Challenge The Heavens [Chapitre 11]

mai 2017 modifié dans Écriture
Présentation : Je vous passe les détails, mais je suis juste un lycéen de seconde qui adore la culture jap' et qui hésite entre un bac STI2D et un bac L (STI2D c'est que je sais pas si j'aurais les compétences et L c'est que je m'y intéresse pas trop ).

Complexé de voir que les héros de LN ne dévoile jamais tot leur force, j'ai décidé d'écrire mon propre LN :smile: (en faisant... la meme chose :neutral: )

J'utilise ma tablette/pc ybride pour écriire ( pas du tout pratique pour les accents étant donné qu'en correction je passe plus de temps à faire clic droit qu'a lire ,_,).


Synopsis : Dans un monde régit par le dao martial et spirituel, un enfant prodige a vu le jour au sein de la famille Lin. Cet enfant fût nommé Lin Chen. Ce dernier est un génie, mais personne ne l'a remarqué, ou plutôt, c'est Lin Chen qui fait mine d'être un bon à rien. La raison ? Lin Chen est en fait la réincarnation d'un otaku ayant lu des dizaines de milliers de chapitres de Light Novel, connaissant de fond en comble toute les techniques de ce monde. Ainsi, dans un monde à l'image des LN, Lin Chen va gravir les cieux, il arrivera à un niveau où aucun humain n'était arrivé, à un tel point que les dieux eux-mêmes remettait en cause son statut d'humain. Observez donc. Observez l'histoire de l'humain qui défia les cieux. Lin Chen voit les choses en grand, vous êtes informés.
«13

Commentaires

  • sa a l air bien , bon courage si tu compte le traduire
    au faite c une oeuvre que tu ecrit ou qui tu traduis?
  • février 2017 modifié
    Je l'ai inventée et actuellement je réfléchie a comment éviter de faire du plagiat, je commencerais a publier en début de vacances °•° J'ai vraiment pas envie que ce soit trop similaire aux vrais LN :) Aussi j'attends de recevoir ma co free, je viens d'emménager et je l'ai pas encore donc j'use ma tablette pc. ( obligé de piquer en douce la co des voisins *-*)
  • Coooool ça ma l'air trop bien j'attend avec impatient le premier chapitre !!!
  • Je l'attend aussi ^^
  • Ok
    Grosse référence à jiang chen de desolate area ou c'est ton inspiration qui vient de ce novel ?
  • Oranf a dit :

    Ok
    Grosse référence à jiang chen de desolate area ou c'est ton inspiration qui vient de ce novel ?

    Si tu parles du nom c'est juste que la majorité des novels que j'ai adoré ont pour personnage principal Jiang chen ou jian chen ou encore jian che xO

    Sinon je connais pas desolate area :smile:
  • sur white novels
  • Merci :smile: j'irrais le lire pendants les vacs :wink:
  • février 2017 modifié
    de rien bonne lecture
  • Chapitre 1 : (Re)Naissance d'un expert

    On pouvait entendre des cris perçant à 1000 li (1) à la ronde, des cris si stridents qu’une personne ne voyant pas la scène de ses propres yeux aurait pu croire qu’une torture avait eu lieu. Fort heureusement, les cris n’étaient pas ceux d’une personne souffrante mais d’une femme étant en train d’accoucher. Après plusieurs minutes, qui paraissaient être des heures pour la dame, un bébé naquit finalement d’elle. Les bonnes femmes étant en charge de l’accouchement soupirèrent alors de soulagement lorsqu’elles constatèrent que la femme s’en était sortit indemne. Mais ce fut de courte durée, car le bébé en lui-même ne produisait aucun cri. Absolument aucun son ne sortait de sa bouche, et bizarrement, on pouvait même voir l’expression de confusion sur le visage de l’enfant. Le cœur de toutes les personnes présentes dans la salle commençait à rebattre à pleine vitesse. L’enfant était-il muet ? Avait-il un quelconque handicap l’empêchant de parler ? Fort heureusement, l’enfant commença à émettre des sons, ce qui apaisa le cœur de tous, et surtout de la dame qui était visiblement sa mère. Elle était très belle, de longs cheveux bleu, des yeux d’un bleu clair profond et des formes assez fines pour faire disputer tout un village. C’était la femme d’un ancien ainé du clan, son mari était mort sans qu’elle en connaisse la raison. Cette dernière s’empressa de prendre le bébé dans ses bras. Le bébé continua d’émettre des sons, mais ce n’étais pas des sons qu’un bébé normal devait émettre, non, on aurait plutôt dis que c’était une tentative de parler, mais son corps était trop faible pour communiquer son message.
    La femme le pris fermement dans ses bras et pris finalement la parole :

    << Servante ! Allez donc prévenir le maître du clan que son troisième petit-fils, Lin Chen, est né ! >>

    Les servantes accoururent alors vers la direction de la porte, laissant seul la mère et le bébé.

    << Lin Chen, mon enfant, j’espère que tu deviendras quelqu’un de grand à l’avenir. Faites que les cieux n’aient pas scellé ton dantian tout comme ton père. >>

    Le bébé, Lin Chen, eu soudainement une illumination et pensa :
    ‘Ne me dites pas que… Mon Dieu… est-ce réellement réel ? Impossible ! J’ai été réincarné dans un monde de LN ?!!’


    1 an plus tard…


    Le domaine du clan Lin s’étendait dans un quart au Sud-Est de la ville de Fiore dans l’Empire Li Fei, les deux autres quarts appartenant à 2 autres clans, le clan Xin et le clan de l’étoile dorée. Ces trois clans se disputaient la 1ère place qui équivaudraient à plus de popularité donc plus de bénéfices. En plein Sud du territoire de la famille Lin, se trouvait un manoir qui a été construit sous les ordres du maitre du clan, Lin Cao pour Lin Ciu, la mère de Lin Chen.

    Dans ce manoir, seul quelques servantes étaient présentes, ainsi que Lin Chen et sa mère. Lin Chen avait eu il y a quelques jours 1 an. Cette enfant était déjà surnommé ‘le génie du clan Lin’, et la raison était simple. Lin Chen savait déjà marcher normalement, se comportait comme un adulte , et lisait seul, ou du moins, il essayait. Cela fit naître au sein du clan de grands espoir pour lui. Ce dernier, depuis qu’il avait terminé d’apprendre à lire tout seul, avait commencé à passer toutes ses journées dans la lecture de livres concernant le dao martial et spirituelle .

    Dans une chambre reculée du manoir se tenait Lin Chen, assit en tailleurs lisant un livre nommé « principe fondamentaux du corps », ce dernier faisait facilement plus de 2000 pages et pourtant Lin Chen, tout juste âgé d’un an le lisait avec une énorme concentration, quelques fois parlant tout seul, relisant certaines phrases. Après plus de deux heures de lecture, il ferma finalement le bouquin et le reposa sur un bureau près de son lit.

    « Alors c’est comme ça… On dirait que malheureusement ce monde ne peut rien m’apprendre hormis son langage… »

    Après une longue inspiration, il dit : « Peut-importe que ce monde ne peut rien m’apprendre, dans ce cas, c’est moi qui changeras ce monde ! Je n’ai pas été réincarné pour rien ! J’accomplirais en 10 chapitres ce dont les auteurs ont fait faire à leurs héros en 100 chapitres ! »

    Une lueur passa dans ses yeux à ce moment, montrant qu’il était sérieux. N’importe qui l’écoutant aurait surement était dans l’incompréhension total. Mais cela était indéniable, Lin Chen ne venait pas de ce monde ou plutôt, son esprit viens d’un autre monde. Ce monde était régit par la force. Seul le pouvoir et l’influence gagnait en définitive. Sans pouvoir, pas d’influence, pas de force. Tel était ce monde. Et pourtant qui aurait cru qu’un expert en Light Novel aurait été lui-même au centre de l’action qu’il avait lui-même lu des milliers de fois ? Il connaissait tout de ce monde avant même d’être réincarné, il avait littéralement tricher la vie. Mais était-ce autant passionnant à le vivre qu’à le lire ? Car du bout de ses un an, Lin Chen ne pouvait actuellement rien faire, si ce n’est réfléchir à ses futurs plans.
    <<Tellement frustrant !! Connaître tout dur du dao mais ne pas pouvoir l’appliquer car je suis trop jeune et que je ne capte pas encore mon dantian ?! >>

    En effet, les humains de ce monde ne pouvait canaliser leur dantian qu’a partir de 5 ans. Ce qui allait vitre s’avérer problématique pour Lin Chen étant donné qu’il a actuellement pour but de prendre de l’avance sur son temps. Aussi, sa mère lui avait déjà expliqué à sa demande qu’un tournoi de dao entre les jeunes maîtres des 3 clans de la ville avait été décider pour dans 11 ans, lorsque Lin Chen en aura 12. Ce dernier voulait gagner ce tournoi, mais comment était-il censé le gagner en ayant 4 ans de retard sur le 1er jeune maître et le second ? Et sur ceux des autres clans ?
    A ce moment, Lin Chen pris une résolution : « Il doit forcément exister un moyen de canaliser son dantian avant ses 5 ans ! Je m’en souviens vaguement, mais je me souviens avoir lu une méthode dans un Light Novel… Quel était-ce déjà ?... Cela va me prendre du temps mais je dois la trouver coûte que coûte ! »

    Ayant lu des milliers de Light Novel, Lin Chen ne pouvait se rappeler de la méthode utiliser par la technique, mais avec du temps, il devrait arriver à la trouver, il en était sur et certain.

    Il fallait aussi savoir que dans le clan Lin, lorsqu’un enfant atteint l’age de 5 ans, il devait passer une épreuve qui mesurer son talent pour le dao. Selon cette épreuve, vous étiez traiter plus ou moins bien, quel que soit votre statut.

    Deux semaines furent rapidement écouler et Lin Chen fut resté cloîtré dans sa chambre durant tout ce temps, sortant uniquement pour boire, manger et quelques fois passer du temps avec sa mère. L’enfant avait passer tout son temps à recherché la technique dans sa mémoire qui libérerait son dantian avant ses 5 ans, et ses recherches portèrent finalement leur fruits. La technique se nommait « Technique des vagues libératrices » et venait tout droit du Novel « Chatarsis ». Elle consistait, avec l’aide d’une personne ayant de l’énergie spirituelle, a demander à cette dernière d’insuffler son énergie spirituelle à travers la personne qui voulait libérer son dantian. La personne, Lin Chen, devait alors condenser l’énergie spirituelle et la mener vers son dantian. Cela paraissait simple, mais c’était en vérité, pour une personne ne sachant pas ce qu’est l’énergie spirituelle, une tache extrêmement complexe.

    Lin Chen décida alors de sortir de sa chambre et de demander à sa mère si elle pouvait l’accompagner chez Lin Caoxue. Cette fille est la seule personne que Lin Chen pouvait considérer comme « proche » hormis sa mère. Lin Caoxue était la cousine de Lin Chen, elle était très attachée à lui et lui rendait visite tout les mois, aussi, elle avait 7 ans et était déjà au 3éme niveau du Débutant Martial.

    Les humains au niveau martial utilisant l’énergie spirituelle était appelés des Praticiens martial jusqu’à ce qu’il atteigne le dao spirituelle. Le niveau martial ou, le dao martial était composé de 8 parties : Débutant, Intermédiaire, Novice, Guerrier, Expert, Roi, Empereur et Divin. Les parties Novice et Guerrier comportait 10 niveaux. Roi et Empereur 6 niveaux, et Divin n’en comportait qu’un. Pour atteindre le dao spirituelle et être appelé Praticien Spirituel, il fallait être au moins Roi spirituelle ou avoir un talent incommensurable et être né avec. Ainsi une personne étant et dans le domaine du dao martial ET dans le domaine du dao spirituelle pouvait facilement découper une mer en deux. Les personnes ayant un tel niveau dans ce monde pouvait être compter sur les doigts d’une main. On peut facilement dire qu’un tel talent n’apparait qu’une fois tout les 500 ans.

    Une fois être arrivé à la demeure simple, mais luxueuse des parents de Lin Caoxue, Lin Chen s’empressa d’aller la voir dans sa chambre. Lin Caoxue avait les cheveux bruns et les yeux d’un marron si clair qu’on pourrait facilement dire que dans le futur, elle sera facilement l’une des plus belle femme du clan. Lin Chen avait à peine poussé la porte que la petite fille s’empressa de l’accoster et de le prendre dans ses bras.
    « Petit Frère Chen’er !! Comment vas-tu ? Tu as tellement grandis depuis la dernière fois ! »

    Lin Chen fit mine de sourire et lui répondit aussitôt : « Grande sœur Caoxue, je vais très bien, merci pour ton accueil ! »

    Lin Chen savait que les relations amicales ou familiales dans les Light Novel était très importante, il décida de ne pas négliger cela et de faire son possible pour paraître charismatique avec qui le traitait bien.
    « Tu t’exprimes encore mieux qu’avant ! On reconnaît le génie de la famille ! Alors qu’es-tu venu faire chez moi ? »

    Voyant Lin Caoxue lui répondre toute souriante, Lin Chen s’empressa de répondre. « Grande Sœur Caoxue, je suis venu car j’aimerais tester une technique avec toi ! »

    La fillette trouvas d’abord cela bizarre que Lin Chen veuille tester une technique à son âge, mais se rappela de son intelligence et répondit : « Bien sûr, Chen’er ! Que dois-je faire ? »


    Après quelques minutes d’explication sur la technique et après avoir menti à la fille sur l’utilité de la technique, lui expliquant qu’elle servait à purifier le dantian tant qu’il ne pouvait pas encore l’utiliser, les deux enfants étaient prêts à passer à l’action.

    Lin Caoxue tendis son bras vers la poitrine de Lin Chen et ferma les yeux. Après quelques secondes, une aura bleu commença à s’émettre de ses bras et se dirigea progressivement vers Lin Chen. Lorsque qu’elle entra en contact avec son corps, Lin Chen sentit une sensation immédiate d’apaisement, comme s’il était écrasé par les nuages du paradis, ou comme s’il pouvait respirer sous l’eau et qu’il laisser son corps se faire emporter. Après cela, Lin Chen appliqua ce qu’il avait lu des milliers de fois : la condensation d’énergie. Il devait être capable de déplacer l’énergie spirituelle vers son dantian encore inutilisable pour l’éveiller. Et comme s’il soulevait une plume, l’énergie arriva lentement mais surement vers son dantian. Immédiatement après, l’énergie spirituelle forma une lumière blanche dans son dantian, cette lumière pris la forme d’un sphère.

    Si le monde apprenait qu’un enfant d’un an seulement avais réussi à condenser son énergie spirituelle à son âge, nul doute que toute les personnes existante aurait au moins voulu connaître sa méthode, et qu’au moins la moitié serait partit en voyage pour trouver cette personne dès qu’ils auraient appris la nouvelle.

    Ce jour-ci fut l’éveil d’un génie de la famille Lin, d’un génie de la ville de Fiore, d’un génie du continent Li Fei, d’un homme qui allait changer le monde du tout au tout.



    « Sache que le pouvoir de l’amour n’est rien face à l’amour du pouvoir.




    1 : Unité de mesure utilisé dans mon histoire, je vous laisse imaginer sa taille par rapport au mètre.

    PS : Je ne fais pas la diff entre Web et Light Novel.

    PS² : Si il y a des fautes trop flagrantes n'hésitez pas à me le dire !

    Des idées ? Je suis ouvert à toutes suggestions !

    Une critique ? Idem :open_mouth: (soyez pas trop directe xd)


    Alors qu'en pensez vous pour un premier chapitre ?
  • bien bien c'est fluide j'adore :D :D :D !!!!!!!!!!
  • hey sympa ton novel la lecture est très fluide et sinon quel est le rythme de sortie?
  • Pour les vacances j'essaierai au moins 1 (ou deux selon ma dispo) chapitre tout les quatres jours.
  • février 2017 modifié
    Chapitre 2 : On ne peut contrôler le destin.


    La sphère d’un blanc pur avait désormais libérer le dantian de Lin Chen, il pouvait à présent emprunter la voie du dao. Si le clan Lin apprenait que Lin Chen avait réussi à libérer son dantian à l’âge d’’un an avec une technique qu’il avait lui-même ‘inventé’ dans ce monde, il ne se fait aucun doute qu’il serait traité comme un génie. Lin Chen fut légèrement surpris après avoir ressenti pour la première fois de l’énergie spirituelle, mais il ne l’était pas tant que cela car au fond il savait déjà ce que cela faisait, il avait déjà lu les descriptions de centaines de personnage de Light Novel concernant l'energie spirituelle. Lin Caoxue se demander ce qu’il se passait alors qu’elle ressentait l’énergie dans le dantian de Lin Chen, elle ressentait exactement la même sensation qu’une personne ayant un dantian utilisable mais se dit rapidement que c’était impossible pour un enfant d’un an d’utiliser l’énergie spirituelle, elle décida de se fier à l’explication plus tôt dite de Lin Chen.
    « Merci beaucoup Grande Sœur Caoxue ! Je te revaudrai ça un jour ! »
    Voyant Lin Chen tout joyeux, Lin Caoxue prit Lin Chen dans ses bras. « Je n’en doute pas Chen’er ! Tu es si mignon ! »

    Après avoir condensé l’énergie spirituelle dans son dantian et avoir passer l’après-midi avec Lin Caoxue, Lin Chen rentra chez lui dans les bras de sa mère.
    ‘Tout est parfait. Tout ce qu’il me reste à faire est de purifier mon dantian au maximum avant l’épreuve du phénix qui révélera mon génie aux yeux de tous !’


    4 ans plus tard…

    Dans le manoir de Lin Ciu, Lin Chen était assis en tailleurs, chaque bras sur chaque jambes, en train de cultiver. L’énergie du monde était invisible, et aucun humain ne pouvait la voir, sa seul utilité était, qu’une fois qu’elle était absorber par l’humain, elle se transformer en énergie spirituelle, et l’humain devait la condensé vers son dantian pour améliorer son niveau. Mais en réalité, c’est beaucoup plus difficile, il fallait, après avoir condensé l’énergie vers son dantian, localiser ses méridiens, les purifier, et seulement ainsi on pourrait passer au niveau supérieur. La tache la plus difficile était de localiser les méridiens, mais évidemment, pour Lin Chen c’était une tache aussi facile que d’ouvrir sa bouche. Le temps était son seul rival. Et ainsi, durant ces 4 dernières années, Lin Chen a passer plus de temps à cultiver qu’à manger, boire, dormir et parler. Il savait que sans effort, peut importe le talent, on n’arriverai à rien.

    ‘Je penses que je dois au moins avoir le niveau de cultivation d’un Débutant Martial au niveau 6 voir plus haut. Si c’est plus bas, il faudra que je trouve un moyen d’accélérer ! Quoi qu’il en soit, je devrais pouvoir passer haut la main l’épreuve du phénix.’

    Aujourd’hui était l’anniversaire de Lin Chen, il avait désormais atteint 5 ans. On désigne cet âge comme l’âge ou l’enfant commence a faire la différence entre le bien et le mal, mais qu’en est-il de Lin Chen qui avait déjà la mentalité d’un adulte ?
    Cet anniversaire désignait aussi que c’était le jour de l’épreuve du dragon phénix, et en ce, Lin Chen n’avait aucun doute qu’il le passerait haut la main.
    Sa mère l’avait déjà appelé cinq minutes plus tôt, lui disant de se préparer à venir. Lin Chen s’habilla alors le plus proprement possible et alla rencontrer sa mère, Lin Ciu devant la porte du manoir.


    L’épreuve avait lieu à la demeure du chef du clan, Lin Cao, située en plein centre du territoire des Lin. Les personnes devant assister à l’épreuve étaient les aînés du clan, les jeunes maîtres, les mères des jeunes maîtres et le chef du clan. En temps normal, si l’individu n’est pas un jeune maître du clan, seul les aînés et le chef du clan assistaient à l’épreuve. C’était relativement normal, car le clan Lin ne comportait qu’environ 300 personnes, et que la ville de Fiore ne faisait que 3000 habitants. Personne ne sait pourquoi la ville de Fiore porte le nom de ‘ville’ et pas de ‘village’, mais cela faisait plus de 500 ans que c’était ainsi et ce n’était pas prés de changer.
    Après avoir marcher environ 30 minutes, la maison du chef du clan fut finalement à portée de vue. A ce moment, Lin Ciu pensa que c’était le bon moment et pris parole.

    « Lin Chen, je ne peux pas savoir quel est ton niveau de talent, mais sache que peu importe ce qu’il est, n’en est pas honte et reste la tête levé. S’il n’est pas au niveau de ce à quoi s’attendait les aînés, prépare toi à te faire insulter, mais surtout, ne laisse pas la colère t’envahir, ignore les. »
    Lin Chen s’arrêta un moment, comme s’il était choqué par ce qu’il venait d’entendre.
    « Ne t’en fais pas, mère. Peu importe ce qu’il se passera, un jour, si l’on m’a provoqué, lorsque je serais fort, je leur ferais ravaler leur parole ! »
    Lie Ciu soulagea sa conscience en entendant les paroles de son fils.
    « Fils, je sais que je ne t’ai jamais dis quoi que ce soit à propos de ton père, je penses qu’il est temps de te raconter son histoire, et de te donner ce qu’il t’a légué. »

    Lin Chen ne fut pas surpris de l’entendre parler de son père, il avait déjà demandé à Lin Caoxue de lui raconté l’histoire de son père, mais il ne savait pas qu’il lui avait laisser quelque chose. Son père était un aîné du clan qui se faisait traiter comme un déchet car son dantian était scellé, un jour il fut assassiné, et aujourd’hui encore, personne ne sait pour quelle raison.
    « Nous en rediscuterons après l’épreuve… »


    Enfin, après une centaine de pas, ils furent finalement arrivés à la demeure de Lin Cao. N’importe quel personne voyant ce manoir pour la première fois l’aurait trouvé beaucoup trop extravagant, et Lin Chen ne faisait pas exception. Il se demander comment un homme d’un clan aussi petit que le clan Lin pouvait se permettre une maison si riche ?

    Un tapis rouge avait été placé, et la porte d’entré ouverte, quelques gardes était en train de surveiller négligemment l’entré du portail, et ne l’ouvrir que lorsque Lin Ciu le fit signaler sa présence. Lin Chen fonça tout droit vers l’intérieur de la maison. Il pouvait déjà apercevoir tout au fond le chef du clan, Lin Cao assit en tailleurs. Cet homme paraissait avoir 30 ans, et pourtant il avait déjà plus de 60 ans, c’était l’un des bénéfices de la cultivation. Lin Cao avait réussit à atteindre le stade du Débutant Martial niveau 7 à l’âge de 14 ans, le stade du Guerrier Martial à l’âge de 20 ans, et ainsi de suite. Rien que pouvoir avoir le niveau 7 du guerrier martial à 14 ans avait fait de lui un ‘génie’ dans le clan Lin.
    ‘C’est regrettable, chef de clan… ! On dirait que tout votre ‘parcours talentueux’ va être raser aujourd’hui même ! Je vais vous montrer la signification du mot ‘génie’ !’

    Tout autour du tapis rouge se tenaient les différents spectateurs. Parmi eux, les deux premiers jeunes maîtres du clan : L’aîné Lin Tian, 10 ans et le cadet Lin Ban,7 ans. Lin Ce n’était que la deuxième fois qu’ils voyaient Lin Chen, la première fois fut lors du baptême de ce dernier. Lin Chen n’a que très peu d’information à propos de Lin Ban il savait juste qu’il ne devait pas lui faire confiance, tandis que Lin Tian est actuellement considéré comme l’espoir de la famille Lin. A l’âge de 7 ans, il avait réussi lors d’un tournoi du clan à émettre son énergie spirituelle pendant presque une heure, cette nouvelle le rendit immédiatement célèbre dans tout le clan.

    Un petit brouhaha était en cours au moment ou Lin Chen entra dans la maison. De nombreuses paroles déplaisante concernant son père pouvaient être entendues. « Est-ce que le fils sera aussi inutile que le père ? » « J’espère qu’il ne sera pas un déchet, cela prouverait la citation « tel père, tel fils » ! »

    Lin Chen se mordait les lèvres, depuis sa réincarnation, son souhait le plus profond était de ne pas être traité comme un faible, et pourtant à cet instant, il ne pouvait qu’écouter et laisser couler…

    L’épreuve du phénix était en réalité extrêmement simpliste. L’individu devait tout simple poser sa main sur une boule de cristal spirituelle, et plus le talent de la personne était haut, plus le nombre qui s’afficherait sur la boule serait haut. Un individu n’ayant pas de dantian se verrait affiché 0 tandis qu’un individu avec un dantian se verrait afficher 100 ou plus. Le 100 se résumé en vérité à une personne n’ayant aucun talent pour la cultivation.
    « Troisième petit-fils, Lin Chen, tu es aujourd’hui présent dans le but de mesurer ton talent grâce à l’épreuve du phénix ! Es-tu prêt ?! »
    Lin Cao n’avait ménagé aucune parole inutile, compréhensible vu le nombres de personne importante rassemblé pour l’occasion.
    « Je suis encore plus prêt que ce que vous ne croyez. »
    Lin Chen regarda avec détermination Lin Cao. Quel sera la réaction de Lin Cao lorsqu’il connaîtra son talent ?!

    Juste en face du chef de clan, une table avec une chaise était posée. Dessus reposait la boule de cristal, Lin Chen s’assis sur la chaise et attendit les paroles du chef de clan.

    « Pose donc ta main sur la boule. »

    Lin Chen le fit tout souriant. Après avoir posé sa main, une chose complètement inattendu se produisit. Le compteur avait affiché 0. Et rien d’autre. Le cœur de Lin Chen s’arrêta net. De tout les scénarios possible, il était tombé sur le pire. Dés cet instant il comprit que son plan pour les 5 prochaines années aller devoir changer du tout au tout.
    « Quel est le nombre affiché ? »

    Lin Chen eu un instant d’hésitation et répondit : « 0 ».

    Un instant de silence se fit entendre dans la demeure, et le moment d’après, elle fut complètement envahi d’une suite de soupir, exagérés et excessifs.
    « Alors finalement, comme le père, le fils est un déchet. »
    Même Lin Ban commença à railler Lin Chen. « Lin Chen, essaye de ne pas faire d’enfants à l’avenir, il ne faudrait pas qu’ils soient aussi inutile que toi ! »
    « Peut-on encore garder cette branche de la famille dans le clan ? Leurs gènes vont peut-être se répandrent ! »
    Le visage du chef de clan, Lin Cao avait une expression de mécontentement sur le visage. « C’est regrettable Lin Chen… J’en attendais beaucoup de toi. Tu peux disposer. »

    De tout ces choses qu’ils lui arrivèrent, Lin Chen ne savaient pas ce qui lui faisait le plus mal, les insultes, ou le visage rempli de larmes de sa ‘mère’ qu’il ne considérait même pas comme tel ?
    Un sourire se forma sur son visage. Il avait enfin réaliser. Il n’était pas dans un jeu vidéo, les personnages ne sont pas des PNJ’s et chacun ont leur propre sentiment. Il avait traités ces humains comme des robots. Voilà son erreur. Quant à cet épreuve, qu’elle aille au diable, il savait que c’était tout bonnement impossible qu’elle affiche 0 étant donné qu’il a un dantian utilisable. Mais il se fichait de pourquoi et de comment.

    A ce jour il se fit un serment. ‘Vous pensez pouvoir me juger grâce à cette stupide épreuve ? Laissez moi rire. Rien n’a commencé. Si mon génie n’est pas montré aujourd’hui, il le sera demain ! Mère, un jour, je vous ferez regagner votre sourire ! Ce jour sera le jour ou toutes ces personnes se moquant auront cousu leur bouche en voyant ma force ! Je le jure sur ma vie !’

  • Merci. C'est intéressant.

    @MelkAz Il me semble que tu a poster 2 fois ton texte par contre ^^
  • Vymarel a dit :

    Merci. C'est intéressant.

    @MelkAz Il me semble que tu a poster 2 fois ton texte par contre ^^

    Merci c'est corrigé
  • merci du chap @MelkAz , au faite c normal qu il ai 0 au test ou c un complot des ainés?
  • hills a dit :

    merci du chap @MelkAz , au faite c normal qu il ai 0 au test ou c un complot des ainés?

    Affaire à suivre :blush:
  • Chapitre 3 : Cœur et second Dantian

    Sans qu’aucun mot ne sortent de leurs bouches, Lin Chen et Lin Ciu étaient rentrés chez eux sous les vives insultes et moqueries. On pouvait voir la déprime dans le cœur des deux personnes. Mais Lin Chen n’était pas déprimé par les résultats de l’épreuve, car il savait que l’erreur ne venait pas de lui, et il était certain d’avoir au moins le niveau d’un Début Martial de niveau 7. Non, ce qui le déprimait était qu’il ne puisse rien faire sous peine de faire souffrir encore plus sa mère, et que ses plans futurs seront modifiés. Même s’il aurait dit une explication rationnel à cela, personne ne prendrait le temps de le croire, car après tout l’épreuve était la même pour tout les enfants du clan depuis plus de 500 ans, donc Lin Chen ne s’y attarda pas plus que cela.

    Lin Chen était tenté de soulagé la conscience de sa mère en lui montrant qu’il peut émettre de l’énergie spirituelle, montrant ainsi qu’il a un dantian utilisable, mais il décida de ne pas faire avancer le cours des choses, et pensa qu’il était préférable que personne ne le sache, car le jour ou il révélera sa puissance, personne ne pourra protéger ces moqueurs de la honte et du regret.

    La mère et son fils s’étaient reposé deux heures avant que Lin Ciu ne toqua à la porte de la chambre de Lin Chen.
    Sans perdre de temps sur des paroles inutile, Lin Ciu pris parole.
    « Fils. Ne te sens pas déprimé par les résultats de l’épreuve. » Lin Ciu tenait une boite en bois d’apparence normal et la tendit à Lin Chen. « Dans cette boite se trouve les seuls et uniques choses que ton père t’a laissé. Sache que ton père a tout mis en œuvre pour que tu deviennes quelqu’un de grand. Il savait que ton dantian pouvait être scellé car tu as son sang dans tes veines, il est donc partit en voyage pour chercher nécessaire pour que tu puisse le descellé, ou au moins vivre une vie confortable. Je ne sais pas ce que contient cette boite, mais prends en le plus grand soin. »
    « Mère… Merci. » Lin Chen prit la boite dans ses mains sans hésiter.

    « Je t’aime, Chen’er. »
    Elle partie sur ces mots, et ferma la porte derrière elle.

    ‘Alors, que contient cette boite ?!’

    Il l’ouvrit imprudemment et découvrit quelques objets, dont une lettre qui était placé sur d’autres objets. Lin Chen la déplia et commença à lire la lettre.

    ‘Mon fils, mon enfant, mon sang. A l’heure ou tu lis cette lettre, si c’est bien toi, c’est que ton dantian est scellé, dans le cas contraire, elle aurait été brûler en cendres. Tu dois probablement haïr ton sort, mais n’ai crainte ! Grace à moi, ton dantian ne sera plus scellé, et tu pourras améliorer ton niveau vers une puissance qui fera de toi un génie ! Si tu te demandes pourquoi j’ai été assassiné, c’est parce que j’ai volé un objet d’une valeur beaucoup trop inestimable à quelqu’un qui pourrait détruire le clan Lin seul. Sous cette carte, il y a un livre et une petite bourse. Ces deux objets pourrait racheter le clan Lin entier plus de 1000 fois chacun, et encore ! Le livre est un livre de technique passive, ‘respiration fluxiale’, cette technique va libérer ton dantian petit à petit et au bout d’une année, il sera complètement restauré ! Tandis que dans le sac à bourse se trouve… un cœur. Ce cœur, je l’ai ‘reçu’ après avoir ‘pactisé’ avec un homme de niveau Empereur Martial. Oui, tu as bien entendu ! Mais je soupçonne cette personne d’être enfaîte du dao spirituelle ET du dao martial ! Je te passe les détails, mais si tu manges ce cœur, une capacité spéciale du nom de Clairvoyance te sera accordée ! L’homme m’a garanti qu’avec ça tu atteindras au moins le niveau Empereur Martial avec de la détermination ! Mais attention, tu devras atteindre le niveau de Roi Martial avant tes 30 ans ou tu mourras le jour de ton trentième anniversaire ! Aussi, lorsque tu atteindras un certain niveau de la capacité du cœur, une personne viendra te chercher. La personne qui m’a donné ce cœur te prendra en disciple, et seul les cieux sauront ton avenir.

    Fils, j’espère que tu deviendras quelqu’un de grand !

    Ton père.’


    Lin Chen fut très, mais alors très surpris. « Il semblerait que ce monde est en fait des choses à m’apprendre. »

    Il avait d’abord cru que le contenu de la boite lui serait inutile car il avait déjà son dantian descellé, mais lorsqu’il arriva au passage du ‘cœur’ il fut immédiatement intrigué. ‘Un cœur qui donne une capacité spéciale lorsqu’on le mange’ ? Il en avait déjà entendu parler dans en Light Novel, mais très vaguement, et puis qui aurait cru que quelque chose de similaire serait dans ce monde ? Quel genre de capacité ce cœur pourrait lui donner ?

    Il n’attendit pas un instant de plus et prît le sac de bourse dans les mains puis l’ouvrit. Il sortit le cœur rouge-noir et constata qu’étrangement, le cœur battait encore. Lin Chen laissa échapper de l’énergie spirituelle de sa main et constata que de l’énergie rouge s’échapper du cœur. Il ressentit une immense froideur s’échappant du cœur à partir du moment ou son énergie blanche fut entré en contact avec l’énergie rouge du cœur. ‘Autant d’énergie à l’intérieur ?! A qui appartenait donc ce cœur ?!’

    Ce qui le surprenait le plus était qu’il y avait tellement d’énergie contenu dans le cœur que même après plus de cinq ans sans corps, il continuait de battre. Quand il pensa à la créature à qui appartenait ce cœur, Lin Chen eu froid dans le dos.

    L’idée de le manger était-elle une bonne idée ? Peut-être qu’il y avait un contre coup ? Peut-être que son père avait été complètement berné et que ce cœur ne valait pas un plouc ? Mais si la vie était basé sur des ‘peut-être’ plus personne n’avancerait dans cette dernière.

    Lin Chen décida de faire confiance à son père et avala férocement et bestialement le cœur. Dés la première bouchée, il sentit une sensation de dégoût extrême, comme si de la viande était mélangé avec des excréments de plusieurs animaux et avait été soigneusement éparpillé sur toute l’assiette. Comme s’il mangeait des limaces mélangés à des milliers de larves, aromatisés à l’eau salée. C’était pire que la sensation de se faire briser les testicules avec douleur, mais Lin Chen se répétait : ‘La douleur est éphémère ! La douleur est éphémère !’ Hélas pour lui, la douleur de quelques secondes lui paraissaient être des heures, mais avec ces paroles, il tint bon. Il n’en laissa pas une traite, s’il s’arrêtait, il se ferait envahir par le dégoût. Il avait envie de tout recraché et de vomir tout ce qu’il avait ingéré, il sentait encore des bouts du cœur battant, même après avoir été déchiqueté. Le sang s’était répandu sur un tiers du sol, et recouvrait entièrement son visage. Après avoir terminé de manger bout à bout le cœur, il s’évanouit complètement.

    Quelque jours plus tard…

    Lin Chen se réveilla sur le lit de sa chambre et pu en premier lieu apercevoir sur son bureau plusieurs plats et boissons, et en second lieu le sol parfaitement propre. Aucune tache de sang n’était encore présente, comme si elles avaient été volatilisés.

    Mère…’

    L’amour maternelle que Lin Chen n’a pu recevoir que dans cette vie était une sensation dont il sentait qu’elle pouvait le déstabiliser. Il était un peu ému d’avoir une mère qui ne s’était jamais plainte de quoi que ce soit durant ses cinq années d’existence. ‘Elle ne mérite pas sa situation.’ Etre mariée à une personne qui a le dantian scellé était une des pires choses qui lui était arrivé. Mais au final, elle avait chéri le père et le fils sans bronché. Lin Chen fera en sorte de ne pas la décevoir.

    Il se leva et mangea d’une traite tout les plats présents sur le bureau et réfléchit ensuite sur les événements s’étant produits. ‘Combien de jours ai-je dormi ? Et puis...’ Il ressentait une sensation étrange sur sa poitrine, comme si de l’énergie spirituelle qui n’était pas sensé être là l’était.

    Il enleva tout ses vêtements du haut et constata avec stupeur qu’un tatouage noir avec inscrit le mot ‘Seth’ était placé en plein milieu de son abdomen. En plus de cela, Lin Chen essaya d’émettre de l’énergie spirituelle pour confirmer ses doutes. Et lorsqu’il essaya d’émettre de l’énergie spirituelle, il découvrit qu’un deuxième dantian était présent dans son corps ! ‘Impossible !’ L’énergie spirituelle s’émanait du corps de Lin Chen, mais l’énergie blanche habituelle était maintenant mélangé à une énergie très froide de couleur rouge-sang, et Lin Chen estima qu’elle était au moins plusieurs fois plus puissante que l’énergie normal.
    ‘J’ai deux dantian ! J’ai deux dantian !’ Lin Chen ne savait pas s’il devait être heureux ou effrayé. Quoi qu’il en soit, il ne pouvait rien faire d’autre désormais. Alors il ne perdit pas de temps et décida de commencer à cultiver. Il fut très surpris en voyant que non seulement il pouvait cultiver les deux dantian en même temps, mais aussi que sa vitesse de cultivation avait triplé. Si le chef de clan avait vu l’énergie du monde que Lin Chen aspirait comme un flux d’eau infini, il l’aurait sans aucun doute donné le titre de 1er jeune maître à la place de Lin Tian.

    De base, le nouveau dantian au niveau débutant martial avait en réalité la quantité d’énergie spirituel d’un guerrier martial. Lin Chen imaginait à peine sa puissance dans le futur. Son plan de montée en puissance était relativement simple, mais demandait un effort constant. Il cultiverait tout les jours de sa vie jusqu’à ses 10 ans. Il lui resterait encore 2 ans pour mettre en pratique ses connaissances martial et apprendre un maximum de techniques. Et enfin le jour du tournoi des clans il révèlera sa puissance et atteindra la 1ère place. C’était tel qu’il voyait les choses, et aussi il trouverais le temps de connaître la capacité spéciale du cœur.

    Il espérait juste que personne ne découvre sa puissance avant le tournoi, histoire de leur en mettre plein la vue à tous. Des fois il se demandait si ses plans n’étaient pas trop simple et s’il ne croyait pas trop en la linéarité du destin…
  • Merci pour le chapitre.
  • Merci pour le chapitre
  • Chapitre 4 : Technique de l’unité parfaite

    Deux mois s’étaient rapidement écoulés depuis le jour de l’assimilation du cœur. Bien que sa vitesse de cultivation est été améliorée de plusieurs fois, et qu’il était désormais sur d’avoir au moins le niveau de cultivation d’un intermédiaire niveau 2 martial, l’énergie du monde que son second dantian aspirait était immédiatement rejeté par ce dernier. Ainsi, le second dantian ne lui apportait aucun bénéfices si ce n’est l’augmentation de la vitesse du cultivation.

    Lin Chen avait finalement déduit que l’énergie du monde présente aux alentours de sa maison n’émettait pas assez de froideur pour être compatible avec son second dantian. Il avait déjà trouvé une solution pour y remédié, mais son age et sa position empêchait de faire quoi que ce soit. Son idée était relativement simple : il voulait aller dans la grotte de Seltare (séltaré), qui se située dans la foret qui était juste derrière leur demeure. Là-bas, l’énergie du monde devrait être assez froide car, avant d’appartenir au clan Lin, c’était le domaine d’un roi démon, datant d’il y a plusieurs siècles. Malgré le temps, la grotte est restée intact et son énergie pur.

    Bien que sa dernière option était la plus envisageable dès le départ, Lin Chen dut se résoudre à partir à la grotte chaque nuit pour ne pas que sa mère le soupçonne de quoi que ce soit. Le soir ou il y alla, il découvrit la grotte de Seltare pour la première fois. Elle était complètement déserte mais de l’air pur pouvait se faire sentir à l’entrée de la grotte. Son instinct et ses connaissances lui avait présagé que l’énergie présente serait froide car c’était un Roi Démon qui y avait pris demeure, mais en réalité Lin Chen découvrit que c’était une source d’eau froide débordante d’énergie qui avait attiré le Roi Démon. La source d’eau était assez grande pour que toute une division d’homme y entre.

    Lin Chen réfléchit à toutes les possibilités que cette source d’eau pouvait offrir. Il déduisit que s’il cultivait dans cette source d’eau, sa vitesse de cultivation serait encore plus améliorée et que son second dantian s’éveillera enfin.

    L’eau était visiblement extrêmement froide, mais au final, ce n’était pas un réel danger, alors Lin Chen sauta dans l’eau gelée en se répétant ‘La douleur est éphémère, la douleur est éphémère !’, jusqu’à ce qu’il s’y habitue et commença à cultiver. La dernière chose à faire était de répéter cet acte chaque nuit jusqu’à ses dix ans, le jour il cultivait son premier dantian, et la nuit, dans la source d’eau, il cultivait ses deux dantian.


    Cinq années passèrent…

    Dans le domaine du clan Lin, dans la demeure de Lin Ciu, un gamin était assis en train de stopper sa cultivation et de sortir de sa chambre. C’était Lin Chen, âge désormais de dix ans. C’était aujourd’hui sont anniversaire, et Lin Chen attendait le jour de ses dix ans depuis maintenant cinq années, car dix ans était l’age minimum pour pouvoir entrer dans la bibliothèque de la famille Lin et ainsi, accéder aux techniques du clan. Bien que Lin Chen aurait pu essayer d’apprendre des techniques de sa connaissance en LN, il finit par comprendre que Lire et mettre en pratique était deux chose trop différente. Il décida alors de pour l’instant se contenter de la bibliothèque familiale.

    Sa mère lui avait déjà promis de le laisser y aller seul, pensant que ce n’était que par soif de connaissance, ne se doutant absolument pas que le niveau de cultivation de Lin Chen dépassait déjà tout les membres de toute générations confondus du clan à son age. Son niveau de cultivation était à peu près celui d’un Novice martial niveau 2. Et cela n’était que si l’on ne comptait pas le second dantian, car avec, il avait le niveau de cultivation d’un Novice martial niveau 7 ! De quoi faire tourner la tête du chef de clan. Mais comme l’expression « Un épéiste face à une bête est encore plus faible qu’un paysan sans son épée. », Lin Chen, sans compétences était encore un déchet. Un déchet avec un talent immense, mais encore un déchet.

    La bibliothèque était l’un des endroits les plus respecté du clan, car après tout, tout le savoir du clan était accessible à tout les membres sans exception. Aucune dispute n’était tolérée, sous peine de s’en faire chasser par les aînés. Lin Chen comptait bien se faire le plus discret possible, et même si, très probablement, on l’insulterait, il ne devait pas agir, pas maintenant. L’entrée était tenu par un aîné du clan, cela faisait des années qu’il n’avait pas vu Lin Chen, il ne le reconnut donc pas et le laissa entrer sans se poser trop de question. Lin Chen fonça vers le rayon des compétences et chercha les trois meilleurs techniques de rang Débutant, Intermédiaire et Novice. En plus de cela, il prit une technique forte intéressante de rang Guerrier, et reparti vers l’ainé pour emprunter les livres pour une durée de deux ans.

    Le livre de niveau Débutant était la technique ‘Poing destructeur enflammé’, celui de niveau Intermédiaire ‘Poing lamé unitaire’, celui de niveau Novice ‘Unité parfaite’ et celui de niveau Guerrier ‘Technique des Pas obscurs’.
    « Ha Ha Ha ! Gamin, tu ne devrais pas trop surestimer ta force tu sais ?! Et si tu commençais par atteindre le rang intermédiaire ce serait déjà bien, non ?! »
    « Respectable ainé, ces livres ne sont pas pour moi, mais une requête de mon père, soyez rassuré. » Lin Chen prit l’air d’un citoyen tout à fait honnête.
    « Bah, pas besoin de me mentir, si tu savais le nombre d’élèves qui m’ont déjà fait le coup et qui sont revenus quelques jour plus tard tête basse, tu n’essaierais même pas ! »
    Lin Chen se contenta de sourire à cette remarque.
    « Ton nom, gamin. »
    Le pouls de Lin Chen s’accélera. Il pensait que le prêt serait fait de manière anonyme…

    « Mon nom est Lin Chen, respectable ainé. » Il garda sont air honnête et exemplaire.
    « QUOI ?! LIN CHEN ?! » Le visage de l’ainé vira du clair au rouge en un instant. Il allait le réprimandait au sujet de l’avoir mentit, mais Lin Chen avait déjà pris les livres et était en train de partir en courant…

    Une fois arrivé chez lui, Lin Chen déposa tout les livres sur sont lit et s’y assit. ‘J'espère que ça n’aura pas de répercussions… Ce serait problématique…’.
    Il prit le livre de niveau Novice ‘Unité Parfaite’ et commença à le lire. La raison pour laquelle il avait pris ce livre était relativement simple. La technique de l’unité parfaite permettait d’utiliser au mieux chacun des sens de son corps, le toucher, la vue, l’ouie, l’odorat et le gout. Elle était composé de 5 niveaux et été considérée comme une technique primordiale à partir du niveau Novice martiale. Le premier niveau améliore significativement les sens, au dessus d’un humain normal. Arrivé au second niveau, on pouvait détecter les ennemies sur une distance d’une quinzaine de mètres. Au troisième niveau, ont pouvait ressentir une présence émanant de l’énergie spirituelle sur une centaine de mètres. Le quatrième et le cinquième niveau était des améliorations de toutes les précédentes améliorations, et en plus, on pouvait détecter les personnes camouflant leur énergie spirituelle sur plus d’un kilomètres.

    Si un homme de moins de 25 ans arrivait au second niveau, on pouvait déjà dire que c’était très bien. Mais Lin Chen ne voulait pas s’y arrêter, non, lui voulait maîtriser les cinq niveau parfaitement. Si il était confiant quant à sa capacité à maîtriser l’unité parfaite, c’était parce qu’il connaissait déjà les principes fondamentaux de cette technique. Il avait déjà vu dans un LN une technique semblable, mais il ne se souvenait plus de son nom. ‘Le Souverain… le souverain de quoi déjà ?! Bah, peu importe.’
    La technique consistait à transmettre de l’énergie spirituelle dans chaque parcelle de cellules de son corps pour un temps indéfini. Il devait simplement repoussé les limites de son corps jusqu’à ce qu’il ne puisse plus tenir. Au fil des jours, ses limites s’agrandiraient et le résultat serait visible. En moyenne, un homme prenait 10 pour compléter les 2 premiers niveaux. Lin Chen pensait pouvoir y arriver avant ses 12 ans.
    Il se mit en position de cultivation et commença à déployer son énergie spirituelle dans tout son corps, cellule après cellule depuis son dantian. Il mit pour son premier essai trente minutes à déployer son énergie spirituelle dans tout son dantian. C’était un coup de génie pour quelqu’un de son age, mais pour un maître spirituel, c’était encore un déchet, quand on pensait que ce dernier pouvait le faire en moins d’une seconde.

    Ainsi, Lin Chen s’entraina jour après jour à la technique de l’Unité Parfaite, lisant chaque détails présent sur le livre, et corrigea chacune de ses erreurs en bénéfices. Une année passèrent rapidement lorsque le petit garçon avait finalement atteint le cinquième niveau de l’Unité Parfaite. Il avait passé toute ses journées à cultiver et en même temps améliorer sa technique, et son plan se dérouler encore mieux que ce qu’il ne l’imaginait.

    Assis en tailleurs, il s’étirait de tout son corps, l’air content. ‘C’était bien plus facile que prévu ! Il me reste encore une année avant le tournoi, juste le temps d’apprendre le reste des techniques.’ Bien que dit comme cela, la technique avait l’air simple, en réalité, si ce n’était pour ses connaissances antérieurs et sa capacité de déduction et de compréhension inimaginable, Lin Chen n’aurait meme pas atteint le second niveau de la technique. Même un expert aurait pris au moins cinq ans pour percer le troisième niveau. Mais lui l’avait fait en une année, et en parlait comme si c’était un acte parfaitement banal.

    Il avait originellement l’intention d’immédiatement commencer l’apprentissage d’une technique active, mais décida finalement qu’il serait bon de ‘tester’ l’unité parfaite en situation réelle.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.