Trad : I’m Really a Superstar

avril 2017 modifié dans Section Création

I’m Really a Superstar

Je traduis à ma façon à l’aide de mon petit compagnon : le dico. Et je compte sortir de 2 à 3 chapitres par semaine.
Traduit de la version anglaise de Legge & CKtalon sur Gravity Tales délocalisé sur Wuxiaworld.
Auteur: 尝谕 (Chang Yu)
Genres: Comédie, Drame, Fantaisie, Arts martiaux, Mature, Romance, Slice Of Life, Surnaturel, Chinois
Statut: 1500 Chapitres (En cours)

Synopsis:
Zhang Ye, dont le seul objectif est de devenir une célébrité, se retrouve sur une Terre qui est complètement différentes par rapport à l’ancienne.

A la station de radio, durant l’entretien d’embauche:

Une voix forte récite : “ Sur les blanches plaines de la mer, le vent assemble les nuages. Entre les nuages et la mer, l'Annonciateur des Tempêtes plane fièrement semblable à un éclair noir. Tantôt il effleure les vagues de son aile, tantôt il s'élance comme une flèche vers les nuages; il crie, et la joie éclate dans le cri hardi que l'oiseau jette aux nuages?. Ce qu'il y a dans ce cri? La soif de la tempête!

Cependant, les interviewers de ce monde n’ont jamais entendu “l'Annonciateur des tempêtes” de Maxime Gorky et ils étaient tellement choqués qu’ils en restèrent bouche bée !

Et l’histoire ne fait que commencer.

Prologue : Je veux être une star!


Zhang Ye sentait que sa vie était merveilleuse.

Le mois dernier, il tenait son 32ème concert en solo.

Il y a de cela quelques jours, il fut invité à dîner par le Secrétaire Général des Nations Unies.

Hier, il fut invité pour être le rôle masculin principal dans un film de science-fiction blockbuster hollywoodien en 3D, “Railway Guerillas”.

Comme tout artiste célèbre, Zhang Ye avait des sentiments partagés. Avait-il des regrets dans la vie? Non, sa vie était parfaite. S'il devait mentionner un défaut dans sa vie, hum, ce serait probablement sa mauvaise habitude de se vanter dont il n’a jamais pu se débarrasser.

Tout ce qui a été mentionné précédemment était tout simplement absurde.

Zhang Ye était, en fait, juste un jeune diplômé. Il était une personne totalement ordinaire en ce monde. Son rêve était de devenir une célébrité. Que ce soit être un animateur, un chanteur, ou un auteur, il voulait juste devenir célèbre. Son but était extrêmement élevé. Car il ne voulait pas seulement être une star, il voulait également devenir la plus grande célébrité dans le monde. C’était son but dans la vie. Il n’avait jamais abandonné cette idée. Le lendemain, il devait passer un entretien d’embauche à la station de radio. Il manquait encore de confiance, peu sure de sa réussite.

Peut-être était-ce parce qu’il s’était endormi tard hier soir, mais cette nuit-là il eut un rêve où plusieurs lignes de mots apparurent à l’intérieur de son esprit.

[Installation du jeu...]

[Authentification du joueur …]

[Le jeu est installé. Vous êtes le seul joueur de ce jeu. C’est un jeu qui aidera le joueur a réalisé ses rêves. Vérification des rêves et objectifs du joueur. Création du jeu terminée. Conditions du jeu terminées –aider le joueur à devenir la plus grande star dans le monde.]

[Difficulté du jeu: Maximum.]

[S’il vous plaît, attendez. Choix aléatoire de la prime de départ du nouveau joueur. ]

[Récompense reçue 'Changement aléatoire du contexte du monde.’]

[Déclenchement du compte à rebours, 5...4...3...2...1......Le jeu commence!]

«1345

Commentaires

  • merci je suis content de voir que quelqu’un a commencer la trad de ce novel j'avais commencer la trad pour moi même et j'avais bien aimé
  • merci pour ce nouveau novel
  • mars 2017 modifié
    Salut !

    C'est très agréable de te lire, c'est fluide, et on a l'impression de lire du français, donc franchement, bon travail. Tu as fait une petite faute à "création du jeu terminée", et peut être d'autres en plus, mais je suis traducteurs moi, pas vraiment checkeur ou éditeur ;) .

    Et sinon, essaie de tout mettre au passé, c'est le temps habituel de la narration en français.

    En tous cas c'est du bon boulot, continue comme ça ! Bon courage pour la suite, et bienvenue chez les traducteurs ;)
  • nickylaboum a dit :

    merci je suis content de voir que quelqu’un a commencer la trad de ce novel j'avais commencer la trad pour moi même et j'avais bien aimé

    Merci à toi. J'ai commencé la trad de ce novel justement parce que je trouvais dommage de ne pas traduire un novel si bien et qui pour une fois n'a pas lieu dans un autre monde fantaisiste.
  • avril 2017 modifié

    Chapitre 1: Le monde après avoir été altéré!


    Beijing/Pékin

    Le matin du deuxième jour.

    A la maison, Zhang Ye, qui venait juste de se réveiller, était encore en train de se poser des questions à propos du rêve de la nuit dernière. Pendant qu’il baillait, il alluma la télévision pour regarder les informations. Soudain, il réalisa qu’il portait un anneau d’argent sur sa main gauche. C’était clairement quelque chose qui ne lui appartenait pas. Il essaya aussi dur qu’il pouvait de l’enlever, mais cela ne servit à rien. Mais il n’y avait pas que cela, quand il frotta le dessus de l’anneau, un écran tactile virtuel apparut soudainement. C’était écrit de la même manière que les messages dans son rêve. Cela disait, “Anneau du jeu initialisé. Prime de départ du nouveau joueur, ‘Changement aléatoire du contexte du monde’ est en préparation pour l'exécution.”

    Décompte…

    Trois secondes…

    Deux secondes…

    Une seconde…

    La prime de départ du nouveau joueur est en cours d’exécution!

    A la suite de cela, Zhang Ye vit une scène alarmante.

    Le téléphone HTC qu'il avait lancé sur son lit commença à se déformer et étrangement changer de forme. Même la marque fut changée car ‘TCC’ était maintenant incrusté dessus. Une des deux copies issues d'un recueil de poèmes de Xu Zhimo placé à côté de la fenêtre disparut soudainement, alors que l'autre devint un poème d'un recueil de Chen Tianmo.

    Il ne pouvait remarquer tous les changements, car tellement de choses dans sa maison furent changés!

    Mais ce qui alarma le plus Zhang Ye fut les changements sur la télévision. La télévision de marque Changhong s'était transformé en une marque appelée Feitian, dont il n'avait jamais entendu parler. Et le principal changement était le contenu diffusé à la télévision!

    “La nouvelle émission de variétés de Mango TV, ‘Glittering Radiance’ casse la barre des 1% de téléspectateurs.”

    “Le dernier film de Wu Bang, ‘White Maiden’ casse les 500 millions d'entrées au box-office.”

    “La chanson de la Reine Céleste Zhang Yuanqi a une fois de plus encore échoué. Elle se concentrera dans l'industrie du film à partir de maintenant.”

    “Hier, le travail de l'artiste de renommée mondiale Dake, “Blue Sky”, a été vendu aux enchères en Amérique.”

    “Beaucoup de personnes dans l'industrie du divertissement ont dédié des chansons au Roi Céleste le plus influent dans le cinéma au 20ème siècle, Chen Weishi, durant le 10ème anniversaire du concert de commémoration. Le Roi Céleste Sun Yu pleurait sur scène tout en chantant. ”

    Zhang Ye examina tout cela durant 10 minutes en état de choc . Il ne comprenait toujours pas ce qui se passait. Comment est-ce que les marques du téléphone et de la télévision ont-elles changées?

    Reine Céleste Zhang Yuanqi?

    Quand y a t'il eut une Reine Céleste nommée Zhang Yuanqi?

    Et le 10ème anniversaire du concert commémoratif ?

    D'où sortait ce Chen Weishi ?

    Comment ne pouvait-il pas avoir entendu parler de lui?

    Zhang Yuanqi?

    Pourrait-ce être Zhang Ziyi qui avait changé son nom de scène?

    ‘Chen Weishi’ était le nouveau nom de scène d'Eason Chen?

    Cela ne pouvait être ça. Eason Chen était encore en vie!

    Quel genre de film pouvait être “White Maiden”?

    Était-ce un pu**** de film dans lequel jouait Bai Yansong ?

    Quand est-ce qu'il a pu**** de commencer a joué dans un film?

    Zhang Ye se précipita hors de son lit, et ouvrit ses rideaux dans la panique. Il vit que chaque chose dehors avait changé . Les deux vieux arbres sur le bord de la route avaient disparu. A la place, se trouvait un parterre de fleurs. Un gratte-ciel au loin s'était transformé en un petit immeuble , qui ne possédait que six étages. Non seulement il y avait quelques immeubles qui étaient originellement de couleur grise qui ont changé subtilement de couleur et de position, mais même la couleur de l'escalier avait changé du marron au blanc!

    Ding!

    Le changement aléatoire a été complété!

    Note: Le contexte du monde original a été changé dans un monde théoriquement équilibré.

    Le visage de Zhang Ye devint pale. Il prit le téléphone de marque inconnu et l'examina. La date et l'heure était bonne . Aujourd'hui, cela faisait deux mois depuis qu'il avait été diplômé de l'université. Après avoir feuilleté quelques pages de ses contacts, il appela intentionnellement quelques personnes. Ses amis proches étaient toujours les mêmes, mais comment pourrait-il expliqué les changements survenus? Aussi, qu'est-ce qu'était l'anneau du jeu sur sa main? Est-ce que l'anneau du jeu avait vraiment altéré la réalité?

    Zhang Ye ne pouvait le croire, alors il alluma son ordinateur pour vérifier sur Internet. Plus il naviguait, plus effrayé il devenait.

    Ça avait changé !

    Chaque chose avait changé!

    Il n'y avait personne dans l'industrie du divertissement qui s'appelait “He Jiong” ou “Xie Na”.

    L'industrie de la musique n'avait plus de personnes comme Eason Chen ou Jacky Cheung.

    L'industrie du cinéma n'avait pas non plus de personnes comme Feng Xiaogang, Sun Honglei, etc.

    En Chine et dans les pays étrangers, des personnes comme Qi Baishi ou Pablo Picasso n’existaient plus dans le monde de la calligraphie ou de la peinture.

    La célèbre chanson, “Perturbed“?

    Les romans de Mo Yan?

    Les partitions de Beethoven?

    Le film, “Transformers”?

    L'émission de variétés, “The Voice of China“?

    La célèbre peinture, “Mona Lisa”?

    Ils avaient tous disparus!

    Voyant toutes ces choses être changé aléatoirement par le jeu inconnu, il se demandait si cela était dû à la récompenses du jeu qu'il avait obtenu comme étant le seul joueur.Cependant, comment la réalité pouvait-elle devenir un jeu?

    Et quel genre de jeu était-ce?

    “Contra”, ou “Super Mario”?

    Devrait-il utiliser sa tête pour casser le mur, causant l'apparition d'un petit champignon magique qui pourrait le faire grandir?

    Bien sûr, il y avait certaines choses qui n’avaient pas changés. Quelques personnages importants de l'histoire, la culture historique dans son ensemble et les paysages n'ont pas changé. Les nouilles instantanées de marque ''The Master Kong'' sur la table était encore les mêmes. LV était encore une marque célèbre. Beaucoup de choses n'avaient pas été modifié. Était-ce dû à ce soi-disant “hasard”?

    Quelque chose de surnaturelle était arrivée!

    Que diable est-ce qu'il s'était passé?

    A cet instant, des pas pouvaient être entendus. Quelqu'un à l'entrée tapa sur sa porte. Les coups étaient vraiment bruyants et étaient définitivement causés par le martèlement de la porte avec beaucoup de force!

    Zhang Ye savait qui frappait et prétendit n'avoir rien entendu.

    Après que la personne eut frappé à plusieurs reprises, le tintement des clefs pouvait être entendu et la porte s'ouvrit soudainement!

    Zhang Ye regarda la personne qui rentrait. Il se disait que même si le monde avait changé, la propriétaire était toujours la même propriétaire.

    Une femme dans la trentaine se dirigea vers lui. Elle était vraiment très belle. Quelque fois, les deux mots qu'étaient “très belle” étaient vraiment difficiles à utiliser pour la décrire . Par exemple, elle n'avait clairement fait que se laver les cheveux. Sa tête était toujours enveloppée dans une serviette blanche, mais sa beauté, qui pouvait submerger des états et villes entières, ne pouvait être caché. Sa silhouette était extrêmement belle. L'élasticité de sa peau était clairement révélée et elle apparaissait vraiment anguleuse.

    Cependant, on ne pouvait comprendre la méchanceté de cette femme quand n'étant proche d'elle durant quelques jours. Elle pouvait être aussi venimeuse qu'elle le voulait. Sinon, comment pourrait-elle être encore célibataire à cet âge ? Parce que sa bouche fit que beaucoup ne l'a supportait pas!

    Voyant que Zhang Ye était à la maison, Rao Aimin se racla la gorge et rit faux , “Kid, es-tu en train de jouer à cache-cache avec moi? Pourquoi ne peux-tu pas répondre quand j'ai frappé tout àl'heure? Jouais-tu au mort?”

    Zhang Ye répondit de façon maladroite, “Propriétaire, vous étiez là?”

    Rao Aimin s'assit naturellement dans le salon. Avec un son fracassant, elle fit claquer une calculatrice sur la table. Zhang Ye avait déjà vu sa calculatrice de nombreuses fois dans le passé. Précédemment, sa marque était une Casio mais maintenant elle avait changé en une nouvelle marque dont il n'avait jamais entendu parler avant. Elle commençait par un “K”. Cela montrait que même les fabricants de calculatrices ont été altérés. “Pourquoi ne me dis tu pas ce pour quoi je suis venu? Je suis ici pour collecter le loyer!” Ses doigts martelèrent la calculatrice de façon rapide "Vous n'avez pas remis le loyer ce mois-ci. Ajoutez à cela les utilitaires ( eau et gaz) du mois dernier, je les ai déjà calculés pour vous. Le montant total revient à 2,582 yuans ( environ 350 €). Je vous l'ai déjà rappelé à plusieurs reprises. Pas un seul yuan en moins ne saura autoriser! Je vous le dit, Little Zhang... Je vous ai permis le loyer chaque mois, seulement parce que vous venez de Pékin. Allez demander autour; quel endroit ne te demandera pas un payement avancé de trois mois? Combien de fois t'ai-je fait un traitement spécial?”

    Zhang Ye sourit ironiquement, “S'il vous plaît, donnez-moi encore quelques jours. Je n'ai vraiment pas d'argent sous la main. Une fois que je trouverais un emploi, je vous donnerai l'argent.”

    Rao Aimin balaya élégamment ses doigts, “Si tu n'as pas d'argent, fiche le camp maintenant!”

    Zhang Ye supplia, "Vous connaissez ma situation. Le loyer que je vous ai donné avant était tout l'argent de mes parents. Je dois seulement avoir beaucoup d'argent. Si vous me chasser loin, je peux seulement rentrer et rester chez mes parents. Je leurs ai déjà dit que je déménagerais et serait indépendant une fois que je serais diplômé. Comment puis-je y retourner? Tante, regardez l'étage. Tous les appartements de l'étage sont les vôtres. Votre richesse ne baissera pas s'il manque juste un peu d'argent.A propos, j'ai un entretien d'embauche à la station de télévision de Beijing Broadcasting cet après-midi. Si je deviens vraiment un animateur, je payerais le loyer une fois que j'aurais obtenu mon salaire.”

    Rao Aimin le regarda et, avec mépris, dit, “Toi? Devenir animateur? Abandonnez. Avec votre apparence et votre taille, qui ferait attention à vous dans une foule de personnes ? Vous rêvez seulement toute la journée de devenir une star. Vous pensez que c'est si facile de devenir une célébrité? Si vous pouvez devenir un animateur, alors cette vieille tante osera apparaître à la Cérémonie du festival du printemps demain!”

    Zhang Ye dit, “Quoi qu'il en soit, donnez-moi quelques jours en plus. Je…”

    Rao Aimin l'ignora, “ Pas moyen!”

    Zhang Ye dit, “N'avez-vous donc pas vu que je n'ai même pas mangé de petit-déjeuner ces derniers jours? Je n'ai vraiment pas assez d'argent .”

    “Qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse? Eh?” dit Rao Aimin avec une expression inhumaine.

    Après quelques temps, il réussit à faire partir la propriétaire. Après une dizaines de minutes, Rao Aimin, qui était en pyjama, revint. Elle ne frappa pas à la porte et utilisa directement la clef pour l'ouvrir.

    Zhang Ye pensait que Grand Sœur Rao était venu pour réclamer son argent, alors il dit prudemment, “Propriétaire, vous…”

    Rao Aimin jeta un petit-déjeuner sur la table et grogna froidement , “Je ne pouvais le finir toute seule. Kid, Vous avez de la chance. Laissez-moi vous le dire. Même si les emplois ne sont pas faciles à obtenir ces jours-ci, vous êtes encore diplômé de l’université des Médias; comment ne pouvez-vous pas obtenir un emploi pour joindre les deux bouts? Arrêtez de vous accrocher qu'à une branche !”

    Zhang Ye fut surpris et dit rapidement, “Merci.”

    Rao Aimin, avec son beau visage froid, partit en claquant la porte.

    Zhang Ye ressentit de la chaleur dans son cœur. En regardant le petit-déjeuner sur la table, il remarqua que c'était encore chaud. Clairement, ce n'était pas de sa grande sœur Rao. C'était sans aucun doute quelque chose qu'elle avait spécialement été cherché après qu'elle entendit que Zhang Ye ne mangeais pas de petit-déjeuner depuis quelques jours. Zhang Ye savait que grande sœur Rao était quelqu'un qui était chaleureuse à l'intérieur, mais froide à l'extérieur. Elle avait beau avoir une langue venimeuse, elle prenait toujours soin de lui. En fait, il comprenait aussi ce que grande sœur Rao voulait dire. Cependant, Zhang Ye avait toujours rêvé de faire les choses en grand depuis qu'il est était tout petit. Il voulait être sur une scène, faisant face au public . En tant que tel, il n'a jamais considéré les emplois qui étaient derrière la scène,dans les coulisses.

    Zhang Ye sortit prendre l'ascenseur pour descendre.

    Dans la rue, Zhang Ye examinait les alentours. Il réalisa que la route était à la fois familière mais aussi étrange. Les célébrités des publicités étaient toutes des personnes qu'il ne connaissait pas. Quelques boutiques m'étaient les musiques les plus populaires du moment alors que Zhang Ye ne les avaient jamais entendu avant. Alors qu'il marchait à travers cette familière, mais étrange rue, il avait du mal à s'adapter. Il ressentait qu'il n'avait pas sa place dans ce monde altéré. Beaucoup de choses avaient changé. Ou, devrait-on dire également que ce ne fut pas le monde que Zhang Ye connaissait.

    On était au mois d’août. L'air était encore chaud et inquiétant.

    Ce ne fut pas scientifique!

    Vraiment non scientifique!

    Zhang Ye était, après tout, un diplômé d'une prestigieuse université. Bien sûr, il ne pouvait facilement accepter cette réalité. Quel jour et quelle siècle sommes-nous? Ce ne fut pas une ancienne société où les superstitions comme les démons et fantômes existaient. Etre superstitieux n'apporte que le malheur. C'était quelque chose que même les primaires savaient. Chaque chose était expliquée par la science. Il crut fermement dans le pouvoir de la science. Alors, les yeux de Zhang Ye dégagèrent une impression solennelle. Il sortit une pièce de sa poche et la jeta en l'air. “Si c'est face, l'explication sera celle du changement de contexte du monde par le jeu. Si c'est pile, cela signifiera que tout était faux.”

    Ding Ling Ling.

    La pièce a atterri sur le sol. Face!


    La vision de Zhang Ye devient noire. Ce n'était pas un mensonge. Tout était vrai!

  • merci pour le chapitre
  • avril 2017 modifié

    Chapitre 2: Puis-je sauvegarder?

    L'après-midi.

    C'était le mois d'août. L'air était encore chaud et inquiétant.

    Ce n'est pas vrai. Cette description du temps avait déjà été faite.

    C'était le mois d'août. L'air était encore… perturbant et chaud. Bien, ça n'avait pas encore été utilisé.

    La station de radio de Beijing de ce monde avait fusionné avec la station de télévision de Beijing il y a quelques années. Bien qu'ils aient fusionné, leurs bureaux étaient séparés. Devant le bâtiment de diffusion de la radio, Zhang Ye ajusta son costume. Il se dit qu'il avait l'air d'un chien… une personne respectable, avant d'entrer. Tous les employés avaient déjà commencé leur journée de travail. Maintenant, une grande partie des personnes qui entraient était ici pour l'entretien d'embauche, comme Zhang Ye.

    Il y avait encore du temps avant de passer; examinons cet anneau.

    Zhang Ye baissa sa tête pour utiliser le mystérieux anneau du jeu sur sa main gauche. L'écran virtuel ne pouvait apparemment qu'être vu par lui. Les personnes autour de lui n'avaient pas remarqué l'écran . Zhang Ye eut un frisson dans son dos. C'était beaucoup trop sinistre. Est-ce que tout allait bien dans son cerveau? Pouvait-il avoir causé de si sérieuses illusions? Durant une seconde il pensa qu'il avait le cerveau en or (La Légende de l'homme à la cervelle d'or d'Alphonse Daudet).

    L'écran virtuel avait quelques options.

    [Réputation]: 199,983.

    [Objets]: Rien.

    [Boutique]: Pas déverrouillée.

    [Loterie]: Obtenir un coffre au trésor.

    (Note: L'augmentation de la réputation est relative à la renommée du joueur, l'exposition, la réussite, la confiance, la réputation par rapport aux autres et d'autres facteurs. Les objets dans la Boutique et la Loterie peuvent être acheté en utilisant les points de Réputation. La réputation du joueur est gagnée depuis le jour de sa naissance.)

    +190,000 points de Réputation?

    Zhang Ye se posa la question pendant un certain temps. Il avait obtenu quelques prix quand il était à l'école élémentaire pour avoir écrit des rédactions. Il en avait également fait durant le collège et le lycée. Il avait souvent été loué par ses professeurs. Il avait même eu la chance d'être apparu à la télévision. Lui et ses camarades de dortoir à l'université furent interrogés par la CCTV lors d'un reportage sur les rues de Xidan. Avant même que le journaliste ne lui remit un microphone, Zhang Ye avait répondu immédiatement , “Je suis heureux.” A l'époque, le journaliste de CCTV était resté sans voix puis il répliqua, “Nous ne demandons pas votre humeur, nous demandons si…” Et avant même qu'il finisse de parler, Zhang Ye, qui semblait être perdu dans ses pensées,dit soudainement à voix haute,“Le socialisme, c'est bien.” Bien qu'au final, il ne sait pas si ce fut diffusé ou non.

    Avait-il obtenu tous ces points de Réputation de ça? Atteindre +190,000 points de Réputation à l'âge de 23 ans? Cela semblait vraiment bien? Cependant, Zhang Ye rapidement ne pensa plus comme ça. Quand il ouvrit les options de l'écran virtuel pour voir ce qu'il pouvait acheter avec ses points de Réputation, il fut sans voix durant un moment.

    La Boutique n'avait pas été déverrouillée, alors il ne pouvait que choisir la Loterie.

    [Loterie]: 100,000 points de Réputation requis. Si vous poursuivez, le jeu choisira aléatoirement un coffre au trésor.

    Dieu. Après tout ce qu'il avait fait dans sa vie, il n'avait amassé qu'assez de points de Réputation pour tirer qu'une seule fois à la Loterie? A la limite de tirer deux fois? Dans l'esprit d'essayer sa chance à la Loterie, il toucha l'écran avec sa main. Il avait un fort sentiment. Après avoir confirmé la sélection de son choix, 100,000 points ont été dépensé et sa Réputation est immédiatement devenue 99,983. L'interface de la Loterie clignota et une roue virtuelle apparut. Il y avait une aiguille et un bouton. Sur la roue, il était marqué les mots suivants, “Consommation”, “Stats ”, “Compétences ” et “Spécial”. Chaque catégorie avait une couleur qui lui était propre et chacune avait sa position sur la rue. Les quatre catégories avaient des places de taille différente. La Consommation prenait une grande partie de la place sur la roue– près de la moitié. Les suivantes étaient les Stats et les Compétences. Ensemble, elles prenaient presque l'autre moitié de la roue. La plus petite partie était la partie Spécial. Elle ne prenait que très peu de place et était presque invisible.

    Un écran d'introduction du jeu apparut!

    Explication:

    [Consommation]: Une seule utilisation disponible par objet.

    [Stats]: Augmentation permanente d'un stat .

    [Compétences]: Objet donnant l'expérience d'une compétence.

    [Spécial]: Ajoute un objet à la Boutique qui peut être acheté indéfiniment.

    Note: Le coffre au trésor contenant un objet dépendra de la catégorie où l'aiguille sera stoppée.


    Zhang Ye était confus. Il pouvait toujours essayer en pressant le bouton et commencer la Loterie. Ba Da! La Loterie commença. L'aiguille de la roue se déplaçait rapidement sur la roue dans le sens des aiguilles d'une montre. Après quelques secondes, l'aiguille ralentit et s'arrêta finalement sur la plus grande partie de la roue, la Consommation.

    La Loterie était terminée!

    Un petit coffre au trésor en or apparut. Le prix était automatiquement stocké dans son inventaire. Et à l'intérieur de son inventaire apparut un icone d'un “petit coffre au trésor en or”! Comment pouvait-il l'utiliser? Zhang Ye essaya en tendant sa main dans l’inventaire. Sa main entra dedans comme si il y avait un espace à l'intérieur. Quand il touche le coffre au trésor (Petit),il l'attrapa et l'ouvrit alors que personne d'autre ne pouvait le voir dans la rue. Avec une lumière dorée, le coffre au trésor s'était ouvert!

    C'était un petit cristal!

    Objet obtenu: [Sauvegarde].

    Description de l'objet: Une fois seule utilisation disponible de l'objet. Sauvegarde un enregistrement. La sauvegarde d'un fichier ne peut être maintenue que pendant une demi-heure.

    Sauvegarde? C'était extrêmement familier à Zhang Ye. Toute personne ayant déjà jouée à des jeux savait que la sauvegarde était utilisé avant de fermé un jeu, ou pour refaire un certain événement plus tard. Il ne pouvait être maintenu que pour 30 minutes? Est-ce que cela signifie qu'il ne pouvait fonctionner après 30 minutes d'utilisation? Est-ce que la sauvegarde sera alors invalidée? Quant à la loterie et les coffres au trésor, ils n'étaient pas étrangers à Zhang Ye. Beaucoup de jeux avaient une loterie. Les coffres au trésor avaient différentes tailles et donnaient des objets différents. La probabilité aussi était différente. Zhang Ye prit le cristal de sauvegarde. Le coffre au trésor disparut immédiatement en points de lumière. Zhang Ye l’examinait. Pa! Accidentellement, il avait cassé le cristal.

    Sauvegarde...

    Sauvegarde commencée!

    A cet instant, le temps semblait avoir été arrêté durant une seconde. Tout était resté immobile!

    Quand chaque chose recommença à bouger, l'interface de l'anneau avait une chose en plus “En cours de sauvegarde” était affiché.

    L'enregistrement avait commencé juste comme ça? Zhang Ye toucha son nez, encore confus. Prime de débutant? Contexte changé? Loterie de coffres au trésor? Objets? Sauvegarde? Était-il vraiment en train de jouer à un jeu?

    “L'entretien est à 10 h. Dépêchons-nous.”

    “Frère Sun, quel est cet empressement? Vous serez définitivement accepté.”

    “Ce n'est pas nécessairement vrai. Ils n'embaucheront que deux personnes pour l'emploi d'animateur. J'ai entendu qu'il y avait plus de 20 personnes qui postulaient pour l'entretien. La compétition est rude.”

    “En effet. La position pour être animateur est la plus populaire. Vieux Zhou et moi avons en comparaison moins de pression. J'ai postulé pour être éditeur, alors que Vieux Zhou a postulé pour être un standardiste. Il y a moins de compétition, simplement parce que moins de personnes postulent pour ces postes.”

    Certaines personnes disaient cela tout en marchant.

    Zhang Ye regarda l'heure. Il arrêta de penser à propos de l'anneau du jeu et se précipita vers l'étage. L'entretien d'aujourd'hui était très important pour lui. Il avait pensé à quel direction prendre pour son avenir. Avec ses qualités et apparence, devrait-il être un animateur télé? Un chanteur? Une star du cinéma? Il n'était même pas qualifié pour être un méchant dans un film. Il ne sera jamais exceptionnel et ne deviendra jamais populaire. Pensée après pensée, il se dit que le meilleur pour commencer serait d'être un animateur radio. La condition d'avoir une belle apparence était un peu moins exigeante. Les auditeurs avaient pour seul contact sa voix, alors c'était le meilleur emploi pour ses débuts. C'était aussi le tremplin pour son futur développement. Il n'échouera pas!

    Second étage.

    Lieu pour l'entretien d'embauche d'animateur radio.

    Il y avait plus de 20 personnes dans le couloir. Chacun était en compétition contre tous, alors l'atmosphère était dans silence complet.

    Zhang Ye regarda les autres et eut soudainement un frisson.

    Toutes les personne étaient beau ou belle... sauf lui.

    Toutes les personnes étaient âgées entre 20 et 30 ans et avaient de l'expérience... sauf lui.

    Le seul avantage de Zhang Ye était qu'il avait été formé spécialement pour ce genre d'emploi. Il était un diplômé du département de la radiodiffusion de l'université des Médias. Autre que ça, il n'avait pas d'autres avantages. Après avoir été diplômé, Zhang Ye avait déjà été à des entretiens pour d'autres compagnies de radiodiffusion, mais il était chaque éliminé à l'entretien. Zhang Ye savait que c'était parce qu'il lui manquait une bonne apparence et de l'expérience.

    “Sun Hongwei.”

    “Ici.”

    “Entrez.”

    La première personne entra dans la salle. L'entretien se finit en 5 minutes. Quand la prochaine personne fut appelée à l'intérieur, les personnes qui passaient après lui demandèrent des informations à propos de l'entretien. Cependant, après quelques temps, plus personne ne demanda. C'était parce que l'entretien de chacun était différent. Quelques-uns devaient improviser sur place avec une audience difficile. Quelques-uns devaient faire un débat sur un sujet. Ces différences étaient là pour comprendre les capacités globales du candidat.


    “Cinquième personne, Zhang Ye.” Une assistante l'appela avec une liste à la main.

    Zhang Ye prit une grande inspiration et se leva. Il mentirait s'il disait qu'il n'était pas nerveux.

    Dans la salle se trouvait 8 personnes. Il y avait des hommes et des femmes qui avaient l'air sérieux.

    Voyant Zhang Ye, au moins deux d'entre eux froncèrent les sourcils. La raison de leur insatisfaction était inconnue.

    Zhang Ye s'inclina lentement. Il remit les informations requises pour l'entretien et retourna à son siège. Il commença à se présenter, “Chers professeurs*, comment allez-vous? Mon nom est Zhang Ye. J'ai 23 ans et je suis diplômé du département de radiodiffusion de la grande université des Médias. Je…”

    Un homme d'âge moyen l'interrompit impoliment, “Nous avons ton CV, alors vous n'avez pas à le répétez.” Il baissa les yeux sur les informations dans sa main, “Oh, les résultats de votre test écrit était à peine assez.”

    La femme d'âge moyen derrière lui échangea un regard avec lui et sortit un manuscrit. Elle le posa sur la table et dit froidement, “Il y a seulement deux questions pour l'entretien. La première est d'utiliser votre vitesse la plus rapide pour finir de lire le manuscrit et ensuite le réciter sans manuscrit.”

    Hors script ?

    C'était aussi simple?

    Zhang Ye était ravi. Bien que faire du hors script n'était pas son fort, ce n'était pas trop difficile pour lui. Il avait fait une formation pour ça à l'université. C'était considéré comme les bases. Ainsi, il marcha, prit le manuscrit et le regarda. Il y avait environ 1000 mots. C'était vraiment long. Mais juste quand Zhang Ye se sentait confiant de pouvoir tout mémoriser, la femme d'âge moyen tendit ses mains et arracha le manuscrit des mains de Zhang Ye après 10 secondes

    “Oh? Je n'ai pas fini de lire.” dit Zhang Ye surpris.

    “C'est assez. Récite-le.” dit indifféremment la femme d'âge moyen.

    Les autres personnes n'avaient aucune réaction. Cela paraissait vraiment normal.

    Cependant, Zhang Ye était dans un état second, “Professeur, cela fait juste 10 secondes et il y avait plus de 1000 mots…”

    La femme d'âge moyen dit malheureusement, “Si vous avez besoin d'une journée pour le mémoriser, alors je peux prendre quelqu'un dans la rue pour le faire. Pourquoi aurions-nous besoin d'un entretien? Nous vous demandons de simplement le réciter, récitez-le! Pourquoi dites-vous autant de bêtises!?”

    Zhang Ye commençait à être en colère, “Mais…”

    “Dites autant de mots que vous pouvez.” dit impatiemment la femme d'âge moyen, “Dépêchez-vous! Il reste encore dix personnes après vous!”

    Zhang Ye ravala sa colère et commença à réciter, “Le métier de notaire, qui assure les activités judiciaires et la stabilité de l'ordre dans notre pays, est une cause légale spéciale. Notarier est le métier du notaire qui dépend des personnes physiques, juridiques, ou ... ou ... "Après dix secondes, c'était tout ce qu'il avait pu lire.

    Quelques-unes des personnes griffonnèrent quelque chose sur leurs cahiers.

    A la suite de cela, la femme d'âge moyen agita sa main et dit, “C'est assez. Il n'y a pas besoin de poser la seconde question. Suivant.”

    Zhang Ye savait qu'il avait échoué à un entretien une fois encore. Il était mécontent. Ces personnes n'étaient-elles pas trop déraisonnables? Ils ne m'avaient même pas dit combien de temps j'avais et m'ont demandé de récité sans manuscrit. Au final, vous vouliez que je commence juste après dix secondes? Sans mentionner le fait de le réciter, je voudrais bien les voir essayer de lire 1000 mots en dix secondes! Si vous pouviez vraiment le faire du début à la fin, je mangerais le Chang’e 3 (voir wiki)! Eh, oubliez ça. Le pays ne me laissera pas le manger.

    Au dernier moment avant qu'il ne sorte de la salle d'entretien, il entendit à voix basse une des personnes derrière lui, “Dans le futur, les personnes avec une telle apparence n'auront pas besoin de passer l'entretien. Ce n'est qu'une perte de temps!”

    Zhang Ye entendit ça. Alors seulement il réalisa qu'au moment où il était entré, il était déjà condamné à échouer. Ils lui avaient donné volontairement une question d'embauche à laquelle il ne pouvait répondre, même sous menace de mort!

    Exaspérant!

    Je vous fais perdre votre temps?

    Vous ne m'avez même pas laissé une seule chance de répondre! Je ne peux pas le croire!

    Zhang Ye, qui était dans le couloir, se sentait comme si son cœur avait été arraché. Il se rappela de la sauvegarde. Le temps écoulé était encore en dessous de 30 minutes et la sauvegarde fonctionnait toujours. Il décida alors de l'utiliser comme dernier recours et ouvrit l'interface de l'anneau de jeu. Regardant l'option “En cours de sauvegarde”, il serra les dents quand il appuya dessus. Il ne savait si cela allait marcher!

    Enregistrement...

    Enregistrement terminé!


    *(traducteur anglais)Il utilise une formulation formelle pour d’adresser, genre comme ''Sir''ou''Mister'' en anglais. En chinois, il utilise beaucoup plus de mots respectueux ambigus qui s'utilisent aussi pour s'adresser aux professeurs et cela fera un jeu de mot dans le futur, alors la traduction littérale est utilisé ici.
  • merci pour le chapitre
  • avril 2017 modifié

    Chapitre 3: Les intervieweurs sont abasourdis!

    Ses yeux devinrent flous!

    Le paysage avait changé!

    Le ciel était bleu et le sol gris!

    La première pensée qu'eut Zhang Ye était à propos de la température autour de lui. C'était le mois d'août. L'air était encore chaud et inquiétant. Eh, pourquoi est-ce que Zhang Ye utilisait-il toujours cette description pour qualifier son environnement?

    Ce n'était pas parce qu'il manquait de vocabulaire, ni parce qu'il manquait de connaissances en littérature qui pourrait être la cause de son manque de phrases descriptives. Ce n'était vraiment pas ça. Vraiment pas. C'était parce que... parce que... laissez tomber. Vous ne comprendriez pas, même si j'expliquais de nombreuses fois notre monde d'artistes!

    “L'entretien est à 10 h. Dépêchons nous.”

    “Frère Sun, quel est cet empressement? Vous serez définitivement.”

    “Ce n'est nécessairement vrai. Ils n'embaucheront que deux personnes pour le métier d'animateur radio. J'ai entendu qu'il y avait plus de 20 personnes qui postulaient pour l'entretien. La compétition est rude.”

    Comme les changements soudain prirent Zhang Ye au dépourvu, il interrompu sa marche et trébucha. Il se releva puis regarda autour. Ce n'était pas le même couloir qu'avant. Il se trouvait maintenant encore devant l'entrée de la station de radio. C'était l'endroit où il avait précédemment commencé la sauvegarde. Même les paroles des candidats après avoir sauvegardé était exactement les mêmes. Regardant l'heure sur son téléphone, il se rendit compte qu'il était retourné au moment d'il y a une demi-heure !

    Dieu! C'est…

    Ne pensons pas trop. Il y avait des choses plus importantes à faire !

    Zhang Ye ne pensa plus une seule seconde et se dépêcha. Il n'avait pas le temps de comprendre ce qui s'était passé. Il avait absolument besoin d'obtenir ce d'animateur radio. Sauvegarder lui avait donné une nouvelle chance de réussir. Même s'il ne comprenait pas encore ce qui se passait, il avait une opportunité de réussir. Il n'entra pas dans l'immeuble. En effet, il faisait des recherches sur son téléphone. Comme il se souvenait de la première ligne du manuscrit, ce fut vraiment simple de le retrouver. Zhang Ye trouva l'article. C'était une thèse d'étudiants inconnus dans une université du Sud. Il devina alors que les intervieweurs l'avaient trouvé par hasard sur internet. Il restait 25 minutes tout au plus. Sans attendre, il commença immédiatement à le mémoriser. Le manuscrit de 1000 mots était vraiment long. Heureusement, ce n’était pas un texte ancien ou classique. Comme la thèse entière n'était pas pleine de mots difficiles, et que chaque mot était relié au suivant et suivait une certaine logique, ce n'était pas très difficile à mémoriser. En plus, Zhang Ye avait une certaine connaissance de la loi, il en connaissait quelques mots.

    Il avait besoin de le mémoriser. Succès ou échec dépendait de cela!

    ……

    Dans l'immeuble de radiodiffusion, à la salle de l'entretien.

    Une assistante ouvrit la porte et regarda sa liste, “Zhang Ye.” Après l'avoir appelé, personne ne répondit, alors elle répéta, “Est-ce que Zhang Ye est ici? C'est votre tour!”

    Au bout du couloir, Zhang Ye arrivait rapidement en chantonnant, “Je suis ici. Je suis ici!”

    L'assistante le regarda avec suspicion. Ayant assistée à plus de 100 entretiens cette année, c'était la première fois qu'elle voyait un candidat chanter. Était-ce parce que les moines et les prêtes ont prié pour sa réussite?

    Dans la salle.

    Entre deux entretiens, les huit personnes présentes buvaient du thé et échangeait leur point de vue.

    Li Honglian, un homme de plus de 40 ans, dit désappointé, “Les personnes qui sont passées n'étaient pas assez bien.”

    Le vieux Zhao Guozhou rajouta, “Vous avez raison. Ils étaient pires que ceux d'il y a 6 mois. Quel est l'utilité d'avoir un bon score au test écrit? Ils ne sont pas compétents!”

    Un jeune derrière lui dit, “Leaders (NDT: je trouve cela très moche quand c'est traduit), il y a encore quelques personnes qui doivent être interviewé. Il y aura peut-être quelqu'un de bien.”

    “Espérons. Mais je pense que c'est sans espoir.” Zhao Guozhou fit claquer ses lèvres, “Précédemment, ce Little Xu* était bien. Si il n'y a pas d'autres choix, notre entreprise l'embauchera.”

    Li Honglian lorgna, “Je pense aussi que Little Xu.”

    A cet instant, la porte s'ouvrit après qu'on eut frappé. Le candidat suivant, Zhang Ye, entra.

    Les personnes arrêtèrent de parler et le regardèrent en le jugeant.

    “Chers professeurs, comment allez-vous?” Sachant qu'il serait interrompu lors de son introduction, Zhang Ye changea simplement son introduction librement. Pour le dire franchement, il était encore mécontent et en colère. Si les gens le respectaient, il les respecterait en retour. “Mon vrai nom est Zhang Ye.”

    Zhao Guozhou éclata de rire, “Vous avez un nom de scène?”

    Zhang Ye répliqua simplement, “J'ai deux noms de scène, l’un est “Zhang Tenglan”* et l'autre est “Zhang Jingkong”*.(NDT : Lisez les notes de fin de page :smile: )

    Ce monde n'avait plus ces deux “grandes personnes”. Les interviewers ne savaient pas qu'ils ont été inconsciemment ridiculisés par Zhang Ye.

    Li Honglian ignora Zhang Ye, puis baissa les yeux pour examiner son CV.

    La scène était la même. Même scène et même expression. Cette fois, Zhang Ye pouvait détecter que deux interviewers avaient froncé les sourcils. C'était parce que l'apparence de Zhang Ye était insatisfaisante. C'était étrange. Même dans un milieu où l'audience ne pouvait ne pas voir le message de l'animateur, l'animateur radio devait tout de même être beau. Qu'est-ce que signifiait être beau? Cela signifiait que la personne avait une meilleure apparence que la majorité des personnes. Cela avait toujours été comme ça pour être animateur radio.

    Zhao Guozhou et Li Honglian, qui étaient assis derrière Zhao Guozhou, et assis au milieu étaient les principaux juges. Comme ses deux personnes allaient supervisés les deux candidats sélectionnés directement, ils étaient vraiment rigoureux dans leur sélection. Alors quand ils virent Zhang Ye avec son apparence normale, ils l'avaient déjà éliminé dans leur esprit. De plus, Zhang Ye n'avait aucune expérience dans le milieu. Il avait encore besoin d'entraînement avant de pouvoir prendre cet emploi, alors ils ne le considèrent même pour cet emploi. Cela ne fut pas mauvais qu'il soit diplômé de l'université des Médias, mais il en avait beaucoup d'autres. Et combien de personnes sont devenues animateur radio? Seule une poignée de personnes exceptionnelles avaient réussi à le faire.

    Zhao Guozhou et Li Honglian échangèrent un regard et comprirent ce que pensait l'autre. Cette personne n'était pas du tout appropriée pour le job. Ils devaient rapidement lui donner une question et le faire partir – pour éviter de perdre du temps!

    Li Honglian sort un manuscrit de la même manière qu'avant et regarda Zhang Ye, “Il y a seulement deux questions pour l'entretien. La première est d'utiliser votre vitesse la plus rapide pour finir de lire le manuscrit et ensuite le réciter sans manuscrit...”

    Zhang Ye, qui avait déjà expérimenté l'entretien, connaissait leur attitude et savait qu'il ne le considérait même pas, alors il se leva et prit le manuscrit sans aucune expression.

    Comme excepté, après dix secondes, Li Honglian lui prit le manuscrit des mains. “C'est assez. Récite-le.”

    Les autres personnes le savaient dans leur cœur. Dix secondes? Même si c'était une personne expérimentée qui avait de l'expérience dans le milieu, elle ne serait pas capable de mémoriser plus de 1000 mots en dix secondes, encore moins un simple diplômé. Eh, il fallait dire que dix secondes était seulement assez pour lire 200 mots. Et même ainsi, il ne pourrait qu’exactement réciter que 40 à 50% des 200 mots. Et pourquoi pas plus? C'était parce que le manuscrit avait plus de 900 mots. C'était seulement un cinquième! Si une personne pouvait mémoriser et réciter 300 mots en dix secondes, ce serait déjà une performance parfaite. Mais chacun dans la salle savait que c'était impossible.

    Ils lui avaient volontairement une question difficile et cela prouvait qu'ils cachaient à peine leurs intentions de dire à Zhang Ye qu'il manquait de qualités et de compétences. Mais ce qui les surprit était que Zhang Ye n'avait eu aucune réaction par rapport au dix secondes de mémorisation. Il paraissait extrêmement calme et revint lentement à son siège.

    Li Honglian était dans un état second car elle essayait de trouver de la colère et de la surprise sur le visage de Zhang Ye, mais elle ne trouvait rien de cela.

    Les autres interviewers trouvèrent cela bizarre aussi. Était-ce que cet enfant était vraiment stupide, vraiment stupide ou vraiment stupide? On lui avait donné une question difficile, mais il n'avait aucune réaction? Il semblait qu'il n'avait pas compris sa situation. Cet enfant stupide serait vraiment inutile, même si il était embauché. Il était trop stupide et pas beaucoup d'esprit. Il n'était pas grand-chose.

    Zhao Guozhou l'exhorta, “Commencez! Dépêchez-vous! Il y a beaucoup de personnes derrière vous qui attendent!”

    Li Honglian et les autres interviewers donnèrent immédiatement un score de l'entretien de Zhang Ye. Ils n'avaient même pas pris la peine d'écouter avant de noter. Un écrivit 20 points, un autre 15 points. C'était tous de petits scores. Après ça, ils prirent le CV du prochain candidat

    Zhang Ye n'était pas pressé, même avec leur insistance. Il les regarda calmement et récita de façon à être en rythme, “Le métier de notaire, qui assure les activités judiciaires et la stabilité de l'ordre dans notre pays, est une cause légale spéciale. La légalisation se fait par un notaire qui dépend de personnes physiques, personnes juridiques ou d'autres personnes. Dans le cadre des procédures juridiques mis en place par les tribunaux, les questions qui traitent de la loi ou les documents qui ont besoin de certifier une activité exigent notaire en conformité avec la loi …”

    Quand Zhang Ye récita sans manuscrit une centaine de mots, Zhao Guozhou leva sa tête.

    Quand il fut à 200 mots, Li Honglian haleta et le regarda avec surprise.

    Quand il fut à 300 mots, tous les interviewers déposèrent ce qu'ils avaient dans leurs mains et regardèrent Zhang Ye avec surprise!

    Zhang Ye n'était pas affecté par ça et continua. “Parce que si les parties concernées fournissent de fausses preuves matérielles ou échouent à passer par des procédures notariées pour obtenir les certifications juridiques, alors il y a un effet négatif sur la réputation des organismes reconnus publiquement. Par conséquent, la foi est l'exigence la plus fondamentale chez le notaire ... ”

    Dans les yeux de Zhao Guozhou et de Li Honglian, une personne qui pouvait mémoriser 300 mots était déjà un miracle et presque impossible, mais Zhang Ye récitait!

    “C'était…”

    300 mots!

    500 mots!

    800 mots!

    Les interviewers étaient atterrés!

    Quand le dernier paragraphe fut récité, Zhang Ye revint à un rythme de parole normale, “Comme un modèle d'intégrité, un système qui repose sur la confiance mutuel des personnes concernées, un notaire permet aux gens d'accepter et acquérir de la confiance." Après une pause, il se racla la gorge, «Je vous remercie, professeurs. J'ai terminé de réciter!”

    Le stylo d'une intervieweuse tomba de sa main. “Lu Lu”, il roula sur le sol!

    Zhao Guozhou était en état de choc et tourné sa tête sur le côté, “Old Li*? C'est… Était-ce mémorisé correctement?”

    Li Honglian regarda le manuscrit dans ses mains et haleta, “…920 mots, récités correctement!”

    L'interviewer à sa gauche faillit tomber de sa chaise à cause de la surprise, “Comment a-t-il fait? Dix secondes? Tout mémorisé?”

    Zhang Ye sourit. “Je lis les choses un peu plus vite que les autres et a une assez bonne mémoire. Un coup d’œil fut suffisant.”

    Dix secondes était juste assez pour balayes les 900 mots. Ce n'était pas juste rapide, c'était pu**** de trop vite! La personne voulait même lui demander s’il avait déjà mémorisé la thèse avant, mais il savait que c'était impossible. Cette thèse était inconnue et fut trouvée au hasard sur internet. D'ailleurs, il n'y avait aucun moyen que cela soit divulgué. Li Honglian avait pris au hasard un sujet, alors comment pouvait-il le savoir à l'avance!?

    Pu****! Etes-vous même humain?

    L'action de Zhang Ye les avait tous choqués!

    Quelques interviewers étaient tellement surpris que c'était comme si il avait vu un fantôme!


    (Traducteur anglais)
    *Le surnom Little sera très souvent vu dans la traduction de ce novel. Il est généralement utilisé lorsqu'une personne âgée répond à une personne plus jeune, il montre aussi un peu plus d'affection.

    *Le surnom Old est utilisé de la même manière, quand une personne plus jeune traite une personne âgée avec affection.

    *Zhang Tenglan est un jeu de mot sur une célèbre actrice pornographique, nommée Ran Asakawa alias Wu Tenglan.

    *Zhang Jingkong est un jeu de mot sur une célèbre actrice pornographique, nommée Aoi Sora alias Cang Jingkong.
  • merci pour le chapitre
  • mars 2017 modifié

    Chapitre 4: La chanson “L'Annonciateur de la tempête” choque tout le monde!

    Dans la salle.

    Silence complet.

    En effet, ils n'avaient même pas préparé la seconde question. Ils avaient planifié d'éliminer Zhang Ye avec la première question, mais sous ses circonstances, les huit interviewers se regardèrent sans savoir quel score donné. Accordé à sa performance, donner à ce jeune homme 100 points était obligatoire. Non, c'était beaucoup plus, cela valait 200 points!

    Il l'avait lu en dix secondes? Récitant plus de 900 mots sans manuscrit?

    Quel sorte de personne pouvait-ce être?

    Avant, les interviewers pensaient que Zhang Ye était un idiot pour n'avoir eu aucune réaction. Cependant, c'était parce qu'il était extrêmement confiant. Il n'avait jamais pensé que les 1000 mots étaient un problème. Au contraire, c'était eux, étant interviewers, qui étaient les idiots!

    Cependant, s'ils donnaient à Zhang Ye un score parfait, alors cela équivaudrait à l'embaucher. Le test écrit de ce jeune homme était passé, mais comparer aux autres candidats ce n'était pas le meilleur. Les différences du test écrit entre les candidats n'étaient pas très grandes, alors l'entretien était le meilleur moyen de les différencier. 80 points était vraiment élevé, alors donner un score parfait signifierait qu'il sera classé dans les deux premiers candidats. Malheureusement, les qualifications de Zhang Ye n'étaient pas acceptables. Son apparence était trop ordinaire et même si un animateur radio n'avait généralement pas besoin de montrer son visage, il devait le faire à quelques occasions. Par exemple, il pourrait y avoir des activités ou apparitions publiques. Si son apparence ne le fait pas, cela affectera les auditeurs après qu'ils les vus. Par conséquent, une bonne apparence et une grande taille étaient essentielles.

    Li Honglian faisait face à un dilemme, “Old Zhao?”

    Zhao Guozhou soupira et dit sérieusement à Zhang Ye, “Little Zhang, nous pouvons dire de l'entretien que vous êtes une personne talentueuse. De plus, vous êtes diplômé dans une université spécialisé. Nous devrions t'accueillir les bras ouverts. Cependant, vous... avez choisi le mauvais métier. Je n'ai pas besoin de préciser que c'est à propos de votre apparence. Je suppose que les professeurs de votre université vous ont donné des conseils sur ça. Le métier d'animateur radio est comme ça. Que dites-vous de ça? Je vous donnerais un emploi dans les coulisses et nous n'aurons pas besoin de poser la deuxième question de l'entretien. Il y a beaucoup de places dans notre station de radiodiffusion. Tant qu'il est un métier dans les coulisses et pas en tant qu'animateur, vous pouvez tous choisir. Je vous embaucherais immédiatement. Apportez vos affaires demain et présentez-vous au travail. Si vous voulez vraiment continuer sur la voie d'animateur radio, alors cela ne sera pas facile. Pensez à propos de mes paroles.”

    Sans une seconde pensée, Zhang Ye dit, “Professeur, merci de votre gentillesse. Je sais que mes qualifications rendent mon chemin difficile. Cependant, je veux seulement postuler pour être un animateur radio.” C'était son obstination pour ses rêves. S'il prenait un autre emploi, Zhang Ye l'aurait fait depuis longtemps. Il ne serait pas resté au chômage jusqu'à maintenant.

    Zhao Guozhou agita sa main. Cet enfant n'écoutait pas son conseil.

    Li Honglian claqua ses lèvres, “Etes- vous sûre? Laissez-moi vous donner un avertissement. La seconde question de l'entretien est plus dure que la première. C'est presque impossible de la réussir.Jeune homme,ce n'est pas que nous faisons volontairement des questions difficiles pour vous. Les entretiens sont comme ça. Nous donnons une question correspondant aux qualifications du candidat. Vos qualifications ne sont pas assez bonnes pour être animateur de radio. C'est pourquoi nos questions sont beaucoup plus difficiles. Car vous avez besoin d'avoir énormément de talent pour masquer le manque de qualifications. Je te conseille de réfléchir aux paroles du Directeur Zhao.”

    Qu'est-ce qu'était cette difficulté?

    Vous l'avez volontairement rendu difficile voir impossible!

    Zhang Ye était un homme têtu, et insista, “ Il n'y a pas besoin de parler plus. S'il vous plaît donnez-moi votre seconde question.”

    Li Honglian fut exaspérée de ne pouvoir le raisonner. Elle secoua la tête en colère. “Alors très bien. Je suis en charge du canal de langues étrangères. Il y a beaucoup de personnes sachant parler anglais dans la station radio, mais nous manquons de personnes sachant parler russe. J'espérais pouvoir embaucher quelqu'un avec au moins les bases du langage russe. Si vous pouvez composer un poème moderne en russe, nous serons satisfaits et nous vous donnerons le maximum de points pour l'entretien!”

    Russe?

    Il avait besoin de composer un poème en russe?

    Zhao Guozhou regarda Li Honglian et ne fit aucun bruit. Ils étaient d'accord.

    Les autres interviewers avaient différentes expressions sur leurs visages. Zhang Ye avaient fait quelque chose qui les avaient laissés sans voix. Donc ils savaient que Zhang Ye avaient des capacités, mais le fait qu'il n'avait pas une bonne apparence était fatal dans le milieu des animateurs radios. Excepté pour quelques personnes avec un immense talent, très peu de personnes pouvaient répondre à ces questions. Par conséquent, on pouvait voir qu'avec la seconde question posée par Li Honglian qu'elle ne lui laissait aucune chance de réussir. Russe? Le CV de Zhang Ye était devant eux. Il ne savait parler que l'anglais. C'était la seule langue étrangère apprise à l'université. Il n'avait pas appris dans une branche de langues étrangères, et même si il avait été dans une classe spécialisée, un professeur d'anglais ne ferait pas apprendre le russe! Sans connaître la langue, il ne fallait même pas mentionner le fait de composer. Si vous ne pouvez pas parler le russe, alors comment pouvez-vous composer un poème dans cette langue?

    Zhang Ye savait que la seconde question ne serait pas facile, mais il n'avait jamais envisagé qu'elle le serait autant. On ne lui donnait aucune chance de réussir. Et en plus c'était du russe? Zhang Ye n'était même pas bon en anglais. Il avait à peine réussir à passer le test pour obtenir son diplôme, alors comment pouvait-il dire ces conn***** en russe!? Merde, mon chemin sera plus difficile parce que je n'ai pas une bonne apparence? Alors je devrais souffrir d'une telle torture et d'un tel traitement injuste? Sur quoi vous basez-vous? Sur quoi basez-vous votre opinion que je ne ferais pas l'affaire? Pourquoi personne ne me donnais de chance? Je veux l'égalité! Était-ce si difficile?

    Les ongles de Li Honglian tintaient sur sa tasse de thé. “ Le poème a besoin d'être de votre création. Ne récitez pas les célèbres œuvres de Chen Tianmo ou Wells. Je regarderais vos compétences linguistiques et aussi vos connaissances en littérature. C'est tout. Commencez.”

    Et cela devait être un poème original? Les autres interviewers étaient en train de penser, “Avait-t-il même besoin d'essayer? Juste amener le prochain candidat. Même une personne expérimenté en russe ne serait pas capable de composer un poème en russe, beaucoup moins une personne qui ne connaissait pas le russe!

    Chen Tianmo?

    Wells?

    Qui étaient-ils? Pourquoi sonnait-il familier à ses oreilles ?

    Zhang Ye se rappela soudain. Chen Tianmo était quelqu'un qu'il avait trouvé en cherchant sur internet. Il était maintenant l'un des plus célèbres poètes dans le pays. Dans le monde altéré, la copie du poème qu'avait Zhang Ye d'un recueil de Xu Zhimo à côté de la fenêtre s'était changée dans un poème de Chen Tianmo! Il avait presque oublié que ce monde ne connaissait pas de personnes comme Xu Zhimo ou Pushkin. Ils avaient été remplacés par des poètes de ce monde et leur oeuvre n'avait jamais existé dans ce monde. Zhang Ye de concentra et une idée germa dans son esprit. S'il n'avait jamais lu les poèmes de ce monde, alors ce monde n'avait pas lu les célèbres poèmes de son monde!

    Zhao Guozhou était légèrement compatissant et ajouta, “Little Zhang, il n'est pas trop tard pour regretter. Mon offre marche toujours. Vous n'avez pas à répondre à la seconde question du test. J'arrangerais une place dans les coulisses pour toi.”

    Ne pas faire le test?

    Pourquoi ne devrais-je pas faire le test?

    Zhang Ye en avait marre. Ils avaient intentionnellement rendu le test difficile pour lui. Et il n'allait pas le faire? Vous vouliez un poème de ma création en russe? Très bien! Je créerais un poème rien que pour vous! Je ne connais pas le russe? Alors quoi! Zhang Ye n'avait jamais appris le russe, mais cela ne signifiait pas qu'il ne connaissait pas de poème russe! Est-ce que ces deux phrases étaient contradictoires? Absolument pas. Durant ses journées à l'université, les professeurs de radiodiffusion créaient toutes sortes de problèmes pour les entraîner. Par exemple, Zhang Ye se rappelait clairement une journée du deuxième trimestre de sa troisième année. Le professeur de chant avait apporté un enregistrement d'une célèbre prose en russe pour forcer Zhang Ye et ses camarades à le mémoriser. Zhang Ye et ses camarades trouvaient que c'était de la torture et prirent un mois avant de le mémoriser. Ce fut un vrai cauchemar. Mais c'était seulement après l'avoir mémoriser que Zhang Ye comprit les intentions du professeur. Ses capacités à parler et à mémoriser s'étaient grandement améliorées. Cette façon de mémoriser ne permettait pas de comprendre la signification des mots mais directement les sentiments derrière eux ce qui était éprouvant. Il était probable que ceux qui venait d'une classe spécialisée avait dû subir ce genre d'entrainement.

    “Si vous ne pouvez le faire, faisons venir le prochain candidat.” Li Honglian commençait à le chasser alors qu'elle prenait le prochain CV.

    Zhang Ye se rappela de sa 3ème année et dit, “Est-ce que la prose est autorisée?”

    “Prose?” Li Honglian était abasourdie. Vous vouliez faire de la prose? C'était même plus dur que de faire un poème moderne normal.De plus, c'était de la prose avec une langue étrangère. Pour Li Honlian, c'était un niveau de difficulté encore plus élevé. Elle était la seule personne présente qui connaissait le russe. Mais quand elle lisait de la prose, Li Honglian trouvait extrêmement difficile à lire, alors encore moins facile d'en composer. Ce Little Zhang était bon pour sauter les étapes. “Si vous choisissez de faire de la prose, je ne vous arrêterais pas. Aussi longtemps que c'est un poème russe de votre création, tous les thèmes sont bons.”

    “Très bien.” Après qu'il dit cela, Zhang Ye ferma ses yeux et resta silencieux. Il ajustait son humeur.

    “Avez-vous fini?”

    “Pourquoi ne commencer vous pas?”

    “Oubliez ça. Vous n'avez même pas appris le russe. Revenez une prochaine fois.”

    “Pouvez-vous arrêté de nous faire perdre notre temps? Il y a encore des personnes attendant derrière vous. Partez. Vous manquez de qualifications pour être animateur radio!”

    N'ayant aucune réponse de Zhang Ye, les interviewers devenaient de plus en plus impatients. Ils commençaient à le harceler. Aucun d'entre eux ne pouvait parler russe. Était-ce une blague!?

    Pendant qu'ils continuaient à parler avec doute et sarcasme, Zhang Ye prit une profonde inspiration puis ouvrit ses yeux. La première phrase qu'il sortit laissa tous les interviewers présents abasourdis!

    “Песня-о-буревестнике,Над-седой-равниной-моря-ветер-тучи-собирает,Между-тучами-и-морем-гордо-реет-Буревестник,черной-молнии-подобный.”

    ( NDT: J'ai cherché et trouvé ça : "l'Annonciateur des tempêtes", Sur les blanches plaines de la mer, le vent assemble les nuages. Entre les nuages et la mer, l'Annonciateur des Tempêtes plane fièrement semblable à un éclair noir.)

    “Ah?”

    “Il peut vraiment parler russe?”

    “Quel langue était-ce?”

    Les yeux de Zhao Guozhou devinrent vitreux quand il regarda Li Honglian, “Old Li? C'est?”

    Les autres interviewers fixèrent le Directeur Li. Ils savaient que le Directeur Li savait parler russe.

    Mais quand ils le regardèrent, ils virent les yeux de Li Honglian s'élargirent de plus en plus. Sans un mot, chacun su instantanément!

    Pu****!

    Vous pouvez même parler russe!?

    Zhang Ye commença à parler de plus en plus vite. Dans sa voix, était mélangé un sentiment de fierté et apathique ( passif ) . C'était parce que ce poème avait besoin d'être récité avec beaucoup d'émotions !

    “l'Annonciateur des tempêtes” de Gorky!

    C'était un poème russe que tout le monde connaissait dans son monde. Il était même dans les manuels scolaires des collégiens. Ce poème exprimait aussi précisément ce que ressentait Zhang Ye à ce moment. Il le récita avec joie. La dernière phrase était presque criée par lui!

    “Пусть-сильнее-грянет-буря!”

    (Ah! Quelle gronde plus fort la tempête.)

    Le poème fut créé!

    Tout le monde en fut bouche bée!
  • merci pour le chapitre
  • Salut Amane,

    Le poème s'appelle "L'Annonciateur de la tempête" d'après ce que j'ai trouvé, si ça peut t'aider pour le chapitre suivant, où il est en entier :p
    ( deux petits trucs que je vois à la fin de ton chapitre en écrivant ça: "Le poème fut créé" et on dirait plutôt "Tout le monde fut bouche bée" ou une expression similaire au lieu de "Chacun avait l'air idiot")

    En espérant que tu gardes ta motivation pour la traduction, car c'est bien traduit et que ce novel est trop bien pour ne pas exister en français ^^
  • mars 2017 modifié

    Chapitre 5: Etre embauché!

    Le silence!

    Personne ne parlait!

    Zhang Ye n'était pas du tout surpris de les voir sans voix.

    Li Honglian ne s'avait pas quoi dire, “Vous…Ce poème…”

    Zhao Guozhou ne pouvait comprendre le russe, “Old Li, traduisez le. Comment est ce poème?”

    Li Honglian racla sa gorge en toussant, “C'est, je…je, aussi, ne comprend pas tout très bien. *cough* J'ai seulement compris une petite partie .”

    Ah? Même vous, qui aviez étudié le russe, n'aviez pas compris? Quelques interviewers faillirent tomber de leur chaise!

    “Les poèmes en prose sont comme ça. Le russe est un peu dur à comprendre. En plus, Little Zhang l'a récité vraiment vite…” Li Honglian sortit cette excuse.

    Zhang Ye dit immédiatement, “ Alors je vous le traduirais en chinois et le réciterais une nouvelle fois.”

    Même après avoir vu le Directeur Li être surpris, un jeune interviewer n'était pas encore disposé à abandonner. Il voulait gagner quelques points auprès de son supérieur. Comme le chinois était riche et contenait pleins de variations, c'était différent du russe. Le chinois était le seul moyen de tester les capacités d'une personne! Je ne pouvais comprendre le russe? Alors je pouvais définitivement critiquer la traduction chinoise! Je ne laisserais aucune erreur passer! Je vous ferais échouer! Cette personne se souvenait encore des intentions secrètes derrière les mots de son supérieur. Alors quoi vous connaissiez le russe? Le poème avait besoin d’être bon aussi! Vous pensiez pouvoir passer le test en récitant bêtement quelques phrases russe au hasard? Comment pouvait-ce être si simple!?

    Chacun avait des pensées différentes et se focalisait entièrement sur la version chinoise du poème de Zhang Ye!

    Zhang Ye pouvait lire dans leurs esprits en regardant leurs yeux. Il savait qu'ils pensaient encore qu'il n'était pas qualifié. Avec un ricanement, ses émotions correspondirent parfaitement à sa chanson. “Sur les blanches plaines de la mer, le vent assemble les nuages. Entre les nuages et la mer, l'Annonciateur des Tempêtes plane fièrement semblable à un éclair noir. Tantôt il effleure les vagues de son aile, tantôt il s'élance comme une flèche vers les nuages; il crie, et la joie éclate dans le cri hardi que l'oiseau jette aux nuages? Ce qu'il y a dans ce cri? La soif de la tempête! Force de la colère, flamme de la passion, confiance dans la victoire, voilà ce que les nuages entendent dans ce cri. Les mouettes gémissent avant la tempête, elles gémissent, rasent la mer, semblent prêtes à cacher dans ses profondeurs l'effroi que leur inspire la tempête prochaine ... ”

    (NDT: Pour la suite : http://lerusseaudeladesmots.over-blog.com/article-119203812.html)( Et si vous voulez l'entendre en russe: )

    C'était calme au début!

    Cependant, quand le poème arriva à son apogée, le ton de Zhang Ye devint de plus en plus pressant. Le volume augmenta, “Le vent hurle ...La foudre éclate ...Des flammes bleues tombent des nuages dans les abîmes de la mer. La mer engloutit les flèches des éclairs et les éteint dans ses gouffres. Comme des serpents de feu, les reflets de ces éclairs se tordent sur les flots et s'évanouissent. - La tempête! Elle grandira bientôt la tempête! C'est la voix de l'audacieux Annonciateur des tempête; il plane orgueilleusement entre les éclairs, sur la mer rugissante de colère; et il crie, prophète de victoire: …”

    Pourquoi les difficultés tombaient-elles toujours sur moi?

    Pourquoi le monde était-il si injuste?

    Alors quoi! Si c'était le cas! Si mon corps était brisé! C'était le chemin que j'avais choisi! Je ne reculerais pas! Je n'avais aucune crainte!

    Zhang Ye prit une dernière inspiration et dit très fort, “ - Ah! Quelle gronde plus fort la tempête!”

    La dernière strophe du poème était engravée dans le cœur de nombreuses personnes de l'ancien monde de Zhang Ye. Cela faisait bouillir le sang de chacun, maintenant qu'il était dans ce monde, il allait faire bouillir le sang de chacun!

    Zhao Guozhou fut abasourdis par ce qu'il avait entendu!

    Li Honglian en avait la chair de poule!

    Le jeune interviewer qui pensait trouver des fautes dans le poème de Zhang Ye était maintenant sans voix. Il n'osait même plus respirer!

    Silence!

    Voyant que chacun était devenu abasourdis, Zhang Ye fut soulagé de sa colère. Ses émotions étaient allées dans le poème, lui permettant de retrouver son calme. Cette société jugeait les personnes par leur apparence et, à force, il avait fini par y être habitué. Alors il n'avait aucun scrupule tant qu'il était choisi, “Professeurs, j'ai fini de répondre à la deuxième question de l'entretien!”

    “Ah…Oui.” L'âme de Li Honglian retourna finalement à son corps. Précédemment, ses pensées avaient été emportées avec l'Annonciateur des tempêtes.

    Zhao Guozhou dit avec une voix rauque, “Quel est le nom de ce poème?”

    Zhang Ye répondit, “Le nom de ce poème est "l'Annonciateur des tempêtes". En russe, cela se rapporte aussi à une personne prédisant la tempête.”

    “Quelle belle Annonciateur des tempêtes!” Zhao Guozhou pouvait peut-être ne pas comprendre le russe, il pouvait parfaitement comprendre le chinois. “Un goéland planant, un Goéland fier, un Goéland intrépide. Cela te décrit, n'est-ce pas? Le pouvoir des poèmes est quelque chose de vraiment incroyable. Jeune homme, vous nous avez tous donnez une leçon aujourd'hui!”

    “Je n'ose accepter ce compliment.”dit Zhang Ye .

    Chacun regarda Zhang Ye d'une nouvelle façon. Avant, il avait récité 1000 mots sans manuscrit, ce qui les avait tous énormément choqués. De plus, à cet instant, il avait fait une récitation d'un poème russe en prose qui était d'une qualité de grand maître et qui avait conquis le cœur de tout le monde dans la salle! Sa performance avait giflé tous les interviewers! Li Honglian avait donné cette question à Zhang Ye pour qu'il échoue à l'entretien. C'était clair qu'elle le conduisait dans un piège, mais elle n'aurait jamais cru qu'il donnerait une réponse parfaite. Et la réponse incluait même la colère et le refus de Zhang Ye d'accepter la situation. Cela rendit les interviewers honteux!

    D'où sortait cette personne?

    Li Honglian dit avec une expression dure à décrire, "Ce sera tout pour aujourd'hui. Partez et attendez pour une réponse.”

    Était-il accepté ou non? Zhang Ye n'était pas sure. Il dit seulement, "Très bien. Je vous remercie, professeurs.”

    Il partit et ferma la porte. Zhao Guozhou, qui était dur avec Zhang Ye précédemment, frappa immédiatement la table, “ Mon département de la littérature veut cette personne!”

    Li Honglian désapprouva, “Old Zhao, n'as-tu pas dit que tu étais sur ce Little Xu?”

    Zhao Guozhou s'indigna, “Little Xu peut être donné à tout le monde, mais cette personne certainement pas!”

    “Etes-vous même raisonnable?” Li Honglian commençait à vouloir Zhang Ye, "Je suis la première à avoir eu des vues sur Zhang Ye!”

    “Non c'était moi! Votre canal étranger ne lui convient pas. Avec ses prouesses littéraires, il devrait venir à notre département de littérature. N'en dites pas plus, Old Li. C'est déjà décidé. Nous avons donnez dernièrement tous les jeunes talents à votre canal. Je ne rivalises pas avec vous!"dit Zhao Guozhou sans s'arrêter.

    “Je veux seulement lui, et personne d'autre!" s'exclama Li Honglian avec un visage froid.

    Zhao Guozhou répliqua, “L'année dernière, j'ai abandonné de nombreux talents à votre canal étranger. Cette année, je n'abandonnerais pas. Arrêtons de nous battre pour ça. Je vous donnerais une compensation plus tard. De plus, je vous devrais une faveur !”

    ……

    Après-midi.

    Jiaomen Est.
    (NDT: Station à Pékin)

    Après avoir passé l'entretien, Zhang Ye n'était allé voir ses parents. Il retourna à son appartement. Le petit appartement faisait 30-40 mètre carré, main il aimait y vivre. Après tout, ce fut le premier endroit où il mena une vie indépendante après avoir été diplômé pas. Il ne devait pas compter sur ses parents pour chaque petite chose. Il avait planifié de retourner chez eux seulement après avoir accompli ses objectifs.

    Le déjeuner était somptueux. C'était des crevettes fraîches et des nouilles. Bien sûr, c'était la marque "The Master Kong" de nouilles instantanées.

    Sans argent, Zhang Ye ne pouvait manger que des nouilles instantanées. Il ne trouvait pas cela vraiment dur à vivre car il faisait ça pour ses objectifs et cela le rendait heureux .

    Soudain, sans aucun avertissement, une personne ouvrit la porte en utilisant la clé.

    Rao Aimin, qui était habillé dans une robe d’automne, entra dans appartement, “Comment s'est passé l’entretien?”

    Zhang Ye, qui était torse nue, ne savait pas s'il devait rire ou pleurer alors. "Propriétaire, pouvez-vous s'il vous plaît frapper avant d'entrer? J'ai mon intimité aussi.”

    Rao Aimin s'assit avec les jambes croisées et rétorqua, “Quel vie privée à un petit enfant comme toi? Tu n'as pas réussi l'entretien d'embauche d'animateur radio, pas vrai? Je l'ai déjà dit plusieurs fois. Obtenez juste un bon travail dans les coulisses. Avec votre apparence, qui vous embaucheraient pour que vous soyez sous les feux des projecteurs? A moins qu'ils soient aveugles!”

    C'était vraiment une coïncidence que le téléphone sonna à cet instant

    Zhang Ye le prit. C'était la voix d'une jeune personne.“Bonjour, êtes-vous Zhang Ye?”

    “Oui c'est moi, qui est-ce?” Zhang Ye avait une idée de pourquoi on l'appelait, mais ne pouvais toujours pas le croire.

    Le jeune dit, “Je suis de la station de radio de Beijing. Vous avez été accepté et nous vous informons que vous devez venir au département de la littérature après demain pour remplir les documents nécessaires. Félicitations.”

    “Oui, merci beaucoup! Merci beaucoup!” Raccrochant et déposant son téléphone sur la table, Zhang Ye claqua sa cuisse. Génial! Il avait été pris!

    Le volume du téléphone était assez fort, alors Rao Aimin avait entendu. Elle dit avec surprise, "Aiyah. Hey? Cela ne peut être? Vous avez effectivement réussi à être embauché. A chacun son heure. Même un œuf pourri peut être chanceux!" Sa langue était vraiment venimeuse car elle rajouta,"Même vous vous pouvez devenir animateur radio? Hehe, des personnes disent qu'il y a une infinité de possibilités dans le future d'un homme, mais je n'ai jamais cri que les miracles existaient. Cependant, après vous avoir vu aujourd'hui, je sais enfin ce qu'est le miracle de la vie! "

    Miracle de la vie, votre sœur *!

    Comment pouvez-vous être si désobligeante?

    Zhang Ye était de bonne humeur, donc il ne répliqua pas. Il prit immédiatement son téléphone et appela ses parents. Il les informa de la bonne nouvelle qu'il n'était plus sans emploi. Il était devenu animateur radio!

    Devenir célèbre et être une star était ce qu'il avait toujours rêvé. Aujourd'hui, il avait finalement fait son premier pas. Bien que c'était une petite position et qu'il n'avait pas une bonne apparence ou taille, aujourd'hui grâce à l'anneau de jeu, ses rêves pouvaient être réalisés. Il se souvenait des messages qui étaient apparues quand le jeu fut installé. Ce jeu devait l'aider à réaliser ses rêves, pour devenir la plus grande star dans le monde. Maintenant, il pouvait dire que les résultats étaient frappants. La sauvegarde qu'il avait obtenue de la loterie l'avait aidé à renverser la situation. La prime de départ qui avait changé le monde de la littérature avait aussi joué un grand rôle. A partir d'aujourd'hui, il pourrait utiliser sa connaissance de la littérature de son monde pour construire sa renommée. En gagnant de la réputation, il pourrait jouer à la loterie, et obtenir des objets qui l'aideront à réaliser son rêve d'être une célébrité!

    Ce n’était que le commencement!

    J'allais prospérer !

    Immédiatement, Zhang Ye sentit que plus personne ne pouvait l'arrêter f!

    Devenir célèbre? Maison?

    Petite amie? Ce n'était plus un problème!

    Bungalow? Avez-vous même vu le monde!? Pouvez-vous vivre dans ce genre de petit endroit? Est-ce que cela correspondrait à une personne célèbre? Si je devais vivre quelque part, cela serait dans un grand manoir! Plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés!

    Quant à une petite amie? Elle devrait être au minimum aussi belle que Rao Aimin! Une petite amie? Trouver une petite amie avec mes qualités?Est-ce que vous me maudissiez !? Comment ne pourrais-je pas sortir avec trois à cinq beautés à la fois? N'allais-je pas perdre la face? J'ai besoin d'en avoir au moins cinq! C'est le nombre minimum!

    Une Rolls Royce? Pouvez-vous arrêter d'être si drôle!? Pouvez-vous vraiment arrêter d'être si drôle!? Si je ne m'assois pas dans une voiture blindée quand je sortirais, qu'est-ce qui arrivera si je suis assassiné? Ah? Que faire?

    Quoi qu'il en soit, il arrivera au sommet du monde du divertissement, pas à pas. Les gens se souviendront de lui. Le monde connaîtra son puisant et brillant nom, Zhang Jingkong!

    Eh, ça ne va pas. Vous avez faux!

    C'est Zhang Ye!

    *(traducteur anglais) Dans ce novel, vous verrez beaucoup de fois ‘votre sœur’, ‘votre grand-mère, ‘votre grand-père’, etc. “Votre abc” était à l'origine un euphémisme pour« votre mère »ou autres variations, qui est un assez vulgaire juron en chinois qui est habituellement traduit par le mot F***/Pu****.

    ‘Votre sœur’ est une expression couramment utilisée sur internet. C'est un terme péjoratif; mais lorsqu'il est utilisé contre des personnes, il faut le prendre aussi avec humour. La plupart des gens l'utilisent sans aucune malice / arrière-pensée. Il est également généralement utilisé dans les conversations comme une réplique inoffensive (similaire à «va te faire voir» lorsqu'il est utilisé de façon à plaisanter), et peut également réduire la maladresse dans une conversation. Les autres variations pour les différents parents ont aussi des connotations similaires.
  • Yu Dodis a dit :

    Salut Amane,

    Le poème s'appelle "L'Annonciateur de la tempête" d'après ce que j'ai trouvé, si ça peut t'aider pour le chapitre suivant, où il est en entier :p
    ( deux petits trucs que je vois à la fin de ton chapitre en écrivant ça: "Le poème fut créé" et on dirait plutôt "Tout le monde fut bouche bée" ou une expression similaire au lieu de "Chacun avait l'air idiot")

    En espérant que tu gardes ta motivation pour la traduction, car c'est bien traduit et que ce novel est trop bien pour ne pas exister en français ^^

    Merci grâce à toi j'ai trouvé la version en français :D

  • merci vivement la suite
  • merci pour le chapitre
  • avril 2017 modifié

    Chapitre 6: Jour de ménage!

    Dimanche.

    7 heure du matin.

    Zhang Ye ne pouvait pas dormir à cause de l'excitation. Il n'arrêtait pas changer de posture dans son lit, en imaginant un avenir meilleur. Cependant, il entendit quelqu'un frapper à la porte. Seulement lui et la propriétaire avaient les clefs de son appartement. Même ses parents ne les avaient pas. Sans aucun doute, cela devait être la propriétaire qui s'était invitée chez lui.

    Le petit appartement n'avait pas de couloir. Le lit pouvait être vu lorsqu'on ouvrait la porte.

    Il entendit la voix mature de Rao Aimin au-dessus de lui, “Kid, êtes-vous en train de dormir?”

    Zhang Ye toucha son nez et roula, “Je suis réveillé. Pourquoi me cherchez-vous?”

    Rao Aimin s'assoit sur le côté du lit et sourit. “Vous avez été embauché par la station de radio et commencez le travail demain. Ne devriez-vous pas donner le loyer que vous devez à cette grande sœur?” En disant ça, elle sortit comme par magie une calculatrice et tapa dessus plusieurs fois, “L'utilisation d'Internet ce mois-ci est également pris en compte. Cela rajoute 80 yuans.”

    Zhang Ye bailla, “Qu'est-ce que vous dites?”

    Rao Aimin répéta, “Vous n'avez pas compris?Je suis en train de vous dire que votre loyer est maintenant de 2,662 yuans.”

    Zhang Ye, “Non, quelle était la première phrase que vous avez dites?”

    Rao Aimin cligna des yeux, “Première phrase? Kid, êtes-vous en train de dormir?”

    Zhang Ye couvrit immédiatement sa tête avec sa couverture, “Je dors!”

    “Heh, vous petit fripon!” Rao Aimin frappa la cuisse de Zhang Ye en suivant le contour de la couverture “Voulez-vous un passage à tabac? Levez-vous! Arrêtez de jouer au mort devant mou! Réveillez-vous vite! Si vous ne pouvez pas payer le loyer, alors faites le ménage! Retourne le petit à petit!”

    Zhang Ye dit sans vergogne “Je suis encore en train de dormir.”

    “Je vous donnes une demi-heure! Je vous attendrais à 8h à la maison” dit Rao Aimin avec un visage sombre.

    Avoir une propriétaire qui tenait à l'argent comme sa propre vie faisait souffrir Zhang Ye en silence. Cependant, il n'avait vraiment pas d'argent ce mois-ci. Ainsi, il ne pouvait que ramper en dehors du lit pour se brosser les dents et se laver.

    Bien, allons voir où en était l'anneau du jeu. C'était la chose sur laquelle il pouvait compter dans le futur afin de devenir une star.

    Quand il ouvrit l'interface, il réalisa que sa Réputation avait augmenté. La veille, il avait dépensé 100,000 points de Réputation pour la Loterie, laissant 99,983 points de Réputation. Cependant, c'était maintenant à 99,999 points. Il n'avait pas de réfléchir à ce propos c'était à cause de l'entrevue de la veille. Il avait été si remarquable et il avait même utilisé le célèbre poème "L'annonciateur de la tempête" de Gorky. Ce n'était pas surprenant que sa Réputation augmenta. Maintenant, il ne lui manquait plus qu'un point de Réputation pour pouvoir rejouer à la Loterie.

    La Réputation était vraiment un concept très général. Du point de vue d'un jeu, c'était vraiment un mot très vague.

    Bien, maintenant qu'il avait compris comment les points de Réputation pouvaient être obtenus, il avait besoin de faire quelques taches ménagères pour la propriétaire. Il voulait vérifier s'il pouvait augmenter sa Réputation en faisant ça!

    Soudain, une voix forte s'exclama, “Little Zhang!”

    Zhang Ye réalisa qu'il était déjà 8 heure alors il mit rapidement ses chaussons et alla à la maison de la propriétaire.

    Les appartements commerciaux et résidentiels avaient de grands couloirs. Ce couloir était presque toute la propriété de Rao Aimin. Il était vraiment évident qu'avoir + de 20 appartements dans Beijing, avec les hausses des prix de l'immobilier, était vraiment beaucoup. Rao Aimin pouvait être considéré comme une femme riche. Mais, c'était étrange, malgré tout le temps qu'il était resté ici, il n'avait jamais entendu parler des amis ou parents de Rao Aimin. Elle n'était pas mariée et était sans enfant. Il n'avait aussi jamais vu sœur Rao travailler, alors chacun trouvait cette propriétaire mystérieuse. Personne ne savait pourquoi elle était si riche.

    La maison de Rao Aimin lui correspondait. C'était le plus grand appartement de cet étage. C'était le genre d'appartement où les étages supérieurs et inférieurs ajoutait plus d'une centaine de mètres carrés à l'endroit.

    La porte était ouverte et Zhang Ye rentra. “Propriétaire, je suis ici.”

    Rao Aimin sarcastiquement plaisanta, “Est-ce que votre signe du zodiaque était le cochon dans votre vie antérieure?

    Pourquoi êtes-vous si lent à vous lever!?”

    Zhang Ye expliqua, “J'étais trop heureux la nuit dernière alors je n'ai pas du tout dormit cette nuit. Je suis encore fatigué.”

    “Vous avez juste été embauché pour être animateur radio; avez-vous besoin dans faire une si grosse affaire?” Rao Aimin l'atteigna là où cela faisait le plus mal, “Maintenant, la profession d'animateur radio n'est plus ce qu'elle était il y a 20 ans. Il y a la télévision et internet. Combien de personnes écoutent encore la radio aujourd’hui?”

    Zhang Ye savait aussi que la profession d'animateur radio était une chose du passé. Il répondit tristement, “Hai, si seulement ma mère m'avait donné naissance 50 ans plus tôt, alors j'aurai été capable de saisir une opportunité."

    Rao Aimin dit sarcastiquement, “Votre mère est à peine âgée de 50 ans; comment pourrait-elle vous donner naissance il y a 50 ans? Pensez-vous que votre mère est un esprit serpent *!?”

    Zhang Ye, “…”

    Voyez, comment sa bouche est venimeuse!?

    Rao Aimin ordonna, “Arrêtez de dire des bêtises et travaillez!”

    Zhang Ye retroussa ses manches, “Bien, dîtes moi ce que je dois nettoyer. Je ferais toutes vos tâches ménagères aujourd'hui.”

    “Essuyez les verres, balayez le plancher, lavez les draps et je vous passerais mes vêtements.” Rao Aimin se versa une tasse de thé et s'assit confortablement sur le canapé. Ses jambes croisées, elle avait l'air d'un seigneur sur sa terre.

    Elle portait une chemise et une longue jupe qui ne pouvait pas être considéré comme élégant. Ses pieds portaient des collants noirs. Bien que son sens du style fût vieillot, elle restait belle quoi qu'elle porte.

    Hai, il était temps de se mettre au travail.

    Zhang Ye commença à balayer puis passer la serpillière.

    Rao Aimin était une personne qui ne pouvait s'empêcher de parler. Chaque fois qu'elle le pouvait, elle critiquait ce que faisait Zhang Ye, “Comment nettoie-tu? Je t'ai dit de ne pas balayer au hasard!”

    “Je ne le fais pas.”

    “Bien, Bien. Va laver mes vêtements!”

    Entrant dans la salle de bain, Zhang Ye soupira et s'assit sur un tabouret. Il mettait tous ce qu'il pouvait laver dans la machine. Cependant, il y avait certain vêtements qu'il ne pouvait pas mettre à cause de leur couleur ou parce qu'il ne pouvait être lavé à la machine, alors il dû les laver à la main un par un. Zhang Ye ne s'arrêta pas une fois durant toute la matinée.

    Il n'avait aucun moyen de refuser. Il avait perdu ses droits humains en devenant endetté.

    Après-midi.

    Zhang Ye termina la lessive et en ressortit avec une douleur dans le bas du dos.

    “Avez terminé de laver la lessive?” Rao Aimin regarda les vêtements qui séchaient sur le balcon. C'était rare pour elle de ne pas utiliser sa langue venimeuse car elle dit avec satisfaction, “Très bien, pas mauvais. Cela suffit. Vous pouvez rester pour le déjeuner.” Posant son livre “Shanhaijing*" ( Livre des monts et des mers ), elle alla dans la cuisine.

    L’existence du “Shanhaijing” avait été modifiée par le jeu. Il y avait des choses qui avaient changées et d'autres pas. Zhang Ye pouvait seulement appendre petit à petit et s'habituer aux détails de ce monde.

    Zhang Ye était vraiment heureux. Cela faisait de nombreux jours qu'il ne mangeait que des nouilles instantanées et il pouvait enfin manger un repas chaud équilibré.

    Il s'assit sur une chaise. Après avoir pris quelques inspirations, il ouvrit l'interface du jeu. Il réalisa que sa Réputation avait augmenté d'un point. Elle était maintenant à 100,000 points!

    Ce point supplémentaire lui a été donné par la propriétaire?

    Il semble que ses hypothèses étaient vraies!

    L'explication que donnait l'anneau du jeu sur la Réputation , "L'augmentation de la réputation est liée à la célébrité, l'exposition, la réalisation, la confiance, la réputation du joueur et d'autres facteurs liés.

    Autrement dit, si une personne lui faisait confiance, l'admirait ou était d'accord avec ce qui faisait, alors sa Réputation augmentera d'un point. La Réputation obtenu d'une personne pouvait s'empilé. Comment avait-il compris cela?

    Il l'avait compris de l'entretien d'hier. Il y avait un total de 8 interviewers et la Réputation de Zhang Ye avait augmenté de 99,983 à 99,999 points. Il y avait 16 points de Réputation supplémentaires. Cela signifiait que quand Zhang Ye récita les 1000 sans manuscrits, les 8 interviewers lui avaient donné 8 points de Réputation. Puis après, quand Zhang Ye récita le poème "L'annonciateur de la tempête", ils lui donnèrent 8 points supplémentaires. Les chiffres correspondaient parfaitement!

    Après avoir compris comment les points de Réputation étaient obtenus, il lui restait à jouer à la Loterie. Il voulait savoir ce qu'il allait obtenir cette fois!

    Zhang Ye voudrait un objet qui pourrait lui permettre de se transformer en Superman. Il serait si heureux s'il pouvait être adoré par le monde entier.

    Cependant, c'était irréalisable après réflexion. Certaines personnes pouvaient devenir Spider man en se faisant mordre par une araignée qui injecterait des toxines dans le corps, alors que d'autres pouvaient placés des morceaux de fer à l'intérieur de leur organisme pour devenir Iron Man. Certaines personnes étaient même devenues comme Batman en passant de nombreuses années avec des chauves-souris.

    Eh bien, même s'il il n'avait aucune preuve, Zhang Ye sentait que... la chance de devenir un héros de nouilles instantanées était plus probable!

    Il ouvrit l'interface de la Loterie. S'il dépensant 100,000 points de Réputation, il ne lui resterait plus rien!

    Quand l'interface de la Loterie apparut, Zhang Ye claqua ses mains. Après avoir frotté ses mains, il pressa le bouton pour commencer la Loterie!

    Ça commençait !

    L'aiguille se déplaçait très rapidement sur la roue!

    “Spécial! Tombe sur Spécial!” Zhang Ye murmurait à lui-même. Cependant, à partir de la configuration de la roue, même un imbécile savait que la catégorie spéciale était extrêmement rare. Bien qu'il ne sache pas ce que voulait dire le texte qui l'introduisait, " Ajoute un objet à la Boutique qui peut être acheté indéfiniment.", il espérait que ce soit un objet rare, car la configuration de la roue montrait sa valeur.

    Cependant, cette chance n'était pas tombée sur Zhang Ye. L'aiguille stoppa et c'était encore arrêté sur la plus grande partie : la Consommation.

    Coffre au trésor (Petit) a été obtenu!

    Quand il offrit le coffre, la lumière l'aveugla!

    A l’intérieur se trouvait quelque chose qui ressemblait à un bâton de chewing-gum!

    [Autocollant malchanceux]: Effectif sur la personne sur laquelle il est collé. La malchance s'abattra sur cette personne. Dure 5 minutes.


    NDT:
    * La signification du serpent est d'être connectée à la force de la vie et l'énergie primordiale. Dans beaucoup de cultures, il est vénéré comme un symbole puissant représentant la source de la vie. Quand l'esprit serpent apparaît dans votre vie, cela signifie de bonnes opportunités, le changement, des transitions importantes et l'augmentation de l'énergie se manifestent.
    * Le Shanhaijing (山海經) est un recueil de données géographiques et de légendes de l’antiquité chinoise composé entre les Royaumes combattants et les Han. Ses éditeurs principaux Liu Xiang et son fils Liu Xin des Han occidentaux, l’attribuèrent à Yu le Grand ou à son assistant Bo Yi. C’est la source principale des mythes chinois anciens encore très populaires. (Il existe un drama basé dessus)
    (Source wiki)


  • merci pour le chapitre
  • mars 2017 modifié

    Chapitre 7: Première journée de travail

    Lundi.

    Le dieu de la météo ne devait pas être content, parce que le brouillard était lourd.

    C'était le premier jour de travail de Zhang Ye. Il portait un costume et une cravate. Il allait, une fois encore, à la station de radiodiffusion de Beijing et trouva l'étage du département de littérature.

    La station de radio était retransmis dans Beijing,Tianjin et Hebei. Quelques petites villes se trouvant plus au nord pouvaient aussi recevoir le signal. Bien que la station ne puisse pas être comparée avec la station de radiodiffusion Centrale, sa surface de retransmission et le nombre d'auditeurs étaient bien meilleurs que les autres stations de radiodiffusion locales.

    Le bureau du directeur du département.

    Zhang Ye toqua à la porte tout doucement. Après avoir entendu un “Entrez” qui venait de l'intérieur du bureau, il ouvrit la porte et entra. La personne assis derrière le bureau était un des intervieweurs qu'il avait rencontré lors de l'entretien. Cette personne était Zhao Guozhou qui était un homme dans la quarantaine. Il était la personne en charge du département de la littérature. Que ce soit dans une station de radiodiffusion ou une station de télévision, cette position était appelé directeur à Beijing et d'autres endroits. Bien sûr, il y avait des exceptions; par exemple, dans Hunan (province chinoise) on appelait cette position Maître.

    “Directeur.”

    “Bonjour, Little Zhang. Asseyez-vous. Avez-vous apportés tous les documents?”

    “Je les ai tous apportés.”

    “Bien. Quelqu'un du secrétariat fera les procédures d'embauche pour vous, mais il n'y a pas besoin de se presser. Buvez un peu d'eau et, après ça, je te montrerais les bureaux et te présenterais à tout le monde.”

    “D'accord, merci beaucoup.”

    Zhang Ye faisait attention à ce qu'il disait même durant ce simple échange.

    Après un moment, Zhao Guozhou conduisit Zhang Ye avec un sourire aux bureaux du département de la littérature qui se trouvait au même étage. C'était très grand et il y avait environ 30 à 40 bureaux. Comme le programme d'aujourd'hui devait avoir été préenregistré, chacun n'avait pas l'air très occupé. Quelques-uns jouaient à des jeux tandis que d'autres discutaient.

    Ce fut seulement quand ils virent le directeur arriver qu'ils arrêtèrent de jouer et de parler.

    “Directeur.”

    “Bonjour, directeur.”

    Tout le monde saluait le directeur.

    Zhao Guozhou acquiesça puis frappa l'épaule de Zhang Ye. “Tout le monde, arrêtez ce que vous êtes en train de faire. Je vous présente un nouvel employé. Zhang Ye est diplômé de l'université de radiodiffusion. Il sera avec nous à partir d'aujourd'hui. S'il vous plaît souhaiter lui le bienvenue.” Bien que son nom actuel fût l'université de radiodiffusion, elle était connue pour s'être fait appeler université de radiodiffusion de Beijing. Ce nom fut changé seulement il y a quelques années, alors beaucoup de personnes l'appelaient par son ancien nom par habitude. “…Il doit y avoir quelques personnes diplômées de la même université. Vous êtes ses seniors. Tout le monde, s'il vous plaît prenez soin de cette nouvelle recrue.”

    Les applaudissements de bienvenue étaient clairsemés. Certaines personnes donnaient même des regards interrogatifs évidents.

    Zhang Ye sasit l'occasion pour se présenter.

    A la suite de ça, Zhao Guozhou appela un jeune. Il avait l'air d'avoir le même âge que Zhang Ye. Cependant, il n'y avait pas besoin de comparer leur apparence. Il était beaucoup plus beau. “Tian Bin. Ah, vous êtes un animateur radio. Montrer à Little Zhang les alentours durant quelques jours pour qu'il se familiarise avec l'entreprise.”

    Tian Bin tendit sa main à Zhang Ye, “Bonjour, Little Zhang. Vous pouvez venir me voir si vous avez quelque chose à demander.”

    Zhang Ye prit immédiatement la main tendu à deux mains, “Frère Tian, prenez soin de moi dans le futur.”

    Zhao Guozhou dit à Zhang Ye, “Little Tian est l'animateur radio de notre chaîne ‘Late Night Ghost Stories’ (NDT: "Histoires de fantômes"). Apprendre de lui vous sera vraiment utile.” Dans le monde précédent, la chaîne de littérature diffusait des histoires de fantômes sur le canal de fin de nuit, mais le nom du programme était différent. Ce fut probablement changé par l'anneau du jeu.

    Après que toutes les présentations soient faites, Zhang Ye alla faire les papiers pour son embauchement. Après avoir fini tout ça, il était déjà 10 h (du matin). Alors il retourna à son bureau qui se situait dans le coin de la pièce.

    Un bureau dans le coin était normalement assez prisé, car le directeur ne pouvait pas le voir, permettant de tirer au flan. Cependant, ce coin était différent. Premièrement, il était près de l'entrée et deuxièmement, il y avait une fontaine d'eau à côté. Les personnes faisaient des allers-retours, qui faisait que l'endroit était assez occupé.

    Comme il était un nouveau, il ne pouvait pas se plaindre à ce propos. Bien que sa position en tant qu’animateur radio lui octroyait un salaire plus élevé que les secrétaires et les éditeurs du bureau, il était, après tout, q'un nouveau. On n'allait pas lui donner un emplacement spécialement choisi pour lui.

    Tian Bin était assis en face de lui avec un panneau les séparant.

    Zhang Ye regarda autour, parce qu'il n'avait rien à faire. Comme personne ne lui avait donné de travail, il se leva et demanda, “Frère Tian, qu'est-ce que je pourrais faire ou apprendre?”

    Tian Bin le regarda, mais son expression n'était clairement pas celle qu'il avait devant le directeur. Il ne se souciait pas de lui et dit, “Familiarises toi d'abord.”

    “Très bien.” Zhang Ye n'était pas en mesure de demander autre chose.

    A midi à la cafétéria de la station, Zhang Ye essaya de saluer ses collègues du même bureau, “Bonjour, Sœur Wang. Je suis nouveau, alors s'il vous plaît prendre soin de moi.”

    Le regard de Wang Xiaomei se posa sur lui et elle lui donna un insensible “Hum”, avant de s'en aller.

    Zhang Ye avait voulu lui serre la main, mais il se retrouvait maintenant dans une position inconfortable.

    Avant d'aller la voir, il savait à partir des conversations de tout le monde dans le bureau que Wang Xiaomei,qui avait 30 ans, était la plus belle fille dans la chaîne de littérature. Le “Talk About the World” (NDT : Parler à propos du monde) qu'elle présentait était un célèbre programme qui avait les plus hauts taux d'audience de leur chaîne de littérature. C'était un programme de sciences humaines et d'histoire, où on parlait du présent et du passé. Wang Xiaomei était bonne comme animateur radio et avait une bonne apparence.

    Bien qu'elle ne fût pas aussi belle que Rao Aimin, toutes les personnes qui la voyaient la décrivaient comme une beauté.

    Zhang Ye n'était pas frappé par sa beauté seulement, car bien que Wang Xiaomei avait l'air jolie, sa beauté n'avait pas de caractéristiques particulières. Elle manquait de caractère, ce qui faisait qu'elle faisait pâle figure face à sa propriétaire.

    Pendant toute la journée, Zhang Ye avait essayé de créer des liens avec les personnes du bureau mais c'était inutile. Ce fut comme si tout le monde n'était pas amical envers lui. Il semblait qu'on n'avait pas besoin de lui.

    Tian Bin était pareil.

    Wang Xiaomei était pareil, aussi.

    Ce fut seulement quand il était temps de partir que Zhang Ye réalisa ce qu'il se passait en surprenant par hasard une conversation entre un éditeur de la chaîne de littérature, Tian Bin, et autre une belle femme.

    La belle femme était probablement la femme de Tian Bin, car ils étaient en train de se tenir les mains. Elle était sans doute venue voir son mari après avoir terminé son travail.

    “Frère Tian, comment Zhang Ye a-t-il pu être embauché?” demanda l'éditeur.

    Tian Bin recroquevilla sa bouche et secoua la tête, “Qui sait? Normalement juste son apparence aurait dû le faire échouer.”

    L'éditeur soupira, “C'est vrai. Comment une personne avec une telle apparence a-t-elle pu devenir un animateur radio? Je n'ai vraiment aucune idée de ce que directeur pensait. Je pense que je pourrais faire un meilleur boulot que lui.”

    Tian Bin affirma, “Zhang Ye ne sera certainement jamais célèbre.”

    L'éditeur continua, “Ne parlons même pas d'être célèbre, Il ne sera même pas capable d'obtenir un programme. Tous les programmes dans la chaîne de littérature ont des animateurs fixes. Il pourra, au plus, être un animateur remplaçant ou remplacé l'invité d'un animateur qui serait tombé malade. Pensez-vous qu'il puisse obtenir son propre programme? Je ne pense même que cela arrive l'année prochaine. Laissez-le attendre. Eh, si le précédent hôte remplaçant n'avait pas été transféré à la nouvelle chaîne, pensez-vous qu'il aurait été embauché avec cette apparence ? Il ne serait même entré à la chaîne de littérature en tant qu'animateur.”

    La femme de Tian Bin rigola, “Même une telle personne a été embauché? Quelle blague.”

    Tian Bin dit, “Le directeur m'a même demandé de lui montrer les environs. Je n'ai pas le temps.”

    Sa femme rajouta, “Alors ignore le juste. S'il n'obtient pas de programme, alors la chaîne le transférera probablement à un autre département.”

    Ces trois-là marchaient tout en discutant. Il ne savait pas que Zhang Ye, qui était à l'entrée de l'entreprise, les avait entendus. Vous parlez mal de moi derrière mon dos?

    Vous voulez que je sois transférer dans un autre département?

    Quelles sortes de personnes sont-ils!?

    Il était clair que l'éditeur était jaloux de la chance de Zhang Ye. Les autres animateurs radios pensaient aussi qu'il n'accomplirait pas grand-chose. Pour eux, Zhang Ye était un hôte remplaçant, qui n'était pas différent des autres employés travaillant ici. C'était pourquoi les autres le traitaient ainsi. Personne dans la chaîne de littérature ne croyait en lui.

    Qui vous a dit que je ne pouvais pas devenir célèbre?

    Qui vous a dit que je ne pouvais pas avoir mon propre programme?

    Attendez et voyez. Je vous ouvrirais les yeux!

    Les gens recherchaient la gloire et la fortune dans leur vie. Zhang Ye n'était pas avare, il ne s'intéressait qu'à la gloire et pas à l'argent. Il apportait tous ses efforts et toute son énergie à devenir célèbre, avançant vers son but principal que lui avait donné l'anneau du jeu qui était “devenir la plus grande star dans le monde!"

    Travaillé dur sera toujours récompensé. En abandonnant tous ses désirs et lutter seulement pour la gloire, il ne pouvait croire qu'il n'allait pas réussir et la faire se développer!

    Et pour les autres choses, comme l'argent?

    Eh bien, qu'est-ce qu'était l'argent? Comment pouvait-on le comparer à la célébrité?

    Il l'avait toujours trouvé sale. Il n'avait vraiment pas besoin de faire attention à des choses comme l'argent. Il vraiment ne faisait pas attention…

    Eh, attendez!

    Zhang Ye s'arrêta soudainement à l'entrée ouest de la station. Il avait marché sur quelque chose. Voyant que personne ne le regardait, il se pencha et ramassa une pièce que quelqu'un avait fait tomber sur le sol. Il la fourra dans sa poche avant de recommencer à marcher.

    Bien, où en étais-je I?

    Ah, oui!

    Qui vous a dit que je ne pouvais pas avoir mon propre programme?

    Eh?

    Qui vous a dit ça?
  • merci pour le chapitre
  • avril 2017 modifié

    Chapitre 8: Essayer l' “Autocollant malchanceux”!

    Une semaine était passée.

    Cet après-midi-là, Zhang Ye était assis à son bureau, en train de manger.

    Son déjeuner était du pain, du pain et encore du pain. Manger ses trois petits pains étaient assez pour remplir son estomac.

    Après quelques jours, il s'était familiarisé avec son travail, les installations et les personnes de son département. Zhang Ye apprit pas mal de choses. Mais bien sûr, il avait tout appris lui-même. Tian Bin, qui devait lui montrer les alentours, l'avait totalement ignoré. Après s'être familiarisé avec son lieu de travail, Zhang Ye avait fini ce qu'il devait faire et attendait une opportunité. On ne lui avait donné aucun programme durant la semaine passée. Ce serait même assez s'il était juste un animateur remplaçant, mais les 8 animateurs radios étaient tous en très bonne santé. Personne n'avait eu un accident de voiture ou n'avait été frappé par la foudre.

    “Little Zhang.” appela une personne derrière lui.

    Zhang Ye la regarda et lui répondit d'une manière peu enthousiaste, “Qu'est-ce qu'il y a?” Il se souvenait encore des sentiments qu'il avait eu, quand il avait vu cette personne pour la première fois. Il en avait reçu un grand choc. Cela faisait un moment qu'une phrase avait inconsciemment germé dans l'esprit de Zhang Ye 一les extraterrestres avaient finalement envahi la Terre!

    C'est vrai, venez et regardez à quoi il ressemble !

    Le nom de cette personne était Li Si. C'était vraiment un nom courant en Chine. Ce nom était classé parmi les les trois plus répandus du pays avec les noms Zhang San et Xiaoming. La raison pour laquelle Zhang Ye lui donnait une telle attitude fut parce qu'il était l'éditeur qui avait parlé derrière son dos avec Tian Bin et sa femme. Il avait même critiqué Zhang Ye pour son apparence assez laide. Juste penser à propos de ça faisait rire Zhang Ye. C'était l'hôpital qui se foutait de la charité. Ne devriez-vous pas vous regarder dans le miroir avant de parler? Peu importe quelle apparence j'avais, j'étais au moins dans la moyenne. Et vous alors? Quoi qu'il arrive, vous pouviez seulement être décrit avec un poème!


    Vous êtes comme les nuages dans le ciel.

    Vous êtes comme le brume épaisse.

    Vous êtes comme la lune brillante.

    Vous êtes comme la poussière dans le vent.

    ―Hum, bien vous n'êtes tout simplement pas une personne.

    Li Si posa une pile de feuilles. “Frère Tian commencera un nouveau roman sur le programme de ce soir. Le roman précédent, ‘‘Ghosts at the Zero Point’ (Les fantômes au point zéro), s'est terminé hier. Aujourd'hui, nous continuerons avec le roman “Recalling Spirits”(Le rappel des esprits), et nous avons obtenu le droit d'auteur pour l'histoire la semaine dernière. Le plan doit être fait de manière à avoir 50 épisodes. C'est le scénario pour les deux premiers épisodes.” Le travail de cet éditeur était de répondre aux auditeurs qui appelaient lors d'une diffusion en direct. Cependant, de nos jours, comme les diffusions étaient plutôt préenregistrées, son travail consistait plus à faire un peu d'édition de texte pour quelques programmes. Le programme “Late-night Ghost Stories” de Tian Bin avait toujours été organisé et vérifié par Li Si.

    Zhang Ye dit, “Pourquoi me donnes-tu ça?”

    Li Si le regarda et répondit, “Aides Frère Tian à éditer (mettre en forme) quelques paragraphes. Ces paragraphes sont un peu longs et ne rentre pas dans les normes pour la radiodiffusion qui est différente de la publication normale, alors nous avons besoin de l'éditer. Oh, j'ai encore d'autres choses à faire. Le programme de ce soir sera en direct, alors je n'ai pas assez de temps.”

    Zhang Ye avait été assigné par le Directeur à Tian Bin . Alors il ne pouvait tout simplement pas dire non, il le prit et l'édita.

    Dans l'après-midi, juste avant de partir du travail.

    Zhang Ye avait fini l'édition et avait aussi lu les premiers chapitres du roman. Il le trouvait moyen et vraiment cliché. De ce qu'il savait, “Recalling Spirits” était un roman surnaturel vraiment populaire ces jours-ci. L'édition en chinois simplifiée s'était vendu comme des petits pains; cependant, quand Zhang Ye le comparait au roman surnaturel Tomb Robber* (Pilleurs de tombes) dans son esprit, la différence était grande. Les romans surnaturels de ce monde étaient moins divertissants et possédaient moins de suspense que le roman Tomb Robber. Quand Zhang Ye rechercha sur internet pour mieux comprendre, il réalisa que ce monde n'avait rien de similaire à Tomb Robbers. Personne ne l'avait écrit et l'industrie du roman n'était qu'au commencement et n'était pas très riche.

    Soudain, Tian Bin arriva au travail. C'était commun pour ceux qui avaient des programmes de nuit. Habituellement les animateurs qui faisaient une diffusion en direct venait seulement travailler dans l'après-midi ou la nuit.

    Zhang Ye lui remit les scénarios préparés , “Ces textes ont été édités.” Il ne l'appelait plus “Frère Tian”, car sa personnalité était très rancunière.

    “Li Si vous a donné cette tâche à faire?” Tian Bin le lit une fois et dit, “Oh, cela le fera. Ces modifications le feront” Il le dit avec aucune politesse.

    Li Si arriva à cet instant et discuta du scénario avec Tian Bin.

    Juste quand Zhang Ye se leva pour partir, le travail qu'il avait attendu avec impatience durant toute une semaine arriva enfin.

    Un assistant de l'équipe d'édition recherchait Zhang Ye. Après l'avoir trouvé, l'homme d'âge moyen l'arrêta alors qu'il était en train de partir et dit, “Little Zhang, avez-vous fini votre travail pour aujourd'hui?”

    Zhang Ye répondit, “Oui.”

    L'homme dit, “Attendez un peu. J'ai un quelque chose pour vous.”

    “Pas de soucis. Dites-moi de quoi avez besoin.” Comme il était un nouveau, il devait plus travailler que les autres. Zhang Ye en était conscient.

    L'assistant regarda les documents dans ses mains, “La nuit, en plus de la diffusion du premier épisode de “Late-night Ghost Stories”, il y aura un autre programme. C'est une interview. Nous avons un invité, alors il y aura besoin d'un autre animateur pour détendre l'atmosphère. La chaîne de littérature n'a que vous comme hôte remplaçant. Hum, je ne suis juste pas sûr si vous serez à la hauteur. Après tous, cela ne fait qu'une semaine que vous êtes ici et vous devez manquer d'expérience. Cela aurait été bien que ce soit un programme préenregistré, car on peut recommencer et faire un montage. Cependant, nous ne pouvons pas le faire sur une diffusion en direct. Si un problème arrive, cela sera un accident à l'antenne en direct, alors je dois m'en assurer.”

    Zhang Ye promis rapidement, “Je n'ai aucun problème avec ça. Je me suis déjà familiariser avec mon travail. Vous pouvez être rassuré!” Il avait attendu ce moment!

    L'assistant de l'équipe d'édition fit un “oh” et demanda à Tian Bin derrière lui, “Professeur Tian, Little Zhang est bien sous votre aile? Est-ce que vous pensez qu'il est à la hauteur de la tâche? Si vous pensez qu'il n'y a aucun problème, alors je le laisserais essayer. Les personnes en charge du programme m'ont dit de me presser et la diffusion commencera bientôt, alors nous sommes pressés.”

    Zhang Ye regarda Tian Bin.

    Zhang Ye avait été embauché pour être animateur radio, alors il irait sur une émission un jour. Aujourd'hui, il avait cette opportunité et, généralement, les personnes ne gâcheraient pas ses perspectives d'avenir et serait d'accord.

    Cependant, la réaction de Tian Bin était loin de celle attendu. Après un silence de quelques secondes, il fronça les sourcils, “Il vient juste d'arriver et n'est pas familier avec le métier. Oublier.”

    Oublier?

    L'assistant de l'équipe d'édition fut abasourdi et acquiesça laconiquement.

    Quand Zhang Ye l'entendit, il répliqua agacé, “Je suis diplômé de la radiodiffusion, et a pratiqué des leçons spécialement pour ça, alors je suis vraiment familier avec le métier. Je sais comment utiliser tous le matériel, aussi…”

    Tian Bin interrompit comme s'il était expérimenté, “Little Zhang, je sais que vous êtes diplômé spécialement pour ça et avez donc de bonnes bases. Cependant, une diffusion en direct est différent. Cela teste la spontanéité de quelqu'un. Vous en êtes encore loin et je dis ça car je suis responsable de vous. Vous devriez commencer par gagner de l'expérience dans le métier .” Avec une simple phrase, il avait détruit la chance pour Zhang Ye d'aller sur un programme. Quant à la raison du comportement de Tian Bin, elle était dû au fait qu'il avait remarqué que Zhang Ye avait changé son attitude envers lui. Il ne l'appelait même pas “Frère Tian”. Tian Bin rigolait dans son coeur et avait naturellement sauté sur l'occasion de le supprimer.

    L'assistant de l'équipe d'édition n'avait pas d'autre alternative que maintenir le programme alors il dit, “Très bien, le Professeur Chen de notre canal n'a pas de programme aujourd'hui, pas vrai ? Je vais demander à Professeur Chen de la faire.”

    Avec l'opportunité qui le passe sous le nez, Zhang Ye devient immédiatement hostile envers Tian Bin, “Professeur Tian, je ne vous ai pas offensé, pas vrai? Vous ne m'aider jamais dans mon travail où voulez-vous que j'obtienne de l'expérience. Vous ne répondez jamais à mes questions. Et maintenant, sans s'avoir quelles sont mes capacités, vous dîtes que je ne peux pas le faire? Vous m'enlevez même la chance d'être un hôte remplaçant de dernière minute? Et vous parlez mal de moi derrière mon dos? Ai-je tué votre père ou votre mère? Qu'est-ce que je vous ai fait? Est-il nécessaire d'être aussi impitoyable?”

    Tian Bin ne s'attendait pas à ce que Zhang Ye lui parle de cette manière et répondit en colère, “Osez répétez ça!”

    Li Si intervint aussi et dit, “En tant que nouveau, comment oser parler comme ça à Frère Tian? Est-ce que vous vous révolté?”

    Tout le monde dans le bureau tourna leurs regards vers eux pour voir d'où venait l'agitation. Tous les regards les fixaient mais personne ne venait pour les stopper.

    Tian Bin souligna à Zhang Ye, “Cette enfant ne peut même pas apprécier ma bonté! Je vous protège en vous disant de ne pas y aller! C'est pour vous aider à enrichir votre expérience! Et vous me crié dessus? Et vous dîtes je parle mal de vous derrière votre dos? Etes-vous en train de me dénigrer?”

    Zhang Ye dit froidement, “Vous savez très bien que vous avez parlé avec Li Si derrière mon dos!”

    Les deuc commencèrent à se quereller et personne ne voulait intervenir. Finalement, quelques collègues du bureau vinrent vers eux pour les arrêter. A vrai dire, chacun dans le bureau savait que Tian Bin avait la mauvaise habitude de parler mal dans le dos des gens, alors ils savaient que Zhang Ye n'avait pas dit ça sans raison. De plus, Zhang Ye avait été demandé pour être un animateur remplaçant. Pas seulement ça, Tian Bin ne se souciait pas de lui et ne lui avait pas montré les alentours, mais en plus Zhang Ye lui faisait on sale boulot. Et quand le nouveau finit votre sale travail, vous ne le laissez pas aller sur un programme? C'était en effet déraisonnable. Peu importe qui c'était, il n'en aurait pas été heureux!

    Tian Bin et Li Si s'en allèrent en colère.

    Zhang Ye fixa leurs dos quand il se moqua. Il savait qu'il devait rester discret, se retenir et faire attention à son comportement ; cependant, quand les gens l'insultaient, il ne pouvait être courtois avec eux. Tian Bin l'avait cherché trop loin! Le battre? Attendez-vous à être virez. Le gronder? Cela aurait le même résultat. C'était un emploi que Zhang Ye avait eu du mal à obtenir. Il n'allait définitivement pas le perdre. Il avait encore besoin d'utiliser la station de radio comme tremplin pour devenir célèbre!

    Attendez!

    L'autocollant malchanceux!

    Zhang Ye pensa soudainement à l'objet qu'il avait obtenu à la Loterie la semaine passée. Il ne savait pas à quel point faisait effet l'autocollant et n'avait donc jamais prévu de l'utiliser. Quoi qu'il en soit, nous en sommes toujours au même point, alors essayons-le sur vous! L'anneau du jeu était la chose qui le reliait à son brillant avenir. Il devait comprendre comment les objets étaient utilisés et quels effets ils avaient. Avec son poste en danger, comment ne pouvait-il pas l'expérimenter? Il ne savait vraiment pas à quel point la malchance allait tomber sur lui!


    NDT:
    *Surement ce novel : Daomu Biji ( 盗墓笔记) est une séries de livres à propos des pillages de tombes / les aventures de Wu Xie, un jeune homme qui vient d'une famille pilleuse de tombes depuis des siècles. Ecrit par Xu Lei (徐磊), il est publié en roman-feuilleton(petit chapitre) sur Qidian China ( 起点中文网 ), un site chinois pour publier, écrire et lire des romans (un peu comme Wattpad). Écrit sur une période de cinq ans et publié en neuf tomes, c'est une des séries les plus populaires en Chine depuis 2007 avec plusieurs millions de fans et plus de 20 millions d'exemplaires vendus. L'auteur a également écrit deux suites, Zang Hai Hua (藏海花 ) et Sha Hai (沙海) qui continue l'histoire du personnage principal, qui ne furent jamais achevés à cause de l'annonce de l'auteur de se retirer du monde de l'écriture le 22 Mars 2013.

    Avec Ghost Blows Out the Light (on en parle dans la suite du novel), Daomu Biji a grandement contribué à la création d'un engouement et la croissance du marché en Chine pour les romans sur les pillages de tombes et surtout pour les romans surnaturels.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Daomu_Biji
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.