ils venaient de se faire dépouiller de toutes leurs possessions, épées comprises. C’était la première fois que Wang Yigao se retrouvait dans un état aussi pathétique.

    Lin Xiaodong sourit en voyant la Verdoyante Epée Tranchante. Il s’y connaissait suffisamment en arme pour savoir que cette Verdoyante Epée Tranchante était extraordinaire. Elle était en tout cas bien meilleure que celle qu’il utilisait.

    Lin Ming dit. « Tu peux l’avoir si elle te plaît. »

    Lin Xiaodong lui répondit. « Je ne peux faire ça. Frère Ming, tu n’as même pas d’arme. »

    Lin Ming répliqua. « Mes poings sont mes armes. Pour le moment je n’ai besoin d’aucune arme. J’en choisirai une plus tard. Cette Verdoyante Epée Tranchante a beau être tranchante, elle est bien trop légère pour mon style de combat. »

    Lin Xiaodong se souvint de l’effroyable coup de poing qu’avait envoyé Lin Ming. Il ne pouvait qu’approuver le fait que cette épée était tout simplement incapable d’apporter quelque chose à Lin Ming.

    « Très bien, si c’est ça je la prends ! En revanche, tu es vraiment effrayant, Frère Ming. Je ne t’avais jamais vu avec un tel caractère. » Lin Xiaodong n’avait jamais vu Lin Ming en action depuis que ce dernier avait commencé à pratiquer les arts martiaux. Comment pouvait-il s’avoir que la force de Lin Ming avait autant progressée ? Il se dit que ça devait être le résultat du travail acharné de Lin Ming.

    Lin Ming expliqua. « Wang Yigao n’a aucun idée concrète de sa propre force et il n’est qu’un débutant de la Deuxième Etape de l’Entraînement Physique. En plus, sa fondation est instable. Il a probablement réussi à atteindre ce niveau de cultivation en utilisant des traitements. Ses techniques martiales ne valaient pas grand-chose non-plus. Le battre n’avait rien d’exceptionnel, mon premier objectif c’est Zhu Yan ! »

    Zhu Yan était différent de Wang Yigao. Sa fondation était solide et il possédait un niveau de force élevé. Son Talent Martial de Grade 4 avait son importance. Qui plus est, il était plutôt du genre assidu et il travaillait dur. C’est pourquoi Lin Ming n’avait, pour le moment, aucune chance de le battre.

    Lin Ming prit la pile de billets dorés, la sépara en deux à vue d’œil avant d’en donner la moitié à Lin Xiaodong. « Prends ça. »

    « Qu’est-ce que tu fais ? C’est toi qui as gagné cet or. J’ai déjà eu l’épée et en plus je n’ai pas besoin d’argent. Vu comment je m’entraîne, 10 liangs d'or par mois me suffisent. »

    Lin Min resta silencieux un moment avant de glisser les billets dorés dans sa tunique sans rien objecter. Ce genre de détails n’était pas nécessaire entre Lin Xiaodong et lui.

    « Bon, allons à cette vente aux enchères ! »

    « Tu as raison ! Ahah, je l’avais presque oubliée ! En plus on a ce qu’il faut maintenant, mille liangs ! Fils de pute ! Cet aîné n’a jamais vu une aussi grosse somme d’argent ! Cette fois, je vais faire sensation ! »



  • merci pour le chap ! waouh fortiche le gamin , je me demande si il y a des objets dans le cube magique
  • Merci pour les chapitres!!!!!
  • merci pour les chapitres
Cette discussion a été fermée.