Greatest Dungeon Master

1235»

Commentaires

  • Chapitre 16 : Préparation de vengeance

    Je serrais les dents en maudissant dieu, cette douleur était insupportable. Il semblait que plus ton corps appartenait au mal, plus la douleur était intense. Léoric et moi étions ceux que la douleur rendait inapte à toute action, les nains sombres quand à eux pouvait continuer de travailler mais à un rythme beaucoup plus lent. Le problème venait surtout de Volesprit, elle était à l'agonie. Presque tout son mana avait quitté son corps et elle était d'une pâleur cadavérique, les nombreux sorts qu'elle avait utilisé semblait presque l'avoir tué. Je touchai mon cœur et pensais à une sorcière, lorsque j'ouvris les yeux une femme avec les cheveux roux était apparue.
    -Lève toi, sorcière.
    Elle ouvrit les yeux mais je vis rapidement qu'elle était faible, son regard semblait presque humain. Je ne la détaillais encore que quelques secondes avant qu'elle se mette à parler.
    -Je m'appelle …
    -Je n'ai pas besoin de savoir ton nom, répond seulement à ma question. Peux tu la soigner ?
    Elle tourna la tête pour voir Volesprit et après l'avoir examiné pendant une dizaine de minute elle hocha la tête, je lui fis signe de se mettre au travail en lui indiquant l'étage de l'atelier des sorciers. Je poussai un soupir de soulagement, j'avais réussi à masquer ma faiblesse.

    Une alarme sonna dans ma tête, j'ouvris les yeux et je sentis que le donjon avait cessé d'être béni. Mais l'alarme était la pour me signaler que des hommes sont entrés dans le donjon, j'observai ma pièce pour voir que Volesprit dormait et avait repris des couleurs tandis que Léoric essayait de raccommoder son vêtements. Je récitai la formule pour avoir une vision du premier étage, les envahisseurs étaient les prêtres et les soldats de la dernière fois. Bien évidemment ils ne pourraient sûrement pas invoqué un ange cette fois ci, ce cristal était précieux et avait été consommé. Et de toute façon Minos et Mak ne leurs laisserait pas le temps, ils connaissaient le labyrinthe et savait où tendre l'embuscade pour faire un massacre le plus rapidement possible.
    Les membres de l’Église arrivèrent sur le lieu de leurs morts, il suffit d'un pas de celui qui menait le groupe pour que Minos apparaisse devant eux et prenne 3 vie. Des cris de terreurs parcoururent tout le donjon et alors qu'ils essayaient de s'enfuir Mak apparut derrière eux et commença à faire un carnage à main nue. Je fermais les yeux en entendant le bruit de ces prêtres et guerriers, la première étape de ma vengeance.

    Les sorts de lumières étaient un vrai fléau pour un donjon avec comme éléments le mal, mais si il y avait deux trois créature supérieur qui sont insensible aux sorts du lumière car neutre, les prêtres ne servaient plus à rien. Il suffisait juste de les tuer en premier pour qu'ils ne fassent plus de mal, on pouvait combiner ça avec la terre maudite pour les affaiblir. Alors que j'essayais de penser à d'autres techniques pour contrer les membres de l’Église, j'entendis le bruit du cercle de téléportation s'activer. J'ouvris les yeux pour apercevoir la nouvelle sorcière devant moi, je fronçai les sourcils pendant un instant avant de lui faire geste pour lui demander ce qu'elle faisait la.
    -Je suis venue vous prévenir pour l'état de Volesprit.
    -Parle.
    Je vis son visage se crispait pendant quelques instants et elle se mit à soupirer comme si je l'énervais. Je pointai mon index dans sa direction et elle fut soudainement collé au mur. J'augmentai la pression jusqu'à qu'elle se mette à cracher du sang puis j'annulai tout magie et elle s'écrasa au sol.
    -Tu oses me manquer de respect ? Reste à ta place sorcière ! Dis moi son état et tu partiras.
    -Elle va mieux … maître.
    Elle se releva et chancela jusqu'au cercle de téléportation.

    -Maître ?
    Je poussais un soupir intérieur, est ce que il n'y avait pas possibilité d'être tranquille pendant quelques heures. Mais lorsque je vis qui était devant moi mon humeur remonta.
    -Léoric ? Comment vas tu ?
    -Je vais mieux mais je tenais à vous faire mes plus sincères excuses. Je n'ai pas été capable de remplir ma mission et j'ai même osé crié de douleur en votre présence. J'espère que vous pourrez seulement penser à ne pas me torturer pour ceci.
    -Léoric, tu en fais trop. Redresse toi et va te chercher une chaise, j'ai besoin de discuter.
    Il fit encore une révérence avant d'aller chercher une chaise en bois et de l'installer devant moi.
    -Je vous écoute, si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez pas.
    -C'est à propos de la nouvelle sorcière.
    -Vous voulez parler de Anna ?
    -Je ne veux pas savoir son nom. Elle semble un peu rebelle.
    -Oui, je l'ai entendue parler de vous mais pas en bon terme. Dois je faire quelque chose ?
    -Si tu entends qu'elle tente de faire quoi que ce soit qui pourrait me nuire, tu l'amène directement ici et on décidera si on la tue ou si on lui impose un contrat.
    -Bien maître, autre chose ?
    -Oui, tu vas avoir plusieurs messages à passer. Tu commenceras avec Dwalik en lui disant de se préparer à accueillir des nouveaux nains et de forger des nouveaux équipements. Puis tu iras voir le roi vers et tu lui diras de conduire les vers pour qu'ils creusent de nouveau étage. Il faudrait aussi que tu me dises où Mehra passe ses journées. Tu demanderas pour finir à tout ceux qui ont un statut élevé de me rejoindre dans la salle de réunion dans une semaine.
    -Je me mets à la tâche tout de suite.

    La ville depuis qu'elle a été reconquise était en grand mouvement, des murailles de fortunes ont été construites autour du quartiers pauvre alors qu'avant elle était juste autour du quartier riche. Les mages commençaient à construire des sortes de bâtiments magiques composait de runes et de cristaux mais je ne pouvais pas demander à Volesprit de m'éclairer. Je ne pouvais que regarder avec appréhension ce qui se passait dans cette ville, bien évidemment elle n'était pas encore repeuplé mais elle était quand même gardé par les aventuriers et par l’Église.
    -Léoric.
    Quelques minutes plus tard j'entendis le bruits familiers du cercle de téléportation et Léoric mit un genoux à terre devant moi.
    -Vous m'avez demandé, maître ?
    -Oui, regarde ces structures magiques sur la vision. Qu'est ce que c'est ?
    Son crane se tourna vers la vision et après plusieurs minutes il baissa la tête en disant qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait s'agir.
    -As tu accompli les tâches que je t'ai confié?
    -Oui.

    Je m'assis en avance dans la salle de réunion et commençais déjà à réfléchir aux questions et décisions que je devais énumérer. Je répétais ainsi toute ces phrases et j'eus soudainement un sentiments de nostalgie. Je connaissais ses mots grâce à cette petite créature qui n'avait plus de nom, elle m'avait bien aidé mais les choses ont bien changés. Je secoué un peu ma tête pour me concentrer et avant que je m'en aperçoive un jour s'était écoulé. Dwalik entra dans la salle et s'assit à sa place. Mes autres créatures arrivèrent et chacun se mit à leurs place mais il manquait une personne à ma droite.
    -Volesprit ne vient pas maître ?
    -Elle semble encore souffrante. Bien commençons quand même la réunion. Faites moi part d'abord de vos avancements.
    Dwalik se leva et commença à parler de l'avancement des étages et de la création des armes. Les 9 étages étaient entièrement creusé mais il fallait maintenant en aménager certains, les nains avaient trouvés du métal et avaient commencé à forger, bientôt des lames vont sortir de la forge pour pouvoir équiper les gobelins du premier étage.
    -Mehra qu'a tu fait pendant tout ce temps ?
    Brusquement elle releva la tête et semblait terriblement gêné ne sachant pas comment s'exprimer.
    -Je ne sais pas vraiment comment le dire maître. Mais il se pourrait que je n'ai rien fait de bien pendant tout ce temps.
    Je sentais mon visage se crispait et mon mana se compressait.
    -Comment ça ?
    -Je n'ai fait que me balader dans le donjon pendant toute les journées depuis mon invocations, je suis vraiment désolé mais je ne pensais pas à mal. Je vous supplie de ne pas me torturer ou de me tuer.
    -Léoric tu t'occuperas de la faire travailler à l'enchantement.
    -Oui.
    Alors que j'allais demander à Mak de faire son rapport, la porte de la pièce claqua contre le mur pour laisser apparaître une Volesprit trébuchante et nauséeuse. Je vis Dwalik se mettre à sourire et il commença à la chercher.
    -Tiens voilà la retar...
    -Qu'est ce que vous faites !?
    -Une réunion.
    -Et la construction magique dehors vous la laissez tranquille ?!
    -Il s'agit de quoi ?
    Elle semblait à deux doigts de la crise de nerf et elle murmura quelques paroles. La vision de la construction faites par les humains apparut au dessus du centre de la table.
    -C'est une construction céleste, elle permet de bénir un lieu.
    Soudainement la construction s'illumina pour faire apparaître un rayon sur le lieu du donjon, la même sensation réapparut. Le donjon avait été encore bénie et je sentais la douleur se répandre dans mon corps.
    -J'ai changé d'avis, on ne va pas conquérir la ville.
    Les regards se tournèrent vers moi et je vis que la plupart serraient les dents pour ne pas lâcher un cri de douleur.
    -Léoric appelle le doppelgänger, il va établir des contacts avec la guilde noire. Nous allons raser cette ville de la surface de la carte.


    Merci pour les commentaires, vous voulez qui pour le prochain point de vue? La suite de Dwalik ou Léoric? Ou un autre personnage?
  • dwalik je l aime bien , c est un nain gredu merci pour le chap
  • Dwalik aussi merci pour le chap
  • Plus de chapitre ?? :'(
  • Bientôt deux mois sans publication, par un manque d'inspiration et d'envie. Mais bon j'aime beaucoup écrire cette histoire, donc si ça continue à plaire à quelques personnes je la continuerai sûrement.

    Mémoire du Roi Nain deuxième partie :

    Le mal était sûrement l'un des choix les plus discutables pour les populations de la surface, mais nous les nains sombres avons une très forte relation avec cet élément. Nous avons été bannis de toutes les autres races à cause de cette affinité, l'Église contrôlant les esprits de ceux qui n'ont aucune affinité avec le mal ou les ténèbres, en général les éléments dits mauvais. Le fait que notre seigneur ait choisi cet éléments étaient une occasion à fêtés dignement, je cria d'une voix portante à tout les nains de se rassembler. Rapidement les tonneaux de bières que le seigneur avait bien voulu faire apparaître furent sortis et un feu avait été allumé. Les femmes servirent le peu de nourriture que nous avions et le banquet dura plusieurs heures avant de s'arrêter par manque d'alcool et de viande.

    La voix de notre seigneur résonna dans tout le donjon. Une sorcière ? Pourquoi avait t il invoqué une sorcière ? Peu importe, la décision de mon seigneur est forcément réfléchi, elle a du s'échapper de la salle principal donc elle rencontrera Léoric sur le chemin. Il n'y a pas besoin que nous intervenions.

    Où sont les impuretés ? Je vérifiais chaque recoin du métal sous mes yeux et frappais avec mon marteau à chaque imperfection, il fallait quelle soit parfaite. Les coups résonnèrent dans tout mon corps mais brusquement une voix vient rompre cette harmonie.
    -Mon roi ?
    Je lâchai mon marteau et balança la lame dans la direction de la voix. J'entendis un cri de douleur, cette lame pouvait être parfaite. Je me tournai enfin pour voir que c'était l'un de mes nains qui avait reçus la lame sur le torse. Il toussa quelques instants avant de reprendre.
    -Je vous prie de m'excuser pour cette interruption mais c'est important.
    -Plus important qu'une lame faite pour notre seigneur ?
    -J-Je ne sais pas. C'est Léoric qui m'a dit de vous prévenir qu'une réunion allait avoir lieu.
    -C'est important en effet, garde la lame et fais en une épée basique pour l'un des gobelins du premier étage.
    -Oui, mon Roi.

    Je mis mon armure forgé pour ce genre d'occasion, elle semblait imposante avec énormément de dorure et de décorations mais elle était en réalité peu lourde à porter. Je vérifiais une dernière fois que tout le monde était au travail avant de partir en direction de la salle de mon seigneur. Je parcourais l'étage des nains en vérifiant chaque détails et fit pareil pour chaque étage, je notai d'ailleurs quelques imperfections qui pourraient avantager les aventuriers.
    -Je vais devoir faire un rapport à mon seigneur sur ce sujet.

    Je touchai le cœur du donjon et me retrouva téléporter dans la pièce spécial, je fis un rapide coup d’œil des alentours avant de voir la sorcière qui s'était échappé. Des cheveux blancs ? Une couleur bien particulière. Je m'approchai d'elle tout en la détaillant et ses yeux vinrent rencontrer les miens. Du mépris ? Parfait, je pense que j'ai actuellement le même regard que toi actuellement. Je souris.
    -Alors c'est toi la sorcière qui s'est échappé ?
    -Et tu es le nain trahi par sa famille ?
    Mon visage se crispait, comment elle savait ça ? Elle est apparu ici après moi, donc elle le connaît de ses souvenirs précédent. Et je ne sais même pas comment elle est morte mais je remarquai dans ses yeux une chose que j'ai vue chez des nombreux nains. La folie.
    -Ah ah ah, tu sembles connaître deux trois choses sur moi, allez nous avons une réunion à faire sorcière folle.
    Cette fois ci ce fut son visage qui se crispa violemment pendant un instant, elle colla ensuite un sourire à son visage mais ses yeux froid comme la mort me confirmèrent que j'avais touché quelque chose. Je rigola une dernière fois avant de marcher jusqu'à la salle à manger.

    Je m'installai à la table et la sorcière fut obligé de s'installer à ma gauche, tandis que Mira et Miri s’installèrent devant nous. Les plats furent servis par Léoric, de la viande humaine. Je regardais avec un amusement dissimulé mon seigneur découvrir le monde de la nourriture qui nous semble si commun à nous. Je mangeais assez rapidement en appréciant les saveurs différentes des viandes humaines et regardant avec amusement la bagarre de Mira et Miri sur la qualité de la nourriture.
    -Le thème du donjon est choisi, ce sera le mal.
    Je hochai la tête, c'est le meilleurs choix possible pour nous et pour l'avenir du donjon.
    -Ensuite voici Volesprit, elle sera la reine des sorciers. Dwalik tu ordonneras à tes nains de commencer à construire l'étage des sorciers en dessous du tien. Pour cela j'invoquerai deux nouveaux nains sombres pour vous aider.
    Un nouvelle étage alors que nous sommes déjà surcharger ? Mais si c'est la volonté de mon seigneur alors je le creuserais moi même.
    -Bien, mon seigneur.
    -Volesprit si tu as une demande n'hésite pas.

    J'ai attendu quelques instants avant de m'avancer vers mon seigneur et lui faire cette demande égoïste.
    -Mon seigneur ? Nous les nains avons l'habitude de faire des banquets mais nous manquons malheureusement de ressources pour les faire. Pourriez vous nous approvisionnez en alcool et nourriture ?
    -Je ne pense pas que celui puisse être un problème, tu demanderas à un de tes nains de venir toute les deux semaines pour récupérer ces ressources près du cœur du donjon.
    -Je vous remercie, mon seigneur. Vous avez ma gratitude et celle de tout les nains à votre services.

    Je rentrais à mon étage en prévoyant tout les ordres que je pourrais donner, je me souviens soudain des défauts des étages et qu'il fallait que je fasse mon rapport dessus. Cette sorcière m'a déconcentré de cette tache. Je soupirai tout en pressant le pas, j'avais beaucoup de chose à faire.


    Un chapitre un peu plus court en espérant que je manquerais moins d'inspiration pour le prochain. Merci pour vos commentaires en espérant que ça continuera à plaire, et qu'il n'y aura pas une baisse de qualité trop flagrante dû à cette longue pause.
  • Haaa cool , bon retour et merci pour le chapitre
  • juillet 2017 modifié
    Merci et je trouve que niveau qualité ca va mais sinon te presse pas ecrit comme tu le sens
  • Pas de chapitre depuis plus d'un mois car je n'arrive tout simplement pas à l'écrire. J'ai écris plusieurs choses qui ne me conviennent plus dans les premiers chapitres et je hais les incohérences. Je ne compte pas abandonner cette histoire je vous rassure, mais je vais essayer de plus détailler le monde ainsi que différents autres point avant de reprendre. Et je vais sûrement essayer de réécrire plusieurs chapitres qui ne me conviennent plus. Il y aura donc une pause pendant une période indéterminée pendant laquelle je vais essayer de faire en sorte que le déroulement des événements me convienne. Merci à ceux qui continuent de suivre cette histoire.
  • On t'attendra avec impatience, surtout prend ton temps le principal c'est que ca te plaise a toi, bonne continuation. :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.