Grimgar... la suite !

Re bonsoir, alors du coup maintenant que j'ai à peu près acquis mon rythme en ce qui concerne Long Live Summons, j'ai décider de m'attaquer à un projet qui me tient à cœur... Grimgar !

Vraiment j'adore ce novel on est loin des autres novel avec des héros surpuissant et ce genre de choses, la on a affaire à une belle bande de bras cassés à peine capable de tuer un pauvre gobelin ^^

Bref si vous n'avez pas encore lu le début sur le site je vous conseille de vous y attaquer et de venir ici par la suite.^^

Sinon au niveau du rythme des sorties, je pensais en faire 1 tout les 10-15 jours peut être moins, mais vu la longueur de certains chapitres je n'ai pas d'autres choix si je veux tenir mes promesses sur LLS.
J'espère que vous me direz ce que vous en penserez !
Bonne soirée !


Chapitre 8

Entêtement

Yume était accroupi près du sol à côté d'un arbre épais. Haruhiro rampa tout doucement et lui donna une légère tape sur l'épaule pour lui faire remarquer sa présence. Elle se retourna soudainement tout en couvrant sa bouche avec sa main pour éviter de faire trop de bruit avant de parler.

« Où est-il parti ? » Demanda tranquillement Haruhiro.

Yume inclina la tête dans une direction en réponse suivit de tout un tas de signe de ses mains. Peut être essayait-elle de lui communiquer quelque chose mais quoi ? Il ne saisissait pas la signification de tout ceci. Le déchiffrement des signaux était vraiment trop ardu pour lui, Haruhiro préféra se pencher dans la direction donné en se couvrant derrière le feuillage.

Il était là.

C'était l'après-midi de leur deuxième jour d'apprenti soldat volontaire.

Haruhiro et les autres étaient revenus aux même bois qu'hier et ils avaient finalement trouvé une proie. Il se trouvait tous autour de celle-ci, caché.

Il faisait la taille d'un enfant humain et avait un aspect décharné. Sa peau était jaunâtre, ridée et durcie par la boue dont il était partiellement recouvert. Une touffe de cheveux similaires a des algues poussait sur sa tête et il avait deux oreilles pointue de chaque côté. Il était encore à une certaine distance du groupe et il ne pouvait discerner son visage. Il semblait qu'il ne portait aucun vêtement juste une corde accroché autour de son cou était visible.

Il était accroupi en train de boire de l'eau. Ils pouvaient entendre les sons de lapements désagréable qu'il faisait.
Haruhiro respira doucement en profondeur et jeta un coup d’œil derrière lui. Les quatre autres membres du groupe, Manato, Ranta, Shihoru et Moguzo, se trouvaient à quelques mètres, quand Haruhiro donna un léger signe de tête ils le lui rendirent.

Nous avons finalement trouvé une proie. Faisons-le. Nous devons le faire. Nous allons le faire. Attends quel est le signal ? Nous n'en avons jamais choisi. Comment suis-je censé le connaître ?

Haruhiro décida de lever sa main droite.

C'est mauvais je suis trop tendu. Ou plutôt quand ne l'ai je pas été ? Je suis tendu depuis le début. Écoute, fais le juste. Oui. Allons tuer cette chose.

Quand Haruhiro abaissa sa main, Ranta sortit de son buisson tête la première en poussant un cri de guerre. Haruhiro ne put s'empêcher qu'il agissait comme un imbécile. Quand il regarda dans la direction du gobelin de terre, il le vit bondir étonné et partir à l'opposé de leur endroit.

« I-Il s'enfuit... ?! » Glapit Haruhiro.

« Ici ! » Yume décocha une flèche. Elle manqua sa cible. Le gobelin qui essayait de fuir sentit la flèche le frôler, il lâcha un cri de surprise et sembla hésiter.

« Joli coup Yume ! » Haruhiro dégaina sa dague et se précipita à l'encontre de son ennemi.

Putin de- ! Je suis arrivé en premier. Ceci n'est pas la place d'un voleur, mais je dois le faire. Il ne faut pas qu'il s'échappe. Alors c'est sa un gobelin ? Ils ont des yeux ronds et agréable. Mais ils sont affreux. Il a un visage similaire à celui d'une vieille dame qui ne se serait pas baignée durant toute sa vie. Ses dents sont noires et sa langue a une vilaine couleur violacée. Il ne porte rien d'autre que la corde autour de son cou. Eh bien c'était quelque chose de repoussant.

Le gobelin vit Haruhiro s'avancer et commença à crier bruyamment.

Je ne comprend pas pourquoi mais il vient vers moi. Sérieusement ? Il veut se battre ? Allons, que nous sommes six en tout ? Eh bien, il ne le sait peut être pas. Les mains. Ses mains. Je dois cibler ses poignets.


Haruhiro entendit un ''slash'' au niveau du poignet gauche du gobelin.

« Slap... ! »

Avec une détente étonnante, le gobelin sauta en arrière diagonalement, atterrissant comme un ressort. L'avait-il manqué ? Non, le gobelin n'avait qu'une mince entaille sur son poignet qui commençait à saigner d'un sang rouge foncé. Il semble que je l'est vraiment blessé. C'était un coup plutôt faible pourtant.

En donnant un coup dans l'eau, le gobelin sauta hors de celle-ci pour continuer le combat.

Il revient ? Sérieux ? Vous vous moquez de moi ? Reste loin de moi, espèce d'idiot !

« Urgh ! »

Haruhiro réagit instinctivement en plongeant sur la gauche, esquivant par chance la charge du gobelin de terre.

« Haine ! »

Ranta entra dans le combat et balança violemment son épée vers le bas, ce coup pouvait paraître bâclé aux yeux de personnes extérieur. Son épée ne rencontra que le vide bien sûr.

« Wuh ? Whoa... ! »

Le gobelin poussa un cri féroce et donna un puissant coup de pied a Ranta l'envoyant voler sur quelques mètres. Celui-ci atterrit sur ses fesses, le gobelin tenta d'arriver sur lui pour en finir. Et au dernier moment Manato surgit pour couvrir son coéquipier et donna un coup au niveau de l'épaule du gobelin avec son sceptre.
Ce dernier poussa un cri de douleur en sautant loin d'eux.

« M-Marc e ? »

Alors que Shihoru commençait à chanter et dessiner des symboles élémentaires avec son bâton, Ranta lui cria,

« Hé tes yeux sont de nouveaux fermés ! » Shihoru recula vers l'arrière.

« ...D-Désolé ! »

« Moguzo, ramène toi devant le gobelin ! » Manato commença à diriger les opérations.

« Tous les autres, encerclez-le ! Ne le laissez pas s'échapper !

« Bien ! » Moguzo commença à se diriger vers le gobelin à pas lourds tout en levant son épée bâtarde.

Ranta dit, « B-Bien, laissez moi le finir hein ! » Après ses paroles, il se releva pour se placer à la droite de Moguzo.

Manato se trouvait sur la gauche. Haruhiro et Yume, avec sa machette s'était placé derrière le gobelin. Shihoru avait ses yeux grands ouverts et visait le monstre avec son bâton.

Le gobelin regardait tout autour de lui, il se mit à pousser de puissants cris, il aurait voulut s'enfuir, mais par où ? Manato avait peut être prévu un tel plan.

« Moguzo ! » Ranta essaya de toucher le gobelin avec son épée.

« Essaye de lui mettre la pression ! Pression ! Plus de pression ! »

Avec un puissant hurlement, Moguzo leva complètement son épée puis la balança sur le gobelin. Encore une fois. Et encore une fois. Le gobelin se dérobait à chaque coup. Comme il continuait a esquiver avec agilité Ranta cria,

« Hé, prends un coup de mon épée longue, le gobelin lui répondit en prenant une branche par terre et la lui jeta dessus en criant.
« Woah ?! » Ranta fit un pas de géant en arrière juste pour éviter la branche avec la base de son épée et juste comme sa l'encerclement fut brisé.

Le gobelin aurait pu s'enfuir, mais le sceptre court de Manato fut immédiatement projeté. Le gobelin pris de nouveau un coup sur l'épaule droite et hurla de douleur. Malgré sa, il se tourna vers Manato en un instant et cria aussi fort qu'il pût ; Honnêtement, Haruhiro était effrayé. Même Manato prit peur et recula de quelques pas.
Après tout, il avait vraiment peur. Le gobelin de terre était désespéré. Il ne voulait pas mourir. Il ne les laisserait pas juste le tuer. Il allait les tuer d'abord.

Tuer.

Tuer.

Tuer.

Si rien d'autre ne le motivait au moins avec cela. Le gobelin était rempli d'une puissante détermination de faire juste cela.

« L-les gars ! » Ranta se lécha les lèvres à plusieurs reprises. Il est temps de faire preuve de sang-froid. C'est tué ou être tué ! Je vais poignardé cette chose et accumuler des vice... ! »

« Reste prudent... ! »

Manato disait cela alors qu'il touchait à nouveau le gobelin avec son sceptre. Bien qu'il est pris un coup qui l'éclaboussa de sang, le gobelin a regardé Manato et semblait dire, ''et alors ?''

« Gobsy est un dur à cuire, hein... » Yume disait cela d'une petite voix hésitant à joindre le combat.

C'est peu dire, pensa Haruhiro. Il avait pris un coup sur la tête suffisant pour faire gicler du sang, mais il était toujours debout.

« Umph ! Umph ! » Moguzo balança son épée, deux, trois fois forçant le gobelin à reculer. Quand il le fit, il se rapprocha de plus en plus de la position de Yume et Haruhiro.

« C'est notre heure, Haru-kun ! » dit Yume avant qu'il est pu dire ou penser quoi que ce soit. Hey attends depuis quand tu m'appelles Haru-kun ? Mais elle avait raison, elle était dans le besoin de diminuer son prénom.

Quand il a crié et s'est avancer pour donner un coup avec son poignard, le gobelin se retourna pour lui faire face.

La créature lui hurla au visage et Haruhiro dû serrer fort son arme pour lutter contre son envie de reculer. Il fit osciller son poignard sur le côté et il s'engagea avec la créature. Il sentit qu'il avait frappé quelque chose de dur. Le bras droit du gobelin avait été touché entre le coude et le poignet. Étonné Haruhiro tira son bras en arrière. C'était la première fois qu'il coupait autre chose que des mannequins de pratique.

C'était une impression agréable et dégoûtante à la fois.

En hurlant follement, le gobelin de terre tourna sur lui-même éclaboussant tout les alentours de son sang, essayant d'intimider les ennemis autour de lui.

Ils étaient à six contre un. Haruhiro et les autres entourait le gobelin. Ils pouvaient attaquer de n'importe quelle direction, mais personne ne bougea.

Tout le monde respirait avec difficulté. A part Moguzo avec son épée lourde, personne ne s'était déplacé plus qu'il ne le devait.

« Qu'est-ce qui se passe avec ce... ? » Haruhiro tenta de garder une respiration calme. Mais il ne le pouvait juste pas.

Qu'est ce qui nous arrive ? Est ce que ce gobelin est super fort ? Ou bien sommes nous trop faible ? Si faible ? Pouvons-nous vraiment procéder ainsi ? Pas une chance. Si vous y pensez juste, il est impossible que nous y arrivions. Nous ne sommes pas fait pour sa. Je ne suis pas fait pour le combat. C'est effrayant. Je n'y arrive pas. En suis-je capable ? Ne devrais-je pas m'arrêter ? Mais que ferais-je alors ? Qu'est ce qui m'arriverait ?

« Des vies sont en jeux ici... ! » Cria Manato.

« Il y a plusieurs vies en danger ici ! Les nôtres et la sienne ! Le gobelin est sérieux ! Prendre sa vie ne sera pas quelque chose de facile ! Il est impossible que cela soit si simple ! Parce qu'aucune personne, aucun être vivant, ne souhaite mourir ! »

« Marc Em Parc... ! »

Shihoru tira une perle de lumière depuis son bâton. La perle vola entre Moguzo et Manato, pour atterrir droit sur le visage du gobelin. Il hurla de douleur et de confusion.

« Maintenant ! » Commanda Manato tout en frappant le gobelin. Ranta abaissa son épée longue et la planta dans l'épaule de la créature.

« Putin c'était dur ! C'était un os ?! »

« Hungh... ! » Moguzo balança son épée de toutes ses forces et celle-ci atterrit droit sur le crâne du gobelin.
Sacré puissance. Une moitié ou peut être un tiers de sa tête avait cédé.

Sa y est nous l'avons fait.

Le gobelin s'effondra et Ranta leva son poing dans les airs avec un « Enfer, ouais ! »

Haruhiro commença à soupirer, mais au milieu de son soupir il se mit à déglutir.

La créature était en train de se remettre debout avec agilité.

« … Tu dois me faire une blague, » dit Yume en fixant le gobelin avec incrédulité. Haruhiro était sûr qu'il devait se tromper d'une façon ou d'une autre. Quoi qu'il en soit, il semblerait qu'il n'y est pas d'erreur.

Le gobelin commença à courir, il essayait probablement de s'enfuir.

Manato s'exclama « Waa... ?! » Avec un regard ébahi, il pensa quand même a utiliser son sceptre pour tenter de l'intercepter.Étonnamment la créature réussit à l'éviter pour se diriger vers Haruhiro.
Essayait-il de lui passer dessus ?

« C'est seule chance ! » Haruhiro se jeta sur le gobelin et réussit à lui attraper sa jambe droite. Apparemment, il n'avait pas réussi à se dérober cette fois, ainsi la créature trébucha et tomba par terre.

Alors que Moguzo s'était mis à beuglé, prêt à faire tomber son épée, Ranta se mit devant lui.

« Hors de mon chemin Moguzo ! C'est moi qui donnerais le coup final ! »

Haruhiro détourna le regard malgré lui.

Il y eut un bruit désagréable et Ranta rit à la manière d'un dément.

« Seigneur Skullhell ! L'avez-vous vu ? Pour accumuler des vice, un chevalier de la mort a pris la vie d'un être vivant pour l'offrir à l'autel de la guilde, voyez ! Les oreilles sont un peu grandes, mais peut être qu'une griffe fer- Attends, wooh ?! »

« Heinn... » Haruhiro observa Ranta et fut horrifié.

Le gobelin continuait à se déplacer. Il rampait essayant d'aller quelque part.

Shihoru laissa sortir quelques sanglots, elle était sur le point de fondre en larmes.

« Il faut croire qu'il n'a toujours pas l'intention de mourir hein... »

Yume dit solennellement, joignant ses mains pour une prière. « Repose en paix... »

« Non... » Haruhiro hésita un moment, pour ensuite la corrigé.

« Il n'est pas mort. Pas encore... »

« Nous devons en finir.. »

Manato leva son sceptre pour un dernier coup.

« Autrement... Nous ne ferions que prolonger ses souffrances. »

Haruhiro ne voulait pas voir sa, mais il se sentait obliger de regarder jusqu'à la fin.

Manato balança une dernière fois son sceptre sur le gobelin et une fois qu'il confirma que celui-ci ne respirait plus, il ferma les yeux et fit un signe d'hexagramme avec ses mains. Haruhiro pensa qu'il voulait dire quelque chose, mais Manato ne prononça plus un mot.
Peut être qu'il ne cherchait pas à se trouver d'excuses pour ce qu'il avait fait.

« AAAHH ! » Ranta pointa Manato du doigt.

« Imbécile de Manato ! Pourquoi t'as fait ça ? Je te l'ai dit, si je ne l'achève pas, je ne pourrais pas accumuler de vice... ! »

« Oh » Manato répondit avec un léger sourire et en se grattant la tête.
« Désolé, j'ai oublier. »

« Ne me dis pas que ta main a glisser ! »

« Non, je ne dis pas que ma main a glissé, mon esprit a oublier. »

« Comme si j'en avais quelque chose à faire ! J'en veux, vous m'entendez ? Juste un ! Cela.. Cela devait être mon premier vice et maintenant il est parti ! » Ranta tomba à genoux, donnant un coup de poing contre le sol pour évacuer sa frustration. Puis il ajouta.

« Eh, quoi que... »

Haruhiro cligna des yeux. «  Que quoi ? »

« C'est fait maintenant. Plus rien ne peut être fait à son sujet. » Ranta se leva et se rapprocha du cadavre.

« Beurk, c'est vraiment grotesque. Notre butin doit être... Ceci je présume ? Il y a quelque chose d'accroché à la corde autour de son cou. Qu'est ce que c'est ? »

« Où ? » Haruhiro s’accroupit à côté de lui, tout en essayant de ne pas trop faire attention au cadavre. Il regarda de plus près la corde, Ranta avait vu juste, il y avait bien quelque chose d'accroché dessus. Une canine d'un animale et quelque chose avec un trou au milieu. C'était assez sale mais sa ressemblait à une pièce de monnaie.

N'est ce pas une pièce d'argent ? Dommage qu'il y est un trou.. 

« Hé. » Ranta tirait sur la corde avec sa main, mais la retira rapidement.

« Haruhiro fait le, cette chose est vraiment trop sale. »

« Bien, je m'y colle... » Haruhiro coupa la corde avec son poignard et tira la canine et la pièce de monnaie vers lui.
Il semble que c'était vraiment une pièce d'argent, il y avait un trou à l'intérieur pourtant.

« Pouvons-nous... vendre ceci ? En réalité, je suis impressionné qu'il est réussi à faire un trou. Sa doit être un sacré travail. »

« Eh bien, indépendamment de ce butin, » Manato plaça sa main sur l'épaule d'Haruhiro,
« ceci est notre première victoire. »

Ranta frappa sa poitrine avec fierté. « Et tout sa grâce à moi ! »

« Mais oui bien sûr... » Dit Yume froidement.

Ranta fit claquer sa langue en regardant Yume. « .. Tu as toujours de la rancune envers moi ? Pour une fille possédant des seins aussi petits, je te trouve bien rancunière tu sais ? »

« Il n'y a aucun rapport entre la rancune et la taille d'une poitrine ! »

« Eh bien si il n'y en a pas, oublie ça. C'est de l'eau sous le pont. Cependant on m'a souvent dit qu'un esprit très rancunier est la cause des planches à pain ! »

« Arrête de m'appeler planche à pain ! Moi je les aime bien comme sa ! Ce n'est pas si mal... »

« Planche à pain ! Planche à pain ! Planche à pain ! Planche à pain ! Bonjour mademoiselle Planche à pain ! Au revoir mademoiselle Plannnnnnnche à pain !

« Arrgh. » Le visage de Yume tourna au rouge vif, ses joues se gonflèrent. Elle encocha une flèche puis visa Ranta.

« Yume s'apprête à tirer et j'ai le sentiment que cette flèche ne te manquera pas ! »

S-Stop, tu, aaagh, D-désolé ?! » Ranta courut dans sa direction et se mit à genoux devant elle. C'était la parfaite image de l'expression ''léchage de bottes''.

« T-tu as gagné ! Tu n'es plus énervé ?! Oui ?! P-Pardonne-moi ! »

« Pourquoi dis tu ''me pardonne'' comme si c'était un ordre ? Cela doit être dit ainsi ''Pardonnez-moi s'il-vous-plaît Yume-sama, je vous en prie'' ! »

« Y-Yume sama ! Je suis désolé, je prie votre pardon. Je ferais tout ce que vous voudrez, s'il-vous-plaît ! »

« Eh bien, si vous insistez, » ses joues étaient toujours gonflés, mais elle avait dé serré la corde de son arc plus rapidement que l'on ne s'y serait attendu, puis elle fit signe vers le petit plan d'eau avec son menton.

« Saute »

« Hein... ? »

« Allez, va et plonge dedans. Si tu le fais, Yume te laisseras partir pour aujourd'hui. »

« Idio - Tu - Non att – qui serait assez débile pour obéir ? » Yume tendit de nouveau la corde de son arc.

« Si c'est ce que vous voulez, bien, Yume sama va simplement vous tirer dessus. »

« Je plongerais. »

« Bonne chance Ranta ! » l'encouragea Haruhiro.

Manato qui était appuyé sur son épaule lui dit, « soit prudent ! »

« Vous ne devez pas me dire ça ! »

alors que Ranta était debout au bord de l'eau Haruhiro entendit Shihoru murmurer «  bien fait pour toi » Dans un soufle.

Ranta murmura «  Ici sa devrait aller. » Il plongea immédiatement après sa.

« T-Tu vas prendre froid ! » Le prévint Moguzo.

Commentaires

  • :o alternative tu es un roi LLS maintenant Grimgar j'adore Merci :)
  • juste une question , grimgar l animé suit fidelement l histoire ou pas ? si oui vous pensez que ce sera dans combien de chapitres que tu rattraperas l'animé?
  • Alors, ayant rapidement parcouru la version LN, l'histoire est assez semblable oui. Et si ma mémoire est bonne c'est quand on arrivera au second livre que l'on aura rattraper l'animé. ^^
    Et merci psycho pour le compliment sa fait plaisir ^^
  • et bien vu que je te suit deja sur lls et ben je te fais confiance et te souhaite bonne chance , je prendrais le train en marche a deuxieme livre mais bon
  • Si je me dépêche un peu sa pourrais arriver rapidement, le nombre de chapitres n'est pas énorme pour chaque livre, mais ils sont d'une longueur...

    Et je passe pas mal de temps à les éditer car je sais pas si tu as déjà essayé un copier coller d'un texte en format kindle sur un traitement de texte, eh bah c'est pas jojo ^^

    Toutes les lignes sont confondus en une seul tu dois refaire tout les paragraphes, et open office reconnait pas les guillemets de kindle, du coup il met des points d'interrogation à la place ^^
  • c est dur haha , moi sur mon projet d'ecriture j utilise juste libre office , ca a quoi comme benefices kindle?
  • Cool merci pour la trad. Par contre j'espère que le LN est mieux que l'animé car il était vraiment pourri. Le pouvoir de l'amitié j'en peux plus!!!
  • moi j ai vraiment beaucoup aimé l'animé tu sais XD
  • il faut dire "je n aime pas" ^^
  • Alors en fait Kindle n'apporte rien du tout ^^

    C'est simplement le seul moyen que j'ai trouvé pour me procurer le livre 1 de Grimgar car il est licencié dans les pays anglophones ^^
    Et du coup la team anglaise qui le traduit ne publie plus le livre 1 sur son site pareil pour le second tome

    Et de mon côté j'ai beaucoup aimé l'animé ! Il a un côté assez réaliste que l'on voit rarement avec une pointe de tragédie assez émouvante ^^
  • on est d accord !
  • Merci d'avoir repris ce novel!
  • Merci d avoir repris ce ln, j ai bien aimé l animé et le côté assez réaliste
  • Comme on dit les goûts et les couleurs...
    Mais perso j'ai trouvé l'animé très mauvais (pas le concept), car il y avait beaucoup de lenteur j'avais l'impression de regarder un épisode de 20 mn mais de n'avoir que 5 mn de contenu réel. Après cela ne remet pas en cause la qualité du novel, d'ailleurs ce ne sera pas le premier animé/film à être une mauvaise adaptation.
    En tout cas pour l'instant de ce que j'ai lu du LN sa m'a l'air pas mal, félicitation pour ton boulot et bonne continuation.
  • Suite aux nouvelles que j'ai reçus de la part de Zareik et Kayorko je mets ce sujet en pause.
    La mugetsu no fansub, une team que je ne connaissais pas est en train de traduire ce novel.
  • Lock. Me contacter si besoin de rouvrir :)
Cette discussion a été fermée.